Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Les rois du monde

Les rois du monde

Les rémunérations dans le secteur de la finance atteignent des montants totalement improbables, comme nous l’apprend la revue Institutional Investors.

Vous n’avez jamais entendu leurs noms, vous n’avez jamais vu leurs visages à la une des magazines ou à la télévision, vous ne les connaissez pas. Ce ne sont pas des stars du showbiz ou du cinéma, des artistes du pinceau ou du ballon rond. Ce ne sont pas des capitaines d’industrie à la Bill Gates ou à la Bernard Arnault, ayant bâti des empires. Nous ne savons pas qui ils sont*. Et pourtant, ce sont sans doute les individus les mieux payés de la planète. Ils, ce sont les quelques dizaines de patrons des principaux « hedge funds » mondiaux.

Un hedge fund : qu’est-ce que c’est ?

Un hedge fund - le terme a été inventé en 1949, to hedge signifiant couvrir une position par une position symétrique - ou fonds alternatif en bon français est un organisme de gestion collective, fonctionnant sur le même principe que les OPCVM (Les organismes de placement collectif en valeurs mobilières), mais investi dans une stratégie alternative, c’est-à-dire un ensemble très varié de méthodes ou plutôt de stratégies de gestion d’actifs spécialisées, techniques et concentrées sur une niche de marché bien précise. Contrairement aux fonds « classiques », les hedge funds obtiennent des performances généralement déconnectées de la tendance générale des marchés actions ou obligations, tout en minimisant les risques et en garantissant le capital investi, voire un niveau de profit aux souscripteurs. Aujourd’hui, les hedge funds gèrent plus de 1100 milliards de dollars d’actifs au niveau mondial et des projections tablent sur une croissance de 15% par an des actifs gérés. D’ailleurs, la taille des fonds augmentant sans cesse, la faillite du fonds LTCM en 1998 avait secoué les marchés financiers et nécessité l’intervention de la Réserve fédérale américaine.

Le métier des hedge funds est très technique et spécialisé, pratiqué généralement par des gérants expérimentés, indépendants, et dont la fortune personnelle est souvent pour partie engagée dans le fonds. Les gérants sont rémunérés sur les performances du fond (autour de 20% des profits réalisés mais parfois jusqu’à plus de 40%) et ils perçoivent par ailleurs des frais de gestion (1 à 5% des fonds gérés). Les hedge funds, aux noms souvent mélodieux tels Renaissance, Omega, Tudor, ne sont souvent accessibles qu’à des investisseurs fortunés et avisés - les tickets d’entrée se chiffrant en centaines de milliers, voire en millions de dollars. Ainsi, la richesse allant à la richesse, pendant que le commun des mortels obtient 2% de rémunération de son livret A, les investisseurs chanceux peuvent espérer des rendements de plus de 20% annuels, la star du moment, Jeffrey Gendell, du fonds Tontine Associates - le nom ne s’invente pas -, ayant généré un retour de 100% en 2003 et 2004 et 38% en 2005 pour ses heureux clients...

Par leurs caractéristiques, les hedge funds interviennent dans un environnement peu régulé, le plus souvent dans des zones dites « offshore » - Iles Vierges, Bermudes... - , et ceci malgré de récentes tentatives d’encadrement plus contraignantes, notamment aux Etats-Unis, où ils sont nés et sont les plus actifs.

Plus riches que riches

Dans sa récente livraison de la fin du mois de mai, le magazine spécialisé Institutional Investor (article intitulé "Really Big Bucks"), suivant en cela la tradition bien établie des classements de toutes sortes, nous livre donc le palmarès des gérants de fonds les mieux payés au monde - on parle bien ici de revenus pour 2005 et non pas de patrimoine. Et là, le vertige commence. La rémunération moyenne de chacun des 26 patrons de fonds identifiés est de 363 millions de dollars (300 millions d’euros ou 2 milliards de francs) en 2005, soit 45% de plus qu’en 2004... La barre d’admission dans ce club étant désormais fixée à 130 millions de dollars (contre 30 millions en 2002 !).

Les deux premiers de la liste ont, quant à eux, gagné plus de 1 milliard de dollars : tout d’abord, James Simons, de Renaissance Technologies Corp, avec plus de 1,5 milliard de dollars, soit près de 1,2 milliard d’euros ou encore 100 000 Smic annuels (non, non les chiffres sont les bons), ensuite T. Boone Pickens, de BP Capital Management, avec « seulement » 1,4 milliard de dollars. Le premier de ces « papys milliardaires », car ils ont respectivement 68 et 78 ans, est un universitaire, spécialiste des modèles mathématiques, tandis que l’autre est un tycoon de l’industrie pétrolière.

Ces rémunérations qui dépassent l’entendement interviennent alors que les performances de ces fonds sont paradoxalement moins intéressantes que dans les années 1990. Ainsi, six des 26 gérants cités ont réalisé des performances inférieures à 10% en 2005, soit sensiblement moins par exemple que le CAC 40 sur la même période (23,4%). Un comble...

D’autre part, l’argument consistant à dire que ces gérants risquent une part importante de leur richesse personnelle dans les investissements de leurs fonds est de moins en moins pertinent tant ils sont devenus riches. En outre, les sommes brassées étant de plus en plus colossales - plus de 20 fonds gèrent plus de 10 milliards de dollars - , mécaniquement, les gérants deviennent de plus en plus riches, même avec des performances médiocres, sur la seule base des frais de gestion perçus !

Ces rémunérations sont devenues si absurdes qu’Antoine Bernheim, figure emblématique du secteur de la finance et président de Dome Capital Management, a pu dire : « Clairement, il y a un décalage entre la performance et la rémunération. Elles sont incroyables, alors que les performances sont médiocres. » De même Peter Adamson, responsable des investissements de la famille Eli Broad - plus de 1 milliard de dollars placé dans des hedge funds- s’interrogeait-il sur les distorsions dans le comportement des gérants, entraînées par des rémunérations aussi élevées. Il y aurait donc quelque chose de pourri au royaume des hedges...

Au-delà de ces chiffres stratosphériques, on peut s’interroger sur un système où de purs manipulateurs de symboles - il n’y a pas de création de richesse au sens traditionnel ici, mais des mouvements de comptes incessants, des chiffres augmentant sans cesse mais qui ne sont jamais matérialisés par des biens produits ou des services rendus ; nous ne sommes pas en présence de créateurs d’entreprises, de personnes qui créent des milliers d’emplois par exemple - peuvent gagner autant que des milliers, voire des dizaines de milliers de leurs semblables, et ceci finalement sans risque - à titre de comparaison, le cabinet Proxinvest, spécialisé dans les questions de gouvernance d’entreprise, proposait en février 2006 que « les actionnaires plafonnent la rémunération des dirigeants au "niveau maximum socialement acceptable" de 240 fois le Smic, soit 3,5 millions d’euros par an, options comprises.

Même des fervents supporters du capitalisme financier pourraient donc trouver là matière à réflexion.

Chem Assayag

* le seul nom connu dans la liste est celui de Georges Soros, spéculateur et philanthrope d’origine hongroise, avec 840 millions de revenus. Soros est notamment célèbre pour ses attaques contre la livre anglaise.

Pour en savoir plus (en anglais) : http://en.wikipedia.orgen.wikipedia.org/wiki/Hedge_fund

Documents joints à cet article

Les rois du monde

Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (251 votes)




Réagissez à l'article

144 réactions à cet article    


  • marcel thiriet (---.---.202.139) 7 juin 2006 10:09

    Rappel opportun d’une tendance qui mène le capitalisme à sa perte, comme le rappelle Artus,Peyrelevade,Stiglitz,etc..dans leurs derniers ouvrages..et qui ne sont pourtant pas d’affreux gauchistes !

    Georges Soros:un prédateur financier et un généreux donateur..comme quoi,les dérives du capitalisme financier ne sont pas à un paradoxe prés...


    • jebthebear (---.---.3.72) 7 juin 2006 14:03

      je citerais aussi Nassim N Taleb, et son livre « Le hasard sauvage »... Ce n’est pas exclusivement axé sur le milieu financier, mais travaillant dedans, il s’en inspire bcp pour étayer ses arguments : instructif...

      Il se lit tout seul (pas besoin de connaitre la bourse quoi smiley.

      Jeb


    • GRL (---.---.91.38) 7 juin 2006 10:47

      Encore du fric fait avec du fric et non avec du travail . Attitude néfaste par excellence ...

      GRL.


      • Sam (---.---.209.123) 7 juin 2006 11:48

        « ..Même des fervents supporters du capitalisme financier pourraient donc trouver là matière à réflexion.. »

        C’est une obscénité fondamentale que ces salaires pharaoniques qui ne rémunèrent aucun travail véritable.

        On aimerait que ceux ou celles qui jappent contre l’insécurité, ceux qui cassent de l’immigré, viennent un peu nous dire ce qu’ils comptent faire pour éradiquer ce fondamental dysfonctionnement de nos démocraties, quelles mesures ils préparent pour régler le compte des actionnaires et acteurs FRANCAIS de hedges funds...

        Mais sans doute n’y trouvent-ils pas leur compte...


        • vincent (---.---.49.161) 7 juin 2006 12:53

          et TOUS les autres, ceux qui ne jappent pas, qui ne cassent rien, que vous proposent’ils ?


        • Adolphos (---.---.59.170) 7 juin 2006 13:40

          « viennent un peu nous dire ce qu’ils comptent faire pour éradiquer ce fondamental dysfonctionnement de nos démocraties, quelles mesures ils préparent pour régler le compte des actionnaires et acteurs FRANCAIS de hedges funds... »

          Quel rapport avec la démocratie ? Et en quoi cela te concerne ? Tu es actionnaire ? De toute façon, tout ca, ca part à WS sans probléme.


        • Sam (---.---.209.123) 7 juin 2006 20:51

          Eh bien j’attends vos propositions... Quant à moi, je dis deux choses. La première encadrer la bourse est nécessaire pour la survie de nos sociétés qu’elle pompe sans vergogne. La deuxième, au risque de me répéter : nous avons des représentants ; au lieu de tenter d’intervenir sur ce problème de fond, entre autres, ils se défaussent sur l’écume électoraliste.


        • Sam (---.---.209.123) 7 juin 2006 20:52

          « ...Quel rapport avec la démocratie ? Et en quoi cela te concerne ?.. »

          Non mais attend,je suis pas là pour les cours de rattrapage..Informe-toi un petit peu, réfléchis et tu verras, tu comprendras...


        • tintin (---.---.169.199) 7 juin 2006 22:23

          Sam ne t’inquiète pas, tu dois savoir qu’Adolphe passe le plus clair de son temps à déverser des inepties sur Avox..


        • Adolphos (---.---.59.170) 8 juin 2006 09:48

          « La première encadrer la bourse est nécessaire pour la survie de nos sociétés qu’elle pompe sans vergogne. »

          La bourse finance 75% de l’économie. Dire qu’elle « pompe », c’est ridicule. Tu veux la disparition de 75% des emplois ??


        • marcel thiriet (---.---.78.152) 7 juin 2006 12:20

          En 30 ans,entre les 20% les plus pauvres et les 20% les plus riches,les inégalités dans le monde sont passées de 1 à 30 à 1 à 80 . Les 200 personnes les plus riches au monde ont une fortune égale au revenu annuel des 2,3 MILLIARDS les plus pauvres.1,3 milliards d’êtres humains ont moins de 1 dollar par jour ...28000 super-cadres en France ont accumulé une plus-value potentielle de 45 milliards grâce à leurs stock-options.Aux USA 1% de la population reçoit autant de revenus que les 38% les plus pauvres....etc...

          Et Georges Soros, Alain Minc, Scipion...applaudissent


          • gem (---.---.117.250) 7 juin 2006 13:28

            Pourquoi éprouvez vous le besoin d’en rajouter en comparant un revenu à une fortune ? Comparer le revenu des riches à celui des pauvres, ou la fortune des riches à celle des pauvres, ça devrait suffire, non ?

            En France, un seul type dépense 30 % des revenus de l’ensemble de la nation. Jacques Chirac ; ça pourrait être un autre, peu importe, pour ce que ça change...

            Et Marcel Thiriet applaudit


          • (---.---.3.72) 7 juin 2006 13:35

            Balancer des chiffres est facile, sachant qu’on peu tout leur faire dire. De plus, G Soros fait profiter de sa fortune, plus que vous surement, et c’est ce qui compte pour ceux qui percoivent ces « aides » de sa part... (ca leur fait une belle jambe de savoir que c’est immoral, grace a cet argent, ils peuvent bouffer ! Vous ne vous attaquez pas a la bonne personne en celle de G Soros smiley

            Ne voyez surtout pas en moi un défenseur de ces profiteurs, mais lorsque je me lance dans une analyse, je ne tiens pas spécialement compte du 1% des plus gros, ni des plus petits, ils « niquent » la moyenne (mais pas la médiane, qui n’est paradoxalement jamais prise en compte) : ce n’est pas parlant. Compareriez vous votre salaire a ceux des footballeur pro ? Non, on le compare plutot aux salaires des cadres sup’ ou des PDG de PME pour ensuite raler sur la faiblesse des salaire en France (qui est une réalité)

            De plus, comparer un rapport de 1 a 30 qui est passé de 1 a 80 en 30 ans me fait une belle jambe ! Est ce que ce « 1 » est supérieur en argent constant au « 1 » d’il y a 30 ans ou non ? Ca c’est plus parlant... (== les pauvres sont ils moins pauves qu’il y a 30 ans ou non ? Les richards, je m’en tamponne un peu, c’est pas d’hier qu’ils sont ecoeurant !)

            Jeb


          • Adolphos (---.---.59.170) 7 juin 2006 13:47

            Oui, c’est idiot de comparer patrimoine et revenu.

            En plus, qu’est-ce que ca prouve ? Ce n’est pas la faute des plus riches si ca glande en afrique ou si la nonchalence oriental fait des ravage. Cela dit, le % de pauvre n’a jamais été aussi faible sur la planéte, et avec l’entré de l’Inde dans la grande fête libéral, ca va encore diminuer !

            En France, les revenus par foyer fiscal vont de 1 à 4/4,5 selon les statistiques, et c’est stable depuis plus de 10 ans. Non seulement parce que le SMIC à été « revalorisé » -mais les autres salaires s’aligne alors sur lui, mais surtout bien sur parce que les plus riches on quité le pays. On approche du moment ou tous le monde sera enfin payé au SMIC ! Alors il n’y aura plus d’inégalité, et la main d’oeuvre française sera enfin performante pour travailler dans des usines ou servir les touriste français emmigrés.


          • couillu (---.---.135.27) 7 juin 2006 18:50

            « De plus, G Soros fait profiter de sa fortune, plus que vous surement, et c’est ce qui compte pour ceux qui percoivent ces »aides« de sa part... »

            ça, c’est un argument de merde genre « oui, il est super riche mais il donne des sous aux organisations humanitaires » tout le monde sait que quand les riches donnent de l’argent, c’est toujours parce qu’ils savent qu’ils vont en profiter derrière : Bill Gates fait vacciner tous les enfants en Inde, mais c’est pour mieux les exploiter quand ils seront adultes. Et si G Soros donne des sous à la croix rouge(exemple), et ben c’est sûrement parce qu’il sait que la croix rouge va acheter du matériel à une des entreprises dont il est actionnaire, et qu’au final ça va quand même retourner dans ses poches !! En plus, ça lui réduit ses impôts (donc, d’une certaine façon, il a la chance de pouvoir choisir où vont ses impôts) et ça le fait passer pour un philanthrope.

            En plus, même quand ils donnent du fric, ils restent quand même riches à milliards (ou à millions). En proportion, c’est comme si je donnais 5 cents à un SDF dans la rue, sauf que je les reverrais pas, moi, les 5 cents.

            Et pour conclure, je dirais que si ils (les riches à millions) veulent vraiment aider les gens, ils ont qu’à mettre un autre système en place, et poursuivre clairement cet objectif : « aider les gens » au lieu de suivre l’objectif « faire du profit » ; ce sera sûrement plus efficace. Mais ils voudront jamais -> Finalement, on voit bien qu’ils ne poursuivent que leurs propre intérêts.

            Moralité : un co**ard de riche qui donne des sous n’est rien d’autre qu’un co**ard de riche.


          • Adolphos (---.---.59.170) 8 juin 2006 09:50

            « Bill Gates fait vacciner tous les enfants en Inde, mais c’est pour mieux les exploiter quand ils seront adultes. »

            « En plus, ça lui réduit ses impôts »

            Ah Ah Ah Ah ! Trés drôle ! Gates vie aux States, il n’est pas matraqué comme en france et réduire ses impots en donnant des milliards à l’Afrique, ca serait un calcul iréaliste.


          • éric (---.---.53.104) 8 juin 2006 09:51

            Votre vision de la france est fortement influencée par l’image que certains veulent bien nous donner, je vous invite à suivre ces liens.

            http://www.diplomatie.gouv.fr/label_france/57/fr/07.html


          • jebthebear (---.---.3.72) 8 juin 2006 11:11

            « ça, c’est un argument de merde genre »oui, il est super riche mais il donne des sous aux organisations humanitaires« tout le monde sait que quand les riches donnent de l’argent, c’est toujours parce qu’ils savent qu’ils vont en profiter derrière : Bill Gates fait vacciner tous les enfants en Inde, mais c’est pour mieux les exploiter quand ils seront adultes. Et si G Soros donne des sous à la croix rouge(exemple), et ben c’est sûrement parce qu’il sait que la croix rouge va acheter du matériel à une des entreprises dont il est actionnaire, et qu’au final ça va quand même retourner dans ses poches !! En plus, ça lui réduit ses impôts (donc, d’une certaine façon, il a la chance de pouvoir choisir où vont ses impôts) et ça le fait passer pour un philanthrope. »

            pauvre de vous... je vous plainds. Et depuis combien de temps pleurez vous sur ces « connards de riche » au juste ? Savez vous que la jalousie ne résoud rien ?

            Pour votre gouverne, vous me faites lamentablement penser au imbéciles d’extreme gauche qui, n’ayant pas un rond et ne cherchant surtout pas a gagner leur vie tout seul (l’état est là pour donner des aides payées par ces « connards de riche »), passent leur temps critiquer les « riches » pour qui un geste cache systématiquement une pensée cynique (vacciner les gens pour les exploiter ensuite, meme Laguiller l’avait pas trouver celle la smiley Savez vous que des gnes meurent de faim tous les jours dans le monde, et que G Soros par exemple, et Billou aussi surement, leur donne des millions tous les ans parce qu’ils peuvent se le permettre (et aussi surement pour se donner bonne conscience, pourquoi pas) : vous non, donc les « pauvres » se contre foutent de connaitre votre philosophie a deux balles de la vie, ce qu’ils voient eux, c’est qu’il pourront bouffer qq jours de plus... Maintenant, vous allez encore dire que c’est pour mieux les exploiter plus tard, bien sur bien sur...

            en parlant d’impots, n’etes vous pas content de voir ces personnes en payer 10000 fois plus que vous ? Pourtant, ils ne détruisent pas 10000 fois plus les routes lorsqu’ils roulent dessus ni n’utilisent pas 10000 fois plus les hopitaux que nous... Et oui, il faut aussi savoir leur reconnaitre cela aux connards de riche !! Merci a eux pour leurs impots qui nous reviennent dans la poche d’une certaine facon. Mais cela doit surement vous passer au dessus de la tete...

            « Pauvre » de vous...

            Jeb


          • Daniel Milan (---.---.168.242) 7 juin 2006 12:55

            Mais qui sont ces Rois du monde ? qui pillent, spolient et asservissent le monde avec leur fric et les politiques à leurs bottes ?


            • gem (---.---.117.250) 7 juin 2006 13:09

              des émirs arabes smiley


            • (---.---.3.72) 7 juin 2006 13:36

              achetez Forbes !


            • frederickh (---.---.102.41) 7 juin 2006 17:58

              @ Daniel Milan

              Voici un lien :

              http://www.barruel.com/antony-sutton.html

              qui va certainement t’intéresser au plus haut dégré.

              Cela concerne Antony C. Sutton qui a écrit pas mal d’ouvrages sur les « maîtres du monde ». Comme, entre autres :

              « The Federal Reserve Conspiracy » « America‘s Secret Establishment » « Future Technology Intelligence Report »

              Ce n’est pas demain la veille qu’on verra l’un de ces ouvrages traduit dans nos pays d’Europe où la censure et le terrorisme intellectuel sévissent plus que jamais !

              Bon courage sur Avox... smiley)

              Cordialement


            • gem (---.---.117.250) 7 juin 2006 13:07

              bon article pour les chiffres et les infos (c’est vrai que des rémunérations pareil, c’est risible). Le commentaire est mauvais, mais parfaitement dans la bonne veine bien-pensante. Au total, tous les ingrédients pour faire un carton à l’intéresso-mètre.

              Cela dit, je suis surpris : l’article commence par nous expliqué que les hedge funds c’est super-interessant et que grace à ça l’argent va à l’argent (bouh, honte aux riches...), et il termine en expliquant que les hedge funds c’est trop nul (bouh, honte à leurs managers qui ne mérite pas leur fric). Faudrait savoir...

              Les hedge funds (et la bourse, en général) ne manipulent que des chiffres ? Et alors ? Le fisc, les banques et les assurances font pareil, non ? faut se scandaliser de leur existence aussi ?


              • jebthebear (---.---.3.72) 7 juin 2006 13:40

                +1

                on commence par dire que les Hedges Funds generent des profits scandaleux et ensuite, on nous dit (ce qui est vrai) que leurs performances sont inférieurs a celle du CAC (trackers, panier d’action CAC, etc...) ! Les deux infos sont vraies mais mal ammennées a mon gout.

                Jeb


              • tintin (---.---.169.199) 7 juin 2006 22:26

                gem, il faudrait faire un peu d’économie, tu dis n’importe quoi...


              • nO (---.---.128.14) 7 juin 2006 13:16

                Un article tres interressant qui nous montre que l’argent appel l’argent et que bien que la lois nous declare tous egaux, devant les institutions financiere il n’en est rien. On remunere l’argent des plus riches avec les prêt fait au plus pauvres.


                • jebthebear (---.---.3.72) 7 juin 2006 13:42

                  bienvenue dans le monde réel ! Ca fait des décennies que cela existe. C’est bien de le découvrir maintenant...

                  Jeb


                • Adolphos (---.---.59.170) 7 juin 2006 13:48

                  « bien que la lois nous declare tous egaux, »

                  Heu, non, il faut comprendre que c’est la Loi qui est égal, pas les individus évidement.


                • jebthebear (---.---.3.72) 7 juin 2006 13:58

                  Pour changer un peu les réactions sans interet des Besancenot en puissance d’AV, je souhaiterais donner une info de plus a cet article (info parue dans Les Echos cette semaine)

                  Une étude européenne a démontré que ces Hedge Funds ont tous des stratégies comparable, c’est a dire plutot corrélées entre elles. « Qu’est ce que ca peut nous faire ? » me direz vous : et bien que si rien n’est fait, on va assister a un deuxieme LTCM, mais la, qui nous dit que la Fed pourra y faire qqchose. Pour rappel, la faillite du fond LTCM, qui avait plus des centaines de milliards de dollars de positions sur les marchés dérivés, avait faillit faire plier le monde de la finance en se plantant lamentablement, et les pays riche avec eux ! Ca aurait bien fait plaisir au extremistes ! On est pas passé loin. Et on y cours tout droit pour l’instant... (l’encours cumulé des fonds placé chez les Hedges Funds sont de plus de 2000 milliards de dollars en 2006)

                  Petit rappel LTCM : dans ce fond travaillaient des tronche monumentales : Polytechnique, MIT, Stanford... + 2 « prix Nobel d’éco »... Bref, que du beau monde. Mais après 4 ans de superbes résultats, badaboum, ils ont fait un mauvais pari : convergeances des taux... tout l’inverse de ce qui est arrivé. En qq semaines, ils ont tout perdu ! Enfin, l’argent de leur investisseurs, parcece que eux, les gérants du fond LTCM, ils sont riches, et le sont toujours !!! Et le plus « drole », c’est que pour rentrer dans ce fond, il fallait un minimum de 10M $, placés pour 3 ans minimum, et sans droit de regard !! Toutes les banques d’investissement y sont aller !)

                  Jeb


                • parkway (---.---.18.161) 7 juin 2006 14:20

                  à jeb

                  ce serait marrant que tout se casse la gueule : ce serait peut-être ça la bonne solution pour tout remettre à plat !

                  la faillitte des actionnaires : putain ! le beau programme !


                • Adolphos (---.---.59.170) 7 juin 2006 14:21

                  « Petit rappel LTCM : dans ce fond travaillaient des tronche monumentales : Polytechnique, MIT, Stanford... + 2 »prix Nobel d’éco« ... Bref, que du beau monde. Mais après 4 ans de superbes résultats, badaboum, ils ont fait un mauvais pari : convergeances des taux. »

                  Ah oui, je me souviens. Sauf que ces gens prétendaient expérimenter une nouvelle découverte économique..

                  Cela dit, il est normal que la bourse se casse la gueule de temps à autre, ce n’est pas bien grâve : l’Etat ne fera pas les même erreurs qu’en 1929, ou il a provoquer une crise mondial.


                • jebthebear (---.---.3.72) 7 juin 2006 15:29

                  « la faillitte des actionnaires : putain ! le beau programme ! »

                  et avec, celle des sociétés, donc plus de boulot. Ah si pardon, dans la boulangerie du coin... Mais plus de clients...

                  On en est pas passé loin, et je le répete, on risque d’y retourner.

                  Je suis du genre a penser qu’on a les dirigeants (politiques et autres) qu’on mérite (démocratie oblige, dans l’absolu) ; j’en tire donc qu’on a les faillites qu’on mérite aussi...

                  On verra bien.

                  Jeb


                • jebthebear (---.---.3.72) 7 juin 2006 15:48

                  « Sauf que ces gens prétendaient expérimenter une nouvelle découverte économique. »

                  ils disent TOUS cela... avant de plonger.

                  Le jour ou les « investisseurs » comprendront que les résultats passés ne présagent en rien des performances futures, on aura fait un grand pas ! Mais ce jour n’arrivera jamais, car mathématiquement, cela revient a avouer que le monde de la finance est soumis au hasard.. Ce que nos belles tetes pensantes ne veulent pas integrer...

                  Donc de « nouvelles découvertes économiques » (ineptie) voient le jour tout le temps, jusqu’a ce qu’on comprenne que ce n’étaient qu’une historie de tendance, rien de plus (pour ceux qui connaissent la théorie de l’efficience des marchés, ca ne tiens pas la route. Mais ce sont souvent les memes personnes qui parlent de cette théorie qui investissent suivant des « nouvelles méthodes mathématiques » ) je rigole...

                  Petite anecdote : nous avions une petite équipe de polytechniciens (encore !) qui avait mis sur pied un automate de trading prenant en compte un nombre de données phénoménales : nous avions du faire du grid computing pour éviter de se payer un super calculateur (j’exagere a peine) : bah oui, bouffer de la donnée, c’est bien, mais faut le faire en « temps réel » aussi ! Donc notre ch’tite « team de tronche » programme cette bestiole impressionnate. Le premier hic, c’est quand on les a vu faire « de menus réglages » tous les matins afin d’affiner leur joujou... Ah bon, faut la reregler tous les jours alors ?? « Mais non, t’y comprend rien, ils ont fait l’X alors ils savent mieux que toi » OK...

                  Au bout de 6 mois de « test » (entendez par la « bidouille des paramètres de l’automate tous les matins ») : mise en production... Résultats au bout d’un mois : perte seche de dizaines de milions d’euros (je ne sais plus exactement) : merci, au revoir les gars ! Et bonjour à l’X ! (je respecte d’habitude bcp les polytechniciens, étant moins meme incapable d’avoir fait ce parcours super dur).

                  Peut etre facile a dire après, mais voir un « automate » rereglé manuellement tous les jours ne m’inspirait rien qui vaille (toute considération mathématique mis à part) : j’ai pas eu tord...

                  Par besoin non plus d’avoir fait les meilleurs écoles si c’est pour se laisser « duper par le hasard » (comme dirait Nassim N Taleb, que je me permet de vous conseiller une fois de plus smiley

                  Jeb


                • frederickh (---.---.102.41) 7 juin 2006 18:11

                  @ jebthebear (IP:xxx.x8.3.72)

                  « Bien venus dans le monde réel ! »

                  >Absolument !

                  Hélas que faire ?

                  Sinon attendre, totalement impuissants, ce que les « Trilatéralistes... » nous reservent comme avenir. Avenir qui s’approche de plus en plus !


                • couillu (---.---.135.27) 7 juin 2006 18:58

                  « Hélas que faire ? »

                  1) prendre conscience de ce qui ne va pas (c’est ce qu’on fait ici) 2) essayer par n’importe quel moyen de changer les choses

                  A ne SURTOUT pas faire : dire « c’est comme ça et pas autrement » « on y peut rien » et autres co****ies immobilistes


                • jebthebear (---.---.3.72) 8 juin 2006 12:24

                  @ couillu : et concretement, vous faites quoi au juste pour changer les choses ?

                  Jeb


                • GRL (---.---.91.38) 7 juin 2006 13:40

                  Du fric fait avec du fric , c’est du travail en moins , c’est un pays qui s’affaiblit de sa culture métier et de son savoir faire , de sa diversité .

                  Dans l’approche , dans la démarche , ce n’est pas honnete car lorsqu’une fortune s’accumule quelque part , il y a toujours un tiers qui a quasiment le statut d’esclave .

                  Tout est question de réferentiel . Pour un pauvre gars , un salaire mensuel de 10 000 € ou de plusieurs millions ne correspond à aucune donnée cohérente exprimant la contrepartie argent / travail .

                  La démesure ne vient pas avec cet article , mais recule juste un peu les limites .Mais le problème reste inchangé , à supposer que nous voulions simplement que chacun puisse se reconnaitre dans sa societé , ce que les politiques se tuent à mettre en scène avec beaucoup de mépris , il faudrait déjà qu’il y ait une cohérence entre les minima et les maxima en termes de salaires , quelle que soit le poste occupé . En ce sens la limite peut nous etre donnée . Demandez à pauvre d’imaginer le salaire du plus riche des français , vous verrez bien la réponse . Mais cette limite est dépassée depuis fort longtemps déjà .

                  GRL.


                  • Daniel Milan (---.---.168.242) 7 juin 2006 13:59

                    Que de blé fait avec la sueur, les douleurs et le sang des gens ! Mais ces « Rois du Monde », ne seraient-ils pas des « innocents » ? Allez, Allons, que ça bosse, que ça souffre, que ça transpire, que ça rampe, les « rois du monde », ont besoin que vous leur rendiez votre (leur)argent !


                    • Daniel Milan (---.---.168.242) 7 juin 2006 13:59

                      Que de blé fait avec la sueur, les douleurs et le sang des gens ! Mais ces « Rois du Monde », ne seraient-ils pas des « innocents » ? Allez, Allons, que ça bosse, que ça souffre, que ça transpire, que ça rampe, les « rois du monde », ont besoin que vous leur rendiez votre (leur)argent !


                      • kesed (---.---.43.74) 7 juin 2006 14:02

                        Demat,

                        Vive l’argent, tous les pauvres rêvent d’être riches par contre je ne connais pas de riches qui veulent être pauvres ! Il n’y a rien d’indécent à être milliardaire,les forts écrasent les faibles,loi de la nature que l’homme a adopté, n’en déplaise à Rousseau. Kenavo

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès