Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Les subventions aux associations d’après Data.gouv.fr

Les subventions aux associations d’après Data.gouv.fr

Le nouveau site Data.gouv.fr fournit des données publiques que chacun peut chercher et exploiter directement, sans avoir besoin de refaire une saisie.

Plusieurs sites y ont cherché le montant des subventions aux associations.

De belles possibilités d'économies qui pourraient contribuer sainement au plan de rigueur.

Le site catholique Le Salon Beige a fait le total des subventions versées par l'Etat aux milliers d'associations en 2010. Il y en a pour 1 483 995 024 €. Oui, vous avez bien lu : près d'un milliard et demie ! Auquel il faudrait ajouter, si l'on savait le totaliser, les subventions versées par les collectivités locales.

Quelques exemples cités par Le Salon Beige :

  • 125 000€ pour Act-up Paris par le Ministère de la Santé.
  •  42 763€ pour le Planning familial
  • 416 500€ pour la Licra
  • 143 949€ pour les Scouts Musulmans de France
  •  34 280€ pour les Guides et Scouts d'Europe

On appréciera l'effort consenti en faveur de la contraception : le Planning familial touche environ trois fois moins que les Scouts musulmans de France, et dix fois moins que la Licra, l'une des officines de police de la pensée.

Fdesouche.com (victime d'un piratage mais quand même vaillant) complète la liste du Salon Beige en ajoutant :

  • 534.000 € pour SOS Racisme Touche pas à mon pote
  • 245.809 € pour le Grand Orient de France

Le site Enquête et Débats, politiquement très libéral, consacre plusieurs articles à ces subventions dont le principe même le choque.

Un premier article est assez "généraliste", et s'interesse aux grandes masses : il donne lui aussi le chiffre total, et s'interesse aux associations touchant les plus fortes subventions. 

Le podium :

1. AFPA (Association Nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes) : 225 912 988 €

2. UCAD (Les arts décoratifs) : 42 206 698 €
3. EPAF (Éducation et Plein Air Finances) : 29 000 000 €

4. AFNOR (Agence Française de Normalisation) : 27 598 694 €
5. La Ligue de l’Enseignement : 26 056 026 €

Certains montants surprennent : l'EPAF organise des loisirs pour des agents des ministères financiers, et l'on s'étonne la trouver en troisième place. 

On s'étonne aussi de voir en cinquième position la Ligue de l'enseignement, qui n'enseigne pas elle-même et se contente d'agiter des idées autour de l'éducation, et de prendre des positions parfois contestables.

Un deuxième article s'interesse plus particulièrement aux subventions allant à l'encontre de la laïcité.

Peut-être vous souvenez-vous de la loi de 1905 : la République ne reconnait ni ne subventionne aucun culte. Cette loi est bien oubliée, ou bien contournée. Voici les sommes versées, par religion :

Islam : 

Secours islamique de France : 379 205 € (516è association la plus subventionnée)

Scouts musulmans de France : 143 949 € (1057ème association la plus subventionnée)

ICADE G3A STE DES HABOUS ET LIEUX SAINTS DE L’ISLAM : 87 743 € (1511ème association la plus subventionnée).

A cette liste, s'ajoutera, en 2012, le Centre culturel et cultuel musulman, qui sera subventionné par le ministère de la Culture à hauteur de 50 000 euros. 

Judaïsme :

UEJF (Union des Étudiants Juifs de France) : 295 000€ (629ème association la plus subventionnée. Enquête et Débats commente :

"L’UEJF est bien connue des lecteurs de ce site, puisque c’est une des forces qui lutte contre la liberté d’expression, en empêchant certaines personnalités politiques de s’exprimer librement (comme Marine le Pen par exemple), ou en intentant nombre de procès à des personnalités qui ne leur plaisent pas (comme Eric Zemmour par exemple). "

Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme : 2 070 934 € (91ème association la plus subventionnée)

Christianisme :

Mouvement rural de jeunesse chrétienne : 564 570 € (372ème association la plus subventionnée)

RCF (Radio Chrétienne Francophone) : 918 203 € (230ème association la plus subventionnée)

Aude Chrétiens Médias : 56 681 € (2169ème association la plus subventionnée)

 

Moyenne des avis sur cet article :  3.21/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


    • Catherine Segurane Catherine Segurane 10 décembre 2011 09:37

      Un lecteur de Fdesouche a cherché d’autres subventions dans le listing. Voici son message :


      europipo says : 09/12/2011 à 19:47

      EN téléchargeant le document et en triant sur Excel, on trouve des perles :

      MAISON DES CULTURES DU MONDE – 75 PARIS 5904069 €.
      ADEPTA – ASSOCIATION POUR LE DÉVELOPPEMENT DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX DES PRODUITS ET TECHNOLOGIES ALIMENTAIRES – 75 PARIS 1358000 €.
      FONDATION SCHUMAN – 75 PARIS 1300682 €.
      THÉÂTRE DES QUARTIERS D’IVRY – 75 PARIS 1134500 €.
      SOS RACISME : TOUCHE PAS À MON POTE – 75 PARIS 534000 €
      GRAND ORIENT DE FRANCE – 75 PARIS 245809 €.
      etc…
      Concernant la LICRA, celui-ci est subrepticement découpé en plusieurs fédérations. Mais ca doit donner autour de 412500 €…



      • Catherine Segurane Catherine Segurane 10 décembre 2011 09:40

        Un autre lecteur a fait le même exercice :


        Camulogenos says : 09/12/2011 à 20:38

        Mon dieu … combien de dépenses inutiles … après 5 petites minutes de recherche :

        379933518 – A TA TURQUIE – 54 NANCY —> 15000 euros
        379933518 – A TA TURQUIE – 54 NANCY – Immigration, intégration, identité nationale et développement solidaire : 104 – Intégration et accès à la nationalité française —> 15000 euros

        339216046 – ICADE G3A STE DES HA BOUS ET LIEUX SAINTS DE L’ISLAM – 75 PARIS —>
        87 743 euros
        339216046 – ICADE G3A STE DES HA BOUS ET LIEUX SAINTS DE L’ISLAM – 75 PARIS – Culture et communication : 175 – Patrimoines —> 87 743 euros

        390215135 – SECOURS ISLAMIQUE D’ILE DE FRANCE – 93 SAINT DENIS —> 379 205 euros
        390215135 – SECOURS ISLAMIQUE D’ILE DE FRANCE – 93 SAINT DENIS – Affaires étrangères et européennes : 209 – Solidarité à l’égard des pays en développement —> 379 205 euros

        322237207 – ACCUEIL CAMBODGIEN – 93 PIERREFITTE —> 10 000 euros
        322237207 – ACCUEIL CAMBODGIEN – 93 PIERREFITTE – Immigration, intégration, identité nationale et développement solidaire : 104 – Intégration et accès à la nationalité française – —> 10 000 euros

        451197768 – ACF – APPUI CONSEIL ET FORMATION – 69 VILLEURBANNE —> 20 000 euros
        451197768 – ACF – APPUI CONSEIL ET FORMATION – 69 VILLEURBANNE – Immigration, intégration, identité nationale et développement solidaire : 104 – Intégration et accès à la nationalité française – —> 20 000 euros


        • matthius matthius 12 décembre 2011 17:06

          Je crois que la religion a toujours été financée par l’état. La seule différence c’est qu’avant la laïcité c’était l’église catholique seule qui était financée.


        • Catherine Segurane Catherine Segurane 10 décembre 2011 09:49

          Ce lecteur repère une subvention à une association de « culture urbaine » :


          Saintjulien14 says : 10/12/2011 à 00:55

          482900388 ;2 MES GARS WATT – 95 ERAGNY SUR OISE ;;8 500 ;
          482900388 ;2 MES GARS WATT – 95 ERAGNY SUR OISE ;Services du Premier ministre : 163 – Jeunesse et vie associative ;;8 500

          http://www.e2c95.com/content/visite-de-lassociation-2-mes-gars-watt

          “Le 05 mars 2010, Mahamadou Niakaté, directeur *** et membre fondateur de 2 Mes Gars Wat nous a rendu visite pour présenter les différentes activités de l’association”

          *** Pas président (a priori) bénévole mais salarié !!!!

          “Cette association située à Eragny-sur-Oise dans le Val d’Oise, favorise l’expression artistique des jeunes à travers diverses disciplines que regroupe la culture urbaine : ========écriture, chant, slam, danse, djing, graffiti…=======
          Mais également de l’initiation à la vidéo et à la musique assistée par ordinateur (M.A.O) “.

          .http://www.2mesgarswat.com/



          • Catherine Segurane Catherine Segurane 10 décembre 2011 09:50

            Une association de solidarité internationale :


            anoynme says : 09/12/2011 à 20:48

            “France Volontaires Echanges et solidarité internationale”

            Paf, 4 millions € par an. Ils coûtent cher pour des “volontaires”.

            “L’association compte 105 salariés, 46 sont au siège (dont 3 contrats de professionnalisation) et 59 sont sur le terrain (dont 10 salariés de droit français), 5 bénévoles et 230 volontaires à travers 55 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine.”

            Quel encadrement !



            • Et hop ! Et hop ! 10 décembre 2011 10:55


              • 143 949€ pour les ......... .. Scouts Musulmans de France
              •  34 280€ pour les Guides et Scouts d’Europe

              ----
              Et les Guides musulmanes, elles sont où ?

              Leur uniforme, c’est avec une burka ?



              • Et hop ! Et hop ! 10 décembre 2011 11:00

                Ca, ce sont les subventions des ministères, 

                mais les mêmes associations ont en plus des subventions :

                - de l’Union européenne (c’est aussi l(argent de nos impôts),
                - des Conseils régionaux,
                - des conseils généraux,
                - des communes,
                - de diverses entreprises publiques, caisses nationales, fonds

                • Jason Jason 10 décembre 2011 11:56


                  Bonjour Catherine Segurane,

                  Autant j’apprécie vos articles, mais là vous vous trompez lourdement et vous condamnez sans savoir.

                  Je me suis arrêté à l’AFPA, formation des adultes, donc formation continue. Cela existe depuis les années 50 et a secouru bien des jeunes (et moins jeunes) adultes, soit qui avaient déraillé dans leur parcours scolaire, soit qui devaient se reformer après un licenciement.

                  Avant de faire une telle liste, allez voir les budgets de ces associations. Certaines font du bon boulot, d’autres, non.

                  Triez-donc le bon grain de l’ivraie, et votre article sera plus crédible.

                  J’attends les précisions.

                  Merci d’avance.


                  • Catherine Segurane Catherine Segurane 10 décembre 2011 14:16

                    Mon article n’est pas une critique de l’AFPA.


                    Il est un résumé d’autres articles.

                    L’AFPA est mentionnée par Enquête et Débat comme occupant « le podium » des associations les plus subventionnées. C’est juste un fait.

                    Enquête et Débat, d’idéologie libérale, critique le fait que l’AFPA soit subventionnée pour une activité qui pourrait être accomplie par le secteur privé commercial, mais je n’ai pas repris cette critique à mon compte.


                  • Yohan Yohan 10 décembre 2011 14:23

                    Travaillant depuis plus de trente ans dans le secteur de la formation, je peux te dire que transférer la formation des chômeurs au privé n’est pas forcément à tout coup une bonne affaire pour l’équité de l’accès aux droits à se former et pour la qualité. Aujourd’hui, beaucoup d’organismes bidon et d’opportunistes prospèrent sur ce marché en bradant leurs prix, pour ensuite virer les CDI pour les remplacer par des auto entrepreneurs et se faire du fric sur le dos des chômeurs. Et pourtant, comme tu le sais, je ne suis pas socialiste...


                  • foufouille foufouille 10 décembre 2011 12:18

                    245.809 € pour le Grand Orient de France

                    ils font un diner avec meluche, comme au siecle ?


                    • Jason Jason 10 décembre 2011 12:58

                      Mais non Foufouille, le Grand Orient a perdu le nord. Faut bien qu’ils s’achètent une boussole, non ?


                    • Yohan Yohan 10 décembre 2011 13:57

                      Mélanger les chiffons avec les serviettes ne sert pas vraiment votre propos. Concernant l’AFPA qui n’est désormais plus subventionné, il s’agissait quand même de la seule structure à se maintenir sur tout le territoire et offrant à de nombreux chômeurs la possibilité de trouver à se former non loin de chez soi. Le maillage territorial justifiait bien qu’on leur alloue une grosse subvention, même au prix de faire grincer les dents à certains, jaloux de ces prérogatives.
                      Avec la réforme et la règlementation européenne, l’AFPA ne peut plus recevoir de subvention et comme les autres, il doit se plier à la règle des marchés publics.
                      On ne va pas tarder à se rendre compte des dégâts collatéraux. Je parie que les Centres AFPA vont peu à peu disparaître du paysage et le demandeur d’emploi ardéchois ou Corse sera bientôt obligé de monter à Paris pour se former.


                      • jaja jaja 10 décembre 2011 14:27

                        Pour une fois d’accord avec Yohann ! J’ai fait mon stage de tourneur à l’AFPA Stains et je pense qu’aujourd’hui cette structure devrait être nationalisée....et surtout pas mise en concurrence avec ces boites de formation minables qui n’ont que la déontologie du tiroir-caisse...


                      • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 10 décembre 2011 18:35

                        Le pire, ce sont toutes les associations qui se créent et qui font du bizness, comme une entreprise, dans le but de faire du profit, en faveur de leurs membres, tout ça pour échapper aux taxes et impôts.

                        Certains pays européens comment à protester contre la déferlante d’associations loi 1901 françaises qui viennent concurrencer déloyalement leurs entreprises...

                        Il y a de très nombreux scandales au sein du monde associatif qui ne demandent qu’à éclater.

                        Et je ne parle pas des détournements, en espèces et en nature, facilités par les grandes libertés de gestion et l’absence de contrôles.


                        • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 10 décembre 2011 18:45

                          Je réside dans une commune de 5000 habitants qui possède plus de 50 associations.

                          En 2010, elles ont touché, rien que de la commune, 59.975,00 euro.

                          Tout ça pour quoi : un poste de salarié, un et un seul...
                           


                          • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 10 décembre 2011 20:06

                            Que penser de l’affaire « Jean Wyclef », accusé d’avoir détourné les fonds de son association en faveur des sinistrés d’Haïti ? 

                            http://tempsreel.nouvelobs.com/people/20111128.OBS5514/wyclef-jean-accuse-d-avoir-detourne-les-fonds-de-son-association.html


                            • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 10 décembre 2011 20:08

                              Les dérives sont de plus en plus nombreuses…

                              A l’occasion du Téléthon, il y a eu quelques grincements de dents parmi les réactions de lecteurs sous les articles parus sur le net ; on a reproché le comportement limite agressif des gentils « bénévoles » réclamant des dons sur les parkings de supermarché (j’ai même lu un témoignage indiquant carrément le blocage des véhicules !).

                              Je l’ai moi-même constaté à l’occasion de la campagne de dons pour la « banque alimentaire ».
                              Ce samedi-là, j’ai dû me déplacer en grande surface et je me suis retrouvé aux portiques d’entrée face à un véritable barrage de « bénévoles » me tendant sans formules de politesse sac et prospectus.
                              Le pire, c’est que j’y ai droit, à la banque alimentaire, compte tenu de mes revenus minables ; mais je garde une certaine fierté à vouloir me débrouiller par moi-même (et absolument de manière parfaitement légale, pas de magouilles), sans oublier la famille ; de plus, je n’ai pas d’enfant à charge, donc je ne me considère pas comme prioritaire.

                              Il y a les associations qui financent les loisirs de leurs membres ; pourquoi payer quand c’est la collectivité qui peut s’en charger ? Je ne donne pas de détails, ça pourrait donner des idées à certains…

                              Les spécialistes, ce sont les « associations de parents d’élèves » (sic) ; dernièrement, lu dans la presse locale, un voyage à Paris pour notamment « faire du shopping » organisé et financé par l’asso ; les voyageurs sont revenus fatigués mais comblés, les bras chargés d’emplettes ; je n’en croyais pas mes yeux ; apparemment, je dois être un des seuls que cela choque désormais en France…

                              Après, il y a les fameuses associations caritatives.

                              Ma tante, trop généreuse, à sa retraite, a offert une partie de son temps libre à plusieurs associations ; et elle a été très choquée par ses découvertes qu’elle nous a racontées ; dans l’une, très connue, elle a été immédiatement admise dans le club des « bénévoles », « bénévoles » pas tout à fait puisque prélevant sans vergogne dans les stocks de multiples dons reçus ; aïe, premier point noir (mais déjà constaté par moi-même dans de multiples autres associations – c’est le « bénévolat » à la Française) ; secondo, ma tante, pas trop conne quand même , s’est vite rendu compte de fraudes au sein des dons reversés et pas qu’un peu ; elle s’en est ému au responsable qui lui a rétorqué que ce n’était pas ses oignons, que la mission état de donner, encore donner, toujours plus donner à tous ceux qui venaient réclamer, sans contrôler quoi que ce soit, point final ; très amère, elle est alors partie séance tenante du [association très connue]. 

                              Les associations caritatives, très aidées, mais qui font du bizness, beaucoup de bizness ; dont certaines s’amusent à vendre 1 euro ce que l’on trouve dans le commerce à 10 ; joli, la concurrence déloyale ! Dans ma région, les assos font ainsi disparaître certains petits commerces ; c’est génial, au titre de la solidarité, les assos font disparaître des jobs, donc créent de la précarité, c’est d’une nullité absolue ! Mais chut, c’est tabou, ’faut pas en parler.
                              Sans oublier qu’en bradant ainsi, elle attirent et font prospérer le commerce non déclaré, pratiqué par une clientèle de gens aisés, qui considèrent cela comme un « loisir » (sic).


                              • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 10 décembre 2011 22:17

                                Une association qui refuse de présenter ses comptes au maire et qui obtient gain de cause :

                                http://www.lunion.presse.fr/article/marne/devant-le-tribunal-administratif

                                Mais rassurons-nous, l’amicale « n’a rien à cacher » (sic).

                                Association = pompe à pognon.
                                Pour qui, mystère, c’est secret.


                                • eric 11 décembre 2011 20:02

                                  En pratique, c’est beaucoup plus important, plus large, plus scandaleux
                                  http://www.ppkaltenbach.org/news/associations-lucratives-sans-but
                                  Un peu ancien, mais dans les principes, peu de choses ont change et un panorama complet de l’ampleur des dégâts et scandales. Téléchargement gratuit.
                                  Voir aussi sur le site, article et sites connexes ( notamment site de l’obral, observatoire des réalités associatives de l’isere)


                                  • Esperanza Esperanza 11 décembre 2011 20:42

                                    - Subventions versées par l’Etat aux associations en 2010 = 1 483 995 024 €

                                    - Cadeaux fiscaux de Nicolas Sarkozy = 12 à 15 milliards d’ €uros

                                    Donc c’est pas la somme des subventions qui est choquant. Ce qui est choquant c’est l’utilisation de cet argent par les responsables d’associations, car bien trop souvent leur salaire est élevé comparé aux quelques employé-es qu’ils embauchent. La plupart du temps ils prennent des femmes pour un travail de bureau à mi-temps hyper mal rémunérées. 

                                    J’ai travaillé en tant que salariée dans des associations et je pense qu’il faut plus de contrôles pour ne pas laisser quelques personnes malhonnêtes sapaient totalement l’idée d’association qui a une utilité dans notre société. 



                                    • eric 12 décembre 2011 07:09

                                      Esperanza : le budgets gérés par le monde associatif au sens large représentaient en 2005 de l’ordre de 125 milliards d’euro soit de 10 a 12% du PIB.


                                      • Catherine Segurane Catherine Segurane 12 décembre 2011 18:31

                                        Conférence de presse de Marine Le Pen spécialement consacrée aux subventions aux associations.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès