Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Les véritables raisons du prix élevé du pétrole

Les véritables raisons du prix élevé du pétrole

Ce ne sont pas les relations tendues entre l'Iran et l'Occident qui expliquent le mieux le prix constamment élevé du pétrole. 

Le 23 janvier dernier, l'Union européenne annonçait un « élargissement des sanctions » contre l'Iran ciblant les sources de financement de son programme nucléaire. Parmi les sanctions nouvellement adoptées, l'interdiction d'importer le pétrole brut iranien a été commentée sur tous les media, eu égard notamment à ces implications sur le prix de la matière première.

Une semaine plus tard, le directeur de la CIA détaillait les conséquences des sanctions appliquées par les États-Unis sur la République islamique. David Petraeus annonça en particulier « que la production de l’Arabie saoudite est en train de montée et répondre à une partie de la demande qui aurait pu être satisfaite par les exportations iraniennes maintenant qu'il y a des sanctions sur la Banque centrale d'Iran ». Cette annonce était une tentative de calmer les inquiétudes concernant le prix élevé du pétrole brut alors que l'Iran avait évoqué l'éventualité d'une fermeture du détroit d'Ormuz.

Nombreuses sont les spéculations qui ont justifié ce prix élevé par la vive discorde entre l'Occident et l'Iran. Si cette conjoncture est certainement un facteur de la montée du prix de l'or noir, il n'est pas le seul et n'est certainement pas le plus significatif. Dans son émission du 15 janvier 2012, Fareed Zakaria, éminent spécialiste américain de politique étrangère, donnait un clair aperçu des raisons sous-jacentes à l'actuel prix du pétrole.

L'argumentation du docteur Zakaria

Quelques constatations incontestables, selon le Dr. Zakaria, sont que : « Les gens conduisent moins en hiver, l'économie américaine est moribonde, l'eurozone est au point mort, la Chine et l'Inde lèvent le pied. En tout état de cause, la demande en pétrole est faible partout dans la monde ». En dépit de cela, force est de constater qu'un prix du pétrole au-delà de 100$ est devenu la norme. Cela dépasse le prix d'il y a « cinq ans quand l'économie mondiale était en pleine croissance ».

Fareed Zakaria convient qu' « un mélange d'échanges belliqueux et d'instabilités locales dans d'importants États pétroliers est un facteur conduisant le prix du brut à monter et cela se traduit par des prix plus élevés à la pompe ». Ainsi, en principe, « les prix baisseront quand l'actualité sera moins troublée », rien n'est moins sûr. Une analyse du prix minimum auquel les pays pétroliers ont besoin de vendre le pétrole afin d'équilibrer leur budget révèle que la Russie nécessite un baril à 110$, à 100$ pour l'Iraq et à 80$ pour l'Arabie saoudite. « Il y a seulement dix ans, l'Arabie saoudite était capable d'équilibrer son budget avec un prix du pétrole avoisinant les 25$ le baril. (…) désormais il est dans l'intérêt de ces pays de garder les prix du pétrole à un haut niveau » conclue le présentateur de Fareed Zakaria GPS. Cette conclusion évoque l'instabilité prégnante dans tous les États producteurs de pétrole et la manière dont les dirigeants tentent de la contenir par des mesures économiques telles que l'augmentation des salaires ou la hausse de certaines subsides.

L'exemple saoudien

Cette conclusion édifiante entre en résonance avec un récent article de The Economist qui indique que « Le chômage croissant et les tensions politiques sont en train de frapper le royaume » d'Arabie saoudite. L'état des lieux est connu au sein même de la famille royale. Ainsi le prince Abdulaziz bin Sattam a concédé que « Le Printemps arabe a changé les attentes des individus et le gouvernement doit évoluer » avant d'indiquer que « Le problème est tout à fait compris mais la solution n'est pas encore définie. Nous avons les ressources, mais nous devons encore être concluant en termes de services, d'éducation, de santé, d'emploi et de justice ».

Les paroles du prince révèlent le comportement de la monarchie face au mécontentement général. Celle-ci pense que les sujets réclament une part plus grande des revenus du pétrole. Elle n'hésite donc pas à augmenter les salaires de ses préposés.

L'augmentation des revenus du pétrole procède de deux démarches. La première consiste à augmenter le volume de production, ce qui conduit le directeur de la CIA a rassuré ses concitoyens comme il l'a fait à la fin du mois de janvier. La seconde se fonde sur une augmentation du prix de vente, ce qui se répercute sur le cours du pétrole et in fine sur les prix à la pompe. Sans aucun doute, observer l'évolution de la situation sociale dans les pays producteurs de pétrole est plus instructif quant au prix de l'or noir que se pencher sur les relations tendues entre l'Iran et l'Occident.  


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 7 mai 2012 10:59

    voici une petite video tres instructive qui vous explique l’arnaque :

    http://2ccr.unblog.fr/category/film/


    • totor totor 7 mai 2012 11:15

      Plus simple !!!
      Tous les moyens sont bon pour se gaver !!!!

      Donc on spécule ......
      et tout événement extérieur aide à la spéculation !!


      • joletaxi 7 mai 2012 11:27

        le pétrole est cher ?

        selon les écolos pas assez,ils prônaient même une taxe, dont la dérisoire infleunce au vu des augmentations récentes montre encore une fois si besoin était, à quel point ils racontent n’importe quoi.

        Par contre, une observation intéressante:comparé à il y a 30 ans,il fallait 3 fois plus d’heures de salaire moyen qu’aujourd’hui pour la même quantité !

        Le prix est fonction en partie du coût de revient,mais principalement du prix que les gens sont prêts à mettre pour l’acquérir, comme toute autre marchandise ou objet.
        C’est à cela que sert la spéculation, déterminer ce prix.
        Le prix départ de votre Iphone ou de votre TV, n’a strictement rien à voir avec son prix de vente, et tant qu’il y aura assez de gens pour croire que la somme qu’ils y mettent est selon eux fondée, les prix resteront élevés.


        • Solivo Solivo 7 mai 2012 14:54

          « La spéculation est, en économie, l’action de prévoir les évolutions des marchés et d’y effectuer des opérations d’achat et de vente en conséquence, de façon à retirer des bénéfices du seul fait des évolutions des marchés. » source wikipédia


          Et concernant cette affirmation péremptoire digne d’un Néo con :
          « Par contre, une observation intéressante:comparé à il y a 30 ans,il fallait 3 fois plus d’heures de salaire moyen qu’aujourd’hui pour la même quantité !  »

          C’est faux ! Mais étaye un peu sinon c’est juste de la propagande néo con.
          Source INSEE :
          « En 2006, la part de budget (7,3 %) que les ménages français ont consacré à leurs dépenses d’énergie est proche de celle qui prévalait avant le premier choc pétrolier de 1974. Elle a atteint un pic en 1985 (10,2 %), du fait des fortes hausses des prix énergétiques et de l’utilisation croissante de l’automobile. En 1987 et 1988, la baisse des prix relatifs consécutive au contre-choc pétrolier a permis une forte diminution de cette part. Elle s’est ensuite stabilisée et depuis 2002, avec la nouvelle montée du prix du pétrole, elle s’est accrue de nouveau de 0,5 point. Aujourd’hui, ces dépenses en énergie se partagent quasiment pour moitié entre énergie à usage domestique et carburants. Parmi les dépenses de chauffage, le gaz est devenu la source la plus utilisée. Depuis 2002 et sous l’effet des fortes hausses de prix, les achats de carburants diminuent en volume, du fait d’une baisse du kilométrage parcouru et des consommations unitaires des véhicules. Le gazole, qui demeure moins onéreux que l’essence sans plomb, poursuit son essor.  »

          J’ai bien sur regardé les salaires moyens, et minimums, etc ..et leurs évolutions depuis 50 ans, les prix de l’essence depuis 1960 en Francs courant, en € constant, etc etc... pour en arriver à bien comprendre que cette affirmation n’a aucun intérêt si elle n’est pas aussi mise en rapport avec le fait que les voitures aujourd’hui consomment 2 fois moins qu’en 1980 ou font le double de km pour le même litre d’essence, la part de taxes et impots selon qu’on se situe en 1960 ou aujourd’hui sur le pétrole, et même mieux de l’état sur nos salaires selon l’époque, etc etc.. ont une incidence telle qu’elles ruinent cette affirmation.

          A mon avis tu t’y prends mal encore une fois, fort des certitudes que tu as.

          L’auteur amène une piste concernant les monarchies pétrolières, et il est bien plus intéressant de l’explorer pour bien comprendre que les rapports entre ces souverains autoproclamés ( Dieu n’a rien fait sois en sûr) les sources de leur fortune, la richesse réelle de leurs états ( le bien du peuple quoi) leurs main mise personnelles sur les sources pétrolières, économiques et financières, de ces dits états, et enfin, leur population qui commence à en avoir marre de se faire tondre, est surement une des vrais cause des hausses du prix du baril avant de se faire pendre au printemps prochain....

          Bonne journée

        • jef88 jef88 7 mai 2012 15:06

          @SOLIVO

          "La spéculation est, en économie, l’action de prévoir les évolutions des marchés et d’y effectuer des opérations d’achat et de vente en conséquence, de façon à retirer des bénéfices du seul fait des évolutions des marchés." source wikipédia

          Vrai en apparence ! mais il y a aussi la manipulation, par ex psychologique pour créer des mouvements et se faire du blé

        • Solivo Solivo 7 mai 2012 15:24

          @jeff

          Mais c’est bien le sens que j’y ai trouvé aussi... relis là ;)

        • joletaxi 7 mai 2012 17:25

          @ solivo

          j’ai encore une fois un excellent candidat au titre d’enclume
          ton désir de te placer en censeur infaillible est à la fois puéril et pathétique

          j’avais vu cette information à plusieurs reprises, et il m’ a suffit de faire une petite recherche, je ne suis pas le seul à être de cet avis

          http://tatoufaux.com/?Le-prix-de-l-essence-ne-fait-que
          http://aerobarfilms.over-blog.com/categorie-10093227.html

          il doit y en avoir des tas d’autres, mais je t"ai déjà consacré beaucoup trop de temps

          La spéculation est, en économie, l’action de prévoir les évolutions des marchés et d’y effectuer des opérations d’achat et de vente en conséquence, de façon à retirer des bénéfices du seul fait des évolutions des marchés."

          ou des pertes d’ailleurs.
          Et au final, le prix d’une marchandise d’une matière première est déterminé par les acteurs ,vendeurs ,acheteurs,qui spéculent sur le prix qui sera établi lors de la réalisation du marché,par le jeu de l’offre et de la demande,sur laquelle ces mêmes acteurs n’auront cessé de spéculer.
          Il ne faut pas être néo con pour comprendre cela,le néo est ici de trop.

          Concernant les besoins budgétaires des monarchies pétrolières, il y a déjà bien longtemps que ceux-ci ont explosé, du fait des énormes investissements effectués dans ces pays.
          Investissements qui eux-mêmes génèrent d’énormes frais de fonctionnement.
          Le prix du pétrole est en partie fixé par la façon dont ces monarques gardent la main sur le robinet,car s’ils ferment celui-ci le prix explose,et les économies consommatrices s’effondrent,ce qui n’est pas dans leur intérêt, car ils ont aussi de gros intérêts dans ces économies.
          On voit donc bien qu’encore une fois, le prix est le résultat d’une projection dans l’avenir, donc d’une spéculation.

          Cherches encore, tu trouveras peut-être bien encore une occasion de te prendre les pieds dans le tapis, je remarque que c’est ton jeu favori


        • Gandalf Claude Simon 7 mai 2012 19:23

          Non, la spéculation n’est qu’une tentative de marge à somme nulle, à priori


        • Solivo Solivo 7 mai 2012 20:14

          @ joletaxi

          j’adore que me parles d’enclume sais tu ?
          Ca me donne l’occasion de te rappeler à chaque fois que :

          Se faire traiter d’enclume par Joe est un délice de fin gourmet !

          L’exploration du Gaz de Schiste validé à Cahors

          Par joletaxi (xxx.xxx.xxx.75) 4 mai 19:24

          "Cela fait 2 hivers de suite qu’en angleterre, les éoliennes, pendant l’hiver, n’ont délivré que 3 % de leurs capacités, ne parlons même pas du coût astronomique, qui selon certaines études, mais ce ne sont que des « études » aurait provoqué une telle hausse des prix du kw que 17.000 personnes seraient mortes de froid, incapables de se chauffer."

          Joe et ces 17 000 Totos !

          Whaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

          Mais pour en revenir au sujet du jour, tes sources sont tellement stupides que tu m’a finalement bien fait rire ! Néo con really !

          Ta défense de la spéculation te classe bien sous la coupe de Friedman qui défend que ça stabilise les prix ! Néo con encore !

          Quand à la piste évoquée dans cet article sur les tensions dans les différentes monarchies pétrolières, dommage tu n’es même pas entré dans le sujet, tu ne parles que besoins budgetaires et stabilisation par la spéculation, là ou on souligne que l’instabilité sociale est une cause nouvelle à surveiller de près.

          Ta constance trollesque de donneur de leçon te rend marteau pauv’ Joe.




        • joletaxi 7 mai 2012 22:34

          c’est ça le propre d’une enclume (et ne te biles pas, tu es loin d’être seul dans le cas)à c’est de ne jamais admettre que l’on a tout faux.
          les sources que j’ai données ne sont qu(un bref aperçu de ce que l’on peut trouver sur le sujet et qui toutes corroborent mon assertion.
          Maintenant, tu peux encore faire des sauts de cabri,des contorsions,des pirouettes, cela ne changera rien, les faits sont là
          Aussi, soit tu reconnais que sur ce sujet tu t’es laissé emporté par ton ardeur à me démolir, et à l’occasion on pourra encore débattre, soit tu te poses en challenger pour l’enclume d’argent(l’enclume d’or est attribuée depuis longtemps au champion toutes catégories Cabanel) et dans ce cas,je ne répondrai plus à tes joutes .

          concernant la spéculation, on parle bien ici de sa contribution à la fixation des prix,de là à stabiliser les marchés il y a de la marge.

          Que tu le veuilles ou non, le principal objectif des monarchies pétrolières est de nous pomper le maximum de fric sans pour autant faire crever la bête.
          Si demain ,pour des raison internes, ils devaient multiplier le prix de leur pétrole par 2 par exemples, cela déstabiliserait tellement l’économie, qu’ils en seraient les premières victimes, par la chute de valeurs de leurs avoirs dans le monde industriel

          Mais tu as raison, mieux vaut traiter son interlocuteur de neo con, d’ailleurs, je suis sur que d’ajouter le neo a du te coûter ?

          bref, comme d’hab dans des discussions avec des enclumes, c’est toujours l’autre qui est un con, c’est rassurant


        • Solivo Solivo 7 mai 2012 23:31

          Ca va me faire une belle jambe que tu ne répondes plus !

          Je démonte juste tes mensonges et affirmations tendance Néo con.


          Tu n’as même pas été capable en lisant la première phrase de l’INSEE :
          En 2006, la part de budget (7,3 %) que les ménages français ont consacré à leurs dépenses d’énergie est proche de celle qui prévalait avant le premier choc pétrolier de 1974. 
          de voir que ton affirmation est simplement mathématiquement impossible !

          Maintenant vu tes sources je comprends mieux que tu dises tant de conneries.

          D’ailleurs pour tes 17 000 totos anglais morts de froid l’hiver dernier... j’enlève le Néo, OUI ! Et j’en ris encore... Whahahahaaaaaa !

          A la prochaine alors parce que sans même te chercher c’est dur de ne pas trouver une de tes conneries à lire quelque part.

        • joletaxi 7 mai 2012 23:42

          mais oui, mais oui, avec une enclume , il n’est pas d’autre échappatoire, les autres sont cons
          Et même avec ton nez dessus, tu continueras encore à nier que sur ce point précis, tu as tort.
          .
          Et perso, tes positions sont tellement attendues ,tellement stéréotypées, que la meilleure solution, c’est encore de t’ignorer,tu fais bien partie du club des enclumes de Avox,


        • latortue latortue 7 mai 2012 11:59

          vous ne parlez nulle part de la Libye et de nos bombardements humanitaires là aussi on a une bonne raison de la hausse du pétrole ,sans parler aussi des manipulations des traders des enquêtes ont été mené a ce sujet .
          on est encore loin des record de 2008 et 2011 alors pourquoi le prix a la pompe est il si élevé si le brut n’est pas aussi chère qu’a cette époque’’ réponse’’ demandez aux compagnies pétrolières qui se gavent et qui ne payent pas d’impots en France .apres on veut nous faire croire que c’est la baisse de l’euros qui représente une goutte d’eau aux regard des profits fait par les compagnies qui se chiffrent en Milliards .Mais nous sommes sauvé Hollande va bloquer les prix pendant trois mois ,apres nous verrons .De toute manière j’ai un bon vélo et de bonnes jambes donc on s’en sortira toujours sur les trajets courts ah ah ah


          • lerenard lerenard 7 mai 2012 17:20

            et si on parlais aussi des tanker qui attendre en rade ou au large que l’armateur qui surveille les cours leur donne l’ordre d’aller dépoter ça aussi je trouve que ce n’est pas mal non plus


            • yvesduc 8 mai 2012 17:15

              Les « instabilités » sont dues aux limites naturelles de la production. Le plafonnement de cette dernière stresse les grands pays consommateurs et les incite à user de violence pour assurer leur approvisionnement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès