Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Lundi à quinze milliards, mardi dans le brouillard

Lundi à quinze milliards, mardi dans le brouillard

10 milliards pour les banques, 5 milliards pour les collectivités locales, la démission en bloc de la direction de la Caisse d’épargne, un budget 2009 pipé et un 21 octobre à haut risque... Mais la planète économico-financière tourne toujours et on se laisse même aller à penser que tout va bien, du côté de certains hauts responsables financiers. Mais alors... pourquoi tout ce ramdam si tout va bien ?

5 milliards pour les collectivités locales

C’est Fillon qui s’est chargé d’annoncer la nouvelle. 5 milliards d’euros seront affectés au financement des collectivités locales. La moitié sera octroyée par des prêts de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), l’autre moitié par les banques. Les collectivités locales sont en très grande difficulté, à l’image de la Seine-Saint-Denis, dont le président PS du Conseil général, Claude Bartolone, vient d’annoncer que la dette de son département est constituée à 97 % d’emprunts qu’il estime "toxiques" ! Les collectivités sont un maillon essentiel de l’économie, puisqu’elles assurent 75 % de l’investissement public du pays. Si la machine tombe en panne, la France est potentiellement en banqueroute. Inutile de préciser que les spécialistes ne sont pas de cet avis...

10,5 milliards d’euros pour les banques

Piochés dans la cagnotte de "recapitalisation" de 40 milliards, l’Etat fait un premier geste. Christine Lagarde a en effet annoncé que 10,5 milliards d’euros seront affectés à très court terme à un prêt destiné à six banques : le Crédit agricole (3 milliards), BNP Paribas (2,55 milliards), la Société générale (1,7 milliard), le Crédit mutuel (1,2 milliard), les Caisses d’épargne (1,1 milliard) et les Banques populaires (950 millions d’euros). Concrètement, les banques vont émettre des titres que l’Etat s’engage à acheter, moyennant rétribution selon un taux d’intérêt négocié, ou à négocier. L’Etat ne deviendra donc pas actionnaire de ces banques.

Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a souligné que ces six banques n’avaient "absolument pas besoin de fonds propres" ni "d’être recapitalisées". Les "six principaux groupes bancaires concernés par cette injection de liquidités dans leur capital présentent actuellement un niveau de fonds propres tout à fait satisfaisant", a-t-il insisté lors de la conférence de presse. Il y a deux semaines, le boss du Crédit agricole déclarait que "le système financier français est un système financier stable, qui a une solvabilité très confortable". Ce qui soulève deux problèmes : le pactole de 40 milliards était destiné à la recapitalisation, il ne s’agit plus maintenant que de "fluidifier" les relations économiques, selon une expression désormais célèbre. D’autre part, comment expliquer que l’Etat prête à des banques qui n’en ont pas besoin ? "Ce n’est pas un cadeau", avait tenu a précisé Nicolas Sarkozy, reste donc à savoir ce que c’est !

Démissions artistiques à l’Ecureuil

En démissionnant de la présidence du directoire de la Caisse d’épargne, Charles Milhaud a fait dans l’émotion : il a annoncé qu’il renonçait à son indemnité de départ. "Je ne demande aucune indemnité", a-t-il déclaré. Et il ajoute : "Ceux qui me connaissent savent aussi que je ne suis pas un homme d’argent". Pour quelqu’un qui a vu son salaire multiplié par trois en cinq ans...

Un budget 2009 sous pression

Les socialistes s’en sont donné à cœur joie, à l’Assemblée, lors du débat sur le budget 2009 calculé sur une base de croissance très contestée d’1 %. Il faut dire que les choses sont loin d’être claires. Au moment où les députés se déchiraient sur ce "1 % gouvernemental", que l’opposition juge totalement irréaliste, Christine Lagarde annonçait qu’il est "très probable que la croissance en 2009 n’atteigne pas 1 %". Et son collègue Eric Woerth, ministre du Budget, estimait que "si nous révisons la croissance, le déficit sera plus élevé". Donc, le budget est irréaliste, mais on ne peut pas faire mieux, sinon, ça commencerait à se voir. En termes techniques, cela s’appelle un budget "insincère"... Et ce n’est guère rassurant pour la suite !

Notons, pour en finir avec ce lundi, l’analyse de Paul Jorion, qui nous annonce qu’aujourd’hui, 21 octobre, doit avoir lieu le règlement des sommes dues sur les contrats d’assurances (CDS) couvrant la perte de valeur des obligations émises par la défunte banque Lehman. Il va y avoir du sport !

Il y a des jours où il vaut mieux rester couché...

Les mots ont un sens... mais finalement on s’en fout ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.95/5   (73 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • Krusty Krusty 21 octobre 2008 12:05

    ""Ce n’est pas un cadeau", avait tenu a précisé Nicolas Sarkozy"

    Tout dépend de son train de vie...Pour moi 40 milliards, ca fait quand même un joli cadeau, mais pour le patron, c’est pas grand chose...De l’argent de poche (des autres) en quelque sorte...


    • foufouille foufouille 21 octobre 2008 12:23

      y avait pas de fric, meme pour un rsa merdique
      coup de baguette, les banques (qui n’ont pas besoin d’argent) en recoivent plein


      • Marcus 21 octobre 2008 12:49

        Bonjour,

        Je ne vois rien de suprenant dans ce geste, cela a toujours était comme cela.

        D’abord les riches, puis s’il reste un peu de sous, les pauvres, pour qu’ils arretent de crier, et si cela ne suffit pas, grace à nos chaînes publiques ont nous apprend à comment économiser de l’argent en ramenant les bouteilles consignées pour arrondir ses fins de mois...et en plus cela fait du bien à la planète.

        Je ne vois vraiment pas pourquoi les pauvres se plaignent, car il faut bien comprendre que tout le monde ne peut pas avoir un train de vie de millardaire.

        Et pendant ce temps, le business continue.



      • LE CHAT LE CHAT 21 octobre 2008 12:48
         

        Super le salaire de directeur de caisse d’epargne ! où faut il envoyer son CV , la place est libre !  smiley

        • foufouille foufouille 21 octobre 2008 12:56

          faut faire comme dati, s’incruster au siecle


        • Internaute Internaute 21 octobre 2008 13:36

          Claude Bartolone, vient d’annoncer que la dette de son département est constituée à 97 % d’emprunts qu’il estime "toxiques" ! Voilà bien une parole de président de Conseil Général. En effet, si Bartolone avait placé le butin qu’il a pris à ses sujets dans des CDO peut-être pourrait-il parler de placements toxiques et d’un risque pour ses finances mais ici c’est de l’inverse qu’il s’agit. Une dette ne peut pas être toxique. C’est le président du CG qui est toxique. Si d’aventure les prêteurs à qui il doit de l’argent viennent à disparaître du paysage ainsi que leurs ayant-droit, ce serait tout bénéfice pour lui.

          Notons au passage l’un des défauts majeurs de la régionalisation. Les Conseils Généraux sont au main d’une petite oligarchie locale totalement hors de contrôle. Il imaginent les plans les plus pharaonïques pour qu’on dise du bien d’eux et endettent leurs sujets au-delà du nécessaire. Le transfert du droit de prélever l’impôt du gouvernement central vers les régions a ouvert la porte à toutes les gabegies, à toutes les dérives. Non à la dette lorsqu’elle ne sert pas à payer des infrastructures. La lecture des budgets régionaux donne le tournis. Ces gens se distribuent entre eux l’argent de nos petits-enfants en finançant des associations inutiles, des groupes ici et des missions par là. Ces structures sont des cocons à copains.

          Il faut couper les budgets aux Conseil Régionaux et Généraux.

          A l’heure où l’on veut faire la chasse aux paradis fiscaux, on pourrait commencer chez nous par faire la chasse aux enfers fiscaux que sont les Conseil Généraux.


          • Croa Croa 21 octobre 2008 15:29

            Tout à fait d’accord avec ce commentaire à une erreur près «  Il imaginent les plans les plus pharaonïques pour qu’on dise du bien d’eux et endettent leurs sujets au-delà du nécessaire. »

            Des copains, ils en ont aussi dans le BTP, tout simplement !


          • Napakatbra Napakatbra 21 octobre 2008 16:08

            La dette correspondant aux emprunts passés qu’il faut maintenant rembourser... ces emprunts se sont faits sur des bases de calcul absurdes... et les taux d’intérêts ont explosé, d’où la "toxicité" :

            Lire : Les collectivités locales atteintes de plein fouet par la crise des subprimes

            http://www.lesmotsontunsens.com/les-collectivites-locales-atteintes-de-plein-fouet-par-la-crise-financiere-economique-des-subprimes

            @micalement


          • chmoll chmoll 21 octobre 2008 14:50

            Lundi à quinze milliards, mardi dans le brouillard,dans la merde jusqu’en 2012

            après, faut voir


            • La Taverne des Poètes 21 octobre 2008 14:56

              10,5 milliards d’euros donnés pour rien ! Hum... Et si cet argent servait en fait à financer des parachutes dorés, par dessous de table, aux dirigeants qui ont démissionné sous les applaudissement du gouvernement ? Sans être parano, on a vu tellement de magouilles dans le passé...


              • La Taverne des Poètes 21 octobre 2008 14:59

                Le brouillar est tel que même les Anglais en font dans leur frog.


              • La Taverne des Poètes 21 octobre 2008 15:00

                Même Christian Noyer dans le brouillard. smiley


              • La Taverne des Poètes 21 octobre 2008 15:02

                Amis lecteurs, nous rappelons que la CDC n’est pas un groupe de hard rock.


              • fhefhe fhefhe 21 octobre 2008 14:57

                Regardez Bien les Images des Journaux télévisés qui retransmettent les discours de nos "Politiques"....
                Regardez bien , vous verrez une Image SUBLIMINALE , ils tiennent Tous un Pot de Vaseline.... !!!!

                Les caisses sont vides , mais l’Etat se porte Garant à hauteur de 340 milliards d’€ , avance 10,5milliards d’€ aux banques ...., vont accorder un trimestre de report sur les charges des entreprises qui en feront la demande suite à des problèmes de Trésorerie....

                L’Hiver approche...l’Etat aura t-il les moyens d’acheter des Duvets et des Tentes pour les SDF !!!??
                Il est avéré que 90% des sommes qui s’échangent en Bourse sont VIRTUELLES

                Cette Crise Financière qui est SURTOUT un manque de Confiance INTER-BANCAIRES , est une ESCROQUERIE Monumentale (comme les sommes Strastophériques qui sont parties en Fumées).

                Mais vôtre quotidien ne changera pas :

                — si vous êtes débiteur à la Banque , les Agios vont tomber !!!

                — si vous êtes en retard vis-vis du Fisc c’est + 10%

                — si vous souhaitez achetez à crédit ...le Banquier va se faire un Plaisir de vous faire part de ses nouveaux Taux....
                La liste des exemples n’est pas exhaustive pour vous prouver que Rien ne changera dans vôtre quotidien ( parlez-en à vôtre voisin...ou collègue de travail... !!!)

                Vous avez mal compris le Mesage de Nôtre Président en 2006
                " L’Avenir Appartient à Ceux qui ont des Ouvriers , Employés , Agents de Maîtrise et Cadres qui se lévent Tôt"

                Et en 2008 , il souhaite que ses "Pôtes" du CAC 40 dorment Tranquilles ( Les caisses de l’Etat sont vides mais il Achéte 30 000 Logements....pour relancer le BTP ?ou pour rassurer son ami Bouygues. )

                Je vous le répéte ils "ont un pot de Vaseline" c’est moins douloureux... !!!!


                • Krusty Krusty 21 octobre 2008 15:14

                  (FheFhe) "L’Hiver approche...l’Etat aura t-il les moyens d’acheter des Duvets et des Tentes pour les SDF !!! ? ? "

                  Inutile, dans 2 mois il n’y aura plus de sdf :
                  "Si je suis élu président de la République, je veux que d’ici à deux ans plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d’y mourir de froid. Le droit à l’hébergement, je vais vous le dire, c’est une obligation humaine. " n.$arkozy, Charleville-Mézières, 18/12/2006.

                  Sinon cela voudrait dire que notre guide a menti, ce qui est totalement impossible...


                • foufouille foufouille 21 octobre 2008 16:24

                  notre guide thulsa doom nous regarde depuis 1000a
                  il ne peut mentir du haut de ses echassses


                • aquad69 21 octobre 2008 15:13

                  Bonjour Napakatbra,

                  "l’Etat ne deviendra donc pas actionnaire de ces banques."

                  C’est à mon sens un fait majeur.

                  La Grande Bretagne a été saluée quand elle a pris la seule mesure de sauvetage de son système financier qui puisse léser le moins possible les Anglais : elle a nationalisé ses établissements bancaires en danger.

                  Ce faisant, elle a transformé sa dépense en investissement, à des conditions qui en font peut-être une bonne affaire d’ailleurs, avec une bonne chance de récupérer sa mise, peut-être avec plus-value, et avec l’avantage et la garantie de se donner un droit de décision dans la gestion des banques en question.

                  L’Allemagne a fait de même...

                  Mais il faut souligner que ce n’est pas du tout ce qui a été fait chez nous : le "prêt" destiné aux six banques en question n’est à l’avantage que de ces établissements, à l’exclusion du peuple français ! Et notre gouvernement de s’interdire de fait tout pouvoir d’influence dans leur gestion.

                  Voilà bien une preuve de plus, s’il en fallait encore une, de la compromission de l’équipe dirigeante de ce pays avec les milieux de la grande finance et des grandes fortunes.

                  Et il nous devient de plus en plus difficile de voir monsieur Nicolas Sarkozy comme "notre" Président...

                  Cordialement Thierry


                  • totogore 21 octobre 2008 15:23

                    D’accord , bien d’accord mais nous dans tous ca ? Les gueux que nous sommes, ont fait quoi ? On va dynamiter les banques ? Moi aussi je m’agite tel un rebelle de bac a sable derriere mon clavier. Mais je me sens complement desempare face a cette situation.


                    • Innsa 21 octobre 2008 15:46

                      Je pense que vous soulevez le véritable problème : ceux pour qui nous avons voté pour qu’ils défendent nos intérêts distribuent l’argent de nos impôts aux banques. Ils refusent d’investir dans l’éducation, le logement, la santé en prétextant le manque d’argent, mais sortent des milliards chaque semaine pour les banques !

                      Le terrain est préparé depuis longtemps : il fut une époque ou on bloquait la France pour se faire entendre. Cette époque est révolue. Chacun voyant le danger arriver préfère rester tranquille pour ne pas perdre le peu qu’il a.
                      Oui on a peur de devenir SDF, donc on s’accroche a son boulot payé au smic, on a peur de faire des vagues et se retrouver a la rue.

                      C’est ca aussi les effets pervers du libéralisme.


                    • Proudhon Proudhon 21 octobre 2008 16:39

                      @totogore

                      Que faut-il faire. C’est simple, commencer par changer de Banque et choisir une banque plus éthique. Je viens de reçevoir les papiers pour ouvrir un compte au Crédit Coopératif. Il existe des produits solidaires au Crédit Coopératif :
                      http://www.credit-cooperatif.coop/particuliers/nos-produits-solidaires/

                      Je vais prendre un compte-chèque Nef, Crédit Coopératif :

                      http://www.credit-cooperatif.coop/particuliers/nos-produits-solidaires/les-produits-en-partenariat/compte-cheques-nef/

                      Voir La Nef :
                      http://www.lanef.com/

                      Mais on est pas obliger de souscrire au partenaria Nef-Crédit.

                      Il existe la carte "bleue" Agir :

                      http://www.credit-cooperatif.coop/particuliers/nos-produits-solidaires/nos-services-bancaires/carte-agir/

                      La Carte Agir vous permet de faire vos retraits d’espèce en France et à l’étranger. Dès l’attribution de votre carte, le Crédit Coopératif verse 3 euros à l’association partenaire de votre choix puis 0,06 euro à chaque retrait effectué dans un distributeur automatique de billets.

                      C’est le Crédit Coopératif qui fait le don à l’association, il n’y a donc aucune incidence sur votre compte.

                      Changeons de banque et choisissons une banque plus éthique que ses consoeurs. Agisssons !



                    • Serge Serge 21 octobre 2008 15:47

                      Avant le 15 Septembre ( mais c’est si loin ! ) les sirènes libérales nous serinaient qu’il n’y avait pas d’argent pour le RSA,la sécu,le logement social,les services publics,etc... ( il s’agissait de moins de 30 milliards !!!) Il fallait IMPERATIVEMENT REDUIRE LE DEFICIT DE LA FRANCE et pour cela DIMINUER LES DEPENSES DE l’ETAT,réduire,réduire,encore réduire !!! Supprimer massivement des postes de fonctionnaires dans l’Education Nationale,la santé,etc...
                      L’argument choc,pour bien nous culpabiliser,était qu’on n’avait pas le droit d’endetter les générations futurs.. que nous a t-on pas dit sur ce thème !!!

                      Et puis, il y eut ce miracle d’octobre !des centaines de milliards sont tombés du ciel pour "sauver" les banquiers ! ( il est vrai qu’eux sont des humains respectables,mais un SDF,un chômeur,...ce sont des moins que rien !à peine des humains ! )

                      Et aujourd’hui "ils" nous annoncent que le déficit de la France va augmenter de 3 à 4% !!!...nouveau miracle,les sirènes libérales n’ont rien à dire !un silence assourdissant !Quid des générations futurs ?

                      Est-ce trop leur demander, mais l’une d’entre-elle au moins,aurait-elle le courage de s’expliquer ?


                      • fhefhe fhefhe 21 octobre 2008 15:54

                        Nicolas $arkosy ne peut tenir sa parole , puisqu’il l’a donnée...il eut été préférable qu’il l’a prête !!!!
                        Pour AGIR il suffit simplement , d’ Eteindre son Téléviseur ....

                        Car le pape " $arkosy" et ses apôtres de la Religion CATHODIQUE font du Prosélytisme pour les Dieux du CAC 40 qui ne veulent que Nôtre Bien même le Dimanche à la Grande Messe des Supermarchés qui seront , bientôt , ouverts comme le souhaite l’ Apôtre Xavier Bertrand.

                        Nous devons consommer pour éviter de faire perdurer la Récession...
                        Vous avez 2 voitures....achetez en une 3éme
                        Vous avez 2 Télés ..achetez en une 3éme
                        Vous avez peur de Grossir achetez les Yaourts " Allégés"
                        Etc.....
                        Et si vous n’avez pas compris , aux informations on vous réexpliquera le comment du pourquoi cela va mal....( Regardez les "Micros Trottoirs...qui sont des reportages "Hyper-Objectifs" , Regardez les Enquêtes d’Opinions qui ne sont pas orientées....vers l’acte d’Achats etc....)

                        Le Lay (Ancien Patron de TF1 ) l’a bien dit les chaînes de Télè-Vision ont pour objectif Premier de Vendre aux Annonceurs ’"La part de Cerveau disponible du télespectateur" !!!!

                        Alors Achetez , Achetez ......Nôtre Pape nous a " Promis" un Meilleur Pouvoir d’achat ....., Même à CREDIT les banques sont sauvées....elles Marchent sur l’eau !!!!
                        Et moi je marche à côtés de mes pompes quand je regarde "Trop" la télé ( j’ai la gueule de Bois )


                        • Brieuc Le Fèvre Brieuc Le Fèvre 21 octobre 2008 16:20

                          Très juste ! Jetez votre boîte à conneries à la benne ! C’est non seulement un geste écolo (puisqu’elle ne consommera plus de courant nucléaire), mais aussi citoyen, puisque vous sauvez alors pas mal de temps de cerveau, qui devient donc disponible pour démonter les arnaques MONUMENTALES dont nous sommes victimes. Les plans des "maîtres du monde" sont cousus de câble blanc, diamètre 2 pouces et 1/2 !!!

                          J’ai jeté depuis longtemps ma téloche, et je ris encore du ton ahuri de l’employé du "call center" qui m’a appelé l’autre jour pour me vendre des forfaits télé numérique par câble, quand j’ai répondu "zéro" à la question "Combien de chaînes recevez-vous actuellement ?".

                          Le pôvre, il a pas dû en dormir du week-end ! A pisser de rire.

                          Brieuc


                        • Eloi Eloi 21 octobre 2008 18:07

                          Tiens ca pourrait être une idée de sondage pour Avox, cet intérêt ou désamour pour la télé


                        • La Taverne des Poètes 21 octobre 2008 15:58

                          "Il y a des jours où il vaut mieux rester couché...", conclut l’auteur. A écouter Maxime Le forestier ?

                          "Mardi dans le brouillard",
                          Enlacés roulant dans l’herbe
                          On écoutera Tom à la guitare
                          Phil à la kéna jusqu’à la nuit noire
                          Un autre arrivera
                          Pour nous dire des nouvelles
                          D’un qui reviendra dans un an ou deux
                          Puisqu’il est heureux on s’endormira

                          Quand l’économie s’embrume
                          Quand Sarkozy s’allume
                          SAN FRANCISCO
                          Ou êtes vous
                          Lizzard et Luc
                          Psylvia
                          Attendez-moi


                          • Cug Cug 21 octobre 2008 16:00

                             Le week end dernier j’ai discuté avec le responsable qui était à la tête d’une cinquantaine de trader à la City il ya quelques mois, il a démissioné avant l’été.

                             D’après lui les CDS représentent 5 fois le PIB mondial et la crise ne fait que commencer.


                            • Brieuc Le Fèvre Brieuc Le Fèvre 21 octobre 2008 16:10

                              Apparemment (et bien que "le risque de faillite n’existe pas"), 10,5 Geuros suffiront pour l’instant aux potes à not’ président (à l’évocation de ce grand personnage, je place ma main droite sur mon coeur, lève un tant soit peu mon auguste de ma chaise, et opine du chef).

                              Mais si le risque de faillite n’existe pas, cela veut dire que le système bancaire est capable de s’en sortir seul (c’est le sens exact de "le risque de faillite n’existe pas", non ?), pourquoi alors recapitaliser les banques ? "On" nous prend encore pour des "jambons", ou quoi ? Les citoyens ont-ils perdu à ce point tout sens critique, que des incohérences de telle ampleur puisse passer, ou bien devons-nous nous attendre à une prochaine révolution ? Déjà les profs sont dans la rue, bientôt les gardiens de prisons.

                              La poste ferme des bureaux dans les petites communes, les retraites s’érodent, l’éducation nationale part en quenouille, la justice est dans les choux. Et le gouvernement, dont "les caisses sont vides" distribue tranquillement aux banques des cadeaux réels de milliards d’euros. Milliards bien sûr empruntés aux banques.

                              Suivez bien le circuit : l’Etat emprunte 40 milliards sur les marchés financiers (donc auprès des bancassureurs en priorité). Puis "recapitalise" les mêmes bancassureurs avec 10,5 de ces milliards. Donc, les bancassureurs ont maintenant la possibilité de négocier 40 milliards de dette de l’Etat (titrisation de cette dette), et disposent en bonus de 10,5 milliards du cash qu’ils ont eux-mêmes créé ! Total : +50,5 milliards de liquidité, qui, avec un ratio prudentiel de "seulement" 10 %, se transforment rapidement en 500 et quelques milliards de crédits, générateurs de mirifiques intérêts à terme (sans compter les intérêts que nous, citoyens de l’Etat français, devrons payer éternellement sur les 40 milliards de dette contractés par notre gouvernement aux caisses vides).

                              Je ne voudrais pas avoir l’air de critiquer, mais il me semble quand même que ce sont un peu toujours les mêmes qui gagnent, et les autres qui trinquent, non ? Pile, ils gagnent, face, nous perdons.

                              Voilà comment on ne résout pas une crise, puisqu’elle est traitée au niveau de conscience qui l’a générée.

                              Bienvenue dans la Présipauté de Groland, à moins que ce ne soit le royaume d’Ubu ?

                              Ecoeurant.

                              P.S : 10,5 milliards, divisés par 60 millions de français, ça fait tout de même 175 euros par tête de pipe. Et si nous allions les réclamer à nos banques ? Après tout, ce pognon est censé, en quelque sorte, permettre d’augmenter le pouvoir d’achat, à terme, non ? Perso, même 175 euros, je saurais quoi faire avec !


                              • Cbx Cbx 21 octobre 2008 16:44

                                J’avoue ne pas tout comprendre à l’économie, mais là tout de même ça me laisse sceptique. Voila ce que j’en retient, si des lecteurs plus avisés veulent corriger je suis toute ouïe.

                                Les banques qui une semaine auparavant juraient que tout allait bien acceptent maintenant sans rechigner l’argent de l’état. Hors cet argent, l’état ne l’a pas, et va donc certainement l’emprunter à des bancassureurs et donc payer des intérêts dessus. On se retrouve donc avec une augmentation de la dette française de 3 à 4% que le contribuable va devoir payer. Et comme il ne s’agit pas d’une entrée dans le capital ni d’une nationnalisation mais simplement d’un achat de titres, l’état paye mais n’a aucune influence supplémentaire sur les banques.

                                Et pourquoi cette somme à-t-elle été débloquée ? Pour permettre aux banques de prêter aux particuliers et aux PME. L’état a donc fait un emprunt dont nous allons devoir payer les intérets pour qu’on puisse à nouveau nous prêter cet argent en nous faisant repayer des intérêts.

                                A ce moment je ressent comme une douleur dans le bas du dos...


                              • Eloi Eloi 21 octobre 2008 18:12

                                Je ne suis pas du tout persuadé de la justice de cette mesure

                                mais il me semble malgré tout que l’Etat fera payer un intérêt élevé et sera remboursé par la suite... En théorie ce n’est pas un endettement permanent.

                                Après que les traites des banquiers ne soient pas plus souple que celle des citoyens ne m’étonnerait pas...


                              • Serge Serge 21 octobre 2008 17:25

                                C.Lagarde...Ministre sérieux,compétent,ayant le sens de l’Etat,etc...

                                8 octobre,Assemblée Nationale :
                                 " Les banques françaises sont beaucoup mieux dotées en fonds propres,et si vous leur posez aujourd’hui la question de savoir si elles ont besoin de recapitalisation,si elles ont le souhait que l’Etat particioe à une opération de recapitalisation,elles vous le diront,C’EST NON !"

                                12 jours passent...20 octobre
                                 Le gouvernement annonce qu’il va injecter 10,5 milliards d’euros dans 6 grandes banques.
                                 Et C.Lagarde d’ajouter,sans sourciller,que l’Etat était prêt à en rajouter "si les tensions de marché venaient à persister."

                                C’est malheureusement la confirmation de ce qu’a déclaré le prix Nobel 2008 d’économie :
                                 Sans changement de fond du système financier,en ne faisant que des "réformettes à la marge," le renflouement des banques est illimité."
                                Le libéralisme nous assure des lendemains heureux !



                                • impots-utiles.com 21 octobre 2008 17:52

                                  Le Premier secrétaire du PS "accuse le gouvernement de creuser les déficits sans le moindre effet de relance sur l’activité économique."

                                  http://www.impots-utiles.com/francois-hollande-juge-le-budget-2009-surrealiste.php


                                  • Brieuc Le Fèvre Brieuc Le Fèvre 21 octobre 2008 18:36

                                    Bof, lui, il pourrait aussi bien se taire, vu que le PS est aussi inaudible en politique qu’une boîte à musique dans une rave.

                                    Depuis 5 ans, tout ce qu’à fait le PS, c’est ne pas réussir à décider qui sera le chef de cette bande d’éclopés de la politique. Alors de là à la ramener en temps de crise...


                                  • millesime 21 octobre 2008 17:58

                                    il n’y a pas que le changement de fond du système financier qu’il faut réaliser,
                                    mais aussi changer les leaders financiers et politiques qui sont à l’origine de cette crise.( Car depuis mars 2006 , ils étaient TOUS avertis et au courant de ce qui allait arriver.. !)

                                    quel crédit accorder aux paroles d’une Christine LAGARDE (médaillée d’or de la méthode COUE)
                                    ou à Nicolas SARKOZY capable de dire un jour blanc et se conterdire dans les jours qui suivent.. ?
                                    et tant d’autres... !


                                    • frédéric lyon 21 octobre 2008 18:00

                                      Camarades socialistes, interventionnistes, et keynésiens !

                                      Le président Sarkozy est seulement en train d’appliquer votre programme économique et je constate que vous n’êtes pas contents.

                                      Seriez-vous des ingrats ?

                                      N’est-ce pas vous qui avez annoncé la fin du "Capitalisme" à grand renfort de tambours et de trompettes de Jéricho ?

                                      Et bien voilà c’est fait, le capitalisme est désormais régulé, car le secteur bancaire est allé à Canossa.

                                      Comment ?

                                      En acceptant piteusement la manne de l’Etat socialiste, celui qui sait si bien réguler l’économie.

                                      Car enfin ces 40 milliards d’Euros, dont une première tranche de 10 milliards vient d’être débloquée, sont l’instrument de cette intervention quasi-divine de la puissance publique qui, en refinançant les banques, va leur permettre d’accorder à l’économie les crédits dont elle a besoin pour soutenir ainsi l’activité et sauver des emplois.

                                      Et vous n’êtes pas satisfaits ?

                                      Alors que vous devriez applaudir à tout rompre ce retour de l’interventionnisme dans l’économie ?

                                      Vous me direz qu’il y a quand même des bémols :

                                      1) Les banques n’ont pas besoin de ces 40 milliards d’Euros et elles n’ont RIEN DEMANDE. Elles se sont contentées de répondre à la convocation (par téléphone) et d’aller à la réunion pour signer le papier qu’on leur a présenté.

                                      2) De plus 40 milliards d’Euros c’est peanuts. Ca à l’air comme ça de faire beaucoup d’argent, mais le total des bilans de l’ensemble des banques Françaises s’élève à trois fois et demi le PIB de la France.

                                      Trois fois et demi ! 

                                      3) Il y a là tout juste de quoi faire de l’Etat un tout petit actionnaire minoritaire, s’il voulait entrer dans le capital des banques, mais vous connaissez tous le fameux adage qui circule dans tous les Conseils d’Administration :

                                      "Petit actionnaire minoritaire, petit con ; Grand actionnaire minoritaire, grand con".

                                      Donc ne parlons pas de participation de l’Etat dans le capital des banques, le secteur bancaire Français est bien trop cher.

                                      4) De plus l’Etat n’a pas le premier rond de ces 40 milliards d’Euros.

                                      5) Pour se procurer cette somme il va l’emprunter.........aux banques.

                                      6) Puis il va ensuite la leur reprêter !

                                      7) Puis les banques vont dire : "Merci Monsieur l’Etat, c’est gentil de nous aider".

                                      8) L’Etat emprunte et reprête, mais il fait un bénéfice sur le dos des banques, puisque qu’il emprunte à un taux moins élevé qu’il ne reprête.

                                      9) C’est normal qu’il fasse un bénef, me direz-vous sans doute, car n’est-ce pas lui qui apporte son aide à un secteur sinistré ? Et qui vole au secours de l’économie ?

                                      Alors ?

                                      10) Alors les banques vont dire : "Merci Monsieur l’Etat de nous aider à des conditions si favorables".

                                      Et puis, le lendemain, dans tous les journaux, de droite comme de gauche, on écrira : L’Etat est venu au secours du secteur bancaire à hauteur de 40 milliards d’Euros".

                                      Et vous, comme des cons, vous annoncerez la mort du Capitalisme. 


                                      • Eloi Eloi 21 octobre 2008 18:15

                                        Dans la vie, juger est éminemment difficile : nous manquons de référentiel

                                        Heureusement que Lyon est là pour nous servir de 0 absolu


                                      • wesson wesson 21 octobre 2008 23:32

                                        @Frederic Lyon

                                        "Seriez-vous des ingrats ?"

                                        ça, vous êtes allé le piquer dans un discours de Philippe Pétain en 1944, qui avait utilisé cette formule pour se voeux à la nation dans les médias de l’époque. Le sens de sa politique devenait alors bien trop évident ...



                                      • fhefhe fhefhe 21 octobre 2008 18:05

                                        Effectivement j’ai revu le discours du candidat $arkosy en septembre 2006 , il se faisait l’Apôtre des "Préts Hypothecaires" ....(A voir sur Post.fr c’est Birenbaum qui a fait l’article en 2007 mais les vidéos des meetings ne sont pas truquées !!!)
                                        Aucun MEDIA n’en parle !!!!
                                        C’était pourtant dans le programme de Nôtre Président Actuel !!!!!
                                        Ma conviction quant à une ARNAQUE monumentale se confirme jour aprés jour !!!!!
                                        Et je reste convaincu que les "Fonds Souverains" cherchent pas tous les moyens à récupérer leur mise !!!
                                        C’est en cela que la Crise est GRAVE !!!!
                                        Les fonds souverains c’est Trés Opaque mais Financiérement TRES TRES PUISSANT : Les Chinois et les Russes n’ont pas dit leur dernier mot.... !!!
                                        Et je le Répéte les "Etats " Européens ont mis leur Citoyens en Garantie de Paiement.....surtout la France qui a ses Finances dans le Rouge VIF.


                                         


                                        • Le péripate Le péripate 21 octobre 2008 18:24

                                           Le banqueroute de l’Etat, c’est pour bientôt.
                                          Déjà techniquement en banqueroute depuis deux ans, il va prêter aux collectivités ? Pourquoi ? Parce que les banques n’en peuvent plus.
                                          Alors, les collectivités locales vont devoir rembourser. Les impôts locaux vont donc exploser. Au plus mauvais moment, et comme plus l’impôt augmente, moins il rentre, elles ne pourront pas rembourser. Et l’Etat, qui s’est engagé à leur place, sera, lui aussi, incapable de faire face.
                                          Une petite solution de dépannage : ratisser l’épargne populaire, livret A, assurances-vie... Malgré que les agences de notation conserveront un triple A à l’Etat, la cessation de payement est certaine.Critères de Mastrich explosé, France expulsé de l’Europe, il sera temps de déclarer la République Fromagère de France !

                                          Enfin, on ne sera pas seul dans ce cas ( Californie, Massachussets, Allemagne, Belgique, Italie, etc...) . Maigre consolation.


                                          • Eloi Eloi 21 octobre 2008 18:31

                                            Enfin, on ne sera pas seul dans ce cas ( Californie, Massachussets, Allemagne, Belgique, Italie, etc...) . Maigre consolation.

                                            N’en faites pas tout un fromage, mais je vois mal Schwarzinator devenir fromager

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès