Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Macron, où comment faire du neuf avec du vieux

Macron, où comment faire du neuf avec du vieux

Ce qui restera de Macron, outre les reportages people dans Paris Match, c’est bien sûr la libéralisation des transports par autocar qui n’est rien d’autre que l’exacerbation de la concurrence entre les modes de transports, la concentration, à terme de l’activité du transport par route et la paupérisation du service public.

Inutile de dire que dans quelques temps les trajets à 10, 20 ou 30 euros, deux ou trois fois moins chers que le transport SCNF auront vécu et que le voyageur et le contribuable n’auront plus que leurs yeux pour pleurer.

Les transports : des transferts au sens propre et au sens figuré

Comment se rendre d’un point A à un point B au moindre coût ?

Jusqu’à présent on avait le choix entre la SNCF, les lignes intérieures aériennes low cost, le véhicule personnel ou bien le covoiturage. Pour certain de ces modes, le manque de souplesse (horaires, trajets, correspondances obligées), et le prix faisaient que l’on s’orientait souvent vers le transport individuel.

L’ambition du transport Macron est justement de remédier à ces handicaps était de répondre aux besoins de toute une catégorie de voyageurs aux moyens modestes désireux de voyager dans de bonnes conditions.

Jusqu’à présent, cet objectif était atteint.

La face cachée des transports Macron

Passé l’objectif louable de faire voyager à moindre coût, on constate qu’il y a un perdant potentiel, à savoir la SNCF, qui voit fuir une partie de sa clientèle vers les autocars, d’où accroissement du déficit de cette entreprise publique qui se traduira par des suppressions de lignes et d’emplois ou bien des subventions régionales en augmentation, c’est-à-dire des impôts supplémentaires ou des diminutions de budgets dans d’autres secteurs.

Autre élément de taille, l’opportunisme des transporteurs routiers de voyageurs, trop heureux de tailler des croupières à la SNCF qui se traduit dans un premier temps par des prix d’appels très faibles pour attirer le chaland, prix qui vont bien entendu s’envoler une fois la clientèle devenue captive.

Le modèle économique est donc actuellement le suivant : les compagnies de transport routier travaillent quasiment à perte sur ces nouvelles lignes mais se rattrapent en essorant les sous-traitants ou en équilibrant leurs comptes avec d’autres contrats avec les collectivités locales.

Mention particulière pour les transports Ouibus, filiale de la SNCF qui, par ce biais lance une contre-attaque envers les compagnies de transport routier.

Les transports routiers de voyageurs, un enjeu important

La tendance à la concentration est évidente et ceci depuis une trentaine d’année. A cette époque, le transport essentiellement scolaire, payé par les Conseils généraux (depuis 1984) était assuré par beaucoup de petites entreprises familiales. L’activité était très rentable, car assurée avec du matériel le plus souvent hors d’âge payé au prix fort. Cela permettait aux entreprises de casser les prix sur l’activité tourisme pour laquelle les entreprises investissaient dans du matériel haut de gamme. Tout le monde était content, surtout les groupes du troisième âge qui se baladaient à peu de frais. Les choses ont peu à peu changé, mais le système qui consistait à financer une activité par une autre (le tourisme par le scolaire ou bien par des contrats avec des collectivités territoriales) est toujours le même et la concentration de l’activité entre quatre ou cinq opérateurs majeurs, avec des sous-traitants aux ordres pérennise le système.

Cela signifie que le manque de rentabilité de cette nouvelle activité de transport de voyageurs est financée grâce aux contrats sur les réseaux urbains ou interurbains ou le transport scolaire, le tout étant payé par l’usager et le contribuable.

Les groupes de transport ne sont pas des philanthropes

Le modèle économique qui consiste à ce que chaque activité soit rentable pour l’entreprise et donc les actionnaires va inévitablement entraîner des hausses de tarifs sur les « cars Macron » et au final cette « libéralisation du transport » est juste un jeu de bonneteau, le consommateur final payant soit son ticket un peu plus cher (on parle d’alignement sur le prix du billet SNCF, hors TGV !), soit le même, mais cette fois ci en tant que contribuable (mais l’un n’excluant pas l’autre) participant à payer l’augmentation des subventions d’équilibre pour les transports urbains ou interurbains.

Ce qui restera réellement de M. Macron…

…Des traces de pneus d’autocars sur les ronds-points, une contribution évidente à l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère et une capacité évidente à prendre les gens pour des cons.


Moyenne des avis sur cet article :  4.22/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

200 réactions à cet article    


  • bernard29 bernard29 31 août 10:40
    Je l’ai vu hier soir sur TF1, et j’avoue qu’au delà de ses idées, j’ai apprécié son attitude, sa façon de parler, sa manière d’être, sa clarté dans les expressions. Sa présentation m’a semblé très neuve dans le paysage politique. Dans un casting parmi le personnel politique, il me semble qu’il remporte la palme.
    Maintenant son programme politique, c’est autre chose.

    • Michel DROUET Michel DROUET 31 août 11:28

      @bernard29
      Le problème en politique c’est comme dans le spectacle : il faut passer un casting...
      A part ça, les programmes (à condition qu’il y en ait) n’engagent que ceux qui les écoutent.


    • bernard29 bernard29 31 août 11:43
      @Michel DROUET

      oui, j’aurais du dire ses idées ....à la place de programme.

    • bernard29 bernard29 31 août 11:58
      @Jean-Pierre Llabrés

      « Que faisez-vous... »  : que faisiez vous ? peut être non ?

      De fait je comparais avec les vieilles badernes politiciennes qui se disent révoltées et je me disais que les ex-trotskistes commençaient à se faire vieux, qu’en fait, qu’il était malheureux que la gauche ne réussisse pas à renouveler son personnel politique.

    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 31 août 12:07

      @bernard29

      C’est Macron qui a dit : « Que faisez-vous et avec qui ? »...


    • bernard29 bernard29 31 août 12:51
      @Jean-Pierre Llabrés

      ah, d’accord ! je n’avais pas relevé. je croyais que vous m’aviez remis la vidéo pour mon bon plaisir.

    • shyroki (---.---.56.238) 31 août 15:28

      @bernard29
      Bon soyons réaliste, il va faire quoi maintenant ?


      Les médias vont jouer avec lui le temps de la campagne présidentiel où il fera péniblement ses 0.5% et après ?

      Il ne fera plus rien, il sort de nul part et maintenant presque tout le monde le déteste.
      Bayrou ou Dupont-Aignan sont des maires de ville de taille raisonnable, ils ont une base électoral et son apprécié localement, ils peuvent rebondir.

      Macron n’a rien et après ces un an de sursis médiatique, il va retourner dans son anonymat d’Énarque pistonné, il ferait mieux de se rapprocher d’une grande banque pour trouver un nouveau job.

      En attendant c’est une bonne nouvelle cette démission et ce n’est pas moi qui vait m’extasier devant quelqu’un à qui on a appris à parler aux médias. La seule qui ne sait pas le faire c’est ElKhomri.

    • simir simir 31 août 18:56

      @shyroki
      Je ne sais pas s’il sait parler aux médias mais en tout cas, en les traitant d’illettrés ou en leur suggérant d’acheter un costar c’est un vocabulaire d’abruti qu’il emploie avec les ouvriers


    • JBL1960 JBL1960 31 août 21:27

      @simir Oui, et même avec humour, on a du mal à l’envisager ce Macron là = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/02/cours-macron-cours/
      Coluche disait « L’avenir appartient à ceux dont les ouvriers se lèvent tôt ». Macron n’a aucune idée de ce que c’est que de travailler en 3/8 ; Pensez donc, une vie de gueux, sur des machines, et des cadences infernales. Le hasard de la vie a fait qu’un jour je me suis fait virer par une petite patronne qui venait de voter Sarkozy la bave aux lèvres. J’étais secrétaire commerciale, j’avais été gérante de ma propre SARL dans le même domaine, jetant l’éponge par manque de moyens financiers. J’avais intégré une nouvelle région, déménagé avec mari et enfant, et je me suis fait tèje comme une merde... Et me suis retrouvée sur une chaine de montage à l’usine en 2/8 puis en 3/8 pendant 6 mois pour payer les factures, cumulant un RMI Famille (784 € ne rêvons pas) et aujourd’hui je puis affirmer que grâce à un Macron de Rotschild et avant lui Hollandouille et avant lui Sarkozy ; Je me suis éveillée, totalement. Et donc en cela, finalement, je les remercie... C’est parce qu’ils m’ont mis la rage, et non la haine, que j’ai pu rédiger, calmement ce billet du jour =https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/08/31/cest-non-nein-no-nee-na-nao-pu-shi/
      Et avant cela, appeler au réveil des « gens ordinaires » dont je fais partie = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/08/30/le-reveil-des-gens-ordinaires/ Et me voir gratifier d’un encouragement de la part de Georges Stanéchy comme d’un Nia:wen (Merci) de la part de Kahentinetha de la Nation Mohawk de l’île de la Grande Tortue. Si j’étais restée secrétaire commerciale de cette société perdue dans les fossés de Caylus, je ne serais pas devenue ce que je suis aujourd’hui... Pour cela, je n’ai aucun regret, d’ailleurs j’ai appris à me servir de mes 2 mains pour travailler et je suis aujourd’hui parfaitement ambidextre ! Merci la vie...


    • François Vesin François Vesin 1er septembre 13:22

      @Jean-Pierre Llabrés
      ...et l’occasion de constater - une nouvelle fois - comment

      les serveurs de soupe de tf1 sont capables de consacrer
      30 minutes d’un journal de 20.00h à faire la pub pour un 
      grouillot ambitieux en laissant croire que c’est de l’info !!!

    • hunter hunter 31 août 10:42

      J’aime beaucoup les trois dernières lignes de votre papier (mais le reste est bon aussi), parce qu’elles résument bien ce qu’est cette espèce de petit banquier arrogant, qui vient donner des leçons !

      J’écoutais, au début de l’été, une sorte de reportage sur France Q ou France Inter, je ne sais plus, où le journaleux avait suivi des enthousiastes de ce petit avorton, qui étaient allés jusqu’à annuler leurs vacances, pour faire de la retape pour cette créature que je satelliserai d’un seul coup de pied dans sa petite gueule de nantis !

      Il s’agissait de gens jeunes, qui voyaient en ce type, un sauveur, une sorte de messie cosmo planétaire, qui allait nous sauver !

      J’ai alors bien entendu éteint la radio, et je me suis dit qu’à notre époque, un tel manque de discernement était bien navrant et affligeant.

      Adishatz

      H/


      • Michel DROUET Michel DROUET 31 août 11:30

        @hunter
        Les médias sont toujours content d’avoir un petit nouveau à se mettre sous la dent. Le problème c’est qu’il passent leur temps à formater les esprits au lieu d’avoir un regard critique sur les politiques menées ou proposées.
        Pour le vrai débat, on repassera...


      • hunter hunter 31 août 11:41

        @Michel DROUET

        Les médias remplissent leur rôle, à savoir faire le spectacle, divertir !

        Il y a bien longtemps que les médias ne remplissent plus un rôle d’incitation à la réflexion !

        Je le déplore avec vous bien entendu, mais l’essentiel est d’en être conscient, et d’éviter au maximum leurs pièges à neurones, à moins d’être en excellente condition mentale et de disposer des bons logiciels de décodage et d’antivirus !

        Adishatz

        H/


      • jmdest62 jmdest62 31 août 16:54

        @hunter

        «   cette créature que je satelliserai d’un seul coup de pied dans sa petite gueule de nantis !  »

        Attention à son costard quand même  smiley

        Amitiés du Bobox

        @+


      • hunter hunter 31 août 19:37

        @jmdest62

        Ah sympa, salut à mon pote le bobox !

         smiley

        Ma DDB et mon malinois transmettent aussi leurs amitiés !

        Adishatz

        H /


      • Oceane 1er septembre 20:58

        @hunter

        « Les médias remplissent leur rôle, à savoir faire le spectacle, divertir ».

        Quelqu’un n’avait pas parlé du « temps de cerveau disponible » ?


      • Abou Antoun Abou Antoun 31 août 10:46

        Oui, Macron c’est aussi faire du vieux avec un neuf.
        Question profil, CV etc... Macron=Hollande, alors pourquoi aimer l’un et détester l’autre ? Ils sont interchangeables. Seule différence, le plus jeune est pour le moment et en apparence moins queutard que l’ancien, mais il aura le temps de se rattraper avec le démon de midi dans une dizaine d’années.


        • Michel DROUET Michel DROUET 31 août 11:24

          @Abou Antoun
          Ce n’est pas sur la carte d’identité que ça se passe, mais dans la tête et dans trente ans Macron fera comme Hollande ou Sarkozy.


        • Abou Antoun Abou Antoun 31 août 11:42

          @Michel DROUET
          dans trente ans Macron fera comme Hollande ou Sarkozy.
          Question politique pas besoin d’attendre 30 ans. Macron fait déjà du vieux. Question sexe sans doute dans 30 ans il aura foutu sa légitime au placard pour une chair plus fraîche, mais ça ce n’est pas une raison pour l’élire ou ne pas l’élire pourvu qu’il ne gouverne pas avec ses hormones.


        • Etbendidon 31 août 11:00

          Article nullosse écrt par un vieux
          MACRON c’est la jeunesse qui va balayer tous les vieux cons de la politique qu’on subit depuis 50 ans
          d’ailleurs suffit de voir la gueule qu’ils font à gôche et à droate : Ils sont verts de rage et bavent de jalousie

          Les DIX plus d’Emmanuel MACRON que n’ont pas les autres

           

          1) Il a du charisme à revendre

          2) Il est intelligent

          3) Il est beau garçon

          4) Il est souriant et poli

          5) il sait être simple

          6) il n’est pas SECTAIRE et dépasse les clivages

          7) il parle anglais couramment (pas comme les autres comiques)

          8) Il plait aux jeunes et aux vieux, aux garçons et aux filles

          9) Il a des compétences en économie

          10) Enfin il EST NOUVEAU en politique, il n’a jamais députaillé ni sénataillé sur le dos des contribuables (pas comme les autres rataillons)

           

          VIVA EL MACRON

           

          Allez EN MARCHE tous avec E.M

          On l’appelle cuisse de Mouche fleur de cactus

          Sa cote est plus forte que celle des autres tordus

           

          VIVE MACRON MORT AUX CONS

           


          • Michel DROUET Michel DROUET 31 août 11:22

            @Etbendidon
            C’est Dieu, en somme !
            Il ne vous aura pas échappé que j’ai écrit un billet sur les transports et pas sur le charisme ou l’intelligence de Macron et je dis qu’il applique une bonne vieille politique libérale dans ce domaine : une politique de vieux promue par un petit jeune qui a les dents qui rayent le parquet (ça va plaire aux vieux)
            « Morts aux cons » : vaste programme comme disait le Général...


          • hunter hunter 31 août 11:30

            @Michel DROUET

            Etbendidonc est un fervent pratiquant d’une certaine forme d’ironie provocatrice, il ne faut pas s’inquiéter !

             smiley

            Adishatz

            H/


          • Michel DROUET Michel DROUET 31 août 11:32

            @hunter
            ça me rassure...


          • hunter hunter 31 août 11:51

            @Michel DROUET

            Vous allez voir, il va patrouiller partout sur les autres fils, et copier/coller sa prose...il a déjà comencé d’ailleurs sous l’article de Sylvain !

            Adishatz

            H/


          • chantecler chantecler 31 août 13:19

            @Etbendidon
            Faut atterrir , Petit Homme :
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuel_Macron
            Ton champion n’a rien d’exceptionnel ...
            C’est un opportuniste , carriériste à l’abri de tout ....
            Né en 78 , alors il a le temps devant lui !


          • goc goc 31 août 14:53

            @Etbendidon
            Un responsable économique national qui propose aux français d’être soit vendeur de fringues le dimanche, soit chauffeur de bus sur la ligne Becon-les bruyeres/St tropez, alors que notre tissu industrielle se détruit un peu plus chaque jour (on en est arrivé à croire qu’une vente de produits ou tout est construit à l’étranger, est une bonne affaire), est un gros co..nard.

            En plus on sait très bien qui se cache derrière ce pantin ridicule pour tirer les ficelles et vendre notre pays aux financiers, c’est notre déessequequette national.
            Donc ce n’est pas très difficile de deviner comment on va finir, si l’autre minus devient pdr

            Mais qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu pour collectionner autant de minables à la tête du pays depuis 2007 ???. Et c’est pas fini !!!


          • shyroki (---.---.56.238) 31 août 15:33

            @hunter
            Merci pour le commentaire sur Etbendidonc je me demandais justement si ce genre de personne qu’il incarne avec ironie existait vraiment ^^


          • jmdest62 jmdest62 31 août 16:39

            @Etbendidon

            Est-ce qu’il a le permis D ?  smiley

            @+


          • hunter hunter 31 août 19:39

            @shyroki

            De rien l’ami, de rien. Vous avez bien compris, c’est un rôle joué !
            Il cherche à ce qu’on lui donne la réplique...peut-être a-t-il raté l’entrée au cours Florent.... ?

             smiley

            Adishatz

            H/


          • sokom25 (---.---.177.251) 1er septembre 16:12

            @goc
            2007, vous êtes gentil !

            Le pays coule depuis Pompidou et VGD. L’arme ultime d’une nation repose sur son pouvoir de battre monnaie et d’orienter le crédit sur des projets de développement des secteurs stratégique (l’énergie, les télécoms, la santé, l’éducation etc...). En gros nos impôts et nos épargnes devraient servir uniquement ces buts...
            C’est le seul et unique programme pour lequel j’irais mettre un bulletin dans une urne. Tout le reste c’est du cirque, du spectacle, du divertissement, et de mauvaise qualité en plus !

          • Etbendidon 1er septembre 20:50

            @shyroki
            Ah ben oui alors qu’est-ce que c’est ce genre de personne
            Vous êtes un fan du troisième degré vous ça se sent
             smiley


          • Oceane 1er septembre 21:19

            @Etbendidon

            Je dirais plutôt, « comment faire du vieux avec du neuf » dans le sens où Macron est jeune et effectivement « neuf » en politique. Mais le jeune Macron fait déjà du « vieux ». En matière économique il ne déviera pas de la logique ultralibérale. Si les vieux peuvent et vont mourir, le jeune poursuit leur oeuvre.

            C’est ballot !


          • Michel DROUET Michel DROUET 2 septembre 08:42

            @Oceane
            C’est du conformisme pour ne pas dire du réalisme politique et tout cela nous mène à l’immobilisme malgré l’agitation médiatique.


          • Dzan 31 août 11:21
            L’élargissement du travail du dimanche : l’ouverture des commerces n’est plus limitée à cinq dimanches dans l’année, mais peut être étendue à douze (soit un par mois), avec une majoration de salaire d’au moins 30 %. La règle est laissée à l’appréciation des élus locaux. Selon Christopher Dembik, économiste à la banque danoise Saxo, le travail du dimanche n’a pas entraîné d’augmentation significative du chiffre d’affaires : « Les dépenses de consommation sont apparemment réparties sur une durée plus longue. »
            En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/08/30/quel-bilan-pour-emmanuel-macron-au-gouvernement_4990086_4355770.html#JTsTHcrs83PBSCd9.99

            • Michel DROUET Michel DROUET 31 août 11:39

              @Dzan
              Oui, on semble découvrir que les budgets des consommateurs français ne sont pas extensibles, mais on fait plaisir aux chinois...
              ça finira comme pour les bus Macron : par des licenciements.


            • hunter hunter 31 août 11:43

              @Michel DROUET

              Absolument !

              Le même schéma s’est mis en place dans les années 90, avec les livraisons de pizza !

              Au bout de deux ans, il ne restait plus que deux enseignes, filiales de multinationales d’ailleurs.

              Tous les indépendants disparurent.

              Adishatz

              H/


            • hunter hunter 31 août 11:50

              @Michel DROUET

              C’est ballot, les chinois viennent de moins en moins, vu qu’ils sont les cibles privilégiées de nos petites frappes locales et importées !

              Dom-mage Manu, dommage !

              H/


            • Dzan 31 août 11:25

              Macron est l’archétype de ce que nous subissons depuis des lustres.
              Enarque...Inspecteur des finances ( comme juppé qui fit valoir ses droits à la retraite à 57 ans )...Puis banquier d"affaires.

              Ce type est un arriviste forcené Mr Ebendidon, du même moule que les autres s...ds. Tout pour ma gueule. Faire suer le burnous aux salariés. L’ultralibéralisme dans toute sa splendeur.


              • hunter hunter 31 août 11:32

                @Dzan

                Effectivement, Macron, c’est du recyclage de concepts qui ne marchent plus depuis longtemps !

                C’est l’énième dose de morphine au patient en soins palliatifs....ça diminuera la douleur mais ça ne changera pas l’issue finale...et fatale !

                Adishatz

                H/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès