Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Match.com VS Meetic : la guerre des budgets

Match.com VS Meetic : la guerre des budgets

Depuis quelques mois, voire quelques années, on assiste à une guerre ouverte entre Meetic et Match.com pour le leadership mondial de la rencontre en ligne. Après avoir manqué son rendez-vous européen, l’Américain Match.com lance une nouvelle campagne publicitaire pour conforter ses positions aux Etats-Unis...

La guerre des budgets marketing :

Outre la technologie utilisée et la qualité du service offert, seul le marketing peut placer un site de rencontre sur le devant de la scène. Le secteur est archi-concurrentiel, de nouveaux sites naissent et disparaissent chaque jour.

Dans cette profusion de sites de rencontre, il faut donc se faire connaître, sortir du lot, c’est le rôle du marketing. A titre d’exemple, Meetic dépense 50 % de son chiffre d’affaires en marketing, soit environ 55 millions d’euros pour 2007.

Le pari de Meetic est de faire en sorte que lorsqu’une personne souhaite s’inscrire sur un site de rencontre, elle tape “Meetic” et non “site de rencontre” dans son moteur de recherche. Grâce aux dizaines de millions d’euros investis par an dans le marketing, Meetic réussit pour le moment à mettre dans la tête des gens que site de rencontre = meetic.

En tout cas pour ce qui est de l’Europe. Car aux Etats-Unis, la rencontre est incarnée par Match.com, filiale du groupe IAC. Et Match.com suit la même logique aux Etats-Unis que Meetic en Europe : investir des dizaines voire des centaines de millions de dollars pour garder le leadership.

Car si les budgets de Meetic peuvent paraître énormes, ils sont petits face au numéro un mondial Match.com. L’Américain a dépensé 92 millions de dollars en marketing en 2006 et 145 millions entre janvier et octobre 2007. C’est presque trois fois plus que Meetic...

Car dans cette profusion de sites de rencontre, le fait de passer à la télé rassure, cela donne l’impression d’une société solide donc sérieuse. Le passage TV ou média est perçu comme un signe de qualité. Souvenez-vous de l’étiquette “Vu à la Télé” sur certains produits...

La nouvelle campagne de Match.com :

Match.com lance ces jours-ci une nouvelle campagne publicitaire massive aux Etats-Unis baptisée “Rewind“. Au programme : spots TV sur les grandes chaînes, radio, affichage et internet. Cette campagne mettra en scène des personnes censées s’être trouvées sur Match.com. En clair, le message affiché par la firme est le suivant : il est possible de trouver l’amour sur Match.com puisque des milliers de personnes l’ont déjà trouvé.

Match.com vise alors les personnes encore réfractaires aux sites de rencontre. La campagne publicitaire est censée montrer que le romantisme est possible même sur internet et que le plus important est de trouver l’amour, quel que soit le moyen.

Match.com en profitera également pour parler de sa nouvelle application “Match my Friends” (cf. article) qui permet d’ouvrir un compte Match pour un ami célibataire.

Une problématique culturelle ?

Les deux géants de la rencontre en ligne cherchent des relais de croissance. Aussi, Match.com souhaite conquérir l’Europe et Meetic les Etats-Unis. Mais pour le moment, les tentatives de part et d’autre sont restées vaines.

Malgré un investissement de plusieurs millions d’euros pour conquérir le marché français cette année, Match.com n’est pas parvenu à ébranler Meetic (cf. article). Cet échec peut s’expliquer en partie pour des raisons culturelles.

Les discours de Match.com (votre coeur fait boom...) sont perçus en France comme naïf. On a un peu l’impression d’être à Disneyland. Cela choque d’autant plus que les couleurs du site sont à la limite de l’austère, sans aucune fantaisie. De plus, les fonctions sont assez limitées comme l’absence du chat par exemple.

Ce côté naïf, cette interface peu appréciable, et ces fonctions limitées conduisent les internautes français à préférer Meetic à Match.com.

En revanche, aux Etats-Unis, Match.com véhicule une image sérieuse, rassurante et fait place au rêve dans le même temps. Les Américains sont friands de cette approche. A l’inverse, Meetic ne fait pas suffisamment rêver les Américains et n’apporte pas de garanties suffisantes...

Affaire à suivre...

Voir aussi : Match.com se rapproche de Facebook

Source : Datingwatch.org


Moyenne des avis sur cet article :  2.78/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • COLRE COLRE 31 décembre 2007 15:57

    @Le Furtif,

    Eh bien en voilà une gentille déclaration comme vœux de nouvelle année ! en souvenir d’un fil cocasse et bien amusant, entre dorique, géométrique, cycladique, je ne me souviens plus exactement, et un diable qui était tombé dans un bénitier, et se débattait de façon pathétique !

    Bien à vous


  • tvargentine.com lerma 31 décembre 2007 10:05

    Un peu de décriptage

    la personne se décrit ainsi

    « Jeune consultant web de 25 ans, je suis très heureux des nouvelles initiatives de ces médias citoyens, véritables organes d’expression publiques. Je suis le développement de cette nouvelle société de l’information et de la communication avec beaucoup d’intérêt. »

    « Jeune consultant web de 25 ans »

    Oui car vieux en terme marketing ça marche pas et que consultant cela donne une image « dynamique » ensuite 25 ans ,pour mieux « cibler » la clientele.

    « je suis très heureux des nouvelles initiatives de ces médias citoyens »

    Meetic et Match.com médias citoyens ?? smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley Medias à pognon qui jouent sur la misère intellectuel des gens plutot !

    « Je suis le développement de cette nouvelle société de l’information et de la communication avec beaucoup d’intérêt. »

    C’est le genre de phrases creuses qui ne veulent RIEN DIRE

    Voila pour le décriptage de la manipulation qui consiste à faire diffuser un article de PROPAGANDAGE sur des services à valeur ajoutés (payant) qui n’ont rien à voir avec des « réseaux sociaux »

    Pour un 31 décembre c’est une honte de diffuser ce type d’article alors que des rédacteurs voient chaques jours des articles refusés sur des pretextes « étranges »


    • Moonz 31 décembre 2007 10:47

      Avant d’essayer de péniblement lire entre les lignes, essaye de lire les lignes tout court...

      > « je suis très heureux des nouvelles initiatives de ces médias citoyens »

      Ça, je pense que ça fait référence à Agoravox, pas Meetic/Match.com

      > Medias à pognon

      Ça tombe vachement bien, c’est exactement ce qui ressort de cet article... En fait, vous êtes d’accord :)

      > Voila pour le décriptage de la manipulation qui consiste à faire diffuser un article de PROPAGANDAGE sur des services à valeur ajoutés (payant)

      Là, va falloir que tu m’expliques comment tu as réussi à lire une apologie de Meetic/Match.com dans (ou entre, si tu préfères) ces lignes...

      > qui n’ont rien à voir avec des « réseaux sociaux »

      L’auteur de cet article n’a jamais dit le contraire


    • casp casp 31 décembre 2007 15:30

      Sérieusement .. vous en avez pas marre de voir sur agoravox des articles .. Qui sont tourné effectivement en apparence sur le fond.. Mais qui au final reviennent à faire de la pub pour les sites de rencontre payants.

      L’article servant très efficacement au referencement des sites evoqués.

      Cher youri pourrais tu enfin nous gratifier d’un article sur des sites de rencontre qui ne soient pas des arnaques pour pauvres nouveaux web citoyen ( style badoo, nice-people, facebook etc etc.)

      D’autant que de nombreux sites gratuit offrent de bien plus grande possibilités et liberté que meetic. ( Car evidement sur les sites payant ; la censure frappe fort ; il est impossible dans sa description de dire qu’on est censurer ou de dire le moindre mal du site en question ; de mettre un contact ou une adresse pour par exemple montrer ce que l’on fait d’autre sur le web ; de parler de facon honnete et adulte de sex ou d’amour etc..)

      Franchement youri arrête de leur faire de la pub C’est agacant à la fin..

      Et si réellement c’est le sujet des sites de rencontre qui t’intéresse agis comme un véritable reporter et recense nous clairement les différents sites leur différence etc..

      Merci.


      • moebius 31 décembre 2007 23:39

        bonne année


        • fourminus 3 janvier 2008 12:20

          Meetic vous fiche et gagne de l’argent en le faisant. Le fondateur de Meetic est actionnaire de 1000mercis une société qui compile des informations émanants de sites affiliés. Concrétement : quand vous indiquez sur Meetic vos préférences (sport, age, hobbies, revenus...) ces données sont commercialisées par 1000mercis. Et vous recevez dans votre boite mail (bientot sur votre portable) une offre calibré sur vos hobbies, vos moyens, votre age, etc.

          Remarquez, moi ca ne me gène pas fondamentalement : je préfère une offre ciblée que du matraquage publicitaire sur des produits qui ne m’intéressent pas... Mais gare aux abus...


          • bonsens 9 janvier 2008 22:15

            le rédacteur à oublié de préciser que meetic à passer un contrat avec yaho pour racheter son site de rencontre avec obligation de le référencer pendant x années.lorsque sur yahoo tape rencontre ???? cela aussi fait partie du marketing. ????.

            ceci étant dit je plains ce qui révent d’un monde sans argent.

            pour moi c’est une utopie ????.

            linux aussi est basé sur une utopie car on oublie de dire qu’ont est obligé de faire appel à un spécialiste qui lui réclame de l’argent.

            désolé je suis trés sceptique sur la réalité du bénévolat ???


            • oedipamass 10 août 2009 16:04

              @Bonsens : où as-tu entendu parler de ce marché avec yahoo ? je t’avoue que je suis curieux de le savoir. Les sites de rencontre comme meetic ou match passent des partenariats avec des portails, des sites de médias, presse et proposent leurs services en marque blanche...
              Il n’est en aucun cas question de rachat, mais de proposer sa technologie et sa base d’abonnés à un partenaire pour une durée de temps limitée...


              • Adrien 27 mars 2010 09:47

                Complètement d’accord avec Caps, ça fait un peu trop pub. C’est bizarre on ne trouve pas autant d’articles sur les sites de rencontres gratuits comme lorizon ou amoureux
                 etc...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès