Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Mélenchon piège Sarkozy !

Mélenchon piège Sarkozy !

Le programme politique de François Hollande serait un peu en quelque sorte encore identifiable à l'enfance du socialisme tandis que la politique de Mélenchon en serait l'âge adulte, l'équinoxe et le zénith d'une gauche pour tous restant celle d'un Philippe Poutou ou d'une Nathalie Arthaud !… Jean-Luc Mélenchon a quitté le Parti Socialiste officiellement conservé pour faire grandir les buts socialistes auquel ne répondait plus cette formation qui était quand même censée faire de lui un Sénateur à vie… C'est pas rien… Outre-Rhin se produisit une scission identique à l'image d'un Oskar Lafontaine qu'on vît partir avec Die Linke tenter de réduire la rigueur libérale d'un Schröeder qui conduisait à répandre la pauvreté… Courage, égarement, illusion utopique, crise d'égo, suicide politique dans leur bluff ultime lui auront reprochés les plus traditionalistes d'entre eux mais la crise n'était certainement pas dans sa personnalité mais bien plutôt dans cette fâcheuse habitude que fini par prendre le PS en adoptant, certes à la majorité des militants, les motions les moins à gauche de celles proposées à chaque fois… Ce furent des étapes douloureuses qui débouchèrent sur des candidatures aux présidentielles et les choix de ces votes internes prédisposèrent certainement plus à l'ouverture centriste qu'à la défense d'une classe ouvrière se sentant de plus en plus abandonnée dans le bras de fer qu'elle livrait avec le capitalisme… De prolétaire à précaire, il n'y eût qu'un pas… De la lâcheté qu'ils pouvaient encore faire grief à Jean-Luc Mélenchon, il leur a substitué un volontarisme prononcé pour passer à l'offensive en quittant les eaux stagnantes d'un socialisme devenu trop économique et pas assez social. Même si l'objectif "SDF zéro" de Jospin, pour louable qu'il était, le vît faire sa campagne presque seul, sans son parti, assis sur la puissance des sondages et quant à l'échec de Mme Royale, il n'est même pas question de revenir sur l'abandon réel d'une direction, prête à tout alors à l'époque, pour bouder non pas sa candidate mais sa rivale… Et elle était choisie par le vote préliminaire des militants mais pas par l'ensemble du parti… Enfin bref, Mélenchon n'en est plus de ces rivalités de direction et de succession et pourtant il garde avec lui et son groupe de militants la possible nécessité de réaliser enfin ce qui jusqu'à présent s'arrêtait à des bonnes idées ou restait situé dans un avenir lointain tout en ayant une place de choix dans les promesses globales de certaines grandes lignes atteignables mais hélas irréalisables dans l'immédiat… Si dès qu'on parle de rupture avec le capitalisme, la patience est de mise au Parti Socialiste, chez Jean-Luc Mélenchon, ce serait plutôt l'impatience qui lui brulerait les doigts, prêt à s'enflammer pour rendre à la gauche le changement qu'elle attendait…

 

Jean-Luc Mélenchon ne retourne pas sa veste, au contraire il va même jusqu'à anticiper sur la vocation de son statut de Chef d'État en allant même jusqu'à conseiller un Nicolas Sarkozy à peine dépité avant cette ultime ou antépénultième rencontre prévue pour le samedi 7 janvier avec Mme Merckel en lui donnant les clés pour sauver l'Europe de cette crise économique dont elle ne parvient toujours pas à se dépêtrer… C'est pas du goût de tout le monde mais c'est quand même plus pragmatique et immédiat dans son effet qu'un come back sino-estudiantin qualifié de constat mais sans solutions… Jusqu'à hier, bouche bée aux quatre coins de l'échiquier politique avant que Mélenchon ne se lance dans une critique efficace qu'il faudrait pratiquer pour modifier le schéma économique qui nous a conduit jusqu'ici… Accrochez-vous mais si l'Euro perdait 10% de sa valeur (déflation) ce qui n'est pas un effort énorme à produire en soi, habitués que nous sommes au jeu de la parité (d'un euro = 1$70 à 1€=1$) qui laisse des marges de manœuvre dans les mécanismes monétaires, cela permettrait d'amortir différemment la dette, autrement qu'en demandant aux salariés une fois de plus de se serrer la ceinture encore un peu pour gagner ce si précieux point de croissance qu'on prononce du bout des lèvres… Il préconise également le blocage des délocalisations en créant des visas ou des passeports généraux pour les marchandises ce qui évite la TVA sociale à l'unité tout en permettant de maintenir les bénéfices du dumping productif sur les territoires respectifs… Enfin, mais beaucoup y pensent également, il reste toujours aussi incompréhensible à l'esprit de concevoir qu'on puisse prêter de banques à banques sans passer par la BCE qui joue là un rôle presque énigmatique en tous cas d'intermédiaire… Et bien non, si la banque d'un pays en échange économique avec un autre pays de l'Union s'engage en prêts, elle ne peut l'inscrire directement dans la banque de ce pays concerné mais doit le déposer à la BCE qui transmet… Histoire d'avoir un oeil dessus ou pour en faire travailler ailleurs une partie ? Que sais-je ? Allez savoir !… Le constat est consternant de l'Institution qu'ils font fonctionner depuis 4/5 ans.


Moyenne des avis sur cet article :  4.32/5   (88 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • Kuota Kuota 4 janvier 2012 10:03

    Bonjour.

    Si je devais résumer le message de Méluche à Merkozy face à la crise de la dette.... ce serait :

    • Que la banque centrale européenne prête directement au Etats à taux zero
    • Qu’on annule le pouvoir des agences de notation de noter les etats
    • qu’on arrête de nous faire croire qu’il n’y a pas d’argent et que l’état dépense trop. (depuis 1980 la masse monétaire de la zone euro à augmenter de... tenez vous bien.... 800 % !!! et vous votre smic de combien à til monté.... et cet argent ou est il passé ???

    http://info-resistance.org/


    • Lizerunn 4 janvier 2012 10:35

      Si la BCE Prête directement aux états à taux zéro, quel est l’intérêt du pouvoir des agences de notation, et donc, a-t-on besoin de limiter ce pouvoir inutile ?


    • logan 4 janvier 2012 11:07

      On a 1650 milliards de dette qu’il faut rembourser sur 7 ans. On ne peut pas tout emprunter à la banque centrale. Donc tant qu’on devra continuer à emprunter sur les marchés financiers, les agences de notation pourront sévire.


    • Lizerunn 4 janvier 2012 12:17

      Mais nous n’allons pas rembourser 1700 Mds d’euros, même si la BCE monétise.

      Une partie de la dette ira à la poubelle après l’audit public.


    • Daniel D. Daniel D. 4 janvier 2012 12:55

      Cette dette est celle du gouvernement actuel, elle doit être dénoncée en totalité pour son caractère inique et ne doit pas être du tout remboursée.

      Les banques engluées dans les dettes souveraines feront faillites, et doivent être nationalisées pour 1euro symboliques, et restructuré avec réduction des salaires supérieurs a 5000euros/mois, début du rapport 1/25 pour les salaires(interdiction pour qui que ce soit dans l’entreprise de gagner plus de 25 fois le salaire le plus faible, mi temps comprit !)

      Un fond est doté pour qu’aucun épargnant ne soit impacté financièrement par la faillite d’une banque.

      Sortir de l’Euro pour pouvoir s’auto financer a taux 0 comme c’etais le cas auparavant(loi des traitres de 73 reprise dans la constitution européenne). Création d’une nouvelle europe dont le socle de depart seras un SMIC commun, seule façon de créer une zone économique commune sans dumping social.

      Si cela ne se passe pas calmement, cela finiras en guerre, ouvrez les yeux, nous sommes au bord du gouffre et ils veulent accélérer !!


    • Defrance Defrance 4 janvier 2012 17:29

       Le problème est bien plus vaste que celui de la monnaie, il n’y a qu’a regarder ce qui se passe en Hongrie ? 

        L’Europe est un vœux qui va dans le bon sens, mais a vouloir y aller au pas de charge, au seul bénéfice du monde de la finance, ça ne passera jamais ! 

       Deux mille ans de guerre n’ont RIEN résolu, et cent ans de paix est bien trop court pour le réaliser. 

       de plus, la GB en Europe, sans sa finance relève de l’Ingérence ? il est evident que leur but est d’affaiblir la zone euro pour paraitre plus solide ! 


    • DSKprésident 4 janvier 2012 18:06

      L’auteur écrit « Jean-Luc Mélenchon ne retourne pas sa veste »

      Waaaououououhhhh  !!!! MDR LOL et re-LOL, etc...

      Mélenchon, 32 ans de PS, libéral, ultra-liberal, européiste, immigrationiste (pour faire baisser les salaires des ouvrieirs français), le PS ayant trahi le peuple depuis 1984...

      Et maintenant il veut nous faire croire que le Mélenchon se bat pour le peuple et non pour ses amis banquiers !

      MDR MDR LOL et LOL....

      Mélenchon Franc-Mac et donc anti-républicain serait désormais devenu démocratique et républicain : MDR et LOL...

      Mélenchon en bon FMac a voté la guerre en Libye : c’est un vrai RACISTE !

      D’ailleurs 2% des ouvriers votent pour lui : les masques tombent...


    • logan 4 janvier 2012 19:51

      si qqun qui reste dans le même parti 30 ans c’est tout à fait le contraire du gars qui retourne sa veste, c’est plus une grosse preuve de loyauté

      donc si quelqu’un d’aussi loyal quitte son parti au bout de 30 ans, il me semble que c’est qu’il y a eu un sérieux couac entre les deux pour que ça arrive

      essayer d’amalgamer Mélenchon avec qqun de léger qui retourne sa veste sans arrêt c’est quand même périlleux ;)

      et si son but était de défendre ses amis banquiers que vous lui inventez, pourquoi il est parti du PS ?


    • MlleCuicui MlleCuicui 5 janvier 2012 06:58

      « On a 1650 milliards de dette qu’il faut rembourser sur 7 ans. On ne peut pas tout emprunter à la banque centrale. Donc tant qu’on devra continuer à emprunter sur les marchés financiers, les agences de notation pourront sévir. »


      On a ? Je n’ai aucune dette, moi. Je ne dois de l’argent à personne ! On nous culpabilise sans cesse, nous devons faire des efforts pour réduire NOTRE dette. Ils parleraient de sacrifices, ça sonnerait plus vrai. 

      Mais ce n’est pas notre dette, ce n’est pas nous qui avons décidé des politiques économiques désastreuses qui consistent à libérer les grosses fortunes d’impôts soit disant trop pesants alors que proportionnellement ils payent beaucoup moins d’impôts que les autres. Je me refuse au sacrifice pour réduire une dette qui ne nous concerne pas ! 



    • Mycroft 5 janvier 2012 13:52

      Ha bon, Mlle cuicui, vous n’avez pas le droit de vote ? Si vous n’êtes pas française, et donc pas en mesure d’influer sur la gouvernance économique de notre pays, en effet, cette dette n’est pas la votre.

      Sinon, n’oubliez pas que nous sommes en démocratie : nous sommes tous responsables de nos gouvernements (et avec l’actuel, c’est pas facile à gérer, vivement le changement, quel qu’en soit la date).

      Et si, par le plus grand des hasard, aucun mouvement politique ne vous parait convainquant (ce qui peut se comprendre à l’heure actuelle), rien ne vous empêche de créer vous même votre mouvement. C’est tout à fait légal en démocratie. C’est même recommandé.


    • laurentgantner laurentgantner 5 janvier 2012 17:07

      Mais puisqu’il l’a quitté le Parti Socialiste pour aller vers le Parti de Gauche !


    • laurentgantner laurentgantner 5 janvier 2012 17:11

      Il l’a quitté le parti Socialiste alors faut arrêter de toujours continuer à l’y associer.... Quant aux reproches sur ses origines je m’en fou.... toujours la petite bête... moi ce qui m’intéresse chez lui ce sont les fondamentaux qu’il défend et ce en quoi il se différencie du classique Parti Socialiste...


    • jacques lemiere 8 janvier 2012 11:04

      Ouias ...voila les crise existent depuis 1973...ou le traité européen...

      j’en doute..
      que la bce prête aux pays directement ça me semble difficile sans politique budgétaire commune...
      Mais bon, c’est facile à promettre...

      Le fait de faire marcher la planche à billets et d’une art un moyen de lever des impôts sans le dire, avec une course à l’échalote après chaque dévaluation pour ne pas personnellement « y perdre ».
      Le seul point posiiif est que ça donne l’impression de favoriser les revenus du travail à ceux du capital.
      C’est aussi arbitraire...on dévalue au pif....
      ça n’empêche pas la guerre économique car les pays concurrents peuvent aussi dévaluer...d’ailleurs le pays qui met le bazar actuellement est la chine qui devrait voir sa monnaie se réapprecier.

      La finance a une responsabilité dans la crise mais je pense que leur responsabilité est d’avoir « lubrifié » et accéléré la désindustrialisation de l’Europe du fait de la différence des coûts de main d’oeuvre. La cause profonde de la crise est d’abord le basculement du monde vers l’asie.
      Mais en internationaliste peut on s’en plaindre ????
      Purée on est toujours le riche de quelqu’un.

       

    • JL JL1 4 janvier 2012 10:17

      Bonjour,

      je soutiens les idées et la candidature de Mélenchon. Je dois avoir les idées ailleurs : je n’ai rien compris à cet article.

      Désolé.


      • leypanou 4 janvier 2012 10:22

        La lecture du texte aurait été grandement facilitée avec des paragraphes, même si je partage pas mal des analyses de l’auteur.
        Les textes de ce genre sont assez rares sur ce site pour encourager celui-ci.


        • Lizerunn 4 janvier 2012 10:36

          Remarque assez récurente, mais notre ami rédacteur semble ne pas y prêter une grande attention.


        • SEPH 4 janvier 2012 11:01

          Mélanchon est un politicard comme les autres. Il ne propose rien pour remplacer cette société placée sous la dictature de l’argent.

          Mais il n’oublie pas de faire de la démagogie pour caresser l’électeur dans le sens du poil. En effet :

          -Sur la question du foulard il a hurler avec les faschos laïcards ou d’extrème droite.
          -Sur la Libye, il s’est ranger derrière les faschos de l’OTAN en votant pour les bombardements de l’OTAN.

          Il se garde bien de proposer des mesures concrètes pour protéger les plus faibles
          (SDF, chômeurs, personnes sans droit, précarité,......) Il ne sait que hurler sur les médiats (c’est facile !). Mais il est comme ses copains du PS incapable d’affronter Sarko.

          Il a d’ailleurs félicité les syndicats pour leurs combats sur la réforme des retraites :alors que la mobilisation des salariés était très importante, ce combat c’est terminé par une cuisante défaite. Celle-ci est due à la non combativité de la grande majorité des syndicats (pas de grève générale !!!!!, ce mot est devenu tabou). Pas de quoi féliciter les directions syndicales qui trahissent les salariés.


          • Lizerunn 4 janvier 2012 12:20

            Toujours les mêmes qui persistent à copier-coller la même daube messages après messages.


          • Scual 4 janvier 2012 12:44

            Pas grave. Ces mensonges sont tellement gros qu’ils ne peuvent convaincre qu’une totue petite poignée d’illuminés.


          • Valas Valas 4 janvier 2012 14:12

            STEPH, vous n’avez visiblement rien compris mais vraiment RIEN car non seulement des propositions il en fait mais en plus se sont les plus réalistes que n’importe quel politicien a pu en faire depuis ces dernières années au sujet de l’économie Européenne et vous n’êtes même pas foutu d’écrire le nom de la personne en question correctement...

            En passant, vous pouvez chercher des casseroles imaginaires à Jean-Luc Mélenchon, bon courage car il n’en a quasiment pas lui !


          • SEPH 4 janvier 2012 15:42

            Les faits sont têtus, ce que j’écris est la stricte vérité.

            Mélanchon le tribun des poubelles, a bien félicité au cours d’un interview sur France Inter les syndicats (CFTC et CGT,...) pour leur grand combat contre la loi scélérate sur les retraites. En oubliant de dire que ces mêmes syndicats malgrès la mobilisation des salariés on refusé d’affronter le pouvoir en durcissant la grève par la grève générale dont beaucoup de salarié souhaitait. La défaite sur les retraites est lourde de conséquence, elle a ouvert un boulevard au libéralisme le plus brutal.

            Quand à la guerre coloniale de Libye,Mélanchon s’est ranger derrière BHL et il a approuvé les bombardements de l’OTAN
            qui ont tué entre 70 000 et 100  000 civils et détruit tout un pays. Voici des images sur les « bienfaits » de la guerre coloniale de l’OTAN en Libye :

            Images terribles et choquantes des massacres de l’OTAN http://www.alterinfo.net/Natostop-Otanstop-democratie-de-l-Otan-en-image_a66582.html.

            Mélanchon aurait du se méfier et se renseigner sur les réelles motivations de l’Empire et de Sarko.

            Quand on sait que l’OTAN a mené que des guerres coloniales (Irak, Afghanistan, Yougoslavie,...), le bon sens politique était d’être méfiant.

            Il fallait pas être très malin, pour voir que cela sentait le pétrole et l’installation d’une base US pour contrôler le nord de l’Afrique.

            On savait depuis le début que les rebelles étaient lourdement armés et ont attaqué caserne, commissariat, palas de justice. Rien à voir avec les mouvements de masse pacifiques de Tunisie ou du Caire.

            De plus la protection des civils ne tient pas. En effet, le principe des guerres dites « humanitaires » est d’attiser le feu dans les zones de contestation, pour pouvoir ensuite crier au loup. Ainsi, la France, la Grande Bretagne, les États-Unis propageant des informations mensongères (1) ont fabriquer un prétexte « humanitaire » pour intervenir en étant les protecteurs des civils face à un « monstre ».

            C’est le principe de l’agresseur qui se fait passer pour l’agresser ou le protecteur. Les exemples ne manquent pas :
             - Le Vietnam où soit disant les Nord Vietnamien avait attaqué la flotte US. Depuis les US on reconnu que c’était faux : Combien de civils morts ? des dizaines de milliers

             - L’Irak où soit disant ce pays menaçait la planète avec ses armes de destruction massives. Depuis tout le monde sait que c’était faux : Combien de civils morts ? des centaines de milliers (8 ans de bombardements quotidiens)

            - Pour la Libye, même scénario, avec un triste bilan entre 70 000 et 100 000 morts  et un pays détruit. L’OTAN les a bombardé pour les sauver, comme au Vietnam où l’armée US détruisait les villes pour les sauver notamment pendant l’offensive de la fête du têt.

            Par ailleurs, je vous invite à lire l’excellent article de Bernard DESGAGNE sur les crimes de guerre de l’OTAN en Libye : http://www.vigile.net/Les-crimes-de-guerre-de-Charles

            (1) c’est sur des allégations sans preuve que le Conseil de Sécurité de l’ONU a déclaré la guerre au peuple Libyen.

            La preuve de tout ceci est le film de Julien TEIL , de 19 minutes , LA GUERRE HUMANITAIRE EN LIBYE : IL N’Y A PAS DE PREUVE ! : http://www.laguerrehumanitaire.fr/

            En effet, le secrétaire général de la ligue libyenne des droits de l’homme le Dr Sliman Bouchuiguir avoue avoir menti et n’avoir AUCUNE PREUVE sur les 6000 morts, 12000 blessés et les 700 viols attribué a Kadhafi qui ont été à l’origine de l’intervention de l’OTAN.



          • SEPH 4 janvier 2012 15:50

            Mélanchon ou Mélenchon est resté un social démocrate.

            Trente ans de militantisme au parti socialiste, ça laisse des traces.... J.L. Mélenchon, aspirant candidat Front de Gauche aux Présidentielles, qui s’oppose en parole à la guerre à Paris, vote pour les frappes à Strasbourg, tout comme Mm Vergiat l’autre élue du PG au Parlement Européen.

            Ces deux députés européens, membre du PG ont voté la résolution commune droite-PS du Parlement incluant l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne en Libye, ce qui signifie évidemment des frappes aériennes et une intervention inévitable des aviations....

            Les députés des PC grec, portugais, chypriote, le Parti socialiste hollandais auxquels il faut rajouter le député du Parti communiste d’Espagne ont bien sûr voté contre.

            La résolution adoptée votée par les députés droite, socialiste et PG précise notamment :
            "Les gouvernements de l’UE doivent se tenir prêts pour une décision du Conseil de sécurité des Nations unies concernant des mesures supplémentaires, y compris la possibilité d’une zone d’exclusion aérienne".

            Les révolutions au Maghreb ont besoin d’un soutien politique, pas d’une intervention militaire. Chasser le naturel, il revient au galop, chez l’ancien ministre de Lionel Jospin qui participa sans état d’âme à un gouvernement qui battit tous les records de privatisations.

            Pour conclure : il reste que le recours au double langage, le feu vert donné aux interventions impérialistes des Etats-Unis et de leurs vassaux sont incompatibles avec sa prétention à représenter le Front de Gauche à la Présidentielle.


          • SEPH 4 janvier 2012 17:04

            Pour élargir le débat, des questions se posent concernant la position de la gauche au sujet de la Libye :

            – Comment le mouvement anti-guerre a-t-il laissé faire ?

            – Comment des militants avertis en sont-ils parvenus à gober tout ce que Sarkozy, TF1, Le Monde, France 24 et le Figaro leur balançaient sur Kadhafi ?

            – Comment se peut-il que des êtres doués d’une conscience et d’une intelligence aiguës n’aient pas tiré les leçons de la tragédie afghane ou irakienne qui se déroule encore sous leurs yeux  ?

            – Comment l’extrême gauche européenne en a pu arriver à applaudir la coalition militaire la plus prédatrice du monde ?

            – Comment se fait-il que le lynchage d’un chef d’Etat tiers-mondiste, torturé à coups de pieds, de poings et de crosses de fusil, sodomisé avec un tournevis, le supplice d’un grand-père de 69 ans qui a vu quasi toute sa famille anéantie, bébés compris, ait réuni dans une même chorale les « Allah ou Akbar » de djihadistes voyous, les « Mazel Tov » du philosophe légionnaire franco-israélien Bernard-Henri Lévy, les tchin-tchin des Messieurs de l’OTAN, l’explosion de joie cynique d’Hillary Clinton diffusée sur la chaîne CBS et les hourras des pacifistes européens  ?

            La tragédie Libyenne a été possible grâce aux mensonges, à la diabolisation de Kadhafi et à la grande entreprise de manipulation des masses. En France (comme partout en Europe) la gauche a bonne mine, elle s’est tue, beaucoup de ses sympathisants ont approuvé cette agression. Mais où est l’humanisme ???? leur laïcité est sans doute toute retournée (1) !!!!!.

            Cette gauche Française incapable d’affronter le pouvoir en France, mais qui sur la scène internationale se met à la remorque des fascistes de l’OTAN dont l’objectif est de faire main basse sur les richesses et d’asservir les peuples (futurs esclaves modernes) en utilisant la plus grande démagogie (prétexte humanitaire).

            La gauche s’est discréditée en soutenant les bombardements de l’OTAN, elle sombre désormais dans le ridicule !

            PAUVRE GAUCHE. C’EST A VOMIR


            (1) Après la victoire de l’OTAN, la législation de la Libye serait fondée sur la Charia (loi islamique).

            En effet, "En tant que pays islamique nous avons adopté la charia (loi islamique) comme loi essentielle et toute loi qui violerait la charia est légalement nulle et non avenue", a indiqué le président du Conseil national de transition (CNT) Moustapha Abdeljalil


          • Scual 4 janvier 2012 18:31

            Vous savez, écrire un long texte plein de trucs ne vous fait pas dire la vérité pour autant.

            Mélenchon a félicité les syndicats pour leur combat et il a eu raison parce qu’ils se sont battus, eux. Vous êtes du genre à cracher sur ceux qui se battent pour vous, c’est ça ? Aucune autre représentation ne l’a fait si ce n’est les partis du Front de Gauche, comme le PG de Mélenchon.

            Quand à la guerre en Libye, Mélenchon n’a en aucun cas approuvé les bombardements de l’OTAN. Relisez (ou plutôt lisez) la résolution : zone d’exclusion aérienne de l’ONU, ça veut pas dire bombardement de l’OTAN. Vous êtes un menteur. Tout ce qui suit n’est que fantasmes puisque vous réécrivez les faits après qu’ils aient eu lieu de manière à ce qu’ils vous arrangent et comme si les choses étaient si évidentes au moment des faits. Et ça fini en apothéose avec une déclaration de guerre imaginaire du Conseil de Sécurité de l’ONU. Vous êtes en plein délire mon pauvre gars.

            En attendant Mélenchon est un des seuls représentants politiques français candidats à l’élection présidentielle à avoir dénoncé l’intervention de l’OTAN en Libye, et ça date du tout début de l’intervention. Bref la vérité est l’exact inverse de vos beuglements. Vous voulez un conseil ? Si votre passe temps c’est la calomnie, le mensonge, la propagande et l’enfermement dans un monde fantasmé, allez donc plutôt tenter votre chance du coté des sites d’extrème-droite. Là-bas ils sont peut-être plus du genre à laisser passer ce genre d’absurdités sans queue ni tête sans rien vérifier. Ce vomi propagandiste a beau être répété en boucle, les faits sont là. Le texte voté au parlement européen est disponible et peut être consulté et les nombreuses interview où il dénonce l’intervention de l’OTAN sont disponibles et datées.

            Voila une émission où Mélenchon donne son avis sur la Libye le 28 mars 2011, c’est à partir de 2 minutes 50.
            http://www.dailymotion.com/video/xhv1eb_libye-melenchon-mlp-desir-duflot-morano_news

            Et voila le texte voté au parlement Européen, confirmant les déclarations de Mélenchon, et prouvant votre mensonge.
            http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P7-TA-2011-0095&format=XML&language=FR

            Et au passage prenez en de la graine, ça c’était des liens pertinents : ceux qui mènent vers les sources précises de ce que l’on avance.


          • SEPH 4 janvier 2012 23:21

            @Scual
            Vos écrits injurieux montrent que vous voulez déplacer le débat sur un autre terrain que celui des faits. Pour ma part, je ne vous insulte pas.

            En votant pour la résolution de l’ONU au parlement Européen, il a ouvert la porte aux bombardements de l’OTAN.

            Or cette guerre est une guerre coloniale de l’OTAN.

            Ceux qui ont Voté pour cette guerre, ont commis bien plus qu’une faute politique : c’est un crime. Examinons les faits :

            - D’abord, c’est sur des allégations sans preuve que le Conseil de Sécurité de l’ONU a déclaré la guerre au peuple Libyen.

            La preuve de tout ceci est le film de Julien TEIL , de 19 minutes , LA GUERRE HUMANITAIRE EN LIBYE : IL N’Y A PAS DE PREUVE ! : http://www.laguerrehumanitaire.fr/

            En effet, le secrétaire général de la ligue libyenne des droits de l’homme le Dr Sliman Bouchuiguir avoue avoir menti et n’avoir AUCUNE PREUVE sur les 6000 morts, 12000 blessés et les 700 viols attribué a Kadhafi qui ont été à l’origine de l’intervention de l’OTAN.

            Notons, après avoir longtemps affirmé n’avoir pas participé aux combats en Libye qu’en envoyant quelques avions, le Qatar a admis il y a une dizaine de jours avoir déployé des centaines de combattants au sol.

            Le Qatar avait envoyé pas plusieurs milliers de membres de ses forces spéciales en Libye, bien avant la chute du colonel Kadhafi, selon une source diplomatique française qui suit le dossier. Chargées d’épauler les rebelles, les troupes de Doha se sont d’abord déployées à Tobrouk puis ensuite à l’ouest dans le djebel Nefoussa, où le chef d’état-major qatarien, le général Hamad ben Ali al-Attyiah s’est rendu à plusieurs reprises.

            Enfin, le Qatar a organisé un pont aérien pour approvisionner les mercenaires d’Al Qaida en armes de l’OTAN. 

            - Par ailleurs, la chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera a joué un rôle déterminant dans la propagande de guerre, allant jusqu’à tourner en studio de fausses images de l’entrée des « rebelles » dans Tripoli.

            Le journaliste du Figaro, réputé proche des services de renseignement français, Georges Malbrunot, avance désormais le chiffre de 5 000 soldats qataris ayant combattu en Libye.
            5 000 soldats étrangers, cela n’est pas compatible avec la version des médias atlantistes selon laquelle il se serait agi d’un soulèvement populaire contre Mouammar el-Kadhafi et d’une intervention humanitaire internationale. Cela correspond par contre à la version des médias russes et chinois selon laquelle « Protecteur unifié » était une guerre impérialiste.
            http://www.letempsdz.com//content/view/65398/1/

            - De plus, 6 mois avant la « révolte » de Benghazi, il y avait sur place en Libye des services secrets des USA, France et Grande Bretagne pour préparer cette pseudo révolution, et que des armes ont été fournies et qu’ au deuxième jour des manifestations des bâtiments publics ont été attaqués avec des armes anti-char. Ce qui n’était pas le cas à Tunis ou au Caire !!!
            ( Cf : Médiamensonges, encore et toujours propos de Michel Collon)
            Par ailleurs, je vous invite à lire l’excellent article de Bernard DESGAGNE sur les crimes de guerre de l’OTAN : http://www.vigile.net/Les-crimes-de-guerre-de-Charles

            Cet article comporte des vidéos sur les crimes « humanitaires » des rebelles et de l’OTAN. Après 6 mois, enfin des images sur la guerre de Libye menée principalement par les USA, la France,la Grande Bretagne et le Qatar .

            Quand Mélenchon parle de révolution Libyenne de quelle révolution parle t-il ?

            ON EST BIEN LOIN D’UNE RÉVOLUTION POPULAIRE SPONTANÉE COMME EN TUNISIE OU EN D’ÉGYPTE.

             IL SE CONFIRME QUE CETTE GUERRE A ÉTÉ PRÉPARÉE PAR LES USA ET SES ALLIES POUR S’EMPARER DES RICHESSES DE LA LIBYE ET METTRE EN PLACE UNE CHAPE DE PLOMB SUR LE PEUPLE LIBYEN.

            Or il n’y a pas de révolution du peuple libyen, mais une agression contre la Libye.

            Le but de l’OTAN était de faire main basse sur les fonds souverains de 150 milliards de dollars et les réserves connues de 60 milliards de barils de pétrole d’un pays riche.

            Le ratio de la dette sur le PIB de la Libye est de 3,3 %, soit l’un des moins élevés au monde, comparativement à 85,9 %, 88,5 %, 97,3 % et 101,1 % respectivement pour le Canada, le Royaume-Uni, la France et les États-Unis, grands donneurs de leçon de démocratie par les bombes, qui ont décidé de coloniser militairement l’Afrique et le Moyen-Orient pour s’assurer de pouvoir continuer d’en piller les richesses au profit d’une petite clique de requins voraces, tout en maintenant leurs populations dans la servitude.

            La Libye, oasis de prospérité en Afrique sera désormais le royaume de la barbarie.

             En résumé, Mélanchon aurait du se méfier et se renseigner sur les réelles motivations de l’Empire et de Sarko.

            Quand on sait que l’OTAN a mené que des guerres coloniales (Irak, Afghanistan, Yougoslavie,...), le bon sens politique était d’être méfiant.

            Il fallait pas être très malin, pour voir que cela sentait le pétrole et l’installation d’une base US pour contrôler le nord de l’Afrique.

            On savait depuis le début que les rebelles étaient lourdement armés et ont attaqué caserne, commissariat, palas de justice. Rien à voir avec les mouvements de masse pacifiques de Tunisie ou du Caire.

            Nota : Voici des images sur les « bienfaits » de la guerre coloniale de l’OTAN en Libye :

            Images terribles et choquantes des massacres de l’OTAN http://www.alterinfo.net/Natostop-Otanstop-democratie-de-l-Otan-en-image_a66582.html.


          • Scual 5 janvier 2012 00:49

            Ce que vous dites est absurde. Tout les arguments et les déclarations que vous nous sortez sont ultérieurs au vote de Mélenchon et sont donc nulles. Sans la moindre valeur.

            Vous reprochez à Mélenchon de na pas avoir été un voyant ou un medium ?

            Moi aussi je peut accuser tout le monde de tout et n’importe quoi comme ça. Personne ne savait ce qu’il allait se passer dans le futur au moment du vote, à part peut-être une toute petite poignée de personnes au plus haut sommet des plus importants États de l’OTAN. Même les plus paranoïaques des conspirationnistes n’oseraient imaginer que tout les députés du continent soient dans la confidence de ce genre de plan avant qu’il ait eu lieu tellement des fuites seraient impossible à empêcher... et alors encore moins ceux de la gauche contestataire et anticapitaliste ! C’est du simple bon sens. Vous êtes complètement possédé là. Vous feriez bien de redescendre sur terre.

            Cette résolution ne concerne en rien ce qu’il s’est passé par la suite en Libye ni explicitement ni implicitement.

            Mais allez y j’attends avec impatience une preuve, même juste une seule que les votants savaient que l’OTAN préparait une guerre en Libye... je vous souhaite bonne chance, car votre tentative de manipulation va en prendre un sacré coup.


          • Lizerunn 5 janvier 2012 02:06

            Scual, ne perdez donc pas votre temps avec un illuminé qui pense que vomir du purin sur sa cible et aligner un enchainement de mensonges, de calomnies, de mauvaise foi et de désinformations, constitue un argumentaire convaincant.

            Cette propagande nauséabonde et maladroite flaire bon l’excité d’extrême droite


          • SEPH 5 janvier 2012 11:36

            @ Scual et Lizerunn

            Toujours l’insulte comme argument. C’est bien court et affligeant.

            Vous écrivez :«  Cette propagande nauséabonde et maladroite flaire bon l’excité d’extrême droite » ; Or, cette almalgame insultant devient de plus en plus l’argument préféré de la gauche lorsqu’elle refuse de reconnaître ses erreurs politiques . C’est à vomir !!


            Notons que Mélenchon a refusé de s’associer et de participer à la manifestation, du 3 septembre à Paris, alors que les bombardements de l’OTAN  étaient très intenses et que les français savaient (64% des français) que cette guerre était un guerre coloniale . POURQUOI une telle posture ?

            Ceci montre l’hypocrisie de Mélenchon


            Par ailleurs, l’article , du 29 03 2011, du journal communiste La Riposte qui est votre allié dans le front de Gauche  : « Jean Luc Mélenchon
            et la guerre en Libye »,  analyse les ambiguïtés de Mélenchon :

            "Jean-Luc Mélenchon a pris position en faveur de l’intervention militaire en Libye. Dans une interview publiée par Libération, le 21 mars, il affirme que si le Front de Gauche était au pouvoir, il aurait adopté la même démarche que Sarkozy : « Si le Front de gauche gouvernait le pays […] serions-nous intervenus directement ? Non. Nous serions allés demander à l’ONU un mandat. Exactement ce qui vient de se faire. Je peux appuyer une démarche quand l’intérêt de mon pays coïncide avec celui de la révolution. »

            Jean-Luc Mélenchon répète les mensonges de l’ONU et des gouvernements impliqués dans les bombardements : « Kadhafi tire sur sa population. Au nom du devoir de protéger, l’ONU demande d’intervenir », affirme-t-il. Or la « protection des civils » n’est en réalité que le prétexte de cette guerre. Il permet de masquer ses véritables objectifs, à savoir la protection des intérêts des puissances impérialistes en Libye. Il faut expliquer cette vérité à la population et déchirer le voile d’hypocrisie et de mensonges qui la dissimule. Cette guerre ne vise pas à appuyer la révolution des exploités, mais à la contrecarrer et l’étouffer. C’est une guerre réactionnaire et impérialiste, de tous les points de vue. D’ailleurs, Mélenchon devrait nous expliquer comment il se fait que des réactionnaires notoires comme Sarkozy et Cameron veulent soutenir une révolution, de l’autre côté de la Méditerranée.

            Dans une note publiée sur son blog, le 24 mars, Mélenchon rejette l’idée que cette intervention puisse être liée aux intérêts économiques et stratégiques des puissances impérialistes. Il cite un article de l’association « Mémoires de luttes » : « L’action armée en cours contre les cibles militaires libyennes ne vise pas à s’approprier le pétrole du pays, pour une raison bien simple : c’est déjà le cas ! Total (France), ENI (Italie), Repsol (Espagne), OMV (Autriche), Petro Canada (Canada), Wintershall (Allemagne) etc., exploitent déjà des gisements. » Ce serait risible si le sujet n’était pas aussi sérieux. Il ne vient pas à l’esprit de Mélenchon que les impérialistes puissent vouloir protéger leurs intérêts. Il n’a pas compris – ou fait semblant de ne pas comprendre – que les révolutions arabes, y compris la révolution libyenne, menacent les énormes intérêts des impérialistes dans cette région hautement stratégique. Pour eux, toutes ces révolutions sont autant de cauchemars. Ils feront ce qu’ils peuvent pour y mettre un terme et stabiliser des régimes dociles garantissant l’exploitation des travailleurs et des ressources naturelles de la région au profit des grandes multinationales américaines, françaises, britanniques, etc. Tel est leur objectif fondamental en Libye.

            Selon Mélenchon, l’intervention militaire serait « conforme à l’intérêt de la France ». L’intérêt de quelle France ? Celle des capitalistes, des banquiers et des spéculateurs ? Ou celle des travailleurs ? Il n’y a pas vraiment d’intérêt national, puisque la « nation » est divisée en classes aux intérêts diamétralement opposés. L’approche de Mélenchon fait totalement abstraction de la lutte des classes et de leurs intérêts contradictoires.

            Un peu plus loin, Mélenchon précise son idée : « la politique menée [par Sarkozy] est conforme à l’intérêt de la France : être lié avec le monde maghrébin. Il n’y a pas de futur possible pour la France si elle est opposée au sentiment majoritaire des populations au Maghreb. » On croit rêver. Sarkozy et sa clique ne cessent d’alimenter le racisme à l’égard des travailleurs d’origine maghrébine, en France. Sous couvert de « débat sur l’Islam », ils vont encore stigmatiser les jeunes et travailleurs arabes. Au Maghreb, l’impérialisme français a toujours soutenu, financé et armé les dictatures. Aujourd’hui même, Sarkozy soutient les régimes réactionnaires au Maroc et en Algérie. Il couvre d’un silence complice la répression, les arrestations et la torture qui frappent les militants de gauche, dans ces pays. Voilà comment Sarkozy et le capitalisme français sont « liés au monde maghrébin » !"

            http://www.lariposte.com/jean-luc-melenchon-et-la-guerre-en,1585.html


          • Scual 5 janvier 2012 14:46

            Vous êtes super fort dites moi...

            Donc je résume. Mis à part qu’il n’y ait toujours pas de preuves...

            Votre seul argument c’est qu’il n’est pas allé à une manifestation ?

            Tout le reste est du même niveau que ce que vous dites depuis le début, c’est à dire sans aucune valeur puisque vous jugez quelqu’un pour des choses qui n’étaient pas encore sues ou qui ne s’étaient pas encore produites. C’est Minority Report mais à l’envers, pour un crime donné tout le monde est coupable car tout le monde aurait du savoir... vous êtes au bord de l’hystérie mon pauvre gars. Je vous conseil de prendre du recul, de bien observer le calendrier des évènements et de vous mettre à la place de Mélenchon au moment des faits avec les informations dont il disposait à ce moment là. Je vous signale quand même que votre folie vous amène à accuser un député européen de gauche et pas au pouvoir des crimes commis par un président de droite et avant qu’ils aient eu lieu ! Vous accuseriez Bambi, Vercingétorix ou des martiens que ça serait à peine moins délirant.

            Quand à la fin de votre « argumentaire », vous vous rendez compte que ce que vous avancez appuie totalement ce que je dis, c’est à dire qu’il ne savait pas et ne pouvait pas savoir ce qui allait se passer ?

            @Lizerunn : En fait j’ai surtout répondu parce que j’en avais marre de lire cette propagande. Dès qu’on laisse des conneries sans répondre, ils croient que c’est bon la porte est ouverte et pan... ça se repend sur la toile comme un virus. Tapez donc sur Google, Mélenchon Libye, et vous n’aurez quasiment exclusivement que des liens vers ces calomnies...

            Le combo des deux liens que j’ai fourni, à savoir le texte exact voté par Mélenchon et l’interview où il dénonce clairement la dérive qui a suivi dès que l’OTAN a pris les commandes constitue une preuve irréfutable du mensonge. Désormais à chaque fois que quelqu’un d’autre osera ce mensonge, il aura droit à la preuve. Ce n’est donc pas une perte de temps, ça évitera même de perdre du temps plus tard.


          • Lizerunn 5 janvier 2012 15:37

            @Scual
             
            J’admire votre patience et votre volonté

            Je dois être dans une période creuse, je n’ai plus la force de répondre à ces gens.
            Peut-être devrais-je faire comme lui, des copier-coller.


          • SEPH 5 janvier 2012 16:06

            Vos amabilités sont consternantes de vulgarités. Vous écrivez : «  vous êtes au bord de l’hystérie mon pauvre gars. » …... « Je vous signale quand même que votre folie vous amène à accuser un député européen de gauche...... » .Bien, on n’a donc pas le droit de critiquer un homme politique ? si on le fait on est un fou !!!!!!!!!!!!. Drôle de conception du débat

            Les événements ont commencés le 14 février 2011 avec l’arrivé de commandos très lourdement armés qui ont attaqué casernes, commissariats et palais de justice,..Ce qui n’a pas été le cas en Tunisie ou au Caire : se sont des manifestants pacifiques qui ont occupé les lieux sans agressivité.

            Or, ce qu’écrit Mélenchon dans son blog, un mois plus tard, et dans le journal Libération du 21 Mars 2011 ne sont pas recevables car les bombardements de l’OTAN ont commencé le 19 mars 2011. !!!

            Ce ne sont pas des propos d’homme de gauche. Il y avait à cette époque beaucoup de journalistes de gauche qui criaient à la machination, à l’imposture de cette guerre « humanitaire » qui venaient de commencer.

            Votre vidéo, je la connais ainsi que le texte exact voté par Mélenchon. Tout cela a grand ouvert la porte à l’intervention de l’ONU qui a utilisé son bras armé : l’OTAN. Il fallait pas être grand clerc pour prévoir la suite qui a conduit entre 70 000 à 100 000 civils massacrés par l’OTAN et un pays dévasté..

            Alors pourquoi, Mélenchon, le PS, et certains qui se disent de gauche n’ont-ils toujours pas reconnu officiellement leurs erreurs et le caractère criminel de cette guerre ?



            Par ailleurs, l’article , du 03 04 2011, du journal communiste La Risposte : « Mélenchon persiste et signe » fourni la synthèse à notre débat :

            Le 03-04-2011 LA RIPOSTE http://www.lariposte.com/libye-onu-... ;

            " Le soutien de Jean-Luc Mélenchon à l’intervention en Libye est largement critiqué, non seulement par de très nombreux militants du PCF, mais également au sein du Parti de Gauche. Mercredi, sur son blog, Mélenchon a tenté une nouvelle fois de défendre sa position. Il écrit : « Ce qui est en cause c’est mon attachement à l’ONU. Celle-ci est décrite par divers bulletins […] comme une officine vouée aux impérialismes dominants. Je n’en crois pas un mot pour ma part. »

            La Riposte fait partie de ces « bulletins » qui affirment que l’ONU est effectivement une « officine vouée aux impérialismes dominants ». Il suffit de rappeler le rôle joué par l’ONU dans la première guerre du Golfe, la guerre en Serbie, la guerre en Afghanistan – ou encore dans l’embargo meurtrier de l’Irak, douze années durant. L’ONU sert de couverture légale aux menées impérialistes. Telle est sa principale fonction et sa raison d’être. Et oui, elle est dominée en premier lieu par les Etats-Unis, puis par d’autres puissances impérialistes, dont la France.

            Mélenchon « n’en croit pas un mot ». Il voit dans l’ONU et dans « l’ordre international » qui la sous-tend un « renversement total de logique où les droits universels de l’homme sont supérieurs dans la hiérarchie des normes aux intérêts particuliers des Etats. »

            Ce « renversement total » des relations internationales daterait, selon lui, de la fin de la deuxième guerre mondiale. Avant cela, les Etats étaient engagés dans un « rapport de force permanent. Et par conséquent, ce sont les puissances militaires et économiques du moment qui [dictaient] leur vision du monde. »

            C’est bien ainsi que l’ONU se présente : comme une instance veillant au respect des « droits universels de l’homme ». C’était aussi la mission officielle de la Société des Nations (SDN), créée au lendemain de la première guerre mondiale. Mélenchon ne l’évoque pas. Il est vrai que la SDN a lamentablement sombré dans le carnage impérialiste de la seconde guerre mondiale, qui avait assez peu de rapports avec la défense des « droits de l’homme ».

            Toujours est-il que la façon dont l’ONU se présente, sa « charte » et toutes les bonnes intentions qu’elle affiche ne pèsent pas plus lourd, dans « l’ordre international », que le papier sur lequel elles sont écrites. Ce que Mélenchon se refuse à voir, c’est le caractère monstrueusement hypocrite des beaux « principes » de l’ONU, dont la fonction fondamentale est de couvrir et justifier les guerres et interventions impérialistes.

            Au lieu de déchirer ce voile d’hypocrisie et d’exposer les véritables objectifs des grandes puissances en Libye, Mélenchon – comme bien d’autres, à gauche – renforce les illusions dans l’ONU. Il affirme qu’il faut « s’appuyer » sur l’ONU pour « stigmatiser le refus de certains pays d’appliquer [ses] dispositions »

            . Mais en réalité, ce sont les impérialistes, à travers l’ONU, qui s’appuient sur Mélenchon (et tant d’autres) pour justifier la guerre en Libye. Le dirigeant du Parti de Gauche aurait souhaité qu’on « s’abstienne de [le] repeindre en agent de l’impérialisme américain ». Nul doute que Mélenchon n’est pas un salarié de la CIA ou d’une autre officine de ce type. Mais sa position revient toute de même, de facto, à soutenir les actions des impérialistes américains – et des impérialistes français, britanniques, etc.

            Mélenchon évoque les résolutions de l’Assemblée Générale de l’ONU qui demandent (très poliment) l’arrêt de la colonisation israélienne en Palestine, la levée de l’embargo sur Cuba, des mesures pour protéger les enfants des pays sous-développés – et ainsi de suite. Ces résolutions, cependant, ne sont jamais suivies d’aucun acte. Pourquoi ? Parce qu’elles contredisent les intérêts fondamentaux des grandes puissances impérialistes. Elles sont de la poudre aux yeux, ni plus ni moins. Les gouvernements réactionnaires qui les votent les oublient aussitôt. Ne demeure que le règne du « rapport de force permanent » dont Mélenchon parle au passé, alors qu’il est toujours d’actualité.

            Le mouvement ouvrier n’a pas besoin de ces « résolutions » hypocrites pour lutter contre l’impérialisme israélien ou le blocus de Cuba. Il ne doit compter que sur ses propres forces et ses propres organisations. Il faut expliquer aux travailleurs le véritable rôle de l’ONU, son caractère de classe. Lénine décrivait la Société des Nations comme la « cuisine des bandits impérialistes ». L’ONU n’est rien d’autre......"



          • Scual 5 janvier 2012 19:33

            Vous ne critiquez pas, vous accusez sans preuves. Il n’y a donc pas de débat de votre fait et j’ai apporté les preuves que vos accusations sont infondées.

            Au lieu de perdre mon temps je vais juste montrer à ceux qui nous lisent comment vous fonctionnez sur le premier point, je pourrais le faire pour tout le reste :

            "Les événements ont commencés le 14 février 2011 avec l’arrivé de commandos très lourdement armés qui ont attaqué casernes, commissariats et palais de justice,..Ce qui n’a pas été le cas en Tunisie ou au Caire : se sont des manifestants pacifiques qui ont occupé les lieux sans agressivité."

            Le problème c’est que cette affirmation ne peut être faite qu’une fois qu’on en a l’information. Or quand avez vous eu cette information ? Quand a t-on su de source sure la vérité sur ces évènements ? Quand a t-on su que les rapports des services secrets étaient manipulateurs ? La date clé pour que cette affirmation ait la moindre valeur pour vos accusation, c’est pas le 14 février, c’est la date à laquelle on a su que c’était des commandos lourdement armés. Avant ça on pensait que c’était des manifestants normaux. Alors, quand l’a t-on su ?

            Moi aussi je peux en dire des choses sur le passé. Aujourd’hui c’est facile. Mais avant de le savoir, par définition on n’en savait rien. Vous pouvez réécrire un milliard de fois les évènement aujourd’hui que ça ne changerait rien au fait qu’on en savait rien, il y a six mois.

            Et je vous le répète, votre obstination a juger des décisions du passé avec le savoir du présent ne vous range certainement pas du coté des gens sincère avec qui on a une discussion posée. Vous voulez me convaincre ou me faire taire ? Donnez-moi un lien vers un document datant d’avant le vote de la résolution où il est question de bombarder la Libye en violant cette résolution. Si vous n’en avez pas, c’est de la calomnie et du révisionnisme ni plus ni moins. Alors si vous croyez que je vais prendre des gants avec ce genre de chose et me montrer respectueux... ce sont des choses qui se méritent.


          • SEPH 5 janvier 2012 22:43

            Vous écrivez : » Alors si vous croyez que je vais prendre des gants avec ce genre de chose et me montrer respectueux.. » Mon petit monsieur vous vous prenez pour qui ?

            1 -A propos du textes adoptés le Jeudi 10 mars 2011 à Strasbourg  :

            La résolution adoptée votée par les députés droite, socialiste et PG précise notamment :
            "Les gouvernements de l’UE doivent se tenir prêts pour une décision du Conseil de sécurité des Nations unies concernant des mesures supplémentaires, y compris la possibilité d’une zone d’exclusion aérienne". Notons que cette résolution ouvre la porte à toutes les dérives plus ou moins contrôlable

            Deux députés européens, membre du PG ont voté la résolution commune droite-PS du Parlement incluant l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne en Libye, ce qui signifie évidemment des frappes aériennes et une intervention inévitable des aviations....

            POURQUOI les députés des PC grec, portugais, chypriote, le Parti socialiste hollandais auxquels il faut rajouter le député du Parti communiste d’Espagne ont bien sûr voté contre ? . Or, Ils avaient pourtant les mêmes informations que Mélenchon. !!!!

            De plus, cette époque de nombreux débats avaient lieux, sur la question de la guerre en Libye , notamment dans l’Humanité et l’Humanité Dimanche, des positions contradictoires sont publiées par différents dirigeants du parti dans ce journal

            Par exemple, Patrick Le Hyaric a défendu une position semblable à celle de Mélenchon. A l’inverse, Jacques Fath, responsable du parti aux relations internationales, s’est exprimé contre la position de Mélenchon, contre la résolution de l’ONU et contre l’intervention.

            C’EST BIEN UNE POSITION POLITIQUE TRES LOURDE DE CONDEQUENCES QU’A PRISE MELENCHON

            2 - La vidéo, du 28 Mars 2011, de Mélenchon

            Vous écrivez : « Voila une émission où Mélenchon donne son avis sur la Libye le 28 mars 2011, c’est à partir de 2 minutes 50.
            http://www.dailymotion.com/video/xh...

            Or le 28 mars 2011 , il y a 9 jours que la coalition multinationale, engagée depuis le 19 mars, massacre le peuple libyen sous les bombes . De plus, dans la vidéo Mélanchon le sait, mais il fait semblant de ne pas connaître ces horreurs.

            Par ailleurs, le 19/03/11 Le président vénézuélien Hugo Chavez a jugé « irresponsable » l’intervention armée internationale lancée samedi contre la Libye, qui vise selon lui à s’emparer du pétrole libyen, et a réclamé qu’un cessez-le-feu soit instauré.

            Chavez fait une analyse politique pertinente qui est la suivante :

            - Dans une déclaration télévisée, M. Chavez a condamné "l’action militaire des alliés contre la Libye« , qui constitue »une ingérence dans les affaires intérieures d’un pays« .
             
            -  »Nous exigeons (que soit instauré) un cessez-le-feu effectif et que l’on reprenne le chemin de la paix en Afrique du Nord", a déclaré M. Chavez,.
             
            - "L’action militaire des alliés contre la Libye a commencé. C’est profondément regrettable. Quelle irresponsabilité ! Et derrière cela, la main des Etats-Unis et de leurs alliés européens", a commenté le président vénézuélien. "Il est lamentable que l’ONU se prête à avaliser cette guerre« , mais »la main de l’Empire s’est imposée« , a-t-il déclaré, se référant aux Etats-Unis. »Ils veulent s’emparer du pétrole de Libye", a-t-il dit.
             
            M. Chavez a aussi déploré que la proposition de médiation de paix internationale que le Venezuela avait faite il y a quelques jours n’ait pas été acceptée par la France, la Grande Bretagne et les USA contrairement à la Libye.

            Cette déclaration de Chavez a été très largement reprise dans les médias, Mélenchon ne pouvait pas la connaître. Pourquoi n"a t-il pas soutenue cette proposition de bon sens ?


            Par ailleurs, être absent et surtout ne pas appelé à une manifestation contre le massacre d’un peuple ne vous gène pas ?

            Pour terminer voici ce qu’écrivait, Philippe Leymarie, sur le blog du Monde Diplomatique du 19 03 2011 : GUERRE EN LIBYE : LA « FURIA » FRANCAISE.

            « Frappes ciblées, zone d’exclusion aérienne, et — tant qu’on y est — se payer enfin la tête de Kadhafi : les chasseurs Rafale ont fait leurs premiers raids dans le ciel de la Libye samedi en début d’après-midi, inaugurant la campagne de pilonnage menée également par des chasseurs britanniques et des navires américains. La France, revenue des petites compromissions et des grands aveuglements de ce début d’année sur la portée du « réveil arabe », tient enfin sa « grande cause » de salubrité publique internationale, retrouve ses antiennes sur les droits humains, peut mettre en musique l’ingérence à la mode Kouchner. Et peu importe la lettre des résolutions, pourvu qu’on ait l’ivresse..  »

            IL NE SUFFIT PAS D’ETRE UN TRIBUN, ENCORE FAUT-IL ETRE UN POLITIQUE QUI ANALYSE CLAIREMENT LA SITUATION ET QUI ANTICIPE L’AVENIR.



          • Arafel Arafel 6 janvier 2012 03:16

            Le verdict a été rendu, le 22 novembre dernier, mais a peu été relayé par la presse. L’ancien Président américain, George W.Bush et son ex-homologue, Tony Blair, ont été reconnus coupables de massacres et de « crimes contre la paix », par le tribunal des crimes de guerre de Kuala Lumpur, en Malaisie, pour leur invasion d’Irak, décidée, en mars 2003.


          • Scual 6 janvier 2012 11:45

            Non, VOUS, vous vous prenez pour qui à accuser sans aucun fondement, à diffamer, à calomnier, à accuser des pires crimes sans le moindre début d’une preuve ? Je vous signale qu’on parle de complicité de crime de masse là. Alors si vous voulez bomber le torse, apportez donc une preuve, sinon vous aurez droit à une réponse avec le même niveau de dénigrement que vos accusations... et encore que tout ce que j’ai pu dire sur vous est bien moins grave que ce dont vous accusez Mélenchon puisqu’on ne peut accuser de pire à part génocide et complicité de génocide. Alors VOUS, vous vous prenez pour qui ?

            Tout d’abord cette résolution n’ouvre pas la porte à toutes les dérives. Elle va jusqu’à la zone d’exclusion aérienne. Ça suffit avec vos fantasmes sur ce que veulent dire les choses implicitement ou sous-entendus selon vous et personne d’autre. Pour qu’il y ait bombardement, c’est à dire une action totalement interdite par les traités internationaux, il faudrait une nouvelle résolution l’autorisant, sinon tout bombardement est illégal. Les bombardements en Libye sont donc totalement illégaux et n’ont aucun rapport avec cette résolution.

            Pourquoi d’autre députés ont voté non ? Et bien si vous avez une réponse exacte et précise, ça serait peut-être enfin la preuve que je vous demande. Franchement cette question, c’est plutôt à moi de vous la poser.

            Évidement qu’il y a eu un débat avec des pour et des contres. D’ailleurs j’ai été moi-même contre depuis le début, et j’ai même posté sur le blog de Jean-luc Mélenchon mon avis sur ce vote qui selon moi était une erreur... Sauf qu’entre une divergence d’opinion et vos accusations conspirationnistes, il y a un monde. L’avis des autres, ce qui s’est passé en Libye après les faits, vos fantasmes complotistes on s’en contrefiche. Là la question c’est, Mélenchon était-il pour ou contre les bombardements et le coup d’État en Libye par l’OTAN sur la base de mensonges et de manipulations des services secrets et des médias ?

            S’il y avait des preuves qu’on allait confier la mission de l’ONU à l’OTAN qui bombarderait tout et n’importe quoi illégalement et appuierait un coup d’État d’islamistes corrompus à notre solde avant le vote, alors vous avez raison. Et franchement ça m’intéresserait fortement et je serais le premier à dénigrer cette personne et alerter ses électeurs... mais jusqu’ici ce n’est pas le cas. Aucun de vos arguments n’a la moindre pertinence par rapport à vos accusations, en fait vous n’avez même pas un seul argument jusqu’ici.

            D’ailleurs votre citation de Chavez est ultérieure au vote et donc hors-sujet tout comme l’article du diplo, une fois de plus ça n’a aucun intérêt par rapport à vos accusations. Une fois de plus...

            On ne peut évidement pas être coupable de ne pas avoir su quelque chose avant de le savoir. C’est tellement évident que devoir le dire montre bien le niveau... Je le répète depuis le début et pourtant vous continuez avec vos faux arguments datant d’après les faits. Sauf que leur répétition aveugle peut à moi me servir de preuve : vous n’êtes absolument pas crédible. Vous ne débattez pas, vous ne faites qu’un blabla hermétique à toute réalité. Vous vous fichez que vos arguments ne soient pas valides, vous préférez fermer les yeux plutôt que de changer d’avis. Vous êtes décidément en plein délire.


          • SEPH 7 janvier 2012 15:32

            Le 10 Mars 2011, au moment du vote au Parlement Européen, les bombardements n’avaient pas commencé car le but de la Résolution était de demander l’autorisation implicite de bombarder. En effet, la France, la Grande Bretagne et les USA demandaient l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne en Libye. Ce qui signifiait évidemment des frappes aériennes et une intervention inévitable des aviations.

            D’ailleurs, le paragraphe 9 de la Résolution du Parlement européen du 10 mars 2011 , est très clair . Il stipule : « demande à l’Union et à la communauté internationale de prendre toute les mesures possibles pour isoler totalement Kadhafi et son régime, tant au niveau national que sur la scène internationale ».

            « de prendre toute les mesures possibles pour isoler totalement Kadhafi et son régime  » cela signifie clairement que tous les moyens seront bons mêmes les plus inavouables (les plus horribles). La suite prouvera que ce fut la cas.


            Des hommes politiques, notamment des communistes, ont vu tout de suite le danger, d’autres étaient franchement pour cette agression  : le PS et la droite. Malheureusement Mélenchon n’a pas lu ou il est naïf.

             De fait, Mélenchon s’est rallié derrière la droite et le PS à cette solution ouverte à toutes les aventures. D’ailleurs les faits prouvent que tous ceux qui ont voté pour cette résolution étaient dans l’erreur ou le cynisme.

            Que ces gens-là disent qu’ils ne savaient pas ce qui se passait sur le terrain ou ce qui se tramait en coulisse, c’est du «  foutage de gueule  » comme dirait un certain Mélenchon. En effet, les risques de dérapages étaient tellement évidents que certains hommes politiques, plus avisés ou plus vifs d’esprit, on voté contre. Pouvait-on faire confiance à Sarkozy, Obama ,Cameron, BHL,Berlusconi,.... ? Tous des « va t-en guerre ». Bien sûr que non.


            Si Mélenchon avait fait, à cette date , une déclaration ou proposé une contre-résolution dans le même sens que les propositions faites par Chavez quelques jours plus tard : cela aurait-été juste, opportun et d’une grande intelligence politique.

            Pour terminer en oubliant Mélenchon, je vous invite à lire l’excellent article de Robert Charvin juriste international, doyen honoraire de la faculté de droit de Nice : «  L’intervention en Libye et la violation de la légalité internationale.  »

            http://www.legrandsoir.info/l-intervention-en-libye-et-la-violation-de-la-legalite-internationale.html


          • JL JL1 7 janvier 2012 15:45

            "Si Mélenchon avait fait, à cette date , une déclaration ou proposé une contre-résolution dans le même sens que les propositions faites par Chavez quelques jours plus tard"

            Alors tous les grands médias l’auraient diabolisé, mis en pièce, d’une façon dont on ne se remet pas.

            Mélenchon ne lit pas dans le marc de café, c’est son moindre défaut.


          • SEPH 8 janvier 2012 16:13

            D’abord merci pour vos commentaires

            Vous écrivez «  Alors tous les grands médias l’auraient diabolisé, mis en pièce, d’une façon dont on ne se remet pas » Je ne partage pas ce pessimisme. En France, à cette époque, les médias mentait sur la vraie nature du régime de Kadhafi (1) pour pouvoir le présenter comme un « monstre » .

            Or il n’avait pas le pouvoir qu’on lui attribuait et il n’a pas commis les crimes que le PS, la droite et les médias lui attribuait (2)  http://www.alterinfo.net/Kadhafi-a-t-il-tire-sur-son-peuple-A-t-il-tue-10-000-Libyens-Faux_a59652.html .

            Rétablir la vérité aurait été très courageux je vous l’accorde, mais n’est-ce pas la moindre des choses qu’on attend d’un homme de gauche (la vérité est révolutionnaire : Lénine). C’est à cela qu’on reconnaît les grands hommes d’Etat.

            Par ailleurs, vous écrivez : « Mélenchon ne lit pas dans le marc de café, c’est son moindre défaut », moi non plus. Mais l’histoire nous enseigne qu’il faut se méfier de ceux qui ont déjà menti, ou commis des forfaitures.

            En effet, les gouvernements Américain et Anglais ont menti pour mener la guerre coloniale d’Irak, puis d’Afghanistan. Franchement pouvons-nous leur faire confiance, début mars 2011, au sujet de la Libye ?

            Pas plus, on ne pouvait faire confiance , à cette époque, à Sarkozy connu pour ses mensonges et ses coups bas, ainsi qu’à BHL dont le soutien à l’opération « plomb durci » contre la population de Gaza est criminel (3).

            Bon, je résume tous ces « va t-en guerre » qui ont concocté le plan menant à la Résolution du Parlement européen du 10 mars 2011, pouvaient-ils être honnêtes ? Bien sûr que non , la suite des événements ont prouvé leur cynisme et leur soif de pétrole . Se méfier de cette résolution aurait été pertinent, surtout avec son paragraphe 9 ( voir mon dernier commentaire).


            Enfin sans lire dans le marc de café , tout le monde savait que la Libye avait beaucoup de pétrole de très bonne qualité et d’extraction peu chère. Alors, Mélenchon le savait, est-il idiot au point de ne pas voir l’appétit des prédateurs ( l’Empire et ses alliés) pour cette richesse et que tout les moyens seraient mis en œuvre ( les plus tordus) pour arriver à leur fin.

            J’ai du mal à comprendre la naïveté ou la lâcheté de certains hommes de gauche !!!!

            Heureusement pour ne pas désespérer : Henri Emmanueli , Roland Dumas et d’autres ont réagi très vite pour dénoncer cette imposture, ils ne sont pas morts pour autant, ils sont aujourd’hui encore plus crédibles qu’auparavant.


             (1) Kadhafi a été ciblé par Washington Paris et Londres non pas pour « libérer » un peuple du joug d’un dictateur....(qui pour les rares qui connaissent vraiment la Libye et la société libyenne, n’était pas aussi tortionnaire avec son peuple qu’on a pu le dire dans les médias à la botte de la bien pensante... ) mais simplement parce qu’il devenait gênant et que son pays était riche avec un niveau social très avancé qui pouvait servir d’exemple.
            En effet, Kadhafi avait refusé l’Union pour la méditerranée voyant en cela un projet de scission entre l’Afrique du nord et l’Afrique noir. Kadhafi avait créé une banque centrale africaine à l’image de la BCE et la BC des USA, pour que l’argent des africains ...restent en Afrique...il projetait ainsi d’abolir le franc CFA ( très mauvais pour la France)...il était aussi en train de créer une Union Africaine avec les principaux pays pour contrer l’hégémonie en Afrique des occidentaux... bref... il était un obstacle pour des pays en mal de nouvelles ressources et de nouveaux marchés....

             Par ailleurs Lorsqu’on a demandé à l’ex-ambassadeur russe en Libye, Vladimir Chamov, si Kadhafi opprimait ses concitoyens, il a répondu : “Quelle oppression ? Les Libyens bénéficiaient d’un crédit de 20 ans sans intérêts pour construire leurs maisons, un litre d’essence coûte environ 14 cents, la nourriture est gratuite, et on peut acheter une jeep KIA sud-coréenne neuve pour 7500 dollars“.
             Et Helen Shelestiuk de poursuivre : “
            Quels sont les autres faits et chiffres que nous connaissons de la Libye et de son leader ?

            "Le PIB est de 14192 dollars. L’éducation et la médecine sont gratuites. L’éducation et la formation médicale à l’étranger sont payés par le gouvernement. Il y a des supermarchés pour les familles nombreuses avec des prix symboliques pour l’alimentation de base. Diffuser de faux médicaments est un crime majeur. La population ne paie pas l’électricité.

            Un litre d’essence coûte 0,14 dollar. Les bénéfices de la vente du pétrole sont consacrés au bien-être de la population et à l’amélioration des conditions de vie.

            Beaucoup d’argent a été dépensé pour irriguer le pays avec l’eau des aquifères souterrains. Il fournit cinq millions de mètres-cube par jour à travers le désert et a considérablement augmenté le territoire irrigué. 4000 Kms de pipelines sont profondément enterrés pour les protéger de la chaleur. Tout ce qui a été nécessaire au projet a été accompli par la seule Libye.



            (2) Pour revenir à l’accusation même, L’information principale qui a justifié la résolution 1973 du Conseil de Sécurité des Nations-Unies est celle d’un prétendu carnage de 10.000 morts et 55.000 blessés en 1 mois, commandité par le Président Libyen. C’est une affirmation mensongère et pour plusieurs raisons :

            Logique : Pour tuer 10.000 personnes en un mois, il faut être capable d’en tuer 300 à 400 tous les jours.

            Kadhafi aurait utilisé des avions de combat qui normalement volent à 5.000 mètres d’altitude et à une vitesse de 1.000 km/h. A moins de larguer une bombe atomique, ces avions, aussi spéciaux soient-ils ne pourraient pas réussir un tel exploit.

            Pour les blessés, leur nombre est dans tous les pays du monde fournis par des sources hospitalières. Dans la gestion optimale d’un hôpital, il est prévu environ 10 à 20 places de libre pour accueillir des cas impromptus. Pour accueillir 55.000 blessés, à raison de 20 par hôpital, il faudrait 2.750 hôpitaux pour accueillir tous les blessés Libyens et même en utilisant tous les hôpitaux du continent africain (environ 1.230) on n’y arriverait jamais.

            Les photos diffusées de ce prétendu massacre proviennent du cimetière « Sidi Hamed Cemetery » où se déroulait une normale opération de renouvellement du sol avec déplacement des restes humains, pratique très habituelle et commune dans le monde judéo-islamo-chrétien pour laisser place aux nouveaux morts, chaque 10 ou 20 ans selon les pays.

            Origine de l’information. Le philosophe Chinois Mo Tseu (479-381 avant l’ère chrétienne) a écrit que pour vérifier la véracité d’une information, il faut d’abord identifier la source et se demander quelles sont les raisons avouées et inavouées de celui qui vous communique une information. D’où est arrivée l’information ? des rebelles, c’est naturel ! Mais diffusée sans conditionnel par la Chaine de télévision Al Jazeera qui appartient à l’émir du Qatar. Le hasard veut que ce petit pays soit le seul pays Arabe qui participe à larguer les bombes sur la tête des Libyens. Une coïncidence plutôt troublante.


            (3) les Palestiniens ont été massacrés par l’Opération plomb durci de janvier 2009 (http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=6960&var_recherche=+plomb+durci ) où les soldats israeliens tiraient sur des gamins sortant de l’école comme sur des lapins ( d’après un reporter de France Inter), cette opération qui a fait 1400 morts et plusieurs milliers de blessés palestiniens. Voir applaudissent pour certains car pour eux « sahal » - comme l’appellent avec affection ses partisans- serait, comme l’a qualifié encore récemment Bernard-Henri Lévy, « l’armée la plus morale au monde »   !!!!!!!!!

            http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=6866&var_recherche=+


          • Gorg Gorg 8 janvier 2012 17:55

            @Scual
             Je vous admire pour la patience et la ténacité dont vous faites preuve en répondant à Seph.
            Sa mauvaise foi (ou son crétinisme avancé) me stupéfie. Encore bravo et merci pour ce morceau de bravoure.


          • BASCOUL 8 janvier 2012 18:21

             Avant de rédiger mes réactions je n’ai pas vu ce texte. Je m’en réjoui car il est plus explicite vu la qualité de rédaction 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès