Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Mettre les vieux à la porte ?

Mettre les vieux à la porte ?

La conception malthusienne du travail n’induirait t-elle pas les manifestants lycéens en erreur ?

Mettre les vieux à la porte ?

Les "jeunes" sont entrés dans le cycle de manifestation avec la croyance suivante : "la réforme des retraites va accentuer le chômage des jeunes". Dans quelle mesure la réalité infirme ou confirme cette idée ?

Il y a en France 63 millions d’habitants, d’après l’INSEE. Toujours d’après l’INSEE, 53,7% des français ont entre 20 et 60 ans. Ils sont donc 33,8 millions de français entre 20 et 60 ans.
L’INSEE nous apprend encore qu’il y avait 25,9 millions d’emplois en France en 2009 (dont 7,5 dans les fonctions publiques).
Si on regarde par tranche d’age, 32% des 15-24 ans ont un emploi, 83% des 25-54 ans ont un emploi, et 38% des emplois ont un emploi.

Comparons avec nos voisins : nous avons un taux d’emploi de 65,2%, principalement à cause du faible taux d’emploi des jeunes et des plus de 54 ans. l’Allemagne est à 70%, le Royaume Uni à 71%, la Suède à 74% mais l’Italie à 58% et l’Espagne à 64%.

Est ce que les pays qui font plus travailler leurs vieux ont un plus fort taux de chômage, des jeunes notamment ? Non.
Si on prend l’Allemagne (70% de taux d’emploi contre 65% en France), on était à 7,3% de taux de chômage en 2008, contre 7,8% en France. Pourtant, 53% des 55-64 ans étaient en emploi en 2008, et 47% des 15-24 ans, contre seulement 38% des seniors français et 34% des jeunes. En résumé, mettre les vieux à la porte des entreprises n’améliore pas la situation des jeunes.

La réforme des retraites n’a pas de raison d’accentuer le chômage des jeunes. Rallonger le temps de travail des vieux ne donnera ni plus ni moins d’emplois pour les jeunes. Les pré-retraites ont été massivement utilisées en France durant les années 90, dans les grandes entreprises industrielles notamment, sans que cela ne crée d’emplois.

Certes, un taux de chômage de 9,7% en France en 2010 (le même taux qu’en 1999) a de quoi inquiéter, mais si les jeunes sont au chômage en France plus que chez nos voisins, c’est pour des raisons qui ont déjà été identifiées. Elles sont au nombre de trois.

le culte du diplôme, qui pousse les employeurs y compris et surtout la fonction publique à prendre des Bac +5, dévalorisés, pour faire des boulots non qualifiés.

l’existence du SMIC et des autres rigidités, qui privilégient le coeur du marché de l’emploi (les hommes de 30 à 50 ans, Bac +2 à Bac +5, fonctionnaires du privé (employés du CAC 40) ou du public (sociétés nationalisées et administrations) de préférence blanc, syndiqué, non handicapé même léger. Tous les autres, par contrecoup, subissent la flexibilité : aux femmes le temps partiel ou des salaires plus bas que ceux de leurs homologues masculins à boulot égal voire supérieur, aux handicapés le chômage même s’ils coutent moins chers, aux jeunes le chomage même s’ils sont expérimentés du fait de stages.

les choix personnels, absolument pas en adéquation avec les offres d’emplois non pourvus ou même les besoins de l’économie si la France voulait rattraper l’Allemagne.
Les jeunes rêvent d’etre  : acteur, journaliste, ambassadeur, chanteur, pilote de ligne, vétérinaire, infirmier ... et s’engagent dans des études pour cela :

source des chiffres : Atlas Transmanche de l’Université de Caen.

Si on prend les stricts besoins des employeurs, c’est moins de diplômés de sciences humaines et sociales ou de STAPS que de boulangers ou de plombiers dont ils ont besoin. Le problème est que les jeunes ressentent comme une insulte le fait de se voir conseiller de faire des études de plomberie ou de boulangerie, surtout s’ils sont de background CSP - . Il faut dire que la République leur a tellement vendu le droit à la "gratuité" des études ... Ces mêmes personnes se plaindront ensuite de la baguette à 1 euro ou de la directive Bolkestein !

Donc, si les jeunes manifestants ne devaient retenir qu’une seule chose, ca serait ceci : en soutenant les revendications hédonistes de vos ainés soixantuitards, vous vous tirez une balle dans le pied.

Vous n’êtes pas en train de manifester pour la préservation de votre retraite, mais pour le droit aux papy boomers à vous passer une corde fiscale au cou, avec droit illimité de serrer pour faire tomber les retraites. Et ce faisant, vous contribuez à dualiser le marché de l’emploi. Les entreprises ne recrutent pas parce qu’il est difficile et couteux de licencier. Et les PME type Google ou Apple, qui devraient remplacer Molex ou DCNS n’émergent pas, car ce ne sont pas des politiciens qui peuvent décider de créer des entreprises de rupture pareilles. Interrogez vos députés, vos ministres. En général ce sont des personnes intelligentes et brillantes, qui ont en plus accès à des banquiers. Demandez leurs combien ont  :

- rempli un formulaire M0

- rempli une DADS

- reçu un K-Bis à leur nom

- convaincu un banquier d’ouvrir un compte en banque pour une société qui n’existe pas encore

- discuté d’un business plan avec des investisseurs, que ce soient leurs parents, leurs amis ou des capitaux risqueurs

- travaillé pour financer leurs études

Les réponses à ces questions vous feront prendre conscience que les hommes et femmes politiques français ne créent pas d’emplois, ne savent pas en créer et au mieux sont juste bons à ne pas contribuer à en détruire plus. Alors, qui faut-il mettre à la porte ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.03/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

96 réactions à cet article    


  • JL JL 16 octobre 2010 08:23

    éleusis,

    La questionà laquelle vous répondez par la négative est : « Le report de l’âge de départ à la retraite va-t-il aggraver le chômage des jeunes ? ».

    Votre démonstration ne présente guère d’intérêt vu qu’il s’agit d’une expertise. Un expert est un individu capable de soutenir une thèse dans un langage tel que seul un autre expert est en mesure de l’invalider. C’est donc toujours un rapport de force intellectuel ou logistique et nullement la vérité qui ressort des batailles d’experts.

    Ceci étant dit, la thèse que vous défendez est équivalente à celle qu’a toujours soutenu la droite pour combattre la réduction du tempe de travail, et qui dit que « Le travail ne se partage pas ». Ce dogme est à l’origine du trop fameux slogan : « Travailler plus pour gagner plus », et de la loi TEPA.

    On sait ce qu’il en est : un échec cuisant.


    La questionà laquelle vous répondez par la négative est :« le report de l’âge de départ à la retraite va-t-il aggraver le chômage des jeunes ? ».

    Votre démonstration ne présente guère un intérêt au nom du principe quu’il s’agit d’une expertise. Un expert est un individu capable de confirmer une thèse dans un langage que seul, un autre expert est en mesure d’invalider. C’est donc un rapport de force intellectuel et nullement la vérité qui ressort des polémiques d’experts.

    Ceci étant dit, la thèse que vous défendez est équivalente à celle qu’a toujours soutenu la droite pour combattre la réduction du tempe de travail, et qui dit que « Le travail ne se partage pas ». Ce dogme est à l’origine du trop fameux slogan : « Trabvailler plus pour gagner plus », et le la loi TEPA.

    On sait ce qu’il en est : un échec cuisant.

    « cette histoire d’heures sup lourdement subventionnées est, aujourd’hui encore beaucoup plus qu’en 2007, une histoire de fous et qu’il y a urgence à arrêter les frais. » (Le scandale des heures sup’, Guillaume Duval, rédacteur en chef d’Alternatives économiques)



    En politique une absurdité n’est pas un obstacle disait Napoléon, et il s’y connaissait. Les shadocks ont de l’avenir.


    • jluc 16 octobre 2010 15:40

      en ce qui concerne la défiscalisation des heures supplémentaires.

      Si je ne m’abuse les entreprises passant aux 35 h sont subventionnées pour cela (dites le moi si je dit une bêtise) En tout cela était au début des 35h.
      Cela revient à faire travailler ceux qui sont restés aux 39 h (pour le même salaire mensuel que ceux qui sont passé aux 35 h) pour payer les 4 heures gagnés par certains.
      Défiscaliser les 4 heures supplémentaires des 39h est une façon (certes bâtarde) de tenter de compenser l’injustice. Non ?


    • bo bo 16 octobre 2010 19:46

      JL a raison mais en plus la compensation des 35 heures est toujours versée dans des accords de branches aux très grandes entreprises....
      Au total ce sont des dizaines de milliards de niches « sociales » pour les grandes entreprises...pour les retraites en 5009 : rapport de la cour des comptes : 9,3 milliards d’exemptions de cotisations pour les entreprises au nom de diverses mesures.....


    • bo bo 16 octobre 2010 19:46

      désolé lire 2009


    • Watson 16 octobre 2010 20:00

      @JL

      Désolé de vous signaler que vous n’avez rien compris. Si vous pensez que c’est une théorie de la droite que de dire que le taux élevé d’employabilité des seniors diminue le chômage c’est qu’il y a quelques faits qui vous ont échappé.
      L’idée qui consiste à dire : foutons à la porte les vieux pour laisser la place aux jeunes est une idée d’une bêtise crasse qui n’a d’égal que la compétence des socialo en économie.
      Tout d’abord en dehors de toute théorie, tous les pays voisins qui ont un taux d’employabilité élevé des seniors ont aussi un taux de chômage faible. Et si vous aurez beau retourné le problème dans tous le sens ce que je dis est purement factuel.

      Dans le même ordre d’idée, les femmes ne prennent pas le boulot aux hommes, les étrangers ne prennent pas la place des français, tout ça ce sont des conneries.

      La principale raison, que vous pourrez toujours estimé comme une théorie, mais théorie qui se vérifie de partout, est la suivante : un actif crée par son salaire une activité, une consommation, une croissance plus élevée qu’un retraité. De même une société qui aura des femme très présentes dans l’économie aura aussi un taux de chômage faible, car une femme qui occupe un emploi, gagne un salaire qui est réinvestit dans l’économie qui crée donc une activité supplémentaire.
      Donc foutre les vieux à la retraite est, du point de vue du chômage et de la croissance, une ineptie totale. Le travail crée le travail comme dans un cercle vertueux. Le reste c’est de l’idéologie de bas étage.


    • JL JL 17 octobre 2010 18:35

      « un actif crée par son salaire une activité, une consommation, une croissance plus élevée qu’un retraité. » (Watson)

      Quelle bêtise ! Créer de la consommation ? C’est quoi ce concept ? Watson, vous tordez les mots aussi surement que les idées.

      Si vous voulez dire que c’est la consommation qui crée la croissance, je vous signale, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, qu’avec une grosse retraite on consomme plus qu’avec un petit salaire.

      Je vous signale aussi, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, qu’un fonctionnaire avec sa paye consomme plus qu’un chômeur avexc ses indemnités, s’il en a

      Watson, ne répondez pas, je vous en supplie : avec ce niveau de bêtise crasse que vous trainez, il est pénible de vous lire. Désolé.


    • Watson 17 octobre 2010 18:51

      @JL

      Votre raisonnement c’est de la merde et rien de plus...

      Quoique vous puissiez dire tous les pays qui ont un taux de chômage faible ont un taux d’emploi des seniors élevé ainsi que les pays qui ont un taux de chômage élevé ont un taux d’emploi des séniors faible. Je sais que les gens comme vous ne supportent pas la réalité mais c’est purement factuel. Donc votre théorie pourrie vous pouvez la garder.

      Pour le reste décidément vous ne comprenez rien à rien et cela me confirme dans ce que je pensais.
      Sil’ s’agit de faire diminuer le chomage en embauchant des fonctionnaire vous avez la coree du nord et cuba et à la grande époque l’urss...le problème c’est que le salaire est payé par les impots et donc le salaire du fonctionnaire est payé aux dépends de l’ensemble des salaires pour un service illusoire. On ne fait que transférer du pouvoir d’achat et encore avec un perte entre les 2. Si ce que vous dites fonctionnait cela se saurait mais comme effectivement vous etes d’une ignorance quasi maladive...
      Franchement expliquer en 2010 que pour réduire le chômage il faut augmenter le nombre de fonctionnaire c’est tout de même grandiose de connerie....


    • JL JL 17 octobre 2010 19:00

      watson, dans si tout le monde était fonctionnaire, je dis bien tout le monde, il n’y aurait pas de chômage.

      watson, vous êtes un idiot. J’en ai fini avec vous, vous ne méritez pas un regard.


    • Watson 17 octobre 2010 19:06

      TROP FORT !!! LA SOLUTION POUR SUPPRIMER LE CHOMAGE C’EST TRANSFORMER TOUS LES CHÔMEURS EN FONCTIONNAIRES !!!!!

      Je ne savais meme pas qu’on pouvait penser cela encore de nos jours !!!
      Effectivement arrêtons le massacre...


    • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 18 octobre 2010 06:16

      en fait, il n est pas fait mention des fonctionnaires ici.
      tout ce qui est dit, c’est que plus on met les vieux au chomage, plus les jeunes sont au chomage AUSSI. Paradoxe !


    • JL JL 18 octobre 2010 08:17

      @ éleusis : les paradoxes les oxymores, l’absurde, c’est le lot du libéralisme, cette non pensée qui s’affranchit aisément du principe de non contradiction.


    • JL JL 18 octobre 2010 08:18

      éleusis : en somme, votre doctrine c’est la méthode Coué au service de la pensée magique.


    • Watson 18 octobre 2010 10:08

      En ce qui concerne les fonctionnaires je n’ai fait que répondre aux inepties proférées plus hauts.

      Pour le reste, de façon très factuelle, en analysant les résultats de nos voisins européens on constate effectivement que lorsque le taux d’emploi des seniors est elevé, le taux de chomage et plus particulièrement celui des jeunes est faible. C’est un constat qui agace et conduit à l’insulte de la part de certains qui ont du mal à comprendre des choses simples mais c’est un fait et non pas une théorie car on ne cherche pour l’instant pas à l’expliquer mais on le constate.

      Par contre là ou je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous, c’est lorsque vous dites que c’est un paradoxe. Ce n’est pas un paradoxe car le phénomène est finalement bien connu : le travail créée par de la valeur ajoutée (et donc pas financé par l’impôt) crée du travail du fait du salaire réinvesti dans l’économie. Donc plus le taux d’emploi des femmes est elevé plus celui des hommes le sera aussi, plus le taux d’emploi des seniors est elevé plus celui des jeunes aussi. Le travail se nourrit du travail on est dans un cercle vertueux, et cela a l’énorme avantage de ne pas mettre en opposion les générations ou les catégories entre elles. La quantité d’emploi n’est pas fixe et il n’est pas nécessaire de le diviser, de le partager entre tous les français, mais peut augmenter si on met en oeuvre une politique adéquate.


    • Watson 18 octobre 2010 10:10

      Evidemment le message ci-dessus s’adressait à eleusis


    • pierre781 18 octobre 2010 16:04

      @Watson

      Quel étrange raisonnement.Excusez moi mais etre retraité ne signifie pas inactif.Le travail d’un retraité peut etre beaucoup plus valorisant pour une sociéte (activité bénévole etc...) que le travail d’un actif .Prenons l’exemple d’un chargé de communication qui prends 200000 euros pour faire une campagne de pub gouvernementale pour nous expliquer que la retraite à 67 ans est une bonne mesure .Qu’a t-il crée d’utile ? une retraité qui cultive ses tomates au moins lui il crée une vrai production


    • Watson 18 octobre 2010 16:40

       @pierre781

      quelle étrange interprétation.
      Ai je dit qu’un retraité ne faisait rien ? non...

      Ai je dit qu’il était plus valorisant de vendre de la poudre de perlimpinpin dans une boite de com que de
      cultiver des tomates ? non et j’aurais même tendance à penser le contraire.

      Est ce contradictoire avec ce que j’ai dit ? non...tout dépend où on situe le débat : purement économique (déficit, croissance, consommation, chômage etc etc) ou sur la valeur /utilité du travail fourni qui est encore un autre débat.


    • pierre781 18 octobre 2010 18:40

      @Watson

      je cite « un actif crée par son salaire une activité,.... »

      C’est trop facile , vous associez dans la meme phrase actif-salaire-activite donc en creux
      inactif - pension - inactivité .

      Procédé dialectique éculé


    • Watson 18 octobre 2010 20:03

      La phrase exacte est
      « un actif crée par son salaire une activité, une consommation, une croissance plus élevée qu’un retraité ».

      Ou ai je écrit qu’un retraité était inactif ou ne participait pas à la croisance ?

      Procédé dialectique éculé que de couper une phrase pour la sortir de son contexte. Pitoyable.


    • JL JL 18 octobre 2010 20:12

      «  »un actif crée par son salaire une activité, une consommation, une croissance plus élevée qu’un retraité« . (watson)

      Cette phrase mérite incontestablement de figurer dans l’anthologie de la bêtise, de la crétinerie, de l’ineptie, de l’absurde.

      Cette phrase est en contradiction manifeste avec le bon sens qui s’exprme dans l’expression : »l’argent n’a pas d’odeur« .

      Que je sache, un euro de retraité égal un euro d’actif, qu’il soit fonctionnaire ou pas !

      Décidément, nous avons vraiment la droite la plus bête du monde, celle qui ne dit pas à watson : »casse-toi pauvre con, tu nous fais honte !".


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 18 octobre 2010 20:32

      ça dépend si l’ offre est demandée ...


    • Watson 18 octobre 2010 20:47

      @JL

      Ecoute petit, le crétin qui explique à longueur de journée que pour réduire le chômage des jeunes il faut virer les vieux. c’est toi. L’attardé mental qui explique que pour réduire le chomage il faut augmenter le nombre de fonctionnaires c’est toi. Alors stp ferme ta gueule.

      Pour les abrutis de ta catégorie, 1 euro est 1 euro tout à fait mais en général dans le prive la retraite est calculée sur les 25 meilleures années et on se retrouve à la retraite avec une retraite dont le montant est inférieur à son dernier salaire, et donc avec moins de pouvoir d’achat ce qui revient à pénaliser la consommation et la croissance.

      Par contre espece de crétin tu ne m’as toujours pas donné un seul pays qui avait un taux de chomage faible avec un taux d’emploi des seniors faible, cela ne heurte pas ta toute petite petite petite intelligence de minable.


    • JL JL 18 octobre 2010 21:21

      Ce watson ! Typiquement le facho d’extrème droite et idiot par dessus le marché. Il n’est ici sous ce pseudo que depuis 10 jours, mais je prends les paris qu’il changera de pseudo dans peu de temps.

      A éviter, comme les étrons sur les trottoirs.


    • Watson 18 octobre 2010 23:59

      De wikipedia :
      La loi de Godwin provient d’un énoncé fait en 1990 par Mike Godwin relatif au réseau Usenet, et popularisée depuis sur Internet : « Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de 1[1]. » Dans un débat, atteindre le point Godwin revient à signifier à son interlocuteur qu’il vient de se discréditer en vérifiant la loi de Godwin. Par extension, du fait de la polysémie du mot « point », des « points Godwin » sont parfois attribués à l’unité.
      Cette « loi » s’appuie sur l’hypothèse selon laquelle une discussion qui dure peut amener à remplacer des arguments par des analogies extrêmes. L’exemple le plus courant consiste à comparer le thème de la discussion avec une opinion nazie ou à traiter son interlocuteur de nazi et de fasciste (« facho »).

      Voila tu as reussi tu as sorti « facho », je me disais aussi un esprit aussi malade ou aussi maladivement inculte ne pouvait pas finir la discussion sans un...« facho »...


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 19 octobre 2010 06:40

      dès qu’ un âne ne sait plus quoi dire il dit « facho  » voir JL Pastori Morice et autres des Goldwinneurs-looseurs ...


    • JL JL 19 octobre 2010 09:40

      amaury watremez écrit à mon sujet, je cite : « le type qui vous traite de facho vient de demander sur le fil des articles à modérer un filtrage des articles selon en gros ses opinions. »

      Alors, voyons :

      Articles refusés en modé par AW : 159
      articles acceptés par AW : 77

      Articles refusés par JL : 192
      Articles acceptés par JL : 417

      Autrement dit, j’accepte 5 fois plus généreusement qu’AW !

      C’est qui le censeur ?

       smiley


    • JL JL 19 octobre 2010 09:42

      On aura noté que les trois gugusse ci-dessus qui vous jureront ne pas se connaître en sont presque à s’embrasser !

      Ils ont au moins ceci de commun, c’est que les ennemis de leurs ennemis sont leurs amis ! De gens comme ça, on se demande ce que l’on doit craindre le plus entre leur amitié et leur haine.


    • JL JL 19 octobre 2010 09:50

      J’aurais pu écrire qu’AW refuse 5 fois plus d’articles que moi !

      Il est tellement bête qu’il ne comprend pas ça et insiste lourdement.

      Puisqu’il est là, je lui dirai que la caractéristique des fachos c’est que les ennemis de leurs ennemis sont leurs amis. C’est tellement vrai que ça pourrait devenit=r une définition.


    • Le péripate Le péripate 19 octobre 2010 09:54

       smiley smiley smiley


    • JL JL 19 octobre 2010 10:17

      AW, je perdrais l’esprit ? Allons donc, ne renversez pas les rôles.

      Je ne sais pas où j’ai suggéré que vous seriez sioniste, et je pense que je n’ai nullement besoin de le faire : il apparaît clairement que tous ceux qui constatent vos méthodes ici sont assez avertis sans que j’aie besoin de dire quoi que ce soit. Et le fait que vous ayez besoin de vous en défendre ne vous aide pas ...

      En revanche il me semble que je contribue à mettre en évidence votre bêtise, et ici je ne parle pas seulement de vous mais de la meute qui rapplique pour vous soutenir dans cet échange qui vous disqualifie.

      Ps. Vous ne m’avez toujours pas contredit : vous êtes bien un prof de catéchisme ? A propos des profs : avez-vous lu ce que votre « cher watson » a écrit dans ce fil ? Je cite : "

      « Et vous vous parlez comme quelqu’un qui a de la merde devant les yeux... Je vais vous dire, lorsque je vous ai lu vous êtes tellement dans la caricature, je me suis dit voila une prof...Par loin d’après votre profil... » (watson, 16 octobre 20H30)

      Peut-être fera-t-il une exception pour vous, pour les profs de catéchisme ?

       smiley  smiley  smiley


    • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 19 octobre 2010 10:21

      revenez au sujet, messieurs, fachos ou pas smiley
      et la question, c’est : pourquoi les jeunes manifestent pour abaisser la retraite alors que plus les vieux sont sortis tot du monde du travail, plus le chomage des jeunes est important ?


    • JL JL 19 octobre 2010 10:40

      AW, faudrait-il écrire « ça ne la fait pas » ? Je crois que cette façon décrire, ça la fait pas !

      A bon entendeur ...

      Au fait, pour le manuel habarah, il n’est sûrement pas l’apanage des sionistes, vu que les méthodes et stratégies qui y sont conseillées sont vieilles comme le monde. Ce manuel est accessible en ligne à tous.


    • JL JL 19 octobre 2010 10:47

      éleusis, je crois avoir démontré que cette affirmation que vous répétez comme un mantra, je cite : « plus les vieux sont sortis tot du monde du travail, plus le chomage des jeunes est important ? » est erronée.

      Et je n’insisterai pas vu que ça ne sert à rien, vous êtes dans la croyance dont on sait qu’elle s’affranchit aisément du principe de non contradiction. Je vous dirai seulement ici que le chômage ne dépend pas de ce qu’en dit la pensée magique, mais des emplois : s’ilm y en a beaucoup, les jeunes comme les vieux trouvent du travail, s’il y en a peu, les gvts qui ne font que de la gouvernance ne partagent pas l’emploi mais le chômage et ce faisant dressent les différentes catégories les unes contre les autres.

      Nous en avons assez de la bêtise de ces gouvernants incapables et félons, et de leurs larbins qui insistent encore et encore pour diffuser ici cette idéologie absurde et mortifère.


    • Watson 19 octobre 2010 10:51

      JL a écrit
      Puisqu’il est là, je lui dirai que la caractéristique des fachos c’est que les ennemis de leurs ennemis sont leurs amis. C’est tellement vrai que ça pourrait devenit=r une définition.

      continue comme ça c’est bien, en substance, Godwin explique que plus on a de points Godwin plus on est crétin. Vas y encore une fois tu vas y arriver...

      @eleusis
      Je suis désolé de vous apprendre que malheureusement nous avons atteint déjà 2 fois le point godwin et qu’il n’y a plus rien en tirer.
      De tout façon je ne vois pas de quoi on peut discuter puisque l’on constate, mais je ne suis guère surpris, il faut bien l’avouer, que certains refusent ce qui est purement factuel. Donc à partir de là toute discussion devient inutile.
      Pour le reste pourquoi les jeunes défilent. J’ai envie de dire que l’enfer est pavé de bonnes intentions. On a matraqué l’esprit les gens en expliquant depuis 20 que les séniors prennent la place des jeunes en dépit de tout ce qui a été observé et mis en œuvre en Europe y compris par des gvt de gauche. Cela a conduit avec la bénédiction de tout le monde (entreprises, syndicats, politiques) à des plans de pré retraite qui ont alourdi les déficits sans résoudre aucunement le problème du chômage des jeunes. Donc à force de répéter cette ineptie, c’est considéré comme une vérité, mais à part que c’est complètement faux et à l’opposé de ce qui est observé chez nos voisin européens. Après se rajoute un combat plus politique, une certaine dose de manipulation etc etc...


    • Watson 19 octobre 2010 10:57

      oui j’avais bien compris :)


    • JL JL 19 octobre 2010 11:22

      Les faits sont une chose, leur interprétation en est une autre : ceux qui ne veulent pas voir la réalité sont ceux qui croient qu’il n’existe qu’une seule interprétation, la leur.

      La pensée magique est le propre de ceux qui sont nés avec une cuiller en argent dans la bouche, pour utiliser l’expression la moins triviale. Et cette pensée magique est propagée par leurs larbins qui sont payés pour ça, et aussi par les idiots utiles qui font ça bénévolement, en se tirant une balle dans le pied.


    • JL JL 19 octobre 2010 11:39

      Coué ?

       smiley


    • Watson 19 octobre 2010 12:15

      @JL

      Je vous dirai seulement ici que le chômage ne dépend pas de ce qu’en dit la pensée magique, mais des emplois : s’ilm y en a beaucoup, les jeunes comme les vieux trouvent du travail, s’il y en a peu, les gvts qui ne font que de la gouvernance ne partagent pas l’emploi mais le chômage et ce faisant dressent les différentes catégories les unes contre les autres.

      Ca y est vous commencez à comprendre !!! vous commencez à admettre que le principal problème c’est de créer de l’emploi et qu’il est donc possible de créer de l’emploi pour les jeunes comme pour les séniors. Et qu’il n’est pas nécessaire de virer les vieux pour donner un boulot aux jeunes. Et donc en allant plus loin vous admettes que virez les vieux pour les remplacer par des jeunes c’est reconnaitre que la politique de création d’emploi a échoué, que c’est un constat d’échec Car grâce à une bonne politique on peut faire travailler tout le monde. Donc virer les vieux pour des jeunes c’est admettre que l’on a échoué et qu’il ne reste plus qu’à partager la misère. Vous commencez à admettre que dans une politique ambitieuse le travail ne se divise pas mais qu’il se crée. Yessss ! Écoutez je n’aurai pas dis mieux ou presque.

      Pourquoi presque ? parce que vous séparez arbitrairement emplois et taux d’emplois des jeunes et séniors. Vous dites il faut créer des emplois pour donner du boulot aux séniors et aux jeunes avec un type d’argumentation qui consiste à dire qui a fait l’œuf de la poule c’est l’œuf (ou la poule). En fait les 2 sont liés, comme si on cherchait un début ou une fin à un cercle. On crée aussi des emplois en maintenant (pour ceux qui le souhaitent et qu’il le peuvent) des séniors au travail et des emplois pour TOUT le monde, et donc grâce à ces créations d’emplois il y a du travail pour tout le monde. Il n’y a donc pas incompatibilité entre jeunes et vieux et c’est même le contraire.

      Par contre là je vous trouve particulièrement savoureux c’est ici :

      s’ilm y en a beaucoup, les jeunes comme les vieux trouvent du travail, s’il y en a peu, les gvts qui ne font que de la gouvernance ne partagent pas l’emploi mais le chômage et ce faisant dressent les différentes catégories les unes contre les autres.

      qui dresse les uns contres les autres en expliquant qu’un vieux doit partir pour laisser la place aux jeunes qui ??

      Qui ici dans ces posts explique qu’on peut trouver de l’emploi pour tout le monde et qu’ au contraire les séniors qui travaillent stimulent l’économie et créent des emplois pour tout le monde, que le taux d’emploi élevé des femme est compatible avec un taux d’emplois élevé des hommes, qu’un taux d’emploi élevé des séniors est compatible avec un taux d’emploi élevé des jeunes, qu’un taux d’emploi élevé des étrangers est compatible avec un taux d’emploi élevé des français, en bref que TOUT le monde a sa place, qu’il n’y a pas de concurrence entre les générations et les catégories ?
      Désolé de vous le dire JL mais c’est MOI. Celui qui divise et qui met en concurrence c’est VOUS.

       


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 19 octobre 2010 12:39

      Faut pas trop parler à JL , il croit qu’ il est normal , le fait de lui parler le renforce dans sa croyance ... smiley


    • JL JL 19 octobre 2010 12:41

      watson, vous écrivez : « Vous dites il faut créer des emplois pour donner du boulot aux séniors et aux jeunes »
       
      Où ai-je dis cela ?

      Et vous ajoutez : « avec un type d’argumentation qui consiste à dire qui a fait l’œuf de la poule c’est l’œuf ».

      Je crois que c’est vous qui affirmez que « c’est l’oeuf », quand vous soutenez que l’emploi des vieux crée l’emploi des jeunes. Certes l’emploi crée l’emploi. Mais jusqu’à une certaine limite : les arbres ne montent pas jusqu’au ciel. Personne n’a jamais inventé le mouvement perpétuel, ça se saurait.

      Vous êtes dans l’aporie la plus complète. Ne cherchez pas dans un dico que vous ne possédez peut-être pas : une aporie est une contradiction insoluble dans un raisonnement. Apprenez par coeur ceci : « La croyance s’affranchit aisément du principe de non contradiction » (Frédéric Pierru)

      Vous ne pourrez jamais démontrer une croyance irrationnelle.


    • JL JL 19 octobre 2010 12:48

      rocla, puisque je vous tiens ! Vous vous croyez comique ? Vous n’êtes qu’un mauvais boute en train. Un boute en traindans le sens auquel je fais allusion, à savoir le sens premier, c’est une sorte d’idiot utile. Les rues enregistrés en somme.

      Savez-vous pourquoi je dis mauvais boute en train ? parce que vous êtes partisan, et ça, c’est rédhibitoire de la part d’un boute en train.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès