Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Economie > Mobilisez-vous contre le chômage

Mobilisez-vous contre le chômage

Ne vous laissez pas abuser

Le plan contre le chômage annoncé par François Hollande le 18 janvier a enfin fait bouger la classe politique sur ce sujet.

Après plus de 30 ans de progression plus ou moins rapide ponctuée de commentaires mensuels tous plus fantaisistes les uns que les autres (Exemples : le chômage a moins progressé que prévu – la progression est enrayée – l’embellie est pour bientôt….) jusqu’à l’inversion de la courbe du chômage que François Hollande nous a promis pendant près de 4 ans.

Les résultats des élections régionales de décembre dernier ne sont certainement pas étrangers à ce soudain intérêt pour lutter contre le chômage.

Quoi qu’il en soit, ne boudons pas sur ces mesures, et voyons si elles sont suffisantes

 

Rappel des chiffres du chômage de Décembre

· 3 590 600 Chômeurs indemnisés dont près de 2.5 millions ont plus d’un an de chômage

· 6 175 300 Si on cumule les catégories A-B-C et D

 

Combien seront concernés par le plan Hollande ?

  • 500 000 chômeurs en formation
  • 500 000 apprentis en 2017 (qui ne sont pas nécessairement dans les effectifs ci-dessus)

Soit au mieux, 1million de personnes sur 6 175 300

Si on peut mesurer l’effort que représente ce plan (s’il est suivi d’effets), on ne peut que déplorer que plus de 5millions de personnes sont encore laissées en marge du monde du travail.

Pour bousculer le marché de l’emploi, il faut une mesure forte qui demande de la volonté et un courage politique que les circonstances actuelles peuvent permettre. Il faut

Décréter INTERDIT le chômage de longue durée (> à 6 mois)

Personne ne devra resté éloigné du monde du travail plus de 6 mois. Avant chaque échéance, les chômeurs devront être accueillis en entreprises (pendant 1 mois minimum) pour conserver leur potentiel d’employabilité. Ils y seront accueillis par des tuteurs spécialement formés pour leur redonner la confiance en eux que 6 mois passés en dehors des entreprises auront émoussé.

 

Les Entreprises se plaignent de ne pas toujours trouver « preneurs » pour les emplois qu’elles proposent, et ce, pour un nombre très important semble-t-il, encore que pas facile à quantifier. En nous appuyant sur ce dernier point, on admettra que les entreprises connaissent leurs besoins à court et moyen terme. Si elles ne trouvent pas les personnels qualifiés pour subvenir à leurs besoins, qu’elles les forment donc elles-mêmes.

 

En échange des aides diverses dont elles ont bénéficié, dont le CICE qui a déjà coûté près de 20 Milliards d’€ sans qu’on voit le moindre résultat sur les chiffres du chômage, les entreprises doivent être mises à contribution pour former les chômeurs.

 

En accueillant régulièrement (et obligatoirement pour 5% des effectifs maxi) des personnes sans emploi, elles pourront former les personnes qui seront les plus proches de leurs besoins, ce qui fera une première opportunité de retour à l’emploi pour les chômeurs concernés.

Tous les chômeurs n’ont pas les mêmes besoins en matière de formation. Pour certains, l’adaptation à un poste de travail ne nécessitera que quelques heures, voire quelques jours, et donc les entreprises pourront assurer ces formations en interne sans appel à des organismes extérieurs. Les tuteurs de l’entreprise assureront cette formation sans difficulté.

Les chômeurs étant dans l’entreprise pour 1 mois (toujours indemnisés par les assédic), l’entreprise assumera cette formation à ses frais. Le travail produit par la personne « aidée » compensera le coût du temps passé par les tuteurs.

Dans le cas de besoins plus ciblés, ces périodes d’un mois permettront aux chômeurs de faire le point sur leurs connaissances et leurs besoins de mise à niveau. Les Entreprises, quant à elles pourront cibler les personnels qui pourront satisfaire leurs futurs emplois.

Le rôle des tuteurs de l’entreprise comprendra cette mission de détection des besoins à la fois pour les chômeurs et pour les entreprises.

Leur rôle pourra être contrôlé et renforcé par les nombreuses associations qui œuvrent dans l’assistance aux demandeurs d’emploi qui garantiront l’objectif premier de cette mesure qui est de conserver les chômeurs au contact du travail sans que les entreprises ne profitent d’une main d’œuvre « gratuite »

Tous les contrats et aides existant actuellement viendront tout naturellement en appui de ces besoins pour élever le niveau de formation des chômeurs et donc leur employabilité.

Rapprocher régulièrement les chômeurs du monde du travail facilitera leur retour définitif au fur et à mesure que reviendra la croissance ou que le marché du travail soit organisé de façon différente.


Moyenne des avis sur cet article :  2.8/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Spartacus Spartacus 6 février 09:56

    Les entreprises sont largement mises à contribution pour cela.....

    Les taxes de formation représentent 30 milliards la formation en France, les syndicats ont déjà largement mis la main sur l’ensemble du secteur, et se disputent, les juteuses subventions et volumes financiers massifs.
    Vous ne me savez pas ?

    Le CICE n’est pas une aide, mais un crédit d’impôt.....Pour schématiser on vous ponctionne 100 et on vous rend 2 l’année suivante, et pour les récupérer en frais administratif ça vous a coûté 3.

    Quand aux emplois qui ne trouvent pas preneur, c’est que le chomeur préfère rester chez lui car trop bien indemnisé il ne voir pas l’intérêt d’aller bosser. Voire y perdre de l’argent avec les coûts cachés engendrés.....

    Et même gratuite, une formation pour des gens qui n’en ont pas envie....Ca sert a rien. 

    Ne croyez pas que les entreprises vous ont attendu pour former eux même leurs personnel sans rien demander à personne.
    Par ailleurs, rares sont les emplois ou les gens sont formés en un mois. 

    • Robert GIL Robert GIL 6 février 13:35

      @Spartacus
      arretez les pleureuses , vous etes la caste la plus subventionnée de france, vous vivez de rente de l’etat et en plus vous etes incapable de creer le moindre emploi ...
      .
      pour sortit de la pensée unique et dominante, lire : LES ENTREPRISES NE CRÉENT PAS L’EMPLOI


    • Spartacus Spartacus 6 février 17:50

      @Robert GIL

      Mais non, les entreprises vivent de leur chiffre d’affaire.
      Par contre les syndicats, les cotisations ne représentent guère plus de 3 à 4% de leur budget....
      Les taxes sur la formation sont de 30 milliards, et la formation professionnelle, est une machine a faire vivre les parasites permanents gauchiste sans rien branler et ou tu trouve la bonne gamelle.



    • devphil30 devphil30 7 février 08:13

      @Spartacus


      L’afpa est en phase de disparaitre par contre les organismes privés de formation professionnelle sont légions.

      Ces organismes touchent l’argent , font une pseudo formation et disparaissent rapidement pour se recréer ensuite sous un autre nom.

      Ce sont ces entreprises sous traitant de l’état comme les organismes privés de placement des chômeurs qui coutent cher mais ce ne sont pas les mêmes comptes pour l’état.

      L’état n’assume plus ses fonctions régaliennes , la sous traitance aux privé est une catastrophe.

      Nous avons bien compris que vous payez beaucoup , si votre situation ne vous convient pas devenez fonctionnaire , vous savez ceux qui n’ont pas été augmenté depuis 5 ans , ceux dont les taux de cotisation s’alignent sur le privé ce qui conduit à une baisse du pouvoir d’achat depuis plusieurs années. 

      Au lieu de vilipender toujours les mêmes vous feriez mieux de comprendre que nous sommes face au grand capital , une minorité de nantis qui survivent sans aucun effort grâce à l’animosité qu’il instille afin de conserver leur privilège.

      L’antagonisme public - privé est une aberration , chacun œuvre à sa manière pour la société dans laquelle nous vivons 
      Philippe

    • mmbbb 7 février 09:07

      @devphil30 je vais aller dans le sens de Spartacus Je vais faire un plaidoyer pro domo Vous soulignez le point suivant ’ l etat n’assume plus ses taches regalienne" Certes et depuis longtemps Je peux faire un bilan en demi teinte du cursus de ma scolarite .. Un syteme a casser les envies a briser les vocations Un suivi tres perfectible, un enseignement tres encadre idelogiquement J’appartiens a une generation ou le travail manuel etait une voie de rebut Seule la grande culture prevalait Il y avait beaucoup d’arrogance et les profs avaient un profond mepris pour le monde de l’entreprise De surcroit Robert Gil feint de le nier, mais les syndicats protegent les crouilles J’ai eu des enseignements mediocres et souvent absents Par ailleurs les reformes successives dont la France a l ’art de la reforme permanente, le tout amène a systeme completement incoherent et instable et gache reellement des vocations J’eusse aime avoir fait ma scolarite dans le prive et des villes comme Lyon sont constellees d etablissements prives la bourgeoisie de gauche choisit ces etablissement etonnante hypocresie Regardez la gueule de cette institution qui propose que la theorie du genre et la reforme de l’ortograf Relisez les rapports de la cour des comptesqui ne sont dithyrambiques sur cette gesttion alors que le budget alloue se situe dans la bonne moyenne des pays de l OCDE.


    • marceau 7 février 18:57

      @Robert GIL

      -Vous pensez peut être que la création d’emplois se décrète. Une entreprise crée des emplois si elle en a besoin, pour répondre à une demande, pas pour vous faire plaisir ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 février 09:59

      Quel marché du travail ? Avec NAIRU, l’indice de la BCE qui veille à ce que le chômage persiste, il ne faut pas qu’il y ait d’emplois en nombre suffisant pour provoquer de l’ inflation. Sinon, ça ruine les rentiers qui prêtent leur argent.


      Les gouvernements européens ne sont pas là pour créer des emplois, mais pour faire baisser le prix du travail. Ils ne luttent pas contre le chômage, mais contre le coût du travail, contre les acquis sociaux qui empêchent de maximiser les profits. C’est ce que le FMI et la Commission européenne appellent « les réformes structurelles indispensables à la compétitivité des entreprises ».

      Et ils luttent pour sauver les banques insolvables, lesquelles, grâce à une décision de l’ UE, vont pouvoir ponctionner les dépôts des épargnants...
      Elle est pas belle, la vie, dans notre belle Europe de la prospérité ?

      • lsga lsga 6 février 12:36

        @Fifi Brind_acier
        analyse très juste.
        C’était exactement la même chose avant l’UE.
        Ça s’appelle le Capitalisme, et ce n’est pas Asselineau qui va changer cela.


      • mmbbb 7 février 09:23

        @Fifi Brind_acier Allez donc creer une entreprise dans ce foutu pays Je connais des artisans ’ mon frere qui le fut ) et des professions liberales Impossible d embaucher tant les charges sont pesantes mais il vrai que dans ce systeme il y deux classes beneficiaires ceux qui ont du patrimoine et ceux qui arrivent les mains dans le poches et ont une prise en charge a 100 % Je sais vous allez me dire que je fais une fixite sur l’immigration mais vous n ’avez jamais avance le cout de cette generosite imposee CQFD beaucoup de travai au black et un systeme a l’italienne . La suisse est un pays prospere etonnant, Je sais comme l’affirme Mosco ( les francais sont tellament arrogants comme disait Coluche qu ils ont chosi le coq comme embleme il chante les pieds dans la erde) que ce pays n’est pas un pays tout a fait democratique 


      • lsga lsga 6 février 12:31

        Mobilisez vous contre l’exploitation Capitaliste de l’Homme par l’Homme.
        Le progrès technologique va libérer l’être humain de l’obligation de travailler. Vivement.


        • Robert GIL Robert GIL 6 février 13:37

          Les « remèdes » du patronat, soutenus largement par le gouvernement, ont fait preuve de leur inefficacité. Cela fait des années qu’une organisation comme l’OCDE, qui ne peut absolument pas être accusée d’antilibérale, reconnaît que le marché du travail en France est suffisamment flexible. Et pourtant, cette flexibilité accrue n’a pas empêché la hausse du chômage, au contraire... lire l’article ici


          • JL JL 6 février 14:16

            @Robert GIL,


            ’’Cela fait des années qu’une organisation comme l’OCDE, qui ne peut absolument pas être accusée d’antilibérale, reconnaît que le marché du travail en France est suffisamment flexible. Et pourtant, cette flexibilité accrue n’a pas empêché la hausse du chômage, au contraire.’’ 

            En effet, mais elle a accru les profits.

            l’efficacité est une notion très relative : Si bien qu’on peut affirmer au contraire de vous, que les remèdes du patronat ont fait la preuve de leur efficacité. On ne change pas une politique qui gagne..



          • Le chien qui danse 6 février 15:31

            Refaite l’article avec comme contenu :

            « Mobilisez vous contre le travail »

            Ca sonnera mieux


            • sampiero 6 février 18:21

              je me suis mobilisé contre le chômage, j’ai été trouver l’industriel local qui possède depuis deux génération toute la logistique du BTP, sans concurence.


              Et je lui ai dit : 

              -embauche !

              -Oui, je pourrais embaucher 10 personnes sans problème,mais je ne voit pas la raison de baisser de quelques milliers d’euros par mois mon bénéfice habituel qui est de plusieurs millions.

              -Et tu en fait quoi de ce matelas, depuis les décennies que ça s’accumule ?

              -Je le place en banque.

              -Pour quoi faire ?

              -Rien, je ne sais même plus combien j’ai, ni quoi en faire.

              Le jour de sa mort on mettra son magot dans sa tombe.






              • mmbbb 7 février 09:36

                @sampiero je vous l’ai deja dit Creez une entreprise vous connaitrez les joies et la tolerance de l’administation francaise La critique est facile l’art est difficile . Quant a votre exemple il me semble un peu caricatural le marche du BTP est tres instable et concurrentiel et desormais sur les chantiers il y a beaucoup de detaches europeens ( je l’ai constate dans ma rue ou a chaque chantier ce n’etait pas des francais qui travaillaient ) puisque votre gauche est pour l’ouverture des frontieres et une immigration sans controle Je connais un patron de transport routier international pourtant de « gauche » qui aligne les salires sur ceux de l’est T’es pas content tu te barres On peut etre de gaucge et pragmatique Les idiots utiles du patronat, qui se fait cracher dessus par la gauche et surtout l’extreme gauche mais qui promeuvent cette main d’oeuvre bon marche Le patronat vous remercie sincerement vous Melenchon Authin et consorts 


              • rocla+ rocla+ 6 février 18:35

                63 100 entreprises ont encore déposé le bilan l’an dernier, un chiffre en hausse de 3 %. Pour 2014, 60 000 défaillances sont encore redoutées.

                Les mauvais chiffres n’en finissent pas de frapper le monde de l’entreprise. Selon l’enquête du cabinet Altares 63 101 entreprises ont été mises en faillite en 2013 soit une hausse de 3 % par rapport à 2012. Un bilan qui tutoie le triste record de l’année 2009 où la France avait enregistré 63 700 défaillances. Les faillites de 2013 menacent 269 000 emplois soit plus qu’en 2009.


                En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2014/01/17/1796898-record-historique-des-faillites-d-entreprises-en-2013.html#GVDcTJG70ck2WlZd.99


                • sampiero 6 février 18:49

                  Et si sarko est élu, ce sera par centaines de milliers que les entreprises feront faillite, faute de consommateurs.


                  Avec les mesures qu’il annonce, il y aura encore moins d’argent dans la poche des citoyens. Beaucoup ne pourront plus payer leur loyer, leurs crédit., encore moins consommer...

                  Ils consommeront moins, donc les entreprises feront faillite à tour de bras, le nombre de chômeurs va décupler....

                  C’est pourtant simple à comprendre !! les entreprises vivent de l’argent de leurs clients. Pas d’argent, pas de clients ! même un âne comprend ça !

                  Étonnant dans un des pays le plus riche du monde où les milliards produits par ceux qui travaillent , au lieu de faire tourner les entreprises, donc l’emploi, sont planqués en suisse et ailleurs pour le plus grand bonheur d’une poignée de requins qui ne savent même plus comment les dépenser !!

                  Et dire que des gens applaudissent cela et votent pour !! 

                   Mais personne n’est à l’abri ! attention au retour de manivelle ! 

                  • rocla+ rocla+ 6 février 18:54

                    ... smiley


                    L’organisation Oxfam dévoile un rapport alarmant sur l’accroissement des inégalités en matière de connerie dans le monde. Le résultat de l’étude fait froid dans le dos : d’ici 2016, 1% des cons pourraient posséder plus de 50% de la connerie mondiale, et devenir à eux seuls plus cons que 99% du reste de la population.
                    L’organisation Oxfam dévoile un rapport alarmant sur l’accroissement des inégalités en matière de connerie dans le monde. Le résultat de l’étude fait froid dans le dos : d’ici 2016, 1% des cons pourraient posséder plus de 50% de la connerie mondiale, et devenir à eux seuls plus cons que 99% du reste de la population.

                    « Bande de cons »

                    « Il y a toujours eu des cons à travers l’histoire. Mais nous traversons une période particulièrement faste en matière de stupidité humaine » commente Louis Turmasse, historien spécialiste de la connerie et auteur de « Des souris et des cons »« Il s’agit d’un phénomène connu : plus certaines personnes sont connes, et plus le reste du monde s’indigne et relativise. Alors, le fossé se creuse. » explique-t-il.


                    • elpepe elpepe 6 février 19:06

                      oui le gouvernement commence a prendre peur, bouger non
                      Ils ont raison en effet dans les mois qui viennent la finance ne va plus payer les salaires des politiques et fonctionnaires, et comme les Francais qui gagnaient pas trop mal leur vie, cad les seniors ont tous ete vires, ils vont l avoir dans le cul, et je ne peux vous dire la satisfaction que cela m apporte - chaux devant


                      • Raymundo007 Raymundo007 7 février 04:56

                        « Rapprocher régulièrement les chômeurs du monde du travail »
                        Ouais, c’est comme Achille et la tortue ça. Le chômeur s’approche toujours plus prêts du travail mais sans jamais l’atteindre ...
                        « déclarer le chômage de longue durée interdit » ha ha ha ! A quand une loi pour interdire les accidents de la route ou qu’il pleuve pendant les vacances d’été ?
                        Franchement il y a des mecs des fois qui écrivent de ces trucs ! Il est payé combien la ligne Jaka56 pour débiter des machins comme ça ?
                        Ça ne marche plus là Toto ces discours là. Il faut dire aux idéologues qui donnent les consignes de trouver autre chose à paitre aux moutons.


                        • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 7 février 08:25
                          Mobilisez-vous contre le chômage....Faîtes la REVOLUTION..c’est la seule solution..la FORCE contre la mafia politique au pouvoir.. !

                          • zygzornifle zygzornifle 9 février 21:05

                            Ce n’est pas un plan contre le chômage mais un de plus contre les chômeurs .....
                            il n’est pas destiné a créer des emplois mais a sortir des chômeurs de pole-emploi ....


                            • zygzornifle zygzornifle 9 février 21:07

                              Un ministre qui démissionne comme Taubira touche son salaire plein pot pendant encore 6 mois, vive la Ripouxblique ....et un député pendant 5 ans sans aucunes justifications ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jaka56


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès