Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Moral des Français, rien ne va plus...

Moral des Français, rien ne va plus...

L’enquête de l’Insee sur le moral des Français montre que ceux-ci sont de plus en plus pessimistes sur l’évolution économique de la France.

Voilà que les mauvaises nouvelles économiques se multiplient ce mois de janvier 2008 ! Encore une : le moral des ménages continue à baisser, jusqu’à atteindre le plus bas niveau de son histoire ». C’est bien là un signe du malaise croissant des Français devant la dégradation de la situation économique et de leur pouvoir d’achat. Ainsi, le moral des ménages a reculé pour le quatrième mois consécutif, alors qu’il avait connu une amélioration spectaculaire dans la foulée des élections présidentielles et législatives.

L’Insee réalise chaque mois une « enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages ». Cette dernière a pour thème « Revenu et consommation des ménages ».

L’enquête a été réalisée du 2 au 21 janvier 2008. L’Insee a interrogé environ 2 000 ménages.

Ce mois de janvier 2008, l’indicateur résumé d’opinion des ménages recule de quatre points.

Cet indicateur résumé est la moyenne arithmétique des cinq indicateurs suivants :

- niveau de vie en France (évolution passée et perspectives d’évolution) ;

- situation financière personnelle (évolution passée et perspectives d’évolution) ;

- opportunité d’acheter ;

- chômage ;

- prix.

Résultats de l’enquête Insee.

Tous les soldes qui composent cet indicateur résumé sont en recul en janvier.

La baisse la plus notable concerne l’opinion des ménages sur les perspectives d’évolution du niveau de vie en France.

L’opinion sur l’évolution passée du niveau de vie en France se détériore également.

Le solde sur l’évolution passée de la situation financière des ménages recule.

Et les ménages sont de nouveau plus pessimistes sur leur situation financière future.

Le solde sur l’opportunité de faire des achats importants évolue peu en janvier.

Sur les autres soldes.

En janvier, l’opinion des ménages sur les perspectives d’évolution du chômage se dégrade légèrement.

Leur opinion sur leur situation financière actuelle reste inchangée.

Les ménages sont légèrement moins nombreux à penser qu’il est opportun d’épargner.

Le solde sur la capacité future à épargner varie peu en janvier.

Enfin, le sentiment des ménages sur l’inflation future se dégrade en janvier, alors que leur opinion sur l’évolution passée des prix s’améliore légèrement.

Cette enquête a été réalisée avant la chute boursière du 21 janvier 2008, mais un sondage du Parisien de ce jour indique que « 77 % des personnes interrogées jugent que la crise financière aura un impact important sur la croissance, et 68 % qu’elle aura un impact direct sur leur pouvoir d’achat ».

Pourquoi les Français sont pessimistes ?

Ces sentiments pessimistes pourraient s’expliquer par des facteurs négatifs qui s’accumulent : une inflation élevée, un ralentissement de la baisse du chômage, un resserrement des conditions de crédit perçu par les ménages, un environnement économique international de plus en plus dégradé, la probabilité de plus en plus élevée d’une récession américaine...

Pour certains économistes, ce pessimisme persistant des Français est d’autant plus inquiétant qu’il est de très mauvais augure pour la croissance, soutenue quasi-exclusivement ces dernières années par la consommation des ménages.
"La vraie inquiétude des ménages ne serait pas dans l’inflation, mais plutôt dans la faiblesse durable de la croissance, de l’emploi et des revenus", analyse M. Touati.

"On ne cesse de le répéter, la consommation des ménages est le moteur indispensable de la croissance française. Ce moteur est aujourd’hui sérieusement grippé", souligne Alexander Law, économiste au cabinet Xerfi. Selon lui, la croissance ne dépassera pas 1,4 % cette année, tandis que M. Touati la voit comprise entre 1 et 1,6 %. Loin des prévisions du gouvernement de 2 à 2,5 %... Il ajoute : "Même en 1993, dernière année de récession en France, on n’avait pas sombré dans une telle sinistrose".

Mathieu Kaiser, économiste chez BNP Paribas explique que "les ménages en tirent les conséquences pour leur situation financière personnelle et, surtout, pour leurs intentions d’achat : même si elles n’ont que peu reculé, elles sont quand même désormais au plus bas depuis plus de dix ans". Cette forte dégradation du moral des ménages français n’est pas de bon augure pour la consommation, principal contributeur à la croissance de l’Hexagone. Mathieu Kaiser estime qu’une stagnation, voire un recul de la consommation d’ensemble n’est pas à exclure au premier trimestre.

En liaison avec la consommation des ménages (si l’on peut dire), il y a le fait que les ménages sont moins nombreux « à juger opportun d’épargner » bien que cette intention reste importante et laisse penser que les Français sont en train de reconstituer leur Epargne et, par conséquent, ils devraient consacrer moins d’argent à la consommation.

On note aussi une autre crainte qui s’empare des Français : l’inflation qui est repartie récemment avec ses effets sur la diminution du pouvoir d’achat.

Visiblement, les Français n’ont pas la même perception - que la ministre de l’Economie Christine Lagarde qui fait des déclarations « optimistes » - sur l’état de l’économie française.

En définitive, les Français ne sont pas inquiets pour l’inflation, mais plutôt pour la faiblesse durable de la croissance, de l’emploi et des revenus.

L’évolution de l’activité économique s’annonce très ralentie en 2008.

La dernière année de récession en France remonte à 1993, année où « la sinistrose » n’atteignait pas le niveau actuel ! De l’avis quasi-général des économistes, après une fin d’année 2007 plutôt maussade, il faut s’attendre à une évolution très ralentie de l’économie française au premier trimestre 2008.

La consommation avait déjà baissé au quatrième trimestre 2007 et, malgré des ventes de fin d’année et des soldes corrects, on peut penser que 2008 sera une année très difficile. Compte tenu notamment que la bulle immobilière est bien en train de se dégonfler (les mises en chantier et les permis de construire étaient en baisse en décembre 2007). Cela devrait encore détériorer - à n’en pas douter - le moral des ménages et diminuer également les dépenses de biens d’équipement du logement, moteur principal de la consommation des ménages depuis six mois.

Alors qu’on nous promettait de développer la croissance dans ce pays, que d’éminents experts se sont penchés dessus pour faire des propositions pour en desserrer les freins, alors que notre président ne cesse de répéter partout que » sans croissance rien n’est possible la croissance n’atteindra que péniblement 1,4 % en 2008 et, en cas de nouvel avatar, peut-être moins...

Il y en a qui se disent qu’après avoir touché le fond, on finira bien par remonter un jour, mais, sans le soutien de la consommation, il y a peu d’espoir et les résultats de cette enquête sont alarmants !

Alors, quand les Français entendent leurs gouvernants entamer l’air de « tout va très bien Madame la marquise... » concernant la situation économique de la France, on comprend qu’ils soient de moins en moins contents !

Il est vrai que trois problèmes majeurs contrarient les perspectives de croissance mondiale pour 2008 : la crise financière provoquée par la crise des subprime américain et la flambée des prix des matières premières. Toutes les régions du monde ne sont pas affectées de la même manière, mais la France ne semble pas bien placée si on tient compte du fait que les marges budgétaires face au ralentissement de l’activité s’avéreraient nulles...

Oui, les ménages sentent bien que les prochains mois seront particulièrement éprouvants.


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • iris 30 janvier 2008 12:21

    rien n’évolue ou s’arrange-tout est figé-on a l’impression d’etre dans l’immobilisme-la société a l’air bloquéE-

    les radios-télévision nous parlent à longueur de journée d’un krach boursier-et de fraude à la SG-qui impactera aussi tout un chacun-

    ou est l’espoir de bonheur et de vie meilleure ?

    le chomage continue

     la liberté de travailler ou l’on veut-quand on veut avec un revenu décent disparue

    la retraite bientot avec une revenu décent .....utopie

    l’augmentation des prix du pétole-fod +carburants chers

    pour se chauffer combien va t il falloir payer ?? le solaire hors de prix -aucune communication véritable et des mesures sérieuses prises -problèmes des immeubles ?? des habitations mème pas desservies par le gaz ?? des campagnes ?? 

    bientot le sous-développement ??

    alors on broye du noir-et l’on fait attention à ce que l’on dépense-


    • Emmanuel W 31 janvier 2008 14:21

      Faudrait peut-être arreter de raller en attendant trop de cette société débilitante et se prendre un peu par la main :

      commencez par vous construire une baraque intelligente pour 20.000 euros

      http://generationsfutures.chez-alice.fr/vertueux/maison_3e.htm

      interessez vous à la permaculture pour assurer vos ressources vivrières

      http://permaculturefrancophone.org/index.html

      faites des émules et après, vous pourrez laisser sereinnement le dollar rejoindre son destin de monnaie de singe.
       

       

       


    • Forest Ent Forest Ent 30 janvier 2008 12:46

      C’est le "choc de confiance" du "paquet fiscal".


      • Leila Leila 30 janvier 2008 12:59

        La baisse la plus notable concerne les perspectives d’évolution du niveau de vie.

         

        Le niveau de vie va baisser. C’est une évidence, du moins pour 50% des Français. Un ancien directeur de banque qui fait de la politique disait l’autre jour à la télé que le niveau de vie ne cesse d’augmenter depuis dix ans. Son interlocuteur a répliqué que c’était à cause des 1% de Français les plus riches. Comme quoi il ne faut pas croire les moyennes.

         

        Les Français accepteraient peut-être une baisse du niveau de vie si la qualité de vie augmentait. Avec la politique répressive du gouvernement, on n’en prend pas le chemin.


        • haddock 30 janvier 2008 13:17

          Moi ça va .


          • haddock 30 janvier 2008 13:58

            même bien .


          • A. Nonyme Trash Titi 30 janvier 2008 15:35

            Moi aussi !

            Mais ça irait mieux sans les pleurnichards, les geignards, les sondages à la con et les études (mensuelles !) pour nous dire que tout va mal, la Société Générale qui perd 5 milliards mais qui fait quand même des bénéfs (d’ailleurs si vous êtes chez eux, cassez-vous, ça nous évitera un nouveau Crédit Lyonnais qui en plus nous offre aujourd’hui son défilé publicitaire de bobos), le Hamas et ses barbus... et j’en oublie sûrement !

             


          • papiper 30 janvier 2008 21:49

            En voilà une bonne idée...Pour ne pas être malade, cassez le thermomètre.

            Vous avez une prospective audacieuse qui va interesser les économistes

            Ah ou alors il faut reinstaller la censure comme au bon vieux temps du "chat-botté" si vous voyez ce que je veux dire


          • haddock 31 janvier 2008 11:13

            ben tiens , ça va même mieux que hier , on a du soleil


          • Alpo47 Alpo47 30 janvier 2008 13:22

            Etant commerçant et proposant du "superflu", je peux témoigner que le dernier trimestre 2007 a été très difficile, avec un CA diminuant de 40%, au fil des mois, pour finir l’année quasi au point mort.

            Par contre, 2008 commence très bien. On remarque cependant qu’au fil du mois, le CA quotidien diminue, ce qui, à mon sens, démontre que le pouvoir d’achat de beaucoup s’amoindrit et que les fins de mois sont difficiles.

            Quoi d’étonnant ? Les "riches", favorisés par le GVT actuel, ne sont pas mes clients habituels ...


            • Black Ader 30 janvier 2008 14:00

              Même s’il n’y a pas en réalité de probléme de pouvoir d’achat en France, il est exact que les français ont du souci a se faire, car aprés 30 ans de fête ou ils se sont goinfrés sans entrave sur le dos des riches et de l’Etat, la facture arrive.


              • Trashon Trashon 30 janvier 2008 14:16

                Salauds de pauvres qui empechent les riches de s’enrichir d’avantage c’est honteux

                 


              • Black Ader 30 janvier 2008 19:01

                "Salauds de pauvres qui empechent les riches de s’enrichir d’avantage c’est honteux"

                Si on est pauvre, c’est qu’on ne travail pas.

                 

                Par ailleur, les riches, outre qu’ils rebalancent une parti de leur impôts aux "pauvres, évidement, ca fait longtemps qu’ils ne payent plus leurs impôts en France. Je m’étonne même que vous puissiez penser le contraire. L’exmple de Jauny ne vous à pas instruit ? Deux Jauny quittent la france chaques jours depuis 30 ans.. Et oui, l’ISF, c’est le locataire qui le paye, pas le propriétaire. Ou ca des loyers trop chers ?


              • haddock 30 janvier 2008 14:37

                dans pas longtemps on est tous mourrus , notre vie est fouttute .


                • judel.66 30 janvier 2008 16:35

                  quel peut etre le moral des bailleurs ...pas de caution .....pas de choix des locataires ,obligatoirement ..discriminatoire......le choix d’un locataire devrait pourtant etre une prérogative essentielle d’un bailleur .....pour qui et pour quoi avons nous voté.....allons nous encore voter pour les memes qui nous trahissent.......

                  ISF ...ce sont les petits riches qui paient l’isf ......grace aux fip et au paquet fiscal les gros riches se défilent........pour qui et pour quoi avons nous voté......rien ne va plus...... !


                  • gnarf 30 janvier 2008 17:02

                    J’ai quitte la France fin 2000, et je reviens assez peu souvent. C’est pratique pour comparer ce qui change, car les changements me sautent aux yeux.

                    En 7 ans, voila les changements les plus frappants :

                    * les salaires ont plutot bien monte. Le meme travail est bien plus paye maintenant qu’il y a 7 ans.

                    * les prix des choses courantes ont bien monte, mais a peu pres comme les salaires. Il y a clairement eu de l’inflation, mais ca n’est pas excessif.

                    * l’immobilier, les impots locaux, et tout un tas de taxes indirectes ont ABSOLUMENT EXPLOSE. Les assurances, charges, taxes indirectes diverses, taxes locales, frais divers, representent maintenant largement plus d’un mois de salaire pour tout le monde, parfois meme deux mois de salaire.

                    Alors je suis vraiment etonne quand je lis partout que les problemes des Francais viennent des riches. Je ne connais pas de riches mais les gens que je connais voient leur salaire baisser a cause de l’explosion des couts de collectivite et de tout un tas de taxes indirectes indolores.

                    Pour vous donner une idee, dans le pays ou je suis on ne paie pas de taxe immobiliere du tout, et la taxe fonciere n’est meme-pas d’1 euro par metre carre et par an (dans les zones ou le prix de l’immobilier est le meme qu’en France). Ca fait un mois de salaire en plus pour tout le monde. Les frais de notaires, frais d’agences, taxes sur la plus-value, taxes sur la succession sont moitie moindres qu’en France. Les comptes courants sont systematiquement remuneres....

                    Je ne sais pas si vous vous rendez-compte, mais ces petites choses s’ajoutent et grevent completement les finances des menages Francais.

                     


                    • eugène wermelinger eugène wermelinger 30 janvier 2008 17:19

                      à Gnarf :

                      Merci , estimé intervenant, de me dire quel est le pays en question, vu que je pourrais être intéressé. Il paraît que chaque semaine une famille française - très aisée - pose ses valises (pleines) en Suisse. Comme ce chanteur qui est reçu chez le Prince. Mais il y a peut-être encore une meilleure destination ? Ou dois-je rester chez moi maintenant que je viens de perdre la moitié de la valeur de mes SG du PEA ?


                    • gnarf 30 janvier 2008 17:50

                      C’est clairement pas la Suisse...c’est en Pologne.

                      Ici on ne roule pas sur l’or, et on n’a tout simplement pas les moyens de se faire saigner comme les Francais par l’Etat.

                      Alors de ce fait, l’Etat doit rester raisonnable, et laisser aux Polonais ce qu’il faut pour qu’ils se relevent. Le temps du saignage viendra plus tard.


                    • Plum’ 30 janvier 2008 17:44

                      Cela fait 7 mois que cet indice baisse. Que s’est-il donc passé de si négatif il y a 7 mois ? Sarkozy a été élu...


                      • Yohan Yohan 30 janvier 2008 19:07

                        L’avantage d’avoir le moral à zéro, c’est qu’on sait qu’il ne peut pas tomber plus bas.


                        • wiztricks 30 janvier 2008 20:22

                           

                          Avec salaire median de 1550 € net mensuel, cela signifie que la moitié des français ne gagnent pas assez pour ne pas être en difficulté avec les conséquences de l’augmentation du coût des matières premières et de celle du logement.

                          Ca fait du monde...

                           - W


                          • papiper 30 janvier 2008 20:33

                            Je n’ai vraiment aucune sympathie pour l’équipe actuellement en charge de l’avenir de notre cher pays. Cependant , les citoyens français lors des dernières élections (encore démocratiques...) ont choisi en connaissance de cause même si des médias peu scrupuleux relayant des discours démagogiques leur ont fait croire que nos maux et nos faiblesses avaient pour cause la paresse, l’immigration, le découragement des riches " investisseurs", les enseignants paresseux, politisés qui pervertissent la jeunesse par un discours" soixantehuitard." et j’arrête là cette énumération loin d’être exhaustive hélas !

                            Celà ne vous rappelle-t-il pas les discours d’un maréchal de France qui pour mieux installer la résignation chez le peuple trahi et vaincu n’avait de cesse de le culpabiliser, de désigner des boucs émissaires... ?

                            Aujourd’hui, nous constatons la vacuité de l’équipe en place qui utilise les mêmes ficelles.

                            Au lieu de rassembler, de mobiliser la nation pour faire face avec enthousiasme aux immenses défis qui nous attendent ,on assiste au reniement des promesses, à la paupérisation des plus fragiles, à un débat politique qui dérive vers l’anecdote "people"...

                            Je suis étonné que l’on s’interroge sur l’effondrement du moral des consommateurs...et très probablement des électeurs.

                             

                             

                             


                            • wiztricks 30 janvier 2008 21:10

                              Avec un salaire médian à 1550€ net par mois, il est certain que la moitié des salariés français ont des difficultés pour arriver à la fin du mois : augmentation de matières premières, des céréales, des loyers,...

                              Ca fait quand même déjà pas mal de monde a être inquiet !

                              - W


                              • haddock 30 janvier 2008 21:39

                                conclusion ,

                                 

                                Ca va ,

                                 

                                Ca va pas

                                 


                                • pdth pdth 30 janvier 2008 21:48

                                  il me semble que nous sommes aussi les champions du monde de la consommation de tranquillisants et autres psychotropes

                                   

                                  Nous habitons un des pays les plus riches et prospère du monde , il n’ y a pas un pays au monde ou le temps de travail est plus faible que chez nous (par déduction pas un pays ou monde ou le temps de loisir est aussi élevé), chacun à droit à l’ éducation , notre sytème de santé est parmi lesmeilleurs , .pour tout dire il y a des milliards d’hommes sur cette terre qui ne demanderait pas mieux que de vivre dans notre pays.

                                   

                                  La sinistrose deviendrait elle une tare congénitale de notre peuple ? , c’est vrai que les médias nous offrent ce que nous voulons : des gens dans la misère , des entreprises qui ferment , de l’insécurité……. Si le chômage baisse c’est que les chiffres sont truqués , si les prix n’augmentent pas tant que cela c’est que les stats sont fausses , si l’insécurité baisse c’est que les stats sont magouillées , si le nombre de pauvre recule c’est faux , en vérité tout ne peut aller que de plus en plus mal et tout ceux qui diraient le contraire sont des inconscients ou des menteurs .....

                                  Par dessus tout nous devenons le peuple du ressentiment , du ressentiment au sens nietzschéen du terme, je veux dire le peuple où le faible méprise le fort et où la réussite est un frappée d’anathéme.

                                   

                                  Savons nous qu’il y a sur cette terre des peuples qui réflechissent davantage sur les raisons de la réussite que sur les motifs de l’ échec , plus sur le progrès de la science que sur ses travers , plus sur les avantages de la croissance économique de la planète que sur ces effets indésirables.

                                  Des Peuples mesure l’avenir à l’aune de ses promesses et y jette toute leur énergie pendant que nous nous épuisons à tenter de frainer un monde qui change comme jamais il n’a changé.

                                  Puiser ses ressources dans ce va ne signifie pas ignorer ce qui ne va , bien au contraire faire preuve d’ un état d’esprit positif ,d’ un optimisme génère l’ énergie indispensable pour être acteur du progrès et non pour en être les victimes, pour changer le monde plutôt que pour se lamenter de son état.

                                  Notre peuple va changer , j’en suis persuadé , soit il redeviendra conquérant soit il va continuer progressivement à s’affaiblir à tel point que des conquérants venus d’ailleurs lui apporteront le sang neuf et l’énergie qui lui font aujourd’hui défaut....la nature ne tolère pas très longtemps le vide, il en va ainsi de l’histoire des Hommes et des Peuples.

                                   


                                  • pdth pdth 30 janvier 2008 21:50

                                    il me semble que nous sommes aussi les champions du monde de la consommation de tranquillisants et autres psychotropes

                                     

                                    Nous habitons un des pays les plus riches et prospère du monde , il n’ y a pas un pays au monde ou le temps de travail est plus faible que chez nous (par déduction pas un pays ou monde ou le temps de loisir est aussi élevé).pour tout dire il y a des milliards d’hommes sur cette terre qui ne demanderait pas mieux que de vivre dans notre pays.

                                     

                                    La sinistrose deviendrait elle une tare congénitale de notre peuple ? , c’est vrai que les médias nous offrent ce que nous voulons : des gens dans la misère , des entreprises qui ferment , de l’insécurité……. Si le chômage baisse c’est que les chiffres sont truqués , si les prix n’augmentent pas tant que cela c’est que les stats sont fausses , si l’insécurité baisse c’est que les stats sont magouillées , si le nombre de pauvre recule c’est faux , en vérité tout ne peut aller que de plus en plus mal et tout ceux qui diraient le contraire sont des inconscients ou des menteurs .....

                                    Par dessus tout nous devenons le peuple du ressentiment , du ressentiment au sens nietzschéen du terme, je veux dire le peuple où le faible méprise le fort et où la réussite est frappée d’anathéme.

                                     

                                    Savons nous qu’il y a sur cette terre des peuples qui réflechissent davantage sur les raisons de la réussite que sur les motifs de l’ échec , plus sur le progrès de la science que sur ses travers , plus sur les avantages de la croissance économique de la planète que sur ces effets indésirables.

                                    Puiser ses ressources dans ce va ne signifie pas ignorer ce qui ne va , bien au contraire faire preuve d’ un état d’esprit positif ,d’ un optimisme génère l’ énergie indispensable pour être acteur du progrès et non pour en être les victimes, pour changer le monde plutôt que pour se lamenter de son état.

                                    Notre peuple va changer , j’en suis persuadé , soit il redeviendra conquérant soit il va continuer progressivement s’affaiblir à tel point que des conquérants venus d’ailleurs lui apporteront le sang neuf et l’énergie qui lui font aujourd’hui défaut....la nature ne tolère pas très longtemps le vide, il en va ainsi de l’histoire des Hommes et des Peuples.

                                     


                                    • tvargentine.com lerma 30 janvier 2008 21:53

                                      nous vivons le même type de cycle économique qu’à la fin 1996 juste avant le démarrage de la croissance que la France à connu durant 5 ans

                                      C’est le même type de sondage,les mêmes peurs du lendemain,les mêmes baisses des marchés financiers....

                                      Bref,soyons certain qu’avec la recession américaine nous aurons :

                                      Une forte baisse du prix du pétrole et donc à terme une forte baisse du prix de l’essence à la pompe (gain de pouvoir d’achat réel)

                                      Une forte baisse des prix des matières premieres (baisse des prix des produits de consommations courantes)

                                      Une baisse importante des prix de l’immobilier

                                      Bref,l’Europe et surtout la France est au début d’un cycle qui va lui permettre de connaitre une forte croissance économique et une forte baisse du chomage

                                       


                                      • eugène wermelinger eugène wermelinger 31 janvier 2008 11:19

                                        sacré lerma, ce n’est pas vous que l’on va risquer de rencontrer en Pologne ! Naztowie, tchenguiem !


                                      • papiper 30 janvier 2008 22:30

                                        Etes-vous bien sûr de vos sources Lerma. ?

                                        Le pétrole va baisser dites-vous ,alors que la croissance chinoise et Indienne dépassant allégrement 10% exigera un flux croissant d’énergie et de matières premières ?

                                        Les salaires vont croître à nouveau affirmez-vous,alors que notre commerce extérieur est exangue et nos PME cantonnées trop souvent dans les produits basiques alors que nos voisins allemands dégagent 200 milliards d’Euros d’excédent annuel dans le hight tech.

                                        Excusez moi , mais je vous trouve très optimiste.

                                        Je redoute au contraire une rude récession et une grande impopularité du pouvoir en place qui a fait comme d’habitude des promesses imprudentes .

                                        Aujourd’hui, il en est aux incantations.


                                        • non666 non666 30 janvier 2008 23:29

                                          Le peuple est globalement intelligent puisqu’il fonctionne comme un systeme qui voit tout, meme s’il ne fait pas forcement le lien entre les choses.

                                          Cette perception d’informations relles negatives, meme si les medias chantent le bonheur, le renouveau sarkosien est d’abord une terrible arme contre le moral individuellement.

                                          Plus les perceptions de ce qui ne va pas augmente, alors que les journalistes leur disent que tout est mieux demoralise les plus fragile, persuadés que c’est LEUR situation qui est mauvaise.

                                          Cela produit donc des suicides, qui ont doublé depuis 30 ans avec une courbe en constante augmentation.

                                          Au moment de la chute de l’union soviétique, les experts annonçaient que "quelquechose" allait se passer car ce clignotant la etait allumé dans un monde soviétique qui multipliait pourtant les images de bonne santé apparente.

                                          En France il clignote depuis de longues années, au fur et a mesure des mensonges des politiques , de leurs trahisons, de la cupidité des syndicats qui confondent secteur public avec vache a lait personnelle.

                                          Il est le signe de la perception par les autochtones de la fuite de leurs emplois vers l’etranger, ou des etrangers qui viennent prendre le leur ici...

                                          C’est ce que les historiens appeleront la periode prerevolutionnaire si nous avons de la chance ou " l’avant guerre" si cela est encore plus grave.

                                          Ce qui est important c’est que nopus percevons tous le mal etre, les doutes, les mensonges et l’etat de notre pays qui n’ose plus etre fier de lui de peur d’etre montré du doigt par les "anti-nationalistes"

                                          Le bateau coule et il faudra bien, a un moment prendre d’assaut les canots pour survivre.


                                          • vincent p 31 janvier 2008 10:41

                                            Je crois qu’il faut dire la vérité aux francais, et non le continuel tout va bien Madame la marquise, il est vrai que nos gouvernants ne vivent pas exactement le même quotidien difficile que la plupart des Français.

                                            Nous habitons hélas aujourd’hui dans un pays qui ne rayonne hélas plus guère la joie mais bien plus le mal-être au quotidien, notre pays est peut-être encore l’un des plus prospère, mais certainement pas le pays le plus heureux de la terre.

                                            Savoir aussi, qu’il y a beaucoup de gens qui quittent le pays par dépit aujourd’hui. Moi même j’y pense de plus en plus car je dois dire que cela devient vraiment de plus en plus infernal à vivre au quotidien, à moins bien sur d’être bien né dans les beaux quartiers ou de fréquenter du beau monde.

                                            Je me demande d’ailleurs si les hommes vivant ailleurs voudraient vraiment venir vivre en France, un pays qui est devenu si peu accueillant et hospitalier pour l’homme de nos jours. Pas de remerciement à tous ces piètres politiciens ou charlots qui nous gouvernent durement et bêtement de nos jours, ou encore à tous ces employeurs qui en deviennent hélas de plus en plus difficiles à voir pour bon nombre de gens qui triment, vivant déjà dans la précarité et la difficulté, de les pousser autant dans la peur de perdre un emploi.
                                            Ca aide en effet beaucoup à remonter le moral des Francais, notre pays d’ailleurs qui à le plus haut taux de suicide en Europe comme de ses stupides taxes aussi... Il est bien évident que ceux qui sont bien nés ou qui ont toujours eu une vie plus chanceuse que les autres, ne peuvent bien sur par encore réellement ressentir, le réel désarroi moral dans lequel se trouve bon nombre de nos concitoyens actuellement.

                                            Par ailleurs je ne crois pas que le peuple recherche à vivre davantage dans le ressentiment envers les nombreux rentiers ou riches de ce pays, non ce qu’ils recherchent avant tout c’est qu’on arrête de leur faire croire que tout va bien, de les prendre pour des imbéciles avec toutes ces fausses statistiques, truquées ou falsifiées, par les amie)s un peu trop complaisant et mis en place par le pouvoir politique.

                                            Savoir qu’il y a aussi sur la terre des gens, des esclaves et autres, qui ne trouvent hélas même plus le temps de réfléchir, de s’arréter au nom de cette folle croissance matérielle mis en place dans le monde, mais ou sont nos valeurs de fraternité lorsque nous sommes prêts à sacrifier davantage la santé et la dignité de l’homme sur l’autel du profit, et de la rentabilité, effrayant de prendre concience de cela. 

                                            Comme si d’ailleurs les marchands de la terre et d’illusions pourront toujours faire croire à l’homme que seul le travailler plus pour gagner plus, nous sauvera, piètres messies du libéralisme ou du socialisme, que seule la réussite matérielle ou l’argent puisse toujours rendre l’homme ou le monde heureux dans son histoire.

                                             

                                            Comme s’ailleurs le fait d’être toujours positif ou naif comme tant d’autres dans ce monde moderne, pourrait aussi nous éviter davantage du désastre en cours, je me demande d’ailleurs si ma lucidité ou le seul optimisme de quelqu’uns puissent vraiment inverser la vapeur aujourd’hui..
                                             
                                            Les puissants de la terre conduisent le monde vers l’abime, comme de nombreux hommes de part le monde commencent déjà à le pressentir aux fond d’eux-mêmes. La France va mal, La france désole le monde, notre peuple souffre, comme d’ailleurs la France n’éclaire plus guère le monde comme autrefois.
                                             
                                            Comme auparavant dans l’espoir et la joie, puis la plaie de l’injustice et de la dureté se répand follement dans les régions infernales, mais pas seulement dans le pays. Je suis persuadé que les marchands de la terre et d’illusions ne pourront pas toujours faire croire aux hommes qui apportent vraiment la liberté et le bonheur à l’homme.

                                            Que tout va de mieux en mieux dans le monde lorsqu’on en finit bien sur par fermer les yeux sur beaucoup de choses, avec cette folle croissance mise en place dans le monde, ( d’ailleurs les indices boursiers se révèleront être complétement faux et truqués bientôt ).

                                            D’ailleurs à votre avis pourquoi se mettent-ils tellement à paniquer et à se lamenter maintenant ? Je pense au contraire que la nature peut très bien tolérer le vide mais l’homme moderne pas du tout, il en va ainsi de l’histoire des hommes et des peuples orgeuilleux qui ont toujours voulu défier les lois, la nature, comme les Dieux.

                                             

                                             


                                            • Plum’ 31 janvier 2008 12:18

                                              Tiens, un déclinologue...

                                              Vous raisonnez comme il y a 50 ans. les choses sont plus complexes, il nous faut aller vers une certaine décroissance. Or notre environnement, notamment politique, est toujours orienté vers la sacro-sainte croissance... Plutôt que de travailler plus pour gagner plus, nombreux se rendent compte qu’il vaut mieux travailler moins pour certes gagner moins mais finalement vivre mieux... (c’est d’ailleurs une des raisons du fort chômage des plus de 50 ans, poussée par la bêtise de nombreux patrons qui se coupent des gens d’expérience).

                                              Il y a de quoi ne pas avoir le moral en regardant le contexte politique, économique et social français, mais n’y-a-t-il pas un certain bonheur à se rendre compte que nous sommes un pays riche qui peut vivre mieux en renonçant à des prétentions superflues ? (elle nous sert à quoi cette armée qui nous coûte la peau des fesses ?)

                                              En cela, je pense qu’un contexte démoralisant peut finalement se révéler positif. Déjà en ne voulant plus des politiques à la Sarkozy...


                                            • Henri ROJAS 31 janvier 2008 12:29

                                              Merci pour votre commentaire. Rassurez-vous, je ne suis pas du tout "un déclinologue" ! Je crois que des changements sont possibles ! J’essaie simplement de montrer comment on mesure l’évolution économique à partir de ce que pensent les gens et c’est une réalité ! A chacun d’analyser , de s’exprimer, d’expliquer, de commenter... comm il l’entend !

                                              Cordialement.


                                            • Fred 31 janvier 2008 13:25

                                              Alors réfléchissons :

                                               

                                              - La France est le pays le plus visité dans le monde et nous savons tous que les étrangers ne viennent pas pour notre gentillesse et notre service où alors ils seraient maso, on a aux yeux des autres le pays avec le plus beau patrimoine

                                               

                                              - Notre cuisine est jugée comme étant la meilleure et nous avons de nombreux alcools (vins, bières, liqueurs...) qui sont aussi jugées comme étant parmi les meilleurs.

                                               

                                              - Nous avons un nombre d’heures travaillées à l’année par individu parmi les plus faibles du monde

                                               

                                              - Nous avons une éducation quasi-gratuite accessible à tous

                                               

                                              - Nous avons un système de santé pour tous

                                               

                                              - Nous avons un ensemble de systèmes d’aides (RMI, chômage, allocations familiales, primes de rentrée…) qui fait que la France est le pays où les gens reçoivent le plus d’aides publiques.

                                               

                                              - On a une bonne infrastructure avec un bon système de transport

                                               

                                              Alors qu’est-ce qui se passe pour que le français soit déprimé, ait le moral dans les chaussettes ?


                                              • Plum’ 31 janvier 2008 13:32

                                                « Nous avons un nombre d’heures travaillées à l’année par individu parmi les plus faibles du monde »

                                                C’est faux. Nous sommes dans la moyenne européenne (hé oui, il y a un petit nombre de jours fériés, les heures supplémentaires...)

                                                « Alors qu’est-ce qui se passe pour que le français soit déprimé, ait le moral dans les chaussettes ? »

                                                Il subissent une politique qui aggrave sévèrement la situation.


                                              • Fred 1er février 2008 11:14

                                                "Alors qu’est-ce qui se passe pour que le français soit déprimé, ait le moral dans les chaussettes ?"

                                                 

                                                Vous confondez heures travaillées dans une semaine normale et heures travaillées à l’année. Les français ont le plus fort taux d’absentéisme d’Europe par exemple.

                                                 

                                                "Il subissent une politique qui aggrave sévèrement la situation."

                                                 

                                                Ca fait des décennies que les français sont déprimés et qu’ils prennent plus d’anti-dépresseurs que les autres pays et que le taux de suicide est plus élevé que dans les pays libéraux par exemple. Je veux bien croire que Sarkozy n’arrange pas les choses mais franchement ça fait longtemps que les français ne sont pas heureux et qu’ils passent leur temps à se plaindre. Je pense personnellement que le fait que l’état soit partout et donc enfrait sur la liberté de chacun empêche l’individu de penser qu’il peut solutionner ses propres problèmes. Pour moi la liberté est beaucoup plus importante que la solidarité, la France a fait le choix inverse.


                                              • Aafrit Aafrit 31 janvier 2008 14:54

                                                Pourquoi ? c’est le moment de repos du bonheur et le bien etre, c’est simple !

                                                Les français ont été toujours moins heureux que les autres. et depuis, au moins, l’époque de Charlmagne, c’est pas un fait nouveau.Ca se manifeste et se dit clairement, et à haute voix, que lorsque les premiers signes d’une eventuelle grande crise se dessinent à l’horizon.

                                                La potion pour devenir heureux :

                                                www.youtube.com/watch

                                                 


                                                • Christoff_M Christoff_M 1er février 2008 08:45

                                                   comment avoir le moral avec la bande de nigauds qui sont censés nous représenter en politique !!

                                                  les français n’ont plus le moral parce que la classe dirigeante de notre pays a tellement fait avaler de couleuvres que le vomissement n’est pas loin....

                                                  ils sont surtout en train de se rendre compte qu’unpetit groupe de nantis les dirigent, on les appelle des élus mais ils ne nous ressemblent pas.... ils s’auto élisent entre eux et plus ils sont jeunes plus ils essayent d’enc... leurs electeurs le respect et le contact avec la population venant plutot avec l’expérience....

                                                  on nous parle de démocratie mais on nous donne à choisir des personnes qu’onnous impose ou qui sont désignés par les barons locaux, c’est encore plus flagrant avec les municipales...

                                                  on nous promet en haut lieu des augmentations inférieures au cout de la vie, on nous ment sur l’inflation.....

                                                  pour avoir le moral dans ces conditions il faut comme disait Brel, etre con beau ou insouciant à la fois soit faire partie de ces castes dirigeantes qui s’approprient les centre ville, dont les salaires ont un zéro de plus voir deux..... qui roulent dans de gros 4x4 tout en parlant d’écologie.... pour eux tout va bien dans le monde actuel, ce sont les singes de Brel, pour eux tout peu aller et sans scrupules c’est mieux quand on est con et riche à la fois !!


                                                  • fontiko fontiko 21 juillet 2011 22:28

                                                    LES ETUDES MONTRENT QUE LES FRANCAIS SONT MOINS HEUREUX QUE LES AUTRES
                                                    > PAYS (y compris certains pays pauvres !)
                                                    > 2
                                                    > POURTANT NOUS SOMMES LE PAYS LE + SOCIAL DU MONDE, L ETAT PROVIDENCE EST
                                                    > LA POUR NOUS AIDER A ETRE HEUREUX.
                                                    > champions du monde depenses publiques (1ER, santé 1ER vieillesse 2E) et
                                                    > taxes (5E et 1er pr entreprises)
                                                    > Nous devrions donc etre les + heureux !
                                                    > 3
                                                    > POURQUOI CET ECHEC (30 ans de socialisme) ?
                                                    > SURTAXES (engendre chomage etc...) et PIRE : SURTAXES MAL DEPENSEES !!!!!
                                                    > le chomage est notre fléau : depressions, suicides, drogues, cout
                                                    > (assedic et manque de cotisations), manque de création de richesse etc...
                                                    > 4
                                                    > SOLUTIONS
                                                    > BAISSER TAXES POUR EMBAUCHER, BAISSER LES DEPENSES INUTILES

                                                    VOICI EN 2MNS CE QU IL FAUT SAVOIR (resumé, g des centaines de pages si
                                                    > tu veux mes sources !)
                                                    >
                                                    >
                                                    > champions du monde depenses pub (1ER, santé 1ER vieilesse 2E) et taxes
                                                    > (5E et 1er pr entreprises) car ETAT PROVIDENCE sensé assister les gens
                                                    > dans leur quete du bonheur
                                                    > donc
                                                    > pauvreté et gini faibles,
                                                    > bonne santé (mais disproportionnée /dépenses),
                                                    > 35h seulement, âge moyen du départ en retraite, durée des vacances
                                                    > +bon climat !
                                                    >
                                                    > MAIS
                                                    >
                                                    > chômage record, éducation moyenne, croissance faible, tout le monde nous
                                                    > dépasse, baisse pv HA,
                                                    > CHAMPIONS Suicides drogues depressions …+crime
                                                    >
                                                    > C CA ETRE HEUREUX ?
                                                    >
                                                    > donc trop TAXES et en +... mal dépensées !!!!!!
                                                    >
                                                    > depenses 1100M (illiards) (deja les + élevées au monde 53% du PIB, 20%
                                                    > de + que lallemagne, 190 M !!!!! 3000€/hab 9500€/salarié (malgré la
                                                    > réunification )
                                                    >
                                                    > (DONT 120M de + QUE ALL pour fonctionnaires +80% !!!!!!!!!!!!!!!! )
                                                    >
                                                    > SANTE on vit moins longtps que japonais qui depensent 50% de moins en
                                                    > so, et pareil que canada australie (-70 ET 80%%%%%%%%%)
                                                    >
                                                    > retraites 65M DE + QUE ALL
                                                    > Alors con a moins de vieux (60% de moins que ALL !!!!!!!!!!!!
                                                    >
                                                    > DONC LES TAXES SONT MAL DEPENSEES, 190M de trop par rapport aux allemands
                                                    > 3000€/hab
                                                    >
                                                    > Cessons d pleurer la bouche pleine
                                                    > La fête est finie, il faut ranger l’appart !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès