Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > « N’oubliez pas l’intendance ! », le réseau électrique est (...)

« N’oubliez pas l’intendance ! », le réseau électrique est aussi un maillon de la transition énergétique

2013 est « l’année de la transition énergétique » pour Delphine Batho, ministre de l’écologie et de l’énergie. Cette affirmation, la ministre ne l’a pas faite n’importe quand, ni n’importe où : elle l’a faite le 31 décembre dans les locaux de RTE et ERDF, les gestionnaires du réseau électrique. De fait, cette transition énergétique ne se réduit pas au développement des énergies renouvelables, elle s’accompagne aussi de changements profonds dans le transport de l’électricité.

La transition énergétique, un engagement sur le long terme pour le pays

2013 pour la ministre du développement durable est donc une année charnière. Le débat qu’entend organiser le gouvernement va s’avérer particulièrement utile car il engage la France pour longtemps, à l’image du choix du nucléaire en son temps. Toutes les parties-prenantes, du citoyen aux entreprises, en passant par les collectivités locales et les ONG, doivent donc s’accorder sur un projet commun. Ce projet commun, dont les prémices commencent déjà à être visibles, se traduira par une évolution des sources d’énergie employées mais aussi du réseau électrique.

Les lignes électriques vont là où l’énergie est produite

Au-delà de 2015, l’approvisionnement en électricité risque de ne plus être assuré, suite à la fermeture prévue de plusieurs centrales thermiques (fioul, charbon). Pour compenser, le gouvernement vient d’annoncer, ce mois-ci, un second appel d’offres pour développer de nouveaux champs éoliens offshore. Reste néanmoins à relier ces zones de production en bâtissant de nouvelles lignes électriques à travers l’Hexagone. L’émergence des énergies renouvelables marque donc de son empreinte le paysage français.

La gestion du réseau électrique doit devenir plus souple

De plus, ces énergies renouvelables, en particulier l’éolien et le photovoltaïque, ont la spécificité d’être intermittentes, de ne pas produire de manière continue et parfaitement prévisible. Par exemple, une maison dotée de panneaux photovoltaïques peut, à midi, être productrice d’électricité et au dîner être consommatrice. Pour suivre en temps réel ces variations, les réseaux électriques doivent devenir plus intelligents, notamment grâce à des compteurs communicants.

A ce titre, le déploiement de tels compteurs est l’un des principaux chantiers de l’année mis en avant par Delphine Batho dans le cadre de la transition énergétique. Ce signal envoyé par la ministre est donc rassurant et souligne que le réseau électrique ne sera pas écarté des discussions.


Moyenne des avis sur cet article :  2.25/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Laurent C. 10 janvier 2013 17:06

    Complétement d’accord.

    Par contre pour ce qui est du cpl par EDF, ce n’est pas possible :
    d’abord par qu’il est aujourd’hui interdit à EDF ou ERDF d’être fournisseur d’accès internet. Le WiMax ne s’est pas développé à cause de çà.
    Ensuite, le cpl ne peut pas traverser un transfo. C’est justement un atout de sécurité pour une installation : votre réseau cpl ne peut pas traverser votre compteur EDF constitué justement d’un transfo


  • devphil30 devphil30 11 janvier 2013 09:48

    Tout a fait d’accord 


    Nous allons vers une société totalitaire qui s’appuie sur la démocratie et le terrorisme et la préservation des libertés pour devenir de plus en plus liberticide 

    Ce compteur est un exemple de plus parmi tant d’autres 

    Que sommes nous aujourd’hui sans carte bleue , sans internet, sans portable , tous ces outils de traçage des personnes 

    Georges Orwell revient , tu avais raison mais nous ne comprenons pas encore ....

    Philippe 


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 11 janvier 2013 08:28

    Le changement vers les énergies renouvelables est indispensable et comme montre l’exemple chez nos voisins, les Allemands, la transition énergétique est également accompagne d’une adaptation du réseau électrique de grande envergure, un chemin semé d’embuches !

    J’ai depuis toujours défendu une gestion énergétique décentralise. L’énergie doit de préférence et si possible produite la ou elle est utilisé c’est à dire localement. 

    Hors le projet de la transition énergétique actuel est toujours conçu sur un concept de gestion centralisé (comme en Allemagne), question de contrôle sur un secteur voire une question de monopole partage entre quelques grandes sociétés.

    Du coup la France prévoit de créer par exemple des champs d’éoliennes au Nord Ouest de la France pour transporter l’énergie vers le Sud ! Ce concept equivaut à ce tirer une balle dans le pied, car en transportent l’énergie une bonne partie est perdu en route due à la résistance des câbles électriques. La perte avoisine environ 30%.

    Les sociétés qui possèdent le monopole sur le secteur de l’énergie ne sont pas prêt à lâcher le morceau !


    • ffi ffi 11 janvier 2013 12:25

      Certes, mais parvenir à service identique avec des ressources infimes, implique de multiplier à l’infini les infrastructures de prélèvement tant à construire qu’à maintenir... Donc, pour ce faire, multiplier à l’infini les prélèvements de ressources naturelles, la dépense d’énergie, l’acheminement par transport...etc. Bref, provoquer un désastre écologique...

      Après, vous pouvez toujours vous reconvertir dans la culture du coton près de la mer d’Aral...


    • Jr.Bupp Jr.Bupp 11 janvier 2013 15:16

      @eau du robinnet

      Je vous conseille vivement de relire vos livres d’électrotechnique, ce qui vous éviterait d’écrire des sottises ! smiley


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 11 janvier 2013 19:21

      @Jr.Bupp

      Commet dire quelque chose sans rien dire ?

      Merci pour votre démonstration !


    • Jr.Bupp Jr.Bupp 11 janvier 2013 20:24

      Oui...Vous avez raison ! je n’aurai jamais dû intervenir ! D’ailleurs pour quoi faire ?   smiley

      Bref ! pour les pertes en ligne de la France, plutôt que Spirou ou Youtube (c’est pire), je vous conseille le rapport annuel de RTE !   smiley


    • Traroth Traroth 11 janvier 2013 12:07

      Les lignes électriques vont de là où l’énergie est produite à là où elle est consommé. Trivial, non ?


      • Jr.Bupp Jr.Bupp 11 janvier 2013 15:18

        oui... 1 quart d’heure avant sa mort, il était toujours vivant !!!!!


      • almodis 11 janvier 2013 14:20

        "J’ai depuis toujours défendu une gestion énergétique décentralise. L’énergie doit de préférence et si possible produite la ou elle est utilisé c’est à dire localement. « 
        moizaussi , eau du robinet !
        et c’est là qu’est la solution : un MIX énergétique , adapté aux climats aux écosysttèmes et aux collectivités humaines : solaire , petit éolien , ( et surtout pas les » champs d’éoliennes " made in China ) , biomasse , hydraulique ( même de petit débit ) géothermie , bref : des circuits courts et avant tout
        REDUCTION DE LA CONSOMMATION

        on en est loin , avec madame Batho , quartier maîtresse de pédalo !


        • Jr.Bupp Jr.Bupp 11 janvier 2013 15:32

          Je me demande si vous avez bien compris ce que veut dire « gestion décentralisée »  ?

          Est-ce bien le problème ?

          En quoi cela vous gêne que la production d’energie soit décentralisée ou pas  ?

          Pour vous aujourd’hui, vous la trouvez centralisée, notre energie ???

          Est-ce qu’en France, il n’y a qu’une seule centrale pour nous tous ?

          Est-ce qu’en France lorsqu’une ligne HT est coupée, c’est le black-out ?

          Non ?

          Donc notre production d’energie est bien répartie dans le territoire (production décentralisée) !

          Donc Personne ne vous interdit à mettre sur votre toit un PV ou une éolienne (production décentralisée) !

          Donc, si pas de vent ou pas de soleil.... Toujours de l’électricité chez vous (grâce au système de production d’énergie répartit dans le territoire qui même une nuit sans vent vous alimente) !

          Donc.... Qu’appelez-vous un système de gestion d’énergie décentralisé ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès