• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Nouveau et « amusant » : Participez activement... à la crise financière (...)

Nouveau et « amusant » : Participez activement... à la crise financière avec le Crédit Agricole

Crise financière par ci, crise financière par là, de notre Président en passant par les chefs d’Etats et ministres concernés, tout le monde est sur le pont et essaye de rassurer les citoyens sur l’avenir du capitalisme et surtout sur... leur avenir.

Moraliser, refonder, contrôler, les termes fusent quasiment toutes les heures afin de justifier un système casino dans lequel les institutions financières mondiales détentrices des avoirs et de l’épargne de leurs clients se sont compromises les unes avec les autres.

Fichues Subprimes qui auront eu la peau d’un capitalisme beau et triomphant ? Que neni mon ami ! Les subprimes ne représentent qu’une partie de la perversion du système. En gros, ils représentent le sommet de l’iceberg et une ultime manipulation pour continuer à faire de l’argent à tout prix. Car, il ne faudrait pas oublier que l’endettement massif des particuliers dans de nombreux pays du monde, est le creuset maléfique dont les subprimes ne sont qu’un avatar.

Inventeurs du système : L’Amérique du Nord

Situation : Plus 133,6%. Telle est la hausse du montant de l’endettement total des ménages américains entre 1998 et 2007, pour atteindre le chiffre de 13.825 milliards de dollars. Sous l’ère Bush, de 2001 à 2007, la hausse est de 80%. Une envolée qui s’explique par la forte augmentation des crédits à la consommation (+80% en dix ans) mais aussi par l’engouement outre-Atlantique pour la propriété et le boom passé de l’immobilier. En 2007, le taux d’endettement moyen des ménages américains était ainsi de 140%, contre 68,4% chez les Français en 2006, selon la Banque de France Source JDN Economie

Et en Europe ?

Une étude du site Guide Rachats Crédits sur la période 2004-2005 est assez édifiante

Les ménages européens et particularité de leur endettement

Depuis 2002, on note une augmentation sensible de l’encours d’endettement des ménages européens. Le crédit est resté stimulé par la poursuite de la baisse des intérêts jusqu’en 2005. L’Irlande (30,6%) et la Grèce (28,5%) sont les deux pays où l’endettement des ménages a le plus augmenté. En Grèce, il s’agit plus d’un mouvement de rattrapage, les ménages irlandais sont eux plus endettés que la moyenne des ménages européens. Après la Grèce et l’Irlande, c’est en Espagne que la progression a été la plus vive.

Aux Danemark et au Pays-Bas, l’encours d’endettement des ménages représente désormais plus de deux années de revenu disponible brut en moyenne, dans un contexte de très faible croissance de la production et des revenus. La croissance de l’encours s’est ralentie au Portugal. En Allemagne l’encours d’endettement des ménages est resté stable ces dernières années, mais il reste supérieur à la moyenne européenne.

Les français ont accru leur endettement à un rythme comparable à la moyenne européenne, mais le niveau de cet endettement reste inférieur à celui observé dans la majorité des pays quand on rapporte au revenu disponible brut ou au nombre d’habitants. Voir le détail pays par pays

Nous vous donnons pour la forme le détail du Royaume Uni où tout le monde trouve "extraordinaire" la réaction de Gordon BROWN :

ROYAUME-UNI
- le crédit hypothécaire ne donne plus droit à une réduction d’impôts depuis 1999.
- l’encours du crédit hypothécaire a moins augmenté en 2004.
- la plus grande partie des prêts hypothécaires est à taux variable.
- augmentation des taux d’intérêts par la Banque d’Angleterre en 2004, la prudence est préconisée en matière de crédit.
- les crédits à la consommation non garantis ralentissent.
- les crédits hypothécaires à la consommation ont un développement rapide (beaucoup de ménages ont tiré partie de la valorisation de leur bien immobilier pour obtenir des crédits supplémentaires).
- il existe des prêteurs sur gages, des prêteurs à domicile et des prêteurs "jour de paie" : pour des crédits non garantis.

En ce qui concerne notre beau pays, si tout le monde a les yeux braqués sur les quelques 600 millions d’€ perdus par une équipe de traders de la Caisse d’Epargne, banque mutualiste au demeurant, il ne faudrait pas oublier que ce n’est pas la première banque mutualistes à se retrouver confrontée à des difficultés dans le domaine des actifs "toxiques" ou "pourris".

Souvenez-vous : Le 13 mai 2008, Le Crédit agricole annonçait dans un communiqué, son projet de lancer une augmentation de capital de 5,9 milliards d’euros, pour faire face à la crise des subprimes qui lui avait coûté plus de 1,2 milliard d’euros au premier trimestre 2008 ... / ...
Source Le Monde

Outre le fait qu’on doit s’étonner que les entreprises mutualistes (ou entreprises de l’économie sociale) puissent aller à l’encontre des thèmes de bonne gouvernance qu’elles prêchent, on est en droit de se demander, dans les circonstances actuelles, comment le Crédit Agricole peut lancer à grand renfort de publicité télévisuelle une vraie carte de crédit ?

Outre le matraquage télévisuel, le Crédit Agricole a créé un site Web sur lequel une vidéo qui se veut décalée et destinée à faire du buzz, vous présente sa nouveauté sur un ton mi "crétin" mi "racoleur" façon "Daily Planet" le journal de Metropolis (cher à notre ami Clark KENT alias Superman)


Extraits du site Web consacré à cette nouvelle carte :

La banque crédit agricole a lancé la carte de crédits Double action qui est une carte de paiement spécial puisqu’elle permet au consommateur de choisir,au moment du paiement chez un commerçant,de payer au comptant/cash ou de payer à débit différé/à crédit.

La carte de crédit Double action du crédit agricole possède aussi cette option “comptant ou crédit au niveau des retraits d’espèces aux distributeurs automatiques. L’organisme financier crédit agricole veut fournir à l’ensemble de ses clients cette carte de crédit double action à l’américaine(credit card):une réserve d’argent ou crédit revolving à fort taux d’intérêt(en moyenne 10 % teg l’an) est disponible en permanence pour le client/emprunteur ... / ...

Taux Effectif Global annuel révisable, fonction de votre situation personnelle : 17.50 % maximum au 1/10/2008 ... / ...

La carte double action vous permet de payer comme vous le souhaitez : au comptant ou à crédit (en France, dans les distributeurs et magasins spécialement équipés et hors vente à distance). Cela vous permet de piloter votre budget en toute liberté et sécurité ! La carte est associée à votre compte de dépôt et à une ouverture de crédit. Sont donc signés deux contrats : un contrat carte et un contrat de crédit à la consommation utilisable par fractions et renouvelable.

"L’organisme financier crédit agricole veut fournir à l’ensemble de ses clients cette carte de crédit double action à l’américaine" vous avez bien lu !!!

Pour qui "fouille" un peu à l’intérieur du site, on peut lire dans la rubrique

"Questions/Réponses"

Puis je retirer de l’argent à crédit ?

Oui, vous pouvez aussi choisir dans les distributeurs de billets, spécialement équipés, de retirer de l’argent au comptant ou à crédit. Si vous choisissez la fonction crédit, l’argent sera prélevé sur votre ouverture de crédit.


Quel sera le montant de mon ouverture de crédit

Le montant de l’ouverture de crédit est déterminé en fonction de votre situation personnelle par votre conseiller. Ce montant est adapté à vos besoins et à votre capacité de remboursement. ... / ...


Qu’est ce qu’une ouverture de crédit renouvelable ?

Il s’agit d’un crédit à la consommation d’un montant déterminé qui est utilisable par fractions. Ce montant de crédit disponible diminue à chaque utilisation et se reconstitue automatiquement à chaque remboursement ... / ...


Alors, me direz-vous, "A quoi peuvent bien servir les milliards quotidiennement injectés dans les banques si celle-ci continuent imperturbablement à pousser en avant un système que les économistes et les politiques jugent suicidaire ? "

"Qu’adviendra t-il des possesseurs de ces cartes à l’américaine une fois confrontés à un chômage durable ou un problème à caractère personnel (divorce, dépression, ...) ?"

Ce sont des questions et des bonnes ...

Sources crédits et copyright
Crédit Agricole

Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • melanie 25 octobre 2008 17:00

    Article court, synthétique et très symptomatique de la politique des banques et du Crédit Agricole notament :

    Comme l’a montré Marianne la semaine dernière ,les banques entendent bien faire de l’argent injecté, ce qu’elle veulent, comme elles veulent, au moment qu’elles veulent "sans contraintes", maitre mot d’une économie "libre" de marché ,qui entend continuer à profiter comme avant et même à s’enrichir sur la récession...
    Pourquoi se géner puisque c’est elles qui sont les coupables mais elles qu’on aide ???

    Le comportement outrancièrement festif des cadres de Fortis ,ceux d’AIG, sont éloquent : Que le fète continue !!!!

    Pour ce qui est du Crédit Agricole, n’oublions pas que c’est le détenteur principal - en ce domaine aussi les banques se partagent le gateau - de Finaref - qui permet un octroi de crédit revolving sans aucune vérification de ressources pour la FNAC, SURCOUF, LA REDOUTE,et j’en oublie ..-, Finnaref pratiquant avec adjonction quasi obligatoire d’une assurance des taux limites de l’usure 19, .....% , et faisant partie des créanciers les plus requins et gougnaffiers du paysage du crédit à la consommation : Harcellement téléphonique, harcellement postal, menaces, huissiers,
    Credit Agricole double la mise de ce qui rapporte en tondant le naïf avec une autre filliale qui octroie aussi des prêts reconstituables "faciles, souples et fiables" : Sofinco ....

    Crédit Mutuel et FINANCO ...même processus .

    Jouer les charognards en pleine période de crise : Joli métier...

    Au siège Finaref près de Roubaix, ne travaillent que des petits jeunes en call center ’ émissions d’appels " -, "chargés de recouvrement" et Juristes spécialisés en recouvrement : Tout ce beau Monde fonctionne sur des salaires minables payés à la pression sur prime récupérée sue le pauvre type qui s’est fait avoir et ne peut plus honorer les intérêts pharaoniques .

    Finaref recrute sans cesse pour ces emploi qui nécessitent " sens de l’écoute - mon c...-, réactivité , tenacité - c’est plus sûr- et attirance pour les challenges forts - il vaut mieux parce que call center toute sa vie en horaires flexibles et payé au SMIC, il faut y croire - par internet, c’est du recrutement non stop toute l’année .

    FINAREF ne connait pas la crise ....





    • foufouille foufouille 25 octobre 2008 19:30

      le seul qui prete a tout le monde est cofidis
      finaref et cie demandent des revenus imposables et donc saisissable


    • melanie 26 octobre 2008 10:32

      Faux cher Foufouille ...

      Ouverture carte Kangouroux - La Redoute- avec chèque barré et RIB ; idem pour la FNAC .....je suis très bien placée pour le savoir .


    • foufouille foufouille 26 octobre 2008 19:57

      c’est pas uniquement des cartes de paiement de magasins ?


    • chmoll chmoll 25 octobre 2008 18:37

      l’credit agricole, 1€ de frais pour ceci,2€ pour cela ect ect

      quand vous poussez la porte d’une de ces agences,sans vous en rendre compte vous payez l’entrée

      i m’font marrer dans s’te boite comme les autres d’ailleurs ,ils se disent conseilliers financiers,ou chargé de clientèles ect

      en fait ce ne sont que des vendeurs, cartes de ceci ,contrat de cela ,assurance un tel ect ect


      • fonzibrain fonzibrain 25 octobre 2008 19:13

        ce sont des criminels,c’est la preuve que les banquess n’’ont rien compris et que l’endettement est une stratégie de conquète sur la population pour l’affaiblir.

        j’en suis à regretter les événements tragique de la révolution française,il va bien falloir que des gens payent et aillent en prison,on ne peut tolerer que pour le moindre larcin,on aille en taule alors que ceux qui jouent avec la vie de millions de gens ni vont pas


        • frédéric lyon 25 octobre 2008 19:43

          Etes-vous contraints de prendre cette carte "double action" parce qu’on vous la propose ?

          Non ?

          Alors vos gueules les mouettes !

          D’une façon générale tout le monde sait qu’il faut faire très attention aux crédits à la consommation, dit "crédits revolvings". Ce sont des attrapes-couillons et ce sont les crédits les PLUS CHERS !!

          J’ai toujours été étonné de voir que les consommateurs qui payent CASH leur lave-linge, ou leur lave-vaisselle, ne demandent jamais aucune remise.

          Ce qu’il devrait pourtant faire, pourtant !

          Ils seraient surpris de constater que le vendeur leur accorderait facilement 5% de rabais, sans discuter, car en ces temps de consommation à crédit, il doit d’apprécier un client qui le paye en liquide, comme s’il s’agissait d’un oiseau rare.

          Même chose pour l’achat d’une bagnole, là on doit pouvoir obtenir une remise d’au moins 7 à 8 %, si on paye la bagnole cash.


          • foufouille foufouille 25 octobre 2008 19:55

            ben voyons
            tout le monde suit donc des cours d’economie
            les banquiers sont connus pour ne pas etre des arnaqueurs
            lyon, le banquier bisounours


          • foufouille foufouille 25 octobre 2008 20:03

            le monde des gentils vendeurs aussi (tres peu competent dans les rayons informatique)
            il reste juste une imprimante. comme par hasard, le modele d’expo est absent, le carton est aussi ouvert
            palabre, rale, "c’est la loi" = " "nous on fait pas ca". petasse tire la tronche et ramene sa merde en stock
            autre exemple, tu vois une grosse etiquette avec 2 achete le troisieme gratuit. a la caisse, on dit faut aller a l’acceuil. apres une heure de palabre et coup de telephone bidon, 15€ de rembourser. ouf !
            lyon, le bisounours


          • Antoine Diederick 26 octobre 2008 00:58

            ben foufouille, Lyon a raison sur ce coup......


          • Antoine Diederick 26 octobre 2008 01:00

            par contre Lyon, devrait pas écrire "ta gueule les mouettes"...cé lourd.


          • perlin 26 octobre 2008 02:30

            @ lyon

            un bon vendeur vous dira toujours qu’il préfère les achats à crédit car avec les taux pratiqués, il fera un marge nettement plus grande, donc il y a peu de chance d’avoir une remise si l’on paie cash ou alors en liquide et pas dans une grande surface.


          • Antoine Diederick 26 octobre 2008 00:56

            Bonsoir,

            J’aime bien votre article. Dommage qu’il ne suscite pas plus de commentaires qu’en cet instant.

            Beaucoup de personnes pensent comme vous que, malgré la crise, les banques vont continuer à nous inciter à brûler la chandelle par les 2 bouts, rien que pour satisfaire leur politique commerciale, alors qu’elles sont toutes pratiquement en passe d’être nationalisées ou sauvées par les deniers publics. Elles n’ont pas encore compris la leçon apparemment.


            • Antoine Diederick 26 octobre 2008 01:02

              a combien se monte les remediations en assistanat social pour les personnes qui usent avec déraison de ces crédits faciles à la consommation...ils doivent être nombreux, j’imagine.


            • cathy30 cathy30 26 octobre 2008 02:12

              je vous assure que le crédit agricole n’a pas besoin d’être sauvé, son chiffre d’affaire est allucinant d’année en année, grâce justement à sa politique très agressive comme la carte de crédit dont parle l’auteur. Il ne sera pas nationalisé non plus. D’ailleurs j’aimerais bien savoir pourquoi le gouvernement leur a donné 3.5 milliards d’euros ?


            • goc goc 26 octobre 2008 02:31

              le probleme c’est que le credit sera le prochain detonnateur et bien plus grave que celui des subprimes

              aux usa, de plus en plus de gens utilisent leur credit revolving pour ...manger, c’est dire a quel point ce systeme de credit est en train de s’effondrer.

              quand au "Credit Agricole", il est clair que comme tous ces banquiers, ils sont sur une autre planete
              mais le pire de l’histoire c’est que ce sont ces gens-là qui ont le droit de vie et de mort sur les entreprises, alors qu’ils ont prouvé leur incompetance en matiere de gestion financiere.

              Et puis si on parle de cette nouvelle carte de credit "agricole", il faut aussi parler des operations en cours actuellement dans certains pays emmergeants, par ces memes banques, pour se refaire une santé sur le dos des nouveaux proletaires (voir par exemple en Roumanie).Or ces methodes sont encore celles qui nous ont mené à la ruine, preuve s’il en faut que l’attrait du gain immediat leur fait tout oublier, meme les plus elementaires prudences. Ils sont completement fous !!!

              comment voulez-vous qu’on puisse sortir de cette crise, sans donner un grand coup de balai dans ces porcheries.

              La seule solution consiste a mettre les compteurs a zero et effacer TOUTES les dettes des particuliers, au lieu de filer encore plus de fric a ces c...ards.


              • Pourquoi ??? 26 octobre 2008 07:58

                Je suis au Crédit Agricole depuis plus de 10 ans. Au début c’était asez sympa, ils étaient arrangeants. Plus ça va plus ils se montrent charognards et arrogants.

                Quand votre "Carré Vert" se tranforme en PEL au bout de 4 ans parcequ’il ne peut pas durer plus de 4 ans, le C.A. vous pique automatiquement de l’ordre de 150 €, on vous répond que "c’est comme ça, c’est un mécanisme bancaire auquel vous ne pouvez rien comprendre", le tout expliqué par un "conseiller en placements" visiblement très embarrassé...
                Moi j’ai juste compris qu’on m’avait piqué du fric. La lettre recommandée au siège n’a rien donné d’autres que des explications incompréhensibles. Pour moi 2et 2 ça fait 4, mais visiblement pas pour mon banquier. Ils doivent avoir des écoles spéciales pour petits futurs banquiers...

                Et voilà comment leur benef augmente de façon hallucinante...

                Mais je suppose que c’est pareil dans les autres banques ?


                • Claude Simon Tzecoatl 26 octobre 2008 09:07

                  Sans déc, si le Crédit Bouzeux me propose un SICAV ou FCP crédit à la consommation, là je prends.Imaginez un taux de rendement brut 17.5 x 12 = 210%, le jackpot !!!


                  • Internaute Internaute 26 octobre 2008 09:41

                    17,5% est le taux annuel pas mensuel !


                  • Claude Simon Tzecoatl 26 octobre 2008 15:17

                    Oui, mais 210% est le rendement brut sur fonds propres annuel, du fait de la réserve fractionnaire.


                  • cathy30 cathy30 26 octobre 2008 09:55

                    @ pas pourquoi
                    lisez bien votre contrat carré vert, la transformation de ce contrat en pel est normal, il est indiqué dans le contrat. Ce produit vous permet de gagnez 4 ans sur la durée de vie de votre pel dans le cas d’une demande de prêt. Les 150 € correspondent à la csg et rds prisent par l’Etat sur la vente de votre dépot à terme, donc votre dépot à terme vous a rapporté de l’argent. Tout dépend du capital et de votre taux du moment de la souscription du carré.
                    Il existe au CA des DAT secs qui sont remboursés à échéance, sans remboursement en pel. Même si le CA place l’argent en bourse, le dépot à terme est garantie, au taux que vous avez souscrit


                    • cathy30 cathy30 26 octobre 2008 10:25

                      Il ne faudrait pas mettre toutes les banques dans le même panier, le CA n’a eu des pertes que sur la filiale Calyon, ancienne filiale du Crédit Lyonnais.

                      le CA a acheté le crédit lyonnais et ses filiales (51% du capital) sur demande obligatoire de l’Etat, le CA étant le seul à l’époque pouvant supporter cet achat.
                      En contrepartie l’Etat a autorisé la privatisation de la Caisse national du crédit agricole qui est devenue crédit agricole société anonyme (CASA)

                      Je ne peux que concluer en disant que l’Etat est en grande partie responsable de ce qu’il se passe dans les banques aujourd’hui.

                      Vous avez surement entendu parlé des licenciements des employés de Calyon, c’est parce que le CA lâche toutes ses filiales vérolées. (Si le CA lache aujourd’hui toutes ses filiales c’est parce qu’elles ne leurs rapportent plus de fric, bien évidemment)


                    • foufouille foufouille 26 octobre 2008 12:10

                      les gros banquiers et les ploutocrates se reunissent au siecle.
                      ils sont donc au courant depuis longtemps


                    • alainmarc 26 octobre 2008 16:56

                      Bonjour,
                      Pour Frederic Lyon et les autres lecteurs :
                      Un vendeur qui place un crédit (ou une carte de crédit révolving) est rémunéré par l’organisme de crédit correspondant.
                      Je le sais car, ayant été vendeur (je n’en suis pas vraiment fier, vu les méthodes que l’on m’imposait), je touchais 3% de commission sur la vente d’une bagnole et 0,5% sur le montant du crédit eventuel !
                      A votre avis : j’ ai accepté de faire des remises ou j’ai placé du crédit à tout va ?
                      Donc le raisonnement de F.L. est complétement absurde face à un vendeur qui ne cherche qu’à crouter decemment !


                      • Reflex Reflex 27 octobre 2008 14:11

                        Le Crédit agricole est un bel exemple des dérives communes aux institutions bancaires. Chacune chasse sur un même terrain, sachant que la mobilité de la clientèle est des plus limitée. C’est d’ailleurs au berceau que l’on piège les futurs clients, en particulier dans le monde mutualiste qui devrait pourtant éviter semblable dérive.
                        Ce forum, une chance, se distingue de ses homologues par la maturité de ses intervenants. Reste à espérer qu’ils n’ont pas été piégés dans le système post-capitaliste.
                        La France, bizarrement, échappe au féroce dépeçage des banques que l’on constate dans le Benelux. 5 milliards d’euros potentiels contre quelque 20 déversés par l’Etat belge dans 3 banques. Heureux les aveugles…

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès