Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Nucléaire : quand le PS remet les Verts à leur place

Nucléaire : quand le PS remet les Verts à leur place

Malgré ses 2,3% de voix lors de la dernière élection présidentielle, EELV essaye encore d’imposer ses idées au Parti socialiste et au gouvernement. Heureusement, la polémique de cette semaine sur le nucléaire prouve que Hollande ne compte pas se laisser impressionner, ni sacrifier l’emploi français pour des petites magouilles politiciennes.

Historiquement, la « vraie » gauche, les syndicats, les ouvriers et le Parti communiste ont toujours soutenu l’industrie nucléaire. Le changement de cap idéologique sur cette thématique vient du pouvoir croissant et démesuré d’Europe Ecologie, dont la doctrine tient plus de la religion que du pragmatisme.

C’est pourquoi la position d'Arnaud Montebourg, s'inscrit totalement dans la tradition de la gauche populaire et est porteuse d’espoir. En exprimant publiquement qu’il considère le nucléaire comme une « filière d’avenir », ce ministre socialiste a démontré que le gouvernement dispose de plus de courage et de conviction que certains le prétendent, y compris pour négocier avec ses alliés politiques.

Une organisation politique affaiblie
Tous les observateurs politiques ont reconnu pendant la campagne que la place accordée par le PS aux Verts était trop importante. Les accords négociés par Martine Aubry furent largement avantageux pour le parti écologiste, compte tenu de sa réelle influence et de son poids dans les urnes.

La force des Verts au sein de la coalition de gauche était déjà disproportionnée dans les circonscriptions accordées par le PS et le président Hollande a été bien gentil de leur accorder, en plus un ministre. D’autant plus que le candidat socialiste n’avait clairement pas besoin du soutien d’Eva Joly et de ses sbires pour remporter l’élection présidentielle.

Les dirigeants (pas tous, reconnaissons-le) d’Europe Ecologie se montrent donc particulièrement ingrats dans leurs réactions virulentes envers Arnaud Montebourg qui n’a fait que dire tout haut ce que tout le monde sait tout bas.

Le nucléaire, secteur nécessaire à l’économie française
L’industrie nucléaire représente l’un des fleurons de notre économie nationale. Emploi, PIB, exportation, formation, technologie de pointe, recherche scientifique, pouvoir d’achat… le secteur nucléaire est actif dans toutes les strates de l’économie française. S’en désengager serait une pure folie et nos dirigeants en ont pleinement conscience.

En effet, avec 410.000 emplois en France, dont 125.000 emplois directs, l’industrie nucléaire représente 4% de l’emploi industriel français. Alors que l’industrie est en baisse, EDF affirme qu’il embauchera entre 70.00 et 115.000 personnes supplémentaires entre 2009 et 2030.

Le nucléaire français est l’un des plus avancés, propres et efficaces au monde. Il s’agit, avec l’aéronautique et la pharmacie, des secteurs de pointe de notre pays, qui nous ramènent du prestige, de l’emploi et sont vitaux pour notre économie. A titre d’exemple, la simple exportation d’un EPR français génère 290 millions d’euros de valeur ajoutée par an. Le nucléaire représente à lui seul 2% du PIB français.

Le gouvernement ne cède pas aux caprices de Joly
Pour toutes ces raisons, il est encourageant de constater le courage politique de Montebourg (dont la sortie a surement été validée par le président et le chef du gouvernement).

En refusant de céder aux caprices infondés et superstitieux des Verts contre le nucléaire, le pouvoir en place prouve qu’il privilégie les ouvriers, les travailleurs et la France, à l’obscurantisme idéologique sectaire de nombreux membres d’EELV. Il est grand temps que la gauche renoue avec ses valeurs de travail et avec son implication dans l’industrie.

Enfin, il est d’autant plus idiot de rester bloqué sur ce sujet que la vraie cause écologique (qui ne devrait pas être limitée à un parti) doit être défendue sur une multitude d’autres dossiers. Dans cet esprit, la position équilibrée de Cécile Duflot est porteuse d’espoir. Si les Verts comprennent que le nucléaire fait partie des richesses non négociables de notre pays, ils pourront influencer les choix du gouvernement sur les vrais sujets environnementaux, comme l’eau, l’air, le bruit, le bâtiment, les déchets, ou l’agriculture.


Moyenne des avis sur cet article :  2.02/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 30 août 2012 09:19

    le vert de l’islam est plus écouté que le vert EELV , c’est plus tendance en ce moment
    au royaume de Normal 1er .
    Faudra élargir les entrées de l’Elysée , les cocus auront du mal à passer avec leurs ramures , Bernard Thibault en tête ..............


    • LE CHAT LE CHAT 30 août 2012 11:11

      salut cousin ,
      à part chouiner et se chamailler entre eux et nous ressortir les vieilles lubies gauchistes d’il y a 40 ans ( mariage gay , sans papiers , anti nucléaire , gay pride ) , quand s’occupent ils vraiment d’écologie ?

      les vrais écolos sont pour moi du coté des écolos indépendants dont Croa est ici le porte parole , les verts eux sont des gauchos peints en vert !


    • Croa Croa 30 août 2012 22:18

       smiley MERCI LE CHAT ! smiley

      Sûr que ces gens amusent le peuple avec des conneries en effet, ça évite de parler des vrais problèmes !

      Toutefois l’industrie nucléaire fait bien partie des graves problèmes qui préoccupent aussi les vrais écologistes... On remarquera que EELV ont approuvé les vagues promesses du Président fromage d’une sortie du nucléaire aux calendes grecques. 


    • anomail 30 août 2012 09:59

      Etre pro-nucléaire aujourd’hui c’est être totalement déconnecté de la réalité.

      http://fukushima.over-blog.fr/article-appel-urgent-pour-eviter-une-nouvelle-catastrophe-nucleaire-mondiale-107834979.html


      • al.terre.natif 30 août 2012 10:52

        N’importe quoi.

        « Emploi, PIB, exportation, formation, technologie de pointe, recherche scientifique, pouvoir d’achat ».

        Soit, et que fait-on des inconvénients ? ils s’arrêtent aux frontières c’est ça ...

        Risques d’accidents, fuites, exploitation des mines d’uranium en Afrique sans les « inconvénients » des règles sanitaires, sociales et environnementales, gestion des déchets, ...

        « Alors que l’industrie est en baisse, EDF affirme qu’il embauchera entre 70.00 et 115.000 personnes supplémentaires entre 2009 et 2030. »

        La suppression du nucléaire embaucherais certainement plus, car il faudrait démanteler toutes nos centrales, ce qui prendrait au moins 15 ans, et permettrait l’embauche de milliers de personnes...

        « A titre d’exemple, la simple exportation d’un EPR français génère 290 millions d’euros de valeur ajoutée par an. Le nucléaire représente à lui seul 2% du PIB français. »

        Ah oui ? :

        « De bonne source, la facture du tout premier réacteur nucléaire de troisième génération s’est à présent alourdie de 50 % » écrit les Echos. De 3 milliards de budget initialement prévu, le projet approcherait désormais les 4,5 milliards.

        « Le changement de cap idéologique sur cette thématique vient du pouvoir croissant et démesuré d’Europe Ecologie, dont la doctrine tient plus de la religion que du pragmatisme »

        Aucun lien donc avec la catastrophe de Fukushima ... C’est le « pouvoir » d’EELV ... certainement. L’avis des gens on s’en fou ou bien ça compte un peu quand même ?

        « En refusant de céder aux caprices infondés et superstitieux des Verts contre le nucléaire »

        « obscurantisme idéologique sectaire »

        Ca c’est de l’agumentaire ... Quand on n’a pas d’arguments, en général on dénigre et insulte.

        « le nucléaire fait partie des richesses non négociables de notre pays »

        De quel droit ? N’est pas au peuple de décider ? Ni à EELV, ni à un président, encore moins à un ministre. Ce genre d’orientations majeures doit être vraiment validée par le peuple, et il semble que celui ci soit de plus en plus au fait des risques et ne souhaite pas de catastrophes dans notre pays. Mais de là à lui poser clairement la question par référendum, les politiques ne sont pas fous ! ils savent le cuisant revers qu’ils prendraient. C’est cette raison qui donne ce « pouvoir » à EELV, rien d’autre.


        • matthius matthius 31 août 2012 18:50

          Le charbon et le pétrole polluent beaucoup plus que le nucléaire, et l’éolien a besoin de ses matières premières qui se raréfient.

          Si nous n’avions pas abandonné l’exploration spatiale nous serions en train de travailler sur la fusion de l’helium 3, qui permettrait de mettre en place la fusion encore plus vite.


        • captain beefheart 30 août 2012 10:56

          Insondable capacité du personnel politique français d’aller droit dans le mur ;au lieu de tourner le volant ils nous fatiguent avec les raisons pour les quelles ils ne le feront pas.

          Selon l’auteur les Verts sont des superstitieux ,et les pouvoirs en place (dont font partie les Verts) privilègent les ouvriers et les travailleurs à eux . C’est dingue mais je ne vois aucun ouvrier au gouvernement , que des barons vivants à nos frais.

          Vous êtes combien aujourd’hui en service commandé du pour PS pondre des articles sur Avox ?
          Allez vous rattrouper sur Rue89 ,il y a moins de lecteurs éclairés ,ou se considérant comme tels.
          .


          • Eric De Ruest Eric De Ruest 30 août 2012 11:11

            Le nucléaire c’est MORT → http://www.dailymotion.com/video/xjwyx0_jeremy-rifkin-le-nucleaire-est-mort_webcam

            Il est temps de sortir de ce trip ! C’est terminé les années 60’.


            • Traroth Traroth 30 août 2012 11:14

              Je ne connais pas un seul argument valable en faveur du nucléaire.

              • D’un point de vue énergétique, la situation actuelle est que seule une fraction très faible de l’énergie produite mondialement est d’origine nucléaire
              • Les réserves de matériau fissible sont trop faibles pour qu’on puisse augmenter cette part de manière significative
              • Les déchets nucléaires sont un problème qu’on ne sait pas résoudre
              • Les sites nucléaires sont un problème extrêmement coûteux et qu’on ne sait pas résoudre totalement. L’énergie nucléaire n’est bon marché que parce que ce coût gigantesque n’est pas ou pas suffisamment provisionné
              • Le risque de catastrophe majeure est terriblement réel, et justifierait à lui seul qu’on se détourne de cette énergie.

              Bref, l’énergie nucléaire est incapable de résoudre les problèmes énergétiques mondiaux parce qu’elle ne sera jamais suffisamment abondante, n’est pas réellement bon marché et fait peser des risques énormes sur la santé publique.

              Si quelqu’un connait un argument en faveur du nucléaire, j’aimerais le connaitre...


              • Traroth Traroth 30 août 2012 11:15

                Matériau fissile*


              • Colbert 30 août 2012 13:32

                Curiosity, le robot sur Mars, ne pourrait pas faire fonctionner ses appareils d’analyse avec des panneaux solaires.

                Utiliser le nucléaire, c’est utiliser un principe physique qui dégage énormément d’énergie par rapport à la surface utilisée et les ressources utilisés pour l’exploitation. A partir de là c’est une question d’investissement dans la recherche et le développement.

                Pour le nucléaire de quatrième génération c’est juste une histoire de développement.

                 


              • Traroth Traroth 30 août 2012 14:19

                @Roosevelt_vs_Keynes : Je ne possède pas cet ouvrage, mais je peux vous fournir une adresse postale pour vous puissiez m’envoyer le montant nécessaire pour l’acheter. Ou plus simplement, vous pouvez exposer vos idées ici pour que nous puissions en débattre. Quand à l’article d’Agoravox que vous indiquez, il ne contient en gros que du vent « le nucléaire c’est compliqué », c’est un bon résumé. On y trouve quand même une perle ou deux, genre « les déchets sont-ils bien gérés ? », alors qu’en terme de « gestion », les déchets sont simplement stockés en attendant qu’ils cessent d’être radioactifs, ce qui peut mettre d’une semaine à 3 millions d’années, ou qu’on trouve une autre solution, ce qui relève de la pensée magique.


              • Traroth Traroth 30 août 2012 14:20

                @Calmos : je ne sais plus comment vous le dire... Ce que dit Montebourg ne m’engage pas. Contrairement à vous, j’ai une vision adulte de la politique. Être électeur, ce n’est pas faire partie d’un fan-club !


              • Traroth Traroth 30 août 2012 14:21

                @Colbert : Là où il est, Curiosity ne risque pas de faire trop de morts si un incident se produit...


              • Traroth Traroth 30 août 2012 15:31

                Vous m’agacez avec vos trolls maladroits...

                A ce que je sache, sarkozy n’était pas spécialement contre le nucléaire. Il a même essayé de vendre des centrales à Kadhafi...


              • Colbert 30 août 2012 16:19

                @Traroth

                En effet. Et Curiosity ne risque pas plus d’exploser que la matière radioactive que l’on trouve dans la nature puisque ce rover utilise la désintégration naturelle du plutonium.

                Ceci dit la sécurité n’était pas mon propos. Mais si elle vous inquiète sachez que la quatrième génération de réacteur nucléaire est à sécurité intrinsèque.

                Qu’est ce que veut dire sécurité intrinsèque ? C’est une sécurité bien plus essentielle que les technologies actuelles comme, par exemple, la technologie EPR qui empile les systèmes de sécurité électro-mécanique les uns sur les autres, ce qui devient une véritable usine à gaz que seuls quelques géants de l’industrie peuvent maitriser (ca arrange bien Areva mais ce n’est pas l’intérêt général).

                La sécurité intrinsèque cela veut dire que de par le condtionnement du conbustible, la conception du réacteur et des matériaux utilisés la réaction s’arrêtera d’elle même en cas d’évènement anormal. Et cela même si tous les systèmes automatiques tombent en panne à cause d’un raz de marée par exemple. Pas d’emballement du réacteur en aucun cas.

                L’homme a besoin de la concentration de beaucoup d’énergie pour son développement. Or, qui dit beacoup d’énergie concentrée dit danger potentiel. Vous n’aurez pas l’un sans l’autre même avec autre chose que du nucléaire. C’est une question de responsabilité face à la maitrise des dangers potentiels.

                Après on peut toujours refuser le progrès, arrêter notre développement et décider que la mort de la majeure partie de notre population qui ne pourra plus continuer à vivre par manque de productivité ne nous concerne pas. C’est un suicide collectif et un effondrement de la civilisation. Autant se ressaisir tout de suite et mettre les moyens pour développer l’économie nucléaire de demain. Commençons par aider l’Afrique à se développer, elle n’attends que cela.


              • Traroth Traroth 30 août 2012 16:50

                Et comment fonctionne cette « sécurité intrinsèque » ? Un réacteur, c’est du matériau fissile qui produit une réaction en chaine. Cette réaction n’a pas en principe tendance à s’arrêter toute seule en un temps maitrisable. Donc comment est-ce qu’on arrive à ce résultat ?


              • Colbert 30 août 2012 17:36

                @ Traroth

                Voir ici pour les détails. Par exemples les réacteurs à lit de boulet sont intéressants.

                Ce n’est pas ce qui fait la sécurité intrinsèque mais sachez que le combustible peut rentrer et sortir du réacteur en continu au lieu d’être renouveler périodiquement. Cela évite d’avoir trop de combustible présent dans le réacteur en cas de pépin.

                L’autre chose est que pour la réaction en chaîne est lieu il faut certaines conditions. C’est de la physique. Je ne pourrais pas rentrer dans tous les détails. Mais le conditionnement de l’uranium dans des boulets en céramique permet d’éviter ces conditions. Sans intervention extérieure il y a une surchauffe mais après la réaction s’arrête d’elle même. Il faut donc que le réacteur résiste à la surchauffe légèrement supérieure à la température de fonctionnement.

                C’est l’inventivité de l’esprit humain qui permet la maitrise d’un phénomène quelconque. Ce n’est pas le phénomène en lui même.

                Bien cordialement


              • Traroth Traroth 31 août 2012 10:34

                @calmos : Oui, tout le monde a bien compris que vous vous amusez en trollant.

                @Colbert  : Dans l’article que vous citez, le seul passage sur la sécurité intrinsèque est "Lorsque la température augmente de façon excessive, la réaction s’arrête automatiquement, et le réacteur est conçu pour dissiper la chaleur accumulée de manière naturelle et plus rapidement que dans les réacteurs classiques. Ainsi, le risque d’emballement de la réaction est éliminé à la source", ce qui est une simple affirmation gratuite sans explication.


              • Colbert 31 août 2012 16:08

                Vous trouverez un peu plus de précision ici sans tous les détails. Cherchez les autres détails vous mêmes si cela vous intéresse. Il y a un science et vie pas mal qui explique la filière thorium avec des réacteurs à sels fondus de quatrieme generation.

                Prenez un moteur diesel par exemple. Il peut s’emballer. Alors qu’un moteur essence ne peut pas s’emballer. Pas parce que il y a un système qui l’empêche mais parce que c’est « intrèsèquement » impossible.

                Sachez que les premiers réacteurs ont été conçus sans considération sur la sécurité. Et malheureusement pour des raisons historiques ces réacteurs ont été gardés.

                Voila pour l’objectivité mais subjectivement je pense que vous êtes atteint du syndrome du mathématicien et directeur de l’ecole polytechnique, nommé par Napoléon, Cauchy qui prétendait au XIX que l’homme ne pourra jamais s’élever dans la haute atmosphère. Vous pensez de manière conservatrice peut être parce que vous n’avez jamais été confronté à devoir dépasser une frontière mentale pour trouver une solution à un problème.

                Mais beaucoup d’homme sont confrontés à des problèmes que l’utilisation du nucléaire peut résoudre. Alors je n’approuve pas l’idée de devoir arrêter l’utilisation du nucléaire. Pour aller un peu plus loin dans la discussion je trouve cela honteux par exemple que le Prince Charles finance le film « home » de Yann Arthus Bertrand et l’empeche de parler du nucléaire comme une possible solution. Mais que son pays possède la bombe nucléaire et vient de commander des EPR, ca c’est plus acceptable pour lui. L’hypocrisie de cette propagande anti-nucléaire est grande. Pour pas vouloir empecher l’utilisation du feu tant qu’on y est. Faite ce que je dis mais pas ce que je fais. Réfléchissez à quel est le véritable jeu qui est jouer dans cette histoire.


              • interlibre 30 août 2012 11:43

                Quand on sait qu’un nouveau tremblement de terre ou une tempête mal placé pourrait provoquer à Fukushima un accident nucléaire équivalent à 5000 fois Hiroshima écrire ce genre de torchon est criminel. Vous souhaitez la fin de l’espèce humaine ou quoi ? Il n’y a plus que les extrémistes ,qui n’ont rien à envier aux barbus en terme d’idéologie mortifère, qui ont encore le culot d’oser défendre cette merde.


                • Roosevelt_vs_Keynes 30 août 2012 11:56

                  « Un nouveau tremblement de terre ou une tempête »

                  C’est détectable bien avant que ça se produise

                  mal placé pourrait provoquer à Fukushima un accident nucléaire équivalent à 5000 fois Hiroshima

                  Avec les centrales actuelles, c’est effectivement criminel. Mais pas avec des centrales HTR.

                  Quant au fond du problème, soyons à la hauteur de nos ancêtres...


                • Stéphane Lhomme Stéphane Lhomme 30 août 2012 11:48

                  Très mauvais article, tout en confusion et contre-sens.
                  Il faut arrêter le nucléaire au plus vite, mais pas pour faire plaisir au parti politique EELV (Verts), qui est totalement décrédibilisé et vassalisé par le PS.
                  Et peu importe le score d’Eva Joly à la présidentielle, ce n’est que péripétie politicienne.

                  Non, il faut arrêter le nucléaire avant qu’un Fukushima français ne se produise, et il menace de plus en plus (vieillissement des installations)

                  Le Japon a arrêté ses 54 réacteurs en un an, la France (58 réacteurs) peut donc faire de même.

                  Par ailleurs, on manque mourir de rire quand l’auteur écrit « Le nucléaire français est l’un des plus avancés, propres et efficaces au monde » : Areva (en Finlande) et EDF (à Flamanville) sont incapables de construire leur propre réacteur (l’EPR) !!! Sans parler des déboires de Superphénix et cie...

                  Le nucléaire est une technologie des années 1950, totalement archaïque, polluantes, contaminante, inefficace (75% de pertes !!!)


                  • Roosevelt_vs_Keynes 30 août 2012 12:06

                    « Le nucléaire est une technologie des années 1950, totalement archaïque, polluantes, contaminante, inefficace (75% de pertes !!!) »

                    ... sauf que Curiosity est bel et bien sur Mars. Que ça inspire toute une jeunesse et donne un sens d’avenir.

                    Chose qu’une idéologie oligarchique anti-progrès qui sert les intérêts en place, est incapable de faire.


                  • LE CHAT LE CHAT 30 août 2012 12:07

                    Le Japon a arrêté ses 54 réacteurs en un an, la France (58 réacteurs) peut donc faire de même.

                    et tu fais comment gros malin pour fournir l’electricité , sachant que 75% vient du nucléaire et qu’on veut en plus augmenter les besoins avec des voiturettes electriques ?
                    C’est pas en un an qu’on va planter assez d’éoliennes et de panneaux solaires made in China pour combler le trou , il faudra importer à tour de bras des carburants fossiles dont les prix vont encore plus flamber et très polluants ...........


                  • al.terre.natif 30 août 2012 16:14

                    @Roosevelt_vs_Keynes

                    ... sauf que Curiosity est bel et bien sur Mars. Que ça inspire toute une jeunesse et donne un sens d’avenir.

                    Super l’avenir : bon, on a bientot fini de pourrir cette planète, vite, il faut en trouver une autre pour retrouver l’espoir !

                    Moi ca m’inspire pas du tout !


                  • Colbert 30 août 2012 16:37

                    @ Stéphane Lhomme

                    « Le nucléaire est une technologie des années 1950, totalement archaïque, polluantes, contaminante, inefficace (75% de pertes !!!) »

                    Je suis d’accord avec vous les réacteurs de première génération sont dépassés. C’est pour cela qu’il faut les réacteurs de quatrième génération. C’est comme si vous critiquiez la sécurité et l’efficatité des premières voitures qui datent d’un siècle et que vous ignoriez celles d’aujourd’hui.


                  • Roosevelt_vs_Keynes 30 août 2012 21:09

                    @ al.terre.natif

                    "Super l’avenir : bon, on a bientot fini de pourrir cette planète, vite, il faut en trouver une autre pour retrouver l’espoir !

                    Moi ca m’inspire pas du tout"

                    Vous mettez l’oligarchie et les êtres humains dans le même sac... forcément :)


                  • al.terre.natif 31 août 2012 09:29

                    pardon, mais il me semble bien que le sac en question c’est la Terre, et que nous y soyons bien tous, riches comme pauvres ! Et il me semble que la situation actuelle n’est imputable uniquement aux « riches » ou oligarques ... elle est aussi le résultat du consentement personnel de chacun.


                  • Colbert 30 août 2012 12:07

                    Rectification indispensable à cet article : le Parti Socialiste a défendu la « filière » nucléaire (la propriété d’Areva en France et des actionnaires qui cherche des valeurs sûres) et a défendu les énergies renouvelables comme une énergie d’avenir. Est ce que le PS a réellement défendu le nucléaire ou il a défendu Areva ???? Ceux qui défendent réellement le nucléaire comme un principe physique que l’homme est amené à développer pour son bien devrait se poser la question.

                    C’est pour moi un grave recul par rapport à l’idée que défendaient les socialistes avant. En effet ils ont déjà défendu le nucléaire comme un vecteur de progrès pour l’homme avec toutes les possibilités offertes par les réactions au niveau de l’atome. Et maintenant ils le défendent seulement comme une filière pour se faire du fric. Sarkozy défendait le nucléaire de la même façon. Ce n’est pas glorieux.

                    Non décidément, le PS n’est pas à la hauteur des enjeux de demain, le nucléaire est la seule énergie maitrisée (si on s’en donne les moyens) plus dense que le pétrole pour pouvoir le remplacer.

                    L’homme sera amené à sortir de l’ère des hydrocarbures pour entrer dans l’ère du nucléaire. Il faut qu’il s’en donne les moyens. Première étape : le nucléaire de quatrième génération. Que fait la France ? En pratique elle n’est pas à la pointe dans ce domaine là. Alors le PS a intérêt à sortir de sa Sarkozite avant qu’elle devienne aigu.


                    • Jimmy le Toucan 30 août 2012 12:26

                      Les écolos se réveillent à chaque catastrophe, entre deux ils ne font jamais de politique.


                      • al.terre.natif 30 août 2012 16:17

                        non, ils en font tous les jours. Mais entre deux catastrophes, le volume sonore en faveur des conneries est bien trop important pour que vous puissiez discerner ce qui se dit chez les écolos.

                        Et pour être clair, quand je dis « écolos » je ne parle pas des politiques qui se targuent de cette étiquette ....

                        Regardez, 1 an et demi depuis la dernière catastrophe, et des discours toujours plus nombreux en faveur du nucléaire pour nous faire oublier les risques...

                        Pour écouter, il faut déjà entendre !


                      • Colbert 30 août 2012 16:48

                        @ al.terre.natif

                        Vous n’habiteriez pas Vénus par hasard ?

                        En réalité, il y a des dicours officiels pour défendre Areva comme moyen de se faire du fric ou pour défendre ce qui existe déjà.

                        Mais des discours qui défendent le nucléaire comme un principe physique en développement, il y en a très peu.


                      • thepouet 31 août 2012 07:29

                        " En réalité, il y a des discours officiels pour défendre Areva comme moyen de se faire du fric ou pour défendre ce qui existe déjà.

                        Mais des discours qui défendent le nucléaire comme un principe physique en développement, il y en a très peu. « 

                        Très pertinent, Colbert !

                        Tant de choses dites en si peu de mots !

                        Puisse, les oreilles attentives, entendre ...

                        entendre, et chercher à comprendre

                        ou au minimum s’auto-choper la main dans le sac en plein réflexe pavlovien de grande démonstration d’honnêteté intellectuelle du type » nucléaire = forcément mauvais, neurone stop, return to depart bibibeep ! « 

                        Alors, l’hystérie émotionnelle, et je n’exagère que très peu malheureusement, qui régulièrement accompagne le sujet peut se dégonfler, ouf, et on peut parler un peu quoi, aller au delà !

                        il y a des plein d’anti nuke, de bonne foi, car ignorant tout simplement un tas de faits montrés par exemple dans le livre à Vincent Crousier ( et il ne vont pas trouver cette objectivité en se sur-informant sur leurs sites anti-nuke. L’intégrisme est partout après tout ! )

                        il y a parfois des z’antinuke de bien mauvaise foi. ça ... et ça, c’est une autre histoire ! Arrière Malthus, arrière !

                        Colbert, ceux-là, généralement, quand ils ne sont pas carrément sourds, refusent de s’engager à expliciter ta deuxième phrase, élever le débat, accepter de concevoir le long terme, devient alors laborieux ...

                        Accepter d’avancer lentement : dissocier la question du nucléaire »en soi« de celle du couple » nucléaire dans un système où le profit est roi ", c’est déjà procéder à un remarquable élagage, et c’est aussi refuser le rôle d’idiot utile, n’est-ce pas, dans lequel le WWF veut nous aspirer

                        ( et merde, encore mon manque de diplomatie ; allez, rectification, rôle de .... disons de parfois un peu idiot quand même, et parfois de pas si inutile que ça ! )  smiley 


                      • lavabo 30 août 2012 12:34

                        Felicitations a l’auteur de venir publier un article sense chez les enclumes. Avec en point d’orgue la visite de stephane lhomme !!! Il ne vous manque plus que le prestidigitateur barbu pour que la fete soit complete. 


                        • hunter hunter 30 août 2012 12:41

                          Le PS a toujours été d’obédience productiviste et croissanciste.
                          Ces incompétents notoires, doublés de traîtres, vont bientôt nous prêcher le coup de grâce environnemental, l’exploitation des gaz de schiste, sous prétexte que ça va créer trois emplois !

                          L’UMP est une bande de minables (on a vu ce qu’a fait l’équipe" du nain pendant 5 ans), ils en sont maintenant à nous jouer le culte de la personnalité, le culte du chef perdu, parce que leur petit marsupilami à ressorts va dorénavant aller se goinfrer dans le privé et les laisser dans leur merde crasse, mais ils ont des concurrents farouches, dans la médiocrité et la traîtrise, l’équipe de Normal Premier, qui vendrait sa mère pour la création d’un emploi sous-payé !

                          Ayrault va jusqu’à lécher le fion de Parisot :laisse tomber Jean Marc, elle préfère les filles !
                          Aujourd’hui c’est Mosco qui va aller faire allégeance, et l’autre bouffon de Montebourg veut bousiller notre environnement pour pomper quatre litres de gaz , au profit de compagnies pétrolières US bien sûr !

                          Première trahison de cette bande de nazes : l’éviction de Nicole Bricq, la seule compétence de ce gouvernement !

                          Et à quoi elles roulent les bagnoles en France ? Au diesel, pas au GPL ?
                          Faire convertir un une bagnole moyenne brûlant du mazout pour lui faire brûler du gaz, ça coûte minimum 15000 euros, c’est toi qui la paye la conversion Montebourg ?

                          Lamentables nullités de droite comme de gauche ! Maudits, soyez maudits !

                          Puissiez-vous tous brûler en enfer, avec vos gaz de schiste, jusqu’à la fin des Temps !

                          H/


                          • Colbert 30 août 2012 13:55

                            Monsieur Hunter,

                            Que diriez vous de changer votre façon de penser et ne pas tomber dans le simple rejet de tout. Que diriez vous de lire ce texte par exemple : L’impératif moral de coloniser la Lune et Mars.


                            • eugène wermelinger eugène wermelinger 30 août 2012 15:47

                               Toute discussion est à présent inutile : NOUS SOMMES FOUTUS

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

hamed77

hamed77
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès