Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Olivier Delamarche : « c’est plié »

Olivier Delamarche : « c’est plié »

Pour l'économiste Olivier Delamarche, un de ceux qui depuis 2009 ne cessent de dire que les instruments coûteux de l'UE ne sont que des rustines qui n'empècheront pas la crise d'éclater à une échelle biblique, c'est plié. Les vacances vont être très chaudes !

Les vidéos se passent de commentaire.

QE 3 est le Quantitative Easing 3 de la réserve fédérale américaine (la planche à billets). Il semble que la FED le garde en toute dernière urgence.

Pour rire un peu, un extrait des délibérations du Sénat du 13 décembre 2011. Les élites françaises ne semblent pas plus y comprendre quelque-chose que que le premier des citoyens français. Y a-t-il un pilote dans l'avion ?

Le moindre bon sens permet de savoir que tout cette architecture va voler en éclats. Pour les deux mois qui viennent les élites n'ayant pas prévu de plan B par idéologie, il semble qu'il faille se résoudre au chaos et d'en appeler à l'esprit de solidarité et d'entraide ; La monnaie Trazibule est elle au point ?

****************************************************************************************************

M. Philippe Marini, président de la commission des finances. - Nous devons en passer par une révision constitutionnelle et sans doute une loi organique, pour nous adapter à cette nouvelle gouvernance budgétaire. Je forme le voeu que nous sachions l'adopter ensemble. Il y va de notre intérêt national et de la monnaie que nous avons en partage...

M. Alain Néri. - Il faudrait conclure.

M. Philippe Marini, président de la commission des finances. - Peut-être le débat vous semble-t-il trop technique et préférez-vous les vaines promesses. ..

Cet accord des 8 et 9 décembre signe, en outre, le retour des banques centrales nationales, qui prêteront au FMI pour que celui-ci prête aux États. Il n'y faudra pas d'accord spécifique de la BCE.

Reste le dernier aspect le plus délicat pour compléter le pare-feu : les modes d'action de la BCE. Peut-être une communication plus active lui aurait-elle évité des interventions répétées qui l'ont amenée à inscrire 200 milliards à son bilan. On peut au moins se poser la question.

Pour autant, ne dénigrons pas les décisions qui ont été prises pour sauver l'euro. Si l'euro disparaît, quelle Europe restera-t-il ?

 

En gros 200 milliards d'euros sont partis en fumée pour l'enfumage des populations. A titre de comparaison c'est 4 fois l'ensemble des prestations versées par la CAF en France. De quoi rendre des gens heureux !

On aurait préféré que M. Marini s'exclame : "Si l'euro disparaît, que feront nos concitoyens pour vivre ?" . Cette idée ne semble pas l'avoir effleuré. De tels détails en disent long sur le fossé qui existe en les élites et la populace. . 

 

Olivier Delamarche : L'euro c'est plié

 

Nigel Farage qu'il faut prendre au sérieux puisqu'il a été courtier et qu'il connaît de l'intérieur ce dont il parle.

Pour convaincre les récalcitrants, il y a aussi l'anthropologue Emmanuel Todd qui prédit lui aussi l'impossibilité de cette monnaie.Une élite compétente aurait préparé un plan B.


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

104 réactions à cet article    


  • Leo Le Sage 6 juillet 2012 09:43

    @auteur
    Je vois que vous ne savez pas de quoi vous parlez... smiley
    L’année dernière, tout le monde disait que l’Euro allait disparaître au plus tard... à la fin de l’année. Et je n’étais pas d’accord. Certains politiques d’importance s’y sont même mis !
    Je n’ai pas d’euro là sous la main, mais il existe encore...

    Il y a un risque, fin juillet et un peu plus tard mais c’est tout.
    [risque de problème pas de disparition de l’Euro]

    Les USA, le BRIC notamment la Chine ont grand intérêt à ce que l’Euro existe et vive.
    Pourquoi croyez vous que les USA veulent un Euro surévalué ?

    Pour les américains ne vous faites pas trop de bile pour eux : ils savent où ils vont.
    Comme Obama sera réélu, ils savent donc comment ils devront diriger ce pays sur le plan politico financier.
    Ils connaissent leur intérêt.

    Pour Marini, la question de l’Euro ne se pose pas parce que pour lui, l’Euro va continuer à exister.
    Ce sont certaines règles qui vont changer...


    • Leo Le Sage 6 juillet 2012 23:40

      @Par yoann (xxx.xxx.xxx.235) 6 juillet 13:21
      Vous dites : "Tout cela aurait été parfait si il n’y avait pas eu Fukushima pour mettre en évidence que ces puissants, ces banksters préféreront sauver leurs peaux plutôt que celle de leurs clients (société civile)"
      Bien avant le problème japonais, on savait pertinnement que quelque chose n’irait pas...
      Valery G d’Estaing aurait dit [je ne sais plus où] qu’il savait que la grèce serait un problème.
      [dans les années 70 donc]

      L’économie est virtuelle.
      Vous ne touchez pas ce machin à ce que je sache smiley

      Non le vrai problème c’est que la législation n’existe pas [pour les puristes : insuffisance de réglementation] car on avait à tort prétendu qu’il y avait une main invisible qui pourrait tout réguler.
      Adam Smith, un simple philosophe de pacotille, s’en est vanté...


    • Leo Le Sage 9 juillet 2012 04:19

      @auteur/Méfrange/Christian Tallon

      Vous dites :
      « Nigel Farage qu’il faut prendre au sérieux puisqu’il a été courtier et qu’il connaît de l’intérieur ce dont il parle. »

      Lorsque vous affirmez quelque chose à la va-vite je me méfie...

      Pour que vous compreniez, je ne suis pas de ceux qui affirment sans vérifier...

      çà tombe bien : j’ai volontairement évité de regarder les vidéos de peur de vous descendre davantage...
      Et j’ai bien fait...
      Vous osez citer Nigel Farage qui est tout sauf une référence.
      Il me rappelle paradoxalement ceux qui se pavannent mais au final ils brassent du vent.

      C’est un ancien courtier (dont on ne sait pas grand chose) comme vous le dites.
      Vous oubliez des détails qui sont pourtant essentiels pour l’objectivité d’une affirmation.
      J’aurais aussi pu prendre Attali qui lui, par rapport à Nigel est une référence. Vous êtes d’accord avec Attali vous ?

      1/
      C’est un anglais : les anglais sont foncièrement eurosceptiques, nettement plus que les français en tout cas.
      C’est de part leur histoire qu’ils sont eurosceptiques : ils sont très proches des USA depuis longtemps, n’est-ce pas ?
      [Vous même vous sous entendez que les anglo-saxons sont ensembles : voir vos articles précédents]
      C’est un ancien conservateur selon Wikipedia. Je me méfie encore plus d’un conservateur que de tout autre individu.
      Surtout un conservateur anglais. Personne n’oublie le Tatcherisme !
      C’était bien le Tatcherisme vous croyez ?

      2/
      Quel est son cursus ? Sur sa page officielle : rien.
      The Website of Nigel Farage, UKIP Leader and MEP for the South East Counties [son About me]
      Ou alors montrez moi...
      J’aimerais connaitre son passé avant l’université, notamment le type d’éducation : çà en dit souvent long.
      Je vous cite : « Ça ne me gêne pas plus que ça sauf pour deux choses : le sexe et l’âge » lien ici

      3/
      Quel est l’intérêt pour vous de citer une personne qui n’est pas un Prix Nobel lorsqu’un Prix Nobel digne de ce nom fait autorité ?
      Maurice Allais est Prix Nobel d’économie. Il a un avantage de taille : c’est un physicien aussi.
      Pour moi il vit dans le réel.
      Je me rappelle d’ailleurs qu’il a été Prix Nobel grâce au fait qu’il a prédit un krach boursier...
      [Ben oui c’est un matheu]
      Voici ce que Wikipedia, qui est une encyclopédie fiable dit de lui :
      "Bien qu’ayant été un fervent européen à l’époque des grands fondateurs de la CEE, Maurice Allais n’a jamais admis la politique de suppression systématique des barrières douanières qui a été suivie depuis 1974 en Europe.« 
       »Favorable au libre-échange« [...]  »il considère néanmoins que lorsque les écarts de niveau de vie et de système de production sont trop grands, il devient contre-productif et qu’il faut mettre des soupapes de sécurité afin d’éviter la perte de l’industrie et de l’agriculture des pays les plus développés. Le libre-échange doit être dosé"

      (source : Maurice Allais - Wikipédia)

      Jacques Sapir, personnage du front de gauche est pour l’Europe, mais comme moi il est contre l’Europe et l’euro tel qu’il se présente !

      M. Allais comme J.Sapir ont été des références pour Marine Le Pen !

      Donc je doute que vous oseriez contester ces deux là !

      4/ Le meilleur pour la fin ...
      Votre soit disant référence Nigel est peu fiable.
      Lire l’article de The Guardien qui dit ceci :
      "The leader of the UK Independence party (Ukip), which wants to lead Britain out of the EU, has taken £2m of taxpayers’ money in expenses and allowances as a member of the European Parliament, on top of his £64,000 a year salary"

      (source : Ukip leader boasts of his £2m in expenses | Politics | The Observer)

      Il est au-dessus de tout soupçon hein...
      Lisez la suite çà fait réfléchir.
      Oh oui...

      Ben voyons ! smiley

      Votre conclusion Maestro ?
      La mienne c’est : il n’y a que la vérité qui blesse et fait mal.

       
       
      @Par yoann (xxx.xxx.xxx.235) 6 juillet 13:21

      Vous dites :
      « Évidemment depuis 2008, les puissants trichent avec le système pour le réanimer »

      Ce n’est pas plutôt avant 2008... ?

      « Delamarche » ...
      Le peu que j’ai vu du personnage, j’ai un doute.
      La vidéo de « Delamarche » [dans cette page] ne marche pas chez moi donc je n’ai pas pu voir...

       
      Cordialement

      Leo Le Sage
      (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


    • Mefrange Méfrange 9 juillet 2012 07:22

      Leo le sage

      Quand je me réveille le matin et que je vois que des gens dont tous les articles consistent à chercher la petite bête et sont uniquement négatifs à, 4h30 du matin, je me pose aussi des questions.

      Et bien, mettez tout votre argent en assurance-vie et à la banque. Vous croyez qu’il n’y a que vous sur AgoraVox et que j’écris pour vous ?

      Que des parlementaires européens soient payés est normal (ils passent leur temps à faire la navette entre Strasbourn Bruxelles, leur payx). Pardonnez-moi je préfère Farage à Cohn-Bendit affalé dans son siège en train d’envoyer des textos. 

      Dans la nature il y a aussi les roquets ou les taons. Il peut bien y avoir LeSage. Allez mordre ailleurs. Vade Retro.

      Vous m’avez fait perdre 10 mn. Je pense que vous jouissez.


    • Leo Le Sage 9 juillet 2012 08:42

      @auteur/Méfrange/Christian Tallon

      Vous dites : "quand je me réveille le matin et que je vois que des gens dont tous les articles consistent à chercher la petite bête et sont uniquement négatifs à, 4h30 du matin, je me pose aussi des questions"

      1/ Apprenez à être à la hauteur et vous aurez de meilleurs résultats.
      Je ne vois rien de positif dans votre article : sur la forme c’est même moche.
      Or, je ne regarde pas la forme... Mais puisque mon avis vous intéresse... smiley
      Sur le fond que puis-je trouver de positif ?
      Todd dont on m’a dit tant de bien a été très découssu sur l’émission ce soir ou jamais.
      Dans cette émission on avait déjà invité J. Sapir...
      Lui il a été à la hauteur et il a été présenté comme un eurosceptique dans ladite émission.
      Nickel le gars...

      2/ Je suis au repos (vacances) et j’aime m’informer...
      Mes vacances consistent à m’informer la plupart du temps...
      Les votres je suppose c’est l’inverse ?
      3/ Combien d’heures de sommeil me suffisent selon vous ? 4 heures... [vous avez bien lu]
      Je vous laisse imaginer le reste. (6 heures de sommeil c’est beaucoup pour moi)
      4/ Pardonnez moi mais c’est vous qui avez mis Nigel Farage sur le tapis.
      Personne ne vous a forcé et encore moins ma personne...
       
       
      Et votre avis sur le sujet que j’expose ? Parce que c’est pour cela que j’envoie un commentaire...
      Et je vous ai aussi posé une question l’autre fois : vos publications ?
      Par exemple, il y en a un sur le sujet traité ce jour ?

       
      RAPPEL : Votre article est centré sur le problème de l’Euro et paradoxalement, vous choisissez un conservateur eurosceptique pour démontrer votre refus de l’euro.
      Dès le départ votre article est biaisée ! [Je ne le savais pas puisque je n’ai pas regardé la video la première fois]
      Ce conservateur parle de 400 milliards ... pour la seule Espagne...
      N’est-ce pas énorme pour un pays comme l’Espagne ?
      Alors j’ai trouvé important de connaître LE cursus de ce SI GRAND spécialiste...
      Déception : il ne sait même pas trouver 2 millions pour sa propagande et vous pensez que je vais le prendre au sérieux ?
      Vous nous prenez pour des imbéciles ?
      Je préfère ConhBendit l’ennuieux [il m’agace] que Nigel Farage quoi qu’on en dise car moi j’utilise mon texto à toute heure.
      Je respecte les autres, surtout s’ils me téléphonent. [mon tel n’est jamais éteint par respect pour les autres]

      Si votre article a de la valeur alors, oui, je n’aurais rien trouvé à redire.
      Et le pire c’est que je n’ai pas encore vu l’intervention de Delamarche . Je sens qu’il va me décevoir lui aussi !

      Vous dites : "Et bien, mettez tout votre argent en assurance-vie et à la banque. Vous croyez qu’il n’y a que vous sur AgoraVox et que j’écris pour vous ?"
      Vous ne le faites pas vous ? allons allons...
      J’ai lu plusieurs articles [avec les commentaires] sur AV rien que LE dimanche dernier... [Je lis vite]

      Vous dites : « Vade Retro »
      Ce n’est pas une insulte çà ? N’est ce pas vous qui vous vantez d’exiger le respect ?

      Vous dites : « Vous m’avez fait perdre 10 mn. Je pense que vous jouissez. »

      Je ne jouis pas et encore moins quand je lis des imbécilités...

      Dans mon monde on respecte les autres.
      Si j’en juge rapidement par votre intervention, dans le votre ce n’est pas le cas...

      Suivez le conseil que je vous ai donné : prenez des vacances...
      [votre agressivité est symptomatique d’un sérieux problème]
      Pour une fois qu’on ne me traite pas de dangereux félin, roquet ou taon c’est moins dangereux non ? LOL
      Quelqu’un a fini par vous faire remarquer que vous ne supportez pas qu’on ne soit pas de votre avis quelque part dans un de vos articles...
      Et jusqu’à ce jour çà se vérifie.
      La preuve : vous n’avez rien trouvé à redire sur mes interventions... smiley
       
       Vous voulez du positif ? Parlez nous de J. Spair et de ses idées...
      [C’est beaucoup plus difficile de le critiquer n’est-ce pas ?]

      PS : Pour votre gouverne, je vais écrire un article mais mon problème est de savoir si je vais le mettre sur Agoravox ou pas...
      C’est un article auquel j’ai pensé depuis longtemps et qui vous concerne indirectement...
      Amusant non ?


    • Robert GIL ROBERT GIL 6 juillet 2012 09:49

      Il existe un petit secret au sujet de l’économie. Les grands économistes n’étaient pas… des économistes !

      Car les veritables « economistes » se sont trompé sur tout et nous ont mentit sur le reste..........

      http://2ccr.unblog.fr/2012/05/30/leconomie-ou-la-science-de-la-domination/


      • Mefrange Christian Tallon 6 juillet 2012 10:18

        Merci Robert Gil pour ce commentaire : c’est un commentaire comme on en voudrait plus souvent : qui élargit la perspective et enrichit l’article ! Je mets votre site dans mes favoris !


      • Leo Le Sage 6 juillet 2012 10:25

        Bonjour à tous... Je ne fais que passer.

        @Par ROBERT GIL (xxx.xxx.xxx.190) 6 juillet 09:49
        Vous dites : « Car les veritables »economistes« se sont trompé sur tout et nous ont mentit sur le reste »
        Je veux bien mais un certain Allais (Prix Nobel 88) avait « prédit » ce qu’il fallait.
        Il n’est pas seulement économiste mais c’est un physicien !


      • Henri Francillon Henri Francillon 6 juillet 2012 12:08

        Allez PSG !


      • xmen-classe4 xmen-classe4 6 juillet 2012 11:07

        les notes d’esprit de chacun sur l’euro, j’en m’en bat l’ oeil.


        que va nous donner l’allemagne pour 10 ans d’euro favorisant sa monnaie ?

        • xmen-classe4 xmen-classe4 6 juillet 2012 11:07

          que va nous donner l’allemagne pour 10 ans d’euro favorisant son economie ?


          • lsga lsga 6 juillet 2012 12:39

            Incroyable de voir tous ces imbéciles idéalistes croire que l’économie c’est la monnaie...

            La monnaie ce n’est que du papier, des chiffres, des symboles sur des ordinateurs. En aucun cas la monnaie n’est l’élément principal d’une économie.

            Le problème de l’Europe, et de la France, c’est la désindustrialisation. Au lieu de débattre pendant des heures sur l’Euro fort ou faible, ou la fin de l’Euro, et toutes ces niaiseries idéalistes comparables aux débats sur le sexe des anges, il serait grand temps de construire des Usines. 


            Relancer l’activité ça consiste à lancer des grands travaux, à construire des usines et des infrastructures, pas à faire joujou avec du papier et des symboles. 


            • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 13:03

               Un imbécile parmi d’autres (j’en ai des centaines comme ça) :

               "L’incapacité pour les colons d’obtenir le pouvoir d’émettre leur propre argent à l’écart des mains de Georges III et des banquiers internationaux fut la raison PRINCIPALE de la guerre d’indépendance." Benjamin Franklin


            • Leo Le Sage 6 juillet 2012 13:12

              @Par lsga (xxx.xxx.xxx.105) 6 juillet 12:39
              Vous dites : « Le problème de l’Europe, et de la France, c’est la désindustrialisation »
              NON.
              Le premier problème c’est de se demander comment péreniser le rapport Euro/dollar à un niveau acceptable de manière à pouvoir trouver les capitaux nécessaires aux investissements et, si les conditions d’accès au marché du travail le permet, de pouvoir réindustrialsier par strates...

              on peut lancer des grands travaux mais si vous n’avez pas le financement, vous pouvez toujours rêver...

              Leo Le Sage


            • lsga lsga 6 juillet 2012 13:30

               Un imbécile parmi d’autres (j’en ai des centaines comme ça) :


              Et oui, les idéalistes ce n’est pas ce qui manque. A l’époque du siège de constantinople, ce sont les plus haut dignitaires qui débattaient sur le sexe des anges alors que les Turques étaient à leurs portes.

              Le premier problème c’est de se demander comment péreniser le rapport Euro/dollar à un niveau acceptable

              Mais demandez vous à quoi ressemble votre énoncé vu depuis une soucoupe volante : à rien. Depuis une soucoupe volante, on voit des usines fermer, pas des rapports entre Isis et Osiris. 

              On a un problème d’activité. Ce n’est pas en utilisant des techniques issus de la tradition magique millénaires qu’on va le résoudre.

              Comme ne voyez vous pas que les pratiques monétaristes sont descendantes directes des cultes magiques qui consistaient à invoquer les dieux en imprimant ou brûlant des symboles sur du papier ?
               

              On a commencer à avoir ce genre de pratique dès le Grand Empire d’Egypte, cela n’a jamais permis de sauver qui que ce soit de la famine. Ce qui sauvait les gens de la famine, c’était les progrès scientifique de la gestion des crues, le travail des champs, etc. Dessiner un taureau sur un bout de papier et le bruler en prononçant des incantations magiques, ça ne sert à rien.

              Le système monétaire a été hautement mathématisé ce qui fait que sa nature ’mystique’ échappe à nos dirigeant qui croient, comme les sorciers des anciens temps, pouvoir modifier le réel en jouant sur des symboles. 


              CELA NE MARCHE PAS. CELA N’A JAMAIS MARCHE. 

              Ce qu’il faut faire : c’est construire des usines, des infrastructures, faire de la recherche scientifique, bref : relancer physiquement l’activité, et pas sur le papier (monnaie, crédit, marché, etc.). 

              Ce serait bien que, au moins, les gens qui se dise vraiment à Gauche et donc matérialiste comprennent que notre terrain de lutte ne se situe pas sur l’échelle de la superstition, de l’irrationnel ; et de la monnaie.

            • lsga lsga 6 juillet 2012 13:51

              Vous pouvez faire des grands travaux sur prédiction d’un retour d’investissement.

              Blabalbalabalabalabl
              Et la quequette des anges, elle est grosse ou elle est petite ? 
              L’important c’est que les grands travaux soient UTILES a la population. 
              L’utilité est un concept moins mathématisé que celui du retour sur investissement, mais beaucoup plus matériel, beaucoup plus ancré dans la réalité économique. 

              Et la désindustrialisation est voulu en France. C’est encore les grands Patrons Français et d’autres qui font partis des conseils d’administration des multinationales qui ont décidé la désindustrialisation Française.
              Méconnaissance complète du fonctionnement du libéralisme. Inutile d’avoir un ’grand complot’ pour avoir des délocalisations. La poursuite individuelle des profits suffit. D’ailleurs, c’est la 2ème fois que l’Europe (vous savez, cette zone à la quelle la France est ratachée smiley ) est confrontée à ce problème : http://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_D%C3%A9pression_(1873-1896)

              Au XIXème, c’étaient les USA qui tenaient le rôle de la Chine. 

              EN FRANCE, ON A LES PLUS MAUVAIS ET LES PLUS MALSAINS (Malhonnête) PATRONS ET AUTRES LOOSERS A GRANDE GUEULE (et petites couilles).
              C’est eux qu’il vaut virer.
              Voilà !
              ça c’est du matérialisme : j’adhère. 

            • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 14:08

               Allez, une deuxième pour rire :

               "Celui qui contrôle le volume de la monnaie dans notre pays est maître absolu de toute l’industrie et tout le commerce... et quand vous réalisez que le système entier est très facilement contrôlé, d’une manière ou d’une autre, par une très petite élite de puissants, vous n’aurez pas besoin qu’on vous explique comment les périodes d’inflation et de déflation apparaissent."
               
              James A. Garfield, président des Etats-Unis pendant... 6 mois ! (il eut quatre mois pour mettre en place sa présidence avant d’être abattu le 2 juillet 1881).


            • Le péripate Le péripate 6 juillet 2012 14:14

              Très bonne citation... à remettre dans le contexte, celui d’une première tentative de création d’une banque centrale. Parce que à cette époque il n’y avait de banques que privées.

              Il y a pire que l’ignorance, c’est le demi- savoir.


            • lsga lsga 6 juillet 2012 14:21
              @Anaxandre
              oui, et alors ?

              Vous voulez que je vous poste des citations de Ramses II sur la question du contrôle du pays par les sorciers ? 

              Bien entendu, quand les gens sont superstitieux et croient aux sornettes des charlatants, les charlatants deviennent très puissants. C’est la manière même dont l’oliagarchie financière prend le pouvoir sur le patronat industriel :

              Donc : quand tout va bien dans le pays, la superstition permet aux charlatans de prendre le pouvoir. Mais, est-ce pour autant que quand tout va mal les boniments des charlatans sont capables de résoudre les problèmes ?

              Voilà votre problème Anaxandre : votre puissance intellectuelle moyenne vous a permis de comprendre que les banquiers s’approprient tout le pouvoir, mais vous n’êtes pas capable de comprendre que leurs fameux outils de pouvoir ne sont que charlatanerie. 

              Vous ressemblez à un jeune imbécile qui ayant décidé de tuer les sorciers du village qui s’étaient accaparer tout le pouvoir, croit ensuite qu’il pourra réciter mieux que eux les incantations permettant de faire venir la pluie. smiley

              Ce sont des charlatans. Leurs incantations ne marchent pas. Seule la crédulité et l’intelligence médiocre des gens leur ont permis de prendre le pouvoir. 

              Commencez vous à comprendre ?



            • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 14:53

               Quelle condescendance, quelle agressivité ! Mais passons...

               Mon esprit moyen vous répondra que ces « charlatans » disposent d’un pouvoir qui dépasse votre compréhension dont un exemple est l’arsenal de guerre américain qui met régulièrement au pas les récalcitrants au système de la Banque.
               Si, par extraordinaire, vous et les vôtres preniez le pouvoir, ils vous botteraient bien vite les fesses ! Restez donc au chaud devant votre écran, votre lutte y est sans risques.


            • samuel 6 juillet 2012 15:02

              @peripate

              « demi- savoir »

              Il est pas né celui qui aura le savoir ultime, le savoir du tout global et unifié.


            • Le péripate Le péripate 6 juillet 2012 15:09

              Certes, samuel. Je sens que tu vas encore ergoter pendant des heures. La vérité c’est ce qui reste quand on a écarté les erreurs. Karl Popper.


            • samuel 6 juillet 2012 15:15

              @peripate

              La perfection est atteinte non pas quand il n’y a plus rien à ajouter mais quand il n’y a plus rien à enlever. St Ex

              Mais ni la vérité ni la perfection ne sont le savoir.


            • lsga lsga 6 juillet 2012 15:41

              Comme on me reproche de traiter d’imbéciles tous ceux qui ne sont pas d’accord avec moi, je tiens à le dire, cela fait plusieurs fois que je vois le péripate débattre, et quand bien même je ne suis pas d’accord avec lui, j’apprécie grandement sa connaissance authentique de l’histoire et ses positions cohérentes. 


              ça nous change des imbécillités de toutes ces personnes qui mélangent tout et n’importe quoi pour dire tout et n’importe quoi. 


            • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 15:44

              @ Isga

               Je suis tout prêt à débattre avec vous, dès qu’un article s’y prêtera d’avantage, de la société spartiate. Cela vous laisse du temps pour lire un peu plus qu’un article de quatre ligne et vous aidera, je l’espère, à mettre en avant l’argument plutôt que l’injure.


            • lsga lsga 6 juillet 2012 15:53

              La société spartiate est l’exemple type de la société matérialiste. C pas pour rien qu’Anaxandre ne voulait pas de trésor public. 


              Bref, vous auriez mieux fait de choisir Athènes, ça convient mieux à un idéaliste dans votre genre. 

              En tout cas, choisir Anaxandre comme pseudo et prôner le retour à la Banque Nationale, ça ne présage pas d’une grande intelligence. 

              Pour tacler Le Péripate sur son interprétation, rappelons quand même que la FED n’est pas ’nationale’ comme la Bank Of China (les plus grosses banques du monde, et de très loin, sont publiques et chinoises). La FED est un conglomérat de banques privées qui s’attribue les prérogatives de la finance publique (création monétaire & co.)

              Bref, tout cela est intéressant mais sans importance pour le problème qui nous intéresse. L’activité économique européenne se contracte, l’Europe se désindustrialise, ce n’est pas en remplaçant un ’E’ par un « F » sur des bouts de papiers qu’on résoudra le problème. C’est en construisant des usines, des infrastructures, etc. etc. 

            • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 16:32

               J’espère que vous vous y connaissez d’avantage en marxisme qu’en antiquité grecque. Et je suis flatté que votre intérêt pour ma personne vous conduise à commencer votre éducation sur les cités de Sparte et d’Athènes (ça pourrait aussi vous éviter à l’avenir d’avancer sans rire une telle contre-vérité : « la société spartiate est l’exemple type de la société matérialiste », ce qui pourrait faire sourire si personne ne vous lisait...)


            • samuel 6 juillet 2012 17:04

              @péripate


              Tu m’a coupé l’herbe sous le pied. C’est exactement la réponse que je voulais te faire à propos de ceci : 

              « Il y a pire que l’ignorance, c’est le demi- savoir. »

              C’est le genre de phrase inutile, juste là pour balancer un fion au contradicteur, clore le débat ou ridiculiser votre interlocuteur.

              ça apporte vraiment ?!

              A votre ego surement, à vos idées, jamais.



            • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 17:22

               Comment certains esprits supérieurs peuvent-ils se perdre, eux et leur précieux temps, à vouloir éduquer ici des ânes, quand leur destinée était sans doute de mener les Hommes ?
               La vie est bien cruelle...


            • lsga lsga 6 juillet 2012 18:19

              mener des hommes ?


              c bien un fantasme d’idéaliste ça. 
              se fondre dans la masse, voilà ce que fait le progressiste.
              être anonyme, voilà ce que fait le résistant. 

              si vous vous masturber le soir en imaginant être un Anaxandre qui mène ses hommes au combat pour rétablir le Trésor Public, ne prêtez pas vos fantasmes aux autres. 



            • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 18:25

               Au moins vous me faites bien rire, à défaut de m’instruire, mais c’est déjà ça !


            • chantecler chantecler 8 juillet 2012 10:03

              Ah oui, Notre Dame des Landes !

              Le nouveau Larzac ...

              Faudrait que les jeunes qui vous suivent fassent des recherches sur les luttes du Larzac dans les années 78

              Il s ’agissait de s’opposer à une grande extension du camp militaire du Larzac pour faite des manoeuvres , des tirs et aussi s’ entrainer à la répression des luttes de masse contre les pouvoirs en place .

              Aujourd’hui quelques barbus écologiques qui s’opposent au remplacement d’un aéroport civil par un autre au motif qu’il y aurait une faune et quelques oiseaux en jeu .

              Quant à l’extension des grands aéroports au nord et au sud de Paris qui empoisonnent la vie de millions de banlieusards , jour et nuit , ils s’en tapent .(Roissy et Orly)

              C’est beau la solidarité et les objectifs actuels des luttes écologistes ....

              Mais ça manque curieusement d’ambition et de souffle .

              Ca ressemble trop à des associations de défenses d’intérêts purement égoïstes et locaux : .

              « touchez pas à mon paysage , à mon calme , et à mes petits oiseaux ! »


            • Leo Le Sage 8 juillet 2012 10:15

              @Par lsga (xxx.xxx.xxx.105) 6 juillet 13:30
               
               
              Pardonnez mon retard pour vous répondre j’étais un peu occupé.
              D’ailleurs, je ne savais pas que vous répondiez à mes commentaires... smiley
               
               
              Vous dites : "Mais demandez vous à quoi ressemble votre énoncé vu depuis une soucoupe volante : à rien. Depuis une soucoupe volante, on voit des usines fermer, pas des rapports entre Isis et Osiris"

              Ne mélangez pas...

              Si une usine ferme et que cela vous dérange n’a rien d’anormal.
              Mais que vous prétendez qu’il suffit de créer une industrie sans chercher le financement adéquat n’a pas de sens...

              Imaginez que vous dites à un enfant :
               Tu veux ce jouet dans la vitrine ? Il suffit d’y penser.
              C’est sérieux vous trouvez ?

              Un enfant intelligent demandera à son père :
               çà coûte combien ?
               C’est pas trop cher pour toi papa ?
              Là c’est sérieux !

              Vous dites : « On a un problème d’activité »
              Ce n’est pas moi qui dirait le contraire... Mais il n’y aura jamais relance d’activité si la confiance ne revient pas, car sans confiance on ne prête pas.
              [La Bourse n’a rien avoir avec mon propos]
              De plus si les règles ne contraignent pas un investisseur [banque & Co] à placer son argent là où il faut, vous pouvez toujours courir.
              C’est la loi de l’offre et de la demande !
              Exemple :
               Vous avez 100 000 et on vous fait choisir entre gagner 10 000 et 20 000 [net d’impôt].
               [Sachant que les 20 000 sont le produit d’une spéculation et les 10 000 sont le produit d’un investissement honnête.]
               
              Osez me dire que vous placerez vos 100 000 dans une affaire qui ne rapporte que 10 000 sachant que vous avez vos gosses qui doivent aller à l’école, les crédits, ...
               Je ne vous croirais tout simplement pas.

              Là je parle de ce que tout le monde fait pas de ce qu’un banquier véreux et usurier fait !

              Vous dites : « Ce qui sauvait les gens de la famine, c’était les progrès scientifique de la gestion des crues, le travail des champs, etc »
              Mais à cette époque il n’y avait pas de démocratie en Egypte.
              Le Pharaon, était même un Dieu !
              Si le Pharaon dit : Je veux la tête de Moldus ?
              Vous pensez pouvoir l’aider à s’en sortir ?
              Si le Pharaon dit : Je veux une pyramide là !
              C’est comme si de nos jours on disait : Je veux une usine là.
              La Pyramide [coûteuse et inutile pour le peuple] sera construite, mais l’usine non...

              Pour ce qui est du progrès scientifique : même réponse que ci-dessus : il faut des capitaux.
              Pour être certain que cela soit compris, posez vous la question de savoir pourquoi les pays africains n’ont pas de développement  ?
              Ce n’est pas un problème de compétence, c’est un problème de financement, et uniquement de financement.
              [Je parle de pays africains qui n’ont pas la guerre chez eux...]

              Vous dites : "Le système monétaire a été hautement mathématisé ce qui fait que sa nature ’mystique’ échappe à nos dirigeant qui croient, comme les sorciers des anciens temps, pouvoir modifier le réel en jouant sur des symboles"

              Je ne parle pas du système, mais de l’urgence de trouver des capitaux pour pouvoir faire tourner la machine économique.
              Et le seul moyen rapide que je vois, c’est justement de faire des lois qui imposent qu’une institution financière doivent invvestir un pourcentage de ce qui en sa possession dans une entreprise.

              Dans le futur on peut toujours réfléchir au système.

              Vous dites : « Ce qu’il faut faire : c’est construire des usines, des infrastructures, faire de la recherche scientifique, bref : relancer physiquement l’activité, et pas sur le papier (monnaie, crédit, marché, etc.) »

              Mais personne ne dit le contraire !!! Personne !
              Même Christian Tallon / Méfrange est forcément d’accord avec moi !

              Le problème ce n’est pas le papier. C’est la confiance le problème.
              Demandez à un petit patron qui a une petite industrie et qui a obtenu un marché de qualité à l’export par exemple.
              Il vous dira, pince sans rire, que la banque lui a quand même refusé le prêt...


              Relisez ce que j’ai écrit dans ce fil : lien ici

              Comment stabiliser la monnaie pour convaincre in fine un investisseur de s’intaller de manière durable en France ?
              Si la monnaie est instable ; si la visibilité politique est inexistante, si les règles du jeu ne sont pas claires, personne ne viendra investir en France !

              Autre problème que vous ne soulevez pas, et qui a mon sens est de loin problèmatique :
              Comment investir dans l’industrie si la main d’oeuvre ne suit pas ?
              Que proposez vous, si vous êtiez aux commandes du pays ?
               

              La seule réponse à ces questions est déjà très délicate...


            • lsga lsga 9 juillet 2012 10:07

              @chanteclerc


              100% d’accord.
              En même temps, ce sont les 68ards qui ont engendré 2 générations successives de petits bourgeois. 

              @Leo

              Pas de problème pour le délai de réponse smiley
              toujours un plaisir de débattre avec quelqu’un qui a un peu de répondant, ça change des imbéciles rêvant d’intelligence comme Anaxandre. Bref :

              Mais que vous prétendez qu’il suffit de créer une industrie sans chercher le financement adéquat n’a pas de sens.
              Ce qui n’a pas de sens, c’est de ne parler QUE de la recherche de financement comme on le fait actuellement. Dans le cadre d’un système économique utilisant la monnaie, il est normal de réfléchir AUSSI à la monnaie. Mais là, les problématiques monétaires absorbent 99% des réflexions de nos dirigeants. C’est ridicule, et personne ne s’en rend compte... même à l’extrême gauche (où sont les matérialistes bon sang ! ). Ils devraient se poser des questions du type : 

              Que produire ? Où produire ? Comment Produire ? 

              Exemple :
              Que peut produire l’économie Grecque à part de l’Huile d’Olive ? 
              Voilà la question PRINCIPALE qui devrait être traiter lors des sommets sur la crise grecque. Mais non, eux débattent de fiscalité, d’Eurobonds, de QE, etc. Hey :

              ’[Prêt, confiance, etc.] C’est la loi de l’offre et de la demande !
              Qui n’est pas une loi au sens de la Gravité.
              Nous sommes dans une crise financière qui est la conséquence de l’incapacité du système économique et en particulier financier à s’adapter aux développements de la force de production Chinoise. 
              En informatique, quand un programme est incapable de suivre le développement du HardWare, on ne se contente pas de lui attribuer plus de mémoire : ça ne sert à rien. Il faut recoder, proprement, et de manière adaptée au nouveau HardWare. 
              Vous pouvez donner toutes les ressources possibles au système financier actuel, cela ne rendra pas un système néo-libéral capable de digérer la concurrence d’un système d’économie mixte géré par l’Etat et reposant sur une démographie faramineuse

              Faire des QE, remplacer des ’€’ par de ’F’ sur des bouts de papiers, faire circuler des Bit informatiques dans des réseaux complexes (Banque Nationale, BCE, FMI, etc.), ne permettra EN AUCUN CAS de mettre l’appareil productif européen à niveau par rapport à la Chine. 

              Les dirigeants Chinois, eux, n’hésitent pas à repousser de la main TOUTE réflexion concernant la monnaie et à se concentrer sur les problématiques de PRODUCTION.

              Pour ce qui est du progrès scientifique : même réponse que ci-dessus : il faut des capitaux.
              Pour être certain que cela soit compris, posez vous la question de savoir pourquoi les pays africains n’ont pas de développement ?
              Vous êtes un idéaliste, vous croyez que les mots sont plus important que les choses.
              Pourquoi la recherche scientifique s’est écroulée ces 20 dernières années, sombrant dans la recherche de Patent Troll plutôt que dans le développement technologique ? 
              A cause de la financiarisation. Les laboratoires US sont plus intéressés par déposer des bouts de papiers magiques leurs permettant ensuite de porter plainte que par faire de vraies recherches. 
              La recherche médical est l’exemple parfait : ils ont abandonné la recherche dans le domaine de la résistance aux anti-biotiques (trop cher, trop compliqué), et préfère chercher des variations moléculaires de médicaments existants déjà pour renouveler leurs brevets
              Ce n’est pas un problème de capitaux : ce sont des crétins, des idéalistes, des imbéciles qui ne se rendent pas compte qu’ils font plonger l’économie toute entière dans le mysticisme. 
              Les Chinois et les Indiens, eux, avec des capitaux très faibles vont prendre le lead de la recherche scientifique. 

              ’L’urgence de trouver des capitaux pour pouvoir faire tourner la machine économique.
              Le système économique européen tourne à vide. Nous ne produisons presque rien d’utile ou de manière convenable. La majorité des gens qui travaillent ne servent absolument à rien, font des choses complètement inutiles. Ce n’est pas un problème de finance, c’est un problème d’intelligence de l’appareil économique. 

              Que se passe-t-il quand vous abusez du starter avec un moteur qui a du mal à démarrer ? il se noie. Voilà ce que vont provoquer les QE et autres agents mystiques. 
              Comme l’ont fait De Gaulle ou Mitterand en France, il est grand temps que le politique reprenne le contrôle de l’orientation stratégique de l’appareil productif.

              Le problème ce n’est pas le papier. C’est la confiance le problème. Demandez à un petit patron qui a une petite industrie et qui a obtenu un marché de qualité à l’export par exemple.
              Il vous dira, pince sans rire, que la banque lui a quand même refusé le prêt...

              Les petits patrons, c’est bien, je n’ai rien contre. 
              Là, il s’agit de redonner un sens, une direction, à l’économie à l’échelle de l’Europe. Ce n’est pas le travail des petits patrons. Il faut que l’Etat se redresse les manches, comme en Chine, et se dote d’un appareil productif cohérent, utile, et compétitif.
               Pour l’instant, la majorité des PME utiles délocalisent leur production là où elle peut bénéficier d’un environnement cohérent et organiser (Chine, Inde etc.). Celles qui restent sur le territoire sont celles qui ne produisent rien d’intéressant ou d’utile (services abandonnés par le système publique, sociétés commerciales basées sur l’arnaque, etc. etc. ).

              Que proposez vous, si vous êtiez aux commandes du pays ?

              S’adapter !
              Aujourd’hui, les économies les compétitives sont les économies mixtes où l’Etat non seulement contrôle et gère, mais surtout décide des principales orientation stratégique. Puisque nous sommes l’Occident et que nous avons 200ans d’avance, nous devons le faire dans un cadre de démocratie directe. 

              Exemple (d’idées pesos ) :
              Abandonner le nucléaire partout. Construire massivement des centrales solaires type Andasol dans les pays du sud. Mettre en place un système d’électricité continue pour distribuer l’énergie produite. Utiliser cette manne énergétique pour entièrement automatiser l’agriculture. Passer à une agriculture industrielle ET boiologique ET écologique. Créer des usines (de textiles, automobiles, etc) qui fonctionnent sans aucun ouvrier. Installer un système de voitures électriques collectives dans les villes et sur les autoroutes. Défaire tout le système actuel de distribution en supprimant tous les intermédiaires et tous les supermarchés pour les remplacer par de la livraison à domicile. Transformer 3 Millions de chômeurs en 3 Millions de chercheurs (ce que font les indiens et les chinois), etc. etc.

              Bref : 


              Il nous faut un système politique basé sur la démocratie directe, et un système économique reposant sur le coopérativisme. Il faut remettre à plat toute l’organisation du système économique. Il faut arrêter de croire en des théories mystiques comme la loi du marché qui sont utiles dans un premier temps pour passer du féodalisme à la modernité. Il est temps de se poser les bonnes questions :

              Pour soi même :
              ’A quoi sert mon travail ? A quoi sert ce que je fais dans la vie ? En quoi mon activité quotidienne permet-elle à la société d’évoluer ?’
              Pour la société :
              ’De quoi avons nous besoin ? Que doit t-on produire ? Comment le produit t-on ? Où le produit t-on ? Où allons nous ? Que voulons nous ?

              Bref, des questions très différentes de celles consistant à vouloir manipuler des symboles sur du papier. 








            • Leo Le Sage 9 juillet 2012 10:57

              @AUTEUR/Par lsga (xxx.xxx.xxx.105) 9 juillet 10:07

              Vous dites : « Ce qui n’a pas de sens, c’est de ne parler QUE de la recherche de financement comme on le fait actuellement »

              C’est évident...

              Vous dites : « Mais là, les problématiques monétaires absorbent 99% des réflexions de nos dirigeants »

              Disons plutôt 90%. Mais on ne va pas chipoter sur les chiffres...

              Parler de social ce n’est pas parler de monnaie quand même... smiley

              Vous dites : « Que peut produire l’économie Grecque à part de l’Huile d’Olive ? »

              Vous êtes un peu dure là...

              Ils produisent du tourisme aussi non ? Et puis il y a les armateurs...

              Je constate que les grecques n’ont rien fait mais absolument rien pour exiger que les armateurs payent des impôts !

              Vous dites : "Nous sommes dans une crise financière qui est la conséquence de l’incapacité du système économique et en particulier financier à s’adapter aux développements de la force de production Chinoise"
              NON : ce sont les droits de douanes qui ne sont pas adaptés. Même en faisant partie de l’OMC les Européens ont parfaitement le droit de créer des barrières douanières limitées à 35% je crois.
              Les chinois s’en sortent parce qu’ils ont fait des efforts du côté des possesseurs de matières premières...
              C’est à dire l’Afrique... L’Europe a été arrogante avec l’Afrique et les Africains le font payer à l’Europe en traitant avec les... Chinois.
              Un des buts de la guerre de Libye c’est de bouter les chinois d’Afrique. C’est trop tard.

              Ce que vous dites ici : "Les dirigeants Chinois, eux, n’hésitent pas à repousser de la main TOUTE réflexion concernant la monnaie et à se concentrer sur les problématiques de PRODUCTION"
              Mais les chinois ils font mieux que penser production car en fait ils ne pensent pas trop production.
              Eux ils ont une vision prospectiviste qui est de loin supérieure à ce qu’on fait ici en Europe.
              C’est une des problèmatique du capitalisme : le capitalisme vise le court terme alors que la prospective le long terme : Forcément çà ne marche pas.

              Vous dites : "A cause de la financiarisation. Les laboratoires US sont plus intéressés par déposer des bouts de papiers magiques leurs permettant ensuite de porter plainte que par faire de vraies recherches"
              Oui et non. Pour la France c’est une erreur politique qui est à l’origine.
              Pas de politique d’industrialisation [çà je savais pas donc çà m’est resté en travers de ma gorge]
              Pas de politique de recherche, une véritable abberation.
              Maintenant on me parle de FSI... et d’un autre programme sur la recherche : c’est trop tard.
              On ne pourra pas rattrapper facilement les chinois... [En apparence l’Europe est en avance mais à mon avis la Chine est devant]
              Si l’Europe s’écroule, ce n’est pas pour tout de suite, la chine aura des soucis, mais à la marge.

              Pour les USA c’est le capitalisme d’un certain Milton Friedman et surtout du philosophe de pacotille Adam Smith qui a foutu le bor...
              Et je suis très poli.

              Vous dites : "La recherche médical est l’exemple parfait : ils ont abandonné la recherche dans le domaine de la résistance aux anti-biotiques (trop cher, trop compliqué), et préfère chercher des variations moléculaires de médicaments existants déjà pour renouveler leurs brevets"
              Ce n’est pas trop un problème car en fait il y a plein de petit laboratoires qui s’interesse à ses questions...

              Vous dites : « Les Chinois et les Indiens, eux, avec des capitaux très faibles vont prendre le lead de la recherche scientifique »
              Ils prennent DEJA le lead dans des domaines hautement stratégique comme le véhicule électrique, l’informatique, les télécoms...
              [ZTE, Huawei, etc...]

              Vous dites : "En informatique, quand un programme est incapable de suivre le développement du HardWare, on ne se contente pas de lui attribuer plus de mémoire : ça ne sert à rien. Il faut recoder, proprement, et de manière adaptée au nouveau HardWare"
              LOL smiley smiley smiley

              Bon j’arrête là car je dois partir...

              Mais je reviens, pas nécessairement sur cette page mais je vais aller là où vous irez pour vous satisfaire...

              Si je finis avant ben je serais là...


            • kedjey 6 juillet 2012 12:42

              Nigel Farage est vraiment au top, son discours est explicite, limpide, juste.

              Bien dommage qu’en France nous n’en avons pas un équivalent,

              Moi qui croyais naïvement que « le changement c’est maintenant ! » On nous aurait menti ?


              • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 13:36

                 D’où l’intérêt du combat de Farage : en tant qu’anglais il pourrait très bien se désintéresser de la question de l’euro et c’est pourtant lui qui apporte la plus forte critique au parlement (quand nos Mélenchon et autres Le Pen y sont étonnement muets...)


              • Anaxandre Anaxandre 6 juillet 2012 13:59

                 C’est évident ! Avez-vous déjà vu un seul extrait, même court , de Farage au journal de 20H ? Le français ne l’a jamais vu ou entendu ! Quant au parlement, même les quelques députés eurosceptiques sont bien vite retournés par la « gamelle » et les puissants lobbies qui œuvrent en coulisse.


                • lambda 6 juillet 2012 14:17

                  @ anaxandre

                  Vous avez raison , si on entendait quelques passages de Farage aux journaux TV, les neurones de certains se mettraient peut être à fonctionner

                  Pour l’instant l’apathie intellectuelle est quasi généralisée - c’est déprimant


                • lsga lsga 6 juillet 2012 14:28

                  Farage, pure représentant de l’Oligarchie Financière, du boursicottage le plus effréné de la City, ultra libéral, anti-social, un des responsables direct de la désindustrialisation de l’Angleterre. 


                  C’est ça votre nouveau prophète ? 

                  tss... ce que vous êtes crédules et superstitieux. 
                  Pendant que l’on débat pour savoir quelles lettres et quelles chiffres écrire sur nos bouts de papiers, pendant que nous débattons pour savoir si des bits informatiques doivent passer par tel ou tel serveurs (Banque de France, BCE, FMI, etc.), les chinois, eux, construisent des Usines. 

                  Il faut dire qu’ils ont lu Marx. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mefrange

Mefrange

Formations de géographie, histoire, géopolitique. Adepte de la simplicité volontaire et de la vie gouvernée par les lois naturelles. Observateur et témoin lucide de l'Occident "fin de partie". .


Voir ses articles

Inscrivez-vous pour participer à AgoraVox

Derniers articles de l'auteur

Tous les articles de cet auteur


A lire dans la même rubrique

Economie
Voir tous les articles de la rubrique


Les thématiques de l'article


Palmarès

3 derniers jours

Articles les plus lus

  1. Marine Le Pen à l’Élysée : une présidente impuissante
  2. Va-t-il y avoir un soulèvement en Suisse ?
  3. Monsanto-Bayer… « Quand Bayer achetait des lots de femmes à Auschwitz » ?
  4. Et le gagnant est... Nibor Sed Siob !
  5. OTAN : vers la fin de cette organisation criminelle ?
  6. Au revoir, au revoir, Président…
  7. Moi, SDF depuis ma naissance !
  8. Mélenchon, ses œillets, mais aussi ses œillères
  9. Euro réforme constitutionnelle en Italie : le non en tête des sondages !
  10. Etienne Chouard : La vérité sur le chômage !

Derniers commentaires