Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > On peut créer 1 million d’emplois avec les 20 milliards d’euros (...)

On peut créer 1 million d’emplois avec les 20 milliards d’euros donnés aux patrons avec le CICE

Comment ne pas se souvenir du patron du MEDEF arborant un pin’s sur sa promesse de créer un million d’emplois pour mieux se féliciter de la politique du gouvernement Valls UE donnant des dizaines de milliards d’euros au CAC 40, au patronat ?

Si le grand Capital a bien empoché les milliards, chacun peut constater que les emplois ne sont pas là (lire ici : les vrais chiffres du chômage en juin 2016). En revanche, la baisse des salaires (lire ici) et pensions (lire ici), la précarisation, la destruction des droits des travailleurs elle est bien réelle. Et la preuve du renforcement de l’exploitation capitaliste, des millions de travailleurs la vivent durement tous les jours, par la perte de pouvoir d’achat et la précarité.

créer 1 million d’emplois avec 20 milliards d’euros

 Les chiffres sont implacables. Prenons l’exemple du CICE coûtant 20 milliards d’euros par an au budget de l’état : 20 milliards d’euros sont directement donnés à la classe capitaliste, 20 milliards pris majoritairement dans les poches des travailleurs, vos poches, via les impôts. Calculons à combien de salaires correspondent ces 20 milliards d’euros chaque années :

  • 1 003 260 salariés payés au smic soit1466 € brut mensuel [ soit un salaire + charge mensuel de 1661,25 €. 20 000 000 000 / (1661,25 x 12) = 1 003 260 ]
  • 544 389 salariés payés à 1,5 smic soit 2200€ brut mensuel [ soit un salaire + charge mensuel de 3 033,67 €. 20 000 000 000 / (3 033,67 x 12) = 544 389 ]
  • 398 180 salariés payés 2 fois le smic soit 2934€ brut mensuel [ soit un salaire + charge mensuel de 4 185,71€. 20 000 000 000 / (4 185,71 x 12) = 398 180 ]

Bien sûr, chacun comprend que ces centaines de milliers, ce million de travailleurs travailleraient c’est à dire produiraient de la richesse.

Par exemple dans le cadre d’un grand pôle public de l’industrie qui pourraient œuvrer à la transition énergétique, comme le propose le programme candidat du PRCF.

3.2. (Re-)Nationaliser, sans indemniser les gros actionnaires, l’ensemble du secteur financier, bancaire et assurantiel ; orienter ce secteur vers la création d’emplois, l’aide aux PME et la réindustrialisation du pays ; nationaliser tout le CAC-40 ainsi que toute très grande entreprise d’intérêt stratégique : grande industrie, armement, commerce de gros et grande distribution, ports et aéroports, téléphonie, ferroviaire… ; constituer un pôle énergétique 100% public fédérant EdF, GdF, Suez, AREVA et privilégiant la sûreté des installations, le contrôle citoyen, la recherche, des tarifs bas pour les particuliers et les PME créatrices d’emplois ; re-nationaliser Renault et mettre en place une filière automobile franco-française avec un statut protecteur pour les salariés de la filière, équipementiers compris ; mise en place d’une gestion démocratique tripartite des grandes entreprises nationalisées : Etat, salariés, usagers. programme candidat du PRCF

Par ailleurs, ils consommeraient, payeraient des impôts etc. faisant tourner l’économie. Par exemple, s’ils dépenses la totalité leur salaire, 20% revient alors directement à l’état sous forme de TVA … Bref, une large partie de ces 20 milliards d’euros versés à ces travailleurs retourneraient au budget de l’état. En réalité, avec ces 20 milliards, ils seraient possible de réduire drastiquement le chômage ! De créer bien plus qu’un million d’emplois

Euro austérité pour les travailleurs, subvention à milliards d’euros pour les capitalistes

hollande medef UECréer des emplois et réduire le chomage ? Mais le but du système capitaliste n’est pas là, le but est – pour reprendre les mots de la Commission Européenne qui dans ses ordres données au gouvernement français se félicite de la mise en oeuvre du CICE et exige l’application de la Loi Travail – de renforcer « la compétitivité » en faisant baisser le « cout du travail » : en claire, faire trimer les travailleurs plus en les payant beaucoup moins. De quoi augmenter les dividendes, les cours de bourses et remplir ainsi – via le Luxembourg ? – les coffres aux Panama ou ailleurs de l’oligarchie capitaliste. Une étude du Boston Consulting Group estime ainsi qu’entre 2015 et 2019, le nombre de millionaires devraient augmenter de 60%, passant de 230 300 à plus de 370 000. L’institut de statistique national (INSEE) lui constate une augmentation continue de la pauvreté, avec désormais plus de 8,5 millions de pauvres en France. C’est cela le capitalisme. La pauvreté et la misère pour le plus grand nombre, pour les travailleurs pendant qu’une toute petite minorité concentre la quasi totalité des richesses produites par les travailleurs, et accapare la totalité du pouvoir réel.

La vraie question qui se pose n’est donc pas de savoir s’il est possible de réduire le chômage : oui il est possible d’éradiquer le chômage, à condition de sortir du capitalisme.
Et ça c’est possible si les travailleurs s’organisent et s’unissent dans l’action. Et c’est bien ce que leur propose les militants franchement communistes du PRCF.

JBC pour www.initiative-communiste.fr
Pour une information libre et engagée, soutenez Initiative Communiste, abonnez vous !

source : http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/on-peut-creer-1-million-demplois-avec-les-20-milliards-deuros-donnes-aux-patrons-avec-le-cice/


Moyenne des avis sur cet article :  3.76/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

90 réactions à cet article    


  • Perceval 17 août 15:59

    on peut effectivement créer 1 million d’emplois dans le secteur privé en France et sans besoin d’argent supplémentaire : on laisse les patrons de TPE embaucher leurs 2 premiers salariés sans qu’ils dépendent du code du travail. Perso dans ce cas j’embauche (je fais 300 000 € de CA et je peux me l’offrir mais sans ce code du travail de 3500 articles).


    • flourens flourens 17 août 16:39

      @Perceval
      et pourtant tu travailles avec le code du commerce et le code de la concurrence, largement aussi gros que le code du travail, mais ça !!!!!!
      et puis embaucher sans loi cela s’appelle comment, l’esclavage, non ?


    • sampiero sampiero 17 août 16:43

      @Perceval 


      «  on laisse les patrons de TPE embaucher leurs 2 premiers salariés sans qu’ils dépendent du code du travail.  »

      on peut faire beaucoup mieux avec les principes de perceval : Créer immédiatement 20 millions d’emplois d’esclaves !  déjà que .............

      Qu’on lui permette de ne pas les payer . et il fera plus de 300.000€ de CA ! 

      Lu les fera, mais ses enfants , qui seront "embauchés au même régime ? Il doit s’en foutre.

    • rocla+ rocla+ 17 août 17:07

      @sampiero


      Je m’ esclaffe avec tes esclaves . 

      C ’est vrai qu’ au pays des Droits de l’ Homme il a encore jamais été question 
      des Devoirs de l’ Homme . 

      J’ la remets elle est trop bonne ...

      J’ m’ esclaffe  de tes esclaves . 

    • sampiero sampiero 17 août 19:14

       Dans la plupart des boites, même chez les capitalistes les plus sauvages, les salariés bénéficient de prix sur la production. C’est normal ce sont eux qui la font !


      les droits d’un mitron c’est cadeau d’une baguette par jour travaillé, (prix de revient 10cms d’euros) même si c’est lui qui les fabrique, les cuit et souvent même qui les vends en remplaçant bobonne à la caisse pendant la messe.

      Si congé ou maladie, pas de baguette !

      Sinon ses droits chez un boulanger d’AV, c’est le smic à vie , jamais de promo et quand on vend la boutique, c’est la porte.
      et il parle de devoirs smiley

    • Le421 Le421 17 août 21:10

      @Perceval
      Sans déconner...
      Vous vous rendez compte des âneries que vous avez écrites ?

      Parce que si vous y croyez, vous vous êtes trompé d’époque, et surtout, surtout, restez anonyme !!
      Parce que quand le vase va déborder...

      https://www.youtube.com/watch?v=fyHr2LraKP0


    • Le421 Le421 18 août 13:53

      @Perceval
      3500 articles dont 90% à l’origine du patronat...


    • simir simir 18 août 15:11

      @Perceval
      Le code du travail ne fait pas 3500 article
      Pas étonnant que vous n’embauchez pas vous ne l’avez pas lu.
      Ce code n’est pas plus gros que les autres et les 2/3 sont des commentaires.
      Aux Prud’hommes seuls une dizaine d’articles servent.


    • Odin Odin 18 août 15:53

      @Perceval

      L’embauche d’une ou plusieurs personnes ne se fait pas en fonction du CA, mais en fonction des marges déjà dégagées et de celles budgétisées par cette ou ces embauches pour répondre à un carnet de commandes en augmentation pour le moyen et long terme.   


    • Ezamose 16 septembre 22:33

      @simir

      « Le code du travail ne fait pas 3500 article »

      http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion0682.asp&nbsp ;&nbsp ; ( 6 fevrier 2013 )

      En effet, en s’y attardant plus attentivement, le code du travail nous donne à voir trois éléments néfastes quant à son effectivité réelle. D’une part, sa complexité est surprenante. Le code du travail est en effet passé de 600 articles en 1973 à 3 800 en 2003. Après avoir sextuplé en 30 ans, il a triplé, et ce en 5 ans. Aujourd’hui, le code du travail compte plus de 10 000 articles !


    • JL JL 17 août 16:10

      Et avec ces 20 milliards de prébendes, combien ont-ils pu détruire d’emplois ?


      • rocla+ rocla+ 17 août 16:15

        @JL


        Ah voilà un gauchiasse , allez JL montez votre boite .

        Votre très haut QI  est propice  à des aventures entrepreneuriales extraordinaires .

        La France vous remercie .

      • Le421 Le421 17 août 21:13

        @rocla+
        P’tin Cap’tain !!
        Ils vous ont fait le BCG avec une aiguille de phonographe !!

        Vous répétez toujours le même disque, merde...
        Achetez un âne, faites des compétitions, sortez votre baguette du four de temps en temps !!  smiley


      • rocla+ rocla+ 17 août 21:22

        @Le421


        Regarde voir si ton copain Gil n’ a pas fait une indigestion de son bouquin 
        les aventures du Gogol Marx  et de son autre livre gnou munisse :
        Comment devenir con en moins d’ une seconde par Staline-Martinez en faisant chier 
        les usagers du train . 

        En vente dans toutes les bonnes gares .... smiley

      • NicolasA (---.---.219.36) 18 août 14:22

        @rocla+
        « Votre très haut QI »


        l’hôpital qui se fout de la charité

      • JL JL 19 août 00:13

        @NicolasA
         

         vous ne devez pas en avoir beaucoup, vous, de QI pour écrire cette phrase ici.
         
         Si vous ne comprenez pas, cela ne fera que confirmer mon appréciation.
         
         Désolé.

      • rocla+ rocla+ 17 août 16:14

        On peut créer beaucoup d’ emplois en France  , on attend  les entrepreneurs 

         de tout poil pour créer des entreprises pour embaucher .

        Les communistes grévistes pourraient faire la démonstration de leur savoir-faire 
        et embaucheraient leurs compatriotes , mince il y a le mot patriote . 



        Allez les Gil les Bourricots les Pyrathome  et toute la gauchiasserie d’Agoravox 
        montrez  nous que vous avec pas QUE  de la gueule . 

        C ’est pas dur l’ entreprise , il ne faut aucun capital de départ ni de parents riches .

        Il y a l’ exemple de l’ orphelin devenu milliardaire .

        Demandez moi , je mets le lien . 

        De plus c’ est très facile puisque d’ après ce cher Gil les subventions tombent par milliards . 

        Allez hop , chers communistes  le pays compte sur vous .

        • mmbbb 17 août 20:58

          @rocla+ effectivement je ’ne comprends pas très bien la rhétorique de ces personnes de gauche ( dont la superbe enflure Auxi, le gauchiste de merde par excellence ) toutes ces personnes qui sont fonctionnaires à priori ( statut protecteur ) et qui passent le plus clair de leur temps a demonter la libre entreprise Si les milliards tombent a flot , pourquoi ne profitent ils pas de cette manne Le pire est tout de meme Gil qui ignore la LOLF ( loi organique de finance ) et par un raisonnement qui lui est propre demontre que le patronat touche 200 milliards d’ euros Extraordinaire, la france a ses comptes certifies . Cet auteur oublie de citer les 35 milliards de la formation professionnelle dont divers rapports sont assez severes quant a leur efficacite . C’est toujours la meme ritournelle


        • rocla+ rocla+ 17 août 21:11

          @mmbbb


          Ce sont juste  de petits mectons qui ont que  que que de la gueule . 

          Des bras cassés  qui s’ il avaient le monde courage monteraient une boite 
          la feraient prospérer  embaucheraient du monde .

          Sont juste bons à se plaindre . 

          De vraies couilles molles . 

        • Le421 Le421 17 août 21:17

          @mmbbb
          Entre le gauchiste de merde et le connard de droitiste, il faut choisir son camp.

          Perso, j’évite celui de l’insulte qui ne fait que dévaloriser celui qui la profère, majoritairement un illuminé de droite qui se croit riche et qui ne l’est pas, sinon, il ne perdrait pas son temps connement sur Agoravox !!

          http://blog.monolecte.fr/post/2008/06/06/le-complexe-du-larbin

          Prenez le temps de le lire, je suppose que vous saurez au moins faire cela. Comprendre sera sûrement plus ardu !!


        • NicolasA (---.---.219.36) 18 août 14:34

          @rocla+
          ou peut être de simples gens ordinaire qui ne rêvent pas de monter une boite qui leur permettrait de faire de la caillase 

          des gens biens, qui se contentent d’une vie sobre -normale- , un job qui les nourrissent leur permettent d’avoir une vie décente sans grosse extravagance ...

          des gens de gauche pour ainsi dire, pas des raclures de la droite qui ne pensent qu’au fric et ne supportent pas de voir des gens se plaindre des inégalités de notre société capitaliste ....

          parce que c’est un fait, gattaz et les mecs de son genre touchent un paquet de fric pour permettre des embauches et s’en servent pour pouvoir verser les mêmes (même peut être plus) dividendes aux actionnaires... et ça tombe bien c’est sa famille les actionnaires majoritaire... comme je disais, de vraies raclures de droite :)

          mais pas de souci, c’est la nature humaine, marcher sur son voisin (ou salarié) pour un meilleur avenir c’est un classique.. faut juste attendre que la marmite déborde et les rôles seront inversé


        • rocla+ rocla+ 17 août 16:18

          La vraie question qui se pose n’est donc pas de savoir s’il est possible de réduire le chômage : oui il est possible d’éradiquer le chômage, à condition de sortir du capitalisme.
          Et ça c’est possible si les travailleurs s’organisent et s’unissent dans l’action. Et c’est bien ce que leur propose les militants franchement communistes du PRCF.


          On attend médusés que vous , communistes fassiez la démonstration de votre intelligence constructive en montrant au monde ébahi 
           votre savoir-entreprendre . 

          La France reconnaissante .

          • flourens flourens 17 août 16:40

            @rocla+
            ça y est, tu as fini ta diarrhée


          • sampiero sampiero 17 août 16:45

            @flourens
            il ne fait que commencer, jusqu’à ce que l’infirmier lui confisque le clavier smiley


          • rocla+ rocla+ 17 août 17:04

            @clone sampiero


            Ça leur fait mal au cul quand on met leur nez dans leur caca mental . 

            Ils ressemblent à des Grominets gnou munisses ...

          • Le421 Le421 17 août 21:19

            @clone sampiero
            Encore un effort et la médaille d’or de la connerie est à votre portée. Je veux dire, par équipe, bien sûr !!
            Qui sera le « leader » de la bande ?
            Le concours est ouvert...  smiley


          • flourens flourens 18 août 00:41

            @clone sampiero
            ben, tu pourrais au moins t’appliquer à toi même tes conseils, ça nous ferait des vacances


          • straine straine 17 août 17:04

            Les différents types de [commerce international], « compensations commerciales », « compensations industrielles », « compensations financières », intègrent les charges sociales dans le calcul de la transaction.
            Le fait de dissocier ces charges à l’export en réintégrant nos spécificités sociales à l’import garantirait la pérennité de notre système sociétal tout en dopant nos produits à l’export.
            En moins de 10 ans, éradication du chômage par rééquilibrage de la Balance du Commerce Extérieur avec cerise sur le gâteau une pérennisation des acquis sociaux !


            • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 18 août 12:02

              @straine
              Ce serait donc des taxes douanières sociales. Le produit étranger serait redevable de x% pour paiement des taxes sociales françaises équivalentes et le produit français se retrouverait taxé de la même façon à l’importateur étranger.
              En valeur du produit ou proportionnel au nombre invérifiable d’heures pour le fabriquer ? Il faudrait un bon calcul pour en déterminer l’efficacité mais il serait certain, que d’une manière ou d’une autre, que le pays qui se défavoriserait par cette solution utilise un artifice quelconque pour reprendre son avantage.


            • straine straine 18 août 13:44

              @Frédéric Van der Beken
              Les douanes appliquent un système plus complexe avec la TVA surtout depuis l’intégration des spécificités fédéralistes européenne qui ont généré entre autre des arnaques se chiffrant en centaines de milliards d’€.
              Le commerce international en Hors Charges Sociales ne représente pas de difficultés majeures, vu que le MEDEF est très prolixe sur le sujet, rien que pour l’étude du gain de production, tout ce qui est manufacturé est disséqué !
              Votre conclusion, me laisse sans voix, vous sous-entendez qu’il faut accepter un état de fait puisque les parties adverses sont en mesure de contrecarrer vos réactions ?
              Pourquoi ?


            • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 18 août 15:07

              @straine
              Pourquoi ?
              Car pour fédérer le monde à un nouveau système, il faut une force ou une autorité exceptionnelle. De plus le commerce mondial est également une vaste partie de poker/échange/escroquerie où se mêle des intérêts autres comme politique, personnel, etc ...
              A ce jour, une taxe mondiale de faible % sur les transactions financières n’existe pas alors la tâche d’accorder tout le monde sur un système différent de commerce ...


            • straine straine 18 août 16:10

              @Frédéric Van der Beken
              Pour appliquer un commerce en Hors Charges Sociales la France, (hors fédéralisme de l’UE), n’a besoin de l’assentiment de personne.
              Il lui suffit de dégrever les charges à l’export et de greffer les siennes à l’import en totalité dans le cas d’un partenariat ou, compenser en fonction des charges sociétales existantes du pays d’exportation   !
              Pourquoi accepter un commerce international hors TVA et refuser l’idée d’un commerce international Hors Charges Sociales ?
              Un pays souverain, n’a besoin de l’assentiment de personne, pour appliquer un HCS !

               


            • zygzornifle zygzornifle 17 août 17:08

              il est de droite mais il ment comme un socialiste de droite ......


              • Le421 Le421 17 août 21:20

                @zygzornifle
                Socialiste de droite... Pléonasme.


              • shyroki (---.---.56.238) 17 août 17:46

                HA l’économie !


                Ce qui m’énerve c’est qu’on a un jeu de + et de - puis au final on ne sait pas vraiment ce qui se passe.

                Le CICE, tout comme le CIR sont de pure scandale.

                La pression fiscale devrait se faire à l’équilibre budgétaire, c’est à dire que l’état ne devrait pas pouvoir proposer des allègements avec 3% de déficits.

                Si vraiment l’état veut aider un secteur industriel, il peut parfaitement baisser la TVA sur ce secteur car actuellement il reprend d’une main ce qu’il donne de l’autre.

                Les crédit d’impôts sont des chèques en blanc et surtout ils s’appliquent à ceux qui ont les moyens de les payer, ça n’a jamais fonctionné et ça ne fonctionnera jamais.

                • Le421 Le421 17 août 21:24

                  @shyroki
                  Ben si ça fonctionne !
                  C’est du travail au noir à grande échelle pour les grands patrons.
                  Nos impôts partent aux Bahamas avec la complicité du gouvernement, qu’il soit de droite ou de droite d’ailleurs.
                  Et personne ne m’empêchera de penser qu’au passage, il y a des valises de billets qui passent « sous la table ».
                  Tous le monde dit que les politiques sont des cons, il suffit de regarder le compte en banque, et on voit qui sont réellement les cons...
                  Vous et moi.


                • rocla+ rocla+ 17 août 21:27

                  @Le421


                  Je ne voulais pas vous le faire dire .... smiley

                • NicolasA (---.---.219.36) 18 août 14:45

                  @rocla+
                  t’inquiettes tu en vaux au moins 10 des comme lui, lui il est con comme moi et d’autre parce que pas assez de couilles pour tout foutre en l’air, toi t’es juste un con de base, tu sais le mec aigri qui prend plaisir à casser les gens gratuitement sans chercher à comprendre, qui prend les gens de haut alors que t’es au raz du sol


                  ce serait bien que les gens comme vous assumiez votre coté j’suis une crapule , j’veux du fric quitte à niquer les autres, au moins les débats stériles s’arrêteraient, le monde serait fixé... d’un côté les batards qui font subir, de l’autre ceux qui subissent (avec probablement une petite minorité qui veut du fric mais qui a encore qq remords à exploiter l’autre)




                • Spartacus Spartacus 17 août 17:53

                  Explications du CICE aux gauchistes......


                  C’est un « crédit d’impôt » sur les sociétés basé sur la masse salariale dont les uns comptent car ils sont en dessous et pas les autres car ils sont en dessous.

                  Un genre. mélange de torchons et serviettes pliées avec des nœuds. 

                  Pour faire simple, on te prélève 15 et l’entreprise récupère un an plus tard +2, mais il y a fallut payer en de frais, et coûts de gestion pour récupérer 2

                  Quel cadeau ! On te rend un tout petit bout de l’argent qu’on vient de te prendre.....

                  C’est con ? Oui c’est con !....Mais le plus con se sont ces gauchistes qui t’expliquent que c’est un cadeau.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès