Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Or noir, traitement encore moins lumineux

Or noir, traitement encore moins lumineux

Ou comment la hiérarchisation de l'information semble révéler une fois de plus la puissance des lobbies

Je reviens de Guadeloupe (ouh le chanceux entends-je du fond de la classe…) ou, comme beaucoup de personnes touristes ou non, j’ai subi la grève des carburants organisée par le syndicat des gérants de stations-services.

Pour que le lecteur comprenne, voici, rapidement résumées, les raisons officielles de la colère :

Victorin Lurel, ministre de l’Outre-Mer, a entrepris en 2013 de réviser les décrets régulant les tarifs des carburants en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane. Ces décrets, co-signés en décembre 2103 par les ministres Philippe Martin (Énergie) et Pierre Moscovici (Économie et finances), auraient pour objectif de rendre plus transparente les marges des compagnies pétrolières, de s’y attaquer (on parle de 14 à 22%) et par ricochet, de faire baisser les prix à la pompe.

L’incompétence des ministres susnommé en matière d’économie, pire de commerce, n’est certes plus à démontrer. Malgré cela, elle le fut une fois de plus…

En matière d’achats de biens de production ou d’énergie, baisser la marge du fournisseur de rang 1 mène quasi systématiquement, par effet de levier, à une pression de celui-ci sur le fournisseur de rang 2 pour rognage de sa marge. Ceci d’autant plus si la différence de poids financier ainsi que l’existence de monopole clientéliste existe, ce dont la grande distribution (en particulier au niveau de l’essence) est un cas d’école. N’importe quel acheteur professionnel le sait…

Le rang 2 étant occupé par les gérants de stations-services, une protestation (sous forme d’arrêt de livraison ou grève, avec prise des consommateurs finaux en otage) était plus que prévisible.

D’autant que les pétroliers ont brandi non seulement la menace de la récupération des marges perdues exclusivement au détriment des pompistes. Parmi les « solutions » envisagées : reprise en gérance directe, augmentation des loyers, généralisation des stations automatiques.

On pourra discourir sans fin sur la déontologie de telles pratiques, sur la sottise d’un gouvernement, qui, décidemment, se caractérise par l’usage systématique du passage en force et l’inexistence de discussion et de négociation.

Je souhaite plutôt m’arrêter sur le traitement de l’information en France métropolitaine.

J’avoue que la place inexistante accordée à ce mouvement (suivi en Martinique et en Guyanne quoique l’épicentre reste Guadeloupéen) dans les « médias » nationaux me laisse sans voix. Certes, ces « petits bouts de France » si loin de la métropole ne pèsent évidemment pas grand-chose à la vue des préoccupations métropolitaines du moment : notre président porte-t-il un casque lorsqu’il enfourche sa concubine, Dreux est-il devenu l’épicentre du prochain holocauste, faut-il ou non s’inquiéter des discounts 4G de Free, Libération va-t-il enfin laisser la place à un vrai journal…

Bon, on dira peut-être que j’y vois une obsession du « 2 poids 2 mesures » si bien défendu entre autres par Duhamel&Monotuka&Duhamel (j’y reviendrai dans un article séparé, promis), mais 1 Million de Français privés d’essence, une économie réduite à peau de chagrin à la suite d’un mouvement de contestation d’un syndicat finalement assez peu puissant et organisé, cela aurait au moins mérité quelques lignes dans Le Monde ou Le Figaro me semble-t-il…

Je ne doute pas que si tous les pompistes de Toulouse et sa banlieue avaient entamé les mêmes protestations, non seulement un paquet de quotidiens nationaux en auraient fait leurs unes, mais pourquoi pas JT et même hebdos en kiosque. La rien !??!

Stupéfaction et désarroi. Tout d’abord pour le touriste métropolitain dont j’ai pu revêtir les habits durant quelques semaines. Mais aussi pour le négropolitain dont l’origine Martiniquaise m’a été rappelé plus souvent qu’à son tour et de manière plus ou moins subtile par mes « concitoyens » à visage pale, ceci depuis l’école primaire.

L’information qui « mérite considération nationale » ne serait-elle cantonnée qu’a une certaine partie de la population ? La notion de couleur interviendrait-elle dans le choix éditorialiste des patrons de presse et autres rédacteurs en chefs ? Une chute de ski d’une star blanche étrangère mérite-t-elle un traitement 100 fois plus intense que la perturbation de la vie quotidienne, mais aussi de la subsistance financière de 1 Million de noirs compatriotes ?

J’ai bien peur que, malheureusement, la réponse soit dans les questions…


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • totor101 totor101 12 février 2014 16:28

    Ces décrets, co-signés en décembre 2103 par les ministres Philippe Martin (Énergie)

    Quel beau post de science-fiction !


    • San-antonio San-antonio 12 février 2014 16:33

      Oups désolé 2013 smiley


      • zygzornifle zygzornifle 13 février 2014 08:12

        l’Or noir conduit à l’ordure .....


        • spartacus spartacus 13 février 2014 13:02

          Bof ! une grève de plus chez les habitués de la gréviculture...


          La semaine prochaine se sera l’ANPE, la suivante la sécu, la suivante la vie chère, la suivante le LKP, la suivante le port etc etc...

          • Prudence Gayant Prudence Gayant 13 février 2014 13:15

            Quelques infos sur la grève sont passés sur les fils infos de Lci ou I.télé. 

            La Réunion était elle aussi touchée par cette grève.
            Il me semble que la Guadeloupe et la Martinique ont cessé la grève en même temps puisque les gérants des stations se sont réunis à la Guadeloupe pour décider de la fin de cette grève.
            Moi blanche de peau j’ai été assez souvent victime de racisme venant des locaux ou en Afrique où j’ai vécu.
            Les blancs ne sont pas les seuls adeptes de paroles blessantes, loin s’en faut. Les Guadeloupéens sont pas mal pour cela.
            Quant aux grèves, la France n’en est-elle pas aujourd’hui et depuis hier bloquée par les taxis ?
            Que doivent penser les touristes ou affairistes arrivant à Roissy et ne trouvant pas de taxi car bloqués par une grève de taxis ?
            Une dernière pour finir, les DOM ne sont pas composés que de Noirs. Ce sont après tout des départements français. 

            • Trelawney Trelawney 13 février 2014 13:57

              Ce sont après tout des départements français. 

              Les DOM sont avant tout des départements d’outre mer. Sauf lors des jeux olympiques et seulement lorsqu’ils gagnent des médailles en athlétisme. C’est seulement dans ces conditions qu’ils sont considérés comme français.

              C’est comme ça c’est un fait !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

San-antonio

San-antonio

Moi.


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès