Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Patrick Devedjian et Christian Estrosi : « C’est pas parce (...)

Patrick Devedjian et Christian Estrosi : « C’est pas parce qu’on a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule »

Qu’est ce qu’il ne faut pas faire pour sauver l’industrie de la publicité et de la communication et ... les ministres en quête de bonnes nouvelles !

Ainsi  : le gouvernement a lancé lundi une grande campagne de promotion du plan de relance de l’économie française présentant les différents chantiers lancés depuis sa mise en oeuvre, a annoncé le ministre chargé du plan, Patrick Devedjian.

En clair on va faire la promotion des "bonnes idées" à venir qui sont suspendues ... au grand emprunt. Ou comme l’écrit l’express "la relance de la relance" ...
 
Comme on peut le voir sur une Vidéo issue du site du Ministère de la relance, cette campagne est : " Déclinée par départements sous le slogan "la relance est en marche", la campagne expose par voie d’affichage et dans la presse les détails de certains des 700 projets déjà lancés sur le millier prévu par le gouvernement. Son coût est de ... 1,3 million d’euros, a affirmé le directeur du Service d’information du gouvernement (SIG), Thierry Saussez" - Source AFP/Google

Comment, 1,3 millions pour nous expliquer la "brillante" réussite passée et à venir du ministre Devedjian ?

Et oui : "Une campagne déclinée dans 84 départements, sur 9 000 panneaux, et dans la presse quotidienne régionale (200 parutions prévues) : voilà comment, à partir du 21 septembre, Patrick Devedjian, ministre de la Relance, compte sensibiliser les Français aux travaux initiés par son ministère pour soutenir l’économie face à la crise. Grâce à un site Internet, chacun pourra connaître les programmes proches de son domicile... / ... " - Source L’Express

Néanmoins, cet "enfumage" ne pourra pourtant pas cacher l’essentiel. Car, que ce soit au ministère de la relance ou celui de l’industrie, où, on se flatte d’avoir "sauvé" 60 emplois, alors que la réalité est la suivante : "Selon cet accord, HIG doit reprendre immédiatement 15 à 20 salariés, puis progressivement arriver à 60 à 70 personnes. "Je veux une montée en puissance de 200 à 300 dans les trois ans qui viennent", a déclaré Christian Estrosi" - Source Nouvel Obs

On sait parfaitement que la catastrophe est imminente et que n’importe quelle entreprise peut "rouler dans la farine" n’importe quel élu, ministre ou même Président de la République !
 
Car, lorsqu’on prend connaissance de l’actualité boursière, on peut lire :

Molex : L’action du spécialiste de la connectique automobile gagnait 4,57% à 21,31 dollars sur le Nasdaq vers 14h35 GMT.

Molex précise dans un communiqué que l’accord conclu récemment sur la fermeture de son usine française de Villemur-sur-Tarn lui permettra de comptabiliser plus rapidement certains coûts de restructuration. ... / ... Pour le premier trimestre de son exercice fiscal, Molex prévoit un bénéfice par action de 12 à 16 cents hors éléments exceptionnels, alors qu’il ne tablait jusqu’à présent que sur quatre à dix cents. Son chiffre d’affaires trimestriel devrait se situer entre 650 et 665 millions de dollars, contre 590 à 630 millions prévus auparavant. - Source Reuters/Yahoo

Donc, toutes nos félicitations à Christian Estrosi !!!

Toutefois, n’accablons pas celui que le canard enchaîné appelle le "motodidacte" et grand libéral économique devant l’éternel, puisqu’une récente affaire vient le toucher au plus profond de ses convictions de ministre et d’élu local.

Comme tout le monde le sait, les élus de l’UMP n’ont jamais rien trouvé à dire lorsque les sociétés françaises d’électronique ou d’informatique ont délesté leurs effectifs français pour mieux s’épanouir en Afrique du Nord, Chine et surtout en Inde. Il fallait s’adapter nous disaient-ils !

En effet : "En 2008, les prestations de services informatiques en France réalisées en « offshore » (Espagne, Afrique du Nord, Europe de l’Est, Amérique du Sud, Canada, Asie-Pacifique) ont représenté, selon le cabinet Pierre Audouin Consultants (PAC), un volume d’affaires de 1,2 milliard d’euros, soit 5 % du marché des services informatiques.

Le cabinet estime que « durant les dernières années, le modèle indien sur la France s’est illustré par des investissements importants de sociétés françaises en Inde », citant Capgemini, Steria et Atos Origin, et « la présence de plus en plus significative des acteur indiens » comme Wipro, Tata Consultancy Services (TCS), Infosys, et HCL. - Source Zdnet

Or, Christian Estrosi ne semble plus être d’accord avec cette théorie de l’adaptabilité, surtout lorsqu’elle s’applique à son fief des Alpes Maritimes

"Le ministre de l’Industrie a convoqué cette semaine la direction européenne de Wipro. Christian Estrosi se dit indigné que 5 millions d’euros d’aide publique aient été perçus par la SSII indienne le 8 juin, soit trois jours avant l’annonce du risque de fermeture de Wipro NewLogic en France. .. / ... En juin 2009, le groupe (5 milliards de dollars de chiffres d’affaires en 2008 et un bénéfice de 678 millions) a annoncé son intention de fermer début octobre le site. Une douche froide pour les salariés, qui ne s’y attendaient pas, d’autant que Wipro venait de toucher, dans le cadre du plan de relance, les 5 millions d’euros de crédit impôt recherche.

Et oui, "pas de ça lisette" puisque, déjà :

"Au printemps 2009, Texas Instruments a confirmé la suppression de plus de 300 emplois à Villeneuve-Loubet. Hewlett-Packard et Alcatel-Lucent prévoient aussi des plans sociaux. HP devrait supprimer 134 postes à Sophia-Antipolis dans les services de la R&D. Chez Alcatel-Lucent, l’avenir du site sophipolitain (32 per­­son­nes) est compromis avec le transfert, craignent les salariés, de l’activité en Inde"

Et que : "Selon l’observatoire économique consulaire Sirius, le secteur des TIC sur la Côte d’Azur (1.260 établissements, 20.390 emplois et un chiffre d’affaires de 4,2 milliards d’euros) a enregistré au premier semestre 2009 une baisse de 11 % de son chiffre d’affaires (- 13 % à l’export) et les perspectives sont mauvaises ... / ... Egalement maire de Nice, Christian Estrosi entend créer un « comité stratégique » afin de préserver les emplois de ce site installé à Sophia-Antipolis. Spécialisé dans le domaine du sans-fil (Wi-Fi, Bluetooth…), Wipro NewLogic conçoit des circuits intégrés.- Source AFP/Yahoo

Et pourtant, comme on pouvait le lire en Avril 2008 : "Azim Premji (Wipro)compte sur « Nicolas Sarkozy pour mener les réformes ». Sur ses sites de la Défense, Sophia Antipolis et Clermont-Ferrand, Wipro emploie déjà quelque 169 salariés dont une majorité d’autochtones "

Alors que dans le même temps, Jean-François Rambicur, président de la commission économie-marchés de Syntec informatique s’extasiait sur l’inverse : "... / ... L’offshore a doublé entre 2005 et 2007, il est passé de 2 à 4 % du marché français et pourrait atteindre entre 8 et 10 % à horizon 2010-2012 ... / ... " - Source 01informatique

Alors, de quoi Christian Estrosi peut-il s’étonner ?

En effet, doit-on penser que comme beaucoup de français, il n’avait pas lu le programme de l’UMP pour les présidentielles de 2007, en ce qui concernait le chapitre "Emploi informatique - offshore" : " La question n’est pas spécifique au secteur informatique, les réponses font partie du socle du programme de l’UMP. Il n’y a pas de solution miracle, il faut créer des conditions qui facilitent le travail en France, en favorisant les initiatives individuelles et les micro-projets et en rendant le marché du travail moins rigide" - Source Monde Informatique

Ou pris connaissance des idées et propositions du Club89, (dont Jacques Toubon est le président) qui indiquait dans sa "Contribution au programme législatif de l’UMP"

" ... / ... La mondialisation n’est pas une idéologie anglo-saxonne comme essaient de le faire croire une partie de la gauche et les altermondialistes. C’est un état de fait résultant des progrès technologiques qui au cours des 50 dernières années ont modifié les échelles d’espace et de temps ... / ... Au lieu de chercher à ériger des lignes Maginot illusoires, posons-nous les bonnes questions : pourquoi la France actuelle recule en Europe : PIB, chômage, dette ? ... / ... " - Source Club89

Seulement, lorsqu’on est dans l’incapacité de gérer ses contradictions et obligé de "jouer au pompier" avant les prochaines élections régionales, il ne reste plus qu’à mettre en application la célèbre phrase de Michel Audiard : "C’est pas parce qu’on a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule" ...


Jean-Claude BENARD
Slovar les Nouvelles

Copyright titre
"C’est pas parce qu’on a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule" film français de 1974 réalisé par Jacques Besnard

Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Furax Furax 22 septembre 2009 17:06

    Ils tremblent, Aubry commence son Tour de France ! (y a intérêt à multiplier les contrôtes anti-dopage).


    • Serge Serge 22 septembre 2009 17:09

      La relance...la relance...la crise est derrière nous...la sortie de crise est bien là...etc...

      Le rouleau compresseur politico-médiatique ne voit que çà !!!

      Pourtant,l’Association Française des Sociétés financières,annonce une contraction « d’une ampleur historique » pour les crédits accordés aux ménages et aux entreprises au cours du 1er semestre 2009.
      1_ logement...  moins 27,2 %
      2_ consommation... moins 15,6%
      3_entreprises... moins 24%
      4_ crédit-bail_mobilier...moins 29% !!!!

      Soit les personnes de cet organisme sont toutes atteintes du virus H1N1 et délirent, soit elles ont toutes virées anti-Sarko...je ne vois pas d’autres explications !!!

      Plus sérieux...à qui a profité l’argent public ( LE NOTRE !!! ) largement distribué aux banques ?

      Mme Lagarde,Mr Sarkozy et Fillon,et tous les bonimenteurs de la reprise...UNE REPONSE ou,comme toujours UNE PIROUETTE dans l’art de la langue de bois !!!


      • David Meyers 22 septembre 2009 17:19

        Les passions de Monsieur Estrosi sont assez faciles à décrire


        Toujours plus de pouvoir
        Toujours courir plus vite devant le petit maître en matière de sécurité brutale 

        (1er en police municipale, 1er en taser, 1er en radars, 1er en contraventions, 1er en surveillance hélico)

        Vite qu’on invente des pistolets laser à impulsion qu’il en dote son armée de sbires

        • Nobody knows me Nobody knows me 23 septembre 2009 13:40

          Ben oui, relance de l’économie. Et on commence par le secteur tertiaire et la communication en achetant une bonne grosse campagne de pub pour le gouvernement...
          Je sais pas si vous vous souvenez, mais récemment, les comptes « communication » de l’Elysée explosaient. Petit mea culpa puis ça repart de plus belle.

          « Rigolez pas ! C’est avec votre pognon !! » - Coluche

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès