Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Patriotisme économique : et s’il était universel ?

Patriotisme économique : et s’il était universel ?

Après le patriotisme économique en France, puis en Espagn,e dont je vous ai parlé dans un message du 7 mai 2006, en voici deux autres exemples qui se présentent dans deux autres pays.

L’Italie, tout d’abord, pourtant maintenant dirigée par Romano Prodi, l’ancien président de la Commission de Bruxelles, et donc à ce titre fervent supporter obligé de la construction d’une Europe sans frontière, et qui vient d’exprimer son patriotisme économique dans l’affaire de la prise de contrôle du gestionnaire d’autoroute italien Autostrade par son alter ego espagnol Abertis. Ce qui deplaît aux autorités italiennes, c’est que c’est l’Espagnol qui prendrait le leadership de la société résultante, et que le siège serait implanté à Barcelone.

Alors, comme dans les cas français ou espagnols précédents, on cherche dans les possibilités légales les moyens de bloquer la fusion. Pour l’Italie, c’est une loi obscure qui interdit la présence d’une société de travaux publics dans la société autoroutière, sous prétexte de risque de conflit d’intérêt, qui est mise en avant. Et bien entendu, c’est pour défendre l’intérêt national que l’on s’y oppose. Bien entendu, comme dans l’affaire hispano-allemande Endesa/E.ON précédente, la Commission de Bruxelles a demandé des explications officielles. A suivre, donc...

Le deuxième exemple - et c’est plus surprenant- concerne la Chine et la levée de boucliers des concurrents chinois de Supor, la société de petit électroménager dont le Français SEB doit en principe prendre le contrôle très bientôt. Ses deux concurrents, Double Happiness et ASD, ont présenté une demande commune aux autorités chinoises de ne pas autoriser la prise de contrôle. Ils craignent une invasion de leur marché par la gamme très large des produits SEB.

D’autres prises de contrôle se heurtent en ce moment au même scepticisme de l’opinion publique et des autorités sur l’utilité de telles prises de contrôle. C’est le cas de INA, premier fabricant mondial de roulements allemand, dans sa tentative de racheter Luoyang Bearing, et du fond d’investissement américain Carlyle, dans sa tentative de prise de contrôle de la firme de BTP Xugong Group construction Machinery. Là aussi , les autorités font une enquête qui risque de déboucher sur des obstacles législatifs...

Et si le patriotisme économique était une des rares choses universelles ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • miaou (---.---.101.125) 1er septembre 2006 11:41

    N’oublions pas le fin du fin : les USA, à priori champions toutes catégories du libéralisme économique, qui ont refusé récemment l’achat de certains de leurs ports (pas porcs) par des compagnies d’origine arabe.

    Faites ce que je dis, pas ce que je fais...


    • Marsupilami (---.---.56.151) 1er septembre 2006 13:11

      J’allais le dire. Les USA sont quand même des champions du « patriotisme économique ». Une expression politiquement correcte, en ces temps d’hypercapitalisme mondialisé, pour ne pas user d’un terme beaucoup plus banal et qui déplaît à la noblesse d’âme élitiste et décervelée des ultralibéraux : le protectionnisme (de paccotille pour l’instant).


    • guillaume (---.---.142.119) 2 septembre 2006 05:31

      Alors parlons de protectionisme : les chinois, ils ont rien contre les coentreprises, mais ils aiment pas les prises de contrôle par des étrangers.

      Mais bon. Les banques « de détail » sont nos amies....


    • faxtronic (---.---.127.45) 1er septembre 2006 14:02

      c’est normal, c’est humain. J’ai plsu d’amour et de compassion pour un francais que pour un chinois, car je suis francais et l’amour que je porte aux francais est en fait de l’amour propre. Et cela est vrai partout et pour tous le monde !!!


      • guillaume (---.---.142.119) 2 septembre 2006 05:36

        Et bien, quand tu auras fini de te tâter et de te pâmer, médite ce message de ce grand gauchiste qu’est Jésus : aimez-vous les uns les autres.

        C’est curieux que les gens droitiers se réclament du christianisme quand il faut faire joli, qu’on est en public, et qu’il montrer qu’on est moral ; et quand on est entre nous, sur Agora Vox, alors autant dire ce qu’on pense :

        Mooâââ, mooâââ, mooâââ...


      • c florian (---.---.162.39) 1er septembre 2006 16:03

        les libéraux rois du protectionnisme. je lance des opa mais je pleure quand on lance une opa sur moi, belle logique. les grands patrons commencent à se rendre compte que leur place est fragile et ils demandent l’aide de leurs amis politiques, qui eux savent souvent comment, avec deux trois ficelles, attirer l’opinion publique de leur coté. en fait, pour la majorité des gens, qu’une entreprise appartiennent à des espagnols, des italiens ou des belges, cela ne changent rien.


        • guillaume (---.---.142.119) 2 septembre 2006 05:39

          Farpaitement. Les « gens » sont beaucoup plus préoccupés par les monopoles de fait. Et on ne me fera pas croire que les gens de droite, nos « libéraux », combattent les monopoles. Bien au contraire.

          Chichi, on l’attends toujours ta loi sur les « class-actions » à la française...


        • simplet simplet 1er septembre 2006 16:26

          en gros chaque pays applique le libéralisme quand celà l’arrange... ( Arcelor chez nous... )

          on ne peut pas dire que celà n’affectera pas le salarié que le siège social se barre d’un pays à un autre, car les politiques managériales chères à PJD ne sot pas forcemment les même en France qu’en Inde ( ou en chine.. )

          Certaines vies ont moins de valeur sans doute...

          mais ne parlons pas trop fort de libéralisme ou de sa définition, ou silent bob, le seul libéral utopiste de la planète va rappliquer pour nous expliquer que ce n’est pas çà le libéralisme parce que personne ne l’applique comme il faut..certains vieux cocos devaient penser la même chose de leur système...


          • faxtronic (---.---.127.45) 1er septembre 2006 16:47

            simplet

            Oui c’est ca, tu as la bonne comparaison entre SilentBoB et un communiste. Les deux connaissent le systeme miracle et parfait, mais qui marche nul part car personne ne l’applique correctement. Simplet vous etes un genie.


          • simplet simplet 1er septembre 2006 17:00

            sur ce je vais aller me faire désenfler mes chevilles en sirotant un picon sur une terrasse...


          • guillaume (---.---.142.119) 2 septembre 2006 05:46

            à faxtronic : Il y a un pays qui a connu successivement le communisme sauvage et le libéralisme sauvage. C’est la Russie. Oh !, le communisme, c’est vrai que ça marchait pas très bien, voire pas du tout... Mais il a vraiment fallu qu’on attende l’effondrement de l’état et l’installation du libéralisme le plus pur du monde pour voire apparaître, en plus de monopoles parfaitement libéraux, une augmentation de 100% de la mortalité sous Eltsine.

            Sûrement que le libéralisme y a été mal appliqué. Et heureusement que Poutine nous a expliqué comment on pouvait simultanément prôner la « démocratie contrôlée » et « le libéralisme contrôlé ».

            Faxtronic, vous êtes un anticommuniste primaire.


          • FredSud37 (---.---.9.235) 2 septembre 2006 19:38

            Avec la privatisation

            1. Des prix qui explosent. 2. Les tarifs régulés menacés de disparition. 3. Un Service public qui ne cesse de se dégrader. 4. Des bénéfices qui explosent au profit des actionnaires. 5. Des emplois supprimés, le développement des inégalités. 6. La sécurité des réseaux et des installations en danger.

            Malgré ce bilan négatif, le Gouvernement s’engage dans l’ouverture totale du marché, dans la privatisation de Gaz de France avec le projet de fusion Gaz de France/Suez et dans la privatisation d’EDF. Dans un contexte de crise énergétique majeure, l’État abandonne au marché tout contrôle de la politique énergétique. Le secteur pétrolier devrait pourtant être un exemple à ne pas suivre.

            Il n’est pas trop tard

            Les soussignés exigent l’arrêt total du processus d’ouverture du marché, passant dans l’immédiat par : 1. L’abandon du projet d’ouverture du marché des clients particuliers. 2. L’abandon de tout projet de privatisation. 3. Le maintien des tarifs régulés. 4. L’arrêt de toute fermeture d’agence.

            La pétition peut dorénavant être signée en ligne sur le site de Sud Énergie.


          • gigi (---.---.101.8) 1er septembre 2006 16:29

            faut arrêter de parler de patriotisme économique et parler de patriotisme tout court. Quand villepin parle de patriotisme économique au lieu de parler de patriotisme, on dirait une pucelle.


            • (---.---.79.177) 1er septembre 2006 16:42

              Heureusement, Arcelor et bientôt une bonne partie du CAC40 vont changer de nationalité, ce qui est bon pour l’équilibre Nord Sud et l’Egalité dans le monde, car il n’y a pas de raison que Chinois, Indiens, Taiwané, Thailandé, Philipins ne puisse acheter une entreprise sous prétexte qu’elle serait française, ou que le ministre d’un petit pays exotique voudrait de la grammaire des affaires et des plans industriels à la cons. D’ailleur, les français sont pour ces transfers de propriété, sinon, ils achéteraient les actions de ces compagnie. Donc tout va bien.


              • guillaume (---.---.142.119) 2 septembre 2006 05:50

                Oui. D’ailleurs, y a pas de raisons. Pourquoi on peut pas acheter des noirs ? C’est quoi cette réglementation absurde, contre-productive, qui entrâve les forces vives de la nation (soyons patriotique) qui ne rêvent que de spéculer sur le cours du noir. Je suis raciste ? Pas du tout : pourquoi on peut pas acheter des blancs ?


              • Aïcha Qandicha (---.---.22.205) 1er septembre 2006 23:20

                L’Occident veut imposer aux peuples du Sud le libéralisme pendant que lui va vers le protectionnisme. Au nom de quelle logique ?


                • guillaume (---.---.142.119) 2 septembre 2006 05:52

                  Aucune. Les français devrait plutôt s’inquiéter du cours de la pierre. Que ce soit à la hausse ou à la baisse. Mais ici comme ailleurs, il n’y a pas de logique.


                • Aïcha Qandicha (---.---.238.241) 2 septembre 2006 13:20

                  Bientôt le patriotisme économique sous le Cieux des pays du Sud équivalera à un boycott des produits des pays opresseurs et leurs alliés quitte à bouffer chinois !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès