Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Pourquoi Google a racheté YouTube pour 1,65 milliard de dollars

Pourquoi Google a racheté YouTube pour 1,65 milliard de dollars

Google confirme officiellement ici le rachat de YouTube pour un montant de 1,65 milliard de dollars. La transaction se fera intégralement par échange d’actions, Google n’ayant ainsi même pas besoin d’entamer sa colossale trésorerie.

Google confirme officiellement ici le rachat de YouTube pour un montant de 1,65 milliard de dollars. La transaction se fera intégralement par échange d’actions, Google n’ayant ainsi même pas besoin d’entamer sa colossale trésorerie.
Je pense que Google, malgré le prix, réalise une très bonne opération. Beaucoup de raisons ont sans doute poussé Google à racheter YouTube :
- ils en ont les moyens

- Google étant une pure Internet compagnie, ils sont parmi les mieux placés pour appréhender la façon de gagner de l’argent sur ce marché, et pour évaluer la valeur potentielle de cette acquisition
- le retour sur investissement pourrait se faire rapidement, simplement par la génération de Google Adds sur les pages et non dans les vidéos comme les autres acteurs. Google a été capable récemment de payer 900 millions d’euros pour l’exclusivité de la pub de MySpace pour trois ans, alors 1,65 milliard en actions pour acquérir YouTube, cela tient la route.
- le trafic de YouTube est très au-dessus de celui de Google Video (voir sur Hitwise cette excellente analyse de la complémentarité des trafics Google/YouTube )

- Google a le savoir-faire technologique pour améliorer le service et régler le problème de vidéos copies illicites de films, clips, émissions TV...
- Google a la taille suffisante pour négocier avec des majors en vue de diffuser demain des contenus (payants ou non), et pour les calmer vis-à-vis de potentiels procès.

Vingt mois entre la création de la société et sa revente. Le partner du fond Sequoia Capital, principal capital risqueur de YouTube, qui a fait l’investissement, doit être content. La participation de Sequoia représente environ 30% du capital soit une valorisation de 495 millions de dollars pour 11,5 investis ! Le même Sequoia avait eu la bonne idée d’investir dans Google en son temps. Pour ceux qui ne connaissent pas : Sequoia est "le" fonds de capital risque de référence (quelques investissements entre autres : Apple, Cisco, Oracle, Symantec, Yahoo...). Les investisseurs de Dailymotion doivent se réjouir aussi, même si les racheteurs potentiels se réduisent.
Le marché de la vidéo reste un marché brûlant (voir ici aussi), d’autant plus que d’autres acteurs se préparent (Venice Project par les fondateurs de Skype, par exemple).

En tout cas, un deal qui n’a pas fini de faire couler à flots l’encre électronique ! Vous en pensez quoi ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.71/5   (65 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Roman (---.---.253.231) 10 octobre 2006 11:37

    Mon opinion est que Google est l’un des futur Bill Gates de notre siècle. Dans ce sens, peut être que l’on assistera un jour au rachat de Microsoft par Google, ou l’inverse... Bientôt seules quelques personnes seront au commandes de la planète, en tous cas encore moins qu’aujourd’hui et dans tous les domaines.


    • deboisjoly (---.---.205.164) 10 octobre 2006 12:51

      en effet Google est une société de 1er choix chez les investisseurs ayant un regard sur le futur qui est un futur de services et de moins en moins de production, la Chine ayant pris le relais

      à moyen terme, Microsoft et Google finiront par s’affronter financièrement et cela sera rude l’investisseur qui aura pris la bonne position avant sera le grand gagnant

      à suivre

       smiley


      • Forest Ent Forest Ent 10 octobre 2006 13:11

        Ben cela ne m’a pas fait changer d’avis par rapport à il y a deux semaines quand j’écrivais qu’il y avait un risque de survalorisation sur ce marché.

        Un rachat par échange d’actions n’est pas à proprement parler une valorisation. La situation aurait été différente en cas d’achat cash.

        L’achat peut avoir été uniquement défensif, car youtube enfonçait google/videos, mais ça ne prouve pas que google sait quoi en faire.

        Le problème central reste que personne aujourd’hui ne sait bien comment monnayer la vente de videos sur internet.

        Google est un diffuseur de publicités. C’est la quasi totalité de son chiffre d’affaires. Comme yahoo (87%). Et AOL et Microsoft pour leurs activités concernées. Ces 4 sociétés drainent l’essentiel du marché publicitaire sur internet.

        Le marché publicitaire continue à croître, donc pas de soucis pour elles. Mais la vidéo est une épine dans le pied de tout le monde. C’était facile à vendre à l’époque de la télé, où l’on ne pouvait pas contourner la pub. Sur internet, le modèle économique de la diffusion de vidéo n’existe toujours pas.

        Donc une étape très intéressante mais pas la fin de l’histoire.


        • (---.---.140.55) 10 octobre 2006 13:26

          Il y a de la place pour plein de nouveaux youmachins


          • Alternatives numériques (---.---.119.52) 10 octobre 2006 19:03

            Ca y est, nous sommes fixés sur le sort de Youtube. Absorbé comme beaucoup d’autres. La concentration continue à petit pas mais sûrement. Et ceux qui crient à la bulle 2.0 doivent patienter encore un peu. Même les modèles les plus hasardeu...


            • Marc Thouvenin (---.---.206.122) 10 octobre 2006 19:23

              Bravo à Google et aux fondateurs de Youtube. Cela dit, où est le modèle économique de Youtube, comment vont-il rentabiliser la bande passante ? Est ce que la pub est la seule arme de Google pour monétiser son audience. Rien n’est moins sûr. Tous les services offline sont payants et les citoyens l’acceptent. Pourquoi pas les internautes... qui sont aussi des citoyens ?


              • djabolo (---.---.252.60) 11 octobre 2006 13:33

                J’ai lu quelque part que youtube consacrait 1,5 millions de dollars par mois à la bande passante + la capacité de stockage des serveurs. La vidéo en streaming c’est des gros volumes de données en effet.

                Ceci dit, il y a de nouvelles technologies qui pourrait marcher comme veniceproject, où la bande passante est partagée en p2p par les utilisateurs. ça permettra de déboucher l’évier ^^


              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 10 octobre 2006 21:48

                Pour ceux, ou celles qui comme P@py ne lisent pas l’anglais, une astuce !

                En haut à droite dans la fenêtre : Search for : tapez : vidéos en français.

                @+ P@py


                • (---.---.19.197) 10 octobre 2006 22:12

                  « étant une pure Internet compagnie » je suppose que vous voulez dire « étant une pure compagnie Internet » ?


                  • (---.---.19.197) 10 octobre 2006 22:14

                    « peut être que l’on assistera un jour au rachat de Microsoft par Google, ou l’inverse... Bientôt seules quelques personnes seront au commandes de la planète, en tous cas encore moins qu’aujourd’hui et dans tous les domaines. »

                    Oui, voilà LA chose à retenir dans tout ça. Et le danger.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès