Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Pourquoi je n’achète pas de l’or

Pourquoi je n’achète pas de l’or

Une mise en garde contre tous ceux qui souhaitent, pour des raisons diverses, que le prix de l'or montent.

Dans la sinistrose ambiante, au demeurant parfaitement justifiée, il est assez fréquent d’entendre au comptoir d’un bistrot des gens ordinaires évoquer un sujet tout à fait improbable dans un tel lieu : Acheter de l’or, de l’or physique, lingots, pièces, bijoux, etc.….arguant qu’en cas d’une crise systémique globale seul l’or aurait encore de la valeur tandis que les monnaies ne vaudraient plus rien. Un banquier aurait dit à peu près la même chose dans son jargon, mettant en évidence le fait que les métaux précieux sont une assurance contre une hyperinflation monétaire.

Pourtant malgré ces paroles de bons sens, l’un comme l’autre prendraient un bien grand risque d’en acheter. Voici pourquoi :

Voyons d’abord le cas de la catastrophe totale et d’un avenir à la Mad Max si cher aux prophètes de la fin du Monde

  • L’idée selon laquelle l’or serait alors la seule monnaie d’échange solide ne tient pas. L’or n’est plus et ne pourra plus être un instrument monétaire et pour au moins deux raisons. Premièrement à 56 dollars le gramme (soit 450 fois la pièce de 1 euro), l’or aujourd’hui est déjà beaucoup trop cher pour servir d’unité de compte. Imaginez payer une miche de pain en or ? Impossible. Dans cette perspective l’argent qui ne vaut que 1 dollar le gramme est beaucoup plus intéressant que l’or. Acheter de l’argent et vendre de l’or, serait déjà une stratégie plus sensée.
  • Deuxièmement, l’or est facilement falsifiable, beaucoup plus qu’un billet de banque. Pour 99% de la population il serait impossible de différencier une vraie pièce d’or d’une fausse en alliage pauvre recouvert d’une feuille d’or. Une grande part de l’attrait séculaire de l’homme pour l’or était son inaltérabilité, mais les temps changent. Aujourd’hui et à raison, c’est bien plus le caractère difficilement falsifiable qui prime.

Voyons ensuite l’or comme assurance contre l’inflation.

A première vue l’idée d’un risque inflationniste majeur a du vrai. En choisissant de soutenir l’économie par la planche à billets les Banques Centrales ont commis la folie d’opter pour la fuite en avant. Si pour l’instant cela ne s’est pas traduit dans les prix à la consommation c’est parce que les liquidités n’ont pas été injectées directement au niveau du consommateur mais auprès des banques : les banques centrales – qui en principe ne devraient pas le faire ou tout simplement en n’ont pas le droit - souscrivent aux nouvelles émissions d’obligations d’Etat dont le produit en grande partie sert à rembourser la dette ancienne arrivée à échéance jusque-là détenue par les banques. Celles-ci, à leur tour soit remboursent leurs propre dette et la création monétaire se trouve neutralisée soit investissent dans des biens financiers – bourse et matières premières – avec en aval c’est incontestable un risque inflationniste.

Mais en deuxième analyse rien ne justifie ces prédictions alarmistes de retour à l’inflation.

Mon opinion est que la sortie de la crise ne prendra pas l’allure d’une hyperinflation mais au contraire d’une déflation généralisée. L’année 2008 nous en avait donné un avant-goût et l’évolution de l’économie japonaise aussi. La raison en est qu’un effondrement des bulles spéculatives (bourse et immobilier) donc de la valeur des actifs financiers est l’issue inéluctable de la crise et que ceci entrainera une destruction de monnaie incomparablement plus importante que ce que les Banques Centrales ont crée au cours des cinq dernières années. Pour donner un ordre de grandeur, depuis le début de la crise, les banques centrales ont gonflé leur bilan d’environ 4 trillons de dollars alors qu’une baisse généralisée des actifs financiers de 30% entrainerait une destruction monétaire d’au moins 30 trillions sans compter l’immobilier. Une deuxième raison est qu’il ne peut y avoir hyperinflation sans un effet cumulatif prix-salaires. Or de hausse des salaires il n’y en aura pas pour au moins deux raisons : l’interconnexion du marché du travail entre zones économiques très différentes et la présence d’une énorme masse de chômeurs. Ceux qui se référent aux exemples de la République de Weimar et de la Russie de Eltsine ont tort. Leur situation était totalement différente, indexation des salaires d’une fonction publique pléthorique, spéculation en faveur d’autres monnaies, pas de crise mondiale…etc. mais cela mériterait j’en conviens un long développement.

Enfin une analyse plus fine de l’évolution récente du prix actuel de l’or devrait nous mettre en garde. L’or plafonne depuis bientôt deux ans en dessous de 1800$/once avec même une tendance à baisser vers 1500$ once. Là aussi pour des raisons facilement identifiables. Le prix des métaux précieux comme toutes les matières premières non agricoles est largement déterminé par le marché financier – contrats de futures – bien plus que par les échanges physiques. Sur ce marché les intervenants ne sont pas dans une optique de fin du monde loin de là mais de spéculation. Or en cas d’effondrement général du prix des actifs, actions et obligations les cours des métaux précieux suivraient la même voie. Pourquoi ? à cause de la nécessité de réaliser des plus-values latentes lorsqu’il y en a pour compenser les pertes sur les autres marchés. C’est exactement ce qu’il s’est produit en 2008 lorsque l’or avait plongé de 1000 à 750$ l’once en phase avec tous les marchés financiers.

L’or aujourd’hui est surévalué, de 30% au minimum, et cette survaleur ne s’explique que par des anticipations d’inflation future irrationnelles.

En conclusion, je considère l’or comme un actif spéculatif comme un autre qu’il faut acheter lorsqu’il est bas et vendre lorsqu’il est cher. Pendant des décennies l’or a été le plus mauvais placement qui soit (années 80 et 90), puis il a rattrapé son retard, aujourd’hui il est trop cher.

En cas de crise majeure comme en 2008 la seule valeur susceptible de monter contre tous les actifs financiers est le dollar, non pas parce que l'economie americiane est saine mais tout simplement parce que la plus grande partie de ces actifs est financée en dollars. C’est un juste retour de balancier.


Moyenne des avis sur cet article :  1.98/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • Popov De Kerl Popov De Kerl 5 mars 2013 10:37

    Théorie intéressante, mais je ne suis pas vraiment d’accord avec toi sur un point, en fonction des circonstances économiques actuelle, je pense qu’il vaut mieux avoir de l’or physique et dont le prix ne vas pas fluctuer autant qu’une monnaie soumise à des problèmes de quantité (création bancaire ou physique) plutôt qu’un livret A bien rempli, en particulier lorsqu’on voit la guerre des monnaies qui se met en place avec son cortege habituel (inflation...)
    Les états ne s’y trompent pas, de plus en plus ils tentent d’empêcher les gens d’investir de manière trop lourde dans l’or :

    FRANCE : A partir du 1er septembre 2011, tous les achats de métaux ne pourront plus être effectués en espèces.

    USA : vendredi 15 juillet 2011, les citoyens américains n’ont plus accès au trading en ligne d’un certain nombre de produits dérivés. Parmi ces produits… les métaux précieux !

    BELGIQUE : 22 novembre 2012 interdiction de vendre ou d’acheter de l’or en liquide

    VIETNAM : 18 juillet 2012 Fin des enseigne de rachat d’or

    AUTRICHE : 23 sept 2011 plus personne ne peut aller retirer plus de 11 onces d’or physique à un guichet en une fois.

    Toutes ces informations sont facilement vérifiable sur internet, et il y a surement d’autres pays que je n’ai pas trouvé dans les 5 mn que j’ai consacré à cette recherche sur Google.

    2 raison a ces limitation :
    Lutter contre le blanchiment d’argent (avec 300 milliard de $ blanchi durant la crise par le système bancaire pour sauver ses fesse je ne pense pas que ce soit une raison valable)
    Éviter la création de monnaie basé sur l’or qui échapperaient à la taxation de l’état

    Je suis cependant d’accord, l’argent est aussi un bon investissement car aucune monnaie ne peut être basée que sur l’or, cependant laisser de l’argent sur un compte en banque est dangereux surtout en cas de guerre des monnaies car si la monnaie perd 20% de sa valeur votre compte en banque lui ne changeras pas. l’or lui s’ajustera en fonction car il ne dépend pas d’une monnaie mais à une valeur intrinsèque.



    • bigglop bigglop 5 mars 2013 18:24

      Bon l’auteur présente sa théorie qui peut se défendre, mais pourquoi diable les gouvernements limitent et contrôlent les échanges de métaux précieux (or, argent, platine,...) comme le décrit clairement @Popov de Karl.

      Un autre problème, non évoqué dans l’article, est l’évaluation de la masse monétaire en dollars, car les USA ne communiquent plus la masse monétaire M3, ni par conséquent M4.
      Pendant ce temps, Ben Bernanke fait tourner la photocopieuse à billets à raison de 85 mds $ par mois, et la FED détient la presque totalité des Bons du Trésor US à plus de 5 ans.

      Quelle est la valeur réelle du Dollar ? Zéro, sinon la ’’confiance’’ que les marchés lui accordent.
      En réalité, il meurt tout doucement (par une ’’dévaluation compétitive’’) face au BRICS, à la zone d’influence du Yuan et lentement il se découple du pétrole.

      L’auteur semble ignorer que le marché des métaux précieux est à Londres avec le London Metal Exchange (LME) qui est contrôlé par quelques grands opérateurs (manipulation des cours, initiés)

      L’Argent (analyse LIESI) parait un bon support pour certains professionnels, mais l’immobilier en France est toujours trop haut et des corrections baissières devraient intervenir.


    • laertes laertes 5 mars 2013 21:50

      @popov :l’or lui s’ajustera en fonction car il ne dépend pas d’une monnaie mais à une valeur intrinsèque.« Non ! quitte à me contredire , l’or n’a AUCUNE VALEUR INTRINSEQUE !! il ne se mange pas, ne se boit pas, ne chauffe pas. Il conduit...mal l’électricité...et pourtant il a été choisi (sa couleur, la limite de ses stocks ? sa brillance ?, Sa capacité à être fondu ?)l’or lui s’ajustera en fonction car il ne dépend pas d’une monnaie mais à une valeur intrinsèque. » pour être une MONNAIE depuis des temps immémoriaux !! L’or ne s’ajustera sur rien car il s’ajustera à tout c’est à ire que CHAQUE CHOSE (autres métaux compris) auront....leur valeur en...OR !
      C’est la caractéristique des monnaies : l’échange !!


    • John_John John_John 5 mars 2013 22:24

      Sauf que rien n’a de valeur intrinsèque, strictement rien. Tout seul sur votre île déserte, 15 tonnes d’or ne valent strictement rien, mais de l’eau douce...


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 mars 2013 03:43

      @ TOUS 


      Cet article et ses commentaires avec leurs arguments reposent sur l’hypothèse que persistera une économie de marché. N’est-il pas évident, pourtant, que quand la monnaie ne repose plus que sur la confiance et le pouvoir de l’État qui donne son aval aux banquiers, la valeur formelle de quoi que ce soit tendra a n’être que ce que l’État voudra que ce soit, le rapport entre cette valeur « légale » et les transactions nécessaires à la satisfaction des besoins réels s’établissant anarchiquement et au cas par cas dans une économie souterraine dont l’État fera tout pour qu’elle ne donne pas naissance à un marché global et transparent qui révélerait sa turpitude ?

      Dans cette situation, prévoyez que la possession d’or deviendra illégale et sa vente à l"État une obligation. Le prix en monnaie virtuelle que ce dernier décrètera alors qu’il en donne déterminera si en avoir thésaurisé aura été une bonne ou une mauvaise affaire... Gagneront ceux qui seront dans le secret et les autres perdront. Comme toujours.

      Pierre JC Allard

    • Atlas Atlas 6 mars 2013 04:06

      Sauf qu’il ne sera jamais sur une île tout seul, si il y a un effondrement du dollar, la confiance dans les monnaies fiduciaires sera de zéro comme leur valeur, et il y aura toujours des gens comme vous ou moi pour commercer, vendre des produits ou travailler, acheter etc, mais pour de l’or ou de l’argent physique cette fois-ci.
      A moins que l’eau et la nourriture se fasse encore plus rare que les métaux précieux et autres bijoux.
      A moins également que l’humanité arrive à se passer de monnaie, et les Hommes s’échangent nourriture etc. sans rien attendre en retour, mais ce jour-là est hélas encore loin...


    • ecolittoral ecolittoral 5 mars 2013 10:48

      Aujourd’hui la seule façon de se prémunir contre l’effondrement du système, c’est d’acheter de vrais actifs en fonction de ses moyens. Un toit, un terrain, de l’or, du cuivre etc.

      Le dollar US ne vaut que sa valeur papier et l’euro est beaucoup trop cher.
      Les banques n’ont dans leurs coffres que 10% de monnaie papier.
      Les seules monnaies qui tiendront seront les monnaies nationales de faible valeur mais papier à 80% et non pas virtuelles à 90%.

      L’article est intéressant mais suppose que les états disposent de pouvoirs suffisants pour agir rapidement en cas de faillite et que l’économie réelle soit reconnue comme seule économie valable (Lapalissade). Ce n’est plus le cas.

      Soyons lucide. Beaucoup trop d’états sont sur endettés. Nous allons assister à des défauts de paiement en cascade et les secteurs étatiques,bancaires et financiers ne maîtrisent plus rien.


      • Le Yeti Le Yeti 5 mars 2013 10:53

        Dans le cas d’un scénario à la Mad Max (ou pas d’ailleurs !) ...
        - L’idée selon laquelle l’or serait alors la seule monnaie d’échange solide ne tient pas.
        - Deuxièmement, l’or est facilement falsifiable.

        Tout à fait vrai. Ce sont hélas là les deux seuls points pertinent de cet article.
        Et encore, il faut préciser que dans un tel cas de figure, ne resterons que 3 « valeurs marchandes » :
        - Les matières précieuses (métaux et gemmes),
        - les biens utiles (Outils, nourriture ...)
        - et les services et savoir faire (médecine, bricolage mais aussi larbins & prostitué(e)s).
        Oui l’or peut être plus ou moins falsifié mais d’une part l’or et l’argent sont beaucoup plus facile à reconnaitre et à estimer pour un néophyte qu’un diamant par exemple.
        De plus, ces matières précieuses sont en elle-même totalement inutile pour se nourrir, se chauffer (hormis les billets, comme cela s’est vu pendant Weimar !), etc.
        Perso, le jour ou j’enfilerai mon sac à dos, celui qui n’aura que de l’or à me proposer ne devra pas compter sur moi ...

        Mais l’or n’est surtout pas un investissement ; c’est une assurance. Il sert à transporter son « avoir » dans le temps.
        L’or est une référence car fascinant, inaltérable et surtout parce que sa quantité disponible est quasiment stable. On ne peut pas « imprimer » de l’or comme on imprime 85 milliards de dollars !
        Aussi quand le cours de l’or bouge, ce n’est JAMAIS la valeur de l’or qui change mais la valeur de tous le reste (représenté parles monnaies) ! L’or est précisément le pivot de la balance.

        Quand d’un côté j’entends les englandeurs de sé(r)vices (BFM and Co.) nous dire grosso modo que l’or c’est de la merde et qu’à côté de ça :
        - 3/4 de l’or commercialisé n’existe que sous forme papier,
        - il y a une pénurie et une frénésie mondiale d’or métal,
        - on entend partout « Vendez nous votre or »
        - de plus en plus de pays rapatrie leur or
        - et avec raison semble-t-il vu que la FED ne dispose pas de tout l’or qu’elle était sensée avoir ...
        Il faut vraiment être considérablement stupide pour douter de l’or et, en plus, sévèrement burné pour affirmer que l’or n’est pas important ou fiable.

        L’or n’est pas sur-évalue mais au contraire extraordinairement sous-évalué (merci B. Masters !). Le cartel anglo-saxon, avec JP Morgan en tête de ligne (active) a tout fait jusqu’à présent pour maintenir le cours de l’or au plus bas - bien bien en dessous de sa valeur réelle- notamment en vendant des titres d’or (or papier ! mais qui fait baisser le cours de tout l’or, y compris physique) et ce afin de protéger un dollar qui n’est désormais plus que virtuel.

        Alors vrai ou pas, pertinent ou pas, en tout cas plus personne ne peut désormais que concernant l’or et la finance, il ne s’était douté de rien.
        La question ne se pose véritablement que pour celui qui envisage ou a investi dans l’or.
        A chacun de commencer par se prendre lui-même en charge.

        Google reste ton ami ...


        • Croa Croa 5 mars 2013 22:22

          «  L’or est précisément le pivot de la balance.  »

          Tout à fait, c’est la référence monétaire.


        • Le Yeti Le Yeti 5 mars 2013 10:56

          Rien ne justifie ces prédictions alarmistes de retour à l’inflation ...

          D’une certaine manière, je suis bien d’accord ! M’étonnerait qu’on s’en sorte aussi bien ....
          (Je ne vous ferait pas l’affront d’argumenter inutilement, l’actualité sociale et financière étant plus qu’éxplicite.)


          • picpic 5 mars 2013 10:58

            C’est quoi encore que cette vision naïve de votre monde à la mad max ?
            Vous pensez que tout sera bucolique et qu’on ira gentiment tenter de s’acheter une miche de pain avec un pièce d’or ?
            et si, c’est refusé, on rentrera la tête baissée tout triste expliquer aux enfants que ce soir on mange pas ?
            Si ça tourne à la mad max, l’or servira à acheter armes et munitions.
            les miches de pains ça n’existera plus.
            On bouffera principalement des chiens, chats, pigeons, plantes et racines.
            et celui qui a une miche de pain, il aura intérêt à aussi avoir armes et munitions...


            • borowic 5 mars 2013 12:30

              Vous m avez pas bien compris. Je suis d accord avec vous dans un scenario MAd MAx qui n est pas le mien mais qui est celui de beaucoup, l or n aura aucun interet, un fusil des graines et une source d eau oui !!!



            • laertes laertes 5 mars 2013 13:51

              @borowic : « l or n aura aucun interet, un fusil des graines et une source d eau oui !!! » Rien que cela montre que votre théorie ne tient pas !!! Car, là vous racontez le début de l’humanité et le troc... qui bientôt évoluera vers l’or CONVERTIBLE en argent (ce que vous oubliez de mentionner) comme l’a déjà indiqué le passé !!! Mais la plus belle perle de votre article est celle qui le termine : "En cas de crise majeure comme en 2008 la seule valeur susceptible de monter contre tous les actifs financiers est le dollar, non pas parce que l’economie americiane est saine mais tout simplement parce que la plus grande partie de ces actifs est financée en dollars. C’est un juste retour de balancier." Comment le dollar peut-il monter et puis monter par rapport ..à quoi ? Une erreur élémentaire d’abord : les actifs américains ne sont pas financés par le dollar, ils ont une valeur en dollars...nuance ! De plus, le dollar ne finance pas les actifs mais...........................la dette ! d’où les QE qui feront de cette monnaie...une monnaie de singe entraînant une hausse incoercible des vrais actifs (inflation) et une hausse vertigineuse.......de l’or. Le dollar ne tient que parce que c’est la monnaie d’échange mondiale...mais il arrivera un moment où l’étincelle se produira et cette monnaie s’effondrera. Croyez vous que c’est par hasard que Nixon a arrêté d’indexer le dollar sur l’or ????? NON !!! c’est pour pouvoir faire tourner la planche................ et malgré cela, les opérateur ont été obligés de fabriquer l’or papier (qui n’est qu’une vague promesse) pour contenir le prix de l’or !!!


            • lechoux 5 mars 2013 16:18

              @ Laerte :

              Vous avez raison dans l’ensemble. Pour être plus précis à votre remarque « et une hausse vertigineuse.......de l’or » il faut ajouter ’en dollar", qui n’est pas une élévation de l’or mais un décrochage de l’or, mis à part la ruée sur l’or qui le fait monter dans toutes les monnaies.


            • lechoux 5 mars 2013 16:20

              Remplace le précédent post :

              @ Laerte :

              Vous avez raison dans l’ensemble. Pour être plus précis à votre remarque « et une hausse vertigineuse.......de l’or » il faut ajouter ’en dollar", qui n’est pas une élévation de l’or mais un décrochage du dollar, sans intégrer la ruée sur l’or qui fait monter la valeur de l’or dans toutes les monnaies.


            • laertes laertes 5 mars 2013 20:52

              @Lechoux : "Vous avez raison dans l’ensemble. Pour être plus précis à votre remarque « et une hausse vertigineuse.......de l’or » il faut ajouter ’en dollar" Vous avez cent fois raison de le préciser car c’est très important !! Bien sûr l’or par rapport à un quintal de blé ou l’ once d’ argent ne souffrira pas des mêmes fluctuations !! L’or, comme le dollar et l’argent ne se mangent pas...mais restent des monnaies d’échange...c’est à dire des promesses............ de valeur de transactions...... Mais hélas pour le dollar les promesses attachéee à ce papier ne vaudront plus que ............le papier qui a servi à le fabriquer.... et même le prix de l’encre et les factures d’énergie et d’entretien des machines qui ont servi à le fabriquer n’entreront plus ds cette valeur REELLE !!


            • COVADONGA722 COVADONGA722 5 mars 2013 11:02

              yep question de se prémunir j’ai investis dans le plomb moi .

              comme indiqué ci dessus l’intérêt de disposer de compétences utiles sera bien superieure à la possession qui vous désigneras d’ailleurs comme cible potentielle !

              • vieux grincheux 5 mars 2013 22:04

                Yes ! le plomb, tres efficace pour assommer les geonpis kisselapetent, reste à trouver les petits pois.


                Quant à l’ or, vu le nombre de boutiques qui fleurissent en proposant de le racheter, ça m’ étonnerait qu’ un geonpi s’ emmerde à monter une boite qui ne rapporterait rien...c ’est pas le genre du geonpi dont la devise PLOUTOCRATES QUE MORTS parle d’ elle-même.

                Nixon savait tres bien ce qu’ il faisait, en propulsant le dollar comme il l’ a fait et la Loi Pompidou/Giscard de 73 obligeant l’ Etat à emprunter avec intérêt aux banques privées plutôt que de se financer à la Banque de France, sans intérêt est un véritable hold up, une pompe à phynance..

                La dette vient de là. Detournement d’ interêts publics au profit d’ intérêts privés ?

                Qui osera porter l’ affaire devant les juges ? Qui osera demander un audit de la dette ?

                Certainement pas les politocards, tous de connivence qui passent à la gamelle...

                KONSELEDIIIIIIIIIIIIISEU !!!

                VG passeur cognitif à but non lucratif

              • viva 5 mars 2013 11:34

                On ne dois pas vivre dans le même pays, l’inflation est là elle est cachée, mais tout ceux qui vont faire leur course constate de fortes augmentations, les factures aussi s’alourdissent qui peux prétendre qu’il’n’y a pas d’inflation ? La’seule chose c’est que les vrais chiffres ne sont pas donnés, l’auteur veux sans doute parler de l’hyperinflation plutôt que d’inflation.


                L’or est le seul moyen d’échange fiable, il suffit d’en mettre quelques dizième de grammes dans des pièces de monnaies. Vous postulez que la monnaie papier n’est pas falsifiable, elle l’est pourtant pour des raisons évidentes on ne vous dira jamais quelle quantité de fausse monnaie circule gageons que c’est énorme.....

                L’or est une valeur refuge mais mas seulemement, ceux qui en ont les moyens font bien d’en acheter un peu

                • Le Yeti Le Yeti 5 mars 2013 11:44

                  On ne vous dira jamais quelle quantité de fausse monnaie circule ...

                  C’est pô vrai : toutes les infos sur les QE sont en ligne. Et sur leurs sites officiels respectifs en plus !


                • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 mars 2013 11:49

                  il y a rien qui vaut quoi que ce soit , tout est illusion . 


                  • njama njama 5 mars 2013 12:44

                    L’or aujourd’hui est surévalué, de 30% au minimum, ...

                    J’étais arrivé aux conclusions exactement inverse, baisse de sa valeur d’environ 30 % minimum depuis 1980. (en Francs_ €uros constants).

                    En mai 1981 valeur d’un napoléon K = 929,00 francs, soit 141,62 €
                     france-inflation.com me donne une valeur réactualisée qui tient compte de l’érosion monétaire due à l’inflation à fin décembre 2012 de 365 €uros
                    Le cours du Napoléon est aujourd’hui à 228 €uros, c’est à dire grosso modo 30 % de moins que la valeur de l’époque en 1981. Sa valeur fiduciaire s’est donc dépréciée fortement.
                    Un bon placement ?
                    Le même K capital de 929 Frs placé sur un Livret A (qui a pourtant la réputation de rapporter des clopinettes), valeur d’un Napoléon 1981 = capital de 486 €uros aujourd’hui
                    http://france-inflation.com/calculateur_interet_livret_A.php

                    En terme de placement, comme le napoléon cote aujourd’hui 228 €uros !!! sa valeur s’est dépréciée de plus de 50 %
                    pour plus de détails, voir mes commentaires njama (xxx.xxx.xxx.87) 28 février 16:28 et suivants
                    http://www.agoravox.tv/actualites/economie/article/meme-manipule-l-or-ne-peut-que-38065

                    L’or était-il sur- évalué il y a 30 ans ou est-il sous-évalué aujourd’hui ?


                    • borowic 5 mars 2013 15:48

                      Vous démarrez de 1981. L or a ce moment la valait deux fois ce qu’il vaudra en 1985 et 3 fois ce qu il valait en 1978. 1981 correspond a un pic. Il faut lisser les donnees sinon on n en sort pas.




                    • njama njama 5 mars 2013 19:52

                      @ borowic

                      je suis d’accord mai 81 n’est pas significatif (en + Mitterrand venait d’être président ... la gauche allait tout foutre par terre dans l’imaginaire de droite, ça allait être le chaos bolchevique  ! )
                      C’est très difficile de plus de faire des conversions en dollars constants, on nous donne des fourchette qui vont de 1 à 3.
                      Une chose est établi c’est que de 1982 à 1996, l’or se monte stable, la valeur moyenne est de 381 $ l’once, ce qui signifie compte-tenu de l’inflation sur 14 ans, il s’est déprécie en valeur.

                      In 1996, the relative value of $381.00 from 1982 ranges from $571.00 to $918.00.
                      A simple Purchasing Power Calculator would say the relative value is $619.00.
                      Measuring Worth ici

                      Je crois que la tendance haussière de ces dernières années réajuste la valeur de l’or. Je suis sceptique que cette hausse se poursuivre longtemps, dès que la valeur aura « naturellement » tendance a stagné, il pourrait y avoir de nouveau une parité (partielle peut-être ?) d’établie entre monnaie et or comme c’était le cas en 1971 et avant.
                      Comme ce sont les membres des grandes banques internationales et la Banque d’Angleterre (la LBMA) qui régule depuis 2004, on risque ensuite d’aller vers une valeur assez stable de l’or, valeur qui fluctuerait peu ... 

                      Ce n’est que conjoncture personnelle ... je peux me tromper. mais quand on lit des analyses, on trouve tout et son contraire.


                    • laertes laertes 5 mars 2013 20:37

                      @njama : "Je crois que la tendance haussière de ces dernières années réajuste la valeur de l’or. Je suis sceptique que cette hausse se poursuivre longtemps, dès que la valeur aura « naturellement » tendance a stagné, il pourrait y avoir de nouveau une parité (partielle peut-être ?) d’établie entre monnaie et or comme c’était le cas en 1971 et avant." Il n’ y aura jamais de ...parité entre le dollar et l’or............. !! Je n’arrive pas à comprendre que l’on puisse dire de telles choses ! les fluctuations de l’or en dollars seront...................incessantes depuis que le dollar a cessé d’être indexé sur l’or.......... (1971 justement !!!) la tendance haussière n’est qu’une fausse image de la valeur REELLE de l’or par rapport au dollar........... et je puis vous dire qu’ave tous les QE l’or est très sous-estimé (valeur fausse des marchés) par rapport au dollar.... Pourquoi croyez-vous que le gouvernement US refuse aux américains d’acheter de l’or....physique ?????


                    • spartacus spartacus 5 mars 2013 13:48

                      L’inflation officielle est une donnée manipulée. On obtient la croissance par le chiffre du PIB supérieur à 100 moins l’inflation. 

                      Exemple, un PIB à 104, et une inflation à 2% donne une croissance à 2%.
                      Manipulons maintenant le chiffre de l’inflation. un PIB à 104, une inflation à 1% donne une croissance à 3%. 

                      Vous vous imaginez que les états se priveraient de « baisser fictivement l’inflation » pour afficher de belles croissances ? 

                      L’argent est une matière plus volatile, c’est a dire que son cours augmente ou diminue rapidement.

                      Dans le cas d’une faillite probable de la France (on sait que ça arrivera ! on ne connait simplement pas la date), vous serez content d’avoir de l’or en poche. 

                      Regardez le Vénézuéla en une journée le Bolivar a diminué de 37%. Ceux qui avaient de l’or (les copains Chavistes) on en une journée touché le jackpot.

                      • lulupipistrelle 5 mars 2013 15:00

                        L’avantage de l’or, c’est qu’il est anonyme... En outre, il n’est taxé qu’à 8 % à la revente, il peut franchir toutes les frontières de l’UE en toute légalité... 


                        • njama njama 5 mars 2013 15:17

                          il n’est taxé qu’à 8 % à la revente

                          que si l’on ne détient pas un titre de propriété (nominatif). Il est non taxé également quand il est déclaré dans une succession.


                        • lulupipistrelle 5 mars 2013 15:31

                          Qui serait assez bête pour déclarer de l’or, si tout son magot est justement en or ? quels droits de succession, si la succession est anonyme ? L’anonymat est une garantie contre toute spoliation de l’Etat, pas contre la nécessaire contribution aux affaires publiques. 


                        • lulupipistrelle 5 mars 2013 15:34

                          PS en cas de titres nominatifs, c’est la taxation des plus-values qui s’applique. Et elle est à géométrie variable, selon les besoins de l’Etat. 

                          On peut vendre son or anonymement ailleurs, dans l’UE. 

                        • njama njama 5 mars 2013 15:13

                          Evolution du cours de l’once l’or en dollars depuis 1968

                          Quand on regarde le graphique on constate que le prix de l’or n’a pas évolué pendant environ 25 ans, de 1978 à 2004 ...

                          A partir de 2004, la hausse est assez fulgurante, l’once passant d’environ 400$ à 1220$ en 2010. Cours actuel 1600 $ environ

                          En France, l’or n’est plus coté en Bourse depuis 2004 (alors qu’à la Bourse de Luxembourg, le lingot d’un kilo est quotidiennement coté en euros.)
                          http://matiere-premiere.trader-finance.fr/or/

                          Coïncidence ?

                          Depuis 2004 la cotation est définie depuis par le London Bullion Market Associasion (LBMA) qui est une « association » plus ou moins dirigée par la Banque d’Angleterre.
                          la LBMA est spécialisée principalement dans le marché de l’or et de l’argent, c’est la place Londonienne de référence du marché de l’or et de l’argent.
                          Les membres de la LBMA sont des banques internationales majeures ainsi que les plus importants marchands et fabricants de métaux précieux.

                          Comment la LBMA fixe-t-elle le cours de l’or ?
                          Cinq membres de la LBMA se rencontrent deux fois par jour pour « fixer » le prix de l’or. C’est ce qu’on appelle le « London Gold Fixing ».


                          • lulupipistrelle 5 mars 2013 15:35

                            1 Napoléon à 90 euros en 2009, vaut aujourd’hui autour de 138 euros. 


                          • njama njama 5 mars 2013 17:12

                            @ lulupipistrelle
                            une belle hausse, effectivement, vue de votre panier, et pas plus loin que le bout du museau ...

                            En reprenant l’historique du cours de l’or
                            De 1944 à 1971, l’once d’or – 31,103 g. – avait valu 35 $ depuis l’année 1944.

                            Depuis la suppression de la parité fixe or/dollar en 1971, il connait différentes appréciations, mais globalement il est resté, bien que non adossé sur le dollar, assez stable, pendant 25 ans jusqu’en 2004.
                            Donc hormis une hausse non négligeable entre 1971 et 1978/ 1980, l’or a gardé une valeur étonnamment stable en $, depuis la fin de ww2 jusqu’en 2004.

                            Depuis 2004 où il n’est plus côté en Bourse, c’est la LBMA plus ou moins dirigée par la Banque d’Angleterre !!! qui apprécie sa valeur, laquelle a augmenté de 400 %.

                            L’or s’échange de gré à gré (« Over The Counter ») dans le cadre de transactions donnant lieu à règlement et livraison physique sur les marchés de Londres, New-York, Zurich, Tokyo, etc., le London Bullion Market (LBM) étant de très loin le plus important de ces marchés de gré à gré ... ici

                            Parallèlement à cela, on apprend que différents pays ont fait des demandes pour qu’on leur restitue leurs réserves d’or détenues par des pays tiers, dont l’Allemagne, mais également la Suisse, le Venezuela, la Roumanie ...

                            Est-il question à plus ou moins court terme de ré-adosser une monnaie à l’or ? même partiellement ? telles que certaines monnaies dans le monde le sont encore ...

                            Quels meilleur moyen que de « ré-évaluer artificiellement » ces Réserves d’or en milliers de tonnes (qui dormaient dans des coffres et dont la gestion n’est pas gratuite), que de faire monter le marché ?
                            Sachant que ces transactions depuis 2004 sont supervisées par la Banque d’Angleterre, et que les membres de la LBMA sont des banques internationales majeures ... qui n’ont certainement pas envie de connaître une dépréciation importante de leurs actifs, faire monter l’or, le ré-adosser en garantie de la monnaie pourrait s’avérer être une opération rentable, presque gratuite, et durable ...

                            On peut considérer qu’à l’heure actuelle, la valeur de ces Réserves a donc également augmenté de 400 % ! Belle plus-value en si peu de temps !
                            Les transactions avec les petits porteurs, leurs pièces et leurs onces, dans cette histoire n’étant que menues monnaies en volume sur le marché total, juste pour amuser la galerie, et donner le change de la transparence ... en rendant le petites transactions des marchés au fond responsables du gain que les banques fédérales ne cherchaient pas en apparence ...

                             


                          • lulupipistrelle 5 mars 2013 18:01

                            ...la valeur de ces Réserves a donc également augmenté de 400 % 


                            Et en France ? L’Etat aurait donc racheté de l’or après la vente de 600 t d’or par Sarko en 2010 ? 

                            Le cours de l’or ? bof à au moment où l’Etat se gave sur toutes les assurances-vie, et s’apprête à ponctionner les retraites, matraque l’immobilier... l’or physique, sous-évalué en réalité,mais qui est un investissement international... est une certitude contre l’ insécurité permanente de l’économie française. 

                          • njama njama 5 mars 2013 18:12

                            en France 2435 tonnes ...
                            Bon Sarko en a vendu 600 tonnes, mais 2435 tonnes avec une plus-value de 400 % ... ça rattrape le tir ...
                            Cela n’enrichit personne on est d’accord, cela donne juste un peu plus de crédibilité


                          • laertes laertes 5 mars 2013 21:05

                            @njama : "Cinq membres de la LBMA se rencontrent deux fois par jour pour « fixer » le prix de l’or. C’est ce qu’on appelle le « London Gold Fixing  ». Les marchés se foutent de savoir si c’est le LGF qui fixe le prix de l’or ou pas !! Comment pouvez vous croire à de telles sornettes !! C’est comme les notes des agences de notation !! On s’en fout !!
                            Les marchés comme vous dites ne verront qu’une seule chose  : quelle est la valeur réelle de ces dollars à un moment M par rapport à l’or maintenant !!! Et la réponse risque de faire bientôt très très mal ...à ceux qui n’ont pas d’or physique (je ne parle pas d’or papier qui n’est qu’un produit financier fabriqué par les opérateurs pour fausser (rappelez -vous du triple A des USA) les valeurs réelles !!!


                          • laertes laertes 5 mars 2013 21:12

                            @njama : "Donc hormis une hausse non négligeable entre 1971 et 1978/ 1980, l’or a gardé une valeur étonnamment stable en $, depuis la fin de ww2 jusqu’en 2004." Vous vous foutez du monde ou quoi !!! Oui l’or a gardé une valeur stable ...celle intrinsèque à l’or.... C’est le dollar qui lui n’a pas gardé de valeur stable .....d’où le prix (et encore...il est sous évalué artificiellement) de l’once d’or aujourd’hui par rapport à..1978 !!!


                          • njama njama 5 mars 2013 22:03

                            @ laertes
                            Oui l’or a gardé une valeur stable ...celle intrinsèque à l’or....
                            La valeur intrinsèque de l’or n’est que la valeur que vous lui accordez, sa stabilité surtout ... il ne va pas s’envoler. Cette valeur, même si elle brille, est déconnectée du réel économique, comme elle l’est de la monnaie, même si l’or s’apprécie toujours en dollars. ...

                            Avec un lingot 1 kg, en 1981 160.000 Francs vous pouviez acheter 10 x 2 CV. Ou une petite maison en province, un petit appartement.

                            En 2013, le lingot à 39.000 € vous permet aujourd’hui d’acheter 4,4 Peugeot 107 (bien qu’il y ait eu d’énormes gains de productivité dans l’automobile sur la période). Et à 39.000 € vous n’aurez pas même un petit studio dans une ville de province, et c’est limite pour acheter un petit camping car neuf !


                          • laertes laertes 5 mars 2013 22:24

                            @njama : "La valeur intrinsèque de l’or n’est que la valeur que vous lui accordez, sa stabilité surtout ... il ne va pas s’envoler. Cette valeur, même si elle brille, est déconnectée du réel économique, comme elle l’est de la monnaie, même si l’or s’apprécie toujours en dollars. ..." Vous dites des stupidités excusez moi !! Oui, bien sûr, la valeur de l’or est comme celle de TOUTES les monnaies, à savoir celle qu’on lui accorde c’est à dire la promesse qu’elle peut tenir !!! Dire que l’or est déconnecté de la réalité économique est une PURE absurdité............... Si tel était le cas ....alors pourquoi le fixing ? pourquoi l’abandon de l’indexation, pourquoi le refus de certains gouvernements à leurs citoyens d’acheter de l’or ?
                            Vous comparez la valeur de l’or avec le prix de l’immobilier !! Hélas pour vous vous avez choisi le pire exemple, puisque l’immobilier (qui n’est pas une monnaie mais un bien) est justement le bien qui a connu l’augmentation LA PLUS IMPORTANTE ces dernières décennies. Je vous rappelle que l’OR EST UNE MONNAIE !!!


                          • laertes laertes 5 mars 2013 22:42

                            @njama : je vais tenter de vous expliquer pourquoi l’or est INCROYABLEMENT sous évalué (d’où vos exemples) !! : imaginons que les USA réindexent leur monnaie en fonction de l’or physique dont ils disposent (cela vous montre bien que l’or est CONNECTE avec la réalité économique comme TOUTE monnaie !!) le dollar perdrait 80% de sa valeur ! Pareil pour les autres monnaies !! Elles perdraient TOUTES (avec des différences bien sûr entre les monnaies) de leur valeur... Et cela , elles ne l’accepteront jamais !!! Car elles ont terriblement peur (je veux parler des banques qui émettent) de l’inflation et surtout que leur monnaie soit détrônée par................l’OR !! qui deviendrait d’un seul coup la monnaie internationale et qui empêcherait les gouvernements de pouvoir agir sur leur monnaie (celui qui a le plus d’or gagne !!) et sur la compétitivité de leurs produits !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

borowic


Voir ses articles







Palmarès