Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Pourquoi le dollar reste-t-il fort malgré la crise ?

Pourquoi le dollar reste-t-il fort malgré la crise ?

Avec chaque plan de relance, le gouvernement américain creuse le déficit public. En plus de la crise économique qui touche pays, cela devrait affaiblir le dollar, du moins en théorie.

Mais il n’en est rien. Pourquoi ?

Les investisseurs américains liquident leurs actifs étrangers

Les investisseurs américains liquident les actifs risqués qu’ils possèdent à l‘étranger et ce, plus rapidement qu’ils ne liquident leurs investissements risqués sur le marché national.

La demande étrangère pour les obligations et les actions d’entreprises américaines reste très faible. Ainsi, les étrangers n’engendrent pas les flux de capitaux nécessaires pour soutenir le dollar en se portant acquéreurs d’actifs US.

Sur les trois derniers mois pour lesquels nous avons les données (octobre à décembre 2008), les ventes d’actifs étrangers par les Américains ont engendré un flux de près de 100 milliards de dollars.

Très forte demande pour les bons du trésor américain

Et puis il y a toujours cette forte demande mondiale pour les bons du trésor américain, les fameux “t-bonds”, par les banques centrales et les investisseurs individuels. La demande a littéralement explosé avec la crise, et cela a provoqué une quasi pénurie de dollars chez les investisseurs privés. C’est aussi le résultat de l’aversion des banques centrales envers tout ce qui fleure le risque de crédit.

demande t bills

Une économie US qui ralentit …

… profite au dollar !

Cela peut paraître un peu contre-intuitif au premier abord, mais cela devient évident quand on y pense un peu.

L‘économie américaine est gourmande en importations. Quand l‘économie US ralentit, le niveau des importations baisse. Résultat : le déficit de la balance commerciale se résorbe et … renforce le dollar. Par extension, on peut donc s’attendre à ce que le dollar rechute au fur et à mesure que l‘économie américaine reprend des couleurs.

La fin de l’effet de levier : le “deleveraging” profite au dollar

Autre effet kiss cool, le “deleveraging” ; la réduction de l’effet de levier.

Pendant longtemps, les investisseurs ont massivement emprunté dans des devises offrant de faibles taux d’intérêt, à savoir le yen et le dollar principalement. C’est le fameux “carry trade”. Cela s’est produit non seulement sur le marché des devises, mais sur aussi sur de nombreuses classes d’actifs.

Maintenant, les investisseurs réduisent la voilure en réduisant leur effet de levier. En clair, ils liquident leurs positions pour rembourser leurs emprunts, libellés en yen et … en dollar. Mécaniquement, cela crée une forte demande pour ces devises et à terme, une quasi pénurie.

Laurent Curau
http://www.cafedelabourse.com


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • John Lloyds John Lloyds 3 avril 2009 11:35

    Je ne partage pas du tout votre optimisme. Vous a-t-il échappé que la Fed rachète la dette américaine, que la planche à billets tourne à plein régime, que la Chine ne reste dans le dollar que parce qu’elle a un flingue sur la tempe ? Le dollar ne tient qu’à grande peine et à coups d’artifices temporaires, son effondrement n’est qu’une question de temps.


    • Gandalf Tzecoatl 3 avril 2009 11:45

      Autant avouer, John, que vous souhaitez sa fin.


    • John Lloyds John Lloyds 3 avril 2009 12:02

      Bien prétentieux et naïf celui qui s’imagine influer sur quelque chose. Il y a fort longtemps que je ne souhaite plus rien, les choses se font sans nous, la seule chose en notre pouvoir, c’est tenter d’anticiper les futures gamelles, pour limiter la consommation de lie.


    • TALL 3 avril 2009 12:18

      exact, John, l’essentiel est d’anticiper ... smiley
      en janvier, c’était descendu à 10 pnc
      on en est à 3 fois la mise en 3 mois ...
      en juillet, après la publication des résultats semestriels, on sera à + de 50 pnc

      je te le dis, mon ami, plus jamais dans notre vie, on ne verra des trucs pareils en bourse
      c’est maintenant ... just do it smiley


    • plancherDesVaches 3 avril 2009 13:22

      Tall... Si c’est pour nous citer UN cas de bénéfice dans UNE situation bien particulière, c’est bien vouloir faire oublier que les petits porteurs perdent toujours au jeu de la bourse, puis essayer de ré-instiller une confiance qui n’a pas lieux d’être dans un contexte de tensions grandissantes.
      Certes, la nationalisation des pertes vient ENCORE d’être largement augmentée. Mais les tendances d’hyper-inflation se précisent. Et là.... comme en 29.

      John, nous ne pouvons peut-être pas influer directement sur les causes, mais nous tous ici faisons quelque chose que les richépuissants craignent par dessus tout :
      Que leurs manoeuvres soient révélées au grand jour, et que le péquin d’en bas, tel moi, ne soit plus trompé par la manipulation distillée chaque jour.
      Et ça, ça vaut beaucoup.

      A l’auteur, voyez ça :
      http://www.latribune.fr/depeches/reuters/les-usa-assouplissent-la-regle-comptable-du-mark-to-market.html

      Ainsi, les banques, avec cet assouplissement de la règle de fixation des actifs virtuels au prix de marché, vont pouvoir se vendre entre-elles ces gentils actifs et, CECI, grâce à l’argent du contribuable américain en les valorisant bien au-dessus de zéro.
      Il y avait 2 options :
      Soit elles continuaient à les planquer en espérant se déclarer tout de même solvables.
      Soit elles essayaient de les refourguer au premier pigeon venu.
      C’est la deuxième solution qu’a choisi l’état américain.
      Business as usual....
      Concernant votre article, je suis de l’avis de John. L’arrosage de devises fait qu’on finit forcément par marcher dessus dans la rue.


    • TALL 3 avril 2009 15:13

      plancher
      Non, la RBS n’est pas un cas particulier, justement ... C’est au contraire un cas très représentatif, car c’est une banque systémique qui a incarné à travers sa propre histoire le crash de tout le système financier, suivi de sa reprise en main vigoureuse par la force publique
      Investir aujourd’hui là-dedans, ça consiste à parier sur l’efficacité de Gordon Brown d’abord, puis de manière + générale sur celle de tous les gvts du g20. C’est donc un pari sur la reprise, dont les banques sont les motrices.


    • deovox 3 avril 2009 15:36

      tall est à crise ce que virus est à épidémie.
      bientôt il pourra faire mumuse sur les marchés des denrées alimentaires, va y avoir du fric à faire. tant pis si à l’autre bout des gamins crèvent de faim. 
      ces petits spéculateurs décompléxés me font gerber


    • plancherDesVaches 3 avril 2009 15:46

      Brown.. ??
      http://www.capital.fr/bourse/actualites/la-politique-de-gordon-brown-de-plus-en-plus-contestee-366388
      Bonne chance, cow-boy.

      Vous avez néanmoins utilisé un terme qui me fait plaisir. Systémique. Je vous en offre d’autres dans la foulée : transparence, confiance, privatisation des gains, croissance négative, actif toxique, reprise imminente, emplois sauvés...
      Ha, pardon, le terme offrir demande un léger effort intellectuel pour vous. C’est donner sans attendre de contre-partie. Si si, ça existe.


    • TALL 3 avril 2009 15:53

      vous mélangez des chose très différentes
      je ne suis pas un spéculateur, mais au contraire un acteur concret de la relance
      je ne vise que le long terme, ce qui est de l’investissement sain dans l’économie réelle
      si + de gens faisaient comme moi au lieu de pleurnicher et de râler dans le vide, la crise serait + vite finie, figurez-vous..
      et il ne faut pas être riche pour acheter des actions sur le net, j’ai commencé avec 300 €

      là où vous avez raison, c’est qu’il y a des types de tradings qui devraient être régulés car ils sont immoraux, mais croyez-moi ou non, je ne mange pas de ce pain-là


    • TALL 3 avril 2009 16:01

      c’était à déovox ...

      plancher
      vos réflexions relèvent d’un manichéïsme moral mal placé
      si pour vous, un plouc qui achète des actions devient automatiquement un sale capitaliste cupide et égoïste, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ?
      restez donc dans vos schémas stéréotypés, si ça vous amuse
      personne n’est obligé d’apprendre et évoluer


    • TALL 3 avril 2009 16:05

      il est effecivement étonnant que l’opposition s’oppose
      c’est un tournant dans l’histoire de l’Angleterre


    • plancherDesVaches 3 avril 2009 16:10

      Vous avez donc utilisé le terme de reprise imminente. Ainsi soit-il. C’est votre choix.
      Oui. Il vaut mieux être rentier que salarié. Et d’ailleurs, la valeur travail va encore descendre par la baisse des salaires et un chômage bien au-delà de celui des années 30.
      Léger problème, des gens de votre mentalité ont jugé qu’ils pouvaient gagner encore plus sur le dos des autres en, non seulement profitant de l’économie réelle, soit, comme l’écrit Deovox, faire des morts par millions en les exploitant, et ont donc inventé le virtuel.
      Vous serez bientôt rattrapé par votre virtuel et cela se passera dans le réel.
      Good luck, cowboy.


    • TALL 3 avril 2009 17:24

      plancher

      des gens de votre mentalité ont jugé qu’ils pouvaient gagner ...

      mais vous ne connaissez pas ma mentalité, car elle est inaccessible à tout schéma manichéen
      comme si tous les investisseurs étaient des assassins... c’est ridicule.


    • plancherDesVaches 3 avril 2009 17:39

      Oui, pardonnez-moi.

      Dans ma liste de termes employés par les vautours, j’avais oublié  : investisseur.

      Bien à moi. Pardon, des miettes à vous. Mais juste des miettes. Si vous savez ce qu’est qu’être salarié, bien sûr.


    • Gandalf Tzecoatl 3 avril 2009 17:47

      "tall est à crise ce que virus est à épidémie.
      bientôt il pourra faire mumuse sur les marchés des denrées alimentaires, va y avoir du fric à faire. tant pis si à l’autre bout des gamins crèvent de faim.
      ces petits spéculateurs décompléxés me font gerber"


      Je propose donc d’utiliser les courbes boursières et spéculatives pour en étudier les harmoniques et en faire du son.


    • plancherDesVaches 3 avril 2009 17:55

      Oui, tzecoati....
      Les cris de souffrances dans l’agonie de la mort par la faim pourraient faire un joli son.

      Honte à vous.


    • Gandalf Tzecoatl 3 avril 2009 19:11

      J’en connais qui font de la série quotidienne à base de meurtre, viol, vol, etc. Cela est considéré comme un art.

      Alors, les cris des enfants qui meurent de faim, autant leur mettre une cuillère garnie deGPL (Glucide, Protides, Lipides) dans la bouche, afin qu’ils se taisent.



    • L'enfoiré L’enfoiré 3 avril 2009 20:49

      Tall,

       Explique-moi pourquoi on parle de Bourse quand il s’agit dans l’article du dollar qui reste fort ?
       J’ai dû rater quelque chose.
       La valeur d’une devise n’a pas la Bourse comme première raison de sa baisse ou de sa hausse. Cela se saurait.
       C’est un jeu plus subtil et qui n’a rien à voir avec la folie des actions. L’achat de dollars ou de toutes autres devises se fait hors de l’échelle du particulier.
       Je donnais les raisons de la fluctuation dans mon premier commentaire. On s’accroche à la Bourse.
       Please tell me. I’m lost. smiley


    • TALL 3 avril 2009 23:22

      l’enfoiré
      mais tout ça est lié...
      le jour de la thanksgiving, jour férié US + canadien, les bourses font 1/2 moins de mouvements, et les traders ricains travaillent en $
      quant à l’impuissance d’un particulier face au cours d’une devise, encore faut-il voir quel particulier ?
      le milliardaire Soros avait réussi, à lui tout seul, à couillonner les Anglais en jouant sur la £ à l’époque du serpent monétaire européen, en les obligant à des réacs massives pour maintenir la £ dans la fourchette de change liée aux accords du serpent monétaire
      et en bourse, quand on peut prévoir une réac, on passe à la caisse, ce qu’il a fait
      ça a été dans tous les médias de l’époque, ce coup-là


    • Gandalf Tzecoatl 4 avril 2009 08:11

      Peu importe la devise, tant qu’on a l’illusion de richesses...


    • L'enfoiré L’enfoiré 4 avril 2009 09:12

      Tall,
      Merci.
      Je comprends le lien. Il y a l’agent et ce qu’on en fait. Bien sûr, les mouvements du premier sont inclus dans le processus.
      Je croyais que le but de l’article était de revoir les raisons « intimes » de ce mouvement d’argent et des fluctuations qu’il subit. En fonction de quoi ? A quel moment ? Suivant quelle règle ?
      En fait, il y a le contenant et le contenu qui jouent ensemble mais qui ont des moyens différents.
      Combien y a-t-il de Soros dans le monde proportionnellement ?
      Ce n’est pas lui qui influencera le rating de la monnaie. Il anticipe peut-être mais ce sont les banques nationales en concertation qui feront bouger les curseurs.
      Alors là, je confirme un Etat, lui, s’il doit exporter essayera, quand cela ne marche pas trop bien, de dévaluer sa monnaie pour relancer la machine. La Chine a maintenu son yuan au plancher et faisait râler les autres pays pendant très longtemps.


    • TALL 4 avril 2009 11:47

      D’après Forbes, ils sont 793 et Soros est classé 29e


      • L'enfoiré L’enfoiré 3 avril 2009 12:06

        @L’auteur,

         Tout dépend de savoir dans quel clan un pays se trouve : exportateur ou importateur.
         Pas vraiment d’autres raisons. smiley


        • Forest Ent Forest Ent 3 avril 2009 12:08

          Cela a bien été expliqué par M Santi, contrairement aux prévisions de LEAP à côté de la plaque. Tout le monde a besoin de cash réel, donc le cash est surcoté par rapport à tous les actifs présentant une part de risque. L’aversion au risque est actuellement entière. Et les gens achètent des dollars plutôt qu’autre chose parce qu’ils ont encore moins confiance dans le reste. Mais tout cela n’a qu’un temps, et tout ce qui est décrit dans cet article est transitoire. Le dollar, comme d’autres monnaies, est de plus en plus un grosse bulle en plein ciel.


          • Michel Santi Michel Santi 3 avril 2009 14:40

            Oui Forest et si le Dollar baisse depuis quelques semaines et que les Bourses remontent, c’est tout simplement cette "aversion au risque " qui diminue et le différentiel des taux d’intérêts ( défavorables au Dollar ) qui joue à nouveau son rôle en favorisant les Devises qui offrent quelques rendements... 

            Vous verrez que le Dollar reprendra l’ascenseur dès que le marché et les analystes se rendront compte que ce G 20 n’était que de la poudre aux yeux et qu’en réalité un seul fait concret est notoire : l’arbitrage de plus en plus incontestable de la Chine... 

            Par rapport à l’article, question à l’auteur : Selon votre logique, dès lors que les Etats-Unis renoueraient avec la croissance avec des conséquences sur leurs importations qui augmenteraient en fonction, le Dollar devrait baisser ? La corrélation est vraiment loin de me convaincre... 


          • ronchonaire 3 avril 2009 12:11

            Il me semble que votre troisième explication a du sens, mais c’est plutôt une mauvaise nouvelle si on y réfléchit : si malgré la planche à billets et l’explosion du déficit, le dollar continue à se maintenir, c’est avant tout parce que les tendances déflationnistes sont très fortes, tellement fortes qu’elles "compensent" l’effet inflationniste (et donc la baisse du dollar) des plans de relance. Si on inverse le raisonnement, on se dit d’ailleurs que finalement, une chute du dollar et un retour de l’inflation seraient plutôt de bonnes nouvelles car suggérant que le cycle s’est retourné pour repartir à la hausse.


            • Kalki Kalki 3 avril 2009 13:41
              Pourquoi le dollar reste-t-il fort malgré la crise ?
              Réponse A : Parceque l’économie est basé sur l’affect / l’inconscient / l’irraisonné / la débilité de personne humaine (avec tout ce que importe de vice, de cupidité, de manipulation, et de prise de position débile) ? (et de masochisme, ils peuvent toujours se mentir et se dire que ce sera encore les autres qui casqueront : sadisme) ?
              Réponse B : question d’habitude vaut mieux rester sur ce qu’on connait meme quand ca coule que trouver une barque de sauvetage ?
              Réponse C : Pourquoi ? Parceque !
              (mais surtout ne remontez pas au pourquoi !)
              Réponse D :

              "Oh, nous les vautours
              On est tous ensemble
              C’est le grand jeu
              La crise est partout"
              "Votre passion toujours nous rassemble
              Allez les parasites, notre cerveau est pour vous. "

              "Oh, nous les morpions
              On est tous ensemble
              C’est le grand jeu
              L’économie est d’bout"
              "Votre raison(le fric) toujours vous rassemble"
              "Allez les gueux, soyez tous avec nous !"


              Allez, vous portez nos espoirs
              Vous gravez notre histoire
              Et dans nos cœurs vous serez toujours vainqueurs
              Le bleu c’est notre couleur.

              "Oh, nous les vautours
              On est tous ensemble
              C’est le grand jeu
              La crise est partout"
              "Votre passion toujours nous rassemble
              Allez les parasites, notre cerveau est pour vous. "

              "Oh, nous les morpions
              On est tous ensemble
              C’est le grand jeu
              L’économie est d’bout"
              "Votre raison(le fric) toujours vous rassemble"
              "Allez les gueux, soyez tous avec nous !"


              Là-bas, à l’autre bout du monde
              On vit chaque seconde à vos côtés
              Oh oui le monde est à vos pieds
              Vous serez toujours les premiers.

              "Oh, nous les vautours
              On est tous ensemble
              C’est le grand jeu
              La crise est partout"
              "Votre passion toujours nous rassemble
              Allez les parasites, notre cerveau est pour vous. "

              "Oh, nous les morpions
              On est tous ensemble
              C’est le grand jeu
              L’économie est d’bout"
              "Votre raison(le fric) toujours vous rassemble"
              "Allez les gueux, soyez tous avec nous !"


              • Kalki Kalki 3 avril 2009 13:44

                Héhé, je supporte, je fais de mon mieu pour remonter le morale,

                autant qu’un johny ferait une chanson pour soutenir une équipe de foot !

                Allez les gueux il faut y croire un ptit peu à la crise , sinon l’équipe ne gagnera pas !


              • Kalki Kalki 3 avril 2009 13:48

                Et autant qu’une émission "qui veut gagner des millions" pour faire allécher ce qui n’en auront jamais, avec des questions débiles pour faire croire que c’est à votre porté.

                Ces fichus millions.

                Des millions de francais, des millions de zero avec un HEIN devant.

                Des millions de zero, des millions de trou béant de réflexion sur le probleme réél.

                Je choisis la non réponse zepta : c’est la meilleur réaction.


              • Internaute Internaute 3 avril 2009 17:01

                Les investisseurs américains liquident leurs actifs à l’étranger. Dans ce paragraphe vous omettez une petite précision, sous-entendue pour tous mais qui enlève toute intelligibilité au nouveau venu. Le fait qu’un américain vendent des actions de Siemens à la bourse de Francfort ne fait pas monter le dollar d’un centime. Il obtient des euros et c’est la deuxième étape, la conversion d’euros en dollars pour les rapatrier aux US afin de rembourser des dettes ou en faire n’importe quoi d’autre qui provoque la hausse du dollar.


                • non666 non666 3 avril 2009 18:14

                  Il y a une autre lecture de ce desequilibre : Les banques centrales, en particulier en Asie se delestent de leurs dollars.

                  Comme plus personne n’en veut et que contrairement a ce qu’il s’est passé depuis 10 ans ce flux ne se dirige plus vers des investissements en zone dollar, du fait de la crise, il ne reste qu’un support pour se delester de cette masse : Les bonds federaux.

                  Les chinois ont investis massivement dans des mines, des territoires entiers en Afrique pour controler de futures zones de production de matiere premières pour se delester de ces dollars.
                  Tout le monde est en train d’anticiper son effondrement mais le nombre de support manque, c’est juste ça , le fond du problème.


                  • deovox 3 avril 2009 18:35

                    explication de l’homme de la rue :
                    le dollar reste fort par rapport aux autres monnaies aussi délabrées que lui. vu la qualité des monnaies actuellement en circulation, une hyperinflation n’aurait rien d’étonnant.
                    d’un point de vue monétaire, on est déjà sur la planète des singes.
                    mais je le répète, ceci est le point de vue de l’homme de la rue


                    • yvesduc 3 avril 2009 19:10

                      L’article explique sans expliquer pourquoi tout le monde "aime" le dollar, la monnaie du pays en perpétuel déficit. Les États-Unis sont comme un élève qui serait plus grand que les autres dans la cour de récréation. Lorsqu’il a perdu toutes ses billes, il casse la gueule à des élèves des petites classes pour leur prendre leurs billes. Résultat, il n’est jamais à court de billes. Ce qui rassure les investisseurs, c’est l’agressivité constante dont les États-Unis font preuve dans le monde, n’hésitant pas à tuer des centaines de milliers de gens pour piller leurs ressources naturelles et installer des régimes corrompus à leur service. Tant qu’il y a des ressources quelque part sur la planète, les investisseurs savent que les États-Unis y ont accès d’une façon ou d’une autre.


                      • Kalki Kalki 3 avril 2009 20:14

                        TOujours en déficit ( oui dans le monde financier et économique c’est normal d’avoir des dettes ... faut faire payer aux autres et aux enfant dans le futur, NORMAL )

                        Mais c’est aussi la "premiere puissance" se disait il 


                      • pierrot123 3 avril 2009 21:43

                        Bonne idée, de se fendre d’un "article", juste pour faire de la pub à son propre site...
                        Si vous voulez comprendre un peu plus que "pouic" à ces questions, je vous conseille plutôt celui-ci :
                        www.pauljorion.com/blog/
                        (Avec lequel je n’ai absolument rien à voir, je le précise...)


                        • john val john 4 avril 2009 00:15

                          Ca s’appelle de l’entrisme. C’est un truc de pd.


                        • dom y loulou dom 3 avril 2009 22:18

                          alors parce que le dow jones est remonté de deux points pendant le G20 vous pensez que le dollar va bien à nouveau ?

                          réfléchissez mon vieux.

                          C’était combien le plan "bail out" d’octobre ? 600 milliards environ ? et puis deux mois plus tard... à Noël, en catimini, rebelotte de 600 milliards injectés et de dettes supplémentaires... en janvier 20 ensuite le plan "stimuli" de 700 milliards... que d’inventivité dans les termes non ?

                          mais c’est exponentiel maintenant, tous les mois il faut rajouter quelques centaines de milliards ... cela s’appelle la loi de croissance exponentielle de 7% annuels...

                          bon... on est combien de mois après donc ? deux et des poussières ?

                          Et maintenant il leur faut mille milliards ?

                          alors on vous le prédit déjà : dans un ou deux mois il leur faudra plus de mille milliards et dans trois mois ce seront deux mille milliards qui seront gracieusement mis sur le dos de vos enfants, remboursables à terme donc...


                          qui va donc leur prêter ainsi à l’infini ? Les chinois ?

                          Parce que cela va faire bientôt vingt ans maintenant que l’administration US est partie en guerre pour assurer son économie et assurer les marchés pétroliers qui font la fortune de la famille Bush et de Cheney.
                           
                          Vous avez bien vu l’année dernière et aussi l’année d’avant, toujours à chercher des centaines de milliards par-ci par-là. une fois sur les fonds en déshérence, ensuite la société générale, le coup du petit commis de bourse... et puis quoi encore ? Depuis que Obama est au pouvoir les "bail out" et les "plans de relance" se succèdent sans même plus passer par le congrès qui faisait encore scandale en octobre dernier.



                          Alors cette fois-ci encore, malgré les réticences et les doutes sur le remboursement ils relancent encore la machine ? Parce que wall street a ajouté mille milliards de dollards de dettes sur les dos des pauvres americains décidément enfoncés jusquau sous terre par les dettes ?

                          quel miracle quand la FED imprime des billets et des billets et des billets... comment on appelle cela déjà... ah oui... l’inflation galopante. Une plus sûre façon encore de détruire le dollar.

                          Amélioration ? Où ça ? La vérité c’est que les USA n’ont plus la capacité de maintewnir leur empire militaire. S’ils persistent ce sera la chute abyssale.

                          Et la génération des babybomers n’est pas encore entrée en retraite... et puis chaque seconde... comptez... chaque seconde qui passe 5000 dollars partent en fumée dans la guerre que cette administration veut maintenir mordicus malgré la ruine de tous.

                          no monsieur, il n’y a ni plan de relance ni rien, qu’une fuite en avant et des effets de manche et des gens qui prétendent que les problèmes qu’ils causent viennent d’ailleurs. ben voyons. Ceux-là, maîtres Rothschild en exemple, restent bien cachés tandis qu’ils agitent leurs hommes de main durant des élections factices et puis à longueur de temps dans les médias. ça ne vous gonfle pas de les voir se goinfrer de caviar avec vos impôts ? 

                          Et tant que vous suivrez leurs doigts pointés vous ne pourrez y voir clair.



                          • Christoff_M Christoff_M 4 avril 2009 04:02

                             vous remarquerez que les guerres se passent tres loin du territoire américain mais que le pouvoir américain a interet à ses conflits partout sur la planète !!

                            qui a armé les moujahidins et qui a plus ou moins fait surgir de nulle part les talibans en se cachant derrière les services pakistanais !!

                            avant la guerre 39-45 les américains étaient tres mal, apres les accords de paix les américains possédaient les 3/4 des réserves d’or de la planète !! déja à l’époque l’Europe redécoupée était en projet, qui pretait aux bons élèves !! ensuite il a fallu focaliser tout le monde sur l’Urss et relancer un maximum les ventes d’armes dans le monde !!

                            une fois l’Urss détruite, il fallait trouver un autre ENNEMI le mal histoire de relancer la machine, Bush a inventé le grand ennemi Saddam avec des mensonges sur les armes chimique, ce qui a fait la fortune de son entourage !! s’il avait pu il aurait engagé le conflit avec Chavez !! quelqu’un qui ne se mettait pas a genoux devant le grand empire donneur d’ordre !! la "démocratie américaine" !!

                            Que fait Obama avec son grand sourire ultrabright, il renforce les troupes en Afghanistan et au Pakistan peut de temps après son arrivée et tout le monde applaudit, Sarkozy court tete baissée apres des discours de flatterie, Obama nous réengage plus dans la guerre us !! qu’allons nous y trouver a part des pertes et des couts, l’Otan avait besoin de nouveaux pigeons, Sarkozy est une proie facile pour Obama !!

                            On connait les méthodes us faire payer les pots cassés à toute la communauté alliée pour des conflits désastreux engagés de manière brutale et stupides par eux !!

                            le dollar peut importe, le problème étant d’engager des conflits qui font travailler l’armée et les fournisseurs américains, des missiles américains etant implantés sur nos avions, le carburant étant fourni par les states, il suffit de se fournir dans les puits irakiens c’est pas cher !!

                            le but étant le remodelage de l’Orient avec l’Iraq et Israel en tete de pointe, l’accaparement des ressources et le blocus pour les pays considérés comme "ennemis" pour ne pas dire ceux qui refusent la main mise des states !! le dollar peu importe...

                            le problème peut venir du créditeur qui se rebelle qu’on prend trop comme un manufacteur en le méprisant et qui commence à s’accaparer les matières premières et les sources d’énergie en Afrique !! grosse différence les chinois eux ne donnent pas de leçons de morale aux pays musulmans et tolèrent la corruption sans faire les innocents aux mains pleines comme les occidentaux...

                            petit à petit, la Chine reprend les places de l’ex Urss, et le conflit tot ou tard se fera sur le terrain en Afrique par chef d’états fantoches intermédiaires... reste à choisir ou nous serons s’il faut alimenter nos centrales avec l’Uranium du Niger !! la Chine commence a nous tailler des croupières...


                            • Christoff_M Christoff_M 4 avril 2009 04:16

                               aux particuliers faites des efforts, les états eux s’endettent et dilapident votre argent...

                              qui a évoqué le cout de la guerre d’Iraq et maintenant de la guerre d’Afghanistan qui devient un gouffre !!

                              est ce que cette crise ne devient pas un bon prétexte pour éponger les ardoises !! Bush n’a t il pas obtenu la dernière année des rallonges en 100aines de milliards de dollars, juste avant la crise, son système mafieux avait réussi à faire voter ses ralloges jusqu’au dernier moment !!

                              vous ne croyez pas que la crise de l’immobilier a un peu bon dos... et chez nous vous croyez que notre réengagement en Afghanistan va etre gratuit !! alors la valeur du dollar je m’en bats les choses !!
                              nous sommes des européens avec de l’euro à nous d’arreter de jouer à la cotation sur le dollar !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès