Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Pourquoi les chiffres de croissance sont inquiétants

Pourquoi les chiffres de croissance sont inquiétants

L’INSEE a avancé de quinze jours la publication de ses statistiques. Avec 0,2% de croissance au quatrième trimestre, la France aura donc cru de 1,1% sur l’ensemble de l’année 2015, trois fois plus qu’en 2014. Mais ce chiffre cache plusieurs motifs d’inquiétude importants, comme il y a 3 mois.

 
Entre (faibles) objectifs atteints et nuages noirs
 
Bien sûr, le gouvernement affiche le 6ème trimestre de croissance, un redressement de l’investissement, qui a grimpé de 0,8% ce trimestre, une croissance qui atteint l’objectif du budget, le triple de 2012, 2013 et 2014. Mais cette vision des choses est sans doute trop optimiste, à plusieurs titres. D’abord, ce niveau, conjugué à une mauvaise politique économique globale, ne parvient pas à faire baisser le chômage, et reste faible pour un pays comme le nôtre, surtout quand cette maigre croissance est aussi inégale qu’instable. Pire encore, l’analyse des chiffres du quatrième trimestre révèle des aspects inquiétants. En effet, le dernier trimestre de l’année, avec Noël, enregistre habituellement une contribution positive du commerce extérieur et une baisse des stocks. C’était le scénario de 2012, 2013 et 2014.
 
Mais 2015 est atypique, avec une contribution négative du commerce extérieur, d’autant plus inquiétant que sa contribution avait déjà été largement négative trois mois avant. Et, pire encore, les stocks ont fortement augmenté, contribuant à hauteur de 0,5 point à la croissance. En clair, le PIB aurait reculé de 0,3% au 4ème trimestre à stocks stables  ! Cela est d’autant plus inquiétant que le même phénomène a eu lieu trois mois avant puisque le PIB aurait également reculé de 0,3% au 3ème trimestre à stocks stables. Et le gonflement des stocks des deux derniers trimestres laisse penser que leur contribution sera négative dans trois mois, ce qui augure mal des chiffres du premier trimestre, alors même que notre commerce ne se redresse pas, même si consommation pourrait légèrement se redresser.
 
Le pari de la poursuite de la légère accélération de la croissance en 2016 n’est pas encore totalement perdu, avec la baisse du prix du pétrole et de l’euro, et les taux au plus bas. Mais les résultats du 4ème trimestre me semblent indiquer que le pari est plus loin d’être gagné qu’on ne peut le penser.
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.8/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 5 février 17:37

    (la France aura donc cru de 1,1% sur l’ensemble de l’année 2015)

    FAUX....
    de..
    0,3%...
    relisez l’article du dernier Canard (page 3)

    • Shawford Arnaud Bernier 5 février 18:04

      @Le p’tit Charles

      Sachant que Beds are burning More thanatos ever for real T’a aussi moyen de venir me voir à Bergonie ch529 NOW Car j’ai rien à faire d’ici The Voice J’dis ca j’dis rien


    • tf1Groupie 5 février 20:49

      @Arnaud Bernier

      Shawford on t’a reconnu


    • tf1Groupie 5 février 20:50

      @tf1Groupie

      Ceci dit, venir étaler des conneries sur un article de Herblay qui aujourd’hui se prend pour un grand économiste c’est pas très grave ...


    • Shawford Arnaud Bernier 5 février 20:52

      @tf1Groupie

       smiley TF1 je suis vaincu smiley

      Mais il manque 19 chaises smiley smiley


    • rocla+ rocla+ 5 février 20:54

      y a l’ tabourré


      • Shawford Arnaud Bernier 5 février 21:00

        @rocla+

        Yep l’ami je sais et ça fait plaiz smiley


      • Shawford Arnaud Bernier 5 février 21:07

        @Arnaud Bernier

        En attendant Jimmy pleure toujours en l’état smiley


      • Pour avoir un éclairage différent et des propositions de solutions innovantes pour relancer la croissance, la Fondation pour l’innovation politique vous invite à lire la note de Alain Madelin « Unir pour agir : un programme pour la croissance » (http://www.fondapol.org/etude/alain-madelin-unir-pour-agir-un-programme-pour-la-croissance/)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès