Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Profits du CAC 40, salaires des patrons : alerte à l’explosion des (...)

Profits du CAC 40, salaires des patrons : alerte à l’explosion des inégalités !

Ce sont des chiffres passés trop discrètement : le contraste entre la croissance famélique, quand il y en a, du PIB ou des salaires, par rapport à celle, extravagante, des profits des multinationales, des dividendes ou des salaires de leurs dirigeants. Comme une synthèse de notre société.

 
Des chiffres extravagants
 
D’un côté, un PIB qui a cru de 0,4% en 2014 et devrait progresser d’environ 1% cette année, le chômage qui bat record sur record, et un pouvoir d’achat qui a baissé. De l’autre, malgré une croissance de plus de 30% en 2014, les profits du CAC 40 en 2014 ont progressé de 38% au premier semestre, à 38,3 milliards d’euros, quand leur chiffre d’affaire a cru de 3%, à 633,3 milliards. L’année 2015 devrait réaliser l’exploit de réunir le record du nombre de chômeurs et de profits du CAC 40… Parallèlement, les entreprises européennes ont augmenté de 8,6% leurs dividendes au second trimestre, plus de 20 fois la hausse du PIB. Enfin, une étude révèle que les patrons britanniques gagnent 148 fois plus que le salaire moyen de leurs employés, à 4,96 millions de livres, 20% de plus qu’en 2010, contre 47 fois en 1998.
 
Le plus effarant est que ce contraste ne semble pas provoquer plus de questionnements, même si cela a sans doute été à l’origine du succès du livre de Thomas Piketty. Si les profits du CAC 40 ont profité de la forte baisse de l’euro (disqualifiant la critique de la dévaluation), le contraste entre les 38% de hausse des profits et les 3% de hausse du CA illustre de manière criante les priorités économiques des plus grandes entreprises, qui arrivent à tellement augmenter leur rentabilité, ce graal moderne, la priorité des priorités, avant les emplois ou la rémunération des salariés, comme du temps d’Henry Ford. Ainsi les actionnaires récupèrent des dividendes croissants, outre des rachats massifs d’actions pour booster leurs cours. Et les dirigeants sont remerciés par des salaires de plus en plus élevés.
 
La victoire de la loi de la jungle
 
Voici des faits, qui, parce qu’ils ne font que prolonger des tendances vérifiées depuis plus de trente ans, ici comme ailleurs, en disent extrêmement long sur les dynamiques de nos sociétés, puisque cela est vrai sur presque toute la planète. Mais ce que disent ces chiffres, en fait, c’est qu’un petit nombre de ceux qui sont forts dans nos sociétés (ceux qui ont de l’argent), parviennent à sans cesse extraire une plus grande partie de la richesse pour eux, que ce soit sous la forme de rémunérations, profits, dividendes, ou actifs aux prix démultipliés par cela, l’effet de levier ou les politiques monétaire accommodantes. Et pendant ce temps, le chômage de masse s’enkyste quand les salaires réels ne baissent pas, comme dans les pays anglosaxons ou avec les minijobs allemands. Un grand écart absolument révoltant.
 
Cela rappelle une citation de Tocqueville, dénichée par André-Jacques Holbecq : « préoccupés du seul soin de faire fortune, les hommes n’aperçoivent plus le lien étroit qui unit la fortune particulière de chacun d’eux à la prospérité de tous  ». Les salaires des plus riches ou les dividendes des actionnaires ne sont qu’un produit de la société à laquelle ils appartiennent. Mais aujourd’hui, comme au 19ème siècle, une petite élite, tellement préoccupée par le fait de gagner toujours plus, a fini par se convaincre que toujours pressurer davantage les 99% restant était la seule façon de faire. Et finalement, on peut être surpris de la lenteur extrême à laquelle la prise de conscience de nos sociétés progresse. Bien sûr, il y a eu les indignés, le mouvement des 99% ou Thomas Piketty, mais aujourd’hui encore, une forme de fatalité domine.
 
La question qui se pose aujourd’hui est de savoir quand et comment nos sociétés repartiront dans un sens plus équilibré. Car s’il est évident que nous ne pourrons pas aller dans ce sens durablement, la question est de savoir si le changement viendra dans quelques années, ou quelques décennies. Et comment.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 19 août 2015 10:37

    En 2015, comment les Français(es) auraient-ils pu bénéficier de 32 % des profits du CAC 40 de 2014 ?


    • leypanou 19 août 2015 10:40

      " Car s’il est évident que nous ne pourrons pas aller dans ce sens durablement, la question est de savoir si le changement viendra dans quelques années, ou quelques décennies. " : ah bon, évident pour qui ?

      A la rigueur, évident pour ceux à qui on ne demande pas leur avis et encore mais pour les autres, en particulier à ceux qu’on entend matin, midi et soir, aucune critique.

      Un professeur à la London School of Economics a été interviewé récemment à Sky News sur la question : pour lui, c’est parfaitement justifié.


      • howahkan howahkan Hotah 19 août 2015 10:50

        C’est le principe meme de notre civilisation en ruine mentale proche de l’absolu...........de notre façon d’être.....de notre aveuglement sur nous...

        la competition élimine ,c’est son but ultime....elle crée le soi disant meilleur à qui « on » attribue le rôle de diriger les battus.... c’est le truand qui est en chacun de nous et qui dirige la planète qui a instauré cela ,seul moyen de dominer en ne faisant rien sauf une chose attiser sur les braises de la discorde..qui avant tout commence en chacun..serais je seul au monde ma vie serait la meme grosse merde...seulement je ne le sais pas..je ne vis pas., je survis dans la douleur horrible de la négation impossible de ma mort prochaine..or je n’ai pas le droit de nier un absolu...

        alors comme 99% des humains croient à cela ( la pseudo compétition)sans jamais y avoir regardé de plus prés plus d’une seconde dans une vie entière,alors ces deux mythes de la pseudo competition et du meilleur ne pourraient alors rien créer d’autre que le meilleur à chaque instant......si ils sont vrais..

        ceci d’ ailleurs fait ressortir une chose étrange et aberrante parmi tant d’autres comme pourquoi donc condamner Adolphe hitler entre autre bouchers...et ses milliers voir millions de suiveurs alors que finalement eux aussi n’ont fait qu’appliquer cette maxime que la competition serait notre nature..

        car si elle elle l’est vraiment ou est le problème avec lui ou toute autre guerre, ils n’ont fait que de se conformer avec ce principe admis FAUX sans rien y comprendre ...la guerre n’étant lors que la forme ultime la plus achevée de la pseudo compétition dont le seul but est d’éliminer.....de voler, de détruire.....

        donc tout ceci est bien dans l’ordre des choses admises mais jamais comprises...

        que ce monde soit inégal est tout à fait dans l’ordre des choses admises par tout le monde sauf exceptions et on assiste en fait juste au bal des vaincus qui n’acceptent pas de reconnaître que ils le sont...vaincus et que si ils perdent et bien c’est tout à fait normal..comme la guerre l’est ,comme le vol l’est etc etc

        Mais tout ceci est encore très superficiel et si loin de la source de nos problemes..dans nos cerveaux....non sujet total..attention je ne parle pas de cerveau en tant que matière, gnere courant électrique,neurones etc etc mais de son fonctionnement en tant que programme, de ses conséquences, de son analyse ,comment analyse t’ il etc etc

        sachant par expérience que la pensée ne peut se connaître elle meme...reste alors deux possibilité, soit nous sommes totalement coincés, soit il nous manque des capacités qui ne marchent plus..mon vécu me dit que la deuxième proposition est vérité...


        • César Castique César Castique 19 août 2015 11:00

          @howahkan Hotah

          « ... que la competition serait notre nature... »


          Ben bien sûr. En tant que mammifères, nous compétitionnons, fondamentalement, pour la possession des femelles.

          Il y en a, c’est à coups de baratin, d’autres, c’est à coups de Ferrari et de yacht, d’autres encore, c’est à coups de poings...



        • howahkan howahkan Hotah 19 août 2015 11:12

          @César Castique

           si oui, tu viens de justifier non seulement hitler mais aussi l’ holocauste et tout le reste ...comme Hiroshima....et toutes les saloperies des humains....qui ne sont alors que des effets de la nature profonde des choses

          pourquoi alors créer des lois...et punir,cela n’a aucun sens.. ??


        • César Castique César Castique 19 août 2015 15:06

          @howahkan Hotah

          « ... tu viens de justifier non seulement hitler mais aussi l’ holocauste et tout le reste ...comme Hiroshima....et toutes les saloperies des humains... »



          Faut pas tout mélanger, c’est excessif. Et, grâce à Talleyrand, nous savons depuis le début du XIXe siècle, que ce qui est excessif est insignifiant.


          « pourquoi alors créer des lois...et punir,cela n’a aucun sens.. ?? »


          Le but de la loi n’est pas de punir, mais de dissuader. Si on ne punit pas, il n’y a pas du tout de dissuasion. Et sans dissuasion, il y aurait infiniment plus de gens qui régleraient leurs problèmes, individuels et collectifs, petits ou grands, par l’homicide. 

        • howahkan howahkan Hotah 19 août 2015 16:02

          @César Castique

          là mon ami sioniste, tu me la coupe...... smiley


        • César Castique César Castique 19 août 2015 16:53

          @howahkan Hotah




          T’es tellement pas le premier, que ça me contrarierait presque. 


          Je ne demanderais pas mieux que d’avoir des interlocuteurs ayant du répondant.

        • howahkan howahkan Hotah 19 août 2015 18:06

          @César Castique

          OK,alors un peu de lecture ici meme

          un extrait :

          27.03.2011. Ordo ab chao, trois mots latins qui renferment le plus grand mystère de l’Univers. Ce grand mystère est au cœur des secrets des alchimistes médiévaux en quête de la perfection intérieure et de la pierre philosophale. Cette formule est aussi la devise et l’emblème de la Franc maçonnerie hermétique, dont l’origine remonte à l’Egypte ancienne.

          Ce qui cause le trouble, voire la confusion, chez beaucoup de gens, notamment dans les milieux dit conspirationnistes, c’est que la même formule « ordo ab chao » est utilisée par une organisation secrète, appelée les illuminati, poursuivant la réalisation d’un plan machiavélique connu sous l’appellation de « Novus Ordo Seclorum ou Nouvel Ordre des siècles », dont le but ultime est l’asservissement total de l’humanité. La Franc maçonnerie actuelle, étant une ramification de cette organisation secrète aux visées obscures qui l’a infiltrée, cette formule est devenue l’expression d’une « doctrine luciférienne ».

          Comment une même formule peut-elle être utilisée à la fois pour réaliser la perfection et le mal ? Quel est le mystère occulte derrière cette formule et comment cela fonctionne sur le plan énergétique ? Voilà les questions auxquelles cet article va tenter d’apporter des réponses claires.


        • L'enfoiré L’enfoiré 19 août 2015 18:28

          @howahkan Hotah,

           Décidément, ce commentaire revient immédiatement.
           Désolé, je répondrai de la même façon,
          parce que c’est là à la source qu’il faut remonter. smiley


        • L'enfoiré L’enfoiré 19 août 2015 18:32

          Henri Guillemin rencontrerait donc le succès sur Youtube.
          J’ai suivi son exposé sur Robespierre.
          C’est long mais cela explique beaucoup de choses.


        • howahkan howahkan Hotah 19 août 2015 18:43

          @L’enfoiré

          oui...mais de ce que je perçois par expérience , « je » ne peux remonter à la source à cette source là du moins......surtout pas il la corromprait comme tout le reste...

          tout ceci est étrange......car il me semble que le plus gros du travail soit de vivre ce que on appelle souffrance comme elle doit l’être vécu....Mr B comme gautama avait vu très juste apparemment alors il y a 2500 ans comme d’autres aussi avant lui...

          la souffrance est un processus d’éveil si elle est utilisée sans l’être....en gros la souffrance indique l’absence de certaines capacité et est un symptôme de cela et en meme temps est un catalyseur d’éveil de celles ci...encore une fois si on fait ce qu’il faut avec c’est a dire rien du tout !!! et revoilà encore un paradoxe apparent...que je laisse lui aussi comme l’autre en suspend.

          Ceci entre autre va amener le programme de la pensée à se révéler de lui meme et bien plus...

          ça c’est libérateur sans le chercher.....etc ad libitum..non pas pour cette fois ci smiley

          salutations


        • César Castique César Castique 19 août 2015 23:16

          @howahkan Hotah

          « OK,alors un peu de lecture ici meme. »Les histoires d’alchimistes, de maçonnerie, hermétique ou non, de conspirationnisme et d’Illuminati, m’emmerdent prodigieusement.



          En revanche, j’ai bien apprécié l’aphorisme « L’important n’est pas ce qui t’arrive, mais ta réaction à ce qui t’arrive ! », je me l’applique à moi-même et autres depuis longtemps, sous une forme un peu différente, « L’événement n’est rien, ce sont ses conséquences et elles seules qui importent vraiment. »


          Quant à l’avant-dernière phrase, « La peur conduit à l’asservissement, alors que l’amour universel conduit à la liberté. », elle m’a fait sourire par son bisounoursisme... smiley

        • Jean Keim Jean Keim 21 août 2015 09:42

          @César Castique
          Expliquer à un prédateur animal qu’il est en compétition avec les autres n’est pas chose facile mais l’homme à la faculté de se percevoir comme il est, il est vrai d’une manière plus ou moins déformée mais néanmoins nous avons la possibilité de changer notre manière d’être non pas en vertu d’une morale, d’une idéologie ou du message d’un gourou mais simplement parce nous sommes responsable de l’état du monde, finalement c’est extrêmement simple à comprendre encore faut-il avoir un déclic.


        • Spartacus Spartacus 19 août 2015 11:59

          Les zzzinegalités le cancer du cerveau des gauchistes et souverainistes..


          Rassurez vous ma bonne dame ! 

          Ceux qui vous développent ces belles paroles de l’inégalité, sont les petits bourgeois statutaires qui vivent de l’état et de l’interventionnisme de l’état qui défendent leur gamelle et l’interventionnisme d’état pour spolier et se servir et n’ont rien a foutre des pauvres sauf à s’en servir d’excuses sociales et statistique pour alimenter les impôts et leur gamelles....


          Ces petits bourgeois statutaires utilisent les inégalités et des arguments bidonnés, mais leur gamelle. Et savent que de l’impot qu’ils suggèrent ce sont eux les premiers profiteurs.

          Ces nantis de l’état qui vocifèrent vous font croire que l’économie est un gâteau à diamètre constant qui se séparerait en part fixes..

          Ils sont tous basés sur l’ignorance sociologique des gens qui ont délégué leurs responsabilités et leur libre arbitre à l’état.....

          Comprenez ma bonne dame le problème n’est pas d’enrichir les plus pauvres Français mais de jalouser ceux qui gagnent beaucoup...

          Comprenez et regardez ma bonne dame regardez l’Angleterre, les zzzinnnégalités ont augmentés !

          On va pas expliquer que les plus riches du top 10 sont de nouveaux habitants dans anciennes colonies, des Indous, des investisseurs étranger pour la plupart et que leur richesse et investissements a juste permis de créé 2 million d’emplois et ramener le chômage à 5%.

          Vous comprenez ma bonne dame, l’important n’est pas que les gens du bas progresse, l’important c’est que les gens du haut ne soient pas riches....

          C’est Con ? Oui c’est con§
          Mais c’est gauchiste, et ces idées font avancer la gamelle de leur caste étatistes car leur gamelle c’est l’impot.


          Quand les inégalités augmentent c’est bon signe car il y a plus de riches. 
          Quand les inégalités diminuent c’est mauvais signe car il y a plus de pauvres.

          Mais allez expliquer aux bourgeois statutaires qui se gavent du social réclamé pour les plus pauvres et qu’ils foutent dans leur poche.... 

          • bourrico 7 19 août 2015 12:08

            @Spartacus

            Passionnant !

            Naaaaaaaaan j’rigole ! smiley

          • franc tireur 19 août 2015 14:04

            @Spartacus

            Parfois je vous admire, j’ai depuis longtemps abandonné leur éducation économique.

            Il faut se rendre a l’évidence : les francais ne sont pas faits pour la globalisation , et il Y a des raisons sociologiques et historiques a cela.Les allemands sont un peuple d’ouvriers, les anglais de commercants , comme les russes les francais sont historiquement un peuple de paysans ( et de soldats) , majoritaires jusque dans les années 50 . Ancrés sur la terre, ils n’ont aucune espèce d’interet pour la conquete au loin . On parle sans cesse de nos faiblesses a l’exportation via les PME etc . Mais les patrons francais n’ont pas spécialement envie de grandir et conquérir le monde .

            Ainsi au lieu d’en etre admiratif le CAC 40 est au contraire vu comme le mouton noir .Celui qui est tot parti a l’aventure , se remplissant les poches des opportunités du monde pendant que le reste de la population doit se contenter de la médiocrité nationale . Les tetes ne doivent jamais dépasser .C’est ca la mentalité francaise.Si vous sortez du lot vous etes suspect , peut etre collabo ou heritier de collabo ! L’occcupation explique ainsi en grande partie la méfiance francaise envers l’argent et les riches

          • Pere Plexe Pere Plexe 19 août 2015 16:00

            @Spartacus
            En même temps il y en a qu’on sent bien à l’abri d’un cancer du cerveau...


          • Hétérodoxe 19 août 2015 21:46

            @franc tireur
            « Ancrés sur la terre, ils n’ont aucune espèce d’interet pour la conquete au loin . »
            Faut être sacrément burné pour écrire un truc pareil ..ou alors inconscient.
            La France, si tant est que cette notion existe, est le pays qui s’est le plus incrusté, avec l’Angleterre, lors de « conquêtes au loin ». C’est un pays qui possède des territoires aux quatre coins du Monde (contrairement à l’Allemagne, par exemple ou même la Chine) mais un sociologue de bazar vient nous expliquer que les français sont des paysans qui ne comprennent rien au Monde. Balèze.
            Quant à ça : « L’occcupation explique ainsi en grande partie la méfiance francaise envers l’argent et les riches » ...t’as bien raison de laisser tomber l’idée d’éduquer qui que ce soit.


          • franc tireur 19 août 2015 22:24

            @Hétérodoxe

            Je vois que tu tu sens visé.

            Les anglais ont établi des colonies de peuplement partout dans le monde, malgré les conquetes les francais sont restés au bercail(meme en Algérie , il y avait beaucoup de non francais parmis les colons, et les pieds noirs francais etaint corses ,alsaciens ..) ,peut etre aussi parce que comme disent les allemands la France est le paradis sur terre .
            Un signe ne trompe pas : les grands navigateurs etaient espagnols,hollandais,italiens,portugais.. 
            La France a perdu la Louisianne , elle n’a jamais bien compris les affaires du monde , contrairement aux anglais , qui ont sans surprise les meilleurs services de renseignement .
            Bref, meme si leurs élites ont eu des vélléités de grandeurs les francais n ont jamais été porté sur le grand large , c est la puissance continentale par excellence, terrienne , par opposition a la puissance britannique,maritime , qui a faconné le monde , la mondialisation telle qu’elle est ( dite anglo hollandaise)

            Par ailleurs la thèse de l’occupation en grande partie a l’origine des complexes francais sur l’argent est celle de Daniel Cohen , égérie de la gauche francaise. Il a repris des analyses sociologiques .
            Il faut comprendre a quel point juin 40 est un evenement clé dans l’histoire de France, traumatisant a plus d’un titre ; Il y a un avant et un après . Il faconne la plupart de nos comportements collectifs .

          • rocla+ rocla+ 20 août 2015 08:51

            @franc tireur


            Ca les met surtout en face de l’ échec de leur façon de penser .

          • julius 1ER 23 août 2015 08:59

            Ainsi au lieu d’en etre admiratif le CAC 40 est au contraire vu comme le mouton noir .Celui qui est tot parti a l’aventure , se remplissant les poches des opportunités du monde pendant que le reste de la population doit se contenter de la médiocrité nationale .


            @franc tireur

            Cà c’est de l’analyse .....les profits du CAC qui explosent depuis le début de la crise au prix de 1 ou 2 millions de chômeurs de plus... c’est tout ce que tu tires comme conclusion ?????

            l’appauvrissement général au profit de l’enrichissement de quelques uns et il y en a encore pour dire que tout va très bien Madame la Marquise !!!
            le type se prend un TGV dans la tronche et dit encore qu’il ne s’est rien passé....
            bienvenue chez les blaireaux !!!

          • zygzornifle zygzornifle 19 août 2015 13:45

            la finance c’est maintenant pensait Hollande dans sa tête pleine de vide .......


            • gerard5567 19 août 2015 13:55

              Les entreprises elles aussi savent défendre leur gamelle au détriment du consommateur et elles profitent largement des largesses du contribuable.


              • antisimpliste antisimpliste 19 août 2015 14:46

                Je vous laisse apprécier avec quel tact, sur une radio de service public généraliste et « sérieuse », pendant un « débat », la défiance à l’égard des riches est assimilée ipso facto à de l’antisémitisme. Magnifique !
                (vous pouvez n’écouter que les 3 ou 4 dernières minutes)
                http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1139159

                Présentation de l’émission : « C’est un sondage ifop, 78% des français pensent qu’être riche c’est mal. Les riches sont-ils les mal-aimés de France ? » Vous pouvez remplacer le mot « riches » par un autre, comme « juifs » par exemple, et vous arrivez à la conclusion de l’émission... Bravo !
                Il ne peut plus y avoir, en 2015, d’émission, de film, de reportage, de débat, sans qu’à un moment donné (alors que vous ne vous y attendiez pas), vous vous preniez un coup « d’antisémitisme » dans la gueule !!!
                Alors, pour commenter cet article brièvement, je dirai « Vive le CAC40 ! », « Vive l’Europe ! »


                • Pere Plexe Pere Plexe 19 août 2015 15:58

                  Le phénomène de concentration des richesses n’est pas prêt de s’arreter.
                  Le politique, local national ou international, est entièrement à la botte de ses ultra riches qui de fait ont le pouvoir.
                  La volte face de Hollande ou celle de Tsipras en sont la preuve pour qui douterait encore...


                  • Claudec Claudec 19 août 2015 17:44

                    Les inégalités se creusent inéluctablement avec notre nombre.

                    À volume constant (ou population égale), un tassement de la pyramide sociale, en réduisant l’écart entre son sommet et sa base entraîne un élargissement de cette dernière, ce qui signifie une augmentation de la pauvreté, alors que l’accroissement de cet écart, tel qu’il résulte d’une étirement de la pyramide vers le haut (enrichissement général), a l’effet inverse.

                    De même, quand la pyramide sociale se développe en volume du fait de l’augmentation de sa population, le supplément d’activité de celle-ci accroît la richesse globale de la société, avec pour conséquence d’éloigner son sommet de sa base, ce qui se traduit par l’accroissement de l’écart entre richesse et pauvreté.

                    Ces deux observations révèlent qu’à une augmentation de l’écart entre richesse et pauvreté correspond un recul de cette dernière et inversement, sans modifier les inégalités autrement que dans leur répartition. En d’autre termes, l’augmentation de richesse collective réduit la pauvreté et sa diminution l’augmente. La Palice n’aurait pas dit mieux mais aurait pu ajouter que le partage des richesses est une tout autre affaire.

                    À défaut d’une utopique suppression des inégalités, nous devons donc être conscients que notre seule possibilité de les réduire réside dans le meilleur compromis possible entre plus de richesse et moins de pauvreté, ou davantage de pauvreté et moins de richesse.

                    D’ailleurs, qui peut sérieusement imaginer que si demain le grand partage avait lieu, mettant tous les individus à égalité de conditions, la pyramide sociale ne serait pas peuplée, après demain, de ceux qui auraient su faire fructifier leur avoir et ceux qui n’en aurait pas eu la capacité, ou l’envie ? Ambition, talent, courage, esprit d’entreprise, goût du risque, sens de l’épargne, aptitudes diverses des uns et des autres, sont tellement différents que les inégalités ne peuvent être compensées dans une mesure satisfaisante par nos lois, aussi compatissantes soient-elles à l’égard des plus défavorisés d’entre nous.

                    Pour approfondir cette réaction :

                    http://claudec-abominablepyramidesociale.blogspot.com


                    • julius 1ER 23 août 2015 09:10
                      À volume constant (ou population égale), un tassement de la pyramide sociale, en réduisant l’écart entre son sommet et sa base entraîne un élargissement de cette dernière, ce qui signifie une augmentation de la pauvreté, alors que l’accroissement de cet écart, tel qu’il résulte d’une étirement de la pyramide vers le haut (enrichissement général), a l’effet inverse

                      @Claudec

                      c’est l’argument phare des libéraux jamais prouvé et toujours répété par les perroquets de service tout çà en négation de l’ évolution qui qu’on le veuille ou non amène une richesse matérielle supérieure. le français de 2015 est plus riche matériellement que le français de 1950 mais cela ne veut pas dire qu’il est plus prospère et plus à l’aise dans la société et que la répartition des fruits de la croissance soit plus juste !!!!

                    • rocla+ rocla+ 23 août 2015 09:22

                      Pour être plus à l’ aise dans la société  : enclencher le cerveau sur 12 .


                    • Claudec Claudec 24 août 2015 10:44

                      @julius 1ER
                      Ce n’est pas un argument mais un fait, que peut constater le premier venu, pourvu qu’il tienne sa lorgnette par la bon bout et ne mélange pas croissance et partage.


                    • Parrhesia Parrhesia 20 août 2015 07:47

                      >>> La question qui se pose aujourd’hui est de savoir quand et comment nos sociétés repartiront dans un sens plus équilibré.<<<


                      Réponse : Lorsque nous cesserons de confier notre sort, celui de nos familles et celui de nos Etats à des partis politiques qui ne méritent plus ni confiance ni respect depuis 1974 !!!

                      • Hector Hector 20 août 2015 08:46

                        Que certains aient un pouvoir d’achat supérieur aux autres, tant mieux pour eux, grand bien leur fasse.
                        Le fric ne fait pas tout et certaines choses ne s’achètent pas.
                        Mais qu’il y ait aujourd’hui autant de gens vivant dans une telle précarité est inacceptable.
                        Un ami, militant au FDG mes disait il n’y a pas longtemps : « Les choses bougeront lorsque les Français irons bouffer dans les poubelles ».


                        • Armelle 21 août 2015 14:08

                          Toujours les mêmes conneries gauchistes sur cette officine du PC, dont il ne reste que cela d’ailleurs, et alimentée par une poignée de frustrés qui ne savent que critiquer et envier les autres plutôt que de se bouger le cul,pour avancer.

                          ...les pauvres !!!... la pauvreté intellectuelle dont ils font preuve inlassablement sur ce torchon, est bien plus inquiétante que la pauvreté qui leur sert de support pour pour critiquer un système qu’ils cautionnent pourtant chaque jour en profitant des fruits du capitalisme. 
                          Heureusement la connerie ne tue pas...


                          • julius 1ER 23 août 2015 08:44

                            c’est le genre d’article qui devrait mettre en colère le plupart d’entre nous ....mais non ils y en a encore beaucoup pour dire que le Capitalisme c’est merveilleux ?????


                            Et finalement, on peut être surpris de la lenteur extrême à laquelle la prise de conscience de nos sociétés progresse. Bien sûr, il y a eu les indignés, le mouvement des 99% ouThomas Piketty, mais aujourd’hui encore, une forme de fatalité domine.

                            ces propos sont tout à fait pertinents et là est le paradoxe... il faut être de plus en plus performant dans tous les domaines sauf en économie-politique où là tout est mis en place pour que les gens restent très cons .....

                            • rocla+ rocla+ 23 août 2015 09:20

                              Bien sûr  que le capitalisme c’ est  merveilleux .


                              Le support sur lequel vous écrivez est un symbole du capitalisme . 

                              Chez Kim Badaboum ils ont pas inventé le capitalisme , il reste 
                              de la place  , vous devriez essayer .

                              • portouil 14 septembre 2015 22:12

                                C’est d’ailleurs dans le secteur automobile que les salaires sont les plus élevés chez les grands patrons à égalité avec les télécoms...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès