Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Quand l’hôpital français vend son savoir faire aux nantis étrangers (...)

Quand l’hôpital français vend son savoir faire aux nantis étrangers pour se renflouer...

La France, comme d'autres pays du Tiers Monde, pardon, en voie de (sous) développement, organise l'accueil de riches étrangers pour les soigner moyennant espèces sonnantes et trébuchantes.

Nous connaissions cela dans un certain nombre de pays pauvres ou en voie de développement. Hongrie, Serbie, Pologne, République tchèque, Tunisie, Maroc, Brésil, Bolivie, Costa Rica, sont les destinations les plus prisées du tourisme médical. Depuis peu, l'Afrique du Sud, en proie à de graves difficultés, s'est elle aussi lancée dans ce commerce international de la santé. Il s'agit d'un véritable marché qui concerne ou concernera pas loin de 10 millions de personnes et qui permet, jusqu'à récemment à de riches occidentaux, de bénéficier de soins de grande qualité à prix moindre que dans leur pays d'origine. Les pays accueillants, quant à eux, mobilisent, certes, des moyens matériels et humains mais en contre partie génèrent un chiffre d'affaire leur permettant de délivrer des soins courants à un plus grand nombre de leurs ressortissants. Bien sûr, en certains scandales sur l'origine des organes dans le cas de greffes sont régulièrement étouffés. Nous nous souvenons du "Président" du Kosovo, nommé par l'armée américaine et ami personnel de Bernard Kouchner, convaincu par une cour européenne d'avoir organisé un trafic d'organes en séquestrant des serbes kosovars et en les utilisant comme réserves vivantes dans une maison que les victimes appelaient "la maison jaune". En Inde aussi, l'aspect "consenti" des dons d'organes n'est pas toujours évident.

Dans ce joli tableau du tourisme médical, voici qu'apparaît un nouvel acteur. L'AP-HP (Assistance Publique-Hôpitaux de paris). C'est un de ses directeurs qui vient d'en faire l'annonce à l'AFP. Les hôpitaux parisiens, dans la logique des pays sus cités, misent sur l'accueil payant de patients étrangers pour renflouer leurs 20M€ de déficit. Oh, bien sûr, "on" tient à rassurer les public, il s'agit d'une activité qui ne devrait pas peser sur la qualité et les délais des soins prodigués aux Français, car elle ne devrait pas dépasser 1% des patients. Tout le monde sait, en particulier les accidentés qui font dix fois le tour du périphérique dans une ambulance du SAMU en attendant qu'une place se libère, qu'il y a 1% de places en trop dans les hôpitaux parisiens... Sans compter que de toute manière, 1% des lits dans leur globalité représenteront quel pourcentage des spécialités concernées ? Il est clair qu'un certain nombre de services seront amputés d'un part importante de leur capacité. Et puis tiens, d'ailleurs, quelqu'un peut il m'expliquer comment 1% des patients vont générer 20M€ de MARGE (et non de CA) quand il faut 99% des autres patients pour les générer en déficit.... Soit l'AP a trouvé un super filon d'actes facturés à prix d'or soit "on" se moque de nous et il faudra sérieusement plus que 1% des places pour générer ce bénéfice.

Néanmoins, dernière étape avant l'appel à Médecins Sans Frontière, l'AP-HP se lance dans le tourisme social et s'organise pour accueillir de riches étrangers. Le premier accord vient d'être signé avec Globemed, un partenaire d'Axa basé au Liban et qui gère des programmes de couverture-santé pour les salariés de grandes entreprises locales au Moyen-Orient. D'autres partenariats sont en cours de négociation, visant l'Asie et la Russie.

Ce doit être ça, avoir des ambitions "normales", non ?

Un article paru sur MaVieMonArgent


Moyenne des avis sur cet article :  2.45/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • JL JL 20 août 2012 10:57

    TDK1 croit qu’il lui suffit de dire c’est mal pour faire un article à charge contre le pouvoir actuel !

    Pfff ! Ne perdez pas votre temps à lire ce propos décousu, à peine digne du comptoir du café du commerce.


    • foufouille foufouille 20 août 2012 11:10

      ca va pas dans le sens libertaryen


      • bnosec bnosec 20 août 2012 14:01

        Ma fiche d’impot préfère ces étrangers fortunés qui paient à tous ceux qui profitent de l’AME gratuitement...


        • jean 20 août 2012 16:15

          il ne s’agit pas là de couvrir un prétendu déficit mais de faire du business as usual, votre feuille d’impots ne changera pas rassurez vous


        • lulupipistrelle 20 août 2012 19:25

          Faire du bisness ? c’est possible, mais au moins on en bénéficiera.. ne serait-ce que parce qu’ils éjecteront les médecins notoirement incompétents, qui pour le moment s’incrustent ...


        • robert 21 août 2012 18:08

          lulu on vient de te dire que c’est pour faire du profit sur la santé, pas pour alléger la dette, capicé ????


        • bnosec bnosec 22 août 2012 07:52

          Eh mon p’tit roro on te dit qu’en tout cas la dette, contrairement à certaines mesures, ça ne l’alourdit pas.
          Et si pour toi mon p’tit roro le mot profit est un gros mot, pour d’autre c’est le mot profiteur qui en est un !


        • CHIMERE 20 août 2012 16:43

          " Le premier accord vient d’être signé avec Globemed, un partenaire d’Axa basé au Liban et qui gère des programmes de couverture-santé pour les salariés de grandes entreprises locales au Moyen-Orient. « 


          Ça risque d’être nécessaire pour prendre en charge les mercenaires salafistes envoyés en Syrie aux frais des Saoud, »managés« par d’opaques »black-waters« ,émirats arabes unis,et autres Erdogan,et Qatar,pour y mener une déstabilisation  »à la Libyenne« et qui a l’air de tourner en eau de boudin....

          Nos vaillants »ministres« y ont déjà envoyé un hôpital de campagne tous frais payés ( par nous tous,au fait..) à la frontière Jordanienne, afin de procéder aux tri d’urgence et au »conditionnement chirurgical au transport médicalisé« .

          Bref,nous allons très bientôt accueillir sur le sol national et dans nos hôpitaux,toute une »armée« de salafistes,djaoulahs,wahhabistes,qui ne jurent que par l’application de la charia dans le monde,blessés au champ du déshonneur en Syrie,estropiés,infirmes,que nous allons soigner,appareiller,nourrir,choyer..etc...

          Observez bien les visages de ces »réfugiés« Syriens(qui sont encore moins Syriens que moi-même...),si nous avons la »chance« de les voir dans nos »médias« ,et cherchez des »barbus" à la moustache rasée...

          Et tout ceci aux frais du contribuable Français...nous tous...

          Allah o akbar....

          • spartacus spartacus 21 août 2012 01:33

            Information intéressante.
            Comment 1% des patients génèrent 20M€ de MARGE (et non de CA) quand 99% des autres patients le génèrent en déficit....Excellente question !
            Aura t-on la réponse ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès