Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Quand la Chine s’endormira, alors le monde tremblera

Quand la Chine s’endormira, alors le monde tremblera

" Il s’agit d’un investissement sûr, les Etats-Unis ont une réputation financière bien méritée " : C’est en ces termes que s’est exprimée Mme Clinton, nouvelle Secrétaire d’Etat US, face aux chaînes nationales Chinoises à l’occasion de son tout récent voyage dans ce pays dans un contexte où les autorités chinoises avaient déclaré quelques heures avant son atterrissage à Pékin leur intention de poursuivre leurs achats de Bons du Trésor Américains.

Dotée de réserves de l’ordre de 2’000 milliards de dollars, la Chine est le plus important détenteur d’obligations d’Etat Américaines puisqu’elle en détenait 696 milliards de dollars à fin 2008 même si à peine le quart de ses réserves sont libellées en monnaie US en dépit d’un excédent mensuel de 40 milliards de dollars de sa balance des paiements. La Chine, qui subit la crise, s’en sort néanmoins - pour le moment - avec un minimum de dégâts puisque son P.I.B. s’est accru de 6.8% lors du dernier trimestre 2008 et que ses ventes de détail se maintiennent autour de 17% en termes réels...Le Japon, autre économie majeure de la région, mais également voisin immédiat et grand concurrent de la Chine, voit son industrie automobile en mal d’exportations subir sa crise la plus grave en 35 ans et son P.I.B. se contracter de 3.3% au dernier trimestre 2008 ! Par ailleurs, et alors que le Nikkei Japonais a dégringolé de 16% cette année, la bourse Chinoise enregistre quant à elle une progression spectaculaire de 25% dépassant ainsi toutes les autres bourses du monde, l’indice Américain Standard & Poor’s reculant de plus de 15% à ce jour cette année...

Le plan de soutien de quelques 600 milliards de dollars du Gouvernement Chinois suscite en effet l’optimisme parmi les investisseurs et spéculateurs chinois mais aussi internationaux, conscients que ces liquidités déversées sur le marché intérieur chinois proviennent des immenses réserves chinoises et non d’une aggravation de l’endettement, à l’instar du Japon ou des Etats-Unis ! Le ton monte en coulisses du reste entre un Occident sinistré et fragilisé d’une part et une Chine qui demande à être dorénavant si ce n’est garantie - tout au moins sécurisée - vis-à-vis de ses immenses réserves en papiers-valeurs US.

Le paquebot Etats-Unis est effectivement maintenu à flots grâce aux liquidités Chinoises qui consentent à colmater ses innombrables brèches - à financer ses déficits budgétaire et commerciaux -, la Chine étant susceptible d’y provoquer un raz de marée dès lors qu’elle décrèterait la fermeture de ce robinet providentiel ! Les Chinois savent pertinemment bien du reste que, vivant dans un monde interdépendant et interconnecté, une telle décision aurait immédiatement des répercussions catastrophiques sur le billet vert avec, à la clé, une dévalorisation conséquente de leurs propres avoirs. Pour autant, les pays Asiatiques - et la Chine en tête - ne souhaitent plus financer par leur épargne et par leurs excédents le train de vie - et souvent les excès - de l’Occident.

En réalité, l’Asie observe avec la plus grande méfiance cet Occident qui, imprimant des billets avec gourmandise, met en péril ses propres Devises tout en suscitant des interrogations légitimes auprès des grands pays créditeurs qui pourraient subitement considérer les obligations d’Etat occidentales moins attractives...Malheureusement pour l’Occident, cette diminution de l’appétit de la Chine - mais également de Taiwan, de la Corée et de la Russie - pour son marché monétaire ne saurait intervenir à un plus mauvais moment du fait de son gigantesque besoin en liquidités, les Etats-Unis et la Grande Bretagne émettant des obligations à une fréquence jugée irresponsables par ces détenteurs de liquidités !

Certes, la générosité Asiatique n’a pas fait défaut dans la période, fatidique pour l’Occident, consécutive à la faillite de Lehman, les Etats-Unis ayant ainsi largement pu compter sur les apports en liquidités Asiatiques pour financer une grande partie de leurs plan de sauvetage des Banques. Les montants impliqués proprement gigantesques sèment néanmoins le doute par rapport à la poursuite de cette générosité Asiatique : La Chine ayant acquis quelques 260 milliards de dollars des 460 émis l’an dernier par les Etats-Unis pour couvrir leurs déficits, le doute est permis dès lors que ces déficits US atteindront 2’000 milliards de dollars dans les deux ans à venir à cause des divers plans de sauvetage et stimuli fiscaux...

Les nations créditrices, qui scrutent donc avec inquiétude et scepticisme ces pays Occidentaux qui émettent de plus en plus de papiers-valeurs au risque de voir leurs devises dégringoler et de subir un retour en force de l’inflation, exigent aujourd’hui en contrepartie une rémunération supplémentaire sur cette dette souveraine. Pourtant, en dépit d’une certaine confusion qui règne dans ces pays Occidentaux et malgré des perspectives de croissance nulle pour les mois à venir, la Chine maintiendra ses acquisitions de Bons US car ces derniers représentent la seule alternative de placement encore fiable aux pays disposant de liquidités.

De plus, des rumeurs faisant état que les Etats-Unis seraient disposés - en cas d’interruption de ces achats - à rendre publique une liste d’officiels Chinois disposant de comptes offshores et secrets hors de leur pays achèveront très probablement de convaincre les autorités chinoises de persévérer dans leur générosité vis-à-vis des Etats-Unis...Impossible pourtant - au moins intellectuellement - de ne pas envisager les conséquences d’une hypothétique décision chinoise de ne plus financer les besoins Américains : La réponse Américaine serait-elle emprunte de compréhension, d’humilité ou d’agressivité ? C’est la question cruciale - voire la seule question - que doit se poser l’Occident ces prochaines années : Qu’adviendra-t-il si la Chine se décidait à fermer le robinet de ses liquidités ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.8/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • plancherDesVaches 25 février 2009 10:50

    "rendre publique une liste d’officiels Chinois disposant de comptes offshores et secrets"
    Le genre de méthodes américaines que j’adore.....

    Il y a une autre montagne de dollars que vous avez oublié de prendre en compte.
    http://www.alterinfo.net/Les-etats-du-Golfe-d-accord-pour-une-union-monetaire_a27917.html
    Autre article plus vieux mais aussi explicite :
    http://www.acdefi.com/index.php?pid=256

    Vous remarquerez l’annonce d’indexation au dollar. Qui pourra disparaître à tout moment....


    • Vilain petit canard Vilain petit canard 25 février 2009 11:19

      En gros, les USA menacent de chantage la Chine, qui elle, tient les USA par les c..., disons, par les bourses, puiqu’il s’agit de liquidités ! Ce petit jeu de tiens-moi par la barbichette ne risque pas de tenir longtemps, les USA ont plus à perdre que la Chine si tout se sait. Les Chinois annonçaient la semaine dernière qu’il était possible qu’ils dévaluent le yuan... Certainement pour tester la réactivité américaine. Les Chinois sont d’autant plus crédibles qu’ils l’ont déjà fait récemment (en décembre, je crois).


      • Alpo47 Alpo47 25 février 2009 12:11

        Je te tiens ... tu me tiens ... par la barbichette... Le premier de nous deux qui cèdera ...
        Les deux géants économiques sont économiquement interdépendants et ne peuvent que s’entraider. A moins, que la situation américaine ne devienne très bientôt sans issue. Ce que je crois.

        Cela fait maintenant longtemps que les USA se financent dans le reste du monde. D’ailleurs, on ne peut que faire le constat que leur gigantesque budget militaire, utilisé pour avoir une mainmise sur le reste du monde (1000 bases militaires dans le reste du monde) est, lui aussi, financé par l’étranger. "Stupéfiant", non ?

        Les Chinois sont extraordinairement pragmatiques, et les dirigeants américains vont s’en doute s’en apercevoir très bientôt...


        • Triodus Triodus 25 février 2009 13:46

          Question à deux francs (suisses) : c’est chez nous (UBS) qu’ils viennent chercher les noms ?


          • plancherDesVaches 25 février 2009 14:25

            Excellente remarque, Triodus.

            Ainsi, le "secret" bancaire ne serait qu’une vaste fumisterie... ????????

            Pour ma part, je pense plutôt que, tel le réseau échellon américain pour espionner toutes les communications mondiales, là, c’est plus simple : il suffit de se concentrer sur quelques personnalités.

            Mais je ne suis absolument pas certain d’avoir raison. Et dans ce fait, et quelque soit la bonne version,chaque dirigeant ou puissant de la planète peut maintenant se dire :
            1) soit je suis otage des ricains, et donc j’ai intérêt à collaborer...
            2) OK : otage, mais bougez-pas, je vais comme vous : la version officielle pour vous donner de la poudre aux yeux, et derrière, tant que je pourrais vous rouler, comptez sur moi.

            En fait, les ricains se décrédibilissent tout seuls. Comme ils ont plonger tout seuls dans leur spirale économique.
            Il suffit de les regarder faire.


          • Triodus Triodus 25 février 2009 15:55

            @Mage,

            J’ai le plaisir, pour la première fois, de vous plusser !

            Cordialement,
            T.


          • Triodus Triodus 25 février 2009 16:01

            @Mage,

            PS : Un bemol tout de même : Si les prix de leurs produits remontent, ne seraient-ils pas tentés de laisser leur monnaie se dévaluer, afin d’éviter qu’il redevienne plus rentable de produire localement ?



          • plancherDesVaches 25 février 2009 16:13

            Bonjour Monsieur Mage.
            Vous semblez ignorer des rouages importants.

            En effet, ce sont les états, par leur politique monétaire qui lancent l’inflation.
            Et ne savent pas comment l’arrêter, ce qui les gène beaucoup.

            Hors, dans le cas des US, et sachant que tout le monde a du dollar, faire de l’inflation tuerait, comme d’habitude les rentiers.
            Chinois, on s’en fout. La mort d’un million de Chinois n’est pas grave en soi, depuis longtemps est affiché par le pouvoir la nécessité du sacrifice d’une génération (voire deux) du peuple pour que le pays devienne une puissance mondiale.
            Ils ont réussi, notez.
            Pays du Golfe... Et là, c’est génant.
            Ils coupent les robinets....


          • Triodus Triodus 25 février 2009 16:25

            @Mage,

            Je ne vous ai pas plussé par accord ou non avec vous, mais parce que vous
            avez amené un point intéressant dans la discussion.

            ça change du trollage intempestif qui pollue (trop) de fils pourtant intéressants.

            Cordialement,
            T.


          • plancherDesVaches 25 février 2009 16:41

            Il faudra que vous m’expliquiez les origines d’un démarrage d’inflation (hors cause extérieure d’un pays) un de ces 4.
            Néanmoins, l’avançage de concert est et restera toujours d’actualité.
            Toujours plus de déséquilibres entre pays et personnes dans tous les pays.

            Vous ne saviez pas que nous étions revenus à la même concentration de richesse qu’en 1929... ?


          • plancherDesVaches 25 février 2009 17:13

            Tiens... en parlant de météo...

            Un dirigeant chinois disant il y a 1 mois :
            "Dans cette tempête, il y a un capitaine. Mais dans chaque bateau."

            Arrêtez avec un éventuel chef d’orchestre. Vous n’avez pas dû encadrer beaucoup de personnes. Ainsi sauriez-vous qu’à un moment, le "génial directeur des foules" finit par se faire endiguer. Et destituer.


          • Triodus Triodus 25 février 2009 17:29

            C’est parfois malheureusement vrai !

            Il serait intéressant que pour voter il faille argumenter en étant obligé d’ajouter un commentaire,
            ça éviterait que ça dérape en votes purement "émotifs" ou "à la tête du client".

            Peut-être pour la version 3.0 d’Agoravox !


          • TALL 25 février 2009 20:00

            Je ne vois pas pourquoi la Chine ne croirait plus au potentiel économique US depuis qu’Obama est au pouvoir. C’aurait été Mc Cain, je n’aurais pas dit la même chose.
            Dans les milieux d’affaires, la rumeur d’une reprise pour la fin de cette année circule de + en +.


            • TALL 25 février 2009 20:35

              Salut Mage

              Ben non, ce n’est pas une question vache, parce qu’au moment où tout le monde a paniqué en janvier avec une chute du cours à 0,10 £ par peur d’une nationalisation à 100%, j’en ai acheté un paquet, ce qui a fait descendre mon cours de récupération perso à 0,35 £.
              Le cours actuel est + bas ( 0,23 £ ) mais c’est l’affaire de quelques mois, je pense. Je devrais être dans le vert avant la fin de l’année.
              Et à ce niveau, il y a d’excellentes news. Demain justement, le gvt anglais devrait annoncer ses nouvelles mesures pour sauver les banques anglaises. Et ces mesures comprendraient une garantie de 500 G £ pour les actifs toxiques, dont 200 pour la RBS qui les rassemblerait dans une "bad unity". De plus, la RBS a planifié de placer 25% de ses actifs dans une structure visant à être revendue ( pas bradée ) dans les années qui viennent.
              Autant de mesures qui devraient rassurer les marchés.


            • Triodus Triodus 25 février 2009 21:23

              2012 ? .. on a encore 2 ans et 11 mois pour garder notre g.. ouverte !


            • TALL 26 février 2009 00:40

              mage
              euh non, pour les dividendes, il n’y a plus d’action préférentielle de l’état qui les bloque
              les 5 G £ à rembourser avant dividendes ont été transformés en actions ordinaires
              l’état devient donc le 1er intéressé par les dividendes en tant qu’actionnaire à 68%


            • TALL 26 février 2009 15:19

              j’admets qu’il faut être patient et que j’aurais été mieux inspiré de commencer mes achats à la mi-janvier au lieu de la mi-octobre... mais bon là, pour un shot aussi précis, il aurait vraiment fallu une boule de cristal


            • Le péripate Le péripate 25 février 2009 21:45

               Mais est-ce que l’Occident et la Chine ne se tiennent pas mutuellement par les couilles. Si tu bouges, je serre.

              Si il n’est pas trop difficile de comprendre l’intérêt de l’Occident (et des ses états obèses), la Chine est plus impénétrable. Il ont mis au point une économie duale, basée sur une monnaie faible, un secteur étatique qui périclite, et un secteur ultra-dynamique tourné vers l’exportation, qui profite à une mince bande côtière.

              Que fera la Chine de sa monnaie ? Et surtout, quelles sont les tensions politiques, entre l’envie d’une libéralisation de la paysannerie et des classes actives, et un pouvoir autoritaire ? 

              Rêvons un peu. Le pouvoir communiste est renversé. Les nouveaux dirigeants, comme tous ceux qui ont été instruit par des années de soumission à la lèpre communiste, libéralise le pays, laisse le cours de sa monnaie au cours du marché, la Chine exporte moins, travaille plus pour son marché intérieur, et, surtout cessant d’acheter en masse les bons et obligations de singe des Occidentaux, nous inflige un douloureux mais salutaire sevrage de la drogue de l’argent facile.

              Nous, nous auront le choix, continuer comme avant, la dette, l’impôt et l’hyperinflation comme unique solution, où devenir raisonnable.



              • Triodus Triodus 25 février 2009 21:52

                Commentaire intéressant, mais que voulez-vous dire par "devenir raisonnable" ?


              • fouadraiden fouadraiden 25 février 2009 21:56



                 J’ ai vu des shaolins frappés aux couilles rester insensibles smiley


              • Le péripate Le péripate 25 février 2009 22:15

                Comprendre que celui qui payera la dette est le petit garçon ou la petite fille que vous choyez, que l’inflation est un impôt injuste qui frappe ceux qui sont éloignés des circuits économiques, et que l’impôt lui même doit être modeste. 

                Que sans le dopage socialo keynésien, nous grandirons moins vite certes, mais plus sainement et plus régulièrement.



              • Triodus Triodus 25 février 2009 22:34

                @peripate, Donc, en toute logique : s’endetter moins (à défaut de rembourser), et ce, sans intervention des états. Bien. Et d’où peut provenir l’investissement permettant de repartir  ?
                Y-a-t-il encore des philantropes privés capables d’investir leurs capitaux sur du moyen voir long terme ?
                J’espère que oui, car l’état : j’y crois pas sans explosion de dette..


              • Le péripate Le péripate 25 février 2009 22:48

                 Retrouver le chemin de l’épargne. Mais je crois que nous avons perdu toute capacité d’initiative, sauf à empirer la situation. C’est pourquoi l’évolution de la Chine est si cruciale, et si obscure...





              • Le péripate Le péripate 25 février 2009 23:00

                 Très peu ont vu le Mur tomber à l’Est. Je ne parierai pas sur cette question, elle est imprévisible, surtout que nous sommes parfaitement ignorants de la situation chinoise.

                Mais on peut rêver de voir tomber une dictature, non ?



              • Triodus Triodus 25 février 2009 23:04

                @peripate :

                En gros : l’économie de nos grands-parents :


                - abstiens toi du superflu

                - n’achète pas ce que tu ne peux pas payer

                - si tu ne peux pas te le payer, travaille pour l’obtenir

                - ne t’endette pas pour ce qui aura perdu sa valeur avant de l’avoir remboursé

                - un "tiens" vaut bien meux que deux "tu l’auras"

                - ne gaspille pas aujourd’hui ce qui pourrais te manquer demain

                Nos vieux ne seraient pas devenus si vieux si ils avaient tort. Nous sommes trop avides de superflu alors que nous n’avons même plus de quoi se payer l’essentiel.

                Cordialement,
                T.







              • dom y loulou dom 25 février 2009 22:13

                 Sûr que ça doit leur plaire énormément, aux chinois, d’être pris pour des vaches à lait.








                • Christoff_M Christoff_M 26 février 2009 04:41

                   est ce quelqu’un en sait plus sur la dynastie régnante soi disant issue du communisme et qui se retrouve le plus fidèle soutien bancaire des states !!

                   idem en Russie ou "l’ouverture" sous Gorbatchev et son successeur alcoolique, ont permis a de nombreuses sociétés occidentales et américaines de se goinfrer allègrement sous prétexte d’ouverture et de développement... la Russie d’alors était en faillite...

                  bizarrement, insulte pour les pays accidentaux, la Russie et la Chine, ex communistes ?! sont les pays qui avant cette crise étrange, remboursaient leur dette et dégageaient le plus de bénéfices... ça ne fait réagir aucun économiste à l’Ouest, pas de bouquins la dessus...


                  • pmurer 26 février 2009 11:25

                    Bonjour,
                    Je ne comprends pas le contenu de cet article :
                    Les USA n’ont pas besoin de la Chine pour financer leur déficit budgétaire :
                     . il suffit que la banque centrale américaine achète les bons du trésor ce dont elle a le pouvoir (planche à
                     billets)
                     . le seul risque de la planche à billets est l’inflation que cela peut créer

                    On comprendra que Hillary Clinton :
                     . préfère demander l’aumone aux Chinois que de pénaliser les riches américains ?
                     (l’inflation détruit le patrimoine des plus riches mais détruit aussi l’endettement des plus pauvres)
                     . ne comprend pas ce qu’elle fait ?
                     . les deux à la fois ?
                    je vous laisse le choix de la bonne réponse si tant est qu’elle soit là !
                    Cordialement


                    • Michel Santi Michel Santi 26 février 2009 14:02

                      Ce n’est pas si simple. Faire fonctionner la planche à billets pour financer les déficits certes mais les USA ne souhaitent pas devenir le Zimbabwe ou Weimar...
                      Non : L’argent frais et bien réel des Chinois est la seule option, en tout cas l’option la plus facile à leur portée car ils tiennent de toutes façons les chinois par la barbichette.


                    • pmurer 26 février 2009 14:54

                      Réponse à Michel Santi
                      Puisque ce n’est pas si simple, pourquoi ne me feriez vous pas une réponse explicite et argumentée afin que je comprenne le fond de votre raisonnement ?
                      En effet, votre réponse lapidaire semble être un faux fuyant vous permmettant d’échapper à un raisonnement plus construit
                      Cordialement


                    • Michel Santi Michel Santi 1er mars 2009 18:12

                      mes raisonnements construits, vous les avez à travers la masse d’articles que j’écris. pour le reste, navré de vous frustrer ou de vous éconduire, mais je n’en ai vraiment pas le temps...et ce n’est pas un faux fuyant.


                    • manusan 27 février 2009 07:54

                      J’habite en Chine, mon beauf est flic section brigate d’intervention (type SAC en France), la mission de la brigade est de contenir les emeutes et les grands criminels.

                      Depuis 3 mois il est passé de 8h/jour à 10h/jour avec une rédution de salaire de 20%. petite précision, cette organe de la police dépend directement de la capitale, et donc du budget centrale.

                      Je rappelle que le pays de nature autoritaire/policiére s’attend à des trouble sociaux.

                      Voilà, les faits que je vous livre in live ne sont pas passé par la censure (merci internet) contrairement à 99% les articles lus dans les journaux français à vous de faire une analyse avec.

                      Sur les 2000 milliards de réserves +70% sont au US, donc pas touche ou .... . En retirant les fonds souverains reste 500 milliard pour la relance. pile poil le montant du plan. Ce plan est prévus pour 2 ans pour maintenir l’économie en attendant la reprise, car il est prévus de faire comme avant. 2 ans qui y croit encore ? ensuite le comportement des consommateurs va certainement changer durant et aprés cette crise sans parler des concurrents (malaisie, vietnam ..).

                      Concernant le plan de relance un industriel chinois a dit : "il y avait 24 milliardaire chinois en 2007, plus que 3 en 2008, ils sont tous en politique, ils vont se refaire".

                      Concernant l’économie chinoise, aucun prix nobel d’économie n’a réussi à comprendre son réel fonctionnement, on sait que l’argent rentre par les investissement direct étranger (montant total cumulé avoisine le PIB du pays) et les exportations des sociétés à capitaux mixte + contracteurs. La consommation des chinois ??? évaporé par le krack boursier -75% pour 100 millions de PEA, soit un ou plus par famille citadine.

                      Il y a un siècle se terminait la premiére mondialisation. La Prusse, UK et Chine en furent les grands gagnants puis perdants, celà se termina en 1911 par la fin de la dyastie Qing. Bref qui sait si la farce ne va pas se répéter.

                      A ce stade actuelle de la crise, impossible de faire un pronostique fiable avant 2,3 ans sur ce pays. Le reste c’est du vent surtout quand les analyses sont basées sur des faits et des chiffres arrangés par le régime.


                      • c.d.g. 1er mars 2009 16:34

                        @ l auteur
                        d habitude je lis avec interet vos article mais celui ci me laisse perplexe
                        Ou avez vous vu que la bourse chinoise s est appréciée ???
                        l indice d hong kong (Hang Seng) s est effondre comme le CAC ou le DOW
                        http://www.advfn.com/hkex/HangSengCharts.asp?index=HSI.X

                        la chine est la principale victime de l effondrement economique car elle ne reverra jamais tout l argent qu elle a placee aux USA. Et elle est oubligee de continuer a payer si elle ne veut pas tout perdre
                        Et penser que la chine puisse utiliser ses $ pour autre chose que des bons du tresor (par ex des industries US) est aussi se faire des illusions
                        Les USA ont bloque par exemple le rachat d une compagnie petroliere (conoco) par les chinois (bon c est pas les seuls, l emirat d abu dabi n a put acheter les ports US)

                        Actuellement, l industrie chinoise est dependante de l export-> faillite en masse car plus de commandes US (et europeenes dans une moindre mesure)


                        • Le péripate Le péripate 1er mars 2009 18:06

                           C’est cela que j’appelle "se tenir par les c....". Dit autrement, ça veut dire qu’il y a complicité entre le gouvernement communiste de la Chine et nos gouvernements. La situation étant profitable aux deux parties, il y a peu de chance que ça bouge..... sauf si les aspirations des chinois modifient la donne, car, en ce qui nous concerne, nous sommes anesthésiés, drogués à l’argent facile, incapable de changer quoi que ce soit. C’est même le contraire qui se produit : les demandes et exigences augmentent de partout.


                        • Michel Santi Michel Santi 1er mars 2009 18:09

                          attention : ne pas confondre le Hang Seng qui est la bourse de Hong Kong avec l’indice national = le Shanghai Stock Exchange (SSE)


                        • pmurer 3 mars 2009 09:51
                          Bonjour,
                          J’ai bien noté votre réponse
                          Je voulais vous dire que :
                          . je trouve dommage que vous n’ayez pas dans votre article décrit les 2 voies possibles de financement avec les raisons du meilleur choix : cela aurait été plus « scientifique ».
                           . on peut faire fonctionner la planche à billets de façon raisonnable sans devenir le Zimbabwe
                          . un peu d’inflation qui permettrait de désendetter les pauvres serait sans doute une bonne chose notamment aux USA
                          . qu’utiliser comme vous dites la pente la plus facile est sans doute caractéristique des USA depuis 10 ans mais que ce n’est pas le conseil le plus éclairé
                          . qu’il faut peut être réformé le système avant qu’une crise sociale majeure ne le réforme peut être trop brutalement et dans le désordre
                          . que je suis aussi un ancien trader (13 ans de trading) mais que je considère qu’on n’est pas forcé de voter dans le sens de son portefeuille
                           
                          Attention à ne pas confondre Quantité et Qualité

                          • pmurer 20 mars 2009 09:58

                            Monsieur Santi,
                            Vous le voyez, les USA ont d’autres possibilités qu’implorer la Chine de leur prêter de l’argent :
                            la FED vient d’annoncer l’achat de 300 Milliards de dollars de bons du trésor US
                            Est ce devenu d’ores et déjà la république de Weimar ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès