Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Quand le Beaujolais nouveau touche le fond... de la piscine (...)

Quand le Beaujolais nouveau touche le fond... de la piscine !

Un article de Vinquébec vient rappeler la chute d´image du Beaujolais Nouveau à l´international. Une chute qui ne sera certainement pas enrayée par une désastreuse campagne de communication (voir photo sur le site de France Info)

La Société des alcools du Québec vient d´informer ses agents et fournisseurs "qu´elle procédera différemment de l’année dernière en ce qui concerne la sélection des vins nouveaux 2008".
 
4000 caisses cette année au lieu de 7000 en 2007 Depuis plusieurs années, la SAQ constate un désintérêt de la clientèle québécoise pour ce type de vin, tendance qui s’est également confirmée selon elle dans le marché mondial. De ce fait, la SAQ diminuera considérablement les quantités offertes. Cette année, un maximum de 4 000 caisses sera commercialisé (au lieu des 7000 de l´année précédente).
 
Au détour de l´article bien documenté de Vinquébec, on découvre les actions de promotion pour le moins originales du Beaujolais nouveau au Japon. "Aux sources d’eau chaude de Hakone, à l’ouest de Tokyo, pour célébrer l’arrivée du vin nouveau, les visiteurs peuvent se baigner dans une piscine un peu particulière : du beaujolais y a été ajouté".
 
Des subventions du Conseil Général du Rhône
Rappelons que, comme LYonenFrance l´indiquait au mois de juin dernier, le département du Rhône, dirigé par Michel Mercier, a voté dans sa session de juin une nouvelle aide de 137 352 € aux viticulteurs du Beaujolais "pour réaliser un site internet". Le Département qui a aussi financé des "sentiers fleuris" pour la somme de 251 558 € , ainsi qu´une subvention de 321 000 € pour "des actions de promotion au Japon". De quoi remplir de bien belles piscines de Beaujolais !
 
Les crus du Beaujolais gardent tout de même leur cote
Une note d´optimisme tout de même : les québecois font semble t´il la différence entre vins nouveaux et crus du Beaujolais : l´article de Vin Québec se termine ainsi : "il ne faut pas confondre beaujolais nouveau (vendu après quelques semaines de cuve) et les crus du beaujolais. Ces Brouilly, Moulin-à-Vent, Morgon et autres sont souvent de grande qualité".
(voir aussi l´article "Beaujolais, très chère bouteille" sur le site LYon-Politique.fr).
 
LYon-Actualités.fr est repris par Netvibes Lyon-

Moyenne des avis sur cet article :  2.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Bobland59 Bobland59 25 octobre 2008 15:19

    Ils ont bien raison nos amis Acadiens !!! Cette picrate n’a pas grand chose à voir avec un grand cru de Beaujolais . Ils essayent de nous faire boire à grand renfort de marketing leurs affreux beuvrages trafiqués au possible .
    Et les médias, comme chaque année, nous feront l’apologie de ce tord-boyaux . Il va encore être meilleur que l’an dernier, il a un goût de cerise, de banane voir de cassis . Enfin n’importe quoi pour qui est un tant soit peu oenophile .


    • impertinent3 impertinent 25 octobre 2008 17:26

      Bobland59, je vous trouve sévère avec le Beaujolais nouveau.

      Personnellement, j’en suis extrémement satisfait, il n’a pas son pareil pour décaper et dérouiller la ferraille, bien supérieur à tout autre produit spécialisé.

      Ah, vous me dites que ça peut se boire ? Non, pas possible, pas ça !


    • ARMINIUS ARMINIUS 25 octobre 2008 16:22

      Ou est-il le temps ou le beaujolais qu’il soit nouveau ou non avait encore gout de beaujolais, nostalgie d’une époque ou chez les frères Troisgros il accompagnait servi à la bonne température en pichet d’étain un excellent pavé de charolais... Depuis marketing, production forcée et marchés facile l’ont complétement torpillé. Alors qu’il aurait pu, en gardant sa qualité, être le fer de lance de l’exportation des vins français de par le monde ...seulement pour cela il fallait jouer en équipe, ce qui n’est pas le fort de la viticulture française...maintenant les californiens, australiens,sud africains etc..se sont taillés d’énormes parts de marché.Dommage, vraiment dommage...


      • Radix Radix 25 octobre 2008 18:36

        Bonjour

        Le Beaujolais nouveau n’est bon qu’avec des cornichons dedant !

        Il n’a rien a voir avec les grands crus... juste le nom !

        Radix


        • Hieronymus Hieronymus 25 octobre 2008 20:02

          le Beaujoulais nouveau ca me gonfle, c’est la fete a Ducon Lajoie,
          chaque annee (je vis a l’etranger) ils se livrent a une parodie grotesque de tout
          ce qu’il y a de plus franchouillard, bal musette, cotillons bleu blanc rouge
          avec les incontournables hits d’Edith Piaf, bref tout ce que j’aime ..
          Enfin c’est pas a negliger si ca peut nous faire vendre du pinard a l’etranger, vu le deficit du commerce exterieur on a pas trop les moyens de faire la fine bouche, par contre je suis effare du montant des subventions allouees a cette occasion, ces chiffres sont ils confirmes ? des audits sont ils effectues quant a l’utilisation de ces allocations ? 321 000 € pour "des actions de promotion au Japon" effarant !


          • Jean Lasson 26 octobre 2008 00:39

            Enfin une bonne nouvelle smiley

            Boire un vin qui n’a pas fait sa fermentation malo-lactique, c’est comme s’attaquer à un(e) adolescent(e) pré-pubère : c’est de la pédophilie oenologique.

            Dans le cas du Beaujolais, je me souviens que la profession avait obtenu une lourde condamnation d’une petite feuille de choux lyonnaise qui avait commis le crime de lèse-majesté de critiquer ce vin. Je n’étais pas très amateur avant, j’ai arrêté tout commerce avec le Beaujolais après. Quitte à boire du Gamay, les vins de Touraine n’ont jamais eu la prétention du Beaujolais. La grenouille voulait se faire plus grosse que le boeuf. Elle était juste ridicule. Elle nous gonflait, elle s’est finalement dégonflée.


            • Bixente64 Bixente64 26 octobre 2008 08:24

              Ben, n’empêche.... 

              N’en déplaise aux esprits chagrins et aux pisses-vinaigre de tout poil, la sortie annuelle du Pif est l’occasion, pour quelques amis miens d’organiser une petite soirée bien "franchouillarde" autour de charcuteries diverses, de fromages variés et de pains de qualité. Au milieu de ce paradis du cholestérol trônent quelques quilles de Pif et c’est avec énormément de plaisir (lié pour partie au breuvage, pour partie à la tablée) que nous nous amusons à picoler un breuvage qui, certes, ne casse pas trois pattes à un canard, mais qui sait contenter quelques joyeux drilles qui n’envisagent nullement qu’il puisse être fait référence à quelques autres fioles poussiéreuses et à étiquettes nobles qui attendent au fond de nos caves une occasion pour être confessées.
              Dans quelques jours, les medias vont nous bourrer le mou avec Halloween et ses horribles masques, ses bonbons à la con et ses sonneries intempestives à ma porte. Je déteste cette mode américaine (oui, je sais, les érudits arrivent à chaîner cette daube jusqu’à notre continent pour y trouver quelque argument) qui oblige nos mouflets à se grimer et à faire comme les ricains. Je boycotte ce simulacre. Par contre, et pour faire contre-pied, la sortie du Beaujolais primeur est, chez moi, fêté.

              Que les esprits grognons, amateurs de bibines à haute valeur ajoutée laissent donc ce truc improbable au niveau de ce qu’il est ; un amusement. Comparer le Pif avec d’autres vins travaillés relève, un peu, quand même, de la malhonnêté.

              Tentez la soirée ; vous invitez des amis et laissez-vous faire...


              • fhefhe fhefhe 27 octobre 2008 23:09

                Et le GAILLAC nouveau vous connaissez ... ? en Midi Pyrénées il devance le Beujoulais Nouveau ....
                Le Vin se Boit ....
                Le Beaujolais s’Ingurgite....
                Scoop
                Pour faire face aux faillites de leur Banques , et relancé leur Economie , les Etats Uniens vont lancer
                Le COCA-COLA Nouveau !!!!


                • Yohan Yohan 29 octobre 2008 22:48

                  Le beaujolais nouveau est au portefeuille ce que Préfontaines et Kiravi étaient à l’estomac. Une fois remisés dans les étagères de notre mémoire collective et sélective, ils ne vieillissent finalement pas si mal.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

LYonenFrance


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès