Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Quand les dollars fondent sous le soleil de Bagdad

Quand les dollars fondent sous le soleil de Bagdad

C’est cette semaine que le Parlement Grec doit voter son nouveau plan d’austérité, déclenchant alors le déblocage de la cinquième tranche du plan de sauvetage par la Troïka, soit 12 milliards de dollars. Toute cette semaine, on va nous revendre la soupe de ce vilain petit canard de l’Europe, ce nain de 2% de l’économie mondiale qui menace à lui tout seul, l’ensemble du si vertueux système financier mondial. Si les chiffres sont effrayants, ils ne viennent pourtant pas de Grèce, ni même d’Europe. La Grèce, c’est un amuse-bouche pour anorexique, par rapport à ce qui nous attend. Ou plus exactement, c’est un trompe l’œil : quand la Grèce a besoin de 120 milliards en 2014 pour éviter le défaut de paiement, les Etats Unis auront besoin, à partir d’août - et sur la base des projections du déficit fédéral actuel - de ce montant -120 milliards donc – mais CHAQUE MOIS !

La semaine dernière, Nouriel Roubini, le Monsieur catastophe des Subprimes et Georges Soros ce dimanche jugent inévitable la sortie de certains pays de l’Euro, voire l’implosion de l’Union monétaire. « Il n’y a pas de plan B. C’est pour cela que les autorités s’accrochent au statu quo et insiste pour préserver les accords existants plutôt que de reconnaître leurs défaillances » déclare le grand manitou de la finance internationale, celui-là même qui fit fortune en spéculant contre la livre en 1992. Mais de qui précisément parle-t-il : de la Grèce, de l’Europe, ou de son pays, les USA ? Car de fait, c’est la question, la vraie : d’où vont sortir les 120 milliards mensuels dont l’Amérique a besoin quand la Chine n’achète plus de dette américaine depuis février dernier, que la FED est en faillite et que le pays a atteint son plafond de dette. Aux Etats-Unis, l’argent n’est pas seulement roi. Il n’a plus aucune valeur.

C’est ce que m’inspire cette histoire ubuesque de dollars, 6.6 milliards pour être précise, évaporés sous le soleil de Bagdad entre 2003 et 2005. C’est le Los Angeles Times qui racontait ce week end l’événement. Nous sommes en 2003. George W Bush veut réussir sa guerre en Irak. Il envoie hommes, armes et beaucoup, beaucoup d’argent. C’est comme tout, pense-t-il, la paix s’achète. Bush veut remettre les ministères au travail et convaincre les élites locales que la vie post Saddam Hussein a du bon.

Il débloque 6.6 milliards en coupure de 100, tout droit sortis des coffres de la FED de NY dans le New Jersey. Stockés par palette comme de vulgaires pot de beurre de cacahuètes, ils sont emmenés par une noria de fourgons blindés jusqu’à un aéroport militaire du Maryland ; ils sont alors chargés dans des avions, 21 avions cargo Hercule 130. Arrivés à Bagdad, ils sont répartis dans des coffres de la ville, dans d’anciens palaces de Saddam Hussein ou sur des bases militaires. Et à partir de là, pendant deux ans, c’est « open bar ». Tout va très vite, l’argent, 6,6 milliards de dollars donc, est distribué par des fonctionnaires américains à des ministères irakiens ou des prestataires occidentaux oeuvrant tous pour la fameuse ‘reconstruction’. L’argent transite dans des sacs de sports placés à l’arrière de 4X4 filant pied au plancher dans une ville en feu. Les agents américains n’ont pas le temps, disent-ils de tenir une comptabilité. A sec dès 2005, le Pentagone jure que si on lui donne du temps, il retrouvera l’argent. La commission d’enquête vient de passer 6 ans sur le dossier. Elle n’a pas retrouvé le moindre billet de 100. Pour Stuart Bowen, l’inspecteur général à la reconstruction de l’Irak, « c’est le plus grand vol de l’Histoire ». Cela reste à prouver : à l’heure où les Etats-Unis se retirent d’Afghanistan, on va pouvoir commencer à faire les comptes. Une chose est à peu près sure : le peuple irakien n’en a jamais vu la couleur. C’est d’ailleurs en son nom que le gouvernement irakien, assurément blanc comme neige, vient de réclamer son argent.

 

Vidéos de CNN et Russia Today (en anglais)


Moyenne des avis sur cet article :  4.93/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Capone13000 Capone13000 29 juin 2011 10:47

    Excellent article !

    Pour trouver l’argent, peut être devriez vous chercher du coté de Blackwater (XE) de haliburton, etc... Je pense que Messieurs Bush, Cheney, Drumsfeld, Powell, etc... doivent avoir une petite idée ..

    Cet argent a pu également servir à financer l’énnemi invisible pour lui permettre de continuer d’exister, à savoir les talibans qui ne sont en définitive que des Afghans.
    Quant à l’argent du traffic d’opium, chut !


    • lechoux 29 juin 2011 11:47

      Merci pour cet article, très intéressant.

      Avez-vous la possibilité de nous informer sur les montants réels de l’exposition du dollar, c’est à dire : dettes des EU, montant des CDS, morgages, remortgages et tout le tintouin des véhicules financiers cumulés, juste pour connaître la hauteur de la montagne avant le saut dans le vide ?

      PS : Agoravox est devenu le média des publicitaires, lourd à charger et pub en plein écran !!!


      • PhilVite PhilVite 29 juin 2011 13:49

        Firefox + Adblock Plus et tchao la pub. Mais chut ! faut pas le dire ! smiley


      • isabellelurette 29 juin 2011 13:52

        >  : Agoravox est devenu le média des publicitaires, lourd à charger et pub en plein écran !!!

        Solution : Firefox + adbock. 
        La voie est libre !


      • Redrogers 29 juin 2011 14:25

        « Avez-vous la possibilité de nous informer sur les montants réels de l’exposition du dollar, c’est à dire : dettes des EU, montant des CDS, morgages, remortgages et tout le tintouin des véhicules financiers cumulés, juste pour connaître la hauteur de la montagne avant le saut dans le vide ? »


        Cette personne estime le total pour les USA à 100.000 Mds de $, en intégrant non seulement la dette publique officielle de 14.300 Mds $ mais aussi, les dettes privées, la santé et les retraites non financées, etc.


      • kalon 29 juin 2011 18:36

        C’est vrai pour la publicité, mais sans celle ci, qui va payer les frais de fonctionnement d’un site dont tout le monde s’accorde à dire qu’il est exellent !


      • raoulblier raolublier 29 juin 2011 18:51

        Je dirai même plus ... linux + firefox + adblock plus + flashblock que vous trouverez aisément dans le catalogue situé dans outils > modules complémentaires.

        Le libre c’est vraiment un gros avantage en temps et en prix ...


      • lechoux 7 juillet 2011 20:08

        TANK U PHILVITE !! :))) mais je ne suis pas encore maître de ces outils.


      • lechoux 7 juillet 2011 20:11

        @ Redrogers :

        « Cette personne estime le total pour les USA à 100.000 Mds de $, en intégrant non seulement la dette publique officielle de 14.300 Mds $ mais aussi, les dettes privées, la santé et les retraites non financées, etc. »

        J’ai lu que les CDS + CRDS représentaient 500 000 Mds de $. Cette personne est optimiste donc américaine.

      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 29 juin 2011 12:37

        Excellent article morice, heu pardon, Flore, morice est beaucoup plus long. Pensez donc, Bagdad recelait du plus formidable musée des civilisations sumérienne et mésopotamienne inutile de vous dire que toutes ces merveilles sont quelque part et ont été payées le prix. les plus précieuses sont des pierres sculptées de textes énigmatiques absolument hors de prix, mais patrimoine de l’humanité protégées par l’unesco...http://www.ezida.com/musee0.htm http://www.ezida.com/musee0.htmde l’humanité, UNESCO) et des antiquités islamiques.


        • zelectron zelectron 30 juin 2011 08:03

          détruire, abattre, abîmer, abolir, abroger, absorber, accidenter, affaiblir, altérer, anéantir, annihiler, annuler, atomiser, atrophier, attaquer, atteindre, battre en brèche, biffer, bombarder, bouleverser, bousiller, briser, broyer, brûler, canonner, casser, causer la ruine, chasser, consommer, consumer, corroder, corrompre, crouler, culbuter, décapiter, décevoir, décimer, décomposer, découronner, décréditer, défaire, défoncer, dégrader, démanteler, démolir, dépecer, déprécier, déraciner, désagréger, désillusionner, désintégrer, désoler, désorganiser, dessécher, dévaster, dévorer, dilapider, diminuer, discréditer, disloquer, dissiper, dissoudre, ébranler, écraser, effacer, effondrer, éliminer, embraser, émousser, emporter, enfoncer, engloutir, enlever, ensevelir, entamer, enterrer, épuiser, éteindre, étioler, étouffer, étrangler, exterminer, extirper, faire cesser, faire disparaître, faire passer, faire sauter, faucher, foudroyer, fracasser, fusiller, gâter, grignoter, hacher, incendier, infirmer, invalider, jeter, jeter à bas, juguler, liquider, massacrer, mettre à bas, mettre en pièces, miner, moissonner, mordre, nuire, ôter, perdre, pourrir, pulvériser, radier, raser, ravager, rayer, réduire à néant, réduire en cendres, réduire en poudre, réfuter, renverser, repousser, résilier, retrancher, rompre, ronger, ruiner, saccager, saper, supprimer, triturer, troubler, tuer, user, vandaliser.

          A contrario : accréditer, aider, alimenter, bâtir, composer, conserver, consolider, constituer, construire, corroborer, créer, cultiver, demeurer, échafauder, édifier, élever, entretenir, épargner, ériger, établir, fabriquer, façonner, faire, fonder, former, fortifier, garder, instaurer, maintenir, organiser, produire, prospérer, reconstruire, régénérer, relever, renforcer, réparer, rétablir, soutenir, susciter


        • Razzara Razzara 30 juin 2011 12:05

          Ah, ah, ah, je suis pété de rire ! La les mecs vous m’avez mis la banane pour la journée, excellent !

          L’article est très bien, je vais transmettre de ce pas le liens et quelques extraits qui vont bien.

          Razzara


        • platon613 29 juin 2011 15:40

          Rien à voir mais à voir absolument !

          Flotille ou croisière ? Visite du bateau français pour Gaza (vidéo)

          La flotille pour Gaza tourne-t-elle au ridicule ?... Le bateau français, à qui devrait être décerné la palme semble rejouer, face à l’effarement général, le fameux : « Dieu que la guerre est jolie ».

          http://www.news-26.com/proche-orient/735-flotille-ou-croisiere-visite-du-bateau-francais-pour-gaza-video.html


          • robin 29 juin 2011 17:07

            A l’auteur,

            Je pensais jusqu’à maintenant que vous n’étiez qu’un leurre du système tant vous effleuriez de loin les sujets qui fâchent comme le Bilderberg, mais ces derniers temps et avec cet article en plus je dis bravo, vosu prenez le bon chemin, mais si vous continuez ainsi vous comprendrez que vous allez être non seulement grillée mais la cible de tous les idiots utiles (ou rémunérés) du système.


            • Defrance Defrance 29 juin 2011 17:34

               Ils vont tout simplement en reimprimer d’autres, ce n’est qu’un détail !


              • kalon 29 juin 2011 18:46

                De fait, ces 6.6 milliards de dollars étaient sur un compte de la BNP Paribas et appartenaient à l’état Irakien. Il a été transféré aux USA qui l’on transformé en argent liquide et ’envoyé en Irak.
                Cet argent provenait du deal « pétrole contre nourriture » qui prévalait avant l’invasion et était destiné à l’achat de médicaments et de nourriture pour le peuple Irakien.
                En somme, les américains ont tués des Irakiens avec de l’argent qui leur appartenait et qui était destiné à les aider !
                J’ai méme lu, à l’époque, que cette argent était transporté par brouette entiére sur les bases US et que certains officiers US jouaient, méme, au football dans leur bureau avec les liasses emballées.


                • tchoo 29 juin 2011 19:11

                  On devrait pouvoir trouver qui a fait fortune suite à cette guerre et de là, très facilement en déduire d’où provient cette fortune soudaine.

                  On le saura
                  cela ne changera pas grand chose,
                  si le monde existe encore d’ici là !


                  • rosa luxemburg 29 juin 2011 19:47

                    JE CROYAIS QUE LES FAUX MONNEYEURS ETAIENT PASSIBLES DE PRISON A VIE COMME MADOFF.

                    OU IL EST BERNANKE ? A WALL STREET BON ON FAIT UN BRETTON WOODS POUR EVITER L’HYPERINFLATION QUI VA NOUS TUER OU ON SE LAISSE MOURIR DE FAIM ?

                    Y EN A MARRE DE TOUS SES INCOMPETENTS QUI VEULENT SAUVER LEUR CUL AU DETRIMENT DES AUTRES QU’ILS DEGAGENT JE NE VEUX PAS DE LEUR CORRUPTION.

                    ENFIN QUAND BLACK WATER VA COMPRENDRE QU’ILS SONT PAYES AVEC DE LA FAUSSE MONNAIE ILS VONT DEGAGER DE BAGDAD.


                    • kalon 29 juin 2011 20:46

                      Crois moi, Rosa, ces gens sont loin d’étre incompétents, ils sont méme beaucoup plus intélligents que beaucoup d’entre nous.
                      Il se trouve juste qu’ils n’ont pas les mémes objectifs que la plupart d’entre nous !


                    • James James 29 juin 2011 20:54

                      http://video.google.com/videoplay?docid=6341439441523553471#

                      Pain, pétrole et corruption

                      Un grand documentaire d’investigation sur l’une des plus scandaleuses affaires de corruption de notre époque, perpétrée aux dépens d’un programme humanitaire mis en place par l’ONU.

                      « Pétrole contre nourriture » est le nom d’un programme initié par l’ONU en 1996, qui visait à satisfaire les besoins humanitaires de la population irakienne soumise à un embargo depuis l’invasion du Koweït en 1990. Il devait permettre à l’Irak de vendre une quantité limitée de son pétrole, sous contrôle de l’ONU, et d’acheter en échange de la nourriture et des médicaments. Pendant près de sept ans, "Pétrole contre nourriture" va brasser près de 100 milliards de dollars. En janvier 2004, un quotidien irakien publie une liste de personnalités et d’entreprises ayant touché des pots-de-vin dans le cadre de cette opération humanitaire. Le scandale éclate. L’ONU constitue discrètement une commission d’enquête indépendante, présidée par Paul Volcker, qui rend un rapport édifiant en 2005, accusant près de 2 500 individus et sociétés internationales dans une trentaine de pays. Depuis, très peu de procès ont eu lieu et les mises en examen sont tout aussi rares.


                      • Augustule Augustule 29 juin 2011 21:31

                        Très bon article Flore !

                        Je suis content de vous voir venir publier sur ce site, vous avez l’air d’avoir compris ou sont partis se réfugier tous les lecteurs perdus de la presse écrite institutionnelle qui ne remplis plus son rôle (ça depend de quel côté on se place, bien sûr) depuis un bon moment.

                        J’ai entendu dire que votre chronique sur France Info était arrêtée, doit on lier çela à vos récentes sorties sur un certain groupe de Bilderberg  ?


                        • plancherDesVaches 29 juin 2011 22:26

                          Et c’est pourtant le principe des US. Le rêve de richesse qui permet de tout racheter et faire crever les peuples, dont le leur.

                          L’american dream...

                          La « pax romana » ne fut pas pire. Mais pas mieux.

                          Freedom pour nous. Mais pas pour les autres, bien sûr.


                          • rosa luxemburg 29 juin 2011 23:47

                            NON NON VOUS VOUS TROMPEZ POUR EUX C’EST DIEU QUI LES FAIT MARCHER ILS SONT TOUJOURS EN TRAIN DE PRIER ET LEUR DEVISE C’EST GOD BLESS AMERICA

                            J’ai toujours trouvè stupide ce rêve américain,les chanteurs amèricians ,les films amèricains,la bouffe américaine qui rend obèse.

                            La seule chose de bien chez eux c’est leur aérospatiale et le chanteur BRUCE SPRINGSTEEN mais il est IRLANDAIS ET LA PLUPART DES CHERCHEURS A LA NASA sont Français ,allemand ,hindous ou maliens pas beaucoup de pures americains c’est tout dire !

                            LES AMERICAINS NOUS EMMERDENT ILS NE SAVENT QUE METTRE LE BORDEL BASTA !!!


                          • plancherDesVaches 30 juin 2011 12:14

                            Moui, Rosa, il y a de quoi s’énerver, je suis d’accord.
                            Et je te conseille d’écouter ces deux commentaires généraux sur la finance mondiale.

                            O.Delamarche, commence à être connu pour dire des vérités bien réelles et qui dérangent.
                            Ceci dit, il tient à son système... le pauvre.
                            http://www.dailymotion.com/video/xjfn38_olivier-delamarche-21-juin-2011-bfm-business-21-06-2011_news
                            http://www.dailymotion.com/video/xjkvsb_olivier-delamarche-28-juin-2011-bfm-business-28-06-2011_news

                            Il annonce clairement que les US sont à bout de course.


                          • morice morice 30 juin 2011 00:15

                            J’avais déjà expliqué à plusieurs reprises ici ce problème, qui s’est reproduit pareil en Afghanistan....


                            irak :

                            bénéficiaires :
                            Sur place, en juillet 2008, sur 180 hopitaux annoncés, et 142 officiellement signés avec un seul contractant (Bechtel) seuls... 6 avaient été terminés ! Bechtel, le constructeur sélectionné avait pourtant bien empoché les 50 millions de dollars dès 2004... sans avoir à rendre de compte finaux. Au total, le budget est passé à 186 millions de dollars. 

                            autre bénéficiaire du gâteau :
                            Une corruption qui a pris une dimension gigantesque, précise le NYT : « One Iraqi former chief investigator recently testified before Congress that $13 billion in reconstruction funds from the United States has been lost to fraud, embezzlement, theft and waste by Iraqi government officials ». Les sagouins au pouvoir ont réussi à ponctionner 13 milliards de dollars d’aide à eux seuls ! Selon les informations dont on dispose, sur 30 ministres, 17 ont vu leur responsable anti-corruption retiré du service du minstère. Parmi ceux-ci en premier les « Ministries of Water Resources, Culture, Youth and Sport, and Trade ». En premier donc celui chargé de l’eau, dont l’impéritie va conduire à un sérieux problème sanitaire dans le pays, avec la résurgence d’épidémies endémiques telles que le choléra ou le typhus. Maliki, avait été déjà l’objet de sévères remontrances de la part d’un juge chargé de vérifier l’intégrité publique Rathi al-Rathi, (Radhi al Radhi) qui a subi des pressions énormes de la part du gouvernement : après avoir lui-même été accusé de corruption par Maliki, il a dû quitter le pays, sa femme ayant reçu des menaces de mort : il est réfugié depuis l’été 2007 aux Etats-Unis, où il doit tous les jours songer à un pays qui n’en finit pas de se faire exploiter jusqu’au trognon par une poignée d’hommes politiques véreux. Que va donc en penser Obama ? Mystère. En France, on avait déjà émis un idée via la bouche de notre Bernard national... Maliki, Karzaï.... de sacrés problèmes en perspective pour Obama... selon d’autres sources, ce sont 80% des 21 milliards d’aide qui ont fondu comme neige au soleil. La facture s’approcherait des 17 milliards évaporés !


                            ma conclusion à l’époque :
                             L’héritage des profiteurs Bushiens s’annonce très lourd à gérer.

                            • Flore Vasseur Flore Vasseur 30 juin 2011 09:47

                              Merci à tous pour vos commentaires et approfondissements sur ce sujet là. Effectivement, l’histoire des fonds afghans pour la reconstruction risque d’être encore plus hallucinante. Ce qui me parait fou sur un autre plan c’est le fait que l’argent n’ait pas la même valeur selon l’entité qui la dépense (ici US de Bush puis Obama versus Grèce).
                              Par ailleurs, je ne sais pas si j’ai des rognons ou quoi, si je vais faire pschit, être grillée ni même si je suis dans le vrai. J’essaie de faire ce qui me semble utile et d’être sincère. Et non, je ne pense pas que mes articles sur le Bilderberg ait conduit à ma non re-conduction. C’est plus a mon avis, mon approche générale des choses. Je ne suis pas journaliste, davantage romancière. Cela m’aide beaucoup pour décoller juste des faits.
                              Merci encore


                              • BA 3 juillet 2011 21:58
                                Etats-Unis : en faillite, le gouvernement du Minnesota cesse ses activités.

                                Faute de pouvoir équilibrer son budget, comme le lui ordonne la Constitution, l’État américain du Minnesota a été forcé de fermer la plupart des services publics. Peuplé de 5,3 millions d’habitants et grand comme la moitié de la France, le Minnesota présente un trou de 5 milliards de dollars dans ses caisses.

                                Triste week-end de fête – celle de l’Indépendance américaine lundi 4 juillet 2011 – pour les habitants du Minnesota. Les parcs nationaux, les musées et le zoo sont fermés, ainsi que les aires de repos sur les autoroutes. Impossible aussi de pêcher dans les lacs de l’Etat, les services délivrant les permis étant fermés. 

                                En faillite, le gouvernement a dû mettre la clé sous la porte, renvoyant chez eux 22 000 fonctionnaires, et suspendant les activités de la majorité des services publics. Avant de rouvrir, ceux-ci devront attendre la fin de la bataille entre le gouverneur démocrate et la législature républicaine.

                                Le Minnesota est en faillite : il a un trou de 5 milliards de dollars dans son budget. Or au 1er juillet 2011, date du nouvel exercice fiscal, l’État devait – selon sa Constitution – avoir comblé son déficit. Pour ce faire, le gouverneur Mark Dayton voulait augmenter les impôts des riches, et les républicains voulaient couper les dépenses publiques. C’est le même débat qui se tient en ce moment au niveau national entre Obama et les élus républicains du Congrès. Personne ne voulant céder, Mark Dayton a décidé de mettre le gouvernement à l’arrêt, comptant sur le mécontentement populaire pour forcer les républicains à accepter une augmentation des impôts pour les plus aisés.



                                • Dzan 4 juillet 2011 09:32

                                  BA
                                  « Faute de pouvoir équilibrer son budget, comme le lui ordonne la Constitution, »
                                  Voilà ce qui nous attend, puisque l’Humpets veut faire de même dans la nôtre !
                                  Flore Bravo pour votre article, c’est hallucinant, et me rappelle cette phrase de Daladier revenant de Munich

                                  « Les cons, s’ils savaient »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès