Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Quand les Ivoiriens voient clair

Quand les Ivoiriens voient clair

En effet, en 1990 le premier Ministre de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara a redressé spectaculairement l’état de son pays. Un exemple dont le gouvernement Sarkozy devrait s’inspirer.

Cet ex-directeur du Fond Monétaire International a été engagé par Houphouët Boigny pour redresser les finances de son pays.
Alassane Ouattara, appelé ADO par ses fans, n’est pas n’importe qui.
http://www.afrique-express.com/archive/OUEST/cotedivoire/cotedivoirebio/ouattara.htm
Né en 1942, à Dimbokro, près de Yamoussoukro, capitale de la Côte D’Ivoire, après de brillantes études, à obtenu un doctorat d’état en sciences économiques.
Il devient le directeur du département Afrique et conseiller du directeur du FMI, puis gouverneur de la BCEAO (Banque Centrale de l’Afrique de l’Ouest), avant d’être appelé par le Président Ouphouet Boigny pour redresser le pays plongé dans une crise tragique.
Comment s’y est-il pris ?
Il a mené une politique de rigueur budgétaire draconienne en réduisant les salaires de tous les membres du gouvernement.
http://www.grioo.com/ar,cote_d_ivoire_la_panacee_ouattara_,15317.html
Une certaine anarchie régnait dans le pays, car il était courant que des membres de l’administration ou du gouvernement perçoivent plusieurs salaires, et autres avantages.
Il a aussi déclenché des audits pour plusieurs sociétés d’état.
Le salaire des Ministres a été baissé de 50%. Le prix du Gasoil a baissé de 100 fr cfa et la prime de transport des fonctionnaires a été réévaluée pour aller jusqu’à 7000 fr cfa suivant les zones.
(Pour avoir une idée de l’importance de ces sommes : le smig était alors de 35000 fr cfa)
Ce plan d’austérité a été décidé en mars 1990 avec l’accord de la Banque Mondiale et du FMI prévoyant notamment la baisse des salaires du service public et le prélèvement d’une contribution de solidarité dans le secteur privé.
A titre d’exemple, Il a privé de leurs belles voitures des collaborateurs qui avaient tendance à abuser des privilèges que leur permettait l’exercice du pouvoir.
Il a organisé la vente des voitures de services à leurs principaux utilisateurs, provoquant une économie des frais d’entretien et la disparition des bons d’essence.
La détermination d’Ouattara permit aussi de récupérer des arrièrés d’impots au grand dam des commerçants de la communauté libanaise.
A lire, « la Côte d’Ivoire : de la déstabilisation à la refondation » (Marie-France Jarret et Francois Régis Mahieu, éditions de l’Harmattan, janvier 2002).
On est loin des discours, des promesses et des actes de notre actuel Président, qui propose aux Français de se serrer la ceinture mais qui garde l’augmentation de 206% de salaire qu’il s’est généreusement octroyé.
Sarkozy ne se choque pas de voir le budget du gouvernement passer de 32 millions d’euros à près de 130 millions en 2008.
La présidence sarkozienne emploie 957 personnes.
Sous Chirac les dépenses en déplacements à l’étranger ou en province étaient de 10 millions d’euros par an : elles viennent de passer à 15 millions.
Savez vous qu’un sénateur coûte à l’état 2557 € par jour, et un député 2384 € par jour (lorsque l’on ajoute tous les avantages prévus aux salaires) ?
Quant aux ministres, si l’on prend l’exemple de Rachida Dati, son budget se montait à 200 000 € depuis mai 2007, et elle a du demander une rallonge de 70 000 € pour « finir l’année ».
Revenons à Alassane.
Il finit par assainir en quelques mois les finances publiques et sera ensuite écarté de l’élection présidentielle par la cour suprème ivoirienne. Certains y voient le fruit d’un arrangement politique entre l’actuel Président et le général Robert Guéi.
Aujourd’hui un certain désordre règne de nouveau en Côte d’Ivoire.
Le Président au pouvoir sait qu’il pourrait bien perdre sa place, au profit de Ouattara très populaire dans les sondages.
http://www.espace-francophone.com/afrique/ouest/actualites-cote-d_ivoire5.html
Il a tenté de l’empêcher de se présenter, prétextant qu’il n’est pas ivoirien, lançant une campagne de calomnie, mettant des doutes sur l’origine de la fortune de celui-çi et maintenant il repousse régulièrement l’échéance électorale malgré les pressions mondiales.
Car comme disait un vieil ami africain :
« Il est plus facile de trouver le mensonge que la vérité ».

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • olivier cabanel olivier cabanel 7 février 2009 13:24

    Calmos,
    on a beaucoup glosé sur ségolène,
    certains ont voulu la faire passer pour une "bécassine",
    sauf qu’aujourd’hui, sarko montre les limites de ses compétences, et brasse du vent,
    ce serait une aide efficace pour développer l’énergie éolienne,
    tu ne crois pas que l’on pourrait se servir de l’exemple ivoirien ?
    diminuer les dépenses de l’état ?
    et tout ce qui est expliqué dans l’article,
    peut importe qui le ferai,
    de gauche ou de droite,
    mais nous avons un problème,
    nous avons élu un arnaqueur, un bonimenteur,
    ou meme un menteur tout court.
    t’en penses quoi ?


  • Defrance Defrance 7 juillet 2010 19:56

    Tout le monde semble avoir oublié cette phrase prononcée lors de l’interview OFF de I>Télé :

    Et après ? "Après j’irai dans le privé, gagner de l’argent. Je suis avocat, je peux réussir là. Mais j’ai aussi des amis qui me confieraient bien la tête d’une grande entreprise privée. L’argent, ça compte. Je n’ai pas de fortune personnelle. Ce qui compte dans la vie, c’est l’amour. De l’argent, c’est pour les siens, pour acheter une maison, un bel appartement. Offrir un appartement à ses enfants... Je ne veux pas être comme Giscard et Raffarin, un ancien le reste de ma vie à me trainer là, à me lamenter sur ce que je ne suis plus".


     Il était évident qu’il se servirait AVANT les Français !


  • Defrance Defrance 7 juillet 2010 20:17

    Il pousse même le vice jusqu’a taxer les stylo de ceux qui l’invitent !


  • JL JL 7 février 2009 15:30

    @ Olivier Cabanel : Comment ne pas approuver une telle démarche. Mais en France tous les UMP vont beugler comme un seul homme que "le socialisme on n’en veut pas" !

    Quels crétins ! Comme je le disais sur un autre fil : il y a ceux qui sont du coté du manche, et ceux qui se servent toujours les premiers vu que c’est eux qu’ont l’oseille. Quand ceux-là sont aux manettes, ils font des parts scandaleusement inégales. Quand c’était le camp d’en face qui était au pouvoir, ils se reposaient un peu la panse avec des parts un peu moins grosses en attendant de reprendre les rênes. 

    C’est pourquoi les larbins, à l’occasion idiots utiles aux nantis et qui vivent des miettes de leurs maîttres, œuvrent pour que les grosses parts soient encore plus démeusurées.


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 février 2009 15:43

      @JL
      sauf qu’en la matière, s’agit il de mettre le socialisme a la place de sarkozy ?
      pas sur...
      ou plutot de donner un grand coup de balais a cette politique de gaspillage ?
      ceux que les ivoiriens ont pu faire en 1990, pourquoi ne pourrions nous pas le faire ici ?


    • JL JL 7 février 2009 16:34

      Bien entendu, en l’occurence il ne s’agit pas de mettre le socialisme à la place de Sarkozy. J’ai seulement voulu souligner que pour l’UMP tout ce qui n’est pas à leur droite est socialiste.

      Ceci dit, je crois que la côte d’Ivoire n’est pas la France. Et qu’en France, en Europe, en Occident, la social démocratie a fait la preuve de son incapacité. Le NPA en a fait le constat, et c’est pourquoi il se refusera à être un parti de gouvernement tant que la finance gouvernera le monde. Pour ma part, je crois que entre le NPA et le capitalisme financier il existe une troisième voie : une économie de marché dans des Etats démocratiques disposant du pouvoir monétaire.


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 février 2009 16:43

      JL,
      puisqu’on en est a inventer d’autres solutions,
      pour moi, elle passe par le mouvement appelé "les objecteurs de croissance",
      je ne sais pas si vous en avez entendu parler ?
      il faut lire le bouquin de Paul Aries, que j’ai évoqué dans un article ou j’évoque cette nouvelle philosophie : l’article s’appelait évidemment "je suis objecteur de croissance",


    • aigle80 aigle80 7 février 2009 17:34

      Bien d’accord avec vous bel exemple que donne ce ministre ivoirien ! effectivement on peut rêver à une cure salvatrice des finances publiques chez nos ministres ,senateurs et deputés .Mais quand on commence(Nicolas 1er Empereur des Gaules) par s’augmenter de façon ehontée avant d’entreprendre quoi que ce soit peut on s’attendre à mieux ?...il est vrai aussi que le salaire des ministres est de l’argent de poche car que je sache peu d’entre eux doivent payer, essence, voyages et souvent leurs repas sont au frais de la princesse France .Est-il aussi necessaire d’emmener autant de courtisans dans les voyages officiels ?Quelle en est la raison ?Malheureusement cette cure d’amaigrissement du gaspillage de l’etat je ne pense pas l’avoir vu dans le programme de notre gauche....peut être serait il habile de renforcer le pouvoir de la cour des comptes mais là aussi on peut rêver ...


      • olivier cabanel olivier cabanel 7 février 2009 18:04

        Aigle,
        n’est-ce pas...
        c’est un bel exemple,
        au sujet de la cour des comptes, ils ont pointé du doigt l’adminstration sarkozienne, mais ils ne peuvent pas empecher celle ci de continuer...
        étrange démocratie,
        cordialement à vous,


      • Pourquoi ??? 8 février 2009 07:31

        Et nos ministres ? Si on virait tous ceux dont l’unique rôle est de cirer les pompes de NS ? Ca nous ferait faire de sacrées économies ...

        Que la cour commence à se serrer la ceinture !


        • olivier cabanel olivier cabanel 8 février 2009 08:00

          Pourquoi,

          d’autant que certains, s’il faut en croire pierre Péan ont d’autres sources de revenus...
          et il n’est certainement pas le seul,
          a quand une opération "envoi de godasse" a l’élysée...
          normalement l’expédition est gratuite,
          et on doit facilement pouvoir trouver une godasse a envoyer ?


        • olivier cabanel olivier cabanel 7 juillet 2010 20:10

          Pourquoi ???
          les virer tous, je ne sais pas, mais commençons par diviser leur salaire par deux, et leurs avantages réduits.
          pas sur qu’ils voudront rester très longtemps.
           smiley


        • mclerc 8 février 2009 18:09

          Il se trouve que je connaisse Watara personnellement : j’habite à Sanary où vit son beau-père qui est un grand ami à moi... C’est vraiment un type solide (Watara) et quelle intelligence ! Çà irait certainement mieux en Côte d’Ivoire s’il y était au pouvoir.


          • olivier cabanel olivier cabanel 8 février 2009 19:03

            bonjour,
            merci de votre commentaire qui confirme ce que je pense d’Ouattara,
            vous avez bien de la chance d’habiter cette jolie petite ville de Sanary,
            j’y ai des amis,
            et présentez mes amitiés à votre ami, son beau père,


          • olivier cabanel olivier cabanel 7 juillet 2010 20:09

            Mclerc,
            d’accord avec vous,
            mais j’ai aussi une ami ivoirienne qui me disait qu’il était très populaire, et qu’il a été menacé de mort,
            et aujourd’hui, c’est le chaos...
            tout comme en France.
             smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 9 novembre 2013 15:30

            mcler

            j’ai un service a vous demander.
            je suis amoureux d’une Ivoirienne, et c’est très compliqué pour elle d’obtenir un visa, et toutes les autorisations pour me rejoindre. croyez vous pouvoir m’aider ?

          • Arafel Arafel 4 février 2010 02:35

            A quand une opération « main propre » parmis tous ces nantis à rien foutre avec notre argent ?
            Les lanternes sont toujours là, prêtes à servir.


            • olivier cabanel olivier cabanel 7 juillet 2010 20:08

              Arafel,
              oui, la France s’impatiente de voir les écuries d’Augias nettoyées de fond en comble.
              le problème sera de trouver un balais à la taille de la tache.
               smiley


            • olivier cabanel olivier cabanel 4 février 2010 07:30

              Arafel,
              chiche ?
              je suis toujours surpris lorsque quant on évoque une diminution du salaire de nos élus, ministres et consorts, il y ait toujours un hurluberlu pour me dire que ce n’est qu’une goutte d’eau qui ne pourrait pas résoudre le déficit abyssal français,
              mais pour moi, cette goutte d’eau est symbolique,
              et puisqu’il faut économiser, l’exemple doit venir d’en haut.
               smiley


              • Defrance Defrance 7 juillet 2010 20:09

                J’ai l’exemple du maire d’un petit village de 100 âmes il est président de la communauté de commune, du SIVOM, du crédit agricole et cultivateur de 500 hectares ( environ 48 000 € de la PAC cette année ) Le pauvre ! Avant les élection il a arpenté la région pour appeler a voter Naboleon, il lui a même mis DEUX panneaux électoraux a disposition !


              • Defrance Defrance 7 juillet 2010 19:58

                C’est pas possible, Naboleon est Blanc et veut TOUT VOIR !


                • Defrance Defrance 7 juillet 2010 20:32

                  On pourrait commencer par les loger TOUS dans des Algeco aux abords de Roissy et leur supprimer leur voiture de fonction puisqu’ils seraient sur place pour leur deplacement en TGV pour la France ou en avion pour l’international. Par ce biais on pourrait louer, ou ouvrir a la visite, le palais de l’Elysée, Matignon , l’assemblée nationale, le Senat .... 

                   On économiserai aussi les 200 000 € de fleurs des appartement privé du président de la « République folle »


                  • olivier cabanel olivier cabanel 7 juillet 2010 22:58

                    defrance,
                    vous seriez bien inspiré de faire ce commentaire sur l’autre article, car celui concernant les ivoiriens est ancien, et je doute que beaucoup le relisent.
                    je n’étais pas au courant de cette affaire de fleur,
                    çà fait cher la rose.
                     smiley


                  • Annie 7 juillet 2010 20:55

                    Bonjour Olivier,
                    J’ai compris que le sujet n’était pas vraiment la Côte d’Ivoire, et je connais mal le sujet. Mais un redressement économique sous la férule du FMI et de la Banque Mondiale ne me dit pas grand chose de bon, parce que ces deux institutions ont toujours conditionné leur aide à la privatisation des services publics, services publics auxquels recourent en majorité les populations les plus démunies. Equilibrer un budget est une chose, faire des coupes budgétaires une autre, mais il ne s’agit pas seulement d’avoir une économie saine, mais aussi une économie qui est au service de toute la population. Une mesure du succès de cette politique de rigueur serait que les inégalités ne se soient pas creusées pendant cette période. 


                    • olivier cabanel olivier cabanel 7 juillet 2010 22:44

                      Annie,
                      le FMI n’a rien à voir avec çà,
                      Alassane Ouattara en faisait partie, et avait une place de choix,
                      à l’époque houphouet Boigny lui a demandé son aide,
                      Alassane a accepté, et vous avez le détail de cette histoire dans mon article,
                      il nous faudrait un homme comme çà en France pour chasser la corruption et tout ce que nous savons maintenant,
                      merci de votre commentaire

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès