Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Redevances ADP : Forte augmentation sur fond d’arrangement avec le (...)

Redevances ADP : Forte augmentation sur fond d’arrangement avec le client principal

ADP, c’est Aéroport de Paris, organisme en position de monopole dont les augmentations constituent une saga annuelle croustillante et son principal client, c’est Air France/KLM qui paye 30 pct de toutes les redevances payées par les compagnies aériennes. J’avais eu l’occasion de vous faire part du point de départ des négociations qui s’annonçaient plutôt mal puisque qu’ADP voulait augmenter les taxes et redevances perçues de 6.9pct. Comme si les salaires des payeurs finaux, nous, passagers, allaient être augmentés cette année d’un pourcentage équivalent ! On croirait nos syndics de copropriété qui, tous les ans, nous présentent des budgets en augmentation d’un pourcentage supérieur à l’inflation .

On peut concevoir que, pour des raisons diverses, ces taxes et redevances (ou ces budgets) augmentent une année plus que l‘inflation, mais dans le cas d’Aéroport de Paris comme dans celui des syndics ou de beaucoup d’organismes publics, le malheur c’est que ces augmentations sont supérieures à l’inflation tous les ans sans interruption !

Nous en sommes maintenant à la fin du processus qui devait été marqué par une grande réunion de négociation entre ADP et les Compagnies aériennes. Las ! Le mot de négociation n’a visiblement pas la même signification chez ADP et dans les compagnies aériennes. Début de réunion, ADP annonce que finalement ce sera 5.5 pct, ce qu’elle avait laissé filtrer dans la presse au préalable, et conclusion de la réunion, c’est bien 5.5 pct ! Pour ADP c’était une vrai concertation…

Que recouvrent ces taxes et redevances qui n’arrêtent pas d’augmenter ? Une taxe pour payer le coût des mesures de sécurité et une pour payer les services de la DGA, Direction Générale de l’Aviation Civile. Quant aux redevances, elles couvrent le coût d’un décollage depuis l’aéroport de départ et d’un atterrissage sur celui d’arrivée plus une redevance pour les installations d’accueil des voyageurs, une autre pour les équipements des appareils en stationnement et enfin une pour les installations de livraison de carburants sur l’aéroport.

Les représentants des compagnies aériennes ont voté contre cette augmentation à l’exception d’Air France/KLM qui s’est abstenu et avait préféré négocier dans la coulisse sur quelques aménagements compensatoires à la hausse. Augmenter la redevance passager qu’elle vous refacture plutôt que la redevance d’atterrissage qu’elle paye et une baisse des redevances de l’aéroport régional dont elle et ses filiales bénéficient à plein. Derrière ces augmentations différenciées qui pénalisent les vols intérieurs se cache l’aveu d’un certain abandon des dessertes intérieurs face à la concurrence pressante des TGV.

Seul non représenté dans ces discussions dans lesquelles les pouvoirs publics sont pourtant présents, le « cochon de payant », vous, qu’ils sont censés pourtant défendre….


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • CoolRaoul CoolRaoul 14 janvier 2009 13:55

    Et voila encore un résultat de privatisations "dogmatiques" dans des domaines ou la concurrence est par principe impossible (qui peut imaginer un deuxième aeroport parisien concurrent face a AdP ?)

    On est dans la mème démarche (et avec les mêmes résultats) que pour la privatisation des autoroutes. Et vive les monopoles privés...

    Une illustration de plus de la phrase de J-F Kahn :
    "le système néolibéral c’est la refondation du communisme sur une base privatisée"



    • Michel.S 14 janvier 2009 14:23

      Publique ou partiellement privée, ADP a toujours profité de son monopole pour rançonner ses "clients" de manière éhontée (et je puis témoigner qu’à l’intérieur ça ne sent pas la sueur, sauf pour défendre sa place !), pas seulement les compagnies aériennes ! demandez donc aux loueurs de voitures ou aux magasins duty-free... Comme France Télécom, EDF ou la SNCF : rien à voir avec public ou privé, beaucoup avec le monopole.


    • Rough 14 janvier 2009 16:29

      La gestion d’ADP est catastrophique....Roissy CDG est devenu un aéroport du tiers-monde...c’est sale, mal organisé, vétuste en particulier le T1....les sanitaires sont dégueulasses....quant à la livraison des bagages au T1 c’est le sommet de l’incompétence...le système est toujours en panne il y a permanence un voir deux agents pour surveiller le tapis car il y a sans arret des blocages...Ajouter à cela le sous-effectif chronique aux contrôles de la PAF...sous-effectif et mauvaise volonté aussi....il faut voir comment nos concitoyens Domiens maltraitent les voyageurs arrivant d’afrique....
      Quand on arrive d’Amsterdam ou Shangaï c’est un choc de découvrir CDG....La comparaison avec Amsterdam est édifiante...c’est l’europe aussi, c’est la zone euro, les pays-bas sont un "petit" pays mais Schipol est un aéroport moderne où la notion de service public n’est pas un vain mot....


      • Asp Explorer Asp Explorer 15 janvier 2009 07:55

        Il est en effet permis de s’interroger sur la destination réelle de tout cet argent. Car si le service ne s’améliore pas, voire se dégrade, cette société rançonne ses clients, arnaque ses fournisseurs et maltraite ses employés. On ne peut même pas dire que tout ça sert à engraisser les actionnaires, puisque l’action ADP est revenu sous son cours d’introduction et que les dividendes sont très médiocres. C’est sûr, quelqu’un s’en met plein les poches, reste à savoir qui. Peut-être certains barons du BTP, amis de certains présidents d’une certaine république, mais chut...


        • bonsens 17 janvier 2009 00:58

          le poids de l’histoire c’est toujours une minorité qui décident pour un nombre de plus en plus grand
          de personnes.
          adp est partiellement privé ,il faut habiller la jeune mariée pour pouvoir la vendre aux petits épargnants sans oublier les gros qui vont prendre leur commission  ???? au passage

          l’état à dejà fait le coup avec les autoroutes vendu 2 fois.
          les autoroutes ont été financés par le péage ( individus ),puis privatisés à un prix trés élevés dont l’état à
          empoché l’argent.
          demain l’état s’est gardé une poire pour la soif ( il est propiétaire des terrains ??? et réclame une redevance domaniale bloqué depuis 5 ans )
          borloo à une brillante idée de tripler cette derniére ???? qui en attente ????

          de toute maniére il faut bien que quelqu’un paie l’addition ????

          1e pris à un français et versé à une seule personne lui rapporte 63 millions d’euros et lui permets de vivre
          confortablement et ne change rien à la vie des français.

          j’appelle celà la magie des grands nombres. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès