Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > RFF poursuit sa descente aux enfers

RFF poursuit sa descente aux enfers

Je vous ai annoncé, à de multiples reprises, le désastre présagé de RFF, Réseaux ferrés de France, la société créée pour reprendre les infrastructures de transport ferroviaire français, précédemment propriété de la SNCF .

Le rapport d’exploitation 2004 est sorti ; il montre que les déficits continuent à s’accumuler. Le résultat final est une perte de 650.5 millions d’euros, après deux subventions de l’Etat français, de 800 millions au titre de sa contribution au désendettement de la société, et de 1.1 milliard d’euros au titre de la contribution de l’Etat aux charges d’infrastructures. S’ajoute une troisième subvention de 675 millions d’euros au titre des travaux de renouvellement et de mise aux normes du réseau, qui n’est prise en compte qu’au prorata des sommes utilisées chaque année.

L’endettement total de RFF est de l’ordre de 27 milliards d’euros, dont 25 à long terme.

Sur le point particulier des relations avec la SNCF : celle-ci verse à RFF, pour les péages ou l’utilisation de ce réseau, 2.2 milliards d’euros, mais en retour touche de RFF 2.6 milliards d’euros au titre de la gestion déléguée du réseau et des infrastructures. Un rapport de l’Assemblée nationale a d’ailleurs pointé du doigt l’absence de tout critère de performance permettant de juger de la bonne exécution de cette gestion par la SNCF. Au total, on peut dire que l’accès au réseau ne coûte pas cher à la SNCF !

Ce résultat n’a rien d’étonnant, puisque RFF a été constituée pour cantonner la dette originelle en provenance de la SNCF, et quasiment sans fonds propres lui permettant de se désendetter. Quelques années plus tard, cette dette est toujours là, elle a tendance même à s’aggraver au rythme d’un milliard par an. Comment l’Etat envisage-t-il de la rembourser, nul ne le sait, pas plus qu’on ne sait quel est le plan de ce même Etat pour rembourser ses 1100 milliards de dettes. Elle se rajoute simplement, cette dette, à ce montant officiel d’endettement.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Axel de Saint Mauxe Nico 7 novembre 2008 10:47

    Pour une privatistaion partielle de RFF ?

    Lisez l’article

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès


Derniers commentaires