Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > RSA stop aux clichés, stop à la propagande

RSA stop aux clichés, stop à la propagande

Quasi tous les hommes politiques, quasi tous les médias, déforment tout, annoncent de faux montants, ne précisent rien, mettent dans la tête des gens, trop souvent, des clichés.

Clichés qui vont également être bien repris, par ceux qui cherchent à stigmatiser les personnes concernées par cette allocation.

Le plus simple pour faire tomber les clichés, c'est de partir sur des exemples simples et concrets.

Déjà première chose à savoir, l'écrasante majorité des bénéficiaires du RSA socle (donc sans aucun emploi) , sont des personnes qui vivent seules, ou seules avec enfant(s) au foyer.

Foyers bénéficiaires (hors dom-tom) :

 

Nous allons prendre un cas très fréquent, une femme seule, divorcée, avec par exemple un adolescent de 15 ans, qui vit dans un logement T3 (2 chambres) par exemple à Nantes 44000.

JPEG

 

Montant annoncé dans les médias, ou même sur les sites gouvernementaux, sans + d'explications, (ou alors il faut vraiment chercher dans les petites lignes) : 712,40€ de RSA.

Déjà, ce montant, est trompeur, car il ne concerne quasi personne, il concernerait cette maman, si cette dernière était SDF avec son enfant.

Comme cette maman à un logement fixe, ou si cette maman était seulement hébergée même à tître gratuit, la CAF otera donc de ce montant 113,98€ de forfait logement, donc déjà le vrai chiffre de base, que personne n'utilise jamais est : 712,40 - 113,98 = 598,42€

Le papa, verse une pension alimentaire de 100€ par mois, le RSA sera donc diminué d'autant.

598,42 - 100 = RSA versé réellement 498,42€

Avec un seul enfant cette maman n'a pas droit aux allocations familiales, mais de toutes façons, il faut savoir que le montant des allocations familiales, prestations familiales ferait également diminuer d'autant le RSA affiché dans les tableaux, et repris par les médias et les hommes politiques. Si le papa ne payait pas de pension, donc même l'allocation de soutien familial (ASF) serait déduite du RSA.

Cette maman, avec son fils de 15 ans, paye 550€ de loyer pour son T3, elle à droit à 369,16€ d'Aide Personnalisé au Logement ( APL ).

Reste à payer location : 550 - 369,16 = 180,84€

Reste à vivre une fois le loyer payé : 598,42 - 180,84 = 417,58€

EDF GDF, chauffage, eau, assurance habitation : 100€ ( le tarif social énergie, ATTENTION à la propagande, c'est une réduction sur seulement 100 kWh par mois de consommation, et sur l'abonnement, et non pas sur le montant des factures réelles, ça représente environs 7€ de réduction par mois )

Téléphonie Internet : 55€

Frais bancaires, carte bleue : 5€

Nourriture, boissons, cantine : 250€

JPEG

Reste à vivre : 7,58€ par mois pour 2

Pour :

- vêtements, sous-vêtements, chaussures.

- parapharmacie, pharmacie non prise en compte par la CMU compléméntaire.

- déplacements, ou entretien eventuel moyen de locomotion.

- frais scolaires eventuels, activités, argent de poche pour le fiston.

- vie sociale, tabac, abonnements, sorties, cadeaux, vacances.

- renouvellement électroménagers, multimédias.

- linge de maison, hygiène corporel et domestique.


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • jaja jaja 9 mars 2012 12:31

    Merci de remettre les pendules à l’heure. La population au RSA a énormément de mal à vivre, beaucoup d’allocataires sont malades ou le deviennent.... Quelle honte que des nantis sans vergogne et qui ont tout s’en prennent aux pauvres ....


    • patdu49 patdu49 14 mars 2012 10:47

      pour faire suite à cette article, RSA STOP aux CLICHES, EPISODE 2 ( cas d’un célibataire sans enfant au RSA socle ) :

      http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/rsa-stop-aux-cliches-episode-112251


    • jpm jpm 9 mars 2012 12:31

      Merci Pat pour ces rappels souvent nécessaires sur les vrais chiffres de la pauvreté en France.

      A cette occasion je rappelle que le Collectif PoURS (Pour Un Revenu Social) organise le 31 mars 2012 à Montreuil (juste à cote de Paris) un colloque sur le revenu inconditionnel, un revenu pour exister. Pour ceux qui veulent y assister vous trouverez tous les détails à l´adresse suivante :

      http://pourunrevenusocial.org/


      • jaja jaja 9 mars 2012 12:43

        Rappel aussi Manifestation contre les expulsions locatives qui vont reprendre au 15 mars

        RV 14h30 à Paris M° Bastille


        • jaja jaja 9 mars 2012 12:45

          C’est ce samedi 10 mars..


        • foufouille foufouille 9 mars 2012 14:00

          "penser à la personne qui vient d’investir dans un T2 pour faire de l’investissement locatif, qui a mis toutes ces économies dans ce T2 afin d’avoir une rentre supplémentaire pour sa retraite misérable par exemple."
          il a donc 2 logements avec un petit salaire ?


        • foufouille foufouille 9 mars 2012 15:39

          donc il aura pas une retraite miserable mais tres bonne
          il louera aussi des taudis tres cher et jamais entretenu


        • patdu49 patdu49 9 mars 2012 16:13

          Je ferais peut être un article sur le sujet des marchands de sommeil, car j’ai un copain en AAH, qui est sous dossier DALO ( droit opposable au logement ), justement victime d’un marchand de sommeil, qui loue un genre de cabanon « aménagé » et insalubre ( garage ou abris de jardin au choix ) pour + de 400€ par mois.

          Suite à enquète des services sociaux, ce dernier, qui habite une belle maison bien confortable à coté, refuse de faire le moindre travaux, et comme son couple bat de l’aile, du coup il a préféré mettre le lot en vente, sa grosse baraque et son bouiboui qui lui rapporte en + de ses revenus confortables quasi un demi SMIC depuis des lustres.

          Le pote son préavis s’arrete le 1er avril, dans 20 jours.
          Bref à faire à suivre ...
          Si je fais un article, j’aurais tout les documents en appui, rapport de police etc .. des services de l’ARS, dossier DALO prefecture etc ... 
          ça fait des mois et des mois que ça dure ...

          Ce pote d’internet, que j’ai connu dailleurs, lorsque je le défendais à l’époque, car on lui avait coupé carrement son RSA de l’époque, il ne bénéficiait même pas de la CMUc etc etc ...c’etait marche ou crève, alors qu’il avait des soucis de santé etc ...


        • patdu49 patdu49 9 mars 2012 18:37

          Non pas tous, bien evidemment, mais il y en aura toujours trop en tout les cas.

          Sinon, les bailleurs, le sont rarement par altruisme, et dans le but de rendre service, leur principale motivation, dans l’énorme majorité des cas, est l’appât du gain, ... point.

          Ils sont quand pas profiteurs, tout du moins opportunistes, surtout lorsqu’ils savent très très bien utiliser le système, ... niches fiscales, SCI (société civile immobilière) etc etc ...

          Evidemment ça ira du plus petit au + gros requin selon les apétits et les mises de départs ou héritages etc ...

          et Evidemment on fera une difference entre le gros qui s’engraisse un max, et le petit qui améliore un petit peu sa retraite, en louant un bien correct.

          et evidemment, il existe ici ou là des mauvais locataires, mauvais payeurs, sans rapport avec de la précarité ici ou là ...
          ce qui n’est pas le cas de mon pote, qui a toujours payé ses loyers rubis sur l’ongle.


        • titi 9 mars 2012 19:48

          « Sinon, les bailleurs, le sont rarement par altruisme, et dans le but de rendre service, leur principale motivation, dans l’énorme majorité des cas, est l’appât du gain, ... point. »

          Bah alors c’est qu’ils ne savent pas compter.


        • foufouille foufouille 9 mars 2012 20:43

          « Ok et donc tous les loueurs sont des marchands de sommeil ? »
          la plus grande du pas trop cher et encore
          lit les annonces de leboncoin

          j’en ait visiter 50 qui avait l’air pas trop mal, mais quand on arrive c’est du cache misere
          des fois c’est en ruine


        • lulupipistrelle 9 mars 2012 21:48

          Moralité : si on veut investir dans l’immobilier, il faut opter pour la location meublée , dans une région touristique : le loyer d’une semaine= loyer mensuel d’un bien équivalent loué normalement... On n’a pas de gros problème d’impayé, juste quelques soucis avec les crados... Et ceux qui cherchent à se loger n’ont qu’à se tourner vers le logement social.


        • foufouille foufouille 9 mars 2012 22:58

          « Moralité : si on veut investir dans l’immobilier, il faut opter pour la location meublée »
          mais non
          tu loues cher un truc pourri
          et quand c’est plus louable, tu vends


        • lulupipistrelle 10 mars 2012 00:23

          C’est dégueulasse. Et puis, il y a des risques : j’ai le frère d’une copine qui est mort électrocuté, le proprio a été tenu responsable.

          Ceci dit, moi je ne possède absolument rien... parce que je viens précisément d’une famille qui joue au monopoly, et que ça me saoûle..


        • titi 11 mars 2012 09:52

          « Moralité : si on veut investir dans l’immobilier, il faut opter pour la location meublée »
          mais non
          tu loues cher un truc pourri

          Turlututu... quand c’est pourri c’est pas louable, sauf à ceux qui ne peuvent louer ailleurs : étrangers, ou mecs blacklistés dans les agences.

          « et quand c’est plus louable, tu vends »
          Quand c’est plus louable, c’est plus vendable.

          Faut arrêter de dire n’importe quoi, ni prendre la situation de l’hypercentre parisien pour le cas général.

           


        • patdu49 patdu49 9 mars 2012 12:51

          Je pourrais rajouter, imaginons que le fiston, à un livret A ouvert par sa grand mère, avec 2000€ dessus.
          son livret A lui rapportera sur l’année : 2000 x 2,25% = 45€
          la CAF otera du RSA : 2000 x 3% = 60€

          le livret A des pauvres, fait perdre de l’argent, incroyable mais pourtant vrai.


          • devphil30 devphil30 9 mars 2012 13:18

            Vous pouvez détailler ce que vous dites car le livret A n’est pas imposable alors en quoi il impacterait le montant du RSA versé ?


            Philippe

          • patdu49 patdu49 9 mars 2012 13:23

            Non je ne peux pas détailler.

            c’est la loi qui existe, 3% oté de l’épargne annuel, du foyer fiscal, soit 0,25% par mois, ou 0,75% par trimestre.

            Chaque changement du montant des épargnes du foyer, est à déclarer dans le formulaire mensuel de déclaration de ressources et de situations.


          • foufouille foufouille 9 mars 2012 20:44

            la CAF a acces au compte sur lequel est verse l’argent


          • Yohan Yohan 9 mars 2012 22:29

            Patdu, tu calcules beaucoup et dans tous les sens je constate. Fichtre, tu as raté ta vocation de comptable, genre mec étriqué avec deux ronds de cuir aux coudes...


          • Ruut Ruut 9 mars 2012 17:16

            Pourquoi si peux d’homme avec enfants comparé aux femmes avec enfants ?


            • patdu49 patdu49 9 mars 2012 18:09

              Déjà à la base, t’as peu d’hommes enceintes qui se font larguer pendant leur grossesse.

              Ou qui font « un bébé toute seule » comme dans la chanson de JJ Goldman.

              Ensuite, bah un homme seule avec enfant, le reste rarement longtemps, ça attendri beaucoup de femme, qui voient là, le partenaire interressant, de s’occuper de ses enfants, ... l’inverse est beaucoup + rare ... etc etc


            • Bilou32 Bibi32 10 mars 2012 09:22

              Il y a aussi des fausses mères célibataires. La fraude au RSA et autres allocations existe ...


            • patdu49 patdu49 10 mars 2012 10:31

              Bien entendu, c’est même une des + fréquentes, parmis les fraudes.

              Prennons mon propre exemple, cette maman Solo avec son enfant.
              Imagine qu’elle tombe amoureuse et veuille se mettre en couple, avec un compagnon de galère qu’elle à rencontré au restau du coeur.

              son compagnon, percevait son RSA célibataire 417,94€
              si il se met en couple avec cette maman et son fiston, il perdra donc intégralement son RSA.

              et ce « nouveau foyer », composé de 3 personnes au lieu de 2, passera de 498,42€ de RSA socle versé à 115,40€ de +, soit 613,82€

              donc dans les fait, si pas déclarés ensemble, une perte de 417,94 - 115,40 = 302,54€ par mois.


            • patdu49 patdu49 10 mars 2012 10:46

              je voulais dire si déclarés ensemble une perte de 302€

              maintenant, cette maman tombe amoureuse d’un smicard, et se met en couple.
              smic 1094,71€.
              calcul RSA activité couple 1 enfant :
              1094,71 x 62% = 420,82
              420,72 + 613,82 = 1034,62
              1034,62 - 1094,71 = - 60,08€ ( négatif, pas de RSA activité dépassement du plafond )

              perte APL : 369,16 - 245,61 = 123,55€

              donc perte intégrale de son RSA pour cette maman.
              donc son époux devra avec son seul SMIC faire vivre 3 personnes, la maman n’aura pu aucun revenu à part la pension alimentaire de 100€.

              perte CMU complémentaire également.
              perte éxonération de la taxe d’habitation également.

              Bref invivable tout simplement toutes ces situations.


            • patdu49 patdu49 10 mars 2012 10:53

              zut me suis planté dans calculs, il y aura 74,28€ de rsa socle, perte APL déduite.
              mais comme le RSA socle n’est qu’une simple avance de la PPE (prime pour emploi ) que percevait le papa avant, gain = zero€ dans les faits.

              perte sèche en se déclarant en couple avec smicard qui par exemple déclarait vivre encore chez ses parents, tout le rsa + APL + impots locaux + perte Cmuc etc .. donc cette fraude dite de survie, est tout a fait compréhensible.


            • lloreen 10 mars 2012 10:08

              Et cette fraude là, quelqu’un en parle ????
              http://www.dailymail.co.uk/news/article-1353287/28-billion-health-fund-backed-Bill-Gates-Bono-investigation-fraud.html

              Désolée, c’est en anglais mais on a aura compris que tous ces « anges » dont on ne peut se passer puisent dans les caisses de l’état, c’est à dire l’argent du contribuable.Cela s’appelle les « subventions ».Plus on est copain avec les puissants et plus les subventins permettent pour certains de toucher le pactole.Un genre de super loto des riches.
              Si les gens gagnaient correctement leur vie, personne n’aurait besoin de subventions ni de « généreux donateurs ».
              Carla Bruni aussi est visée.


              • Mycroft 12 mars 2012 14:21

                Mouais, sans être un partisan de la non assistance au personne en difficulté, je trouve que votre tableau, qui se veut noir, ne l’est pas tellement.

                En gros, on a une personne qui vit dans un T2, qui se nourri à sa faim, a accès au confort moderne (téléphone, électricité) a un budget alimentaire assez prononcé (250 euros/mois, quand on a le temps de faire les fin de marché, on peut descendre en dessous) et à qui il manque principalement de l’argent pour les loisirs, pour peu qu’elle ai accès à un patrimoine de 2 ou 3 millier d’euros via sa famille (un héritage par exemple, ou par cadeau) (parce que oui, l’hygiène, si on est équipé, ça ne coûte pas des fortunes, surtout qu’il est possible de réduire les dépenses de loyer et alimentaires).

                Bref, cette dame mène (en supposant qu’elle soit un peu équipée je vous l’accorde), peu ou prou, un train de vie comparable au miens (sauf qu’elle a un enfant, mais que je vis à Paris). Oui, je peux me payer un peu de luxe supplémentaire, comme quelques place de ciné par si par là, ou deux ou trois bouquins. Néanmoins, avec internet, je peux très bien m’en passer, et je suis près, dans l’objectif de renforcer l’état, de sacrifier ces revenues excédentaires à l’impôt.

                Ha, j’oubliais, elle ne travail pas, elle a donc beaucoup plus de temps libre que moi. Temps libre dont je manque cruellement (mais je ne peux me permettre de le prendre vu le mal que la société dans laquelle je travail a à recruter).

                Vous représentez cette gauche bisounours qui m’énerve un peu, celle qui oublie qu’on est en guerre économique, contre les possédants notamment, et qui oublient qu’on ne peut pas gagner une guerre si on se préoccupe trop des victimes. Oui, le sort de cette dame, sans être enviable, est loin d’être terrible. Dois je rappeler que notre état s’affaiblit de jour en jour, ce même état qui permet à cette dame et à son enfant, mais aussi à nous tous, de vivre en tant qu’être civilisés ? Ce n’est pas cette dame qui affaiblit l’état, certes. Mais, si on veut lutter efficacement contre ceux qui nous affaiblissent, qui disposent d’un pouvoir considérable (ie des contactes et autre lobbys ayant peu ou prou accès à l’intégralité des gouvernement ayant une influence sur l’état du monde) et qui sont unifiés, non par une organisation secrète ou un complot, mais par une mentalité particulière qui les pousse à voir les choses d’une certaines façon, il va falloir se bouger un peu. Et accepter de faire des sacrifices. Je veux bien en faire, mais pas sans raison. Ni être le seul à en faire. Je n’ai pas l’impression que la femme que vous me décrivez en fasse un.


                • patdu49 patdu49 13 mars 2012 06:57

                  Ta réaction manque d’humanisme, et même voire de bon sens.

                  D’autres personnes m’ont fait la remarque inverse, concernant les 250€ par mois, entre cantine collège ou lycée, et courses alimentaires.

                  Tu m’expliqueras comment on réduit le prix du Loyer, ... avec tout les mal-logés, en attente déjà de HLM, certains dans des hotels, d’autres dans des foyers d’urgence, d’autres en camping, d’autres chez des proches en surpopulation, logements insalubres etc ... cette maman ne sera JAMAIS prioritaire, lors des commissions d’attribution de logement HLM ... tellement il y a des urgences criantes, des dossiers DALO etc ..

                  et le « si on est équipé », avec des « si » ... si ma tante, en avait, elle s’appellerait mon oncle.

                  un ordi, un frigo, un lave linge ça tombe en panne ...
                  un ado ça grandit, ça use des baskettes, ça à des envies de séduire, d’être habillé un peu à la mode, d’aller manger à mac do avec les copains, etc ..

                  des draps housses ça se déchire, ça s’use ...

                  ha oui tu connais des gens qui ont du mal, à recruter ?
                  parceque bien entendu les chomeurs sont des faineants, c’est bien ça le fond de ta pensée ? ... le sous entendu ... n’est ce pas ?

                  c’est pas bien evidemment, les salaires trop faibles, par rapport aux conditions de travail, aux horaires, aux frais de déplacement .. ? bah non hein ...

                  et en quoi une société, qui évolue, devrait être dans une notion de « sacrifice », sacrifices, evidemment, pour les personnes qui déjà se privent à longueur d’année ... faut qu’elle sacrifie quoi encore cette femme ? ... sa dignité, en allant faire la plonge en contrat aidé de 7h par semaine ? en perdant de l’APL et l’éxonération de la taxe d’habitation en passant ? pour être aussi fauchée au final ?


                • Mycroft 13 mars 2012 11:51

                  L’humanisme, ce n’est pas nécessairement l’irresponsabilité. Vous êtes conscient des manque cruels de trésorerie de notre état ? Des faibles moyens dont il dispose ? Et ce, même dans l’hypothèse où on augmente de manière très conséquente les impôts pour les classes moyennes ? Vous avez une idée du nombre de chose qu’on à a faire avec l’argent de l’état ? Et qu’on ne fait pas ? Comme par exemple, créer de véritables société informatique, basé sur les travaux de nos chercheurs dans le domaines (parce que compter sur le privé pour ça, c’est croire au père noël), développer la recherche énergétique, développer l’armement (parce que, vous je ne sais pas, mais moi, me savoir complètement incapable de me défendre vis à vis des USA, quand on sait qu’une personne comme Paline à été élue à la tête d’un des état de ce pays, ça me met très mal à l’aise). Développer une véritable lutte contre la criminalité, la vraie, pas celle qui deal 3 gramme de marijuana à la sauvette, mais celle qui pratique le proxénétisme, le trafique d’arme et j’en passe. Embaucher des juges, en nombre suffisant. Former des médecins, en nombre suffisant. Je continues la liste ou je suis suffisamment clair comme ça ?

                  Comment réduire le loyer ? J’avais un loyer inférieur de 150 euros quand j’étais étudiant, et je me trouvais plutôt bien logé. Pas dans un logement réservé aux étudiant. Par contre, oui, ce n’était pas un T2, ce n’était pas un truc très grand ou très confortable, mais un petit appart de 30 m². On en meurt pas. Et ce n’est pas non plus une « sous vie » comme peuvent la vivre les gens vraiment précaires, dans la rue.

                  Un ado, ça a des envies, ok. Avec une éducation sévère, ça s’en passe. Triste ? Bha pas tant que ça, en fait, apprendre la rigueur, la privation, c’est peut être aussi un truc qui manque à notre société. C’est peut être ainsi qu’on arrivera à une population qui sera prête à la décroissance nécessaire si on veut une civilisation qui perdure et qui se stabilise, nous libérant ainsi de cette perte de temps que constitue les réflexion sociétale.

                  Les chômeurs ne sont pas des fainéants. Mais ils sont par contre complètement inutiles dans notre sociétés. Consommer ne fait pas tourner la société, ça augmente juste nos importation. Ces personnes ne sont tout simplement pas capables d’être utiles. On a du mal à recruter, mais on ne peut pas recruter n’importe qui. Le métier d’ingénieur en sureté de fonctionnement, ça ne s’improvise pas, et ça ne s’enseigne pas à des gens dépourvues de potentiels. Alors oui, c’est malheureux pour cette femme, mais elle n’est sans doute pas utile. Ce qu’on lui demande, en conséquence, c’est soit de se rendre utile (en ravalant sa fierté par exemple et en faisant les métiers qui ne sont pas plaisant mais qui sont nécessaires) soit de se faire très, très petite pour ne pas prendre de place (en déménageant pour la creuse, là où la vie est peu chère, même si ça implique de vivre en hermite, en prenant un forfait téléphonique bien moins chère (mais évidement plus limité, peut être sans internet). 
                   
                  Ce que cette femme peut sacrifier, c’est en effet ses rêves et ses espoirs qui ne sont sans doutes pas réalistes. Oui, ça implique de vivre encore moins bien. Mais si vivre bien, c’est vivre en affaiblissant l’état (parce que les dépenses d’état nécessaire, autrement plus nécessaire que l’aide au pauvres, comme le financement de la recherche (priorité des priorités si on veut un avenir) sont déjà largement déficitaire et que l’augmentation des impôts, même massive, suffirait à peine à les renflouer) alors bien vivre est un crime. Oui, cette femme peut faire la plonge ou du service en restauration, ce sont des métiers qui ne sont pas particulièrement en sureffectifs. Ce n’est pas dégradant ou humiliant, sauf si elle dispose d’une intelligence hors norme mais, dans ce cas, elle trouverait facilement un emplois rémunéré convenablement (et si non, qu’elle vienne nous voir, on recrute tout type d’ingénieur ou de docteur en science pour un salaire qui, sans être mirobolant, est très convenable et permet de payer un train de vie légèrement supérieur au sien, mais dans Paris).

                  Je le répète, je suis près à payer à peu près 100% d’impôt en plus. Ca impliquerai, peu ou prou, de me passer de la quasi totalité de mes loisirs. Mais j’accepte ça uniquement si c’est dans l’objectif de faire tomber les puissants, à terme. Pas de continuer à faire vivre le système en aidant les faibles à survivre, sans changer radicalement les choses. Parce que ça, ça ne peut aboutir qu’à une chose, effondrement.

                  Soit on utilise notre argent efficacement (rachat de notre indépendances sur les banques, financement des mouvements d’oppositions au libéralisme dans la plus part des pays avec lesquels nous sommes amenés à collaborer, création d’entreprises publique pour concurrencer les privée (et donc à terme renforcer la position de l’état sur l’économie)), soit on sombre. Donner de quoi vivre au faible, c’est utile (ça évite l’explosion) mais il faut utiliser le minimum à ce niveau. Car tout excès est une perte sèche. Le bonheur, en temps de guerre, c’est un luxe que ne peut pas se permettre un camps qui veut gagner. Et qu’on ne se voile pas la face, cette guerre contre les possédants, on ne va pas la gagner en 5 jours. probablement même pas en 50 ans. C’est une guerre mondiale, totale, et une guerre pour laquelle ils ont une avance considérable. Arrêtons d’être optimiste, arrêtons de positiver. Voyons les choses telles qu’elles sont vraiment : en noire. Là, on pourra peut être avancer. En se privant.

                  Oui, une société, en temps de guerre, elle fait des sacrifices. sauf à faire la guerre à bien plus faible qu’elle, ce qui n’est pas notre cas. 

                  Désolé, mais je suis partisan d’une gauche forte, celle qui veut voir les traitre à notre espèce, possédants imbus d’eux même, ceux qui mènent la guerre à nos états, depuis l’aire Reagan, dépossédés et condamné. On en est loin.


                • patdu49 patdu49 13 mars 2012 15:44

                  Pour les loyers, interdire la multi-propriété privée par exemple.
                  ça fera automatiquement baisser le prix de l’immobilier.

                  Et on arretera ainsi d’engraisser à vie ces mêmes multi-proprio, via les apl, + qu’à vie même, car d’héritages en héritages .. les possedants les + gros, sont toujours + gros .. car cet argent ne s’évapore pas hein .... il participe à leur ULTRA sur-consommation, à EUX, pas aux pauvres qui sont bien content quand ils ont seulement leur télé, leur ordi et leur téléphone ...
                  Les gens modestes n’aspirent pas spécialement à péter + haut que leur cul, comme seul but dans la vie, ni a devenir les + riches du cimetière en accumulant des millions d’euros sur des aussurances vie ou autres ..

                  Sinon j’estime qu’il y a 100 fois + d’inutiles et de parasites dans la population en situation d’emploi que parmi les chomeurs.
                  j’estime que tout un tas d« activités nuisibles à la société et à l’évolution de l’humanité ..

                  Autrement si tu veux regarder les économies à faire, etc pour un état + fort etc, plutot que de regarder dans le porte monnaie des + pauvres, lève un peu + les yeux ...

                  Y aurait assez de juges et de flics, si plutot que de les faire perdre du temps à faire du chiffre en faisant de la repression sur la misère, en leur laissait le temps de faire leur vrai boulot convenablement, en s’attaquant oui a des choses bien + graves qu’aujourd’hui.

                  Et avec une éradication de la pauvreté, automatiquement la petite délinquanc chutera drastiquement, et de + les peines seront alors mieux admises.
                  quand même mieux que »police partout - justice nulle part" ... avec des UMP qui remettent des légions d’honneurs aux pires crapules en col blancs, qui eux terminent + que rarement en taule...


                • Mycroft 13 mars 2012 17:59

                  Interdire la propriété privé des logement (plutôt que simplement la multi-propriété) et attribuer l’argent des loyer à la construction de logement, ça me va. Sauf que pour ce faire sans vexer nos voisins, il faut des moyens. Parce que, comme je l’ai dit plus haut, les possédants, les multi-propriétaires, ils sont très influents dans divers nation, notamment celles qui nous fournissent en pétrole, ou celle qui ont une puissance militaire et/ou diplomatique suffisante pour nous écraser. Le temps (bénis) de l’URSS, qui imposait aux possédant occidentaux de se calmer et de se faire tout petit, pour éviter de tout perdre n’est plus. Ils sont désormais libre et très puissant. Faire payer les riches, c’est une bonne idée. Mais ce n’est pas une idée qui se règle avec des « y a qu’a ». Faire payer les riches, c’est aussi simple que ne l’était « arrêter les allemands » en 1914. On y ai arrivé, mais uniquement en faisant des sacrifices monstres, à coup de milliers de morts. Alors que, là aussi, un certains nombre de personne disait que ça serait facile. Ça ne l’étais pas. Aucune guerre n’est simple. La fleur au fusil, c’est des conneries. Il faut s’attendre à souffrir, souffrir, et souffrir encore. Et ne pas céder d’un pouce, préférer 1000 souffrances à la défaite.

                  Vous vous plaignez que la justice est nulle part, pensez vous vraiment que c’est en laissant l’état s’affaiblir qu’on va améliorer la situation ? Parce que laisser l’état en difficulté financière, c’est le laisser s’affaiblir.

                  Pour les postes parasites en entreprises (marketing, publicitaires, pour ne citer qu’eux), comme pour les riches, vous faites comment pour les neutraliser simplement et à faible coûts, sans provoquer une levée de bouclier de l’intégralité de nos voisins ? Pour les neutraliser, il va falloir lutter, là encore. Lutter, ça ne se fait pas sans rien.

                  Vous avez oublié Pinochet ou quoi ? Vous ne voyez pas ce qu’ils ont fait à Cuba ? Vous sous estimez gravement nos adversaires. Je dis nos parce que je pense que, vous comme moi, nous voulons la chute des possédants. La différence, c’est que je suis conscient de leur puissance et de l’importance qu’il y a, de notre coté, à faire tous les sacrifices nécessaires pour les écraser.

                  Je ne regarde pas dans le porte monnaie des pauvres, mais dans le porte monnaie des gens de mon camps. Je ne suis pas assez naïf pour croire qu’il sera facile de prendre dans le porte monnaie de mes ennemis pour trouver l’argent qui servira à les mettre à terre. Parce qu’ils ne vont pas me laisser faire. Le monde n’est pas tel qu’il doit être. Il ne le sera pas si on se cherche d’abord à sauver les victimes, avant de chercher à détruire les racines du problème.

                  Ce que je vous reproche, en claire, c’est de faire preuve d’une des pire fautes qui soit en politique : l’optimisme.


                • patdu49 patdu49 14 mars 2012 08:33

                  Encore heureux qu’il me reste un peu d’optimisme...

                  Sinon je ne serais même pas là a poster afin de tenter un tant soit peu d’éclairer des gens qui seraient manipulés, je me dirais « je ne fais rien, c’est peine perdue ».

                  Même si je ne suis qu’in tout petit grain de sable minuscule, dans la godasse de certains possedants formatés comme des cartes de crédit, avec l’humanité d’une huitre, bah je ne compte pas sortir de leur godasse, et j’ai oui l’optimisme de penser que d’autres grains de sables viendront leur faire quitter leurs groles en croco.


                • Mycroft 14 mars 2012 11:01

                  En quoi être un grain de sable va aider à les faire tomber ? Un, ou même plusieurs grains de sable, ça se retire facilement, on enlève la chaussure 5 seconde, on secoue un peu, et on la remet. Et c’est fini. Les grain de sable ne gagne jamais. C’est justement parce que vous vous contentez d’être des grains de sable, et que vous avez l’optimisme de croire que ça peut servir à quelque chose que vous m’agacez. Parce qu’en refusant de lutter en faisant les sacrifices nécessaire, vous nous condamnez à la défaite.

                  On peut espérer gagner sans être nécessairement optimiste. Tout simplement en partant du principe que la victoire va nous coûter très chère, que nos pertes seront lourde, que notre souffrance sera grande. Churchill avait promis à ses troupes du sang et des larmes. Il avait raison, quand il faut lutter, il n’y a rien d’autre à promettre. Qu’on choisisse de lutter ou non, d’ailleurs, car quand la lutte est nécessaire (et elle l’est), la souffrance est inévitable, même si on cherche à l’éviter. C’est justement parce que vous refuser de voir cette évidence que je vous accuse de gauche bisounours. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès