Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Ruines du monde ?

Ruines du monde ?

Note d’information n°3 (février 2010)

Des états ruinés
Voici la liste des pays les plus endettés dans le monde développé, selon les estimations pour 2010 réalisées par l’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE) :
1. Japon : 197,2% du PIB, 2. Islande : 142,5%, 3. Italie : 127,0%, 4. Grèce : 123,3%, 5. Belgique : 105,2%, 6. France : 92,5%, 7. Etats-Unis : 92,4%, 8. Portugal : 90,9%, 9. Hongrie : 89,9%, 10. Canada : 85,7%, 11. Royaume uni : 83,1%, 12. Allemagne : 82,0%.
Il faut noter que le vrai chiffre de l’endettement de la France est de 92,5 %, supérieur à celui des USA. Les 100% seront dépassés en 2011.
D’ailleurs, le produit intérieur brut de la France (PIB) a reculé de 2,2% sur l’année, la plus forte baisse depuis l’après-guerre, selon les chiffres de l’Insee et 412 000 emplois ont été perdus. Source, le Parisien : Crise : la pire récession en France depuis 1945
 
L’Afghanistan, un nouveau Vietnam
Le CF2R, le centre de recherche sur le renseignement français n’hésite pas à comparer la guerre en Afghanistan au Vietnam. La note n°189 du 5 octobre 2009 intitulée « CF2R - Afghanistan : des airs de conflit indochinois se termine par une conclusion explosive : « Mais ce retrait en annonce un deuxième qui sera moins glorieux : le départ de toutes les forces étrangères du pays car les opinions publiques ne pourront tolérer longtemps les pertes occasionnées et le coût que cette guerre représente, sans espoir de voir poindre l’ombre d’une solution. »
En effet, les Etats-Unis ont estimé leurs dépenses à 65 milliards de dollars pour la guerre en Afghanistan, montant déclaré par le Congrès pour 2010. Il faut y ajouter les 15 milliards de dollars des autres pays dont la France, soit 80 milliards.
Or, avec 32,7 millions d’habitants, on peut estimer le coût à 2446 dollars par afghan, soit près de 2 ans desalaire moyen(60 $ US par mois).
 
L’or, nouvelle arnaque planétaire
Il existe deux formes d’or négociables sur le marché : l’or sous sa forme physique (pièces, lingots) et l’or papier.
Chris Powell, secrétaire trésorier du GATA, le Gold Anti-Trust Action Committee, poil à gratter des banques centrales sur tous les sujets relatifs à l’or, une organisation basée aux Etats-Unis (gata.org)a démontré que le marché de l’or papier est déconnecté de toute réalité. Un immense krach en perspective !
Rob Kirby, l’éditorialiste de Goldseek.com, par ailleurs ancien professionnel des marchés, a déclaré en novembre dernier : « Soit il y a très peu d’or pour supporter un volume spectaculaire de ventes papier, soit le marché de Londres est le plus grand centre de blanchiment de lingots douteux jamais vu ».
Selon ce diplômé d’économie, 640 000 barres de tungstène de 400 onces ont été plaquées or sous l’ère Clinton et se trouvent à Fort Knox tandis qu’une autre partie a été vendue sur le marché mondial. Les USA seraient en fait ruinés et n’auraient plus d’or. D’après lui, 16 500 tonnes de faux lingots sont éparpillées dans le monde.
J’ai réalisé une étude complète sur ce sujet que vous pouvez trouver sur le magazine Nexus de Janvier-février 2010.
 
L’aide militaire à Haïti, une préparation pour la guerre au Venezuela 
Aaron Russo, producteur de cinéma et homme politique, annonçait déjà le conflit au Venezuela en 2007 : http://www.dailymotion.com/video/x3qiv7_aaron-russo-sur-le-11-septembre-le
Pour l’anecdote, dans le film Avatar, le héros signale qu’il est un vétéran du Venezuela !
Le tremblement de terre en Haïti tombe à point nommé.
En effet, situé en face du Venezuela, il va donc permettre à l’empire US d’installer une tête de pont afin de préparer la future invasion. Voici la liste du "soutien" US aux Haïtiens :

- 15 000 hommes

- porte-avions USS Carl Vinson

- frégate USS Underwood

- transports de chalands de débarquement USS Carter Hall et USS Fort McHenry

- navire hôpital USNS Comfort

Mais, et c’est là le plus intéressant, il y a aussi des navires dont on ne comprend pas l’utilité pour assister un pays ravagé par un tremblement de terre :

- porte-hélicoptères d’assaut USS Bataan

- croiseur lance-missiles USS Normandy

Il ne faut pas oublier qu’en juillet 2008, l’armée US avait réactivée la 4 ème flotte (créée en 1943) en charge de l’Amérique du Sud et des Caraïbes afin de " démontrer l’engagement des USA auprès de leurs partenaires régionaux" et surtout, "d’envoyer un message au Venezuela".

Le Venezuela est la quatrième puissance économique latino-américaine, après le Brésil, le Mexique et l’Argentine avec un PIB de 368 milliards de dollars en 2008.
Surtout, il a produit 2,8 millions de barils de pétrole par jour en 2008 (9ème mondial) c’est à dire presque autant que les Emirats Arabes Unis (2,9 millions de barils/jour).
Le Venezuela est devenu un pays appartenant à "l’axe du mal" car il rassemble les 2 critères fondamentaux pour cela :

- il a beaucoup de pétrole

- il est indépendant et non assujetti à l’empire US
 
La taxe carbone : business as usual
L’assemblée d’experts sur le climat a ainsi reconnu en janvier que la prévision qu’elle avait faite, dans son rapport de 2007, d’une disparition des glaciers de l’Himalaya vers 2035, était « une regrettable erreur ». Car la fonte en question n’est envisageable, en vérité, que vers 2350 !
Selon Mike Hulme, de l’université britannique d’East Anglia, les structures du Giec sont « périmées ». Source : France-Soir.fr du 12 février 2010.
Le 19 novembre 2009, des hackers s’étaient introduits dans les serveurs de l’unité de recherche sur le climat (CRU) de l’université d’East Anglia (Royaume-Uni) et démontré des manipulations de données dans la correspondance privée de plusieurs climatologues, dont certains collaborent à l’élaboration des rapports du Giec.
Mais la vérité est ailleurs.
Le gouvernement hollandais veut ainsi taxer les automobilistes au kilomètre parcouru.
La taxe devrait s’élever à 0,03€ et entrer en vigueur en 2012.
Chaque véhicule devrait être équipé d’un appareil GPS qui enregistrerait le nombre de kilomètres parcourus, ce qui permettrait au passage de surveiller chaque citoyen. Le dispositif transmettrait ensuite les informations à un bureau de perception qui établirait la facture.
En complément, une taxe carbone habitat sera mise en place. Il faut rappeler que le bilan énergétique (diagnostic de performance énergétique) est obligatoire depuis le 1er novembre 2006 en cas de vente d’un bien immobilier. Depuis le 1er juillet 2007, il doit être également effectué pour une location ou lors de la construction d’un bien immobilier.
Il y aura donc un système d’échange de quotas de CO2 contrôlé par quelques banques, car, ne l’oublions pas, les financiers nous annonceront (avec l’aide de leurs médias) que seule l’industrie financière permettra d’organiser et de fluidifier ce marché.
Tout est donc en place depuis longtemps.
 
Les USA, au bord du gouffre !
Voici le dernier rapport du 25 janvier 2010 sur les SDF à New York.

- 21 501 adultes

- 15 787 enfants
Source New York City Department of Homeless Services (Daily Report for homeless population).

Après avoir "délocalisé" les pauvres en leur payant des billets d’avion, il reste encore près de 16 000 enfants SDF à New York !
De plus, l’émission de dollars atteint des niveaux records ! La course entre la déflation (destruction de l’économie réelle) et l’inflation (création d’argent ex nihilo) permet pour le moment de conserver un semblant d’équilibre, mais, lorsque l’on analyse un graphique comme celui-ci, on peut se demander si les USA ne sont pas en train de se diriger vers une forte inflation, ou pire, vers de l’hyperinflation avec un dollar qui ne survivra pas à cette épreuve.


Or, il faut le rappeler, le dollar est notre monnaie mondiale d’échange et, sans lui, c’est tout le système monétaire international qui s’écroule.
 
 
 
 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.04/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • John Lloyds John Lloyds 17 février 2010 10:45

    Bon article, plussé, même si les sujets sont un peu trop disparates, un peu de baisse dans le level, Bonafi, c’est pas le moment de baisser la garde.

    Mon paragraphe préféré :

    L’aide militaire à Haïti, une préparation pour la guerre au Venezuela

    C’est tout-à-fait mon sentiment : cette précipitation historique à venir au secours de la veuve et de l’orphelin me donne un peu l’image d’un Saddam Hussein qui aurait volé au secours des villages kurdes dans les montagnes après un tremblement de terre. 24h de réactivité, bravo à Obama, et merci de mettre tant de coeur à l’ouvrage, tellement de coeur qu’il a préféré gardé l’humanitaire pour lui tout seul smiley

    Haiti à 500 km des côtes vénézuéliennes, un rêve, en effet, 15 à 20 mn au ras des flots pour un chasseur, indétectable au radar : Chavez et son or noir, Chavez grand pote à Ahmadinejad, la bête noire de la tête bicéphale américaine ... L’installation géo-stratégico-militaire suit son cours.


    • Gilles Bonafi 17 février 2010 12:51

      En effet, il y a eu une inversion de 0. Il faut lire 0,03 euros du kilomètre et non 0,30 concernant la taxe kilométrique carbone.

      @John Loyds
      Il s’agit de ma note d’information n°3, donc qui « tape » tout azimut. Il s’agit de donner des pistes, aux lecteurs de creuser.


    • Cug Cug 17 février 2010 15:22

       Mais n’y a t’il pas depuis quelques mois une escadre russe qui a pour base dorénavant un port vénézuelien ?


    • John Lloyds John Lloyds 17 février 2010 16:30

      Exact, un argument à porter au crédit de l’hypothèe d’une guerre mondiale.


    • le naif le naif 17 février 2010 11:02

      Si l’on considère que ce n’est pas tant la politique de new deal de Roosevelt qui a permis aux USA de sortir de la crise de 1929, que la deuxième guerre mondiale, à situation économique désespérée, solution militaire désespérée ???
      Rien n’est moins sur, les capacités militaires des Etats Unis, ne sont pas illimités et en cas d’agression contre le Vénézuela ou l’Iran, ils risquent de se retrouver bien seul et de précipiter leur écroulement. A moins que les faucons du pentagone ne soient totalement suicidaires, j’ai tout de même du mal à croire qu’ils feraient une telle erreur, même si la tentation est grande (syndrome du scorpion)


      • rastapopulo rastapopulo 17 février 2010 16:23

        « ce n’est pas tant la politique de new deal de Roosevelt »
        -Le Glass Steagall Act a empêché les banques de gonfler et de diriger pendant 60 ans (restait la FED c’est vrai, c’était pas Dieu non plus, d’accord ?).
        -Feddi&Mac a empêché les expropriations (sans commentaires).
        -La commission Pecora a traîné JP Morgan en justice.
        -Les Civilians Corps ont juste redonner un travail à des centaines de milliers de personnes sans qualification, action arrêté par la guerre en plein succès.
        ...
        (Tout ça en 100 jours, parce que c’est Roosevelt qui a inventé cette tradition dont tout le monde devrait se rappeler, MARRE des « dans 1 an ça ira mieux » )

        Ceux qui désinforment sur le sujet ont un but bien précis (comme le coup d’état fasciste en 35 saboté in extremis et que la presse muselée par Wall Street a minimisé). Roosevelt venait de l’élite mais est profondément ancré dans la culture du partage technologique instituée par Lincoln (qui envoyait des locomotives à la Chine pour contrer l’influence des anglosaxons) et dans la finance de type Hamilton (opposé à la FED en gros).

        A charge, il est possible de citer la confiscation de l’or suivi de la dévaluation du $ qui a favorisée certaine banque et lui vaut de figurer comme un partisan de Wall Street dans l’œuvre de Sutton. Je pense que la vérité est autre et qu’il a voulu marquer la primauté du travail sur les rentes. 

        Il est un exemple et le contraste avec maintenant est SAISISSENT !

        Tôt ou tard, tout le monde lui rendra hommage.

        Par exemple quand Obama dit officiellement vouloir scinder les banques :
        -il désavoue sa politique depuis 1 ans (contraste avec les 100 jours inventé par Roosevelt) et il promet la scission maintenant qu’il a perdu la majorité (hypocrite mais réaction dans Le Monde, les méchants républicains vont empêcher de scinder les banques)
        -il désavoue la politique de l’administration Clinton qui a abrogé le Glass Steagall Act empêchant avec succès depuis 60 ans les banques de gonfler (la suite est connue...)
        -Il rend hommage à Roosevelt contraint et forcé

        Enfin l’associer au keynisianisme (rhétorique social de l’empire britannique pour noyer de dettes les nations souveraines sans offrir d’indépendance) est aussi une erreur volontairement répandue. Roosevelt est larouchement opposé à Keynes et n’a jamais mit en pratique ses principes. Pour Roosevelt l’investissement doit être dans les hommes, la technologie et l’infrastructure grâce au crédit productif sans intérêts, PAS COMME Keynes.

        Merci de rectifier, le savoir est une arme.


      • rastapopulo rastapopulo 17 février 2010 16:51

        A partir de la 28° minutes, salubrité publique !


      • le naif le naif 18 février 2010 14:32

        @ Rastapopulo

        bonjour,

        Vous dites : " Ceux qui désinforment sur le sujet ont un but bien précis (comme le coup d’état fasciste en 35 saboté in extremis et que la presse muselée par Wall Street a minimisé)."

        Je lis régulièrement le site auquel vous faites référence et le moindre que l’on puisse dire, c’est que dans le genre désinformation, il est assez puissant en effet. Larouche part souvent de constats exacts (mais pas toujours) pour arriver à des conclusions erronées ou partisanes qui ne servent que son discours. Il ne ment pas, si ce n’est par omission et la façon de présenter les choses est d’une telle partialité et d’un tel manichéisme que s’en devient risible.
        A mes yeux c’est une bonne source d’informations brutes, quand aux analyses, chacun est libre d’en penser ce qu’il veut.

        Pour en revenir à Roosevelt, sa politique de New Deal si elle a apportée des améliorations indéniables à la situation économique, elle commençait sérieusement à s’essouffler et sans la guerre elle aurait échoué faute de débouchés pour l’industrie lourde américaine et d’une demande solvable sur son marche domestique. La deuxième guerre mondiale a été une aubaine pour les USA en leur assurant des débouchés commerciaux et en assurant leur suprématie face à l’Europe exsangue d’après guerre.


      • rastapopulo rastapopulo 19 février 2010 14:39

        Je trouve Larouche bien prudent au final.

        Je ne l’ai pas entendu mentionné le coup d’état raté de 35. Tout comme sur le 11 septembre, il s’est tût avant d’avoir des preuves sur au moins d’un agent.

        Bien sûr la désinformation le guète, comment en pourrait t’il être autrement dans une guerre de l’information ?

        Mais là où l’analyse de Larouche ne peut se tromper, c’est qu’elle se base sur une réflexion centenaires avec des appel du pied à la culture classique.

        C’est en contraste avec la pensée dominante qui vit au jour le jour les évènements comme une fatalité et sans réel levier de contrôle, genre aucun fondement historique (enfin si des références claires à l’empire britannique du libre-échangisme esclavagiste, excusez du peu).

        A+


      • darius 30 avril 2010 22:54

        Ce qui a sorti les usa c’est la reevaluation de l ’or en 1933 ce qui etait en fait une devaluation du dollar et donc une relance de la creation monetaire.
        En 29-30ils ont cru a l’inflation et on fait le contraire, ce quii est la cause de la profondeur de la crise.
        Ils ont compris la leçon et ils innondent le pays de cash ce qui fait que la reprise us va etre tres forte, mais si ils ne remontent pas les taux des que ca reppart ca finira tres mal


      • Gollum Gollum 17 février 2010 11:14

        Sauf que si je ne m’abuse Chavez a des accords avec Poutine non ? Les sous-marins russes naviguent dans les eaux vénézuéliennes et si les US s’amusent à leur tomber dessus ça promet du riffiffi...


        Personnellement je pense qu’ils auront suffisamment à faire à mater leur propre population qui sera forcément au bord de l’explosion lors du grand krach final. M’enfin bon, difficile de prévoir..

        • dawei dawei 17 février 2010 21:15

          Sauf que si je ne m’abuse Chavez a des accords avec Poutine non

          et l’Iran, et Cuba (l’eternel voisin gênant) et la Chine entant qu’amis communistes..
          Ca promet vraiment du lourd... Et nous (l’Europe) en tant que vasal de premier rang, le commonwelth et les antilles riqueraient de faire un autre bouclier humain pour l’impérialiste. 
          Soit dit en passant, si les USA attaquent à partir d’Haiti, qui n’est pas une base américaine ni un pays aliée, ils feraient les même techniques tant critiquées que les « terroristes » du Hezbollah et du Hammas.

          Ils feraient ainsi une sorte de coming out du terrorisme d’Etat US.

          J’ai entendu ce matin sur France Inter le témoignage d’un Haitien qui disait qu’ils étaient prêt à saboter les installations des américaines et canadiennes si ils vont plus dans le sens du néocolonialisme que dans celui du développement humanitaire.
          Et on ferait bien de prendre exemple !!!

          La guerre est elle donc la seule solution pour crever cet abcès purulent qu’est le néolieralisme et la mondialisation ?
          « Ordo Ab Chaos » , telle est la logique en cours...


        • foufouille foufouille 17 février 2010 11:37

          "

          Le gouvernement hollandais veut ainsi taxer les automobilistes au kilomètre parcouru.
          La taxe devrait s’élever à 0,30€ et entrer en vigueur en 2012."

          ca fait 30 pour 100km !

          a ce prix seul les plus riches auraient des voitures


          • ZEN ZEN 17 février 2010 11:45

            Sans oublier la taxe sur les chiens et chats et la restauration des plaques à vélo... smiley


            • wesson wesson 17 février 2010 12:21

              Bonjour ZEN,

              ben oui, il faudra bien payer l’annulation de la TVA dans la restauration et le passage du bouclier fiscal à 20% du revenu ...


            • plancherDesVaches 17 février 2010 12:38

              Tout cela reste subjectif. Mais bon : depuis que la propagande officielle est allée trop loin, on en est réduit aux hypothèses, logique.

              Une petite précision concernant les lingots : si 16 500 tonnes de faux lingots avaient été éparpillées, les « heureux » possesseurs s’en seraient rendus compte.
              En effet, sans vouloir jouer les gosses de riches, le tungstène a une dureté supérieure à celle de l’acier, et l’or, à peu près celle du plomb. (pour ceux qui ne s’en souviennent plus, on laisse une trace de dent dans une pièce en or si on la mord.)

              Soit, il suffit de donner un coup de marteau dans un faux et un vrai pour entendre une nette différence de son.

              L’origine du chiffre de 16 500 tonnes serait intéressante à vérifier...

              Par contre, et comme le citait le GEAB, l’or « papier » avait une obligation d’être à 95% de l’or physique. Or, là, rien n’est vérifiable... smiley


              • plancherDesVaches 17 février 2010 15:44

                Razzara, cela prouve, une fois de plus, que la confiance se mérite.

                De mon simple petit coté (1/6,2 milliardième d’humanité), j’ai manipulé trop de lingots de deux kilos (industriels) pour en connaître les propriétés intrinsèques et aussi un peu leur valeur relative. (le tungstène a des propriétés métalliques beaucoup plus intéressantes)

                Détaché du fric... ?? Oui. Voire écoeuré, vu les nombreuses fois où l’on a voulu m’acheter.

                Aujourd’hui, c’est la saint alouette. Alors bonne fête à ceux qui aiment ce qui brille.


              • rastapopulo rastapopulo 17 février 2010 16:49


                C’est un sujet crucial vu que le GATA a des emails où Greenspan explique que le maintien de l’or à des prix artificiellement bas est parti intégrante de sa politique. Bref, il y a bien eu manipulations des cours pour donner envie d’investir dans les actions.

                Du coup (je réagit toujours comme ça), les lingots au tungstène pourrait être de l’intox pour exagérer et discréditer les opposant alors que le plus grave est l’absence des stocks d’or prévues (dilapidés.pour maintenir le marché bas). 

                D’ailleurs le tungstène se manipule très difficilement et demanderait l’appuie de toute une industrie. En plus, ce serait un aveu de faiblesse alors qu’apparemment le plan des anglo-saxons est de couler l’Europe dans les USA.

                 


              • Gilles Bonafi 17 février 2010 17:41

                « Du coup (je réagis toujours comme ça), les lingots au tungstène pourrait être de l’intox pour exagérer et discréditer les opposant alors que le plus grave est l’absence des stocks d’or prévues (dilapidés.pour maintenir le marché bas).  »

                Très bonne remarque, j’y ai pensé aussi, sauf que les réserves chinoises de tungstène (premier  producteur mondial avec + de 80 % du marché) ont doublé en 2002 et 2003 alors que la demande ne s’accroit que de 4% par an en moyenne !

                Source : http://www.developpement-durable.gouv.fr/energie/matieres/textes/im8-mai04.gif


              • rastapopulo rastapopulo 17 février 2010 18:14

                Quoi, la Chine tungstènerait (lourd jeux de mot) le marché des lingots pour pouvoir en racheter moins cher alors ?


              • foufouille foufouille 17 février 2010 14:26

                0.03 sur une annee
                3€ pour 100km
                30 pour 1000
                300 pour 10000

                ca reste tres cher pour un smicard


                • epapel epapel 17 février 2010 14:46

                  « Il faut noter que le vrai chiffre de l’endettement de la France est de 92,5 %, supérieur à celui des USA.Les 100% seront dépassés en 2011. »

                  Endettement de l’Etat Français et non de la France, de l’Etat Fédéral américain et non des USA. Et les 110% seront dépassés pour la dette publique US en 2011.

                  En effet, quand on analyse les dettes des pays, il ne faut pas se limiter à la dette des Etats, il faut élargir le périmètre aux ménages et aux entreprises car ce sont eux qui financent l’Etat. Et là ça change tout, dette globale : USA 410%, France 150% soit près de 3 fois moins.

                  Ca veut dire qu’en France il suffit d’augmenter les impôts des ménages et des entreprises pour rembourser la dette de l’Etat alors qu’aux USA c’est impossible. Et je signale au passage que ce n’est pas tant la hausse des dépenses qui a provoqué l’endettement public français mais plutôt pour une grande part les cadeaux fiscaux.

                  Pour illustrer mon propos sur l’importance fondamentale de l’impôt dans l’équation, je prends la « solution » au problème par le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite soit 30000 personnes, qui génère une économie annuelle supplémentaire de 0,6 milliards d’euros selon le ministère du budget. Alors pour annuler un déficit budgétaire de 50 milliards d’euros/an il faudra environ 60 ans (au bout de 40 ans débute la réalisation de l’économie latente sur les retraites) autant dire jamais dès lors que le déficit budgétaire s’auto alimente désormais par le service de la dette et les réductions d’impôts incessantes.

                  Autant dire que le gouvernement nous enfume avec la diminution du nombre de fonctionnaires, ça n’a pour objet que de gagner du temps par rapport à une augmentation des impôts inévitable et salutaire étant donné que la solution de la planche à billet est interdite par le traité de Lisbonne.


                  • plancherDesVaches 17 février 2010 15:30

                    Vous parlez d’or, Epapel. (ou, plutôt, vous écrivez).

                    Veuillez aussi faire ressortir qu’à la fin de la période faste des subprimes, les ménages US étaient endettés à 140 % de leur revenu, alors qu’en France, 70%... quand-même..

                    Et que les réserves d’or des états européens (hors Angleterre qui n’est pas dans l’Euro) sont largement supérieures aux réserves américaines.

                    Si la première proposition de panier de devises des Chinois début 2009 comportait une large part d’Euros, ce n’était pas pour rien.


                  • darius 30 avril 2010 22:44

                    Attention, il faut mettre en regard actif et passif .
                    Pour un etat en general son actif est faible par rapport a son budget.
                    Par contre un particulier qui a 100 euro est moins riche que celui qui a 10 millions d ’euros de patrimoine et 5 millions de dettes.
                    Les americains ont un patrimoine bien superieur a celui des francais donc forecement plus de dettes.De plus la crise grec n’est pas la crise d’endettement du citoyen grec mais celle de l’etat
                    Par contre il faut surtout voir le niveaux de prelevement.Plus celui ci est haut plus il sera difficile a l’etat de le relever par de nouveaux impots pour payer ses dettes.
                    Et là la france est tres mal partie


                  • epapel epapel 17 février 2010 15:44

                    Par rapport non remplacement des fonctionnaires, j’ajouterais qu’on n’aurait fait qu’annuler le déficit budgétaire au bout de 60 ans, mais on n’aurait pas encore commencé à rembourser le premier euro de la dette car pour ça il faut dégager un excédent budgétaire, et là il faut compter 60 ans de plus (en supposant qu’on conserve la moitié des fonctionnaires qu’on avait au départ).

                    En revanche, sachant que le taux d’épargne des ménages français est de 15% et le revenu médian de 18000 euros/an et qu’il y a 22 millions de ménages, ça nous fait une épargne annuelle globale des ménages de 60 milliards d’euros/an. Couplé avec la diminution des fonctionnaires et un effort des entreprises de 40 milliards d’euros/an (suppression des baisses de charges et des subventions qui ne servent à rien), le problème est réglé en 18 ans en partant d’une dette de 1300 milliards d’euros (la croissance étant affectée à l’augmentation du revenu des fonctionnaires actifs et retraités).

                    Si en plus on permet à la BCE, en modifiant le traité de Lisbonne, de prêter aux états au même taux qu’aux banques commerciales (c’est énorme et scandaleux : une BCE au service des banques commerciales mais pas des Etats), ça divise par 2 le service de la dette française et cette dernière est remboursée en 15 ans. Et cerise sur le gâteau : les spéculateurs ne peuvent plus nuire aux Etats en jouant avec la dette.


                    • rastapopulo rastapopulo 17 février 2010 17:01

                      Je cherche de la littérature sur le remboursement immédiat d’une dette publique (avec intérêts) par une avance du trésor (donc sans usure). Opération nulle point de vue de la masse monétaire.

                      Il y en a t’il seulement ?

                      Peut être que le remboursement immédiat diminue la valeur de la devise mais par étape ce serait possible alors.


                    • darius 30 avril 2010 22:49

                      Il ne faut pas melanger taux a court terme et a long terme.
                      La bce prete a 1% aux banques pour des durées courtes, l’etat emprunte egalement au meme taux (meme moins) pour de durées courtes par des bons du tresor a 3 6 9 12 mois, mais ca veut aussi dire que si les taux court montent a 15%(ca s’est vu en grece) le renouvellemnt de ces avances se fait a ces taux.
                      L’etat emprunte a 3.5% sur 10 ans, et les banques emprunte vers 3.7% sur 10 ans
                      Il n’y a pas de scandale , il y a juste des gens mal informes qui melangent taux court et taux longs


                    • epapel epapel 17 février 2010 15:56

                      Et pour ceux qui auraient un larme pour les épargnants « spoliés », qu’il sachent que 80% de l’épargne est concentrée sur 20% des épargnants et que ceux-ci cumulent près de 1000 milliards d’euros en assurance vie et en valeurs mobilières, et ça ne leur suffit pas ?


                      • BA 17 février 2010 16:41

                        Obama promulgue la loi relevant le plafonnement de la dette des USA.

                        Le président Barack Obama a promulgué vendredi 12 février la loi relevant le plafond de la dette des Etats-Unis, afin de permettre au gouvernement fédéral d’emprunter jusqu’à 14.300 milliards de dollars (environ 10.503 milliards d’euros), contre 12.400 milliards jusque-là.

                        http://fr.finance.yahoo.com/actualites/obama-promulgue-la-loi-relevant-le-plafonnement-de-la-dette-des-usa-apress-256ba87a98c1.html?x=0

                        D’après le Fonds Monétaire International, en 2014, quelle sera la dette publique par rapport au PIB  ?

                        La dette publique de l’Allemagne sera de 91,4 % du PIB.

                        La dette publique de la France sera de 95,5 % du PIB.

                        La dette publique du Royaume-Uni sera de 99,7 % du PIB.

                        La dette publique de la Belgique sera de 111,1 % du PIB.

                        La dette publique des Etats-Unis sera de 112 % du PIB.

                        La dette publique de l’Italie sera de 132,2 % du PIB.

                        La dette publique de la Grèce sera de 133,7 % du PIB.

                        La dette publique de l’Islande sera de 134,1 % du PIB.

                        La dette publique du Japon sera de 239,2 % du PIB.

                        C’est à la page 30  :

                        http://www.imf.org/external/pubs/ft/spn/2009/spn0921.pdf


                        La Grèce fonce vers le défaut de paiement.

                        Et après ?

                        Quel sera le prochain pays en défaut de paiement ?


                        • nilasse nilasse 17 février 2010 16:44

                          heureusement que le monde ne s’arrete pas au seul bloc occidental.


                          • fwed fwed 17 février 2010 16:51

                            Merci pour l’article

                            Pour haiti-venezuela je suis assez d’accord.
                            Pour les lingots en tungstène, je suis sur le cul car je ne savais pas. J’en étais encore à l’arnaque de l’or papier qui prend des proportions énormes.

                            « La course entre la déflation (destruction de l’économie réelle) et l’inflation (création d’argent ex nihilo) permet pour le moment de conserver un semblant d’équilibre, »
                            Euhhh..pas vraiment d’accord sur la forme de la phrase mais j’aurais trop de mal à l’exprimer suivant ma sémantique économique. Mais d’accord sur le fond : le système est instable mais je ne crois pas que ce soit le dollar qui va faire boum...c’est l’Euro !


                            • le naif le naif 17 février 2010 17:24

                              @ Fwed

                              "Pour les lingots en tungstène, je suis sur le cul car je ne savais pas. J’en étais encore à l’arnaque de l’or papier qui prend des proportions énormes."

                              Un article très documenté sur la question ici : http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-des-lingots-d-or-fourres-au-tungstene-dans-le-systeme-financier-international-.aspx?contributor=Rob+Kirby.&article=2451306720G10020&redirect=False

                              Slts


                            • elmapelki elmapelki 17 février 2010 17:12

                              Il y a plus de quinze ans, avec mon amie, nous avions décider de changer du tout au tout.

                              Il a fallu c’est trois dernière années pour passer le pas et de nous retrouvez dans un cabanon de 20 M² au toit de lose à la lisière d’un bois, avec source et terrain de7000M²... et au bout, devinez...la petite rivière...
                              Franchement , pas de regret ! 

                              Évidemment, l’improvisation ne fait pas place dans cette aventure...
                              Nous avons du étudier, sans contrainte et avec joie...
                              persévérer et ne faire confiance qu’en nous et notre instinct...

                              Nous ne sommes pas une exclusivité, nombreux son ceux... à avoir fait ce pas.

                              Dire, que nous avons les deux pieds dedans, serais vous mentir.

                              Nous louons un petit appartement à la ville la plus proche (40km), depuis le mois de janvier(ce qui me permet d’écrire ce mot)....mon amie a du trouver une place dans un hôtel touristique (nous le pressentions) et j’ai eu du retard pour ma réserve de bois (l’hiver est rude en ce moment !)...causer par les travaux (pose de deux fenêtres...nouvelle porte... mur de pierre de douze mètre(L) sur trois (H) et 50 (l) et tout cela avec noble matières (terre, chaux, sable, paille et peut de ciment,etc,etc...).

                              Nos ampoules LED viennent d’arrivée et le mois prochain panneaux voltaïques et batteries 

                              Ce n’ai pas dans les habitude des Agoravorien-rienne (sans jeu de mot)
                              détaller une bride de sa vie.

                              Nous sommes des « loosers »(des perdants) et on s’excuses pas !

                              Pourquoi vous dis-je tous cela ?

                              Sans doute pour ceci :
                               « … quel malencontre a été cela, qui a pu tant dénaturer l’homme, seul né de vrai pour vivre franchement [librement] ; et lui faire perdre la souvenance de son premier être, et le désir de le reprendre ? » Étienne de La Boétie (wikipédia)

                              PS : Pour les fautes, tant pis ! et merci à l’auteur !


                              • bonnes idees 17 février 2010 17:13

                                « Pour les lingots en tungstène, je suis sur le cul car je ne savais pas. »

                                AÏE ! J’en ai acheté plein. A y repenser, j’trouvais qu’ils étaient lourds. Je me suis fait « tuber » !

                                Ah les ordures !


                                • furio furio 17 février 2010 18:54

                                  Nous sommes bien placés !! Et c’est pas avec l’équipe de branquignols que nous avons que cela va s’arranger !!! Bien au contraire.


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 17 février 2010 18:57

                                    Gilles bonafi,
                                    merci de cet article qui fait le pendant idéal du mien,
                                    et merci pour ces info-surprise, concernant le Vénézuela, qui ne sont pas rassurantes.
                                    à+


                                    • BA 17 février 2010 22:09

                                      La poussée d’angoisse de Sarkozy.

                                      Le Canard Enchaîné, 17 février 2010, page 2  :

                                      Sarkozy craint surtout un effet domino en Europe, comme il l’a confié aux mêmes visiteurs : « Le problème grec n’est pas encore réglé. La situation de l’Espagne et du Portugal est inquiétante, et celle des finances de l’Italie est préoccupante. Il ne faudrait pas que tout s’effondre, parce que la crise de 29, ce serait de la rigolade à côté. »

                                      Cette poussée d’angoisse de Sarkozy s’explique mieux lorsqu’on mesure les risques pris par les banques françaises dans ces pays. En Grèce, les établissements financiers hexagonaux, le Crédit Agricole notamment, sont en première ligne. En Espagne comme au Portugal, ils se situent au second rang.

                                      Un seul chiffre permet de mesurer l’ampleur des dégâts possibles : l’exposition des banques françaises en Espagne atteint presque 180 milliards d’euros, selon la Banque des Règlements internationaux.

                                      L’addition risque d’être aussi épicée qu’un plat méditerranéen.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès