Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Sarkozy stop net les rêves de la jeunesse réunionnaise

Sarkozy stop net les rêves de la jeunesse réunionnaise

L’info fait grand bruit ce matin à la Réunion : plus d’aide à la mobilité pour nos jeunes. Après la Continuité territoriale, c’est maintenant au tour de l’ANT et du PIJ de passer à la trappe. Si les jeunes Réunionnais veulent partir faire leurs études ailleurs, les parents devront tout payer. L’ANT est donc mort, puisque l’Etat décide de diminuer de 73 % ses crédits en sa faveur. Les 27 % restant pour les quelques années prochaines vont tout juste servir à la fin des aides des jeunes déjà en cours d’ANT. Mais que cache réellement cette volonté de l’Etat d’enclaver toujours un peu plus le département de la Réunion ?

L’année dernière, la Continuité territoriale, dispositif permettant à toute personne non imposable de se voir rembourser la moitié d’un billet d’avion A/R en métropole par an, ou également la possibilité du remboursement total d’un billet A/R en métropole à tout Réunionnais qui doit se rendre pour cause grave et urgente en métropole (cause de décès familial principalement), la Continuité territoriale a donc arrêté de fonctionner, car l’Etat, qui co-finançait le projet a décidé de ne plus le faire. Rappelons que ce dispositif permettait à des milliers de familles réunionnaises peu aisées de pouvoir partir en métropole pour revoir leur famille ou simplement connaître une fois dans leur vie leur patrie, la France.

Aujourd’hui, l’Etat s’attaque à l’ANT (Aide à la mobilité en formation et à l’insertion professionnelle des originaires et résidents des départements et territoires d’outre-mer) et au PIJ (Projet initiative jeune) qui voient leurs vannes coupées par la France de M. Sarkozy. Ces deux dispositifs ouvraient des perspectives meilleures pour nos jeunes, leurs donnant des rêves de réussite par le travail. Pour l’ANT, c’était la possibilité de se former ou d’étudier à l’étranger ou en métropole. D’apprendre donc, dans le premier cas, une langue étrangère, d’acquérir une ouverture d’esprit et des connaissances sur le monde de plus en plus recherché actuellement par les patrons. De même, certaines branches ne peuvent être étudiées à la Réunion, auquel cas il faut partir ailleurs pour les apprendre.

Le PIJ lui offrait aux jeunes de moins de 30 ans 7 500 euros pour la création de leur entreprise. Là, encore, c’était la possibilité de donner un coup de pouce à une jeunesse motivée et travailleuse, une jeunesse qui refuse l’échec ou de se contenter des revenus minimum d’insertion et, donc, d’une dépendance de l’Etat.

Notre président a donc décidé tout bonnement de stopper les rêves de la jeunesse réunionnaise. L’arrêt de ces trois mesures (Continuité territoriale, ANT, PIJ) confirme la volonté de notre chef de l’Etat de ne plus vouloir encourager la réussite des jeunes Réunionnais et de la Réunion entière puisque, quand reviennent ses jeunes au pays, c’est avec de nouvelles compétences qu’ils offrent à notre département.

Mais pourquoi donc arrêter tout ceci ? Est-il plus facile pour l’Etat de financer des aides comme le RMI ou les Allocations familiales plutôt qu’à l’inverse prendre le problème à la source en co-finançant les études des nouvelles générations ?

Il faut, pour comprendre, se dire tout d’abord que notre président n’a aucune logique pragmatique qui va en ce sens. La seule motivation de l’Etat à couper toujours un peu plus les vannes de la Réunion vient de l’orgueil de son président qui souhaite simplement punir un département qui a voté en majorité contre lui aux élections présidentielles. Cette analyse a l’air bien facile et semble prendre des raccourcis tout aussi commodes. Pourtant, pour votre humble narrateur, il ne fait pas de doute que la Réunion subit l’expiation de son pécher le plus grave, avoir voté pour Mme Royal.

Reste à voir comment vont réagir les Réunionnais face à ces mesures restrictives, notamment le 9 et le 16 mars prochain dans les urnes. Déjà que, dans ce département, l’UMP n’a pas la cote, là, elle devrait battre les records de nullité.


Moyenne des avis sur cet article :  4.15/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Nemo 6 février 2008 11:43

    @ L’auteur,

    Il y a un élément que vous oubliez de préciser : c’est que ces trois dispositifs ont été transformés en "pompe à fric" sans vergogne, et c’est cela qui a essentiellement motivé leur suppression.

    Pour les billets d’avion, d’une part, Air France (aux premières loges) s’est fait un plaisir d’arranger ses tarifs en fonction de ce dispositif. Pour quelle raison croyez-vous qu’il est plus cher de faire un aller-retour DOM-TOM - Métropole en partant des DOM-TOM qu’en partant de Métropole ?

    L’ANT était quant à elle un excellent moyen de détourner des fonds publics. Il suffisait de quelques fausses déclarations, sur lesquelles les moyens de contrôles étaient particulièrement faibles, et le tour était joué.

    Quant à l’aide de 7.500€ pour monter une entreprise, je ne sais pas si vous vous rendez compte de ce que cela représente ! Pour obtenir un prêt pareil, en Métropole, c’est la croix et la bannière pour les jeunes qui veulent monter leur boîte ! Tout juste peuvent-ils espérer un prêt d’honneur de 1.000€, et encore s’ils ont un bon business plan !

    Alors voir que ces trois dispositifs étaient en grande partie détournés de leurs objectifs premiers pour en faire une filière d’arnaque, il y avait de quoi se scandaliser.

    Maintenant, comme toujours, ce sont les gens honnêtes, qui avaient vraiment besoin de ces aides, et qui ne cherchaient pas à détourner de l’argent, qui payent les pots cassés.

    Plutôt que de vous scandaliser en disant "Oh qu’il est méchant", vous feriez mieux de vous creuser la tête pour proposer un dispositif alternatif, qui puisse aboutir au même but en évitant les fraudes. C’est ce qu’on appelle se prendre en main.


    • Gilles Gilles 7 février 2008 11:13

      SI je vous suis Némo.

      La suppression de ce système d’aide publique est logique et attendu puisque le système avait son contingent de fraudeurs. Quel pourcentage représentait la fraude, profil social des abuseurs ? Vous ne dîtes rien.....donc on doit vous croire sur la prétendue innanité de cette aide.

      Donc :

      Supprimons le RMi, puisqu’un pourcentage de gens le touchent indument (dont des riches au passage....)

      Supprimons les APL puisqu’il ya des abus manifestes

      etc etc etc etc vous tombez en pleine réthorique medefienne

      Ensuite, vous tombez dans le sarkozysme primaire. On a plus le droit de dénoncer si on ne propose pas quelque chose qui marche en remplacement. Ce qui n’est pas notre rôle mais celui des politiques, élus et paytés pour ça, au passage et sont censer étudier en profondeur tous les aspects des politiques qu’ils conduisent

      Sinon, je me demande si ce dispositif concerne aussi les Antilles, la Nouvelle Calédonie, St Pierre et Miquelon....etc etc ou que la Réunion. Si c’est général, votre argumentation de la punition de l’île pour son vote ne tient plus.

      Qu’en est-il ?


    • Nemo 7 février 2008 15:33

      Je vous invite à lire le rapport de la Cour des Comptes. Vous y trouverez toutes les réponses aux questions que vous posez.

      Si ces dispositifs sont supprimés, c’est pour la simple et bonne réponse que les taux de fraude étaient devenus intolérables. C’est donc tout à fait légitime. Personnellement, ca me fait aussi mal de voir qu’un Ministre dépense 150.000 euros pour prendre un jet privé que 20 arnaqueurs qui font croire qu’ils montent leur boite pour siphonner l’argent en question.

      Quant aux solutions de remplacement, je dis que c’est beaucoup plus constructif de proposer que de rester le cul dans son canapé à râler. Ca vous pose un problème ?


    • Gilles Gilles 7 février 2008 18:56

      Nemo

      Si ces dispositifs sont supprimés, c’est pour la simple et bonne réponse que les taux de fraude étaient devenus intolérables.

      Peut être, mais je n’arrive pas à trouver un seul chiffre sur cette fraude...help me please !

      Quant aux solutions de remplacement, je dis que c’est beaucoup plus constructif de proposer que de rester le cul dans son canapé à râler. Ca vous pose un problème  ?

      Non, mais on a le droit de critiquer, surtout si c’est argumenté, sans forcément venir avec un paquet cadeau tout prêt. Surtout que le simple pékin le cul dans son canapé il a pas forcément les ressources pour proposer un plan à l’achelle nationale, censé dépendre d’un gouvernement de mecs méga instruits grave, nombreux et dont c’est le taf quotidien

      A mon humble niveau, je trouve que cette aide était logique pour faire perdurer le lien entre les territoires lointains de la république, Une et Indivisible. Je ne comprends pourquoi la supprimer, comme ça en douceur sans le claironer partout. ET ce n’est pas le coup de la fraude qui me fera changer d’avis...la fraude, le marronier de service, quant on veut saborder un système sans autres arguments valables. Et ne peut-on pas lutter contre la fraude sans détruire la base ?

      Pas de solution de rechange toute prête...jute des questions, des interrogations ; je trouve que c’est déjà pas mal pour faire avancer le schmilblick

      Vous, votre seule solution c’est de tout saborder. Solution de facilité, digne d’un gars vissé ad vitam eternam le cul dans son canapé, tout content d’accpeter les niaiseries qu’on lui balance à la figure et éviter tout effort de réflexion (esprit critique)


    • Gilles Gilles 7 février 2008 18:58

      Nemo

      Si ces dispositifs sont supprimés, c’est pour la simple et bonne réponse que les taux de fraude étaient devenus intolérables.

      Peut être, mais je n’arrive pas à trouver un seul chiffre sur cette fraude...voyions voir la cour des comptes.

      Quant aux solutions de remplacement, je dis que c’est beaucoup plus constructif de proposer que de rester le cul dans son canapé à râler. Ca vous pose un problème  ?

      Non, mais on a le droit de critiquer, surtout si c’est argumenté, sans forcément venir avec un paquet cadeau tout prêt. Surtout que le simple pékin le cul dans son canapé il a pas forcément les ressources pour proposer un plan à l’achelle nationale, censé dépendre d’un gouvernement de mecs méga instruits grave, nombreux et dont c’est le taf quotidien

      A mon humble niveau, je trouve que cette aide était logique pour faire perdurer le lien entre les territoires lointains de la république, Une et Indivisible. Je ne comprends pourquoi la supprimer, comme ça en douceur sans le claironer partout. ET ce n’est pas le coup de la fraude qui me fera changer d’avis...la fraude, le marronier de service, quant on veut saborder un système sans autres arguments valables. Et ne peut-on pas lutter contre la fraude sans détruire l’idée de base ?

      Pas de solution de rechange toute prête...jute des questions, des interrogations ; je trouve que c’est déjà pas mal pour faire avancer le schmilblick

      Vous, votre seule solution c’est de tout saborder. Solution de facilité, digne d’un gars vissé ad vitam eternam le cul dans son canapé, tout content d’accpeter les niaiseries qu’on lui balance à la figure et éviter tout effort de réflexion (esprit critique)


    • paski paski 6 février 2008 12:56

      c’est quoi le rapport ?

      Quelles sont les études que tu ne peux pas faire en metropole et que tu peux faire à la Réunion ?

      dans le sens inverse - les réponses sont tout de même plus évidentes...


    • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 6 février 2008 12:04

      Tient, il n’y aucun mouvement indépendentiste en Réunion ?

      C’est normal, on ne va pas se couper de la vache à lait qu’est la métropole.


      • Nobody knows me Nobody knows me 6 février 2008 14:00

        Cette bonne vieille vache qui n’a aucunement profité des ressources de la Réunion ou des autres départements d’Outre mer, vous allez me dire ? JE ME MAAAAAARRE !!!

        Il faudra annoncer aux Réunionnais que le président actuel est un bouffon, ne peut rien faire contre la crise (sauf pour ses valets), se contrebalance du vote du peuple (référendum pour le traité européen) et n’aime pas trop ce qui ne vient pas de métropole (sauf lui).

        Désolé mais moi j’y suis pour rien hein !

         smiley


      • Gilles Gilles 7 février 2008 11:28

        Eh bien, accordons l’indépendance à tous les DOM TOM, du moins à ceux qui la veule. En coupant toute subvention, ça fera des candidats bientôt.

        Mais là je vous pari que les nationalistes de tout bord, surtout ceux de droite, vont hurler au loup en louant l’action civilisatrice de la France outremer, à la perte d’intérêts stratégiques, contre la gauche ......et les chris, blackos, seb69 et autres seront les premiers à gueuler quand les basanés assistés d’outermer manifesteront contre la France, la colonisation et pour l’indépendance. je les imagines déjà...

        Et tant qu’à faire pourquoi s’échiner à redistribuer les richesses sur tout le territoire. Pourquoi l’Ile de France, région la plus riche, et de loin, doit-elle payer des impôts pour aider les régions qui n’arrivent pas à suivre et se gobergent de subventions ? On pourrait ainsi baisser les impots des sociétés franciliennes et gagner en compétitivité. Les autres régions devront innover, travailler plus, pour assurer leur train de vie de profiteurs ou se tourner vers le tourisme rurale ou industrialiser l’accueil des vieux des pays du nord cherchant la nature et le soleil

        Et au niveau européen, idem ! Arrêtons de nous ruiner à financer des pays de sangsues du Sud et de l’Est. qui vivent sur la Bête Burxeloise. Stoppons l’Europe !

        Stoppons les fonds de développement....donner 0,7% de notre pib pour des pays de météques incapables de subvenir à leurs besoins, yen a marre.

        En continuant ces raisonement simplistes pour débiles qui ne savent même plus pourquoi ils sont à droite, on peut aller loin comme ça.......


      • Gilles Gilles 7 février 2008 11:33

        A l’instar de Renaud, militons pour l’indépendance du 92 !

        Y en a marre que nous payons pour toute la France sous prétexte que nous sommes riches ! Si nous les sommes c’est grâce à notre dynamisme, merde alors.

        Et en plus, faisons un paradis fiscal , comme ça Johnny, Aznavour, Delon, Mauresmo pourront revenir prés de Paris sans se retrouver sur la paille et dépenser leur argent en France

        Il n’y aura plus besoin de construire des HLM comme certains nous oblige à le faire . Heureusement que nous avons un président qui ne respecte pas ces lois, mais ça ne va pas durer j’en ai peur

        Le 92 indépendant et tout de suite ! lles pauvres, sales et méchants ailleurs, pas chez nous !


      • La Taverne des Poètes 6 février 2008 12:35

        "Oui je prends à la Réunion pour donner plus aux Hauts-de -Seine. Et alors où est le problème  ?"

         


        • morice morice 6 février 2008 14:22

          Sarkozy stoppe net tous les rêves, vous voulez dire.. même ceux de capitalistes, accusés de tous les maux !


          • cflorian 6 février 2008 15:04

            la suppression de ces aides est elle justifiée ? franchement je n’en sais rien, je ne connais pas assez le sujet.

            je comprends parfaitement que l’on aide les étudiants des dom-tom venant étudier en métropole, mais entre les aides de l’état et des départements, cela peut atteindre 400 euros par mois plus un aller retour par an, quand d’autres n’ont droit à rien. il serait intéressant de faire un récapitulatif des aides disponibles et de tout remettre à plat.

            pour les aides à la création d’entreprise, je ne comprend pas pourquoi cette mesure, au lieu d’être supprimée pour les réunionnais, n’est pas étendue à toute la population française. aider à créer une entreprise plutôt que d’essayer de la couler, ça pourrait être une bonne idée pour relancer l’économie française !


            • Nemo 6 février 2008 15:07

              A 7.500 euros, vous allez en créer, des entreprises qui vont disparaître aussitôt....

              Oui, il faut remettre le système à plat, et voir comment on peut atteindre les buts louables (permettre aux jeunes réunionnais de venir étudier en Métropole, créer des entreprises, etc), mais sans que ce soit des nids de fraude !


            • Marc Bruxman 6 février 2008 18:35

              Euh, ils sont Francais à la réunion au cas ou tu l’aurais oublié !


            • Exprimanoo Runaway 6 février 2008 18:39

               

              Effectivement, la Réunion est un département d’outre-mer, certes, mais un département français. il est aberrant de lire de tels propos.


            • Marc Bruxman 6 février 2008 19:00

              Ces aides étaient malheureusement sujettes à trop d’abus comme c’est souvent le cas avec les aides sociales en France. Leur suppression va dans le bon sens si elle s’accompagne de mesures comme :

              • Autorisations pour les compagnies lowcost de desservir les DOM-TOM. Vu les prix pratiqués par Air France cela fournira déja un bon bol d’air et profitera à toute la population et pas seulement aux étudiants. Par ailleurs, cela pourrait doper le tourisme et amener de l’argent sur l’ile. Parce que perso je passerai bien des vacances à la réunion mais le prix du billet d’avion est vraiment cher par rapport à d’autres destinations.
              • Investissement local de l’argent dépensé pour ces aides. Par exemple pour améliorer ou créer une université dans les iles ou pour baisser les charges des employeurs locaux et créer de l’activité sur place.

               

               


            • Nemo 7 février 2008 15:37

              seb59 comme d’habitude, y va de sa remarque débilo-raciste-ignare.

              La Réunion est un département FRANCAIS, peuplé de FRANCAIS. C’est un territoire où cohabitent de grandes difficultés économiques et sociales.

              Ce que je disais dans mon commentaire, c’est que oui, sans aucun doute, la suppression de ces aides est nécessaire et justifiée, mais qu’il faut trouver d’autres solutions pour régler ces problèmes.


            • Soleil2B Soleil2B 7 février 2008 17:06

              Si ce n’est pas la Corse, c’est la Réunion qui coûte cher à la France.

              Et Sarkö alors, ils ne coûte rien à la France ?

              A croire que les français ne coûtent rien à la France !


            • tvargentine.com lerma 6 février 2008 17:43

              Si le gouvernement à jugé bon de supprimer ses aides c’est que la raison est juste

              La Réunion c’est la France et vous n’avez aucune raison de faire du communautarisme particulier car cela n’a jamais été la politique en France

              Vous avez un cadre fantastique de développement durable dans les nouvelles énergies,le tourisme ,la pêche,l’agriculture....

              En plus ,vous etes ouverts vers d’autres continents (Inde,Afrique...)

              Bref,l’avenir de la Réunion est fantastique

              Quand aux priviléges des fonctionnaires en france qui veulent passer des vacances sur le dos du contribuable,cette époque est révolu ! et ils devront payer le même prix que tous les citoyens

               

               


              • adeline 6 février 2008 18:05

                Mr Lerma (ou au groupe ....) vous dites :

                Quand aux priviléges des fonctionnaires en france qui veulent passer des vacances sur le dos du contribuable,cette époque est révolu ! et ils devront payer le même prix que tous les citoyens

                le président n’est pas un fonctionnaire ???????


              • Emmanuel M 6 février 2008 23:51

                Le président n’est-il pas un fonctionnaire ?

                Bah il n’est pas président à vie, et, qu’on apprécie NS oupas, il se consacre à sa fonction pendant plus longtemps que les 39 heures hebdomadaires.

                 


              • Gilles Gilles 7 février 2008 11:36

                "Si le gouvernement à jugé bon de supprimer ses aides c’est que la raison est juste"

                Si le gouvernement décide de renouer avec la torture c’est que la raison est juste

                Si le gouvernement décide de supprimer les impôts c’est que la raison est juste

                Si le gouvernement décide de supprimer les élections ’est que la raison est juste

                Si le gouvernement décide de castrer Lerma, de le découper en morceaux et de le balancer aux truies affamées, c’est que la raison est juste !


              • Dalziel 6 février 2008 23:40

                Mais pourquoi donc arrêter tout ceci ?

                Peut-être parce que ces dispositifs n’ont pas donné les résultats escomptés, non ?

                 


                • oliscrazy 8 février 2008 00:24

                  bonjour.

                  je suis actuellement en cours de demarche avec l’ant de guadeloupe. bien que solidaire de la réunion je n’arrive pas a trouver des informations concernant mon île. quelqu’un en a t’il ?

                  autre chose, je cherche à savoir à quel niveau les decisions sont prises concernant le PIJ et la continuité territoriale. un budget est il attribué tout les ans à chaque DOM qui l’utilise à sa guise ou les dossiers sont traités au cas par cas en métropole ?

                  Merci de vos réponses si vous en avez.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès