Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Sites d’achats collectifs : Attention aux abus !

Sites d’achats collectifs : Attention aux abus !

J’ai lu dernièrement que les sites d’achats collectifs se multipliaient beaucoup depuis un an au Brésil. C’est vrai qu’ils foisonnent : ClickOn, Groupon, Peixe Urbano, Groupalia, Tripz, tripular, Viajar Barato, Viagens Coletivas, turista coletiva, compra coletiva, oferta dia, Agora...et la liste n’est pas exhaustive. Il parait qu’un nouveau site fait son apparition chaque mois. Même un présentateur de la chaîne SBT vient de lancer son propre site.

En elle-même, l’idée est excellente, surtout par les temps qui courent, puisque le but est de proposer des services et produits à prix réduits pour ceux qui achètent. En principe, tout le monde gagne dans cette affaire : le consommateur bien sûr, le site web intermédiaire avec sa commission et la société vendeuse qui promeut son produit.  Et devinez d’où vient l’idée ? Des Etats-Unis pardi ! Les Américains sont vraiment trop forts quand il faut faire du business... L’idée est apparue il y a 3 ans et le premier site à ouvrir s’appelait – et s’appelle toujours - Groupon. Le phénomène est mondial. En Chine, il y a plus de 1500 sites et en France plus de 40.

Bon, le décor étant planté et comme je suis curieux, j’ai voulu en savoir un peu plus sur les discounts tant appétissants offerts par les sites en question. Un seul exemple a été étudié, mais comme c’est un achat conséquent, cela paraissait significatif. Beaucoup de monde rêve d’une semaine de vacances aux Caraibes – le genre all inclusive sans sortir de l’hotel : plage, un peu de sport, manger, boire, danser et dormir ! – j’ai regardé une offre faite par Groupon.fr et deux offres faites par viajarbarato.com.br. Ainsi, je pouvais aussi tenter une comparaison entre les prix au Brésil et en France.

Voyons les résultats de la recherche :

Groupon.fr propose un voyage de 9 jours dont 7 nuits All inclusive à Varadero (Cuba) départ le 14/12/2011 pour 999 euros/personne.

Si nous partons en privé, cela coûtera par personne :

- Vol avec GOvoyages : 714 euros

- hotel (site web hotel) : 313 euros, donc total : 1027 euros.

Conclusion : Il n’y a pas vraiment de différence entre le site d’achats collectifs et la recherche individuelle. Mais, Groupon.fr ne mentionne aucune promotion en % sur son site, cela doit être souligné.

Passons, maintenant en revue les deux offres brésiliennes :

- Cancun, 9 jours dont 7 nuits All inclusive, départ le 3/12/2011 pour 2700 reais/personne plus les taxes d’aéroport 380 reais. Total : 3080 reais (1237 euros avec le change au  25/11).

- Punta Cana, 9 jours dont 7 nuits All inclusive, départ le 8/01/2012 pour 4130 reais/personne plus les taxes d’aéroport 300 reais. Total : 4430 reais (1780 euros au 25/11).

J’ai également refait le calcul si je pars sans agence, et le résultat est le suivant :

- Cancun : Vol avec decolar.com : 2440 reais + hotel : 810 reais + transfert : 100 reais, donc total : 3350 reais (1345 euros au 25/11).

- Punta Cana : Vol avec decolar.com : 3475 reais + hotel : 1100 reais + taxi : 100 reais, donc total : 4675 reais (1880 euros au 25/11).

Conclusion, la différence entre l’offre de viajarbarato et la recherche individuelle n’est que de quelques pourcents en leur faveur alors que le site annonce une remise de 40 et 30% respectivement ! Est-ce meilleur de partir avec leur offre ou sans intermédiaire ?

La morale de ce petit exercice est que le consommateur devrait apprendre à disséquer une offre avant d’acheter béatement et suivre les remises alléchantes de -30, -50, -70%. Bien souvent, une petite recherche sur Internet permet de différencier les bonnes des mauvaises offres. Internet est un outil exceptionnel pour celui qui veut s’en servir à bon escient. Les sites de groupement d’achats collectifs sont une bonne chose au départ et le resteront si les gens analysent bien les offres, parce que les abus vont se multiplier au fur et à mesure du succès. Déjà, au Brésil, les consommateurs ont émis des centaines de plaintes et Procon (Procuradoria de Proteção e Defesa do Consumidor), le principal organisme de défense des consommateurs vient de signer un accord avec les sites d’achats collectifs pour endiguer les problèmes futurs, surtout qu’on approche de Noël. Mais rien n’est gagné. Finalement, c’est la loi de l’offre et de la demande qui prime. Et au Brésil, la réalité est qu’on achète une voiture au double du prix  du Chili et on ne se plaint pas !

Autre chose, je voulais aussi comparer les prix France/Brésil. La comparaison n’est peut-être pas rigoureuse parce que Cuba n’est pas Cancun, mais il est clair que la vie est devenue plus chère au Brésil qu’en Europe. Savez-vous que les médias brésiliens s’étonnent parce que les autochtones ne connaissent pas leur pays et privilégient les « trips » à Miami-Orlando ? Quand on sait qu’il est moins onéreux de voyager une semaine à l’étranger tout compris que passer 3 jours au Pentanal ou en Amazonie (peut-être cela vaut-il mieux pour la préservation de ces endroits extraordinaires en fin de compte), on aura bien compris qu’au Brésil, l’addition commence à être salée. Les étrangers fraichement débarqués pour le GP du Brésil s’en sont déjà rendu compte.

Voilà, ma curiosité est satisfaite et je n’irai ni à Cancun ni à Punta Cana, non pas que je n’aime pas ces endroits, mais c’est encore trop cher...à partir du Brésil !

PS : Pour ceux qui veulent une source des chiffres ci-dessus, il suffit de faire l’enquête avec les sites nommés ci-avant !


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • kalagan75 29 novembre 2011 08:43

    tu as le même principe appliqué sur les sites de ventes privées .
    il y a 3 semaines , showroom privé ( 2° acteur du secteur en France ) vendait des babyfoots : prix affiché 400 € ( enfin 399 ) , prix barré 800 €
    En faisant le tour des vendeurs de ce produit , le même modèle était vendu 400 € absolument partout sauf chez vima , promotion de noel à ... 279 € !!
    ou comment prendre les internautes pour des idiots


    • Mor Aucon Mor Aucon 29 novembre 2011 13:45

      Le Brésil, malgré les apparences et sa croissance époustouflante, semble sur une pente très glissante. Aucune réforme profonde n’a été entreprise depuis la fin de la dictature ce qui a installé le pays dans une schizophrénie politique qui n’est pas toujours perçue depuis l’extérieur : un gouvernement issu de l’extrême-gauche dont le principal appui sont les électeurs les plus pauvres ( région nord-est, principalement ) mais une politique largement influencée par les traditionnels pouvoirs de facto ( finance, armée, religion ) auxquels rien ne peut se refuser sous peine de graves troubles.

      Forbes a publié la liste des milliardaires brésiliens ( http://www.forbes.com/wealth/billionaires/list?country=140 ) et au Brésil on s’en félicite ( http://g1.globo.com/economia/noticia/2011/11/crescimento-da-economia-brasileira-cria-19-milionarios-por-dia-diz-forbes.html ).

      « "O Brasil atualmente tem 137 mil milionários (de acordo com a lista de bilionários do mundo da ’Forbes’ em 2011) e cerca de 30 bilionários, com 70% da riqueza do país concentrada em São Paulo e no Rio de Janeiro", diz.
      A revista deixa, claro, entretanto, que são milionários nos termos da economia brasileira, o que equivale a pessoas com patrimônio equivalente a cerca de US$ 540 mil. "Indivíduos com patrimônio entre US$ 539 mil e US$ 2,7 milhões (R$ 1 milhão e R$ 5 milhões) formam o grupo de novos milionários« , diz a »Forbes« .
       »

      «  »Le Brésil compte, à l’heure actuelle, 137.000 millionnaires ( selon la liste des billionnaires dans le monde de Forbes en 2011 ) et près de 30 milliardaires, avec 70% de la richesse du pays concentrée à São Paulo et Rio de Janeiro« 

      La revue éclaire, d’autre part, qu’ils sont millionnaires dans les termes de l’économie brésilienne, ce qui équivaut à des personnes avec un patrimoine équivalent à près de 540.000 US$. »Les individus aux patrimoines entre 539.000 et 2.700.000 US$ ( 1 a 5 million de R$, real brésilien, ) forment le groupe des nouveaux millionnaires" »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès