• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Smart essaie de miniaturiser les droits sociaux

Smart essaie de miniaturiser les droits sociaux

La déconstruction des droits sociaux ne passe pas seulement par le futur projet de loi qu’a annoncé Manuel Valls il y a une semaine. Car cette déconstruction a déjà commencé par les accords de compétitivité, déjà passés par nos constructeurs nationaux, et qui se négocient chez Smart.

 
Résignation des salariés, résistance des syndicats
 
François Lenglet a bien eu raison de souligner le caractère exceptionnel du référendum organisé par Smart. La direction de la marque, qui appartient à Mercedes, a demandé à ses salariés s’ils soutenaient son pacte 2020, qui prévoit un passage du temps de travail de 35 à 39 heures, payées 37, une diminution du nombre de RTT pour les cadres l’embauche de 50 CDI d’ici à fin 2017, une prime exceptionnelle et une garantie de l’emploi jusqu’en 2020. Pour passer outre l’opposition des syndicats, le constructeur automobile a donc fait un référendum, approuvé par 56% des salariés qui ont donc accepté ses propositions. Il faut noter que les cadres les ont acceptées à 74% quand les ouvriers s’y sont opposés à 61%. Le référendum n’ayant pas de valeur légale, il faut aussi l’accord d’une partie des syndicats.
 
Curieusement, il suffit de l’accord de syndicats ne représentant que 30% du personnel pour que l’accord soit mis en place. En clair, le cadre légal actuel permet à Smart de mettre en place son plan avec le seul soutien d’un syndicat représentant 30,1% des salariés, même si des syndicats représentant 69,9% des salariés s’y opposaient ! Mais malgré le résultat du référendum, la CGT et la CFDT, qui représentent 54% des voix des salariés, ont été rejointes par la CFTC hier, ne permettant pas à la direction de pouvoir signer un accord car elle avait besoin du soutien conjoint de la CFTC et de la CGC pour réunir des syndicats représentant plus de 30% des salariés. La CFTC a déclaré vouloir « laisser le choix à tous les coéquipiers d’accepter ou non une modification de leur contrat de travail  » et mis fin aux négociations.
 
Rapports de force et chantage à l’emploi
 
Ce qui est frappant ici, comme dans le cas de Renault, qui avait eu recours à ces accords pour améliorer sa compétitivité en obtenant des concessions de ses salariés, c’est que le contexte actuel est très défavorable aux salariés, notamment dans l’industrie. En effet, les salariés français subissent la concurrence de pays où le salaire minimum est 5 à 10 fois plus bas, en Afrique du Nord, en Europe de l’Est ou en Chine et affrontent aussi des pays d’Europe du Sud qui ont aussi baissé leur coût du travail. La concurrence est d’autant plus dure et cruelle que nos frontières sont complètement ouvertes aux produits des pays aux plus bas salaires, l’inverse n’étant pas toujours vrai, notamment dans le cas de la Chine, et il est bien évident que le coût de transport ne compense pas les différences de coûts salariaux.
 
Pire, avec le maintien d’un taux de chômage massif, le rapport de force est extraordinairement défavorable aux salariés, qui peuvent préférer un engagement de maintien de l’emploi pour quelques années contre une baisse de leur rémunération horaire, même s’il est parfaitement possible que Mercedes demande d’autres sacrifices à l’issue de ce plan, pour les mêmes raisons, surtout si le cadre législatif le permet toujours. Bref, difficile de ne pas comprendre que ces accords de compétitivité et toute la flexibilité que devrait permettre le projet de loi sur le droit du travail ne fait que renforcer la dépression anti-sociale qui pèse sur les salariés. Le cadre actuel, loin de protéger les pseudo privilèges de ceux qui ont un emploi, permet aux actionnaires de faire pression sur les entreprises pour déconstruire les droits sociaux.
 

Le plus effarant, même si c’est une habitude depuis plus de trois décennies, c’est de constater qu’un parti qui se dit socialiste continue de déconstruire le droit social, parfois même de manière bien plus radicale que ne le fait la droite, comme on le voit sur le travail du dimanche

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • Robert GIL Robert GIL 17 septembre 2015 10:07

    Le gouvernement a décidé d’enclencher la vitesse supérieure sur les « réformes » du marché du travail. Les lois Macron et Rebsamen sont à peine adoptées, qu’une nouvelle dérégulation d’ampleur est en préparation. Présentée le 4 mai dernier, une commission « accords collectifs et travail », surnommée « mission Combrexelle » du nom de son président, est actuellement à pied d’œuvre à la demande du Premier ministre. Son objectif ? Produire, pour la rentrée, un rapport dont les préconisations devront inspirer une réforme pour donner plus de place aux accords collectifs – c’est à dire les accords de branche et surtout d’entreprise – dans la définition des règles qui encadrent le travail et le lien de subordination des employés à leurs employeurs. Sous couvert de bon sens et de pragmatisme – le «  dialogue social de terrain » serait plus adapté à la réalité des entreprises – le projet s’attaque en fait à l’un des piliers du droit social français, suivant l’une des revendications les plus anciennes du Medef.
    .
    voir :
    LA PROCHAINE VAGUE DE RÉGRESSIONS SOCIALES QUI SE PROFILE …


    • Loatse Loatse 17 septembre 2015 12:27

      Tout de même quelle coincidence, ces « négociations » en vue de détricoter le droit du travail et d’en finir avec les acquis sociaux des travailleurs, juste pile poil au moment ou la france et l’allemagne accueille des centaines de milliers de pauvres gens qui se fichent comme de l’an quarante des trente cinq heures car ce n’est pas vraiment leur priorité... pas plus que de se syndiquer.(avec des titres de séjour renouvelables autant s’accrocher à son emploi pour ne pas être renvoyé à la case départ une main devant et une autre derrière)


      oui, hélàs, je ne crois pas à la générosité gratuite dans ce contexte dit « de crise » dans lequel certains (véridique !) n’hésitent pas à transformer - qu’elles soient d’accord ou pas -, les heures sup des petites jeunes en... bénévolat Tandis que d’autres ne rêvent que d’en finir avec le repos dominical et d’augmentation du PIB via l’importation de nouveaux demandeurs d’emploi en mode confiance en l’avenir... (c’est bien, qu’ils me donnent la recette !)

      On n’a pas voulu du protectionnisme qui aurait permis de réglementer et donc limiter les délocalisations massives de nos industries non pas pour des raisons de difficultés alors, mais d’augmentation du profit... 

      Place donc à la loi du plus fort au nom du dieu « Compétitivité » ! bref à la loi de la jungle qui in fine, fera de notre pays un pays conforme à celui de l’oncle sam et dans lequel les classes moyennes auront disparu pressées comme des citrons qu’elles sont déjà et les services publics réduits à peau de chagrin 

      Mettre les travailleurs en concurrence, ce n’est pas nouveau, mais ca fonctionne bien au vu du nombre de mes concitoyens qui, fiers comme artaban de travailler déjà pour des clopinettes considèrent ceux qui veulent garder les 35 heures, la retraite à 60 ans et leur dimanche comme des tire au flan...

      Se bouffer le nez les uns les autres, c’est pain béni pour faire passer ce que l’on appele en novlangue les réformes nécessaires..

      la question est : nécessaires à qui ?




      • Spartacus Spartacus 17 septembre 2015 13:47

        Les zzaaaaaquiiis sôôôôciaux ce joyeux concept du favoritisme, du clientélisme et du corporatisme des castes proche de l’état....



        Alors les pleurnichards on partage socialement vos « régimes spéciaux » ????

        Alors les pleurnichards du « gentil code du travail » expliquez donc pourquoi si il est est si FOR-MI-DABLE« pourquoi votre caste d’obligés de l’état n’en veut pas pour elle ?

        Quoi l’emploi ne serait à vie pour la corporation des favorisés statutaires s’il y avait un code du travail universel ?
        Quoi tu dépenses 200€ de taxi par jour et on te retrouve un »poooooste« ce serai plus possible avec le code du travail universel ?

        Les »zzzzzaaaaaquissssss sôôôôôciaux« ça rime avec les zzzzyyyyypocriiiiiites » accapareeurs sociaux les plus proche de l’état...


        Herblay explique nous pourquoi le "code du travail c’est bien pour les autres et pas pour toi et ta caste d’obligés de l’état.....

        Au non de ta sollicitude pour les autres pourquoi tu demandes pas pour toi d’en bénéficier ? 

        La vérité c’est que remettre en cause le social, les accaparations des statutaires et favorisé de la gamelle des joyeux souverainistes étatistes seraient remis en cause....


        • Robert GIL Robert GIL 17 septembre 2015 15:04

          @Spartacus
          Les zzaaaaaquiiis sôôôôciaux .. tu parle des milliards de subventions et des cadeaux fiscaux fait sans aucune contrepartie aux entreprises privés ? Moi j’appel ça du vol !


        • Spartacus Spartacus 17 septembre 2015 15:24

          @Robert GIL

          Subventions ????
          Aborder un autre sujet ne dédouane pas la caste à charge de se servir sur le compte de la société de s’accaparer les ressources sociales sous prétexte....

          Allons allons amis gauchiste statutaire tu reproches aux autres les subventions que tu n’est pas capable de lister, mais se gave d’exonérations liées a des statuts archaiques et dépassés de favoritisme et de gamelle payée par les autres....

          Alors que ta caste d’obligé de l’état ne paye pas de cotisations pour le chomage....
          Alors que ta caste des favorisés sôôôôciaux ne paye pas les mêmes cotisations santé que les salariés du privé que tu crois représenter ?
          Alors que ta retraite est spéciale et empruntée sur les générations suivantes et qu’elle n’est pas le régime par répartition que tu défend pour les autres.....


          Gil tu fais partie de la caste corporatistes des petits bourgeois bohèmes totalement décalés et qui se gave du social.... 

          Et comme syndicaliste dans une corporation de statutaires, t’es même pas payé pour un business, à 99% du temps en délégation......

          Allez les amis gauchistes expliquez donc au non de votre belle morale pourquoi votre caste « mérite » des droits sociaux et du privilège favoriste.....

          Gauche du clientélisme, du favoritisme et de la noblesse d’état...

          Alors les gauchistes.....Expliquez donc pourquoi votre caste mérite plus que les autres.....

          Démontrez votre morale merdique sans vous défausser sur d’autre sujets......

          Gauche d’accaparation sociale....de clans, de groupes sectaires.... 

        • Robert GIL Robert GIL 17 septembre 2015 17:32

          @Spartacus
          t’a raison c’est une bande de privilegiés .... qui encaissent les benefices et payent moins d’impots que la majorité des français, et sont toujours en train de se plaindre, alors qu’ils sont completemnt incapables de faire quoi que se soit ... tu leur enleve les subventions et crac, plus personne !


        • Pere Plexe Pere Plexe 17 septembre 2015 18:50

          @Spartacus
          Au rang des « acquis sociaux » qui vous révulse on trouve en bonne place la propriété individuelle, la propriété intellectuelle, le droit du commerce, l’héritage , la protection de l’enfance...

          On supprime lesquels ?
          Voulez vous revenir au droit seigneurial ou préférez vous un système anarchique ?

        • Le421 Le421 17 septembre 2015 19:04

          @Pere Plexe
          Ce qui lui plaît à Cartapus, c’est que les contribuables gauchistes aux acquis sociaux indécents filent 41 Milliards à ses copains patrons sans aucune contrepartie.
          Même au tabac du coin, tu files dix centimes à la dame, elle te donne un Carambar.

          C’est qui les vrais « zassistés » dans ce putain de pays ??
          Certainement pas ceux dénoncés par Parcactus !!


        • Spartacus Spartacus 17 septembre 2015 19:47

          @Gil


          Arrête de déconner ta caste statutaire est la plus exonérée d’impôts....Et vous êtes des millions....

          Et vos dénis sont une honte et vous vous montrez comme vous êtes de bien beaux pourris qui n’ont aucune honte a voler la société civile de zzzzzaaaaaquiq sôôôôôciauxxxx de favoritisme et d’iniquités....

          Montant de retraite favorisé par rapport à la société

          Durée de cotisation,  favorisé par rapport à la société

          Taux de cotisation salarié,  favorisé par rapport à la société

          Taux de cotisation employeur,  favorisé par rapport à la société

          Indexation des retraites, favorisé par rapport à la société

          Taux de remplacement,  favorisé par rapport à la société

          Base de calcul,  favorisé par rapport à la société

          Réversion,  favorisé par rapport à la société

          Cumul emploi/retraite,  favorisé par rapport à la société

          Décote par année manquante,  favorisé par rapport à la société

          Age de départ,  favorisé par rapport à la société

          Avantage pour les mères de 3 enfants,  favorisé par rapport à la société

          Dérogations pour départ à 50 et 55 ans,  favorisé par rapport à la société

          Prise en compte des études faites après concours d’entrée,  favorisé par rapport à la société

          temps partiel compté comme temps plein,  favorisé par rapport à la société

          Départ en retraite progressive favorisé par rapport à la société

          Possibilité avantageuse de rachat d’années d’études favorisé par rapport à la société

          Prise en compte d’enfants nés avant l’entrée dans la fonction publique.  favorisé par rapport à la société
          Cheminots expose nous tes impôts sur tes voyages gratuits....

          EDF GDF expose nous tes impôts sur tes charges exonérées d’énergie ?

          ZZZZAAAAAAQQQQUUIIIIIIIISSSS SÔÔÔÔÔÔCÔÔÔ......

          Les larmes de la race des crocodiles obligés de l’état qui a peur de perdre son favoritisme et ses privilèges....

          La gamelle la gamelle font en cœur les accapareurs à charge..

          Concept du vol légalisé de la société par l’intermédiaire de l’état pour la caste des proches de l’état.....


        • Rmanal 17 septembre 2015 14:03

          C’est sur qu’aujourd’hui je voterai plus facilement pour un vrai Gaulliste que pour un faux socialiste/ vrai libéral. Le PS va prendre une claque au régional, il faut l’espérer très fort. Et l’ex-UMP aussi sinon on va avoir droit au nain auto satisfait, la pire de toutes ses facettes.


          • Le421 Le421 17 septembre 2015 19:06

            @sampiero
            Yessss !!
            Ca c’est de la juste redistribution droito-droitière !!


          • rocla+ rocla+ 17 septembre 2015 14:08

            Les acquis  sociaux sont un genre de hold-up  à l’ encontre de ceux qui 

            sont laissés pour compte . 

            Une des plus grosses dégueulasseries du siècle .


            Les acquis sociaux  à l’ instar de François Hollande Président  c’ est 

            «  Moi Je  » 

            le reste , circulez , il y a rien à voir . 

            Tout pour ma gueule  et en plus payez moi mon électricité . 

            Vive  un bon coup de pied dans ce tas de salopards .

            • Robert GIL Robert GIL 17 septembre 2015 15:08

              @rocla+
              « Les acquis sociaux sont un genre de hold-up  », entierement d’accord, il est grand temps d’arreter de distribuer des milliards aux entreprises privés sans aucune contrepartie ! La derniere tranche des 25 miliards accordé au medef a debouché sur ... 100 000 emploi, soit 250 000 euros par emplois créés, si ça c’est pas du foutage de gueule !


            • Robert GIL Robert GIL 17 septembre 2015 17:30

              @rocla+
              ouais, moi je veux l’egalité pour tous c’est a dire les memes avantages que dassault, lagardere et consort ...


            • rocla+ rocla+ 17 septembre 2015 18:05

              Il y a ceux qui créent des emplois , d’autres qui les font couler au fond 

              de l’ eau . 

              Et les mêmes qui envoient leur boite par le fond  viennent danser des valses 
              de Vienne....

            • Le421 Le421 17 septembre 2015 19:08

              @Robert GIL
              Attention, cher ami !!
              A part ses sous, Rocla ne sait pas très bien compter !!  smiley


            • rocla+ rocla+ 17 septembre 2015 17:53

              Ben oui , le beurre l’ argent du beurre le cul de la crémière sans avoir 

              jamais rien branlé de ta vie . 


              Parlons de Dassault :

              Ses parents, son frère et lui sont arrêtés par la Gestapo, puis internés à la prison Montluc et à Drancy. Son père, Marcel Dassault, est déporté à Buchenwald en août 1944 pour avoir refusé d’apporter aux nazis son savoir-faire aéronautique et sera sauvé huit mois plus tard par Marcel Paul, membre du Parti communiste, et Albert Baudet.

              En 1946, alors qu’ils s’appelaient Bloch (nom d’origine juive), la famille prend le nom de Dassault3 et se convertit au catholicisme en 1950.

              Serge Dassault effectue ses études secondaires au lycée Janson-de-Sailly, puis au lycée Saint-Louis4, et entre à l’École polytechnique en 1946. À la sortie, il choisit le corps de l’armement et suit en école d’application l’École nationale supérieure de l’aéronautique et de l’espace (SUPAERO), dont il est diplômé en 1951.





              • Pere Plexe Pere Plexe 17 septembre 2015 19:00

                @rocla+
                « le beurre l’ argent du beurre le cul de la crémière sans avoir 

                jamais rien branlé de ta vie . »
                Vous voulez remettre en cause l’héritage ?

              • rocla+ rocla+ 17 septembre 2015 19:14

                @Pere Plexe


                C ’est cela , vous aimeriez sans doute aussi , en plus des sous de la vieille 
                pour payer votre électricité- , vous emparer de l’ héritage du voisin . 

                Elle est commode  votre idéologie . 



              • rocla+ rocla+ 17 septembre 2015 17:57

                Valeur essentielle du Groupe Dassault, la Passion, sans laquelle rien de grand ne peut se faire, est avant tout la capacité de repousser sans cesse les limites, de remettre en cause les certitudes… c’est la volonté de concevoir des solutions inédites et de déployer de l’enthousiasme pour les réaliser. 
                Aujourd’hui, cette Passion, est au cœur de l’esprit d’entreprise du Groupe Dassault. Elle inspire et anime les 18 000 salariés du Groupe dans des domaines aussi variés qu’exigeants : l’aéronautique et le spatial, l’informatique, la robotique, la presse, le multimédia, l’art, la viticulture... La Passion propulse les hommes et les femmes du Groupe, comme celle qui animait les pionniers de l’aviation, vers des horizons jusqu’alors inatteignables.



                Dassault ce salaud de riche donne du Taf à 18 000 employés .

                Robert Gil  : combien ?

                • Robert GIL Robert GIL 17 septembre 2015 18:30

                  @rocla+
                  combien ? je pense qu’avec les memes aides de l’etat, les marchés publiques, et les cadeaux fiscaux j’aurais pu en creer facilement dix fois plus et vivre moi meme et ma famille sans aucun probleme ... parce que lui les 18 000 emplois qu’il a « créer »ça nous a couté trés trés cher !


                • rocla+ rocla+ 17 septembre 2015 18:52

                  @Robert GIL


                  Sans doute même cent fois plus  ....

                  Sinon 1000 ... smiley

                  Tout ce que t’ es capable de faire , comique , c ’est piquer le pognon de la vieille
                  dame qui fouille dans la poubelle pour attraper à manger et lui faire 
                  payer ton électricité . 

                  Le communisne c ’est ça . 

                • Le421 Le421 17 septembre 2015 19:14

                  @rocla+
                  Dassault, Dassault ??
                  C’est pas ce type qui distribue les biftons pour acheter des voix ou qui est également soupçonné d’avoir fait dessouder une petite frappe chargée de la distribution et qui menaçait de cafter ??

                  Ah oui...

                  Des grands capitaines d’industrie.

                  Décideur politique et marchand d’arme en même temps.

                  Je décide de faire acheter MES avions par les CONtribuables...

                  Ca, c’est du savoir-faire !!
                  Chapeau bas !!

                  Et pis Dassault, ça devrait pas être votre copain, il a même « parlé » à Mélenchon !!
                  La putain de honte, j’te dis pas !! Parler à Mélenchon...


                • rocla+ rocla+ 17 septembre 2015 19:45

                  @Le421


                  Pourquoi ça ? il a la rage le Mélenchon ?

                • Spartacus Spartacus 17 septembre 2015 19:57

                  @rocla+

                  En fait c’est assez simple comme question.......

                  « Exposez au nom de quoi votre caste des obligés de l’état vous favorise ? »
                  Incapables de ce justifier ils vont vous exposer des dithyrambiques exposés sur des thèmes à coté de la queston simple.

                  Ils savent parfaitement qu’ils sont des accapareurs sociaux mais se donnent de bonne raisons de ne pas l’admettre. 

                  Détourner de la question ça exonère de répondre que sa corporation est une corporation bien pourrie et dégueulasse...

                • rocla+ rocla+ 17 septembre 2015 18:24

                  La société Matra (Mécanique Aviation TRAction), créée en 1941, dont Jean-Luc Lagardère sera nommé directeur général dès 1963 est à l’origine de plusieurs développements technologiques : la création d’un prototype bimoteur capable d’atteindre 800 km/h, le franchissement du mur du son par le Mac 1,4 en vol vertical pour la première fois en Europe. En 1990, Matra Espace et la division aérospatiale de Gec Marconi s’unissent pour créer Matra Marconi Space, la première société spatiale européenne. Matra Hautes Technologies se rapproche des activités d’Aerospatiale et devient officiellement Aerospatiale Matra le 11 juin 1999EADS (Société européenne de l’aéronautique, de la défense et de l’espace) naît le 10 juillet 2000 de la fusion d’Aérospatiale Matra, Aeronauticas et DaimlerChrysler Aerospace et lance officiellement le programme A380 la même année. L’avion effectuera son premier vol dès 2005.

                  Lagardère SCA co-contrôlait la société EADS dont il détenait une participation de 15%, réduite ensuite à 7,5 %, via le holding SOGEADE, constitué avec l’État français. Cette participation est cédée en avril 2013 pour 2,28 milliards d’euros5.

                  L’acquisition en 1826 de la librairie parisienne Brédif par Louis Hachette constitue le point de départ d’un gros groupe de Presse. Hachette édite des magazines consacrés à la distraction du grand public (Le Journal pour tous, 1855) et participe aussi à la publication du Dictionnaire de la Langue française de son ami Littré à partir de 1863. En 1953, Hachette lance avec Henri FilipacchiLe Livre de poche, aujourd’hui encore leader sur son marché. La société est rachetée par Matra (associé à Ténot & Filipacchi) en 1980.


                  C ’est quand-même plus bandant comme trajectoire que celle d’ un 

                  minuscule copié-colleur qui laissera en héritage  euh ...son bréviaire 

                  de récitations Médèfique  , son livre le communisme  c ’est la solution 

                  finale ainsi que son vieux chapeau pointu . 


                  Turlututu .


                  • Robert GIL Robert GIL 17 septembre 2015 18:34

                    @rocla+
                    puisque t’a l’air au top sur la question, chiffre moi également : les aides, les subventions, les exoneration fiscales dont il a beneficié... juste les truc officiels, hein, je te fais grâce tu reste !


                  • Spartacus Spartacus 17 septembre 2015 20:03

                    @Robert GIL

                    Justement c’est toi qui accuse donc donne nous donc les éléments de subvention....

                    Moi je t"accuse d’être un favorisé social et te donne les éléments clairs et précis.....

                    Tu vas alors t’apercevoir que 90% des subventions ne sont qu’un retour de l’argent que tu donnes...
                    C’est totalement con comme raisonnement....

                    Petit bourgeois de l’état favorisé qui réclame des zzzzaqiiis sôôôciaux pour se gaver de favoritisme de la société sans le mériter.

                  • Robert GIL Robert GIL 17 septembre 2015 22:33

                    @Spartacus
                    je ne vois pas en quoi je suis un favorisé social, comme toute tes demonstrations t’extrapole vu que tu ne sais absolument rien de moi ... tu prends tes delires pour des réalités et tu ne te rends meme pas compte des anneries que tu sort :« Tu vas alors t’apercevoir que 90% des subventions ne sont qu’un retour de l’argent que tu donnes... » celle-ci aussi vaut la mettre dans le best-off !
                    .
                    ensuite les elements clairs et precis c’est que le budget de l’etat est de 280 milliards et les cadeaux aux entreprises privés de 250 milliards...en France, le secteur privé coute plus cher au contribuable que le secteur public, c’est comme ça !
                    .
                    et en plus il sont incapable de creer des emplois, tout cet argent sert a augmenter les marges et les dividendes des actionnaires ... quel est ton interet de cacher la verité aux français ?


                  • Spartacus Spartacus 18 septembre 2015 09:02

                    @Robert GIL

                    Pour info je suis libéral et donc contre les subventions et le clientélisme, mais je sais aussi comment ça marche et je sais qu’elles sont conditionnelles et qu’en général elles sont toujours que des exonérations sur des impôts à payer. 


                    En général elles compensent toujours des problèmes que la législation sociale a créé pour faire plaisir aux gauchistes.

                    Je n’appelle pas « cadeau » de l’argent qu’on t’explique qu’on va te prendre et qu’on ne te prend pas...Une exonération n’est pas un « cadeaux ». C’est qu’on t’as trop taxé et que le législateur s’en rend compte.
                    C’est la prise en compte de l’absurdité de prélèvement trop élevés par le législateur, mais qui ne veut pas être dans le déni car les gauchistes réclament des impôts.....C’est normal, les gauchistes vivent surtout des impôts....

                    La 2eme chose c’est qu’une grande majorité des exonérations est liée au personnel. Ce sont des palliatif a l’entrave de l’interventionnisme de l’état et les bénéficiaires en sont les salariés.

                    Par exemple les exonérations sur les bas salaires compense le SMIC contraint qui ne permet pas de payer un emploi a faible valeur ajoutée dont le travail qui ne génère pas une marge de 3000€ suffisante pour assurer un salaire brut de brut. 
                    Les exonérations ne font qu’abaisser le seuil minimal d’employabilité. En Angleterre ou Allemagne, les seuils étants plus faible, il n’y a pas de question de « subventions » ou « exonérations » et le chômage est moitié moindre car les emplois à faible valeur ajoutée sont rentables...

                  • rocla+ rocla+ 17 septembre 2015 18:28

                    Quant à Robert Gil lui , a créé le prototype du copié-colleur sue un site 

                    voué  à la récalcitration des classes  pas laborieuses mais toujours 
                    la gueule ouverte . 

                    Au sommet de son expansion il était à la tête de rien , suivi par quelques 
                    têtes de noeuds ( quand-même ) 

                    Soyons magnanimes  laissons le croire aux bienfaits de la récalcitration 
                    universelle .

                    • Pere Plexe Pere Plexe 17 septembre 2015 18:58

                      @rocla+
                      Vous lire prouve effectivement qu’il est grand temps de supprimer le droit à la retraite...cette classe trop souvent « pas laborieuse mais toujours la gueule ouverte . »


                    • zygzornifle zygzornifle 17 septembre 2015 18:57

                      patron socialomacrontiste du MEDEF je suppose ......


                      • Le421 Le421 17 septembre 2015 19:18

                        Moi, perso, je n’attends qu’une chose...
                        De voir quand est-ce que tous ces gens qui se font baiser se révolteront.
                        Parce que leur usine, elle va fermer !!
                        Les promesses n’engagent que ceux qui y croient.
                        La direction de Smart va engranger un peu de thunes pour pouvoir payer les frais de déménagement et un beau Lundi de Septembre, dans deux ans, les zozos trouveront « porte de bois » !!
                        J’espère qu’ils le savent au moins.
                        Le CICE, c’est fait pour ça alors ?? Génial !! Gattaz doit jubiler son pépère !!
                        Avec son pinn’s 1 million d’emploi.
                        J’t’en foutrais moi...


                        • rocla+ rocla+ 17 septembre 2015 19:51

                          Moi j’ attends depuis des millénaires , sinon plus , de voir tous les gros rigolos

                          criant après le patronat , qu’ ils mettent en accord leurs idées avec la réalité , 
                          d’ une en démissionnant de ces putains de boites qui les exploitent sans vergogne
                          et qu’ ils montrent concrètement l’ exemple en créant la boite idéale , selon 
                          eux . 

                          En attendant on voit des gros rigolos avec des discours de gros rigolos .

                          Que pense l’ idéologie idéoligeante  ?

                          • eric 17 septembre 2015 19:55

                            "Le plus effarant, même si c’est une habitude depuis plus de trois décennies, c’est de constater qu’un parti qui se dit socialiste continue de déconstruire le droit social, parfois même de manière bien plus radicale que ne le fait la droite, "

                            C’est le fond de cet article. On peut pas lui donner tort. D’un point de vue étatiste en tout cas.

                            D’où une question centrale : le suffrage universel cela doit être pour tous le monde bien sur, mais d’un autre côté, est il raisonnable de le laisser à des gens qui se prétendent pour la défense des acquis sociaux et élisent et réélisent depuis plus de 30 ans des élus socialistes qui sont pires que les droites au nom du progrès social ?

                            Autant un suffrage censitaire serait choquant, autant ne pourrait on pas envisager de lier le droit de vote à au moins un test de logique minimum ? Je croit que la question mérite d’être posée. Ne serai-ce qu’au nom de la raison raisonnante...


                            • eric 17 septembre 2015 21:44

                              @sampiero
                              Je suis évidemment pour ! Plus les divisions entre gauche arriviste et gauche arrivée sont fortes, plus le champs sera libre pour un débat constructif entre une majorité LR et une principale opposition Fn ou l’inverse.

                              Ces deux principales composantes de la démocratie française sont opposées sur de nombreux points important. Comme on est à droite, et donc que l’on a des principes, cela rend difficile des alliances contre nature comme le sont les « unions de LA gauche ». Mais elles ont un commun un souci de l’intérêt du pays.


                            • sarcastelle sarcastelle 17 septembre 2015 20:18
                              L’auteur a écrit :

                              La déconstruction des droits sociaux 

                              ASSEZ D’EUPHEMISMES MANIPULATEURS !






                              • rocla+ rocla+ 17 septembre 2015 20:24

                                Un boulanger c’ est pas malade  c’ est un boulanger , il travaille . 


                                Malades sont les fonctionnaires  , ils ont le salaire qui continue , pendant 
                                 des années , jusqu’ à la retraite s’ ils sont malades , d’ ailleurs ils ont même 
                                 pas besoin d’ être malades pour ne pas travailler , il lui suffit d’ être 
                                placardisé au fonctionnaire pour toucher son émolument jusque’ à la fin
                                de sa vei . 

                                Le boulanger , dès le jour où il est malade , s’ il est seul dans son fournil , 
                                il peut crever . Les clients vont pas mettre tous les jours le prix de leur baguette 
                                dans la boite aux lettres . 

                                C ’est la grande différence entre des métiers où on est un assisté 
                                 social comme fonctionnaire  et un artisan à son compte .



                                • rocla+ rocla+ 17 septembre 2015 20:35

                                  sinon , il y a d’ autres avantages à être boulanger à son compte , 

                                  en cas de maternité  l’ artisan travaillant seul comme congé maternité 
                                  on s’ assoit dessus , comme congé maternité 


                                  alors que l’ assisté social fonctionnaire , ne cotisant pas plus de sa poche 
                                  pour un organisme de congé maternité   a ce genre de truc :

                                  Durée du congé en fonction du nombre d’enfant à naître

                                  Enfant(s) à naître

                                  Durée du congé prénatal

                                  Durée du congé postnatal

                                  1er ou 2ème

                                  6 semaines

                                  10 semaines

                                  3ème et plus

                                  8 semaines

                                  18 semaines

                                  Jumeaux

                                  12 semaines

                                  22 semaines

                                  Triplés ou plus

                                  24 semaines

                                  22 semaines


                                  C ’est beau  l’ assisté social ... 

                                  Vous allez me dire , si t’ es jaloux eh bien passe le concours ...

                                  à quoi je réponds  quand on aime un métier on le fait . 

                                  Assisté social c ’est pas vraiment un métier .... à part quelques uns qui servent 
                                   de façade  à leur entreprise d’ assistés .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès