Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Soros parie 2 milliards sur un crash financier mondial et une inflation (...)

Soros parie 2 milliards sur un crash financier mondial et une inflation explosive. Une répétition du Mercredi Noir ?

Le 16 septembre 1992 (appelé aussi "Le Mercredi Noir") est le jour où l'investisseur Georges Soros fit sauter la Banque d'Angleterre. Profitant de la faiblesse monétaire de la livre sterling, il mena une attaque spéculative en réalisant une vente à découvert qui lui permit d'encaisser plus de 1 milliard de dollars US de profits. Aujourd'hui, le milliardaire semble adopter la même stratégie en pariant massivement à découvert sur un effondrement des marchés financiers.

 

Qu'est ce que la vente à découvert ?

Une vente à découvert (appelée en anglais « short selling« ) consiste à vendre un titre boursier que l'investisseur considère surévalué.

Cela permet de vendre aujourd’hui un titre sur le marché boursier en anticipant sa baisse et à le racheter plus tard moins cher, avec pour objectif de réaliser une plus-value.

L’investisseur parie donc que le titre va baisser.

Pour effectuer cette opération, l'investisseur emprunte le titre concerné auprès d'une société de courtage qu'il s'engage à rembourser à une échéance définie.

Cette opération est très spéculative et en fonction des périodes peut être interdite ou faire l'objet de limitation de la part des autorités monétaires et financières.

 

Comment Soros enflamma la Livre Sterling

Soros est connu comme l'homme qui a brisé la Banque d'Angleterre.

La dévaluation de la livre sterling a coûté au Royaume-Uni plus de 3,3 milliards de livres.

Dès le printemps 1992, M. Soros estime que la livre devrait être dévaluée parce qu'elle était poussée à un taux trop élevé dans un mécanisme de change.

M. Soros passe ensuite les mois suivants à la construction d'une position "short" à partir de laquelle il pourra profiter de cette dévaluation.

Il emprunte lourdement de la monnaie britannique à hauteur de 6,5 milliards de livres sterling, et convertit le tout dans un mélange de marks allemands et de francs français.

Le mercredi noir, le pari de M. Soros paie.

Dans les jours suivants, il dénoue ses positions, rembourse ses emprunts et encaisse un bénéfice d'environ 1,1 milliard de dollars US.

En parallèle, M. Soros achète pour 350 millions de livres sterling d'actions britanniques.

L'idée est que les actions montent souvent après une dévaluation monétaire.

Il "convient" donc de profiter également de cette suite logique.

Soros "confiant" sur un crash financier mondial

Le Standard & Poor 500 est l'indicateur le plus suivi du marché américain (et mondial !).

Il regroupe les cours des 500 plus grandes sociétés américaines cotées en bourse (avec une forte présence d'entreprises liées à la technologie et l’énergie).

Cet indice est aussi perçu comme le baromètre de l'économie mondiale...

Soros parie-t-il sur un "Big One" financier d'envergure internationale ?

Voici un extrait de l'article paru sur NewsMaxFinance le 16 Août 2014 :

... "Le légendaire gestionnaire de fonds a augmenté son pari négatif sur l'indice Standard & Poor 500 depuis la fin de l'année dernière. Le dernier dépôt montre que le Soros Fund Management a augmenté sa position de manière phénoménale sur le SPDR S & P 500 au deuxième trimestre par rapport au premier." (...)

... "Soros a presque doublé sa participation dans une entreprise américaine de mines d'or et a lancé de nouvelles participations avec d'autres producteurs d'or."(...)

Selon le Telegraph...

Soros a également augmenté sa participation dans le pétrole argentin en achetant pour 8,5 millions de dollars US de parts (en plus des actions qu'il détient déjà dans l'entreprise) dans la compagnie pétrolière YTF appartenant à l'État.

En résumé, augmenter ses investissements dans l'or et le pétrole trahit une perte de confiance évidente dans la valeur du dollar et des monnaies papier en général...

Et c'est cette perte de confiance qui a engendré l'hyperinflation et les guerres par le passé.

Une crise financière massive et une hyperinflation en préparation ?

Combinez ces faits entre Soros, Warren Buffet et John Paulson sur le dumping des actions américaines (comme si leur vie en dépendait) et nous avons une très bonne raison de croire qu'une nouvelle crise financière massive se prépare.

Certains experts pensent qu'une chute massive des marchés financiers pourrait être le déclencheur d'une inflation explosive.

  • Une fois que l'inflation s'élève à 10%, la valeur des obligations du Trésor américain tombe d'environ la moitié de leur valeur.
  • A 20% d'inflation, leur valeur tombe à zéro.
  • Les taux d'intérêt d'emprunt augmentent massivement et le marché de l'immobilier s'effondre...

Toutes ces choses aboutissent à un crash total des marchés boursiers.

Dans une récente interview du New-York Times, Robert Wiedemer, économiste et auteur du livre "Aftershocks" estime que :

"Les données sont claires, 50% de chômage, une baisse du marché boursier de 90%, et 100% d'inflation annuelle. . . 2012 était le point de départ."

L'hyperinflation du dollar et des autres monnaies sous dictature de la FED est donc une possibilité bien réelle.

Quand une miche de pain coûte une brouette pleine d'argent, il est déjà trop tard...

A chacun de faire sa propre interprétation de cela et d'agir en conséquence pour sécuriser son avenir (au dela du simple aspect financier)...

Lionel Ségaut diffuse des informations économiques cachées du grand public. Il apprend à des milliers de lecteurs à protéger leur argent de la crise et construire leur indépendance économique sur son blog Goldup.fr, Le guide pratique gratuit "21 Jours pour Déclarer Votre Indépendance Economique" est disponible sur son site.


Moyenne des avis sur cet article :  3.17/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 26 août 2014 08:36

    bof...il ne prend pas beaucoup de risque avec les « 

     »crashs financiers"...Ils sont à répétition depuis fort longtemps.. !

    Voir la liste sur Wikipedia..


    • zygzornifle zygzornifle 26 août 2014 08:38

      Il a raison, la on est sur un « effet plateau » ensuite c’est la re-dégringolade assurée mais comme les pays n’ont plus de cash ça va taper grave sur la classe populaire , employés, ouvriers, chômeurs, retraités, les allocs, RSA etc.....L’industrie a fabriquer des pauvres va tourner en 3/8, seul ceux chargés de la répression et les hôpitaux auront du boulot par dessus la tête car cela finira en guerre civile si on a pas de chance ou en révolution si on a de la chance, le système est foutu et tous les gouvernements de tous les pays le savent mais ils continuent dans la même voie étant aussi obstinés que le führer dans son bunker sous les bombes alliées .....


      • Pepe de Bienvenida (alternatif) 26 août 2014 08:40

        Nostalgie de la guillotine.


        • Gabriel Gabriel 26 août 2014 09:00

          Voilà le résultat lorsque aucune limite à la prédation financière et à l’enrichissement personnel n’est fixé.


          • cardom325 cardom325 26 août 2014 09:00

            Pepe a raison................Robespierre, réveille toi, y a des têtes à couper


            • Pepe de Bienvenida (alternatif) 26 août 2014 09:23

              On a un peu oublié ce qui calmait les appétits de cette racaille dans les années 70. Tout simplement la peur. La peur est aujourd’hui dans un seul camp, peur du chômage, du déclassement, peur de demain ne plus pouvoir faire face aux factures etc. A l’époque pour eux, il y avait la peur de finir dans un coffre de voiture comme un ancien SS. Ceux qui contribuaient à cet équilibre, on les appelait terroristes, et déjà les médias jouaient leur rôle de nervis de la classe dirigeante.


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 26 août 2014 14:05


              Bonjour cardom325,
              .
              « ...Robespierre, réveille toi, ... »
              .
              Ce sont les électeurs qui doivent se réveiller ... c’est eu qui ont voté pour les derniers bourreau comme N. Sarkozy et François Hollande ... Malheureusement ses mêmes électeurs ayant voté pour les président précédant voir le président actuel s’apprêtent à voter pour leur prochain bourreau, c’est à dire Marine Le Pen !

              « ...Robespierre, réveille toi, ... »
              Laissons les morts reposer en paix ... et arrêtons d’attendre le Messie, c’est le peuple qui doit se réveiller et agir  !!!


            • Alain SOULOUMIAC 28 août 2014 19:31

              Québéc


              Je reviens de quelques jours de vacances passés au Québec. Dès l’aéroport, le climat était surprenant. Les gens étaient décontractés et souriants. L’optimisme ambiant s’est confirmé partout. On s’inquiète du trou dans la couche d’Ozone mais on enseigne le développement durable dès le secondaire. On recherche la corruption et on la sanctionne. Mais on se sent fort et on croit en l’avenir. 

              N’y a-t’il pas quelques meilleures pratiques à importer de la-bas ? Ne peut-on pas inverser la tendance ? La liberté de la presse n’est-elle pas faite pour cela ?

              A ce sujet Etienne Borne écrivait :

              La liberté n’a pas sa fin en elle-même, et elle ne prend son sens que par rapport à un grand dessein

            • Daniel Roux Daniel Roux 26 août 2014 09:37

              L’article est une publicité en faveur de placements sur le marché de l’or, pas celui de l’or physique mais celui de l’or papier, c’est à dire sur la promesse fallacieuse que 1 Kg d’or papier vaux 1 kg d’or métal alors qu’il est émis 1 tonne d’or papier pour 1 kg d’or physique. Si le krach arrive un jour, ceux qui auront de l’or papier n’auront plus que du papier.

              Il fut une époque où les marchés actions ou autres se faisaient en fonction des fondamentaux économiques, cette époque est révolue.

              Aujourd’hui, les financiers ont pris le pouvoir presque partout et ce sont eux qui fixent les politiques économiques en fonction de leurs seuls intérêts. Pour cela, ils truquent les statistiques et les informations, manipulent les marchés à travers les interventions des Banques Centrales, émettent de la monnaie en fonction de leurs besoins.

              Le PIB est truqué, le taux d’inflation est truqué, le taux de chômage est truqué, les vrais économistes le savent et construisent leurs propres indices mais pas les gouvernements, ni les parlements composés principalement de politicard uniquement soucieux de leur réélection.

              La politique économiques des états est fondée sur de fausses indications et menées par des béotiens. Les promesses d’un avenir meilleur (si vous votez pour moi) sont des mensonges.

              Chacun, considérant ce que nous connaissons du passé et du présent, peut se rendre compte que l’humanité a mangé son pain blanc et que quelques soient les malheurs que les uns ou les autres peuples ont connu, demain sera pire.

              L’économie ressemble beaucoup à la météo. Aucun modèle n’est fiable au-delà de la semaine, aucun ne peut prévoir ce qui va arriver le mois prochain et l’erreur est la règle à un an. Tout ce que nous savons, c’est que la cocotte minute est sur le feu et que la soupape est obturée.

               


              • marauder 26 août 2014 16:04

                Et qui peut acheter de l’or aujourd’hui ? A part quelques 1%, (aller, peut etre 5/10%) ? Alors donc ce seront encore une fois les plus riches. Ca sera une petite bataille de tres tres tres riches, contre tres tres riches et contre tres riches.
                Pendant ce temps la pauvres, les vrais, nada ! Ils n’auront qu’ acontinuer a faire les métayers ou les mercenaires a la solde de leurs futurs maitres en train de se battre pour un empire féodal et du lingot caché ici et la.

                Et est-ce que de l’or vaux mieux qu’un petit lopin de terre isolé et disposant d’une source ?

                nan je dis ca, je dis rien, mais l’or, ca ne se mange pas. Et si on veut savoir s’en servir, il faut en disposer de bien trop.

                Et si crise « ultime » il y a, ceux qui garderont leur or a terme seront ceux les mieux a meme de se protéger, donc ceux qui ont beaucoup plus qu’un lingot, ne serait que pour payer la future milice.


              • goc goc 26 août 2014 20:22

                @ marauder

                Je ne suis pas d’accord
                d’une part, tout le monde peut acheter de l’or, ne serait-ce que des pièces « napoléon », ou des petits lingots. On peut même acheter uniquement de l’argent
                Ensuite, acheter de l’or peut être un acte politique dans la mesure ou les gens vident leurs livrets et autres épargnes pour acheter de l’or, ce qui montre leur opposition au gouvernement et surtout au système financier actuel.
                Enfin, acheter de l’or (du vrai) est une sécurité bien supérieur pour son épargne face aux méthodes de voyou de nos dirigeants européens. Rappelez - vous Chypre
                On peut même se demander si l’histoire des 300 euros max n’est pas fait pour empêcher les gens de convertir leur épargne en or


              • marauder 27 août 2014 12:31

                Continuer de courir après le fric, c’est un acte politique ?

                J’ai trouvé bien mieux comme action pour l’intéret général ...
                Mais quand on a peur, on est pret a tout apparament.


              • Bubble Bubble 26 août 2014 09:58

                Pour aller plus vite que Daniel Roux dans le raisonnement : je me suis inscrit à la newsletter de l’auteur avec mon adresse poubelle pour télécharger le fameux pdf dont il fait la pub à la fin de chacun de ses articles et je confirme que c’est une arnaque, et que mon adresse poubelle est impitoyablement spammée par l’auteur depuis lors.


                • foufouille foufouille 26 août 2014 15:29

                  « 21 Jours pour Déclarer Votre Indépendance Economique »

                   smiley

                  vu le titre ........

                  et sa tronche avec les dents en avant.


                • Bubble Bubble 26 août 2014 16:42

                  Bah je m’en doutais, mais il fallait que je puisse faire l’essai pour poser la question : comment se fait il qu’un escroc manifeste soit encore publié ici ?


                • foufouille foufouille 26 août 2014 20:04

                  vu les pubs ..........


                • heliogabale heliogabale 26 août 2014 10:20

                  La FED serait vraiment folle de pousser vers l’hyperinflation : de nombreux américains ont leur épargne placée dans les marchés actions.

                  Une nouvelle révolution pourrait éclore aux États-Unis : le pire est qu’elle prendrait les aspects d’une guerre interethnique.

                  Et si le coup de Soros a marché en 1992, c’est parce que la banque centrale anglaise n’avait pas suffisamment de réserves en devises étrangères...

                  Faire plier la FED est une autre paire de manche...

                  Personnellement, je pense que l’on ira vers les taux négatifs : ce qui aura pour effet indirect de ponctionner les dépôts.


                  • Tall 26 août 2014 13:13

                    Ouais ... la fiche de l’auteur me rappelle l’histoire d’une petite annonce disant >

                    « Comment devenir millionnaire en 15 Jours ? » et on recevait la réponse moyennant des frais de dossier de 5€. Le mec s’inscrit et paye les 5 €, puis il reçoit un mail avec la réponse >

                    « Faites comme moi ! »

                    • ecolittoral ecolittoral 26 août 2014 13:22

                      Le problème de la vente à découvert, c’est que le jour de l’achat réel, est aussi fixé à l’avance !

                      Pour déclencher les ventes paniques pour cette date et empocher les bénéfices, il faut être major dans le monde de la finance...et supposer que les autres acteurs, politiques entre autres, garderont la tête dans le sable...ou bénéficieront aussi des dividendes...s’ils gardent leur tête !!!

                      On peut toujours se là jouer « cyclique ». Ca a toujours marché...mais les cycles dans un modèle ne fonctionnent plus quand c’est le modèle lui même qui s’effondre.

                      Faites le lien avec les achats massifs d’or physique, par certains états, le cour de l’or papier ridiculement bas et les banques, états, sociétés qui fuient le dollars US pour éviter les sanctions US. Ajoutez y le pétrole au ras des pâquerettes, les accords sino-russes, les tensions géopolitiques.

                      Vous mixez tout ça et l’astuce de vente à découvert ne tient plus qu’à un fil.


                      • Cocasse Cocasse 26 août 2014 13:40

                        Une question pour ceux qui savent :
                        Si cette inflation entraine la chute de valeur des bons au trésor américain.
                        Cela signifie que la dette américaine est « effacée » ?


                        • Daniel Roux Daniel Roux 26 août 2014 18:39

                          Je ne prétends pas être le spécialiste financier mais en attendant qu’il arrive, voici une première réponse.

                          La dette ne baissera pas en terme nominal mais baissera en terme de valeur réelle (à cause justement de l’inflation), c’est pour cela, entre autres raisons, que les gouvernements aiment l’inflation (réelle).

                          Les bons du trésor sont des obligations à terme avec des coupons annuels. Si le client achète un bon de 100 dollars à 10 ans et à 2,5%, dans 10 ans, l’émetteur lui remboursera 100 dollars et versera tous les ans un coupon de 2,5 dollars.

                          En cas d’inflation (officielle) , les taux des bons devraient suivre. 

                          C’est pour cela que les gouvernements truquent les statistiques, ils veulent une vraie inflation mais ne veulent pas la reconnaitre, car s’ils le faisaient, ils devraient augmenter les taux des bons du trésor et provoquerait un défaut (le non remboursement des intérêts d’abord et du capital ensuite). Mais ce n’est pas la question posée.

                          L’investisseur qui a acheté des bons à 2,5% lorsque l’inflation officielle était à 1,6% voudra s’en débarrasser lorsqu’elle sera à 5% et les bons à 7%. Mais qui serait assez nunuche pour lui acheter ? Autant acheter directement des bons à 7%. Sauf s’il lui reste peu de temps avant le remboursement, il faudra qu’il brade ses bons avant que la situation empire pour lui sinon il touchera un intérêt réel négatif pendant plusieurs années.

                          Le marché, s’il n’est pas truqué, fait l’arbitrage entre les prix que propose l’acheteur et ceux qu’accepte le vendeur ou l’inverse.


                        • marauder 26 août 2014 16:10

                          Alors j’avoue que ce n’est pas faux, ce jovanovic donne des infos tres pertinentes.

                           C’est son verbiage qui l’est moins : colere et haine a haute fréquence pendant 2h, ainsi que des blagues souvent a deux balles, qui révele un égo surdimensionné.
                          Avec en plus ses délires millénaristes, apocalyptiques, sadiques (fasciné par les nones), et j’en passe, c’est difficile de tenir.


                        • goc goc 26 août 2014 20:31

                          Il a fallu 6 ans, six pleines années, pour qu’un ministre socialiste prenne la mesure de la catastrophe et démissionne.

                          Malheureusement je crains que ce soit plus grave que cela
                          pour moi, si ce ministre quitte le navire, c’est qu’il sait que tout va s’écrouler, et il parie sur une frange de résistants en se voyant le futur « De Gaulle ».
                          Pour ce qui est des autres ministres, ils ont choisi la collaboration au sens vichyiste du terme.
                          La preuve :
                          qui on a mis pour remplacer le « rebelle » ? :
                          - un ancien de chez Rothschild

                          si avec ça, vous n’avez pas compris ce qui nous attend !!


                        • ecolittoral ecolittoral 27 août 2014 09:25

                          Entièrement d’accord avec vous !

                          Une heure trente de Jovanovic c’est soporifique. Quarante cinq minutes ou une demi heure, en enlevant les blagues et le « m’as tu vu », serait bien suffisant.

                          De plus, ça lui ferait gagner des auditeurs...A commencer par moi qui ai renoncé à l’écouter.


                        • Cocasse Cocasse 26 août 2014 14:27

                          J’ai une autre question.
                          Derrière la banque d’angleterre, il y a Rothschild non ? A moins que cela ait changé ?
                          Cela signifie t’il que Rothschild et Soros sont en mauvais terme après son coup ?


                          • Spartacus Spartacus 26 août 2014 16:07

                            Soros est connu aussi pour avoir fait des pertes énormes.


                            George Soros, est un investisseur spécialiste du “boom/bust”.” Un marché est toujours en dent de scie, il passe de la hausse à la baisse et réciproquement.

                            Jouer 2 milliards en monnaie emprunté ne veut pas dire comme suggère l’auteur que c’est anticiper un crack. 

                            Un simple décroché au bon instant rapportera plus que la dépense d’un coût d’emprunt.

                            Emprunter 100€ à 2% par ans c’est 0.16€ par mois. Placer les 100€ à la baisse et gagner 1% sur un mois c’est un rendement de 1€. le bénéfice net net est de 0.84€. Ramené à l’année c’est du 10%....Et le tout sans crack boursier.

                            • wawa wawa 26 août 2014 16:41

                              si les marchés s’effondrent, c’est que soros parie sur une déflation, et non l’inflation.

                              bref juste un article a se faire peur pour vendre on ne sait quoi.


                              • coinfinger 28 août 2014 20:21

                                S’il le fait avec une tel pub c’est qu’il fait le pari contraire le Soros . Sinon il ne viendrait pas nous le dire .
                                C’est clair la FED fait indirectement monter les marchés sans disctinction sauf celui des matiéres premiéres . Quand on parle d’hyperinflation on parle de hausses de prix à la consommation , elle serait déclenchée par celles des matiéres premiéres justement , suite à un effondrement de tout le reste .
                                Je ne vois pas pour quelles raisons la FED déclencherait une telle catastrophe . Reste le gaz et le pétrole suite aux événements d’Ukraine et du Moyen Orient . çà me semble trop tot et excessif .
                                Non . Soros s’ennuie , la montée monotone des marchés çà ne lui suffit pas , il cherche à faire un coup , contre la FED , çà va faire flop .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Lionel S.


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès