Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Sukuks : Toujours beaucoup d’intérêt pour capter la finance (...)

Sukuks : Toujours beaucoup d’intérêt pour capter la finance islamique

Je vous avais informé des spécificités qu’impose le Coran aux prêts d’argent dans un message du 28 septembre 2006 et plus récemment dans un autre message du 14 mars 2008 qui montrait la montée en puissance de l’intérêt des banques occidentales pour capter l’argent des pays islamiques, économie du pétrole oblige.

Un bref rappel ci-contre des spécificités de la loi coranique qui interdit les prêts avec intérêts (riba) comme étant de l’usure et n’accepte que le partage des risques et des bénéfices dans un investissement en commun prêteur/prêté.

C’est l’agence américaine de notation Moody’s qui s’intéresse à la question et a donc essayé de quantifier les disponibilités financières du continent africain (qui inclue le Golfe persique) pour placer de l’argent et accessoirement ses besoins. Car le continent africain, poussé par la hausse des cours du pétrole et maintenant par ceux des matières premières (minières ou agricoles) est en voie de désendettement et est de plus en plus en position de prêter de l’argent. Des pays comme l’Algérie, la Tunisie, le Soudan, la Guinée équatoriale ou l’Angola sont venus s’ajouter aux pays du Golfe comme des pays disposant de disponibilités financières énormes.

Jusqu’à présent, l’ampleur des actifs financiers susceptibles de nécessiter des offres adaptées à la loi coranique dans le monde n’avait pas justifié une approche spécifique. Le rapport de Moody’s confirme le besoin pour le système bancaire international de s’adapter à cette nouvelle demande s’il ne veut pas être supplanté par les nouveaux venus bancaires du monde islamique. Outre la bonne santé financière des pays pétroliers, la croissance de l’islam devenu première religion du monde, la montée du fondamentaliste et l’accroissement des populations islamiques justifient en effet cette diversification de leurs offres.

Ce sont en effet environ 1000 milliards de dollars de placements de ce type (Scharia compatible en anglais) qui sont d’ores et déjà nécessaires, mais ils pourraient atteindre les 2500 milliards de dollars dès 2015.

Messieurs les banquiers pressez-vous de vous convertir aux Sukuks !


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • del Toro Kabyle d’Espagne 1er mai 2008 12:35

    J’ignore si mon commentaire est passé ...


    • del Toro Kabyle d’Espagne 1er mai 2008 12:35

      Je crois que non ... donc le revoici

      Merci pour cet article.

      A noter que "sukuuk" (prononcez soukouuk, avec un son long) est le pluriel de Ssak, voulant dire chèque.

      Les pays "islamiquement gérés" (pour reprendre un fameux Bushism) font de très curieux syncrétismes en matière financière et économique :

      - les marchés noirs (€ / $ versus monnaie locale) existent presque partout et les banques nationales font pleinement partie du jeu capitaliste international, Ribaa ou pas ...

      - Alors que pour beaucoup de musulmans, l’Arabie Saoudite est la terre islamique par excellence, ce pays pratique depuis très longtemps la spéculation et les jeux de bourses du capitalisme financier, au point même où cela est passé dans des expressions arabes typiques de la langue saoudienne ("vous avez perdu une action", histoire de dire que vous ne marquez pas un point dans votre argumentaire ...)


    • GreenGarden GreenGarden 1er mai 2008 13:59

      @L’auteur,

      article intéressant mais on reste un peu sur sa faim, il aurait mérité un peu plus de développement.

      Cordialement,

      G.


      • Sébastien Sébastien 1er mai 2008 15:04

        J’avais entendu que les assurances etaient interdites dans les pays musulmans puisque s’assurer revient a prevoir l’avenir or l’avenir n’est pas entre nos mains... Quelqu’un peut confirmer ?


        • del Toro Kabyle d’Espagne 1er mai 2008 15:25

          Il s’agit principalement de la catégorie des assurances vie.

          Si on doit suivre l’orthodoxie islamique la plus pauvre, même prévoir la météo est du même ressort (effort de prévision vaniteux) Mais les Wahabites savent très bien tirer parti des techniques et des technologies occidentales, surtout si celles-ci confortent le capitalisme financier.


        • Sébastien Sébastien 1er mai 2008 15:39

          Merci de votre reponse.


        • JPC45 1er mai 2008 20:44

          Pour l’assurance vie, il existe des assurances dites "takaful qui répondent aux principes de la Charia.

          De grands groupes occidentaux se sont lancés sur ce marché.

          Ce pose la question en France avec un marché de niche"

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès