Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Surveillance renforcée des chômeurs : l’arbre qui cache la (...)

Surveillance renforcée des chômeurs : l’arbre qui cache la forêt

Un document présenté par l’AFP voila quelques jours indiquait que Pole Emploi allait affecter 200 agents pour vérifier que les chômeurs inscrits auprès de cette agence font bien le maximum d’efforts pour retrouver un emploi. Le ministre du Travail, François Rebsamen, déclarait ce mercredi 20 mai 2015 que l'objectif de ce nouveau dispositif de contrôle des chômeurs était de mieux accompagner les chômeurs de longue durée. Certes louable, cette volonté n’est elle pas décalée par rapport à d’autres priorités, et l’agence - comme le gouvernement - ne se tromperaient-ils pas de cible ?

Ce sont 200 agents de Pôle emploi qui dès le mois d’août s’assureront que les chômeurs font bien tout leur possible pour retrouver un emploi. Le processus mis en place prévoit quelques garde-fous tels que l’absence d’objectif « en termes de nombre de contrôles et/ou nombre de radiations ». Cependant, cette volonté est d’ores et déjà sujette à caution puisque dans le même temps, l’agence indiquait qu’elle visait un total de 200 000 contrôles annuels. Par ailleurs, le projet indique clairement, qu’après examen des dossiers, contact téléphonique puis convocation des personnes concernées, que des procédures de radiations pourraient être engagées si un doute (et non pas une preuve) persiste sur la volonté réelle du chômeur à rechercher un emploi.

Il est bien entendu louable dans toute activité humaine, qu’elle soit industrielle, culturelle, sociale, etc., de recherche à détecter des faiblesses, des arnaques, des tricheurs... Or dans le cas de Pole Emploi, derrière le souhait sans doute réel d’aider les chômeurs de longue durée, se cache sans aucun doute la volonté tout aussi réelle de détecter les chômeurs qui abuseraient d’un système de protection sociale et bien que Pole Emploi s’en défende, de détecter de possibles fraudes aux allocations. Encore une fois si cette volonté est logique en termes d’intérêt général, elle doit être mise en regard de chiffres qui nous en indiquent l’importance. Premier chiffre : le montant des fraudes aux allocations chômage. Pole emploi estimait que celui-ci s’élevait à un peu plus de 100 millions en 2014 (1). Environ 10 000 chômeurs étaient concernés sur les 2,7 millions de personnes inscrites cette année là, ce qui correspond à un taux de fraude de 0,3 % environ. Ce chiffre a été corroboré par la cour des comptes.

Or dans le mêmes temps, et pour replacer la question de la « fraude au chômage » en perspective, il semble nécessaire de s’intéresser au montant des fraudes aux cotisations patronales. Selon la cour des comptes, la fraude aux cotisations sociales des patrons français représenterait environ 20 milliards d’euros par an (2) soit environ 5% du total des cotisations et contributions sociales. Cette fraude couvre le travail dissimulé (entendre « au noir »), les heures non déclarées, l’assurance chômage, etc.

On constate donc que le montant de la fraude des chômeurs ne représente que 0,5% de la fraude patronale. Or curieusement, c’est sur ces 0,5% que le gouvernement actuel souhaite faire porter un effort de contrôle. Encore une fois, bien que la recherche d’abus de toute sorte soit tout à fait louable et nécessaire en démocratie, comment expliquer que l’urgence de l’action ne porte que sur ce montant ? Et l’affectation de 200 agents au contrôle des chômeurs n’est elle pas quasi aberrante, alors que la cour des comptes écrit que la fraude patronale reste « difficile à détecter et à réprimer ». Le taux de recouvrement est en effet ridiculement bas, et en lien avec la chute des effectifs des inspecteurs de l’URSSAF… Bref, probablement pour des raisons idéologiques, cette mesure gouvernementale n’est-elle pas un arbre qui cache la forêt ?

 

Références

1. Pôle emploi a détecté près de 90 millions d’euros de fraude en 2014 - LesEchos.fr - 28/11/14

2. La fraude patronale s’élève à plus de 20 milliards d’euros – L’humanité.fr – 17/09/2014

 

Crédit photo  :

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • Robert GIL Robert GIL 22 mai 2015 11:45

    certains vont évidement continuer à échapper aux contrôles :

    • Les anciens cadres de Pôle emploi qui ont signé une rupture conventionnelle et qui partent avec une prime de dizaines de milliers d’euros, avant de toucher des allocations chômages de plusieurs milliers d’euros pendant des mois, voire des années, en attendant la retraite.
    • Les directeurs d’agence Pôle emploi qui ferment les yeux sur la diffusion, sur le site pole-emploi.fr, des offres d’emploi illégales Les patrons voyous qui coulent leur boîte et licencient tout leur personnel, après avoir touché des millions d’euros d’aides publiques.
    • Les patrons voyous qui ne paient pas leurs cotisations, et ceux qui ne paient pas leurs impôts en France, laissant ainsi aux autres contribuables la chance de payer des impôts à leur place.
    • Les patrons voyous qui ne respectent pas le code du travail, entre autres la sécurité et l’hygiène (voir page 18 et 19 du diagnostic « santé-travail » de l’ORS de Bretagne, qui indique les secteurs les plus dangereux), ou le paiement de toutes les heures travaillées (premier cas de recours aux prud’hommes)
    • Les patrons qui abusent des emplois précaires (CDD, intérim, temps partiel subi) et qui ne rendent de compte à personne

    Voir : fliquer les chômeurs afin de les radier !


    • elpepe elpepe 23 mai 2015 12:14

      @gros macho
      oui c est vrai il pourrait au moins faire la revolution merde alors


    • Robert GIL Robert GIL 22 mai 2015 11:47

      Depuis l’arrivée de la gauche au pouvoir, le nombre de chômeurs des catégories A, B et C a augmenté de 1 290 000 selon l’INSEE ! Comment s’étonner après cela que les électeurs de gauche s’abstiennent en masse alors que, dans presque chaque famille, quelqu’un est touché par le chômage ?… Manuel Valls a repris les mêmes propos que François Rebsamen, le 6 octobre 2014, à la City de Londres, promettant une remise en cause d’un système « trop généreux ». Incapable de lutter contre le chômage, Manuel Valls veut maintenant s’en prendre aux chômeurs.
      .
      voir :
      LE CHOMAGE AUGMENTE … et le gouvernement croise les doigts et attend la reprise !


      • Ronny Ronny 22 mai 2015 11:50

        @ Robert Gil
        Sur les cadres de pole emploi ou les directeurs d’agence, je pense que nous sommes là dans le contexte d’un epi-phénomène...
        En revanche, oui, le problème des patrons voyous est réel et d’une ampleur sans commune mesure avec celle des possibles fraudes aux alloc de chômage. Mais cela, peu de gens et peu de journaux vous le dirons...
        J’en arrive même à penser que monter les chômeurs du doigt est une façon de faire que l’opinion publique ne regarde pas au bon endroit, un peu à la façon d’un prestidigitateur !


        • zygzornifle zygzornifle 23 mai 2015 11:01

          @Ronny

           les patrons ne sont pas plus voyous que ceux qui se sont fait élire avec une étiquette « de gauche » en 2012 .....


        • Rmanal 22 mai 2015 12:10

          C’est une question de communication : oui il faut contrôler les tricheurs, et oui il faut contrôler les patrons voyous et c’est des deux que l’on devrait parler en même temps, afin d’assurer une certaine égalité des traitements et des objectifs devant les Français. Hélas le PS fait comme l’UMP, la chasse aux pauvres et pas à leurs copains.


          • Spartacus Spartacus 22 mai 2015 12:45

            @Rmanal
            C’est pas une question de communication mais d’incompétence......


            Nous avons 5 millions de chômeurs et il faut créer une offre d’emploi pour 5 millions de personnes.

            Sachant que seule les entrepreneurs et l’investissement des entreprises est capable créer l’emploi, et que de l’autre par démagogie les entreprises subissent 157 taxes, contraintes et changements fiscaux aggravants chaque semaine. 
            Evidemment de gôôôôôche, c’est dur de ne pas être démago.

            Incapables de créer de l’offre d’emplois, il reste à s’attaquer aux chiffres. Contrôles = radiations. Mais pas pour autant des emplois....

            Curieusement il n’est pas venu à l’idée de chercher des prospecteurs placiers, des vendeurs de chômeurs.

          • Robert GIL Robert GIL 22 mai 2015 13:00

            @Spartacus
            arretes de raconter des conneries, les entreprises privés sont archi-subventionné et coute plus cher aux contribuables que le secteur public. D’autres part sans aides elles ne creeront aucun emplois, car elles en sont incapable !
            .
            voir : LES ENTREPRISES NE CRÉENT PAS L’EMPLOI
            .
            et avant de repondre des conneries, priere de lire l’article !


          • Yohan Yohan 22 mai 2015 13:11

            @Robert GIL

            c’est plutôt toi qui doit arrêter tes conneries. Seules les grandes entreprises sont subventionnées et aidées par l’Etat, les autres PME et TPE qui représentent plus 80% du tissu économique sont pressurées fiscalement, surtout depuis l’arrivée de Hollande. D’ailleurs dans ce pays, on ne fait qu’opposer les cadres des grands groupes aux fonctionnaires, ce qui sert à légitimer les avantages de ces derniers qui ne veulent surtout pas comparer leur statut avec celui des ouvriers, artisans, commerçants, agriculteurs, et pour cause.....

          • Rmanal 22 mai 2015 14:04

            @Spartacus
            Je vous parle de la traque des tricheurs, quelque soit le niveau ou les personnes/ catégories concernées, vous me répondez avec votre propagande habituelle et lassante sur l’économie.
            Lisez-vous au moins les articles ou les commentaires ou bien est-ce juste du copié/collé ?


          • julius 1ER 23 mai 2015 08:49
            Curieusement il n’est pas venu à l’idée de chercher des prospecteurs placiers, des vendeurs de chômeurs.

            @Spartacus 

            sacré Spartacus qui réinvente l’eau chaude !! c’est le boulot de Pôle Emploi de placer les chômeurs
            il y a des gens payés pour çà, mais encore faut-il que l’offre soit suffisante et c’est loin d’être le cas ...
            et arrête de dire que c’est à cause de taxes qu’il n’y a pas d’emploi, c’est la nature du système Capitaliste de fabriquer du chômage car le variable d’ajustement c’est l’humain .... et tant que l’on continue à considérer celui-ci comme un coût cela ne peut changer !!!!
            et ne va pas chercher le voisin anglais comme étant la panacé, car il y a le même taux de chômage dans tous les pays industrialisés sauf que les chômeurs ne sont pas comptabilisés de la même manière, en Angleterre une personne qui attend près de son téléphone un job à Zéro heure n’est pas un chômeur .... c’est vrai que c’est un immense progrès !!!!!!!!!!!!!!!!!

          • 65beve 25 mai 2015 18:56

            @Spartacus
            Bonjour,

            Prospecteur placier, c’est comme perfo-verif ; ça sent bon la naphtaline.
            cdlt


          • Garance 22 mai 2015 12:40

            A quoi cela vous sert-il de dénoncer les « Patrons voyous » ?


            Ils sont connus de tout le monde

            Il y en à des qui pensaient qu’avec Hollande ( l’ennemi de la Finance ) et son « Changement c’est maintenant  » ça allait être leur fête : qu’ils allaient en baver des ronds de chapeaux

            Ca a été même , pour la plupart , leur incitation à voter pour lui

            Résultat ?

            Autant avec Sarko ils s’en mettaient plein les poches par millions , autant avec Hollande ils n’ont plus assez de poches pour y mettre les milliards si généreusement alloués par celui-ci

            De toutes les façons pas la peine de demander quoi que ce soit à Hollande en ce moment : il est en campagne électorale......pour 2 ans......démerdez-vous sans lui

            « Pattes de velours pour les puissants , coups de griffes pour les Sans-Dents » 



            • Spartacus Spartacus 22 mai 2015 12:55

              @Garance
              C’est de gôôôche. T’as un problème c’est obligatoirement le « patron ».....


              Mais le type de gôôôche biberonné au Marxisme « aime parler des »côôôôtisation patonales« et faire des discertations à n’en plus finir mais gôôôôchitement privilégié de l’état n’en paye pas lui même.

              Le type de gôôôche ne sait pas que 30% de population active ne cotise pas au chômage. Exception européenne. Allemagne, Angleterre tout le monde paye

              Le type de gôôôche ne sait pas que les cotisations des fonctionnaires sécu sont inférieures à celle du secteur marchand. 
              Le type de gôôôche ne sait pas que les cotisations des fonctionnaires retraites sont des versements de complaisance, puisque les retraites sont obtenues par taxation. 
              Vous comprenez mon bon monsieur, la côôôôtisation des uns est plus vil que celle des autres.
              Evidemment le gôôôchiste endoctriné ne va pas relever qu’en matière de »cotisations chômage« l’agent EDF, l’agent SNCF ou RATP ou le fonctionnaire ne contribue pas à l’assurance chômage....

              C’est la »protection voyou officielle" des privilégiés.

            • Robert GIL Robert GIL 22 mai 2015 13:02

              @Spartacus
              Il y a trente ans, pour 100 euros de salaire les entreprises versaient 7 euros de dividendes, aujourd’hui elles en versent 34 euros, soit 5 fois plus. Il y a trente ans, pour 100 euros de valeur ajoutée les entreprises versaient 5 euros de dividendes, aujourd’hui elles en versent 23 euros, soit 5 fois plus... voir l’article ci-dessous d’aprés des chiffres officielks de l’insee !
              .
              voir :
              D’APRES DES CHIFFRES OFFICIELS DE L’INSEE …


            • Trelawney Trelawney 22 mai 2015 14:38

              @Robert GIL
              Qui verse des dividendes à qui ?

              Est-ce que vous pensez qu’une PME dans le BTP après 3 ans de crises sévères est en mesure de se prendre un bénéfice ? Non ! Elle réduit son personnel, paie une partie de ses cotisations, négocie avec son banquier un découvert et se prend un contrôle fiscal parce qu’elle a annoncé des pertes de résultats pour la troisième fois consécutive. Quant au patron propriétaire de l’entreprise (à différencier des patrons salariés qui eux font plus figure de parasite social) et bien il se vend un bien personnel pour se mettre un peu d’argent dans le bidule et espérer à tort qu’il pourra se refaire. Aussi si vous lui demandez s’il compte embaucher dans les prochains mois, il vous répondra de go qu’il préfère tout vendre et s’acheter un camion à pizza, comme cela il aurait moins de souci et gagnerait mieux sa vie.

              Pour ce qui est des entreprises cotés en bourses et des grosses PME, elles ont les moyens en hommes et finance pour se restructurer dans des pays plus cléments, tout en continuant à recevoir les aides de l’état dont vous parlez. Pourquoi sont-elles aidées ? Parce que les fonctionnaires et ministres en places savent qu’un jour ou l’autre ils travailleront (ou plutôt seront payés l’expression est plus juste) par ses entreprises.

               

              Parlons maintenant des entreprises qui se développent en France et sans l’aide de l’état et qui sont en mesure d’embaucher. (Je vous assure qu’elles existent). Prenez le cas de la société de jeux vidéo ANKAMA. Comme l’état n’a pas trouvé judicieux d’investir dans ce secteur d’activité, ces sociétés (tout comme Ubisoft) ne reçoivent aucune aide de l’état. ANKAMA qui emploie un peu plus de 100 personnes dans le Nord de la France a augmenté en 4 ans sont effectifs. Il est passé à plus de 500 personnes, mais n’a toujours que  100 employés en France. Cherchez l’erreur


            • Yohan Yohan 23 mai 2015 22:29

              @Garance

              Agnès Saal c’est l’exemple même du patron voyou de la fonction publique. Pourtant, le PS l’a recasé. Cherchez l’erreur...

            • simir simir 24 mai 2015 08:42

              @Spartacus
              Le gôôôchiste est peut-être endoctriné mais lui Sparagus il est carrément lobotomisé.
              Bien sûr que si un fonctionnaire cotise pour le chômage du privé : cela s’appelle la contribution exceptionnelle de solidarité. http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F469.xhtml
              Il ne sait pas non plus qu’un fonctionnaire est payé moins cher pour ses heures supplémentaires que les heures normales.
              Ainsi quand j’ étais appelé d’astreinte ou que je dépassait mon horaire journalier pour ne pas laisser tout un village sans téléphone par exemple j’étais payé à l’indice 379 au lieu de 612.
              Il ne sait pas non plus qu’a travail et qualification égale un fonctionnaire gagne moins que dans le privé.
              J’ai commencé en 1974 comme technicien PTT et à la sortie de la période de cours qui durait 9 mois des boites comme AOIP ou LMT venaient pour nous recruter pour un salaire double et en payant le dédit aux PTT.
              En fin de carrière en 1999 je suis parti dans le privé à TDF et pour le même travail (SFR au lieu d’Orange) je gagnais 1,3 fois plus sans compter le 13eme mois, le CE et les tickets restaurant.

              Et puis l’agent EDF, SNCF ou RATP ne sont pas des fonctionnaires qui ne comprennent que les fonctionnaires d’état, les territoriaux et les hospitaliers.

              Pour les taux de cotisation sur la retraite de base je vois sur http://www.toutsurlaretraite.com/retraites-de-base-les-taux-de-cotisation-en-2014.html qu’un fonctionnaire en 2014 cotise 9,14 alors qu’un privé 6,80 (hors indépendant)

              Enfin j’explique tout cela mais en fait avec Sparagus c’est comme pisser dans un violon car c’est un autiste du libéralisme.


            • gaijin gaijin 22 mai 2015 12:56

              200 fonctionnaires
              200000 controles par an ça fait moins de 2 h par controle .....pour décider si oui ou non une personne cherche de manière sérieuse ........
              ça fait faire baisser les stats ....( en plus c’est toujours 200 chomeurs de moins .....)


              • HELIOS HELIOS 22 mai 2015 13:06

                avez vous remarqué, que la police préfère investir dans les radars et chasser LE Km/h de trop ?

                Ce n’est pas par sécurité, comme vous le croyez, mais, entre autre, parce que c’est facile et que ça rapporte... sans oublier la gouvernabilité du citoyen....

                Le problème des chômeurs est exactement le même. Chasser le chômeur « abusif », c’est facile, bientôt il y aura même des « radars » informatiques pour cela.
                Juste avec le profilage fourni par la chasse aux terroristes, on pourra déterminer la probable indisponibilité de chaque chomeur et le convoquer justement a cette date et heure.. .. et ça rapporte, si on peut dire, cela ne coute pas, puisque tout « assisté » sera radié et ses indemnités avec.Il ne coutera plus rien, même dans les statistiques.

                On peut même se poser la question suivante... qu’en sera-t-il de sa Secu lorsqu’il aura plusss d’un an de chômage ? il va la perdre ??? aura-t-il la CMU et pourquoi pas l’AME ?... si tous les illégaux n’ont pas mangé le budget avant !




                • soi même 22 mai 2015 14:25

                  il y a deux options pour réduire le chômage, la pire c’est celle qui est mit en place qui va décimé les chômeurs en sdf, l’autre un peut plus réalité, imposé le travail partagé à toute les entreprises en France.

                  Je l’en foutraient à la figure leurs mieux vivre ensemble !

                   


                  • @soi même


                    et si nous CITOYENS CONTROLIONS NOUS MIEUX NOS ELUS CUMULARDS ET INCOMPETENTS !!!!!!! car sans FORMATION EN GESTION comment peuvent ils ces 650000 (p arvenus) a GERER LE PAYS !!!!!!!!!!!!!!!!?????????????????????????????


                  • soi même 23 mai 2015 12:42

                    @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE, et bien commence déjà part toi, même, je le sais c’est un boulot à plein temps ...


                  • rocla+ rocla+ 22 mai 2015 16:12

                    Réduire le chômage ? 


                    Fastoche , aller bosser , déménager là où il y du taf , 

                    Créer sa boîte ,

                    au lieu de crier aux patrons , aux ci et ça 

                    lève ton cul de là



                    • Auxi 23 mai 2015 18:02

                      @rocla+

                      Fastoche , aller bosser , déménager là où il y du taf , 
                      Créer sa boîte ,

                      Avec QUEL FRIC, connard !?

                    • colere48 colere48 23 mai 2015 18:29

                      @Auxi

                      Avec QUEL FRIC, connard !?

                      le « connard » est celui qui croit que « le fric » est la clé pour créer son emploi....
                      Non c’est le courage, l’intelligence et l’honnêteté .
                      Le fric n’est pas un but il n’est qu’une conséquence !


                    • rocla+ rocla+ 23 mai 2015 20:09

                      @Auxi


                      Faut pas signer votre commentaire du mot connard , vous valez mieux que ça .

                      Quant à l’ argent , essayez de demander à papa ou maman , ou alors une 
                       subvention de la CAF enfin un truc qui vous remplirait les poches . 

                      Sinon ils embauchent dans les cuisines , il y a plein d’ offres dans les cuisines . 


                    • Auxi 23 mai 2015 21:03

                      @rocla+
                      @ colère


                      Ah bon, les locaux, c’est gratuit ? Le matériel, c’est gratuit ? L’énergie, c’est gratuit ? Il suffit d’y penser très très fort avec plein plein de volonté et hop ! Ça tombe du ciel…

                      En effet, dans les secteurs négriers, type restauration, il y a « plein d’offres ». Pour des salaires de famine et un travail de bagnard.

                      Papa / Maman sont décédés, d’une part, et d’autre part, ils faisaient partie de ces gens pour qui la fin du mois commence le 15. Mais merci, tout de même, pour cet aveu involontaire : pour monter sa boîte, il faut être un fils à papa, puisque, je cite : « essayez de demander à papa ou maman ».

                    • rocla+ rocla+ 23 mai 2015 21:46

                      @Auxi




                      Quand je dis « essayez de demander à papa ou maman  » c ’est simplement que 
                      je vous prends pour ce que vous devez être , un genre de bisounounours 
                      de gôche qui pense que le pigeon rôti  viendra tomber dans votre assiète sans 
                      vous lever le cul de la chaise . 

                      Vous avez pas envie de vous salir les mains chez les nègres et si vous avez 
                      des capacités au-dessus profitez de les mettre en valeur en trouvant un
                      débouché à votre intelligence supérieure .

                      Les locaux , l’ énergie , le matériel etc… coute la même chose pour ceux qui 
                       entreprennent . 

                      Le truc c’ est qu’ il faut oser risquer .

                      Risquer ou gueuler , faut choisir sa vie .

                    • soi même 26 mai 2015 16:09

                       l’idéal de rocla+, un monde de boulanger qui vendrait exclusivement leurs pains à d’autre boulanger qui comme son boulanger et bien pour être solidaire achèteraient le pays de leurs confrères, il faut dire , il non pas le choix, leurs monde est remplie de patrons boulanger .

                      C’est la même ânerie, si tous était entrepreneur, il n’aurait plus de chômeur ...


                    • bourrico6 26 mai 2015 16:24

                      @soi même

                      Raclure, toujours aussi bête, toujours aussi naze, toujours aussi débile, toujours aussi bouffon, il radote, et radote encore les mêmes stupidités pour attardé, les seules qu’il peut en partie saisir, sorti de ses 3 arguments phare, c’est la fosse des Mariannes.

                      Pauvre vieux.


                    • foufouille foufouille 26 mai 2015 16:39

                      @rocla+
                      « 

                      Quand je dis « essayez de demander à papa ou maman » c ’est simplement que 
                      je vous prends pour ce que vous devez être , un genre de bisounounours »
                      comme ton fils dans ce cas vu que tu as vendu un de tes taudis pour l’aider.

                    • foufouille foufouille 26 mai 2015 16:40

                      @rocla+
                      « Sinon ils embauchent dans les cuisines , il y a plein d’ offres dans les cuisines . »
                      juste si tu es clandestin, crétin.


                    • foufouille foufouille 26 mai 2015 16:44

                      @colere48
                      « Non c’est le courage, l’intelligence et l’honnêteté . »
                      mdr ! un vrai débile !


                    • ZenZoe ZenZoe 22 mai 2015 16:30

                      Sus aux fraudeurs, sus aux fraudeurs... Et pendant ce temps-là, après avoir volé 40000 euros aux contribuables en frais de taxi pour son fiston, Agnès Saal est immédiatement recasée dans un autre petit nid douillet au ministère de la culture sans être le moins du monde inquiétée...


                      • psynom 23 mai 2015 16:58

                        Un salarié du privé qui se retrouve licencié pour faute grave ou qui démissionne se retrouve au chômage sans indemnité…

                        Agnès Saal a démissionné après sa faute grave et se retrouve replacée dans une confortable fonction.
                        Fleur Pellerin a déclaré que ce n’était pas une faveur ou une promotion, mais que cela était imposé par le code de la fonction publique...


                      • simir simir 24 mai 2015 09:04

                        @psynom

                        Faux !!!! les articles 66 à 72 du titre II du statut général de la fonction publique prévoient la révocation !
                        L’article 89 de la loi n°84-53 du 26 janvier 1984 en fait d’ailleurs une sanction disciplinaire du quatrième groupe, c’est à dire le dernier dans l’échelle des sanctions définies par l’administration publique.

                        le fonctionnaire révoqué perd la qualité de fonctionnaire à vie.

                        En d’autres termes, il est renvoyé de la fonction publique sans pouvoir espérer y retrouver un emploi par la suite.

                        En effet, un salarié licencié pour faute peut tout à fait être embauché à nouveau dans le secteur privé, dans une autre entreprise, ou de tenter sa chance dans le secteur public s’il le souhaite.

                        Ce choix n’est cependant pas permis au fonctionnaire révoqué.

                        Pour cette raison, les conséquences d’une révocation sont plus graves que ne le sont celles d’un simple licenciement pour faute grave ou faute lourde, surtout pour des personnes qui n’ont eu pas d’autres expériences professionnelles ailleurs que dans le public.

                        Maintenant si vous tenez tout ce que dit pellerin pour parole d’évangile !!!!
                        Vous savez c’est celle qui disait , en résumé que les auditeurs de RTL et Europe 1 étaient des bœufs


                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 22 mai 2015 20:45

                        Bonjour,
                        .
                        Ce ne sont pas les chômeurs qu’il faut surveiller mais les hommes politiques !
                        .
                        La plus grande partie des chômeurs sont les victimes de la politique française qui est soumise à la politique européenne la quelle est soumise à son tour à l’impérialisme américano / sioniste => projet de la mondialisation => dérives des marchés financiers ...
                        .
                        Chômeur, bouc émissaire du gouvernement
                        «  L’assurance chômage fait partie des piliers de notre société, c’est un stabilisateur social (…) on ferait mieux de créer de l’emploi  », s’est empressée de réagir la sénatrice socialiste de Paris, Marie-Noëlle Lienemann, animatrice de l’aile gauche du PS. Même son de cloche, ou presque, du côté de l’ancien ministre de l’Éducation, Benoît Hamon, qui fustige des «  initiatives prises de manière désordonnée  » qui «  désarçonnent les partenaires sociaux  » et «  inquiètent celles et ceux qui sont au chômage  ». S’il désapprouve la politique économique du gouvernement, Benoît Hamon tente une explication de texte  : «  Je crois qu’Emmanuel Macron comme le premier ministre mettent en œuvre des propositions, les mettent en débat parce qu’ils n’ont pas d’autre choix que de le faire et que l’Union européenne l’exige.  »
                        http://www.humanite.fr/chomeur-bouc-emissaire-du-gouvernement-554505
                        .
                        Sortons de l’UE de l’Euro et de l’OTAN !
                        http://www.upr.fr
                        .
                        .


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 mai 2015 07:13

                          Les pays bien plus petits que la France, qui ne sont pas dans l’ UE et l’euro, ont une économie prospère et bien moins de chômeurs, l’ Islande, la Suisse ou la Norvège, par exemple.


                          Mais nous n’avons pas encore tout vu, Michel Sapin soutient un ultra libéral espagnol à la tête de l’ euro groupe, Luis de Guindos.

                          ** Luis de Guindos est un économiste de l’école autrichienne ( Von Mises & Hayek) qui rend responsable l’ Etat dans les crises, et ne veut pas que l’ Etat s’occupe de la monnaie.
                          Les banques le font si bien, n’est-il pas ?

                          ** Banquier ultra libéral, il était responsable de Lehman Brother en Espagne et au Portugal en 2008.

                          ** C’est lui a mis en place le plan d’austérité en Espagne.

                          Voilà le type « d’ennemi de la finance » que soutient Michel Sapin...


                          • fred.foyn Le p’tit Charles 23 mai 2015 08:46

                            ZOOLAND..en campagne pour 2017...Comme le chômage ne baisse pas il faudra les virer de force pour inverser la courbe...C’est sa façon à lui de dire combien il aime les Français.. !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès