Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Survivre au RSA en 2013, étude de cas : foyer célibataire

Survivre au RSA en 2013, étude de cas : foyer célibataire

Mission quasi impossible en restant dans la légalité.

Exemple pour la démonstration :

Karim, 35 ans, locataire à Marseille 13000, se retrouve au RSA (comme 2,23 millions de foyers), privé d'emploi.

Loyer Nu : 500€

Charges locatives ( entretien parties communes immeuble, ascenseur ) : 50€

Droit à l'APL maximum soit : 254,79€

Reste à payer logement : 550 - 254,79€ = 295,21€

Montant RSA socle célibataire, sans enfant, non SDF : 433,75€

433,75 - 295,21 = 138,54€ de reste à vivre pour payer :

  • EDF GDF, chauffage, eau
  • Assurance habitation
  • Téléphonie / Internet
  • Alimentation
  • Hygiène corporelle et domestique
  • Prêt à porter, chaussures, sous-vêtements, linge de maison
  • Frais de recherches d'emploi
  • Frais bancaires

Heureusement il bénéficiera de la CMU complémentaire en cas de maladie.

Il a la chance d'habiter grande ville où le bus est gratuit, et où pas une nécéssité absolue, comme dans bon nombre de petits villages, d'avoir un moyen de locomotion (assurance, carburant etc).

Il a la chance d'avoir + de 25 ans, sinon il aurait : zero€

IMPOSSIBLE de survivre dans la légalité, dans ces conditions, tout simplement IMPOSSIBLE ...

et encore je n'ai pas évoqué :

  • Vie sociale, cadeaux aux proches, aux enfants si séparé, divorcé ..
  • Tabac ou e-cigarettes
  • Parer aux pannes, renouvellement électroménagers, multimédias
  • Entretien logement, consommables (ampoules, piles, papeterie .. )
  • Parapharmacie
  • Loisirs
  • Culture, sport

Déclaration universelle des droits de l'homme :

Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.

Aux informations, vous entendez souvent parler de trafics de drogues, de clopes, de règlements de comptes, de vols avec violences, de cambriolages, de prostitution, de prisons surchargées etc etc etc, rarement des situations sociales des personnes, à la base ...

Les vrais criminels, sont à mes yeux, toutes les personnes qui cautionnent ces hommes et femmes politiques absolument dégueulasses et leurs collabo-rateurs, qui font de la répression sur la pauvreté etc et qui ne changent rien pour un partage vraiment plus équitable des richesses.

On est pourtant pas dans un pays spécialement pauvre, on a même le record mondial, il me semble, du nombre de millionnaires ( en million de dollars ) par habitants ( 1 personne sur 30 ) fortunes et patrimoines.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

180 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 4 novembre 2013 09:57

    avant d’être au RSA, il vaut mieux faire une demande de HLM. même en dehors de la ville


    • patdu49 patdu49 4 novembre 2013 10:15

      Oui foufouille, mais dans bien des cas, c’est des années d’attente.

      Car il y a souvent des publics prioritaires : SDF, Femmes battues avec ou sans enfant, personnes en foyer d’urgence ou hébergées à l’hôtel au frais des collectivités locales ou de l’état etc ..

      Des situations comme Karim, il y en a en pagaille, hélas ... perte d’emploi, séparations etc ..

      Certains retournent vivre chez leurs parents, même à des ages relativement avancés, mais pas toujours cette possibilité.
      D’autres se retrouve SDS sans domicile stable ( hébergé ici et là ... par des amis .. )
      D’autres n’ont hélas pas autre moyens que de rentrer dans l’illégalité.

      Sans parler des suicides relativement importants, chez les + désespérés qui ne voient plus d’espoir, pris dans spirale infernale du surendettement etc .. qui meurent dans le silence le + total ( niveau médiatique ).


    • foufouille foufouille 4 novembre 2013 10:31

      dans les petites villes, tu en as pas mal de libre. mais au 4° sans ascenseur et pas souvent en bon état. c’est toujours mieux que SDF ou crève la dalle avec du pain rassis.


    • patdu49 patdu49 4 novembre 2013 10:38

      Il y a des solutions du moins pire que le pire, on peut effectivement survivre comme moi par exemple .. semi-clodo dans la cambrousse, aussi.

      Mais c’est pas vraiment, l’idéal, je pense comme idéologie, ça ne fait pas partie de ce que je conseillerais vivement à tout à chacun comme épanouissement, je pense qu’on peut mieux faire en matière de respect des droits de l’homme.


    • la_gata la_gata 5 novembre 2013 01:54

      vivre avec le RSA , en célibataire , est possible mais a condition de ne pas avoir de vices et être , de préférence,à la campagne .
      ici dans le 66 on voit pas mal de RSAstes dans les villages .. car on trouve des logements a prix abordable : http://www.leboncoin.fr/locations/563488870.htm?ca=13_s
      après c’est vrai presque tous tombent dans l’illégalité d’une façon ou une autre . il y a ceux que font des petits boulots au noir, et des autres que se chauffent au bois coupé gratos dans la foret.. etc.
      il y a encore ceux qui vivent en Espagne avec le RSA français ...

      dans les grandes villes vivre seul , avec le RSA est mission impossible. sauf comme vous dites être chez la famille, ( cas de mon beau-frère ) ou SDS .


    • patdu49 patdu49 6 novembre 2013 06:23

      En campagne, ce que tu économises sur le logement, dans une grosse majorité des cas, tu le reperds dans le besoin d’avoir une voiture.


    • @lbireo @lbireo 7 novembre 2013 01:58

      et quand tu est au RSA et handicapé et que tu n’a pas droit à l’AHH (qui te prive en prime de la CMU). un logement au 4è sans ascenseur, tu crois que c’est une partie de plaisir ?
      c’est mon cas et j’habite au 9è, en hlm. quand l’ascenseur tombe en panne pendant plusieurs jours et que tu dois te farcir 9 à 10 étages à pieds, et que cela te prends plus d’une demi heure, tu dirais quoi à notre place ?


    • @lbireo @lbireo 7 novembre 2013 02:01

      je précise avec une pause au milieu pour reprendre son souffle ou permettre à la douleur de s’atténuer !


    • @lbireo @lbireo 7 novembre 2013 02:04

      et pas plus de 140€ pour survivre non plus !


    • @lbireo @lbireo 7 novembre 2013 02:11

      @ la_gata et pourtant j’y arrive depuis 10 ans !


    • @lbireo @lbireo 9 novembre 2013 06:38

      en restant honnête je précise, certes mon loyer est mois important que celui de « karim » et donc mon apl aussi. mais je suis (malheureusement) fumeur et, bien qu’habitant en ville, j’utilise davantage ma voiture que les transports en commun (pourtant gratuits pour moi) question de temps (pourquoi passer un heure dans des bus et des trams bondés quand je peux faire le trajet en 15 mn les vitres ouvertes ? pardon chère couche d’ozone protectrice...)


    • patdu49 patdu49 9 novembre 2013 07:57

      Passe à la e-cigarette, tu ne le regretteras pas, parole engagée de patdu49.

      Par contre n’achète pas une « merde », prend direct un truc qui tient la route.


    • Bulgroz 4 novembre 2013 10:32

      Le cas de Karim est particulièrement poignant.

      RAPPORT DU GOUVERNEMENT SUR LA PAUVRETE EN FRANCE (Dec 2012)

      Certaines populations sont particulièrement exposées à la pauvreté.

      Ainsi, le taux de pauvreté
      des personnes immigrées s’élève à 40,3 % en 2010, supérieur de 29 points environ à celui du reste de la population. La faiblesse de leur niveau de vie tient à des facteurs structurels :ces personnes sont plus jeunes, moins diplômées, occupent des emplois moins qualifiés, et la taille des ménages au sein desquels elles vivent est en moyenne plus importante.

      De par leur exposition plus importante aux emplois les plus précaires et au risque de chômage, le taux de pauvreté des personnes immigrées s’est nettement accru avec la crise économique, passant de 35,4 % à 40,3 % entre 2008 et 2010.

      Enfin, le taux de pauvreté au seuil de 60 % dans les zones urbaines sensibles (ZUS) s’élève en 2010 à 36,1 %, soit 7,3 points de plus qu’en 2008. Cette forte augmentation efface la baisse observée en 2008 et porte le taux de pauvreté dans ces zones à un niveau inégalé depuis que cette statistique est calculée (2006).

      Toutefois, la part des personnes en grande difficulté mesurée par le taux de pauvreté au seuil de 40 % cesse d’augmenter dans les ZUS en 2010 où elle se stabilise.

      Ce sont les enfants des ZUS qui ont le plus pâti de la dégradation du contexte économique et social puisqu’ils sont 49 % en 2010 à vivre au sein d’un ménage pauvre (au seuil à 60 %), soit 8 points de plus qu’en 2008. 42,5 % des jeunes (18-24 ans) résidant sur ces territoires en 2010 sont pauvres, une proportion qui fluctue autour de cette valeur depuis 2006.

      Les caractéristiques des habitants des ZUS ont peu évolué depuis une dizaine d’années. Ils sont plus jeunes que dans les unités urbaines environnantes, la proportion d’immigrés y est beaucoup plus élevée, les familles monoparentales plus fréquentes, les taux d’activité et d’emploi nettement plus faibles.

      Les taux de pauvreté déterminés à partir des AME et minima sociaux (RMI, ASS, API) donne selon l’origine.

      Taux de pauvreté Français d’origine : 11%

      Taux de pauvreté Immigrés : 21%
      dont
      Taux de Pauvreté Immigrés Maghreb : 40%
      Taux de Pauvreté Immigrés Afrique :41%
      Taux de Pauvreté Immigrés Europe des 15 : 11%
      Taux de Pauvreté Autres pays d’Afrique 27%
      Taux de Pauvreté Autres : 37%

      http://www.onpes.gouv.fr/IMG/pdf/RapportONPES_2009-2010.pdf

      Conclusions :

      i) L’idée de Patdu de piquer le pognon des riches Français est donc excellente.
      ii) il faut impérativement continuer à importer la pauvreté de l’étranger


      • patdu49 patdu49 4 novembre 2013 10:43

        Là en l’occurence Karim n’est pas du tout immigré, ni même enfant d’immigrés.

        Mais je ne suis pas étonné d’une réponse par un article sur l’immigration de part les petites cervelles, idées courtes, avec sans arrêt un genre de racisme en arrière plan.

        Pauvre mec.


      • Bulgroz 4 novembre 2013 10:55

        « Là en l’occurence Karim n’est pas du tout immigré, ni même enfant d’immigrés Pauvre Mec. »

        Ah bon, Karim est un vrai souchien. Mais alors, il aurait fallu changer son nom, pauvre abruti.

        Et puis, en bavant sur les effets positifs de l’immigration, il faudrait arrêter de pleurnicher en lorgnant dans la poche des riches, pauvre cloche.


      • patdu49 patdu49 4 novembre 2013 11:04

        J’ai volontairement choisi ce prénom, pour faire chier les connards du FN aux petites cervelles rabougries.

        Continues surtout bien ta connerie, avec tes « français de souche », et à défendre tes « riches » qui méritent TELLEMENT leurs richesses, qu’ils ont accumulées bien entendu, uniquement à la force de leurs petits bras musclés, ou à leur génie, car se sont des demi-dieux ... donc bien evidemment, ils méritent, 3 ou 4 ou bien encore +, fois +, qu’un ouvrier ... bien évidemment ... mais c’est bien sûr ..

        Désolé, mais pour moi, un être humain qu’il soit né à Tombouctou, ou au pôle nord, ou en Afrique, ou en Chine, ou à Neuilly sur seine en France, n’a pas + de valeur à mes yeux.


      • Bulgroz 4 novembre 2013 11:13

        « J’ai volontairement choisi ce prénom, pour faire chier les connards du FN aux petites cervelles rabougries. »

        En tant qu’humble adhérent de l’UMP, je conchie les connards du Front de Gauche aux petits neurones qui bouffent leur allocs en substances achetées auprès de Karim.


      • patdu49 patdu49 4 novembre 2013 11:22

        Oui excuse moi, j’avais oublié qu’à l’UMP ou au FN, niveau racisme de base etc, c’était kif kif ...

        Cela dit au PS mondain, il y en a un paquet également .. très bien représentés dans l’excellent film « la crise » avec Vincent Lindon et Patrick Timsit ... mon dieur quel horreur pour toi, ne regarde pas ce film, Lindon a des origines polonaises par son père, et Timsit est né en Algérie ... 


      • moussars 4 novembre 2013 12:27

        A Bulgroz (---.---.237.32) 4 novembre 11:13

        "En tant qu’humble adhérent de l’UMP, je conchie les connards du Front de Gauche aux petits neurones qui bouffent leur allocs en substances achetées auprès de Karim.« 

        Tu l’as dit : tu es humble et tu as manifestement raison. Mais tu reconnais tout de même que les gens du Font de Gauche ont des neurones, eux !!!

        P.S. : »adhérent UMP...« . Le »S" a sauté non ?


      • vieux grincheux 5 novembre 2013 09:30

        fantasmes ! d’ UMP !!!


        voilà les vrais chiffres

        De plus evasion fiscale de 2000 milliards d’ € en Europe, dont pres de 150 milliards en France.

        VG

      • bartneski bartneski 4 novembre 2013 11:03
        Arrêtez de répéter en boucle que la France va mal car c’est absolument faux. La preuve par ce lien.
         

        • bartneski bartneski 4 novembre 2013 11:05

          Tous ceux qui bossent montrent ces fainéants privilégiés de Rsistes du doigt mais ne veulent surtout pas être à leur place...


          • Yohan Yohan 4 novembre 2013 11:25

            Allez hop au boulot, le RSA n’est qu’une béquille, ce n’est pas un fauteuil roulant....


            • Nums Nums 4 novembre 2013 14:30

              Allez Yohan, visse ton casque et retourne donc dans les bas-fonds de ta fosse septique...


            • vieux grincheux 5 novembre 2013 09:32

              t ’es pas obligé Yohan de le visser , ton casque.....ça te donnera une idée de ce que vivent les RSAstes....


            • miha 4 novembre 2013 11:28

              Vive le revenu de base inconditionnel !

              L’Homme est la seule espèce à devoir avoir de l’argent pour vivre (se nourrir, s’abriter, ...) et il croit être plus intelligent que les autres espèces !

              Signer cette initiative européenne citoyenne visant à mettre en œuvre une loi sur le revenu de base :

              http://basicincome2013.eu/ubi/fr/signer-initiative/

              C’est plus qu’une pétition, c’est une sorte de votation ; il vous est donc demandé le numéro de votre carte d’identité ou de votre permis de conduire (comme dans un bureau de vote).


              • vieux grincheux 5 novembre 2013 09:35

                Sans GEL DES PRIX, ça ne servira à rien, car y ’ aura tjrs des petitEs malinEs pour augmenter leurs tarifs..

                Exemple le cours des céréales a récemment baissé au niveau mondial, quelqu’ unE a vu le prix de la baguette baisser ?

                VG

              • Graffias Graffias 4 novembre 2013 11:34

                Bonjour

                Helas la vie n’est pas faite que de bons moments. Dans les moments plus difficile il faut faire fonctionner les réseaux famille, amis. Les personnes les plus vulnérables sont celles qui sont seule. Les mères divorcées remportent le ponpon hélas. 


                • Bubble Bubble 4 novembre 2013 11:39

                  Ça vaudrait quand même le coup de faire la décomposition pour voir ce qui pourrait être un minimum nécessaire, parce que, si à 140 euros je reconnais que la situation est très dure, en revanche je fonctionne, passé le loyer, à 200 euros par mois sans beaucoup me priver. Auquel cas, à condition de trouver un loyer moins cher, le RSA pourrait être vivable ; et j’ai connu des cas de loyers de 250 euros -100 euros d’APL, à Perpignan par exemple.
                  Une décomposition perso :
                  -> Mes charges sont comprises dans le loyer, donc 0 dans le chauffage et l’eau, ça explique sans doute une partie des dépenses, je n’ai pas idée de ce que ça coute.
                  -> 12e d’électricité
                  -> 32e de téléphone et internet
                  -> 60e d’alimentation. J’arrive à manger divers avec sans problème.
                  -> 5e d’hygiène
                  -> 20e de transport
                  -> 5e pour profiter de la machine à laver du voisin.

                  Ça fait 140 euros de coût réguliers, auxquels s’ajoutent les coûts occasionnels dont vous faites la liste. Notamment :

                  ->Une taxe d’habitation de 200 euros, et des charges locatives de 50 euros par an.
                  ->Mes loisirs et vacances, c’est chef scout (deux semaines campées en été, des sorties régulièrement le week end), okay c’est moi qui fait le boulot mais ça permet de se défouler gratuitement en terme économique.
                  ->Je n’ai pas de voiture et je suis en bonne santé, pas de famille à charge, je reconnais que ça enlève pas mal de dépenses. Je ne fume pas, et je comprend bien à la lecture de votre précédent article que ça change tout aussi.
                  ->Je n’ai pas d’électroménager en dehors de la bouilloire, du téléphone, du rasoir et de l’ordinateur, pour lequel je pars en chasse de composantes aux encombrants du mois. J’ai éteint le réfrigérateur qui ne me sert pas passé l’été.
                  ->Reste en gros les vêtements, dans mon cas je suis déjà fourni et je renouvelle seulement les chaussures, ce qui est un budget en soi ; les cadeaux et les extras comme des bouquins et de la papèterie, des sorties...

                  Pas de conclusion de ma part vu que les situations sont toujours différentes, mais avec un loyer qui bouffe 75% de mes dépenses « nécessaires » (600 euros et 0 APL, je suis employé), et presque autant pour Karim, j’ai tendance à penser que c’est la cause majeure de l’insolvabilité du RSA.


                  • patdu49 patdu49 4 novembre 2013 11:54

                    Exactement, les situations sont toujours différentes, même si l’on peut facilement trouver des similitudes ici ou là, et tirer des grandes conclusions.

                    Là, la grande conclusion, pas besoin d’avoir une loupe, ni d’avoir fait de grandes études, le RSA est une allocation LARGEMENT de chez LARGEMENT insuffisante, niveau dignité, par rapport au standard de vie Français et au cout de la vie moyen en France.

                    Dans la majorité, l’écrasante majorité des cas, ça ne permet pas du tout, d’accéder ne serait ce qu’aux besoins fondamentaux d’existence.
                    Et de ma vision de la dignité, l’être humain, ne peut pas se contenter de « besoin fondamentaux », car ce n’est pas une plante verte, c’est un être humain.


                  • Bubble Bubble 4 novembre 2013 13:05

                    Merci d’avoir répondu !
                    Le problème, c’est que pour demander une augmentation du RSA, il faut tabler sur deux argumentations possibles. Soit on demande plus parce c’est possible de donner plus, mais vu la situation de dette du pays, il y aura toujours un contre argument béton pour dire qu’il n’est pas possible de donner plus, même si la dette a des origines viciées. Soit on demande plus parce que c’est nécessaire, auquel cas vous êtes obligé de chiffrer et de sortir la loupe pour appuyer l’argument.

                    Plus généralement il faudrait aussi pouvoir définir le concept de dignité pour éclaircir la situation. J’ai souvent l’impression que la sensation de dignité vient avec celle d’indépendance à autrui pour ce qui touche à nos besoins vitaux. Qu’on vit dignement lorsqu’on a pas besoin de partager ce qui nous est nécessaire. Pas sur que ce soit cette indépendance stricte qui soit la clé de la dignité.


                  • patdu49 patdu49 4 novembre 2013 13:29

                    le nécessaire vraiment à minima, sur lequel on pourrait partir, de mon point de vue, à l’arrache  :

                    logement forfait 400€ pour locataire ou accédant propriété ( 100€ si un proprio sans crédit, pour entretien, travaux )

                    Edf gdf, eau, bouteilles de gaz etc, assurance logement : 100€
                    téléphonie/internet (compris amortissement matériel) : 50€
                    vêtements, hygiène, linge de maison : 20€
                    nourriture, boisson 150€
                    moyen de locomotion, déplacements forfait : 100€
                    forfait ameublement électroménagers 20€

                    forfait vie sociale, culture, loisir, tabac, coups durs etc : 100€

                    total : 940€ / mois.

                    ça fait qu’une différence de 251,46€ / mois par rapport à mon exemple de Karim.
                    pas la mer à boire.

                    et quand même + digne, que de voir des gens aller mendier de la bouffe dans des associations, on se croirait en sortie de guerre avec les tickets de rationnement.... pendant que tout une énorme partie de la société vie largement au dessus de ces moyens, dans le luxe, avec des comptes épargne qui dégueulent ...

                    + de 1000 milliards d’euros, uniquement sur les seuls comptes assurance vie en France ... c’est sans parler de l’évasion fiscale, des milliards et des milliards tout les ans, des particuliers et des sociétés, vers les paradis fiscaux ...


                  • jpm jpm 5 novembre 2013 17:50

                    Pat,

                    J´étais en train de relire tranquillement tes commentaires… et je note que tu n´es finalement pas très cohérent. Hier tu traites mon article de ridicule et ma proposition de revenu de base à 500 euros par mois hors logement, complété par un Allocation Logement Inconditionnelle de 250 euros par mois permettant l´accès au logement social sans supplément, d´indigne et de presque insultante alors qu´à quelques euros près tu proposes la même chose.

                    http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/allocation-logement-universelle-142959

                    En effet en refaisant les calculs, tu estimes les besoins hors logement à 540 euros par mois… ce qui est à peine plus que le revenu de base à 500 euros (on reste donc bien dans le même ordre de grandeur). Ainsi si tu as la garantie d´avoir accès à un logement social pour 250 euros et que tu touches par ailleurs 250 euros par mois… cela semble jouable. Tu pourrais même faire des économies ou améliorer ton ordinaire en tentant la collocation dans une grande maison avec plusieurs allocataires… puisque cela ne réduirait pas le montant de l´allocation logement individuelle et inconditionnelle que tu toucherais.

                    Je note aussi que tu écris dans l´article que le Droit à l’APL maximum est 254,79€. Nous sommes donc bien dans les mêmes ordres de grandeur… qu´il conviendrait probablement d´améliorer. Malgré tout, un tel revenu de base inconditionnel mettrait fin à la stigmatisation et aux contrôles administratifs inhérents au RSA. Cela permettrait des parcours et des choix de vie plus sécurisés… en attendant de pouvoir financer davantage.


                  • patdu49 patdu49 5 novembre 2013 18:24

                    Pas incohérent dans le fait que ta « proposition » à 750€ tout compris, est bien insuffisante par rapport aux 940€ tout compris, de mon exemple fait à l’arrache en 2 minutes et comme précisé vraiment « à minima ».

                    190€ par mois ce n’est pas rien comme différence.

                    ça sauverait carrément la vie de Karim.
                    qu’avec ta proposition non.


                  • jpm jpm 5 novembre 2013 21:16

                    Pat, J´essaye encore une fois de t´expliquer que la proposition d´allocation logement universelle a 250 euros s´accompagnerait de l´obligation pour les communes de fournir un logement social accessible pour ces 250 euros… ce qui fait qu´au lieu des 400 euros actuels (dont 146 euros de reste à charge après les APL) tu payerais seulement 250 euros pour ton logement… ou même moins si tu décides d´aller collocater dans le Larzac, ce qui te permettrait de disposer librement du solde de ton allocation logement universelle. Au bout du comptes tu disposerais bien de 500 euros hors logement… ce qui reste comparable au 540 euros dont tu parles… même je suis d’accord que 40 euros ca compte à ce niveau la.


                  • patdu49 patdu49 6 novembre 2013 05:22

                    ah bah tu montreras quel logement tu proposes pour 250€ sur plan.
                    après on rediscute.


                  • patdu49 patdu49 6 novembre 2013 05:55

                    tu proposes en revenus garantis :

                    1875 couple 1 enfant
                    750 célibataire seul

                    tu te rends comptes du déséquilibre ?
                    tu vois bien que faut que tu retravailles ton truc là ...

                    les dépenses d’un foyer n’augmentent pas toutes, proportionnellement par rapport au nombre d’occupants.
                    1 abonnement internet même prix
                    1 abonnement edf aussi
                    le loyer n’est pas multiplié par 2 etc ..
                    la bouffe moins cher en + grosse quantité

                    d’ailleurs quand on calcul ne serait ce que le seuil de pauvreté.
                    le second adulte ne compte que pour 0,5 unité, ainsi que les autres membres du foyer et même 0.3 pour enfants de moins de 14 ans.


                  • jpm jpm 6 novembre 2013 10:05

                    Pat,

                    tu sembles découvrir le mode de fonctionnement du revenu de base inconditionnel. En effet, le revenu est garanti à la personne indépendamment de ses ressources et de sa situation familiale. Cela ne favorise donc pas les célibataires endurcis qui veulent rester seuls dans leur logement… ce qui quelque part représente une certaine forme de luxe (la cabine solo est toujours plus chère).

                    Maintenant rien n´empêche les gens seuls de se regrouper pour mettre en commun leurs ressources… et sans nécessairement partager leur lit, partager leur loyer, leur électricité, leur abonnement internet et leur repas. On peut même partager des idées… car cela ne coute rien.

                    Pour en revenir à ma proposition d´allocation logement universelle, elle n´a effectivement de sens que s´il est réellement possible de se loger à ce prix la. C´est pourquoi elle doit s´accompagner de l´obligation pour les communes de fournir un quota de logements sociaux accessibles à ce prix la. Evidemment la taille du logement et le prix seront proportionnels aux nombres de personnes composant le foyer… car chacun disposera de sa propre allocation logement universelle.


                  • patdu49 patdu49 6 novembre 2013 11:52

                    Bah tant que tu resteras campé sur ton truc, en considérant le céliba comme un « luxe », t’auras jamais mon adhésion à ton ébauche de revenus universels.

                    ça ressemble trop aux ébauches de Boutin ou de Villepin.


                  • jpm jpm 6 novembre 2013 12:20

                    Admettons que le revenu de base soit de 1000 euros par mois, tu auras donc de quoi vivre en tant que célibataire, mais dans tous les cas, tu finiras par jalouser la situation des couples et des familles… qui eux, auront 2000 euros dans le cas d´un couple sans enfants et 2500 euros pour un couple avec enfant.

                    Il est important de comprendre que la redistribution individuelle et inconditionnelle n´a pas a tenir compte des choix de vie personnels des allocataires. Il ne sera donc plus nécessaire de prouver que tu vis seul, car cela ne changera rien au montant que tu percevras.

                    Maintenant si tu ne fais pas la différence entre les propositions de Boutin (moins de 400 euros par mois) et de Villepin (850 euros mais avec beaucoup de conditions et des montants moindres pour les familles) c´est dommage… mais cela n´empêchera pas le revenu de base véritablement inconditionnel et personnel tel qu´il est proposé dans l´initiative citoyenne… de faire son chemin.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès