Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Taxe à 75% : la « grève » des clubs de football est légitime

Taxe à 75% : la « grève » des clubs de football est légitime

Quel est le point commun entre Resat Dibrani, le père de Léonarda, et le milieu du football professionnel ? Les deux paraissent indéfendables. Le football encore plus indéfendable en particulier depuis la fameuse grève des footballeurs de l’équipe de France à Knysna.

Ne connaissant pas le dossier du plus illustre des citoyens Kosovars, mon propos ici est d’expliquer pourquoi les dirigeants du football français ont des raisons légitimes d’être vent debout contre le projet du gouvernement de taxer les salaires supérieurs à 1 millions d’euros à 75%. C’est ma manière à moi de répondre à la déferlante de critiques virulentes, exessives et trop souvent de mauvaise foi que mon sport favoris connait depuis l’annonce d’une « journée blanche », le 30 novembre prochain. Articles de presses, chroniques à la radio et à la télévision, interviews d’hommes politiques de droite et de gauche (les premiers trop heureux de taper sur des joueurs de couleurs et les seconds sur des frimeurs qui roulent en Ferrari). Les attaquent fusent de toutes parts mais avec un point commun ; leurs auteurs ne connaissent pas leur sujet mais ne peuvent pas résister à l’opportunité qui leur est offerte d’être pour une fois « en phase » avec l’opinion publique.

Quelques points techniques pour mieux comprendre ce conflit :

- Il ne s’agit pas d’une grève mais d’un lock-out des entreprises. Les salariés (du footballeurs aux jardinierx toucheront l’intégralité de leurs salaires). Les matchs ne seront pas annulés mais reportés à une date ultérieure.
- La taxe de 75% sur les salaires supérieurs à 1 millions d’euros ne s’applique pas à l’intégralité du salaires mais à la tranche supérieure à ce montant. Ce n’est pas le salarié qui paiera cette taxe mais son entreprise.
- Le montant total de la taxe est plafonné à 5% du chiffre d’affaire par entreprise. Un petit tour de passe-passe de dernière minute pour calmer les inquiétudes des dirigeants des clubs de foot en limitant la facture…une mesure qui au final est plus perçue comme une faiblesse du gouvernement que comme un acte de pragmatisme.
- Monaco est un Etat indépendant, les reformes fiscales françaises ne s’appliquent donc pas directement au club de Monaco.

L’effet de ruissellement

On peut légitimement s’étonner que la totalité des clubs professionnels se soient mobilisés pour un combat qui ne concernerait que 5 ou 6 clubs de Ligue 1. En l’état actuel des choses, le PSG paierait 20 millions d’euros, l’OM, Lille et Lyon environ 5 millions. La majorité des clubs de la Ligue 1 se situant sous le million de taxes à payer dont six qui ne paieraient rien. Cette analyse rapide fait fi de l’effet de ruissellement entre les clubs riches et les clubs, relativement, pauvres et des solidarité économiques mise en place dans le football en particulier entre le football professionnel et le football amateur. Même clubs non soumis à la taxe de 75% auront à subir des pertes de recettes lié au désengagement de leurs sponsors, à la baisse prévisible des redevances payées par les chaines de télé et à une baisse des recettes de billetteries.

Beaucoup de voix affirment que pour échapper à cette taxe les clubs n’ont qu’à revoir à la baisse les salaires des meilleurs joueurs. Une telle politique conduirait à la fuite des meilleurs joueurs vers les championnats anglais, espagnoles, italiens ou allemands. Une baisse du niveau de la ligue d’élite aurait des conséquences significatives sur les recettes des clubs de football, même si il est très difficile de les chiffrer. 2/3 des recettes proviennent des droits télé, 20% des sponsors et un petits 10% du publics. Si l’on veut éviter le syndrome scandinave (les publics suédois, norvégiens et danois ont plus d’intérêt pour Manchester United, Liverpool ou Chelsea que pour leurs championnats nationaux) le championnat français doit être sportivement compétitif face à ses principaux concurrents européens.

Les clubs de sports, contrairement aux banques ou aux joueurs de tennis, ne peuvent envoyer leurs traders à Londres ou avoir des joueurs qui élisent domicile à Monaco. Encore que dans le passé on a vu des équipes de sports collectifs aux U.S.A. changer de villes pour des raisons financières. Les Houston Oilers ont quitté le Texas pour s’installer à Memphis en 1997.

Une idée revient en boucle, les actionnaires des clubs de football sont tellement riches, on pense bien évidemment au Qatar, qu’ils n’hésiteront pas à remettre au pot en cas de perte. Cette idée un peu naïve car même les riches savent compter et sont sensibles à la qualité de leurs investissements et à la notions de rentabilité financière…c’est peut-être même avec cette philosophie qu’ils sont devenus riches ou qu’ils le sont restés. Cette musique qu’on peut entendre ignore totalement les nouvelle règles de Fair play financier que l’UEFA a mis en place sous l’impulsion d’un Français, Michel Platini, et qui limite grandement la possibilité pour un actionnaire de renflouer à fond perdu un club de football.

Une autre idée occupe aussi beaucoup certains esprits ignorants, le milieu du football a des revendications égoïstes et il n’y a aucune raison d’accepter des dérogations, toutes les entreprises doivent être traitée sur un pied d’égalité. Par nature une revendication catégorielle est toujours plus ou moins « égoïste ». Les Bretons qui manifestent actuellement contre l’Eco-taxe demandent bien une dérogation pour la …Bretagne et ne remettent nullement en cause les investissements dans les infrastructures de transports que l’Etat prévoit de lancer dans leur région avec l’argent collecté par la même taxe mais appliquées aux autres régions de France. Nos amis Bretons ont déjà obtenu une ristourne de 50% sur cette taxe et personne ne s’en émeut. Le même raisonnement est valable pour les cheminots de la SNCF ou les aiguilleurs du ciels.

Une taxe absurde pour l’économie toute entière

Ce n’est pas l’idée de taxer les footeux qui est absurde mais cette taxe à 75%, dans un monde ouvert et dans une Europe régit par la régle de la libre circulation des biens, des capitaux, des hommes et donc des talents, qu’il l’est. Si le MEDEF s’est assez peu mobilisé contre cette taxe c’est que ce syndicat sait que ses rares adhérents qui offrent de tels salaires ont déjà trouvé la parade à 2 ou 3 heures de Paris en TGV par exemple.

Le sport en général et le football en particulier, surtout en France, pâtit toujours de son image d’activité parasitaire car subventionnée avec l’argent public (ce qui n’est quasiment plus le cas pour les gros clubs) et offrant des revenus immérités à des gamins incultes et arrogants alors qu’un changement radical s’est opéré depuis au moins 15 ans. Le foot est une composante essentielle de l’économie de l’entertainment et doit être considérer avec le même respect que l’industrie du cinéma ou de la création de jeux vidéo.


Moyenne des avis sur cet article :  1.65/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 28 octobre 2013 09:07

    Aucun commentaire à faire sur ce type d’article totalement déconnecté de la vraie vie comme les salaires de ces personnes.


    Philippe

    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 29 octobre 2013 18:33

      le taulier soit tu te shootes au 14’°

      SOIT TU REGARDES TROP DE MATCHS DE FOOT A LA TELE en fumant ton foin ;; ;de pelouse !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Roy Bean Roy Bean 28 octobre 2013 10:20

      Je trouve injuste les votes négatifs sur cet article.

      De prime abord, défendre les clubs peut parâitre choquant.
      Mais si l’on se place au niveau des clubs et du contexte du football européen cela l’est beaucoup moins...
      Il ne faut pas analyser avec l’émotion mais la raison, la situation du foot n’est pas comparable et « hors normes » mais elle a sa logique aussi et le débat ne mérite pas des invectives sans écouter des arguments rationnels...

      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 28 octobre 2013 14:13

        Tout-à-fait !
        (à ce stade là -c’est le cas de le dire- je ne contredit plus, ça pourrait mal tourner)


      • Yohan Yohan 28 octobre 2013 10:53

        Les clubs font vivre des secrétaires, des jardiniers, des éducateurs....bref, pas de des footballeurs qui eux ne seront pas impactés par cette taxe. Les clubs la répercuteront probablement sur les salaires des joueurs, dont certains iront voir ailleurs, mais aussi et surtout sur leur personnel. 

        Taxer pourquoi pas, mais pour quoi faire. Si l’Etat est vorace, c’est qu’il créé trop d’emplois improductifs qui obligent à taxer le productif. Evidemment, vu la haine entretenue du foot, c’est le bouc émissaire idéal. Moi je foot, je m’en tape, ce qui m’intéresse c’est l’économie et l’emploi.

        • Croa Croa 28 octobre 2013 11:59

          « qui obligent à taxer le productif. »

          En quoi un joueur de foot est-il plus productif qu’une secrétaire ? smiley 


        • appoline appoline 28 octobre 2013 11:05

          Décidément le 75 % titille notre toutmou 1er. J’ignore ce que ce chiffre lui a fait mais le bougre s’acharne. Peut-être est ce parce qu’il est à 75 % président de la république


          • Le taulier Le taulier 28 octobre 2013 11:09

            Peut-être qu’il a pris les deux premiers chiffres de son code postale. Et puis si il avait choisi 69, cela aurait trop prêté le flanc aux blagues salaces.


          • Yohan Yohan 28 octobre 2013 11:17

            Taxer à 75% n’a aucun fondement économique, ni même social, c’est juste un fondement idéologique et l’idéologie, c’est ce qui anime et nourrit la vie politique à gauche. Vu de l’étranger, nous passons pour des débiles et des rigolos avec toutes nos taxes. Regardez ce qui se passe en Espagne ou au Portugal, ils sont dans la merde... mais au moins, ils réfléchissent et ne s’embarrassent pas quand il s’agit de faire revenir l’argent chez eux. Les portugais offrent aux français retraités qui s’installent chez eux d’être entièrement exonérés d’impôt sur le revenu pendant dix ans. C’est simple et intelligent. Nous, en France nous préférons compliqué et con.


          • Croa Croa 28 octobre 2013 12:04

            « Et puis si il avait choisi 69, cela aurait trop prêté le flanc aux blagues salaces. »

            Ils sont pervers à Lyon ? (Merci de nous renseigner sur ce coin d’entre les montagnes de l’autre coté du pays !)


          • Fergus Fergus 28 octobre 2013 13:02

            Bonjour, Yohan.

            La connerie a été d’instituer cette taxe à 75 % alors que ce qu’il fallait faire était de porter la part supérieure de l’impôt sur le revenu à 50 %.


          • Yohan Yohan 28 octobre 2013 13:31

            Bonjour Fergus

            Tout à fait

          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 28 octobre 2013 14:16

            lol... Fergus... Vous auriez pas mal de monde avec les footeux alors...


          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 28 octobre 2013 14:17

            Mais notez que je vous approuve complétement !  :->


          • Fergus Fergus 28 octobre 2013 14:31

            Bonjour, Manu.

            « Pas mal de monde avec les footeux » ? Pas tant que cela car la tranche supérieure ne concerne que des revenus déjà très élevés. Qui plus est, il faut rappeler que les personnes qui y seraient assujetties le seraient uniquement pour la part de leurs revenus supérieure à 150 000 euros (en admettant que l’on garde la même référence que celle qui s’applique à l’actuelle tranche de 46 %). 150 000, soit en tenant compte des abattements divers pas loin de 180 000 euros de revenu annuel, autrement dit environ 15 000 euros par mois, soit près de 15 fois le SMIC !


          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 28 octobre 2013 14:33

            bjr,
            un instant, je cherche une image et je reviens...


          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 28 octobre 2013 14:39

            la voilà :
            http://versounmondonuovo.files.wordpress.com/2013/10/credit-suisse-repartition-richesses20-5d3ad.jpg?w=716&h=1001

            La même image limitée à la seule France doit donner quelque chose d’approchant avec une accentuation des extrèmes. En tous cas elle illustre mon propos.


          • Inquiet 28 octobre 2013 11:17

            Je vais tenter encore une fois d’expliquer la situation, même si j’ai des doutes sur la compréhension quand on refuse d’appliquer le même niveau de compassion envers le peuple qu’envers les nantis :


            Le monde (et pas uniquement la France) est dans une situation où on explique à longueur de journée aux moins bien lotis (les pauvres, le peuple, le monsieur et madame « tout le monde ») qu’il va falloir faire des efforts.

            L’argument utilisé par et/ou pour « monsieur tout le monde » et en substance de dire à destination de nos bourreaux de la finance, que si on n’a plus d’argent on ne peut plus consommer (loi de l’offre et la demande basique).

            Or il s’avère que cet argument ne passe pas la frontière des commentaires autorisés par nos médias mainstream.

            Par contre, l’argument du « ruissellement » (les riches finiront pas la force des choses à arroser les moins riches même par inadvertance : loi dite de la « main invisible du marché »), lui ne souffre aucune contestation de la part des médias mainstream, alors que la crise hérite bien évidemment de cette politique du « laisser-faire » (subprimes).

            Je ne vois pas pourquoi, 
            d’un coté on ne devrait pas faire confiance à la loi de l’offre et de la demande qui veut que quand les gens n’ont plus suffisamment de pouvoir d’achat ils ne consomment plus et que si on ouvre les robinets se remettent à consommer davantage (pas ou peu d’épargne donc l’argent part quasiment totalement dans la consommation),
            et d’un autre coté on devrait faire une confiance aveugle à la théorie du ruissellement (ou main invisible) qui se base sur la volonté ou pas du riche à consentir à investir (consommer) alors que son excédent de liquidité ne lui permet pas de vider son compte en banque mensuellement et que si sa fortune varie à la marge cela ne change rien à son train de vie (ait-je besoin d’acheter 10 Ferrari, j’ai que 2 mains et 2 pieds).

            Et là il ne s’agit que de contester le bien fondé de théories, car c’est encore pire avec l’injustice de la vie de tous les jours :
            car pour faire accepter que monsieur « tout le monde » va devoir payer, se priver, travailler plus en étant payé moins, être moins bien soigné tout en étant moins bien remboursé ... on va lui expliquer qu’on n’a pas le choix, il faut faire des efforts.

            Mais pour les clubs de foot ou autres richards, faire des efforts c’est scandaleux, criminel et inefficace et voir même contre productif ? De qui se moque-t-on ?

            Il serait productif d’empêcher les gens de consommer ou pire, de se soigner, mais de ne plus avoir des joueurs à niveau international dans la ligue 1, ça serait improductif ?

            Franchement, j’adore regarder des matchs de foot, mais si on pouvait améliorer le service public notamment l’hôpital et la santé, en faisant un peu plus payer les « passe-droits » d’aujourd’hui, je suis prêt à renoncer au championnat sans verser une seule larme.

            D’ailleurs, ce serait un sacrifice que je consentirais plus aisément à faire que la santé par exemple. Et vous ? smiley


            • Yohan Yohan 28 octobre 2013 11:23

              Admettons. Dans ce cas, il fallait taxer les footballeurs qui gagnent trop taxer normalement les clubs, parce que pour le coup c’est bien l’inverse qui a été fait.


            • Croa Croa 28 octobre 2013 12:10

              « Dans ce cas, il fallait taxer les footballeurs qui gagnent trop »

              ça se discute :  Est-ce que les clubs sont raisonnables de verser des salaires pareils ? ASSUREMENT NON ! C’est donc normal de les taxer.  smiley


            • Croa Croa 28 octobre 2013 12:16

              Le cinéma n’est pas seulement divertissant : c’est aussi culturel. Il y a certes des exceptions et celles qui sont évidentes ne sont pas soutenues et même taxées (le porno par exemple.)

              Le foot professionnel est seulement un divertissement.


            • Fergus Fergus 28 octobre 2013 14:04

              Bonjour, Croa.

              Et un divertissement qui, de plus en plus gangréné par le fric au fil du temps, a totalement oublié l’esprit sportif.


            • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 28 octobre 2013 14:18

              re-salut,

              « Esprit sportif » a tendance à devenir un oxymore, m’aurait soufflé Paul Villach...


            • Fergus Fergus 28 octobre 2013 14:34

              @ Manu.

              Hélas !


            • LeS_GeNs LeS_GeNs 29 octobre 2013 09:07

              Le football, c’est un peu les arènes romaines des temps modernes.

              Celles ci n’étaient pas plus culturelle, alors qu’il existait le théâtre en même temps.

              Le divertissement sert à apaiser les souffrances des plus mal lotis par la société.
              Il est donc important d’y mettre beaucoup d’argent, sinon, ces gens pourraient se révolter !
              OMG !!

              Je suis d’accords avec l’article, la façon de présenter les choses me parait biaisée et n’apportera jamais de réflexion réellement constructive.
              A partir du moment où les gens veulent garder le football (et économiquement il n’a forcément pas que des mauvais côtés) il n’est pas si honteux de vouloir conserver sa force concurrentielle vis-à-vis des autres pays d’Europe. Tout a dérapé, mais la france n’est pas seule responsable. Le problème est global. Si nous voulons régler le problème juste en france, on tue le football français.
              Alors soit on le fait clairement, soit on ne fait rien ou au moins pas de cette façon.
              Ce n’est que mon avis...

            • bakerstreet bakerstreet 28 octobre 2013 12:30

              Mais d’où vient ce pied invisible du marché du foot ?


              • credohumanisme credohumanisme 28 octobre 2013 12:45

                Que cette taxe à 75% soit économiquement absurde je vous le concède volontiers. Même au PS on reconnait qu’elle est symbolique.

                Mais dès lors quelle a été décidée, au nom de quoi en exonérer les clubs de football ?

                Vous le mentionnez discrètement et les médias se font sur le sujet tout petits, mais la réalité c’est que les clubs de foots n’ont pas attendu la prochaine réunion avec Hollande pour bénéficier d’ores et déjà d’un abattement substantiel.

                Ce que l’on se garde bien de nous faire savoir, aucun politique et quelques rares médias l’évoquent, c’est que le football a déjà obtenu un très avantageux aménagement de cette taxe.

                Il a été annoncé la semaine dernière un plafonnement à 5% du chiffre d’affaire. Le prélèvement global qui devait être de l’ordre de 87 millions ne sera finalement que de 44 millions.

                Ainsi le PSG ne paiera que 19 M€ sur 43 M€, l’OM 5,2 M€ au lieu de 13 M€ ... etc

                Le lobbying actuel n’est pas fait pour payer moins (c’est déjà acté) mais pour payer encore moins ... la désinformation bat son plein.

                Source : http://www.lexpress.fr/actualite/sp...
                (Voir en particulier le tableau qui démontre également que ce sont les gros clubs seuls qui bénéficieront de cet avantage.)

                Ces 43 millions accordés en douce sur le coin d’une table enlèvent toute la valeur symbolique de cette mesure, concrétisation malheureuse d’une promesse démagogique de campagne.


                • Luc le Raz Luc le Raz 28 octobre 2013 13:05

                  "les clubs n’ont qu’à revoir à la baisse les salaires des meilleurs joueurs. Une telle politique conduirait à la fuite des meilleurs joueurs vers...« 

                  Prochain championnat du monde de foot Liechtenstein vs Antigua smiley
                  Question depuis quand ce sont les employeurs qui paient les impôts de leurs employés ? Si c’est nouveau les média n’en n’ont pas fait état. Il y a des millions de gens qui vont faire »ouf«  ! Certain qu’ils vont se ruer pour acheter des billets pour aller voir les  »Nabila" du ballon rond. smiley


                  • Fergus Fergus 28 octobre 2013 14:08

                    Bonjour, Luc.

                    La fuite des meilleurs joueurs, on n’en vraiment rien à faire. D’autant plus que les équipes professionnelles ne sont déjà plus, depuis belle lurette, représentatives des villes où elles sont implantées. Prochaine étape, le nom des clubs : Priceminister FC, US Leclerc, Qatar FC, etc. 


                  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 28 octobre 2013 14:20

                    De toutes façon, on n’en veut plus comme avant centre, il est trop gros, Depardieu.
                    Il jouera contre l’Ukraine ?


                  • Pyrathome Pyrathome 28 octobre 2013 13:47

                    L’auteur met moins d’énergie à défendre des ouvriers ou employés que des guignols millionaires jouant à la baballe et qui ne servent strictement à rien....
                    Ces guignols payés comme des nababs à contrario des infirmières ( par ex ) payés au lance pierre,
                    c’est bien là qu’on voit que le monde de l’auteur marche sur la tête.....
                    75 % au delà d’un million d’euros, ils sont bien gentils encore !....
                    Moi, je les taxerai 100 % au delà de 10 000 euros/mois, et pas que les footeux....


                    • Le taulier Le taulier 28 octobre 2013 16:40

                      Quand je defends les clubs de football je défend avant les « petits » qui n’ont pas les moyens de rebondir de de se retrouver une bonne place à Madrid, Barcelone ou Londres.


                    • Yohan Yohan 28 octobre 2013 20:04

                      Et qu’est-ce que tu fais toi pour les infirmières et pour les sage femmes qui sont en grève depuis 15 jours, Qu’a fait notre bon papy Mougeot pour les aider hein ? Beaucoup de bla bla, peu d’actes


                    • Pyrathome Pyrathome 28 octobre 2013 23:01

                      Et qu’est-ce que tu fais toi pour les infirmières et pour les sage femmes qui sont en grève depuis 15 jours ?

                      Augmentation de 50 % directement prélevé sur tous les millionnaires du ballon et du caca et ses 40 voleurs....

                      Qu’a fait notre bon papy Mougeot pour les aider hein ?

                      Rien, papy Mougeot, c’est juste un boulet qui a servi à éjecter l’autre quille à talonnette.........


                    • buratino buratino 28 octobre 2013 14:35

                      Les mots fair-play et Platini ensemble, ça fait froid dans le dos. Cette raclure de chiotte qui faisait des sauts de joie après avoir marqué un pénalty bidon en finale de CL 1985 sachant qu’il y a avait 39 cadavres à proximité, il n’a pas boycotté le mundial 1978 cette merde, il est allé chez le général Videla !


                      • Le taulier Le taulier 28 octobre 2013 18:47

                        Et toi quand tu passes tes vacances à l’ètranger tu privilégies le prix que t’offre ton tour operateur ou le respect des droit de l’homme du pays que tu veux visiter ?


                      • buratino buratino 30 octobre 2013 17:20

                        Rien à foutre du prix, je ne cours pas après l’argent comme ce nullos


                      • bakerstreet bakerstreet 28 octobre 2013 15:09

                        Au dela du football, profitons de l’occase pour revenir sur les salaires insensés....L’argent ne vient pas de nulle part, mais de la plus value dégagné par le travail des autres.

                        Marx, avant centre de talent de la pensée économique et sociale avait éclairé un peu les ténèbres avant qu’elles ne referment, après avoir bénéficié d’une passe d’Engel.


                        Il faut des règles pour jouer, et ça même le foot le sait. Quoique voilà que ce n’est tout de même pas un hasard que ce sport soit si médiatique, il est la représentation parfaite des dérives d’une société autistique, privilégiant le court terme, la tromperie, la jorbardise et le mercantilisme à tout crin.

                        Sans aucun doute il induit par effet de retour centrifugé, une violence qui se reporte hors des stades, dans des valeurs qu’on aurait qualifié il y a trente ans, de carrément primitives : La meute, la violence, l’hystérie, le racisme, l’idolatrie......
                        Bref, des valeurs FACHISTES !

                        Sans doute que ça ne couterait pas si cher que ça, de frapper fort : Dissolution de ces clans mafieux, c’est à dire s’attaquer à l’argent, la fibre de la guerre.
                        Limiter donc les salaires à 10000 euros maximum.
                        Refus de participer aux coupes d’europe, ces aberrations justifiant l’alignement sur les autres, voir la surenchère.

                        J’entends les rires, n’empêche que toute l’europe des gens normaux nous envierait !
                        Qu’importe, celle des beaufs et des holligans


                        • Le taulier Le taulier 28 octobre 2013 16:28

                          « Refus de participer aux coupes d’europe »

                          C’est ça ! Je serais capable de me lever en pleine nuit pour voir un OL vs Barca par contre je n’allumerais surement pas la télé pour un PSG-Evian même un dimanche après pluvieux d’automne.


                        • bakerstreet bakerstreet 28 octobre 2013 16:43

                          Le taulier


                          Réflexion typique d’une dépendance forte à cette drogue dure.
                          Les crampons des godasses ont gagné le cerveau.
                          Si vous avez acheté une maillot de barca, c’est préocupant.
                          Si vous prenez Messi pour un messie, c’est foutu pour vous !

                          Une seule solution pour vous en sortir
                          Ecoutez le Messie d’Handel, trois fois par jour, avant d’aller jouer au foot avec des copains, ou faites un tour de vélo. 
                          Cela devrait tout doucement vous recalibrez
                          Après vous vous sentirez soulagé, vous direz, « comment ai je pu sombrer à ce point ! »
                           
                          Quand à l’’eau de Thonon gaillard 
                          Elle vaut bien mieux qu’un shoot espagnol !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès