Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Taxe Lescure : pourquoi les géants du Web doivent payer

Taxe Lescure : pourquoi les géants du Web doivent payer

En recommandant l'instauration d'une taxe sur les smartphones qui visera en premier lieu les géants du Web, le rapport Lescure vise à faire contribuer au financement de la culture... les grands gagnants du passage au tout-numérique. Une piste séduisante pour éviter la faillite annoncée des industries culturelles.

François Hollande tiendra-t-il la barre de son pédalo face à la conjonction d'intérêts des oligarques du Net ? En s'en prenant frontalement à Microsoft, Apple, Google, Samsung (et demain Facebook), Pierre Lescure a mis un coup de pied dans la fourmillière numérique.

Pourquoi des fabricants de Smartphones payeraient-ils pour le financement de la culture ? Pour comprendre le raisonnement de l'ancien PDG de Canal+, il faut comprendre les racines de la révolution numérique et leur impact sur la création culturelle.

L'émergence du Web (téléchargement et streaming notamment) a fit voler en éclat les modèles éconnomiques traditionnels de la création. Musique. Cinéma. Jeux vidéos. Aucun secteur n'a été épargné par cette lame de fonds.

Et pendant que les artistes devaient réinventer leur métier et diversifier leurs activités (ce qui n'est pas un mal en soi), les géants du Web, Apple (iTunes) et Google (Youtube) en tête ont fait leur fortune sur les ruines encore fumantes de l'ancien modèle.

Qu'il s'agisse d'Apple qui commercialise à perte des morceaux de musique pour s'assurer la part du lion sur les ventes d'appareil ou Youtube qui empile les milliards en pillant les oeuvres musicales et vidéos des artistes, il est plus que temps que les géants du Web contribuent au financement de la création culturelle.

Paradoxalement, et alors que tous les autres acteurs du secteur de la création sont exsangues, cette taxation (qu'on annonce déjà très margiale) n'aura aucun impact sur leurs marges.

La mission Lescure propose que son taux soit très bas (1 %) et son assiette très large (8,6 milliards d'euros, soit les ventes des principaux terminaux en 2012). Son rendement serait alors de 86 millions d'euros.

Un problème toutefois. Et si au final les consommateurs se retrouvaient à payer l'addition ? Une possibilité qu'on ne peut hélas pas balayer du revers de la main...


Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 14 mai 2013 12:34

    ben voyons
    la rente est bonne, on continue


    • Cocasse Cocasse 14 mai 2013 13:03

      Si on me disait « financer des produits de divertissement standardisés et exportables », passe encore je comprendrais, mais « la culture »... smiley smiley smiley 


      • kane85 kane85 14 mai 2013 14:24

        Il n’y a pas de si : les consommateurs payeront la facture !!!!!! Il en a toujours été ainsi !

        Le financement de la culture ? Vous parlez des Majors qui lancent des « savonnettes » aussitôt oubliées et vendent leur daube hors de prix ? Non ?

        Vous parlez de quel financement ? Merci de dévellopper !

        Parce que j’ai un film en cours de montage et que je vais utiliser des musiques traditionnelles Indiennes qui ont plus de 1000 ans d’âge pour être tranquille !! Puisqu’il m’est totalement impossible de payer quelque droit d’auteur que ce soit et que je ne risque pas de toucher un seul centime d’aide sur ce que je suis en train de créer !!... Je sais qu’on aide beaucoup la création individuelle en France (dérision) !

        Par contre le directeur de la sacem touche 600 000 euros par an et les 10 plus gros salaires se partegent 2,5 millions d’euro... (voir ici) ! On voit où va l’argent des « aillant droit » !! Il n’est pas question que je leur donne un seul sou !

        La création culturelle ? Vous rêvez ou quoi ! On ne peut même plus faire la moindre variation sur quelque musique que ce soit pour renouveller un peu les choses à moins de payer des fortunes pour en avoir le droit !!! Qui peut se le permettre aujourd’hui ? En tout cas pas le petit musicien de génie qui n’a pas un radis en poche. C’était pourtant comme cela que les choses évoluaient et se faisaient avant que les droits d’auteur se mettent en place de telle manière qu’on ne puisse plus rien faire ! Aujourd’hui, Johnny halliday ou eddy Mitchell ne pourraient pas exister tellement ils ont pillé les musiques américaines de l’époque ! Quant à inventer du tout au tout... Je vous attends...

        La culture, mon bon monsieur, c’est pour ceux qui peuvent payer ! Les autres n’ont qu’à rester ignares !

        J’ai connu l’époque ou on entendait de la musique à la terrasse de chaque troquet ! Où chaque marché était animé par les mairies ! Où faire de la musique dans la rue était normal et où toute fête communale qui se respectait était noyée par des flots de notes prises à tous les créateurs de France et de Navarre (si ce n’est du monde)... C’était joyeux, on riait et dansait !! On vivait !

        Maintenant, on a droit à des réunions tristes ou un pâle agent de communication nous exorte à aller admirer tel ou tel stand en vociférant dans un micro des choses débiles qui vrillent les oreilles et donnent plutôt envie de partir le plus vite possible... C’est mort, terne et déprimant !

        Cherchez l’erreur !!! ................ Des droits d’auteurs tels pour quelques minutes de musique que les communes ne peuvent plus se le permettres ! Encore moins les particuliers !!!

        Voilà comment on tue la culture !!! Pourtant, à l’époque, Johnny ne se plaignait pas qu’on puisse l’écouter « siffler le train » à tous les coins de rue !!!!


        • Le421 Le421 16 mai 2013 08:37

          Ambiance globale du pays... Les haut-parleurs qui égayaient les rues (et faisaient râler les mitoyens au passage, je connais bien le problème, j’en ai installé suffisamment) ont été remplacés par des caméras de surveillance qui, pour certaines, permettent de dresser des pv sans déplacer qui que ce soit.
          Beaucoup plus rentable !!
          Connerie ambiante, oui.


        • HELIOS HELIOS 14 mai 2013 19:26

          ... moi, je suis republicain !

          et en republique, le mecanisme de prelevement sur les citoyens s’appelle l’impot... mais ce n’est pas tout. Vivre ensemble c’est accepter un contrat commun, ce contrat, en France toujours, c’est la democratie representative.
          L’impot plus la democratie representative imposent que tout impot soit prelevé sans aucune distorsion et qu’il aille abonder le pot commun des ressources de l’etat. Puis, l’usage de l’argent recueilli par les impots, TOUS, les impots, soit affecté selon une decision votée a chaque exercice par la representation nationale.

          En proposant une taxe sur tout et n’importe quoi, aujourd’hui une taxe sur les smartphones dont le produit irait a la culture n’est plus dans le contrat republicain !

          Dans le contrat republicain, je n’ai pas directement mon mot a dire sur l’usage de cet argent, parceque mon deputé a voté pour moi les lignes budgetaires.
          Avec cette taxe, mon deputé n’a pas voté ni la quantité, ni la destination des fonds recueillis et donc je suis en droit de choisir moi même a qui va etre distribué l’argent....

          Et je ne veux pas qu’un seul centime aille a des artistes qui n’en n’ont pas besoin, qui demenagent hors de France ou qui font de la musique, des films ou des oeuvres que je n’aime pas... ou qui ne votent pas comme moi, sont blonds, grands, petits, peut-etre cons, peu importe la raison, c’est mon choix.

          Cette taxe est parfaitement antirepublicaine, en plus d’etre structurellement discriminatoire et fortement douteuse en terme d’efficacité.


          • C.C. C.C. 15 mai 2013 11:44

            J’aimerai bien que l’on m’explique comment on va « faire payer Youtube » en créant une taxe sur les téléphones portable qui sera naturellement directement répercuté sur le prix d’achat des appareils (déjà prohibitif, de toute façon ... dans ces gammes de prix là, on est plus à 5 ou 6 euros près).


            • Le421 Le421 16 mai 2013 08:43

              Hollande va finir par supprimer Hadopi !! Elle est excellente celle-là... J’y avais pas pensé. Au lieu de Hadopi, c’est un organisme genre CSA qui enverra directement des prunes aux contrevenants. Ca rapportera plus car Hadopi, c’était des avertissements qui te rappelaient que ce n’est pas bien de télécharger, du moins en gardant la même adresse IP !!  smiley
              ’nous prennent pour des jambons, c’est pas possible.
              Alors, tu crève de faim, t’as pas de sous, et on te fait défiler dans un marché ou t’as que des bonnes choses à portée de main dans les étalages. Et un flic derrière qui te dis : « on regarde, on ne touche pas !! »
              T’as raison Léon !!
              Bon courage à ces bandes de nazes...


              • Le421 Le421 16 mai 2013 08:46

                Dire que quand j’avais quinze ans, on se copiait des disques des « Deep Purple » ou de « Led Zeppelin » sur des K7 qu’on se passait les soirs de fêtes !!
                Délinquants dès le plus jeune âge !! C’est sûrement pour ça que ces groupes ont coulé.  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès