Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Total(ment) indécent !

Total(ment) indécent !

Ce matin, alors que nombre de français se rendaient sur leur lieu de travail, les médias annonçaient tous en cœur le chiffre énormissime des bénéfices réalisés par l’entreprise Total, notre fleuron du secteur des hydrocarbures, soit 14 milliards d’euros tout rond ! Qui dit mieux, personne puisque c’est un record absolu à ce-jour pour une entreprise hexagonale. Alors que Laurence Parisot, la matrone des patrons, jubilait à cette annonce, pensez-vous, en ces temps de rudesse économique, comment ne pas se satisfaire d’un tel résultat ? Il faudrait être bien déraisonnable pour condamner telle performance, ou alors, tout simplement smicard, rmiste, ou autres minimalistes du système.

Dix fois plus que la généreuse, mais encore hypothétique, somme annoncée par Nicolas Sarkozy lors de sa piètre prestation télévisuelle de la semaine dernière, lorsqu’il affirmait que les intérêts que produiront les prêts faits aux différentes officines bancaires seront redistribués aux ménages les plus modestes. Ce rapport donne la mesure du gigantisme affiché par le premier groupe pétrolier français, « 4e groupe pétrolier intégré international côté dans le monde » [1] selon l’autoprésentation faite sur le site officiel. Présent dans 130 pays, comptant dans ses rangs 96400 collaborateurs (ni ouvriers, ni employés, encore moins de précaires, contractuels ou autres catégorie peut valorisante), Total est bien entendu une entreprise « animée par une volonté permanente de transparence, de dialogue, et de respect des autres », il va s’en dire ! De plus, « L’ambition du Groupe est de répondre aux enjeux de l’ensemble de ses métiers en terme de valorisation des ressources naturelles, de protection de l’environnement, d’adaptation de ses opérations à la culture des pays accueillant ses activités et de dialogue avec la société dans son ensemble », vous ne rêvez pas puisqu’on a ici affaire à une entreprise totalement décomplexée, dont le plan de communication ne recule devant aucune formulation pieuse pour lisser une réalité souvent dénoncée par nombre d’observateurs avisés [2]. Au pays des royalties opaques, les turpitudes ont les moyens de leur discrétion, les silences complices n’ont aucun mal à trouver preneur.

Pour autant, selon certains, le groupe agit au nom des intérêts géostratégiques français, il est donc particulièrement mal venu de se plaindre alors que cette richesse vient, même virtuellement et tout naturellement, alimenter le PNB national. Dés lors, inutile de faire la fine bouche sur la nature réelle de ce résultat qui fait claironner et trompéter Laurence Parisot, cette dernière s’empêchant de divulguer que ces bénéfices sont essentiellement réalisés sous la forme de rentière, comme l’explique sans ambages François Carlier [3] dans une interview donnée ce-jour sur le site de Libération. Elle oublie aussi que ce chiffre prestigieux est le résultat de la flambée historique du cours du baril de brut qui a avoisiné 150 dollars cet été, plombant à la fois le portefeuille des français mais aussi la balance commerciale du pays dont le piètre résultat doit beaucoup à cette donnée.

Mais alors, que faire d’une telle somme ? En premier lieu, rémunérer les actionnaires qui vont se partager en dividendes la modique somme de 5 milliards d’euros, soit un peu moins que la somme allouée au revenu minimum d’insertion versée à pratiquement 1,2 million de personnes [4]. Ce qui peut donner un ordre de grandeur, un point de comparaison, même si cela n’est pas raison. Pour le reste de la somme, elle sera allouée aux investissements afin d’accroître encore une domination déjà gargantuesque. Au 1er Janvier 2009, l’entreprise avait 12,3 milliards d’euros en trésorerie, bien loin de la pénurie de liquidités, les caisses de Total sont pleines d’or, à ne plus savoir quoi en faire, alors que le PIB du Rwanda n’est que de 1,7 milliards de dollars, ce qui illustre parfaitement l’état de la répartition des richesses dans le monde [5].

Mais que fera Nicolas Sarkozy, chantre de la moralisation du capitalisme, obligera-t-il l’ogre de la chimie et des polymères à investir dans les énergies renouvelables, notamment dans la recherche car la France se situe bien loin dans le classement des nations sur ce segment pourtant porteur d’avenir, et les japonais ne s’y trompent pas. Ou bien soutiendra-t-il la proposition évasive faite par Martin Hirsch qui voudrait que Total investisse une partie de ses bénéfices dans des « systèmes d’intérêt général qui créent de l’emploi », ce dernier invitant même, fort naïvement par ailleurs, Christophe Margerie [6] à pousser la porte de son bureau ministériel.

À l’évidence il n’en sera rien, la somme ayant déjà été ventilée aux quatre vents des intérêts premiers du groupe qui, de toute les façons, œuvre pour l’avenir énergétique de la France, ce qui est autrement important au regard des enjeux sans commune mesure auxquels le groupe doit faire face. Que les français le comprennent et l’intègrent, ils n’auront rien, c’est pour leur bien !

 

[1] Selon le critère de la capitalisation boursière (en dollars), au 31 décembre 2007.

[2] Articles sur Total
 Évaluation éthique de Total

[3] Directeur adjoint des études pour l’UFC-Que Choisir.

[4] RMI, état des lieux. Sous la direction de Michèle Leliévre et Emmanuelle Nauze-Fichet.

[5] Ined

[6] Le parcours de Christophe Margerie.
Illustration Delize


Moyenne des avis sur cet article :  3.59/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

113 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 13 février 2009 10:06

    Je viens de voir l’info , c’est consternant ! http://fr.news.yahoo.com/3/20090213/tbs-economie-largarde-total-f8250da.html et dire que ces gens chipotent quand il s’agit de reparer leurs marées noires ! la ministre est interchangeable avec Parisot !! smiley


    • Alpo47 Alpo47 13 février 2009 11:23

      Le capitalisme pur et dur ou la logique du profit poussé à l’extrème...
      Et la question que je me pose, c’est : Où ont ils trouvé ces 14 milliards ?
      Il doit y avoir des marges tout au long du processus qui mêne à nos réservoirs, mais, in fine, c’est dans nos poches, à chaque fois que nous faisons le plein.
      Ce qui revient à dire que Total, et les autres, pourrait parfaitement réduire ses marges et baisser les prix à la pompe.
      Mais, pourquoi se priver, lorsque tout est permis ?


    • goc goc 13 février 2009 10:14

      ce qui est surtout indecent, c’est la façon dont les petroliers ont fait ces benefices. Les journaleux essayent de nous faire croire que c’est la consequence de la flambée du petrole, alors que ce sont justement les petroliers qui ont artificellement ,fait flambé ces prix

      On se rappel de ces bateaux qui faisaient des ronds dans l’eau, en attendant que les marchés augmentent

      Et puis n’oublions pas que quand Total gagne du fric, l’eta engrange aussi des taxes a gogos


      • LE CHAT LE CHAT 13 février 2009 10:32

        @goc

         l’eta engrange aussi des taxes a gogos

         quand je fais mon plein , je sponsoriserais le terrorisme basque ?  smiley tu m’inquiète !  smiley


      • LaEr LaEr 13 février 2009 11:14

        Comment Total fait ses bénéfices ?
        Moi je citerai 3 exemples :

        1- On demande à la dictature Birmane de fournir des "ouvriers gratuits désignés volontaires" (les esclaves coutent moins cher que les employés). Puis on demande à un symbole médiatique de l’humanitaire de faire un rapport comme quoi "Total ne fait pas ça".

        2- On presse les prestataires de services chargés du transport du pétrole à tel point que l’on se retrouve avec des bateaux pourris qui s’échouent sur les côtes bretonnes au moindre grain. Comme c’est le transporteur qui a un bateau poubelle, et pas le "gentil Total qui lui ne savait rien de l’état de vestusté de ce pétrolier", ben Total n’a pas besoind e payer la réparation complète du préjudice...

        3- On joue sur le pétrole à la hausse et sa situation dominante afin de se faire un max de pognon sur le dos des cons de français...

        Faites comme moi : je ne fous plus un pied chez Total depuis un bout de temps.

        PS : ya encore plein d’exemple sur la façon de se faire un bénéfice hallucinant, comme l’appui de la polique étrangère de l’Elysée, les pots de vin au dirigeants corrompus, etc...



      • hans lefebvre hans lefebvre 13 février 2009 13:12

        C’est tout à fait ce quiç se passe dans la réalité, à quoi s’ajoutent l’ensemble des comportements à la limite de la légalité, comme par hasard dans des régions du monde ou chacun s’accorde à fermer les yeux, corruption quand tu nous tiens !


      • Tonton Tall 13 février 2009 10:21

        Et c’est encore bien moins que les compagnies US copines de Bush qui pompent à fond le pétrole irakien depuis le 1er jour.


        • bulu 13 février 2009 10:35

          Bonjour,

          La scandale, l’indecence n’est pas qu’ils gagnent de l’argent (comme on voudrait nous le faire croire pour cliver l’opinion publique), mais qu’ils ne paient pas d’impôt :

          http://www.lesmotsontunsens.com/total-resultat-12-milliards-de-benefices-mais-ne-paie-pas-d-impots


          • hans lefebvre hans lefebvre 13 février 2009 13:14

            @bulu, très bien vu !


          • snoopy86 13 février 2009 17:06

            bien vu mais pas trés etayé....

            Total comptabilise plus de 14 milliards d’euros d’impôts en 2008.


          • hans lefebvre hans lefebvre 14 février 2009 09:11

            Sur ces 14 miliards d’impôts, une toute petite partie revient dans les caisses de l’État français, l’esseentiel contribuant aux budgets des nations pompées, soyez plus précis snoopy !


          • Castor 14 février 2009 11:40

            et pourquoi voudriez-vous que Total paye plus d’impôts qu’il n’en est dû ?


          • maxim maxim 13 février 2009 10:44

            si j’ai bien compris Mr ’l’auteur ...pour réagir en bon Français ,Total devrait être en faillite et licencier tout le personnel pour ête en phase avec vos idées ....

            pour vous un entreprise qui fait des profits ,c’est anormal ,en France ,on doit obligatoirement voir comme Besancenot ,à bas l’enteprise ,vive la révolution ,on se partage l’argent des riches et tout le monde au même niveau comme à Cuba !

            je ne défend pas Total ,mais on a besoin de rentrées fiscales ,ne serait ce que pour la redistribution ,vous pensez bien qu’entre l’impôt sur les sociétés ,l’impôt sur les bénéfices ,tout çà rentre dans les caisses de l’état !
            qu’est ce que vous voulez à la fin ,que l’on ait des entreprises exangues uniquement pour dire ,si on était au pouvoir ,nous l’extrême gauche ,ça se passerait pas comme ça !

            ou bien ne vaut il pas mieux que nous ayons enfin des entreprises qui fonctionnent en ces périodes ?

            qu’est ce que vous voulez à la fin ? la casse de l’économie ? et après qu’est ce qu’on fait ?

            ah oui ,tout le monde fonctionnaire ,avec les tickets de rationnement ?

            le Rwanda fait 26338 kms2 ,avec environ 4 millions d’habitants ,Kigali la capitale 15000habitants ,pas d’industrie ,uniquement de la culture et de l’élevage pastoral .....

            à quoi celà vous sert il de faire la comparaison de son Pib ,avec le potentiel d’une multinationale parmi tant d’autres ?

            je ne saurais trop vous conseiller d’aller proposer vos services aux Rwandais pour les aider à remonter leur Pib !


            • foufouille foufouille 13 février 2009 12:45

              ca montre qu’une multinationale est aussi puissante que le rwanda

              et vu les benefices, le netat est pas le seul responsable des prix a la pompe
              (meme si une baisse des prix de total representerait pas grand chose avec 80% de taxes)

              en fait le pire est renault qui fait des benefice et demande l’aide l’etat

              http://tf1.lci.fr/infos/economie/entreprises/0,,4253962,00-les-benefices-de-renault-ont-fondu-de-78-en-2008-.html


            • hans lefebvre hans lefebvre 13 février 2009 13:29

              @maxim, personnellement, mais vous l’avez compris, au plan du modèle d’entreprise, j’opte pour la forme coopérative, ou mutualiste, en quelque sorte l’avenir. Ensuite, concernant ces grands groupes, ce qui me dérange profondément c’est l’art et la manière de faire des profits disproportionnés tout autant que l’aspect occulte de tels géants qui ne reculent devant aucune manipulation perverse pour parvenir à leurs fins. Sous prétexte de profits, il faudrait fermer les yeux sur tous les comportements immoraux, sur tous les coups tordus dignes d’attitudes mafieuses etc ...Enfin, libre à vous d’adhérer à la propagande du groupe et au modèle capitaliste qui touche à sa fin, profitez-en, ça ne va pas durer ! Pour ce qui concerne la mise en relief avec le Rwanda, relisez bien la phrase.


            • ASINUS 13 février 2009 13:59

              bonjour maxim , le probleme est que la société Total qui par ailleurs beneficie dans le monde du poids de l atat français ministre ambassadeur pour ces marchés qui beneficie pour sa protection de l etat français
              marine sur zone aide militaire logistique ect ;; extraction de ses employés meme non français " j y ai participé" bref cette magnifique société se debrouille pour ne pas payer ou a minima d impots en FRANCE ;
              je veux bien penser que nous n avons pas la meme vision de ce que doit etre le marché , j aurais cru vous voir plus pointilleux sur ce qui est moral ou pas


            • snoopy86 13 février 2009 15:41

              Asinus

              Total ne payant pas d’impôts c’est simplement une légende...

              Ils en comptabilisent pour plus de 14 milliards.


            • Emmanuel Aguéra LeManu 13 février 2009 10:48

              A propos des bénefices de Total, enfin une bonne nouvelle !

              Je relève dans le web une nouvelle déclaration, cette fois ô combien bienvenue, de mon mon meilleur ami Frédéric Lefebvre, dont l’ecran spammé de porno mafieux est désormais bien connu des habitués d’AgoraVox.

              Je cite : "...Qu’une très grande entreprise française fasse des bénéfices en période de crise, ça ne peut être qu’une bonne nouvelle. 13 milliards de bénéfices, ça veut dire environ 13 milliards d’impôts sur les sociétés pour l’État. Et on a besoin d’argent dans les caisses pour organiser la solidarité..."

              Eh bien voila, soyons rassurés, Total est imposé à 100% (environ).

              Merci Fred, une autre !

              le point.fr


              • Vincent 13 février 2009 11:56

                Pas vriament, le bénéfice annoncé est après impôt,
                en principe les sociétés sont imposées à 35,5 % si elle font un bénéfice supérieur à env 38500 €.
                Je pense que Frédérique lefebvre parler des rentrées de cotisation et impôts enfin la somme totale que devra verser TOTAL aux différents services financier français.
                Ce n’est pas une imposition à 100%


              • hans lefebvre hans lefebvre 13 février 2009 13:37

                Trop fort ce FL !


              • Echo Echo 13 février 2009 10:48

                Heu... !?

                La Parisot, pourquoi vous la prenommez Florence ?



                • hans lefebvre hans lefebvre 13 février 2009 13:41

                  N’est-elle pas aussi belle que la ville ?
                  Sinon, autant pour moi.


                • Polemikvictor Polemikvictor 13 février 2009 10:53

                  Avec un baril à 160 dollards vous auriez préferez qu’ils fassent des pertes ?


                  • goc goc 13 février 2009 11:00

                    Avec un baril à 160 dollards vous auriez préferez qu’ils fassent des pertes ?

                    on aurait preferé qu’ils ne magouillent pas pour que le baril monte à 160$

                    et puis surtout on aurait aimé qu’ils soient plus coherent et plus honnetes, car quand le prix du baril augment, le lendemain l’essence a la pompe augmente, par contre quand le baril baisse, on attend pas mal de jours avant de voir le resultat a la pompe.

                    voila ce qu’on aurait preferé


                  • hans lefebvre hans lefebvre 13 février 2009 13:42

                    @Goc, Merci pour la réponse que vous faites.


                  • fassfood fassfood 13 février 2009 10:55

                    Total pourrait nous vendre son essence au prix des grandes surfaces .. ; !!!


                    • ZEN ZEN 13 février 2009 11:03

                      @ L’auteur

                      Merci pour ce billet
                      Vous me prenez de cours , car j’envisageais là-dessus un article que j’aurais intitulé : La crise pour qui ?

                      J’ai parcouru aussi ce matin le titre de Libé et avait commencé à repérer ces quelques titres :
                      Qui parle de crise ?...

                      -« Les bénéfices de Total sont réalisés sur une rente, c’est choquant »


                      Total : quatre scénarios pour 14 milliards de profit


                      Total et ses 14 milliards d’euros... ça représente quoi ?

                      Total, malgré ses 12 milliards de bénéfices, ne paierait pas d’impôts


                      Plus de 54 milliards d’euros versés aux actionnaires des entreprises du CAC 40

                      Si encore Total investissait vraiment !


                      • Castor 13 février 2009 11:07

                        Quelle honte...des bénéfices !
                        Et dire qu’ils seront ventilés au mieux des intérêts du groupe...
                        60 % pour les investissements
                        38 % pour les actionnaires et le reste pour les salariés qui ne comptent pas, je crois, parmi les plus défavorisés.

                        Juste une question, à part pointer du doigt ces bénéfices records comme s’ils avaient été volés, vous voudriez qu’ils en fassent quoi, chez Total ?

                        Et puis pour info, Total a depuis 20 ans commencé à investir dans les énergies renouvelables.
                        C’est aussi à ça que servent les investissements.


                        • Castor 13 février 2009 11:09

                          Et je rappelle aussi que la prime à la cuve a été financée par Total.


                        • LaEr LaEr 13 février 2009 11:18

                          Le problème n’est pas le fait que Total fasse des bénéfices, le problème c’est la façon dont il les fait...

                          Voir plus haut.


                        • hans lefebvre hans lefebvre 13 février 2009 13:47

                          @castor, merci pour ces infos, vous m’avez définitivement converti au totalisme, magnifique religion qui nous promet un paradis enfin accessible !
                          Plus sérieusement, n’vez-vous pas le sentiment que cela relève du rachat de bonne conscience ?! Vous vivez au pays des bisounours, ce qui, pour un castor est assez congruent.


                        • Castor 13 février 2009 13:54

                          Quitte à faire un article, autant qu’il ne fasse pas silence sur tout ce qui pourrait être bon dans la démarche de Total, non ?

                          Par ailleurs, dans les points repris, un au moins est en contradiction avec ce que vous prétendez  : "Mais que fera Nicolas Sarkozy, chantre de la moralisation du capitalisme, obligera-t-il l’ogre de la chimie et des polymères à investir dans les énergies renouvelables, notamment dans la recherche car la France se situe bien loin dans le classement des nations sur ce segment pourtant porteur d’avenir, et les japonais ne s’y trompent pas. "

                          un peu d’honnêteté intellectuelle ne nuit pas à la qualité du reste de ce que vous avancez, et sur lequel je suis partiellement d’accord.

                          Maintenant si vous préférez renvoyer vos contradicteurs au pays des bisounours, libre à vous.


                        • Castor 13 février 2009 17:14

                          Cassandre,

                          ai-je dit ça ?

                          Quant à vouloir faire d’une société française qui fait des bénéfices pour un repaire de voleurs, bravo, on avance...
                          Allons-y, plombons-les d’impôts, de taxes, ils nous vendront toujours leur pétrole mais se barreront gentiment ailleurs pour le faire.


                        • Castor 14 février 2009 09:05

                          OK, je vois le genre...


                        • Colure Colure 13 février 2009 11:10

                          C’est TOTAL , comme tout grand pétrolier , dans un monde comme le notre, ou la cupidité l’emporte sur tout le reste ... 

                          Cette année, en allant chercher de l’essence, je me suis dit que les bénéfices des pétroliers allaient être record. Pas étonnant si on se réfère au marché des matières premières qui répercutent directement (ou presque) les hausses aux consommateurs sans tenir compte ni de leur stock d’en cours, ni d’un prix moyen pondéré. Les marges devaient être royales. Mais comme tout marché spéculatif, un jour viendra où se sera l’inverse ... Alors, en plus, exploitant, producteur et distributeur, ces conglomérats jouent sur du billard. Et Total est loin d’être le seul dans ce cas.

                          Tout le monde s’est servi et le consommateur finale paye en espérant un jour avoir d’autres alternatives au pétrole. Seulement, avec des bénéfices pareils, quelques dépenses sont faites pour contrer cela, en tout cas, ne pas le favoriser. (études de moralité de(s) dictature(s) , achats de brevets verts , études sur la pérennité des ressources pétrolières ... on ne tue pas la poule aux oeufs d’or )

                          Je rêve d’un monde plus équitable, ou chacun tirerait les bénéfices de l’exploitation de sa planète tout en la respectant ... on en est loin, très loin. Que diront les petites enfants des cadres de Total dans leur petit bunker douillet climatisé, non pollué, entouré de barbelés . Ne se sentiront-ils pas un peu coupables ? Mangeront-ils leur argent quand ils ne servira plus à rien et que la planète sera une planète morte et pollué ? Qu’il ya aura des guerres partout ? 

                          Je m’égare, certes, mais tous nos actes ont des conséquences, pas forcément dans l’immédiat. Qu’une entreprise pétrolière engrange des bénéfices, cela ne me choque pas. Ce qui me choque, c’est l’usage de ces dits bénéfices qui devraient être utilisés à développer d’autres alternatives énergétiques et cela même, pour la pérennité de cette même entreprise et celle de notre planète.

                          Mais bon, c’est une utopie, la cupidité est mieux distribuée, c’est certain.


                          • maxim maxim 13 février 2009 11:19

                            au pays bien heureux ou le compte d’exploitation est considéré comme un compte pour exploiter les travailleurs ,plus rien ne m’étonne ...

                            vous gagnez de l’argent ? ça emmerde les incapables et les aigris ,il faut être FONCTIONNAIRE en France ,sinon ,vous êtes un renégat ....

                            vous montez votre affaire ? automatiquement ,vous êtes suspect ,parce que vous voulez vous en sortir autrement ,et vous sortez de la meute pleurnicheuse ...

                            vous en vivez correctement ? alors là ! c’est proprement scandaleux !

                            j’ai connu ça ! ça suscite des jalousies ,on attend que vous vous cassiez la gueule ,c’est l’esprit Français !

                            attendez quand votre facteur cheri va prendre le pouvoir ,vous allez pouvoir goûter aux charmes de la dictature prolétarienne !


                            • Colure Colure 13 février 2009 11:26

                              Quel agressivité bouré de lieu commun et de jugements de valeurs smiley

                              Alors maintenant, quand on réfléchit un peu, on est marxiste ... Mouaaaaaaaaaaaaarffffff

                              C’est le retour des Années 1930 smiley


                            • Jihem Jihem 13 février 2009 11:50

                              Maxime,

                              Vos deux commentaires sont frappés au coin du bon sens et je vous approuve.
                              J’en ai ras le bol de tous ces gens qui sont incapables de comprendre que la bonne santé des entreprises est essentielle pour tout le monde. Qu’elles fassent des profits et en répartissent à leurs actionnaires est normal (les employés de total sont actionnaires).
                              Tous ces raleurs professionnels sur AV me fatiguent, car ils ne se rendent même pas compte qu’ils vivent dans l’un des pays du monde où la redistribution est la plus importante grâce aux entreprises qui font du bénéf.

                              Bonjour de la rue de France.


                            • pierrix 13 février 2009 12:06

                              @Colure :
                              Q"uel agressivité bour(r)é(e) de lieu commun et de jugements de valeurs
                              "
                              Cet article n’est, bien entendu, ni bourré de lieux communs, ni de jugements de valeurs :

                              "Au 1er Janvier 2009, l’entreprise avait 12,3 milliards d’euros en trésorerie, bien loin de la pénurie de liquidités, les caisses de Total sont pleines d’or, à ne plus savoir quoi en faire, alors que le PIB du Rwanda n’est que de 1,7 milliards de dollars, ce qui illustre parfaitement l’état de la répartition des richesses dans le monde".

                              Que faire ? Spolier les entreprises françaises qui gagnent encore des sous pour redistribuer 300 EUR par Français et aligner la richesse nationale sur celle du Rwanda ou du Bangladesh ?
                              Un peu démagogique, cet article... Maxim, lui, ne marche pas sur la tête, à la différence de nombreux commentateurs ’yakafaucon’.


                            • maxim maxim 13 février 2009 12:13

                              merci Jihem....

                              le principe est basique ,pour dépenser de l’argent ,il faut déjà le faire rentrer .....

                              aussi bien dans l’économie ménagère ( pas de rentrées égal misère )...que dans le système économique d’un pays ! pas de rentrées fiscales ,pas de répartition !

                              on ne peut pas vivre à crédit indéfiniment ,actuellement ,la France est tellement endettée que ces rentrées fiscales servent à rembourser les intérêts de la dette que nous avons accumulé depuis plus de 30 ans !

                              c’est la raison pour laquelle nous avons intérêt à ce que le secteur privé engrange des bénéfices ,aussi bien par ces recettes fiscales que pour les actionnaires qui veulent le retour sur investissement ( pas d’actionnaires ,plus d’entreprise ! ) et pour l’investissement ,qui permet de maintenir l’emploi ,et en finalité d’autres embauches !

                              c’est le privé qui fait vivre le pays !

                              allez faire comprendre ça à un fonctionnaire !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès