Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Tous ensemble face à la crise !

Tous ensemble face à la crise !

Le Gouvernement souhaite l’unité nationale pour traiter la crise !
Mais de qui parle t-on ? De ceux qui l’on provoqué ou de ceux qui vont subir de plein fouet les conséquences ?
Oui à l’unité nationale pour s’élever au dessus des intérêts particuliers, mais...

Les membres du Gouvernement, le Président et nous pourrions ajouter, tous ceux qui souhaitent la sauvegarde d’un modèle qui s’effondre, en appellent à l’unité nationale. Libéraux, modemistes, socialistes, communistes, anticapitalistes, tous ensemble pour la bonne cause.
 
Mais quelle cause ? Est-ce pour le redressement du pays ? Est-ce pour créer un espace économique européen capable de relancer la consommation interne en se protégeant des économies émergentes ? Est-ce pour réaliser une politique économique profitable aux habitants ?
 
Si cette volonté d’unité nationale repose sur une telle ambition, alors oui, je suis pour l’unité nationale. Dans les moments de crises il faut se serrer les coudes et ceux qui peuvent agir doivent se mobiliser pour redresser le pays. Dans cet ordre des choses, l’on pourrait imaginer, par exemple, que le gouvernement décide provisoirement, et dans le cadre d’un plan de redressement national, d’inviter tous les travailleurs, tous les rentiers et tous ceux qui perçoivent un revenu moyen supérieur à 10 SMIC, soit environ 10.000 euros par mois, de reverser au trésor public tout ce qui dépasse. Le Président, les Ministres et certains élus de tout bord cumulant mandats et présidences pourraient donner l’exemple, suivi par des patrons des grandes entreprises, des professions libérales, des médecins propriétaires de cliniques financées par la sécu, artistes, créateurs, etc. Oui, je pense que le pouvoir en place est le seul à pouvoir concentrer autant de cartes dans ses mains pour convertir les disciples du toujours plus au redressement du pays. En quelques mois d’application de cette mesure, les comptes de la sécu deviendraient excédentaires, le déficit public serait anéanti, et, retrouvant son équilibre, le budget de l’Etat pourrait remettre en place progressivement un bouclier fiscal plafonnant les revenus à 20, 30 ou 40 fois le smic après concertation avec Madame Parisot bien entendu.
 
L’unité nationale serait alors une réalité bien vivante et ceux, qui aujourd’hui rejettent les décisions unilatérales du gouvernement, c’est-à-dire décisions prises sans aucune consultation du Parlement rénové par la Constitution, seraient rangés dans le clan des contestataires archaïques.
 
Avant d’enfermer dans les tiroirs du libéralisme ceux qui en dénoncent les effets dévastateurs, l’unité nationale, serait bien inspirée de ne pas reproduire les conditions de la déroute d’un système qui, livré à lui-même, a démontré son incapacité à servir l’économie réelle, celle de l’investissement public, celle des entreprises et celles des particuliers.
 
Le Politique, l’Etat a depuis longtemps déserté l’économie. Il a privatisé les banques et continue aujourd’hui avec la banque postale, l’énergie, l’eau…. Il détruit tous les services publics un à un - la justice - l’école - la défense- bientôt les départements, l’hôpital public alors même que toutes les études menées aujourd’hui attestent que ces abandons au secteur marchand conduisent à une baisse des services rendus et à une augmentation du coût pour le citoyen. Comment s’en étonner ? On ne peut à la fois garantir les mêmes services, aux mêmes coûts tout en rémunérant les actionnaires et les produits financiers qui en découlent.
L’Etat doit se réapproprier l’économie.
 
La liberté d’entreprendre oui ! La liberté de tout prendre NON ! Un secteur bancaire public fort doit assurer le financement de l’investissement public, celui des entreprises et des particuliers. L’air, l’eau, les espaces naturels, l’énergie doivent redevenir domaine de l’Etat, c’est-à-dire de l’intérêt général et non pas des intérêts égoïstes et mercantiles privés.
 
L’impôt doit être réhabilité par une réforme fiscale soumettant tous les revenus à la même contribution, qu’ils proviennent du travail, de la rente ou du capital.
 
L’unité nationale, c’est cette force qui donne aux hommes la volonté de s’élever au dessus de leurs intérêts particuliers pour privilégier l’intérêt national. Dès que le pouvoir en place et ses disciples se mettront à montrer l’exemple, alors tout sera possible.

Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • appoline appoline 18 octobre 2008 12:49

    L’unité nationale est une chose ; mais Monsieur Sarkosy oeuvre à la mise en place de son nouvel ordre mondial et la crise lui permettra, lui et ses sbires, de faire passer une couleuvre dont nous n’aurions pas voulu en temps ordinaire. Une alliance d’ordre financier va se mettre en place petit à petit. A se demander si cela n’a pas été crée de toutes pièces pour amorcer ce que les élites de ce monde ont décidé depuis longtemps.


    • Garnier Denis Gardarist 18 octobre 2008 14:08

      pour JONAS : votre commentaire apparait comme une insulte à l’humanité. Qui êtes vous pour vous sentir ainsi supérieur à des Luther KING, des Ray Charles, à tous ces hommes qui de part leur courage, leur talent, leur poésie, leur art, contribuent à l’enrichissement des différences qui seules permettent l’évolution. Il n’existe pas de supérieur dans notre société et certainement pas de race supérieure, même si le niveau de votre commentaire pourrait me donner la sensation d’être au dessus. Non, je suis à côté.
      Permettez moi simplement de vous conseiller pour l’avenir, d’utiliser votre propre espace pour exprimer vos ressentiments, plutôt que de poluer des articles qui vous proposent de réfléchir.


    • foufouille foufouille 18 octobre 2008 14:52

      @ jonas
      j’ai pas de "reperes religieux". il faut que je me teigne la peau ?
      actuellement, la conscription sert plus a rien. sauf a faire comme les suisses 15 jours par an
      leur but est un gouvernement mondial et peu d’elus
      d’ailleurs, ils sont presque tous blancs et pretendent avoir des "reperes religieux"
      tes "immigres" sont ils responsables de la crise financiere ?


    • JONAS JONAS 18 octobre 2008 15:15

      @ L’Auteur, Gardarist.

      Démasquer des vérités cachées serait pour vous une insulte à l’humanité ! ?

      Dévoiler les vices de pseudo-maîtres qui se prennent pour des dieux, serait outrageant pour les hommes ?

      Malheureusement, ce ne sont pas des dieux, vous pouvez le constater aujourd’hui et demain il sera trop tard, vous serez dans l’abattoir.

      Avec votre article, vous semez la confusion dans les esprits et le pollueur, c’est vous. Je démontre avec mes observations de notoriétés publiques, la malice de certains hommes qui se sont octroyé le statut de berger avec des mensonges.

      Celui, ou ceux qui ne se reconnaissent pas de Maître, ne sont plus maîtres d’eux-mêmes ! Ce n’est pas mon cas.

      Vous dites : " Qui êtes-vous pour vous sentir ainsi supérieur à des Luther KING, des Ray Charles, à tous ces hommes qui de part leur courage, leur talent, leur poésie, leur art, contribuent à l’enrichissement des différences qui seules permettent l’évolution ".

      Rien dans mon commentaire ne vous permet de telles affirmations, je vous en laisse l’entière responsabilité.

      Pour ce qui est du courage, je n’ai à recevoir de leçon de personne ! Le mien, n’a pas été qu’en paroles.

      Vous gagneriez de la crédibilité en réfléchissant sereinement avant de vous exprimer.

      Bonne journée.


    • foufouille foufouille 18 octobre 2008 16:14

      je suis en partie d’accord
      effectivement, nous sommes adaptes en partie a notre environment. essentiellement car nous y sommes nes
      toutefois une separation des "races" favorisait les genes recessifs. et donc la vulnerabilite a une futur maladie

      a une epoque lointaine, il y avait certainement des nains et geants en europe, comme les pygmes et masaî africains. nous ommes une race melanges depuis des milliers d’anness voire depuis neanderthal. de plus a l’epoque de la derniere glaciation, nous vivions presque tous au meme endroit. tout ceci n’empeche pas que certains on des arcades sourcilliaires proeminante, que certains viellisse vite et d’autres pas. le metissage n’empeche pas non plus une nouvelle race ou plusieurs (sauf en cas hypothetique de la super mondialisation)
      il faut pas oublier non plus qu’il faut des gens pour payer nos retraites. mes grands parents, nes en environ 1920, on eut 9 enfants. c’etait courant a cette epoque. aujourd’hui, on en est a une moyenne de deux !
      nous avons donc besoin d’immigres car notre gouvernement est incapable de prevoir quoi que ce soit a long terme
      juste pour payer les retraites, entre autre


    • foufouille foufouille 18 octobre 2008 21:20

      @ jonas
      bien evifement l’immigration est politique
      suivant les epoques et les besoins, ils coisissent tel ou tel groupe de population pour semer la discorde
      a leur epoque, les autres immigres (blancs) ont ete aussi mal vu que ceux qui sont de couleur aujourd’hui
      toutefois aucun metissage ne peut exister par obligation
      mais le pouvoir essaye e nous le faire croire pour que nous les haissions et les rendions responsable de tous les maux comme en 36
      alors ils pourront trouver des coupables (pas blancs) pour declarer la gueurre


    • JONAS JONAS 18 octobre 2008 22:02

      Foufouille,

      Je crois malheureusement, que si le métissage ne peut exister par obligation, il peut-être exalté par la propagande et provoqué par la fréquentation.

      Preuve en est faite aujourd’hui par la proximité des communautés. Le nombre d’affaires qui posent problèmes dans les familles Musulmanes, lorsqu’un fils ou une fille fréquente une, ou un indigène.

      Ces conflits sont allés quelques fois jusqu’à l’assassinat !

      La propagande est toujours sournoise, depuis au moins trois décennies, les séries les films nous présentent des héros en " couleurs ", généraux, commissaires, etc. Ils sauvent le monde, ils commandent des blancs.

      Dans les informations télévisées, on demande prioritairement à ces personnes leurs avis. Nous voyons surgir toutes les élites, médecins, professeurs, champion de tennis, de F1, enfin dans tous les domaines et compétences, nous exaltons leurs réussites.

      Yannick Noah est bien le personnage préféré des Français ? Obama aux USA est aussi le préféré des Français ! Je ne saurais remettre en cause le mérite de ces personnes, mais vous ne pensez pas que nous en faisons un peu trop et que cela représente aujourd’hui une propagande qui cible des intentions spécifiques… ?

      Si Obama était candidat aux Présidentielles en France, il battrait le candidat de droite ou de gauche au deuxième tours ! Vous ne trouvez pas que cela à une signification ?

      C’est la victoire de cette propagande et des mesures prises depuis 38 ans. Ce que je dénonce dans mon commentaire de 12 h 32, aujourd’hui et dans cet article.

      @ +


    • foufouille foufouille 18 octobre 2008 23:21

      si un athee frequente une chretienne, il est aussi mal vu
      voir des pas blanc a la tele est normal, cela permet aux fa de se rendre compte que les blancs ne sont pas la race superieur
      oublies pas que les enemis sont tous extrement riche et "chretien"
      leur but n’est donc pas le metissage (avec une carotte) mais la division actuelle
      a long terme, il est evident qu’ils preferaient une race unique avec une religion unique.
      une seule carotte pour les hommes
      mais la manipulation des masses n’est pas une science exacte. ils sont aussi nombreux a avoir des buts differents
      il y a donc rien a craindre d’un metissage total "gris"
      la vie est pas un roman de sf
      avant cet hypothetique total, il doivent se mettre d’accord sur une action
      certains sont pour une eradication massive, la plupart contre
      le futur est probablement une zone pauvre et une zone riche
      a ce momment la on pourra craindre les virus


    • Garnier Denis Gardarist 18 octobre 2008 23:30

      Il me semble que vous pourriez vous téléphoner pour poursuivre votre discussion. A moins que vous ne vouliez parler des conséquences de la crise ?


    • JONAS JONAS 18 octobre 2008 23:48

      @ L’Auteur,

      Excusez-moi, vous avez raison.

      Je profite de l’occasion pour vous dire qu’il n’y a pas de crise réelle, tout est fictif.

      Il y a deux des plus grandes obédiences Maçonniques mondiales qui s’affrontent, pour leur candidat respectif au Présidentielles des USA.

      Celle qui l’emporte aura le représentant visible des loges qui maîtriseront le dollar.

      Ces deux obédiences ont une dogmatique commune sur le libéralisme et le mondialisme, mais au niveau des profits, celle qui l’emporte décroche le jackpot ! ! !

      Et c’est tout !

      Quelques mois à patienter, nous y laisseront sûrement quelques plumes et tout rentrera dans l’ordre.

      Bonne nuit.


    • foufouille foufouille 19 octobre 2008 11:36

      je crois effectivement que la crise a ete voulu, l’etat a ete oblige de garantir les banques
      si les banques n’avaient pas pu payer, les gens se seraient revoltes
      cela donne une excuse aux groupes NWO et aux etats, pour dire que le gouvernement mondial est necessaire pour reguler les crises
      bien sur nous aurons aucun droit de vote sur ce gouvernement

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès