Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Tunisie : Annulons les dettes odieuses et illégimites !

Tunisie : Annulons les dettes odieuses et illégimites !

Les dettes dites "souveraines" sont un fardeau pour toutes les économies du monde, hormis pour les états unis qui en sont immunisé par le dollar américain, actuellement unique monnaie de référence. Mais les dettes "odieuses" sont bien pires car elles sont illégitimes pour avoir généré des rentes et bénéficié à des dictateurs et non aux peuples !

Conformément aux dispositions de l’article 21 de la déclaration universelle des droits de l’homme, Toute personne a le droit de prendre part à la direction des affaires publiques de son pays, soit directement, soit par l'intermédiaire de représentants librement choisis (1). A ce titre, le groupe de réflexions sur la dette extérieure de la Tunisie (2) précise qu’il soutient l’initiative du CADTM-Tunisie d’annuler la dette « odieuse » et illégitime contractée par l’ex-dictateur Ben Ali et qui n’a pas profité au peuple tunisien. Nous insistons sur le fait que le but n'est pas de se confronter au monde entier, mais bien de réclamer une « annulation légitime ».

« Qui paye ses dettes s’enrichit », du moins au point de vue spirituel. Ceci reste notre philosophie et le fruit de nos valeurs !

Afin de bien comprendre le contexte macro-économique de la Tunisie, il est judicieux de le restituer dans la conjoncture de la crise économique systémique globale : L’économie mondiale a enregistré en 2009, un taux de croissance de -0,6% contre 2,8% en 2008, dans le sillage des effets de la crise économique et financière, notamment sur les pays industrialisés. En effet, ces pays ont enregistrés un taux de croissance négatif de -3,2% en 2009 contre 0,2% en 2008. Aux États-Unis, le PIB a décru de 2,6% contre une stagnation en 2008. Dans la Zone Euro, le taux de croissance a été négatif, soit -4,1% en 2009, après une expansion de 0,5% une année auparavant. Au Japon, la récession a été de 5,2%, contre 1,2% en 2008.

A. Comment la Tunisie peut honorer sa dette :

Le service de la dette est défini comme le paiement annuel du capital et des intérêts des emprunts souscrits. On parle de charge de la dette lorsqu’il sagit uniquement des intérêts (3). Les avoirs de Ben Ali sont en mesure de couvrir un large montant de la dette « souveraine » et légitime du pays ! En voici l’illustration :

En moyenne sur la période 2000-2009, le service de la dette représente 1,97 Mrd US$, soit :

33% des recettes fiscales ; 1,07 fois le budget de l'éducation ; 1,28 fois le budget des Technologies de l'Information et de la Communication ; 2,31 fois le budget de la santé ; 4,51 fois le budget militaire ; 4,76 fois le budget du tourisme ; 5,86 fois l'APD (Aide Publique au Développement perçue par la Tunisie) ; 11,53 fois le budget en recherche & développement ; et enfin 197 US$ par habitant

La fortune personnelle de Ben Ali serait estimée à 5 Mrd US$, soit environ 2,5 fois la moyenne sur 10 ans du service de la dette tunisienne.(4)

B. la campagne internationale du CADTM-TUNISIE pour l’annulation de la dette « odieuse ».

Le CADTM-Tunisie, a initié une campagne nationale et internationale pour la suspension du paiement de la dette, eut égard à la situation exceptionnelle que traverse notre pays et au vu des besoins sociaux immenses. (5)

Pour être explicite, les revendications sont :

1-La suspension du paiement du service de la dette.

2-La mis en œuvre de l’Audit populaire et citoyen pour déterminer la part de la dette qui est à considérer comme « odieuse »

3-Répudier cette part de la dette qui est illégitime

Avec ces objectifs, FATHI CHAMKI du CADTM Tunisie, plaidera le 24 mars 2011, l’annulation de la dette « odieuse » devant le parlement européen. Cette démarche est avant tout une question de dignité, de respect du peuple tunisien et de continuité de la révolution libertaire et populaire du pays ! Cette conférence est publique. Elle se déroulera à Bruxelles en Belgique. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 17 mars 2011(6-7).

Enfin libres, les tunisiens sont en mesure d’exiger du gouvernement de transition, la suspension du paiement du service de la dette. Cette démarche a pour objectif d’aboutir à la constitution d’un audit populaire de la dette pour déterminer sa part illégitime qui doit être annulée ! D’autre pays ont d’ores et déjà emprunté cette voie, tel que l’audit intégral de la dette de l’équateur (8), ou bien celle de la Belgique(9). L’annulation de la dette est un fait réel, qui s’est déjà produit à de nombreuses reprises et en particulier en Amérique du sud ces dernières années(10).

C. La situation macro-économique de la Tunisie comparée aux USA :

La Position de la dette Extérieure Brute (PDEB) de la Tunisie a totalisé 29,167 milliards de DT, en augmentation de 6,7 %, soit 1,839 MDT par rapport à 2008 (11). Le stock de la dette extérieure totale est évalué à 21,7 Milliards$ US (12). Enfin, le Ratio entre le stock de la dette extérieure totale et le revenu intérieur brut, est évalué pour la Tunisie à 58.2% pour l’année 2009 (13-14). Ce niveau d’endettement est considérable, mais il n’est pas insupportable, compte tenu des réserves de fonds en devise de la Tunisie qui s’élèvent à 10.1 milliards d’euro en 2010 (15). La Tunisie a donc les moyens d’honorer sa dette et elle reste en mesure de le faire en vertu de son potentiel économique ! (16).

Bizarrement, à l’heure où l’article est rédigé, aucunes données concernant les USA ne sont disponibles sur le site la banque mondiale (17). Après de âpres recherches, on peut obtenir les informations suivantes (18-19-20) :

Pour l’année 2009, la dette des USA est de 11 910 M$ US et son PIB est de 14 119 M$ US. Le Ratio dette/PIB est de 84.35%. Pour l’année 2010, la dette des USA est de 13 561 M$ US (non corrigé de l’inflation) et son PIB USA est de 14 800 M$ US. Le Ratio dette/PIB des USA en 2010 est de 91.63%

Ce chiffre de 91,63 %, ne tient pas compte de l’inflation générée par la politique monétaire non-conventionnelle nommée « quantitative Easing » , appliquée par la FED en 2010 ! En effet, la FED a injecté dans son économie 600 milliards de dollars US « virtuels », juste en faisant marcher la planche à billet : La situation est donc encore plus grave à l'heure actuelle !(21). Cette situation Étasunienne aboutit à une véritable contradiction fondamentale et absurde : à l’heure actuelle, les USA sont majoritairement endettées vis-à-vis d’eux même !??(22)

D. Les agences de notations :

Suite à la révolution tunisienne, les agences de notation (R&I, Fitch, Moody’s et Standard & Poor’s) ont unanimement abaissé la note de la Tunisie jugeant que le climat des affaires, la stabilité politique et économique du pays se sont dégradés après la chute du dictateur Ben Ali. Il est à préciser que l’abaissement de la note de la Tunisie n’est pas une réponse à la campagne de l’annulation de la dette initié par le CADTM Tunisie, mais elle vient sanctionner la révolution.

L’annulation de la dette « odieuse » ne peut apporter qu’un soutien direct au rétablissement de l’économie et contribuer à l’établissement autonome de la démocratie en Tunisie. Ces deux aspects ne peuvent que concourir à ramener le climat de confiance nécessaire à l’investissement et ainsi permettre à la notation de se relever, sur le long terme.

E. Réponse à M. Antoine vive, Vice-président de la BEI.

Plusieurs articles de presse ont publié un article intitulé, BEI : 1,87 Milliard d’euros pour le financement de projets prioritaires en Tunisie (23-24-25). Le texte est identique sur toutes les sources et celles-ci sont multiples ! Aucune analyse ne les accompagne, à croire que les organes de presses sont des organes de communication et de propagande plutôt que d’information et d’analyse. Il devient alors nécessaire de rappeler que la BEI a financé la dictature de Ben Ali entre 15/12/2006 et le 11/12/2010 pour un montant totale de 1,785 M€ (26). Ces financements ont profité à la dictature lui générant des rentes et lui ont permis d’exercer sa répression sur le peuple Tunisien. Ces dettes, n’ont pas été profitables aux tunisiens qui ont payé et payent encore pour les services que le BEI a financé. Cette dette rentre bien dans le cadre de la jurisprudence de la dette « odieuse ».

En tant que ex-Vice-président du Club de Paris et actuel vice-président de la BEI, M. De Fontaine Vive doit accorder à la Tunisie l’annulation de cette dette odieuse d’un montant de 1,786 milliards d’euros contracté par la dictature de Ben Ali auprès de la BEI et surtout abandonner les intentions de surendettement de la Tunisie pour 1,87 milliards € supplémentaires, car la première démarche compense la seconde !

F. La mobilisation :

Afin de poursuivre l’effort d’information et de sensibilisation sur le sujet de la dette extérieure de la Tunisie, Fathi Chamki, avec la contribution du groupe de réflexions sur la dette extérieure(2), organise une conférence de presse le lundi 14/03/2011 à 12H, à l’espace El Téatro de l’hôtel Mechtel à Tunis, dont l’objet sera la dette odieuse contractée par Ben Ali durant les 23 ans de dictature qu’a connu la Tunisie !

G. Les soutiens :

Les initiatives du CADTM-Tunisie et du groupe de réflexions sur la dette extérieure de la Tunisie, ont reçu le soutien massif des organisations suivantes :

1- اللجنة من أجل إلغاء ديون العالم الثالث http://arabic.cadtm.org/

2- Raid Attac/Cadtm Tunisie http://www.cadtm.org/Raid-Attac-Cadtm-Tunisie-Enfin

3- Jubilee Debt Campaign http://www.jubileedebtcampaign.org.uk/Egypt%27s%20debt%20must%20fall%20with%20Mubarak%27s%20regime+6761.twl

4- actionsolidairesinternationales : http://actionsolidairesinternationales.wordpress.com/

5- Réseau De Citoyens Pour La Démocratie Participative : http://www.facebook.com/home.php ?sk=group_185435851497826&notif_t=group_activity# !/home.php?sk=group_177258862312547&ap=1

6- Association SHERPA : http://www.asso-sherpa.org/archives/1379

Une pétition est en cours, je vous prie de bien vouloir en prendre connaissance : http://www.petitions24.net/non_au_reglement_inconditionnel_de_la_dette_de_la_tunisie

Le groupe de réflexions sur la dette extérieure de la Tunisie.

(1) http://www.un.org/fr/documents/udhr/index2.shtml#a21

(2) http://www.facebook.com/home.php?sk=group_185435851497826&ap=1

(3) http://fr.mimi.hu/economie/service_de_la_dette.html

(4)http://www.facebook.com/home.php?sk=group_185435851497826&view=doc&id=186297708078307

(5) http://www.cadtm.org/Tunisie-campagne-pour-la

(6)http://www.facebook.com/ ?sk=messages# !/home.php?sk=group_185435851497826&view=doc&id=185880931453318

(7) http://observatoire.skynetblogs.be/archive/2011/03/03/conference-sur-la-dette-odieuse-de-la-tunisie-au-parlement-e.html

(8) http://www.oid-ido.org/oid-ido.php3?id_article=554

(9) http://www.cadtm.org/Appel-pour-une-Commission-d-audit

(10) http://www.michelcollon.info/C-est-parfaitement-possible-pour.html?lang=fr

(11) http://www.bct.gov.tn/bct/siteprod/documents/dette.pdf

(12) http://donnees.banquemondiale.org/indicateur/DT.DOD.DECT.CD/countries/TN?display=graph

(13)http://donnees.banquemondiale.org/indicateur/DT.DOD.DECT.GN.ZS/countries/TN?display=graph

(14) http://www.bct.gov.tn/bct/siteprod/francais/indicateurs/dette.jsp#parametres

(15) http://www.imf.org/external/french/pubs/ft/scr/2010/cr10282f.pdf

(16) http://www.investir-en-tunisie.net/index.php?option=com_content&view=article&id=8527

(17) http://donnees.banquemondiale.org/pays/etats-unis

(18) http://www.treasurydirect.gov/govt/reports/pd/histdebt/histdebt_histo5.htm

(19) http://donnees.banquemondiale.org/pays/etats-unis

(20) http://www.gecodia.fr/Croissance-du-PIB-USA-T4-2010-une-fin-d-annee-correcte_a1179.html

(21)http://www.moneyweek.fr/20101142024/conseils/economies/fed-bernanke-inflation-credit-recession/

(22)http://www.lepost.fr/article/2011/03/05/2425520_le-plus-gros-detenteur-de-la-dette-americaine-n-est-plus-la-chine-c-est.html

(23)http://www.espacemanager.com/macro/bei-187-milliard-d-euros-pour-le-financement-de-projets-prioritaires-en-tunisie.html

(24)http://www.marhba.com/actualite-en-tunisie/nationale/1345-tunisie-bei-187-milliard-deuros-pour-le-financement-de-projets-prioritaires-en-tunisie

25)http://www.marhba.com/actualite-en-tunisie/nationale/1345-tunisie-bei-187-milliard-deuros-pour-le-financement-de-projets-prioritaires-en-tunisie

(26)http://www.eib.org/projects/loans/regions/mediterranean-countries/tn.htm?lang=-fr

Pour ceux qui préfèrent une vidéo explicative plutôt que de long discours :

http://www.dailymotion.com/playlist/x189rf_DjamelitoArgent_l-arnaque-des-banques/1#videoId=xc4cdp


Moyenne des avis sur cet article :  3.2/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • easy easy 17 mars 2011 08:53

    Tout peuple qui vient de renverser son Pouvoir central a intérêt à demander l’annulation de ses dettes. Et il ne manque alors jamais d’arguments


    • manusan 17 mars 2011 09:33

      Pareil pour la France, annulons la dette.


      • Robert GIL ROBERT GIL 17 mars 2011 11:36

        voici pour ceux que ca interressent deux article, le premier sur le mecanisme de la dette en genereal et le dexieme sur l’arnaque de la dette francaise...
        http://2ccr.unblog.fr/2011/01/07/la-dette-publique-et-la-bancocratie/

        http://2ccr.unblog.fr/2010/10/16/la-dette-de-la-france/


        • Ferdinand_Pecora 17 mars 2011 13:11

          La loi pour annuler les dettes illégitimes (emprunt à des intérêts privés forcément spéculatifs) s’appelle Glass-Steagall. Pas une seule fois mentionnée dans l’article. Etraaaannnge :)

          Mais il ne suffit pas d’annuler des dettes illégitimes : il faut avoir des projets de développement dans les cartons !


          • LE CHAT LE CHAT 17 mars 2011 14:37

            vendez tout ce vous pouvez saisir des vols du clan Ben ALI & Trabesli & co !

            ça en paiera une bonne partie

            sequestrez les diplomates des paradis fiscaux tant qu’ils ne restituent pas au peuple tunisien ce qui est planqué dans les coffres et sur les comptes ...


            • handidier handidier 17 mars 2011 20:44

              merci à LE CHAT et pour poursuivre sur des fortunes cachées que ferait mieux d’user un bon droit ce peuple :
              http://www.2424actu.fr/actualite-internationale/images-des-richesses-cachees-de-ben-ali-selon-la-tv-tunisienne-2185049/#read-2185049 

              .../... avant de récupérer les biens «  »mal acquis«  » de cete famille et dans ses refuges actuels et en Europe.


            • mehdi khodje el khil 17 mars 2011 15:15

              Les mesures de gel des avoirs de Ben Ali(l’ancien dictateur) notamment par la France et la suisse sont émis à titre conservatoire et n’ont aucun caractère définitif ; A l’heure actuelle, il n’est donc pas permis à la Tunisie de récupérer ses avoirs volés par Ben Ali au peuple et à la nation tunisienne smiley

              - Les dettes odieuses et illégitimes, contractées par l’ancien dictateur Zine El Abidine Ben Ali, n’ont pas bénéficiées au peuple tunisien qui a subit 23 ans de répression et de censure.

              · L’annulation des dettes odieuses et illégitimes contracté par l’ancien dictateur Zine El Abidine Ben Ali est un droit pour les tunisiens qui figure dans la jurisprudence internationale.

              · L’annulation des dettes odieuses et illégitimes permettra de financer directement et sans endettement supplémentaire une assurance chômage et des prestations sociales au bénéfice du peuple tunisien nouvellement libérer de la dictature !

              · L’annulation des dettes odieuses et illégitimes permettra d’indemniser et financer les entreprises tunisiennes, stabiliser le pays afin de retrouver un climat favorable aux affaires, aux investissements étrangers et renforcer la compétitivité de l’économie de la Tunisie.

              · L’annulation des dettes odieuses et illégitimes est une question de dignité, de souveraineté et d’identité nationale tunisienne !

              le détail de la pétition avec commentaires et quelques analyses : http://nawaat.org/portail/2011/02/28/tunisie-non-au-reglement-inconditionnel-de-la-dette-exterieure/

              Pour signer la pétition c’est là : http://www.petitions24.net/signatures/non_au_reglement_inconditionnel_de_la _dette_de_la_tunisie/


              • OMAR 17 mars 2011 20:15

                Omar 33

                Puique l’Occident se félicite de ce vent de liberté et de démocratie qui souffle sur la Tunisie et se dit pret à aider les tunisiens, éh bien, qu’il commence par l’effacement des dettes de la Tunisie et le lancement des projets sociaux -économiques...


                • handidier handidier 17 mars 2011 20:57

                  C’est cela ! Quelle riche idée.

                  Merci à l’auteur Medhi el Khill qui a l’honnêteté de déclarer qu’il veut bien du beurre et de l’argent du beurre et de sa crémière avec !

                  Surtout n’y allons pas de main morte avec lui : jetons l’éponge sur tous nos avoirs et nos richesses. Voyons plus large encore : continuons à financer et sur-financer et re-re-re-financer le Maghreb et l’Afrique à tort et à travers comme depuis cinquante voire soixante ans au bas mot. Avec nos félicitations pour leurs indépendances ... vers leurs propres dictatures.

                  Et quitte à tout perdre « dans l’urgence » , balançons leur aussi indûment nos industries, nos infrastructures, nos hôpitaux, notre BTP, nos écoles et nos commerces. Puis — au nom de jenesais quelle loi constitutive ou accord international soutenu par de telles associations — continuons à leur ouvrir nos portes !

                  Mais alors ne nous étonnons pas, nous de « la France d’En Bas », de continuer à crever au quotidien ....


                  • mehdi khodje el khil 17 mars 2011 21:58

                    @ handidier.

                    je veux ni le beurre ni l’argent du beurre et le pain et la crème, j’ai appris à les faire tout seul ! je veut le droit et la justice qui ne sont respecté ni en Tunisie ni en Françkozy ! tu sembles vraiment très mal renseigné et surtout bien manipulé.
                    voici ma réponse détaillée, en espérant que tu prendras le temps de la lire en entier :

                    1- si tu veux récupérer l’argent de la France, réclame le à Ben Ali et non pas à la Tunisie ! Renseigne toi sur ce qu’est une dette odieuse d’un dictateur, tu apprendra que c’est une dette personnel et non pas publique !

                    2- Avant la dictature de Ben Ali l’endettement de la Tunisie a connu une croissance moyenne de 42,% par an. Sous le régime de la dictature de Ben Ali l’endettement de la Tunisie a connu une accélération de 1987 à 2009, dont la moyenne a été de 58,7%. Sur la dernière décennie, de 2000 à 2009, l’augmentation de l’endettement de la Tunisie s’est considérablement accélérée pour atteindre un niveau record de 89% en moyenne. (ce sont les rythmes de l’accélération de l’endettement)
                    (source de donnée= banque mondial)

                    On est en droit de se demander quels ont été les bénéfices pour les tunisiens de ce sur-endettement, compte tenu de la dégradation de la conjoncture économique et sociale à l’intérieur du pays et plus particulièrement dans ses régions reculées : Qui a profité de la dette de la Tunisie ? Dans quelle mesure cet endettement a profité au seul dictateur ou bien au pays étrangers dont la France ?

                    En voici en partie la réponse :

                    Avant la dictature de Ben Ali, sur la période comprise entre 1970 et 1987, la Tunisie a bénéficié d’un financement NET de la part des institutions étrangères à hauteur de 2 766 Millions de dinars tunisiens. Pendant la dictature de Ben Ali, sur la période comprise entre 1987 et 2009, la Tunisie s’est transformée en source de financement pour les institutions financières étrangères à hauteur de 6 582 Millions de dinars tunisiens (le différentiel sur les deux périodes et donc de 9348 milliards de dinars tunisien, soit 6637 milliards de dollars US)

                    On est droit de se poser ses questions :
                    Qu’aurait on pu réaliser avec 6 582 Millions de dinars tunisiens en faveur du peuple tunisien ???
                    Comment accepter de payer une dette odieuse et illégitime alors même que la Tunisie ne bénéficie plus,aujourd’hui et ce depuis 1970, de financements nets extérieures ???
                    Comment sortir de néo-libéralisme abusif, qui assujetti l’économie et la politique du pays sous le jonc de puissances étrangères ???
                    Sommes-nous sortie de la dictature économique néolibérale, à l’heure actuelle ???
                    Qui peut nous garantir le retour dans le pays des avoirs de Ben Ali qu’il nous a volé et spolié ???

                    Donc,
                    Si la Tunisie a connu un développement économique ces dernières décennies, celui-ci aurait du être d’une plus grande ampleur s’il n’y avait eu les détournements massifs, les fraudes mafieuses et l’enrichissement gargantuesque des familles proches du pouvoir et leurs acolytes ?.

                    En réalité, Ben Ali a ralenti la croissance du pays des deux pieds, notamment en négligeant les régions reculées de la Tunisie (celles que tu ne vois pas quand tu viens passer tes vacances). Ben Ali a œuvré pour apporter un financement net vers des pays étrangers ! On peut émettre un vérité : Que Ben Ali a volé, pillé et qu’il est resté intouchable et impuni car il a permis aux étrangers de voler et piller autant que lui sinon plus grâce aux mécanismes de la dette et la politique néolibérale qui porte très très mal son nom et qui a été infligé à la Tunisie

                    Ben Ali à spolier le pays de l’intérieur et à permis une autre spoliation de l’extérieur ! Pour que des pays, soit disant riche du nord puissent se financer à partir des richesses des pays du sud, maintenus dans la pauvreté !!!

                    tu pourras trouver le détails des calculs avec graphes à l’appui sur :
                    http://www.facebook.com/note.php?note_id=117010155043041
                    toutes les données sources proviennent de la banque mondiale, mais on ne te présentera jamais ce genre de résultats !

                    je suis un français (du sol et du sang) et un tunisien (du cœur et du sang) qui n’est pas franco-centré sur son nombril ! Personnellement, je me bat au moins pour deux peuples libres, le tien et les miens,sinon plus ! j’en suis fier et je ne me cache pas derrière un pseudo et j’assume tout ce que je dis !

                    merci pour ton attention !

                    mehdi khodjet el khil


                  • Vénérable Shonsika Vénérable Shonsika 22 mars 2011 19:52

                    @ Medhi
                    )) Comme s’il ne s’agissait pour vous que de s’enliser dans votre manichéisme de base : une seule et méchante famille de dirigeants contre un gentil et honnête peuple travailleur ! A qui voulez-vous faire croire votre fable, cher ami ?
                    50 ans que vous vous moquez de vous-même et vivez dans vos illusions mensongères. Laissez-nous rire comme de la plupart de ces pays du Maghreb pourris de prostitution ( … relisez Gide ou Céline …) désormais devenus des sites pédophiles à 2 heures d’avion.
                    Un tel pays gangrené par la corruption de toutes les administrations, des médecins, des enseignants, des universités, des officiers supérieurs, des commerces, des douanes, des dockers, des postes, jusqu’à la DDE et les polices où seul compte le bakchich lorsque chacun ment comme il respire.

                    Vous le connaissez encore ? Vous y revenez ?... pour l’enrichir et le soutenir ?


                  • mehdi khodje el khil 22 mars 2011 22:37

                    @ venerable shonika

                    un pays gangréné autant que la Françkozy ? certainement moins ! Qui a installé Ben Ali en Tunisie ? qui lui a permis d’y installer durablement la corruption ? qui à profiter du pays et permis que le peuple soit meurtrie devant le monde en témoin pendant 23 ans ? tu parles de bakchich tunisiens, mais tu ne vois même pas ce qui se passe chez toi ! rien de comparable ! En baladurskozy il s’agit de frégate de guerre, de contrat de ville, faux emplois, de marché truqué, attentat de la DCN imputé à une fontomatique alquaida pour t’endormir, ect... et pour détourner ton attention, on s’en vas t’en guerre pour essayer de vendre des avions !

                    C’est bien jolie de donner des leçons de morale mais il faut savoir retirer la poutre que l’on a dans l’œil avant de vouloir se moquer de la paille dans celui des autres !
                    Regarde bien la Françkozy actuelle et probablement la très prochaine Lepenskozy où le mot France n’a même plus de place !
                    Il est vrai qu’avec une poutre il devient difficile d’ouvrir les yeux !

                    je te répondrais également que si la Tunisie mène un combat pour lutter contre le fléau du poids de la dette odieuses et illégitime, la France est dans une situation bien plus grave. Tu veut nous faire avaler le mensonge que la Françkozy est un pays radieux, béni, pur et sain peut être ???

                    En parlant de pédophilie ( tu as introduit le sujet), il faudrait faire le ménage dans les églises d’Europe ! Et puis c’est à se demander qui en sont les clients de ce tourisme sexuelle de par le monde ! Il fait beau de faire le respectable dans son pays quand on est le pire criminel chez les autres ! encore des leçons de morale que tu devrais te faire à toi même avant de les retourner violemment aux autres !! te connais tu toi-même ou bien ton voisins ou même tes chers amis que tu fréquentes ??

                    sais tu au moins dans combien de guerre françkozy est engagé aujourd’hui et combien y a t’il eu de morts et surtout qui les tue ses pauvres soldats ? tout ceci uniquement pour que la poutre reste bien dans ton oeil ! vu l’image de ton profil la poutre doit être sacrement large

                    cordialement
                    Mehdi

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès