Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Un taux négatif ne présage rien de bon, non plus

Un taux négatif ne présage rien de bon, non plus

Rien ne va plus...
Est-ce la chronique d'une fin annoncée de l'euro ? (voir mon article « Cet EURO qui traîne des pieds... » dans la zone "Un peu de culture" tout en bas)

Comme on pouvait s'en douter la France a obtenu un prêt à un taux négatif.

Pourquoi ?

Le 8 décembre 2011 , la BCE a permis aux banques d'emprunter des montants illimités pour une durée de 3 ans
Cette possibilité, va augmenter mécaniquement la quantité de monnaie en circulation et par ricochet augmenter l'offre. (Loi de l'offre et de la demande [définition])

Lorsque l'offre augmente, le loyer de l'argent va baisser, quitte à devenir négatif.

Ce taux s'est vu accélérer sa baisse pour devenir négatif plus par crainte des perspectives à venir de la zone euro que par philanthropie.
On se doute bien que les investisseurs, avec leurs liquidités sur les bras doivent respecter les contrats qu'ils ont signés : s'occuper du capital financier qu'on leur a confié.
Nous ne les voyons pas se balader avec des milliards dans une valise, n'est-ce pas ?

Ils ont alors le choix entre divers pays d'Europe, et les deux premiers sont respectivement l'Allemagne et la France.
L'Allemagne étant saturé, il fallait mécaniquement se tourner vers la France que je vais qualifier un peu pompeusement de solvable...
[Qu'on me pardonne mon léger manque d'objectivité...]

"les débouchés au Bund allemand sont peu nombreux"
(source : La France émet pour la première fois à des taux négatifs, Actualités)
"Ces taux négatifs, montrent qu'en période de crise, les investisseurs sont désormais prêts à payer une prime pour détenir de la dette française plutôt que de financer des pays jugés risqués"
(source : La France emprunte à des taux négatifs, pour la première fois de son histoire)

Dans le passé, les investisseurs ont mis leur billes un peu partout en Europe mais depuis que la crise est passé par là, les pays, dit du sud [Espagne, Gréce, Italie, etc.], sont indignes de leur confiance.
Pour le dire en termes crus : "les dettes des pays du Sud sont devenues des repoussoirs"
(source : Le Figaro - Conjoncture : La France emprunte à un taux négatif, une première)

On notera que "L'Agence France Trésor a émis le 7 juin à dix ans à 2,46%, un plus bas historique" (source : Le Figaro - Conjoncture : La France emprunte à un taux négatif, une première)
Evidemment, ce taux va varier, puisque l'économie comme chacun sait est volatile.

Une autre bonne nouvelle est la baisse de l'euro par rapport au dollar [moins de 1,25 dollars l' euro] (source L'euro décroche dans le sillage de la BCE)

Je noterais que le titre iconoclaste de libération [ La France se fait désormais payer pour emprunter de l'argent ] me paraît très déplacé, et, me donne l'impression de manquer d'objectivité.

En résumé,
"Au total, l'Agence France Trésor, chargée de placer la dette française sur les marchés, a levé 7,7 milliards d'euros ce lundi, soit le haut de la fourchette envisagée" [...]
"L'engouement des investisseurs pour la dette française est lié à la crise et aux craintes d'un éclatement de la zone euro. L'Allemagne est la première bénéficiaire de ces inquiétudes, mais les investisseurs se reportent aussi sur la France, qui fait office de « second meilleur choix » dans la zone euro tant sa dette est liquide."
(source : La France émet pour la première fois à des taux négatifs, Actualités)

Perspectives ?
Mon opinion est que probablement la France pourra emprunter à un taux négatif pendant quelques mois [jusqu'en 2013] le temps que la situation de l'euro soit clarifiée, et que l'économie mondiale redémarre de nouveau.
En tout cas pour l'Europe, la croissance, ce ne sera pas encore le cas cette année... (source Cet EURO qui traîne des pieds... - AgoraVox le média citoyen)

En conclusion, si les investisseurs se disputent le droit d'être en France ce n'est pas le signe que la France va bien mais le signe que l'Europe, ou plus précisément l'euro, a un futur très incertain.
Je rappelle que si vous avez des euros entre les mains vous avez le choix entre garder l'euro ou l'échanger contre une autre devise étrangère. Or, ni le dollar ni le Yen sont à envisager.


CHIFFRES :
"3,917 milliards d'euros de bons à trois mois au taux moyen pondéré de -0,005% (contre +0,04% la semaine dernière) [...] [échéance 11 octobre]
1,993 milliard de bons à six mois au taux moyen de -0,006% (contre 0,096%) [...] [échéance 27 décembre]
1,793 milliard de bons à un an au taux moyen de 0,013% (contre 0,163% lundi dernier) [...]
Le montant total émis se situe dans le haut de la fourchette cible soit 6,6 à 7,8 milliards d'euros [...]
le ratio de couverture s'est établi à 2,65%, la demande ayant dépassé les 20 milliards d'euros"
(source : La France emprunte à des taux négatifs, pour la première fois de son histoire)


Liens utiles :
Le Figaro - International : L'accord sur l'euro fragilise la coalition Merkel
Hollande a obtenu que 1% du PIB européen soit consacré à la croissance, et lâche du lest sur euro-obligations - leJDD.fr

Paris a emprunté 3,917 milliards d'euros à un taux de - 0,005 % pour des titres de dette à échéance le 11 octobre. Elle a également levé 1,993 milliard d'euros à un taux de - 0,006 % pour des placements à échéance le 27 décembre

La BCE doit devenir une banque centrale


Moyenne des avis sur cet article :  2.39/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • Trashon Trashon 10 juillet 2012 10:37

    Ce matin j’ai rendu visite à mon banquier, je lui ai demandé un prêt à taux négatif, à ma grande surprise il a failli avoir une crise cardiaque. smiley


    • slipenfer 10 juillet 2012 10:50

       smiley  smiley  smiley
      tu aurais du insister


    • lsga lsga 10 juillet 2012 11:27

      moi c trois derniers mois, je n’ai pas payé mon loyer (enfin, un ou deux chèques pour prouver ma bonne mauvaise foi smiley ).


       Résultat : ça me fait un crédit à la consommation pour les vacances, à taux zéro, soit négatif si on prend en compte l’inflation smiley

      Bon, la différence c’est que le proprio n’était pas d’accord, mais bon, OSEF smiley

    • lsga lsga 10 juillet 2012 11:29

      ah et j’oubliais, la loi française les obligent à me faire une proposition d’apurement (d’étalement des remboursement) : un vrai revolving à 0% smiley


    • lsga lsga 10 juillet 2012 21:07

      tu sais, grâce à tous ces crétins de petits bourgeois qui votent à droite, la justice française est dans un piteux état... 


      résultat : pour un litige en dessous de 2.000€, il y a 0% de chance pour que le dossier soit pris par un juge. 

      Donc bon, on aurait tord de se priver de carotte ces connards... 

      ce qui est vrai avec les proprios l’est avec la plupart des gens à qui vous donnez de l’argent ( assurance, portable, etc). Une exception notable : les banques. 

      Avec le gaz, l’eau et l’électricité : idem, très facile de cumuler du retard et d’étaler les remboursements. ça vaut toujours mieux qu’un revolving à 17.5%.

    • Leo Le Sage 10 juillet 2012 21:15

      @Par bigglop (xxx.xxx.xxx.160) 10 juillet 19:49

      Vous dites :
      « Désolé @Léo le sage, vous êtes complètement à côté de la plaque (je ne vous ai pas moinssé) »

      1/ moinssage :
      Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas important pour moi.
      J’estime cependant qu’un moinssage venant d’un individu qui se trompe est plutôt un honneur.
      [Je ne parle pas de vous là]
      Je moinsse rarement car c’est stupide... La plupart du temps les idées fausses sont plus dû à un manque d’information qu’à autre chose.

      2/ Je n’ai jamais dit que c’est une bonne nouvelle...
      Rien que le titre en dit déjà long sur ma pensée... non ?
      Certains points sont bons mais sur le long terme cela commence à faire réfléchir...
      Donc je ne suis pas à côté de la plaque...

      3/ Je connais les blogs que vous citez et je lis le Wall Street Journal aussi.
      (Très bons blogs d’ailleurs que je recommande chaudement)

      4/ Je reviendrais relire votre intervention en profondeur après.
      Justement, je ne veux pas être à côté de la plaque comme vous dites

      @Par jocelyne (xxx.xxx.xxx.35) 10 juillet 10:48

      Vous dites :
      « merci de cet article »
      C’est naturel, si ce n’est pas moi qui l’ai fait çà aurait été quelqu’un d’autres...
      Je relirai mieux votre intervention tout à l’heure pour préciser si nécessaire.
      Il me semble que votre intervention me satisfait.


    • Leo Le Sage 10 juillet 2012 21:25

      @Par Trashon (xxx.xxx.xxx.226) 10 juillet 10:37
      Vous dites : « il a failli avoir une crise cardiaque »
      J’ai plussé votre intervention...
      Et encore, vous faites partie des chanceux qui peuvent envisager d’emprunter...
      Lisez aussi mon commentaire à slipenfer
       

      @Par slipenfer (xxx.xxx.xxx.155) 10 juillet 10:50
      Vous dites : « tu aurais du insister »

      Toujours le sens de l’humour, j’aime çà... [Je plusse évidemment]

      Avec un taux négatif de 0.05 je doute que ce soit possible d’obtenir un résultat...
       

      @Par Babylon (xxx.xxx.xxx.193) 10 juillet 19:57

      Vous dites : "cela évite a certain de te prêter du pognon pour que tu puisses partir en vacance surtous qu’ils n’en reverrons jamais la couleur"

      Allons Babylon soyez bon joueur...

      Je ne descends pas quelqu’un qui est à terre. Vous si ? smiley
       

      @Par lsga (xxx.xxx.xxx.105) 10 juillet 11:27
      Vous dites : « Résultat : ça me fait un crédit à la consommation pour les vacances, à taux zéro, soit négatif si on prend en compte l’inflation »
      « Bon, la différence c’est que le proprio n’était pas d’accord, mais bon, OSEF »
       smiley smiley smiley

      Vous dites : « la loi française les obligent à me faire une proposition d’apurement (d’étalement des remboursement) : un vrai revolving à 0% »
      Vous allez l’exiger ??? smiley smiley smiley
      Et s’ils refusent, vous les traînez au tribunal... ? smiley

      Vous dites : « résultat : pour un litige en dessous de 2.000€, il y a 0% de chance pour que le dossier soit pris par un juge »
      Il me semble que la loi fixe la limite minimum pour instruire un dossier.
      Il faudrait que l’on demande aux députés de voter une loi qui permette de régler les petits litiges non pas seulement de manière cosmétique [genre médiateur] mais de manière définitive et radicale [plus de contestation possible]


    • Leo Le Sage 10 juillet 2012 21:48

      @Par Babylon (xxx.xxx.xxx.193) 10 juillet 21:33
      Vous dites : "Le meilleur respect d’un joueur que peut faire a un autre c’est de lui mettre un 9 a 0 (au football par exemple) ou de le mettre KO(sport de combat si possible en utilisant sa force).Sinon ,bon article,enfin de compte vous n’êtes pas si con que cela a part quand vous en remettez une couche sur votre élitisme"
       smiley
      C’est plutôt de l’humiliation...

      L’ultralibéralisme pratique ce genre de méthode.
      Et comme je suis contre l’ultra libéralisme, vous comprennez que je n’approuve pas...
      Venant d’ailleurs de vous cela m’étonne, mais vraiment m’étonne beaucoup.
      ai-je raté quelque chose ?


    • Leo Le Sage 10 juillet 2012 22:28

      @Par Babylon (xxx.xxx.xxx.193) 10 juillet 22:08
      Vous dites : « Les valeurs du sport seraient elles ultralibérale ? »
      Les valeurs non.
      Je n’apprécie pas tout simplement qu’on fasse du tort à quelqu’un qui est à terre.
      C’est malhonnête et cela ne grandit pas.

      Pour le sport, je vais juste vous faire réfléchir à ceci :
      J’ai un jour eu vent d’un sport très pratiqué qu’une équipe s’est amusée à massacrer l’équipe adverse par vengeance.
      le 9 à 0 c’est de la gentillesse en face.

      Pour l’histoire, j’ai déjà dit que je suis nul en histoire.
      J’espère que vous allez m’éclairer sur le sujet d’ailleurs...


    • lsga lsga 10 juillet 2012 22:41

      @OP

      ’Et s’ils refusent, vous les traînez au tribunal... ? ’

      Non, la balle est dans leur camp... si ils refusent, l’important est de se faire soi-même un plan d’apurement au rythme qui vous convient pour faire ’preuve de bonne fois’. 

      Leur seul possibilité de contestation est d’envoyer les huissiers (150€ par acte) pour lancer la procédure. Si ils n’ont pas fait de proposition d’apurement, la procédure n’est pas valide et les frais d’huissiers sont pour eux. 

      De toute manière, les agences de locations connaissent parfaitement tout ça, et ils acceptent donc systématiquement de faire des propositions d’appurement. C’est du crédit à 0% je vous dis...
       smiley

    • Leo Le Sage 11 juillet 2012 00:37

      @Par Babylon (xxx.xxx.xxx.193) 10 juillet 22:54

      Vous dites :
      "Pour ces derniers,j’ai arrêté,la prochaine fois,je sors les muscles.Sincèrement faut arrêter de se voiler la face,la vie ne fait pas de cadeaux."
      Et nous vivons dans une jungle : j’aimerais justement qu’on y mette un minimum de règles : c’est l’urgence !
      Donc, je ne me vole pas la face

      Pour la violence : NON.
      J’admets que l’on obtient pas toujours quelque chose sans un peu de violence mais de là à généraliser, c’est toujours non.
      C’est même une des erreurs de MLP et aussi de Mélenchon, en plus de son orgueil.

      Vous dites :
      "ils avaient pris une bonne correction bien mérité car l’équipe adverse a démontré leur bonne compétitivité du moment et en plus sans emprunts négatifs car ils payent cash"

      Ils ne méritaient pas la correction.
      Les autres voulaient leur donner la pâtée... hors du respect des régles sauf que personne ne le savait, sauf ceux qui étaient au courant bien sûr...


    • xa 12 juillet 2012 14:53

      « résultat : pour un litige en dessous de 2.000€, il y a 0% de chance pour que le dossier soit pris par un juge. »

      Au risque de vous déplaire : j’en ai trouvé plusieurs qui acceptent ! Tout simplement parce que si le bail est correctement rédigé, ils n’ont pas le choix, ils doivent appliquer la clause résolutoire du bail.


    • jocelyne 10 juillet 2012 10:48

      Pour moi c’est une très mauvaise nouvelle Leo et merci de cet article. Les états sont tous endettés entre 80 et plus de 100% du PIB donc la charge uniquement de la dette est le plus haut poste du budget , mais le PIB décroissant il est désormais presqu’impossible de construire un budget en progression (croissance....) les états le savent très bien et sans mesures « révolutionnnaire » rien ne changera, donc j’imagine que sachant cela, les fonds d’investissement n’ayant plus que les états à tondre, ils amorçent la mise par des primes à l’emprunt.... ce qui est pure logique shadock donc nous allons rapidement arriver à 100% du PIB (pour moi en France c’est déja le cas) puis on serre le garot en demandant tout à coup 4,5 ou même 6% et gloups.
      Les états vont hurler, émeutes etc, mme fmi va gronder et nous sommes cuits. 


      • bigglop bigglop 10 juillet 2012 19:49

        Bonsoir à tous,

        Désolé @Léo le sage, vous êtes complètement à côté de la plaque (je ne vous ai pas moinssé)

        Ouvrez votre esprit, consultez des blogs comme celui de Paul Jorion, « les-crises » d’Olivier Berruyer ; Investigation financière, économique et boursière.

        Comme dit @Jocelyne, ce n’est pas une bonne nouvelle car c’est la confirmation que Hollande et le PS mettent en oeuvre une politique libérale sinon néolibérale et ce n’est pas nouveau.

        Au final, le TSCG n’a absolument pas été « renégocié » par Hollande, il reste en l’état avec sa stupide règle d’or. A. Merkel lui a « concédé » un Projet de Croissance avec le paquet de relance de 130 mds€, largement sous dimensionné et de l’ordre du symbolique en échange d’abandons de souveraineté futurs, déjà largement acquis avec le MES, le futur TSCG et l’accord du Pacte Euro+

        Quand vous dites que le BCE, à travers ses deux LTRO a créée de la monnaie, il faut préciser qu’elle a créée de la monnaie BCE (mais pas de la monnaie secondaire créée par les banques commerciales privées).
        Cette monnaie BCE avait pour but d’augmenter la liquidité interbancaire européenne (les banques privées européennes ne se prêtant plus entre-elles.
        Mais ces banques ont utilisé ces facilités pour racheter sur le marché secondaire de leur dette nationale (Espagne et Italie) en donnant en garantie à la BCE de la dette souveraine plus ou moins pourrie.
        D’autres en ont profité pour solder,par anticipation, des engagements antérieurs souscrits à des taux supérieurs.
        Au final, sur les 1000 mds€, l’injection nette a été de 527 mds€.

        Les dernières décisions européennes sur l’aide aux banques espagnoles estimée à 100 mds€, ne sont toujours pas finalisées dans les détails de la mise en oeuvre.
        Une première tranche de 30 mds€ va être débloquée et sera versé via le gouvernement qui devra l’intégrer à sa dette, comme dit l’autre le diable est dans les détails.
        Simultanément, Rajoy, de son « propre chef », va proposer de nouvelles mesures d’austérité (Seraient dans les tuyaux une hausse de la TVA, la réduction des remboursements de la sécurité sociale, la diminution des allocations chômage et une refonte de la grille de calcul des retraites), ceci après les derniers 10 mds d’économies sur l’Education et la Santé.
        La Commission Européenne a accordé « royalement » un délai supplémentaire d’un an pour atteindre l’objectif de 3 %. Ce qui est intenable.

        Attendez-vous à une baisse de la note de l’Espagne.

        Pendant l’Italie s’enfonce toujours plus.

        En conclusion, vous comprendrez pourquoi les investisseurs acceptent des intérêts négatifs à six mois de la France, à la suite de l’Allemagne et du Danemark.

        Mais l’embellie ne va pas durer suivant les analyses du GEAB (gpt prévisions stratégiques libéral).


      • sam turlupine sam turlupine 10 juillet 2012 22:47

        juste en passant ...

        Il est souvent reproché aux banquiers centraux de vouloir donner des leçons en matière budgétaire et de politique économique, alors qu’ils défendent mordicus leur indépendance monétaire. Mais en l’occurrence, on ne saurait accuser la BCE d’avoir le pied sur le frein. « Son bilan a été multiplié par deux et demi depuis le commencement de la crise en 2007, et il représente une part du PIB plus importante qu’aux États-Unis, au Japon ou au Royaume-Uni », souligne Noyer.

        L’hyper abondance de liquidités se retrouve tout d’abord dans les billets de banque en circulation. Ils représentent aujourd’hui 897 milliards d’euros, soit 130 milliards de plus en trois ans. De même, les crédits accordés par la BCE aux banques commerciales pulvérisent tous leurs records à 1 243 milliards d’euros. Malheureusement, les établissements bancaires en redéposent les deux tiers (795 milliards d’euros) à ses guichets, faute de confiance mutuelle pour se prêter.


      • Leo Le Sage 11 juillet 2012 00:57

        @Par bigglop (xxx.xxx.xxx.160) 10 juillet 19:49

        Bonsoir à vous aussi, smiley

        Vous dites :
        « La Commission Européenne a accordé »royalement« un délai supplémentaire d’un an pour atteindre l’objectif de 3 %. Ce qui est intenable »
        Tout le monde sait çà s’il s’informe correctement.

        Vous dites : « Attendez-vous à une baisse de la note de l’Espagne. »
        Il me semble que sa note a été baissée il n’y a pas longtemps...

        Vous dites : « les investisseurs acceptent des intérêts négatifs à six mois de la France, à la suite de l’Allemagne et du Danemark. »
        Non le Danemark est en position trois... smiley
        Sur le plan strictement stratégique je préfère la France au Danemark [Je parle du long terme]

        Vous dites : « Mais l’embellie ne va pas durer suivant les analyses du GEAB (gpt prévisions stratégiques libéral) »
        Dans mon précédent article je précise qu’il n’y a/aura pas d’embellie et que la croissance sera très faible !

         
        Ce que vous dites ne contredit pas ce que je dis.
        Officiellement la zone euro sera atone, je soupçonne que ce sera négatif
        Je vous rappelle que l’un des buts de l’injection est en théorie de faire baisser les taux...
        Et par ricochet lancer la croissance.

        Pour le reste j’ai répondu au niveau du tout premier commentaire...

        NB : je connais LEAP.


      • bigglop bigglop 11 juillet 2012 02:58

        Re-bonsoir @Léo,

        Tout d’abord, je vous félicite de répondre à tous les commentaires, ce qui n’est pas le cas de nombre d’auteurs d’articles.
        Accessoirement, je ne moinsse que ceux qui lancent des affirmations (stupides) sans les confirmer par des liens fiables.

        Je m’excuse d’avoir été plutôt vif à votre égard, car je n’avais pas lu votre article précédent. Mais votre suggestion d’une reprise économique à terme est, à mon avis, très imprudente.

        Les « décideurs européens » avec leurs atermoiements (depuis des années) cherchent à gagner du temps et à satisfaire surtout les exigences des marchés, mais aussi des lobbies financiers notamment.
        Pendant ce temps, l’horloge continue à tourner...

        Après la Grèce, le Portugal, l’Irlande, l’Espagne, l’Italie vont entrer dans une récession durable, comme le reste de l’Union. L’Allemagne, avec sa rigidité ordolibérale, n’est pas dans une aussi bonne situation, idem pour son système bancaire et sa balance commerciale intra-européenne va se dégrader.

        Plutôt que de faire des copiés/collés, je vous adresse des commentaires sur des articles intéressants :
        On a a marché sur la thune
        Pour que l’argent serve au lieu d’asservir

        Très amicalement, Jacques


      • bigglop bigglop 11 juillet 2012 03:41

        @Leo le Sage :
        des compléments :
        - doit-on rembourser, à tout prix cette dette, comme le prétend Hollande ?. Quelques uns sur Avox commencent à se poser la question à partit des infos du CDTM, d’ATTAC, la Fondation Copernic.
        - autre solution, qui est très très, très incorrecte politiquement (mais qu’est-ce c’est « correct en politique)
        En fait, il s’agit d’instaurer une procédure collective européenne de restructuration partielle ou totale des dettes souveraines accompagnée d’un audit complet du système européen par des »experts indépendants« et investiguant les normes comptables prudentielles et surtout les hors-bilans bancaires.
        Conséquences :
        l’Euro sera dévalué en dessous du Dollar.
        Cette »gigantesque « compensation » des créances et des dettes européennes, mondiales, en fera souffrir beaucoup, mais surtout les investisseurs financiers et spéculatifs car les CDS deviendront inutiles.
        Cette crise financière permettra de connaître la « vraie valeur » du Dollar et d’initier un nouveau système bancaire et financier, une véritable régulation par la création d’un Bancor mondial.

        Je ne connait pas de thèses, analyses économiques, financières sur ce thème


      • Leo Le Sage 11 juillet 2012 11:36

        @Par bigglop (xxx.xxx.xxx.160) 11 juillet 02:58
        Vous dites : "Tout d’abord, je vous félicite de répondre à tous les commentaires, ce qui n’est pas le cas de nombre d’auteurs d’articles. Accessoirement, je ne moinsse que ceux qui lancent des affirmations (stupides) sans les confirmer par des liens fiables"

        1/ je réponds à tous les commentaires car c’est un marque de respect pour ceux qui commentent.
        Je reconnais que s’il y avait trop de commentaires je ne pourrais pas répondre à tous.
        il faudra alors faire des choix.

        2/ Moinssage : Personnellement je ne considère pas comme important la valeur des plus et des moins.
        Sur AV çà n’a pas beaucoup de sens... [ce sont des moinssages partisanes mais pas sur le fond de l’article]
        Je dirais qu’une personne adulte et responsable ne moinsse qu’en dernier recours.
        Mon crédo : prompt à plusser, lent à moinsser !
        Ce sont les faibles qui moinssent à tout va.

        Vous dites : "Je m’excuse d’avoir été plutôt vif à votre égard, car je n’avais pas lu votre article précédent. Mais votre suggestion d’une reprise économique à terme est, à mon avis, très imprudente"
        1/ excuse acceptée mais inutile : j’ai vu pire et cela ne me fait rien.
        J’apprécie votre savoir vivre. Chose qui se perd de nos jours.
        2/ Rares sont les gens qui cliquent dans les liens c’est pour cela qu’ils se trompent dans leurs affirmations.
        3/ La reprise dont je parle n’est pas pour cette année, sauf miracle.
        C’est une possibilité pour l’année prochaine et même si c’était le cas, ce sera une croissance très atone.

        Les Pigs ne sont peut-être pas en récession, mais ils sont suffisamment en crise.

        Vous dites : "L’Allemagne, avec sa rigidité ordolibérale, n’est pas dans une aussi bonne situation, idem pour son système bancaire et sa balance commerciale intra-européenne va se dégrader"
        Je confirme. J’ai écrit dans mon précédent article que même l’Allemagne est prévu à 0,6 % cette année. C’est dire.

        Vous dites : « doit-on rembourser, à tout prix cette dette, comme le prétend Hollande ? »
        NON ! smiley
        Ce sont des dettes odieuses pour une partie.

        « restructuration »
        Ils me semble que c’est ce que propose Hollande : un audit des dettes et normalement il y aura une restructuration de la dette.
        Comme dans les pays pauvres...

        Vous dites : « l’Euro sera dévalué en dessous du Dollar. »
        Je doute que les USA vont accepter çà, mais l’Europe a intérêt à ce que ce soit possible...

        Vous dites : « Je ne connait pas de thèses, analyses économiques, financières sur ce thème » smiley
        Normal, c’est contraire à la thèse de Chicago... smiley


      • Denis Rezler 22 juillet 2012 09:55

        " NON ! 
        Ce sont des dettes odieuses pour une partie."


        On pourrait en savoir plus ? Lesquelles sont odieuses, celles un peu moins, celles pas du tout, celles légitimes ? Ou alors, c’est juste façon de parler, englober dans une généralité floue des concepts non maîtrisés ?

      • Leo Le Sage 22 juillet 2012 10:39

        @Par Denis Rezler (xxx.xxx.xxx.227) 22 juillet 09:55
        Vous dites : "On pourrait en savoir plus ? Lesquelles sont odieuses, celles un peu moins, celles pas du tout, celles légitimes ? Ou alors, c’est juste façon de parler, englober dans une généralité floue des concepts non maîtrisés ?"

        Parce que maintenant çà vous intéresse ? smiley

        Lesquelles sont odieuses ? Cela dépend de votre niveau de compréhension et de moralité.

        Exemple : combien il y a de transcations financières par jour ? Des milliards...
        (Même par secondes il y a des millions.)
        Les gros capitaux que les banques ont entre leur mains sont en partie sales et pourtant ils nous en prêtent une partie.
        En clair, si vous empruntez de l’argent à une grosse banque comme BNP Paribas, cette dernière ne peut pas garantir que les fonds sont clean.
        C’est tout simplement impossible mathématiquement.
        Ensuite, le calcul du taux lui-même est souvent indigne : des affaires récentes montrent que des villes à travers le monde [pays riches] ont du mal à rembourser à cause de ces prêts à risques [produits dérivés...].
        La France lorsqu’elle emprunte donc, emprunte de l’argent sale et à des taux malhonnêtes la plupart du temps...
        [pourquoi faire payer 3% lorsque d’autres payent moins sachant qu’une partie du taux est lié aux agences de notations]

        Quelle partie est sale ? Personne ne peut le savoir, donc j’ai tendance à penser qu’il ne faut pas payer les taux pratiqués voire ne pas rembourser une partie...

        D’autres questions ? smiley

         
        Cordialement

        Leo Le Sage


      • Denis Rezler 22 juillet 2012 11:16

        Parce que maintenant çà vous intéresse ? « 

        Oh, le prof d’économie que je suis est toujours intéressé par lorsqu’il peut apprendre dans son domaine.


        Cela dépend de votre niveau de compréhension et de moralité. 

        Compréhension, il y a la réponse. Quant à la moralité elle n’a rien à faire avec une question technique. En somme, on est capable ou pas d’apporter une réponse.

         Donc ta réponse n’est que du baratin ; rien sinon de l’enfumage. Néanmoins je suis interpelleé par cette affirmation :

         »si vous empruntez de l’argent à une grosse banque comme BNP Paribas, cette dernière ne peut pas garantir que les fonds sont clean.
        C’est tout simplement impossible mathématiquement. "


        Serait-ce trop demandé de savoir quels sont les outils utilisés mathématiquement pour parvenir à cette conclusion ? J’avoue, malgré mon modeste DEA en mathématique, nullement percevoir la démonstration mathématique permettant de trier le bon grain de l’ivraie en la matière.

        Merci.




      • Leo Le Sage 22 juillet 2012 11:27

        @Par Denis Rezler (xxx.xxx.xxx.227) 22 juillet 11:16
        Vous dites : « Quant à la moralité elle n’a rien à faire avec une question technique »
        Pour certaines personnes ne pas déclarer une partie de revenu est honnête.
        Si ce revenu passe à la trappe, il est possible qu’il soit comptabilisé ou pas dans le circuit bancaire...

        Vous dites : « Serait-ce trop demandé de savoir quels sont les outils utilisés mathématiquement pour parvenir à cette conclusion ? »
        1/ je n’ai pas fait de démonstration mathématique...
        2/ Faisons simple : disons qu’il y a 1000 milliards de dollars qui circulent [que la FED a émis] et qu’il y a 1 milliard en terme de traffic illicites en tout genre.
        Quelle est la probabilité que les banques ont en leur possession de l’argent pourri ?
        [Circuit normal hors thésaurisation bien sûr]

        3/ C’est curieux un mathématicien économiste qui ne sait pas çà...
        Faites nous donc un article sur les maths...
        J’aimerais lire çà... smiley

         
        Cordialement

        Leo Le Sage
        (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


      • Denis Rezler 22 juillet 2012 11:41

        Aucune réponse, du blabla.


        Faisons simple : si je demande quelles sont les caractéristique d’une Porche 911 je n’attends pas comme réponse une question me demandant s’il est moral de rouler en Porche. Capito ?

        J’attends toujours cette démonstration mathématique, cette « preuve » qu’il est impossible de de connaitre l’origine des fonds. Elle m’intéresse au plus haut point, plus que tu ne peux l’imaginer. En outre j’estime qu’il est du devoir des élites d’édifier les masses auxquelles échappent, semble t’il, des principes élémentaires.



      • Leo Le Sage 22 juillet 2012 11:53

        @Par Denis Rezler (xxx.xxx.xxx.227) 22 juillet 11:41
        Vous dites : « J’attends toujours cette démonstration mathématique, cette »preuve« qu’il est impossible de de connaitre l’origine des fonds »
        Question bête en somme... smiley
        1/ je sais que vous n’êtes pas un économiste.
        2/ Vous savez qu’on peut trafiquer un compte ?
        La première fois que j’en ai entendu parler c’était mon père qui en avait parlé. Parce qu’il fallait faire attention.
        Cela explique le problème notamment de certaines entreprises : ENRON est le plus connu...
        Dans beaucoup de pays, les transactions se font de la main à la main...

        Donc je répète que mathématiquement c’est impossible... de donner une fiabilité certaine sur l’origine des transactions...

        3/ Combien la probabilité ?

        Parlez nous un peu d’audit...

        CQFD

         
        Cordialement

        Leo Le Sage
        (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


      • Denis Rezler 22 juillet 2012 12:06

        Oh mais mon cher, ce n’est pas à moi d’apporter la charge de la preuve. Qui affirme qu’il est « mathématiquement » impossible de le démontrer ?


        J’attends donc la démonstration, une formule quoi. Il serait plus simple si tu avouais en être incapable.

        Il aurait aussi intéressant dans ton article d’expliquer POURQUOI les taux négatifs sont une valeur refuge. 

      • Leo Le Sage 22 juillet 2012 12:13

        @Par Denis Rezler (xxx.xxx.xxx.227) 22 juillet 12:06
        Vous dites : « Il aurait aussi intéressant dans ton article d’expliquer POURQUOI les taux négatifs sont une valeur refuge »
        Ce n’est pas une valeur refuge... smiley
        A moins que pour vous un placement soit une valeur refuge... LOOL smiley

        Pour le reste je répète : ce n’est pas une démonstration.
        Et toutes les réponses sont là...
        On m’a d’ailleurs reproché d’infantiliser les gens, je ne veux pas infantiliser, un détenteur de DEA en maths...

         
        Cordialement

        Leo Le Sage
        (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


      • Denis Rezler 22 juillet 2012 12:15

        Vous dites : « J’attends toujours cette démonstration mathématique, cette »preuve« qu’il est impossible de de connaitre l’origine des fonds »
        Question bête en somme.


        C’est à dire, ce n’est pas moi qui l’ait écrit smiley

        Quant à ta demande de ma faire parler d’audit. Dès que tu auras répondu à mes questions, je ni manque pas. Promis.

        Alors, retour à la case départ

      • Denis Rezler 22 juillet 2012 12:19

        « Ce n’est pas une valeur refuge... »


        Ah non ? tu l’as pourtant écrit smiley smiley smiley Tu ne sais plus ce que tu écris ?

      • Denis Rezler 22 juillet 2012 12:21

        " On m’a d’ailleurs reproché d’infantiliser les gens, je ne veux pas infantiliser, un détenteur de DEA en maths..."


        Oui, tu en es parfaitement incapable.

        Donc si je comprends bien tu es incapable d’étayer tes affirmations smiley Tu es caable de quoi ?

      • Denis Rezler 22 juillet 2012 12:29

        " Pour le reste je répète : ce n’est pas une démonstration."



        Ah, ah, ah ah des mathématiques sans démonstration. C’est nouveau, ça vient de sortir ? 

        A moins que tu ais créé un nouvel axiome, mais ça se fête ça : en route vers les sommets et la reconnaissance des sommités mathématiques mondiales.

      • Leo Le Sage 22 juillet 2012 12:31

        @Par Guy BELLOY (xxx.xxx.xxx.88) 22 juillet 12:11
        Vous dites : "Vos derniers posts méritaient largement d’être rassemblés dans un article prêtant au débat. Dommage mais il est encore temps. Je comprends néanmoins votre prudence vu les réactions que cela pourrait susciter"
        On aimerait bien mais voilà...
        Oui easy on aimerait que vous fassiez des articles...

        Vous dites : « Tu ne sais plus ce que tu écris ? »
        Où ai-je écrit que c’est une valeur refuge ? smiley
         smiley smiley smiley smiley
        Montrez moi çà tient !
        Meuh non ce n’est pas une valeur refuge...

        Pour la démonstration : je répète : ce n’est pas une démonstration...
        « Mathématiquement c’est impossible de garantir la fiabilité de la source. »

         

        Leo Le Sage


      • Denis Rezler 22 juillet 2012 12:41

        Pour la démonstration : je répète : ce n’est pas une démonstration...
        « Mathématiquement c’est impossible de garantir la fiabilité de la source. »


        Si c’est mathématiques ça se démontre, point ! Tu en es capable ou non, ou as tu écris n’importe quoi ?

        je vais commencer à croire que tu n’es qu’un affabulateur ; quelle déception c’est fou le nombre de menteurs qui s’inventent une vie et des qualifications qu’ils n’ont pas sur internet. Faut dire, je les comprends un peu, au chomage et au RMI ça leur permet d’exister. On les repère facilement, c’est les mecs qui postent à 3 heures du mati en plus de la journée ; c’est clair ils n’ont pas à se lever pour aller au taf eux.

      • Leo Le Sage 22 juillet 2012 13:06

        @Par Denis Rezler (xxx.xxx.xxx.227) 22 juillet 12:41
        Vous dites : "On les repère facilement, c’est les mecs qui postent à 3 heures du mati en plus de la journée ; c’est clair ils n’ont pas à se lever pour aller au taf eux."
        Je fais partie de la catégorie des personnes qui dorment peu (4 heures max)
        Si je dors, mettons à minuit, au plus tard je me réveille à 4 heures...
        Et comme je préfère me réveiller vers 8 heures du mat...

        Ensuite, comme toute élite qui se respecte, je voyage.
        Il m’est arrivé de lire AV dans des lieux où je n’aurais pas du...

        Enfin, apparemment vous avez du mépris pour les chômeurs.
        J’avais tendance dans le passé à me moquer un peu de ceux qui ne travaillaient pas.
        [J’étais encore un gosse]
        Maintenant, je ne me le permets plus...

        Pour les nombres d’heures de travail, demandez à un directeur...
        il vous dira un chiffre édifiant...
        [Non vous n’avez pas posé de question...]

        Au fait vous êtes certain que je suis en France, mais pas un peu plus à l’est ?
        [C’est beau l’Allemagne]
         smiley smiley smiley smiley smiley

         

        Leo Le Sage


      • Denis Rezler 22 juillet 2012 17:48

        Non, non je n’ai aucun mépris, je dis qu’ils ont le temps de se faire de fausses bios et de passer leurs temps sur internet comme toi.


        Bon, on en revient à cette démonstration mathématique ? Alors, tu en es où ? Tu es capable ou pas. Crois moi je vais te poursuivre avec ça, a t’on déjà vu une élite incapable d’une démonstration mathématique, et chacun saura que tu n’es qu’un menteur. 

      • Denis Rezler 22 juillet 2012 17:48

        Tu t’autoplusses en sus ? mouarf !


      • Denis Rezler 22 juillet 2012 17:54

        " Au fait vous êtes certain que je suis en France, mais pas un peu plus à l’est ?
        [C’est beau l’Allemagne]"


        Ah zut, j’avais oublié qu’il y avait au moins 6 heures de décalage horaire avec la France. Toutes mes excuses.

      • Leo Le Sage 10 juillet 2012 23:47

        @Par Actias (xxx.xxx.xxx.34) 10 juillet 14:35
        Vous dites : "Et l’on voit l’optimise de Leo qui voit l’économie mondiale redémarrer en 2013. Ca redémarrera, dans certains coins, mais pas en France"
        Au plus tôt en 2013... [SI çà redémarre...]
        Pour la France j’ai bien dit qu’au moins en 2012 il ne se passera rien, mon précédent article en est la démonstration claire de mon affirmation.
        Si vous ne lisez pas les liens que je vous donne je devrais spécialement vous le rappeler ?
        [Prévision : Allemagne 0,6%]

        @Par edelweiss (xxx.xxx.xxx.75) 10 juillet 11:33
        Vous dites : « Ouaip , moi je crois plutôt à une tentative du système de récupérer le système »
        Bah oui, si le système est en panne on essaye de le récupérer non ?
        Vous dites : « Et la crise de la dette italienne aura lieu au mois d’aout »
        D’après mes infos, au mois de juillet ou août il se passera quelque chose OU rien mais je ne sais pas si c’est en Italie ou non.
        Si il ne se passe rien au mois d’août alors oui, il ne se passera plus rien jusqu’à la fin de l’année.


      • idky idky 10 juillet 2012 11:45

        Mouais....

        imaginez quatre bateaux qui coulent, les passagers vont se ruer sur le bateau qui

        coule le moins vite.

        C’est une métaphore très exacte de ce qui se passe pour les taux.

        (L’image n’est pas de moi, mais c’est criant de vérité).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès