Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Une idée Bonsensiste pour combler le déficit de la France ?

Une idée Bonsensiste pour combler le déficit de la France ?

Le déficit actuel de la Sécurité Sociale est d’environ 27 milliards d’euros, pour les caisses de retraites on en serait à environ 32 milliards et pour le budget de la nation 1500 milliards.

Nos soi-disant gouvernant soi-disant élus démocratiquement, quoique l’affaire Bettencourt semble prouver le contraire, manquent réellement d’imagination .

Ou sont ces Milliards qui manquent a l’ensemble de la nation Française ? Pourquoi ceux qui détiennent ce pactole en veulent toujours plus ?

La réponse a la première question est relativement facile a trouver, il suffit de prendre le noms des quelques dizaines grosse fortunes du pays et de quelques exilés dans les paradis fiscaux .

Pour la seconde , c’est un peu plus compliqué, notre bassesse sérénissime NS von Nagy Bosca a quand a lui déclaré que : …De l’argent, c’est pour les siens, pour acheter une maison, un bel appartement. Offrir un appartement à ses enfants... Je ne veux pas être comme Giscard et Raffarin, un ancien le reste de ma vie à me trainer là, à me lamenter sur ce que je ne suis plus". 

En fait je pense personnellement que pour beaucoup de riches, de très riches, l’Argent ne sert qu’a alimenter leur Ego et rien d’autre ?

Napoléon eut l’idée en 1806 de promettre a ses soldats :« Vous ne rentrerez dans vos foyers que sous des arcs de Triomphe »

Pourquoi ne pas exploiter cette idée et promettre à tous les généreux donateurs d’avoir leur nom gravé à vie dans la pierre d’un nouvel arc de triomphe que l’on construirait près de Bercy ?

A partir de 5000 euros, le nom du généreux donateur serait gravé en petit caractères , pour dix mille euros ce serait le double, 100 000 dix fois plus gros et ainsi de suite. Au delà du milliard d’euros le nom serait gravé sur le fronton . Les Techniques électroniques modernes permettraient d’afficher le nom du plus grand donateur en cours , en permanence, éventuellement avec un rayon laser sur le sommet de l’Arc et dans le ciel de la Capitale . Pour le remplacer il faudrait donner au moins 1 million d’euros en plus !

Nos Narcissique en puissance verraient alors leur ego comblé en courant apporter leur obole à nos très chers ministres des finances.

Il va de soi que les Retraites et la Sécurité Sociale seraient les premiers bénéficiaires de ces dons spontanés, suivi par l’éducation nationale et tout ce qui contribue à l’épanouissement de la société. Les derniers servis seraient bien sur l’armée, la police et le monde politique !

Si par malheur un de ces riches donateurs mourait de faim après avoir largement contribué a l’équilibre de nos finance il aurait droit à une tombe du donateur connu, avec une flamme alimentée gratuitement par GDF Suez que l’on ranimerait a chaque évènement fiscal ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Talion Talion 22 septembre 2010 18:25

    [/Mode Humour noir ON]

    Sinon une autre idée à creuser est de prendre la liste des 1000 plus grandes fortunes de France et de les flinguer tous ainsi que leurs héritiers.

    De cette façon l’état empocherait leurs biens faute de lignées restantes à qui céder leur héritage.

    Facile non ?...

    En plus ça aurait l’avantage de tarir les sources de revenu des partis les plus corrompus de notre nation.

    Tant de bénéfices en échange d’un très léger sacrifice humain à concéder... Franchement pourquoi hésiter ?...

    [/Mode Humour noir OFF]


    • Defrance Defrance 22 septembre 2010 19:33

      J’en suis pas encore arrivé là, toutefois la logique tiens la route, en particulier sur la deuxieme affirmation .
       Pour le premier point , les enfants, mineurs ne sont pas responsables de la cupidité de leurs parents, je pense que les remettre au niveau des citoyens lambda serait suffisant en confisquant leur héritage, et même leur Scooter pour certains ?


    • BOBW BOBW 23 septembre 2010 16:21

      Le supplice de la Roue sur place publique avec TF1-M6, etc, apaiserait un peu les victimes :-sans logis ou qui meurent de faim ou de froid.mais aussi les familles séparées par les expulsions inhumaines

      À ce sujet on pourrait ajouter les ministres accusés de forfaiture et de non assistance de personne en danger --->Exit les pauvres dirigeants de LORÉAL.

    • Jowurz 22 septembre 2010 21:28

      Defrance,

      Excepté celui du déficit global de la France 1.500 Milliards € en fin 2009 les chiffres annoncés me paraissent bien étranges.

      Le déficit de la sécurité sociale et celui de l’assurance vieillesse que vous évoquez ne correspondent à aucune réalité connue. Une clarification semble la bienvenue.

      A lire le rapport annuel de la Cour des Comptes paru en 2010 il semble que vous ne soyez pas familier de la comptabilité publique. En 2009 les recettes brutes de l’Etat sont de 272,69 milliards €, dont ilconvient de déduire le dégrèvement et remboursement d’impôts de 111,67 milliards. Les recettes nettes de 2009 s’élèvent à 161,02 milliards €. Les dépenses brutes de l’Etat ont été de 402,59 Milliards €, dont il convient de déduire le dégrèvement et le remboursement d’impôt 111,67 milliards € pour trouver les dépenses nettes soit 290,92 milliards €.

      La différence entre les dépenses et les recettes est de 129,90 milliards € auxquels s’ajoutent les dépenses des comptes spéciaux pour 8,12 milliards €. Le déficit total de l’Etat pour l’année 2009 est de 138, 02 milliards €.

      Ce déficit tient, bien entendu, compte de celui de la sécurité sociale. Lequel déficit, vous semblez l’ignorer, réunit celui de l’assurance vieillesse, de l’assurance maladie, des allocations familiales et des accidents du travail pour une valeur globale de 21,7 Milliards en recensant l’ensemble des régimes obligatoires de base auxquels s’ajoute le déficit des organismes concourant au financement des régimes de base pour 3,2 milliards €.

      Voici qui porte l’ensemble du déficit de la sécurité sociale à 24,9 milliards et non à 61 milliards comme vous l’annoncez. 

      Le déficit des retraites est à lui seul de 8,9 milliards pas de 32 milliards et le déficit global n’atteint pas les 27 milliards que vous présentez comme celui de la sécu sans l’assurance vieillesse.

      Ce déficit de 24,9 milliards se décompose de :
      10,4 milliards pour la maladie
      8,9 milliards pour la retraite
      0,6 milliards pour l’assurance accidents et maladies professionnelles
      1,8 milliard pour la famille.

      Si votre solution pour colmater le tonneau des Danaides est élaborée avec le même sérieux que votre recherche des déficits vous vous êtes donné beaucoup de mal pour rien.

      Une telle désinformation est d’autant plus regrettable qu’elle peut avoir pour conséquence de persuader les gens que les mesures prises par la gouvernement pour les retraites, si elles vont dans le bon sens, ne sont pas suffisantes. Vous participez bon gré ou non à la tromperie qui fait des retraités une des plaies de la nation.

      Ou vous êtes irresponsable ou vous êtes un désinformateur travaillant pour le compte de ceux qui trompent le peuple en général, les cotisants et les travailleurs en particulier.

      Expliquez-vous ! Votre bon sens m’échappe.   


      • Defrance Defrance 22 septembre 2010 22:14

        Bonjour Jowurz,

         Je ne suis pas un specialiste des chiffres, que j’ai trouvé là pour la secu et là pour les retraites. Je ne conteste pas lvos chiffres et je sais d’ailleurs que personne ne sais exactement ou nous en sommes .

         Je n’ai nullement l’intention de désinformer ni d’approuver ce que font nos voleurs d’aujourd’hui, je serais d’ailleurs demain dans la rue avec tous ceux qui veulent voir la fin de ce régime de voleurs !
         Mon propos est d’essayer de faire comprendre qu’il y a peut être un moyen de taxer les grosses fortunes, a leur insu en utilisant leur EGO démesuré , mais en aucune manière je cherche a promouvoir des chiffres que tout le monde conteste ?
         Merci toutefois d’apporter ces precisions .


      • Defrance Defrance 22 septembre 2010 22:22

         là pour les retraites et là pour la secu  ?

         je sais que ces sites ne sont pas des plus fiables, mais mon intention n’est pas de traiter de ces trous, juste, d’imaginer comment on pourrait faire payer ceux qui en ont les moyens sachant que quand la génération d’après guerre sera au cimetière le problème sera peut être resolu ?


      • Jowurz 22 septembre 2010 23:32

        Defrance

        Il est dans notre pays une juridiction qui fait peu parler d’elle mais dont le travail est remarquable c’est la Cour des Comptes. Si vous cherchez des renseignements sur les comptes de l’Etat , de la Sécu et des collectivités territoriales vous trouverez dans ces rapports qui sont publics certainement ce que vous cherchez.

        Quant à souhaiter la disparition des vieux : consultez l’article paru, à ce sujet ce jour, dans Agoravox.

        Votre solution est un gentil canulard.


      • Defrance Defrance 23 septembre 2010 09:56

        Jowurz,

         Je connais la cour des comptes, feu Seguin l’a quittée il n’y a pas si longtemps. Cette brillante institution ne sert pas a grand chose dans la mesure ou elle n’a AUCUN pouvoir répressif , ce qui est bien dommage !
         Les chiffres ont leur importance, mais ils permettent aussi d’entretenir la confusion et les chicanes et pendant ce temps le pouvoir continue son entreprise de démolition ?

        Pour ce qui concerne les vieux et leur retraite j’ai aussi ecrit quelques lignes qui montrent ou nous mène la FRICOCRATIE .

         QUi vous fait dire que cette solution ne serait pas Efficace, avez vous déjà etudié le comportement des gens, en particulier des mégalos ?


      • emile wolf 23 septembre 2010 12:52

        Je trouve votre défense aussi peu réfléchie que votre article et m’associe à Jowurz.

         Vous vous targuez de bon sens. Permettez que je doute de celui de votre proposition.

        Quant à la Cour des Comptes que vous connaissez bien, il eut été préférable que lui empruntiez vos références ce que vous n’avez pas fait. Vous mettez en cause son impuissance coercitive, ceci n’a rien de commun avec la qualité de ses travaux. Vous attaquez donc la Cour des Comptes pour excuser vos lacunes et le manque de sérieux de votre propos. Dommage pour vous !

        Si comme vous le dites vous n’avez que peu d’intérêt pour les chiffres ne les citez pas et ne proposez pas des solutions avec une démonstration chiffrée farfelue. Les chifffres se vengent et démolissent votre ouvrage.   


      • Defrance Defrance 23 septembre 2010 13:10

        @wolf,

         Ou avez vous lu ou vu une démonstration chiffrée ? de plus j’utilise le mot environ et le conditionnel car, vous, comme moi sommes incapables de connaitre les vrais chiffres ?

         Vous tombez exactement dans le piège tendu par les irresponsables qui nous gouvernent depuis plus de trente ans, vous quittez le sujet qui est la recherche d’un moyen et partez sur des discutions de chiffres inverifiables qui peuvent nous "occuper pendant des années ?

         
         


      • agoratoc 22 septembre 2010 22:07

        j ai une meilleure idée de bon sens : vivre selon les richesses que l on produit .
        est si difficile dans le pays des enfants gatés de 68 ? va y avoir des sacrifices , et oui un mot qui fait peur comme le tabou « rigueur »


        • Defrance Defrance 22 septembre 2010 22:16

          On ne produit pas de richesse, on ne fait que la transférer , d’une poche a une autre !
           La PRODUCTION DE RICHESSE est une invention Sarkozeuze !

           


        • Tiberius Tiberius 23 septembre 2010 16:17

          @ Defrance

          Réfléchissez un peu :

          Si comme vous le dites on ne produisait pas de richesse, cela signifierait que notre travail serait sans valeur puisqu’il ne contribuerait à susciter aucune richesse. Et auquel cas, réclamer un salaire pour celui-ci serait du vol...

          Vous trouvez réellement cette idée raisonnable ?! smiley


        • Defrance Defrance 23 septembre 2010 20:19

          @ Tiberius

          Réfléchissez un peu :

          Si comme vous le dites on ne produisait pas de richesse, cela signifierait que notre travail serait sans valeur puisqu’il ne contribuerait à susciter aucune richesse. Et auquel cas, réclamer un salaire pour celui-ci serait du vol...

           Ce n’est pas du vol, ce n’est qu’une compensation du temps de vie consacré a « produire » quelque chose ?

           Prenez l’exemple d’une voiture, une foi finie elle représente les heures de bureau d’étude, d’achat de matières premières, des heures de travail et du bénéfice que veut tirer le vendeur , rien de plus ? le benef représente « la richesse gagnée » mais ne revient rearement ou si peu a ceux qui ont contribués !


        • arnaud 23 septembre 2010 00:22

          Je trouve l’idée très amusante, on pourrait vendre aussi le nom des rue, des places
          et des bâtiment, 50 000 000 pour un aéroport, combien pour le Louvre... ?
          Bienvenue au Louvre B.Arnault ...et puis la petite place de l’église du bled y’ en a pour tout les prix.
          bravo c’est amusant et pas si con.

          Les chiffres c’est pas le propo Jowurz
          Vous connaissez l’histoire de TOTO...
          "ah non je suis désolé !!! Toto ça n’existe pas comme prénom...


          • Defrance Defrance 23 septembre 2010 09:59

            J’y ai pensé, mais en final je crois que l’on devrait se limiter aux cimetieres pour ne pas prendre de risques ?


          • Worldtourer 23 septembre 2010 12:00

            On pourrait aussi commencer par délivrer des médicaments, comme en Hollande, en tenant compte précisément de la prescription. Le pharmacien ouvre la boîte, retire le bon nombre de comprimés par rapport aux besoins spécifiques des patients et garde le reste dans son échoppe... Ca ne boucherait probablement pas le trou de la sécu, mais cela aiderait : 

            1) à ne pas surconsommer
            2) à respecter l’observance avec plus de facilité (quand il n’y a plus de médicaments, le traitement est terminé)
            3) à surfinancer des laboratoires qui ( je le sais pour y avoir travaillé) ont des coûts de fonctionnement qui dépassent l’entendement. 

            Pour ce qui est de l’Arc de triomphe des donateurs, je trouve l’idée excellente, d’autant plus que nous allons arriver à l’avenir à des niveaux de concentration d’argent jamais atteints. Des niveaux ridicules, tant ils dépassent toute conception humaine... Bref, une soupape du bien pour ces pauvres milliardaires qui pourraient ne plus savoir qu’en faire, de tant d’argent. Je trouve ça mieux que de les inciter à financer des milices et des ghettos sur-protégés...

            • Defrance Defrance 23 septembre 2010 12:59

              Merci de pointer le vrai sujet .

               Il est bien évident que toute mesure qui consiste a faire dépenser moins , au contribuable et a l’état , sans aller jusqu’au Douste Blazeries qui emm.... les citoyens de province ne trouvant plus de medecins , sont complémentaires, mais l’utilisation de l’EGO démesuré d’une grande parti des voyous de la finance serait bien plus rentable ?

               Et bien sur, interdiction de financer un parti politique qui devra désormais vivre que de ses supporteurs ! ( moins de 2% des electeurs, tous partis confondus) !


            • BOBW BOBW 23 septembre 2010 16:41

              « interdiction de financer un parti politique qui devra désormais vivre que de ses supporteurs !  »

              Cela permettrait au parti « populaire » au logo de l’arbre bleu,blanc rouge de préparer ses jeunes favorisés à connaître la valeur de l’argent en les incitant à faire « la manche » aux portes des Églises, ou d’arpenter le trottoir avec leurs jolies tenues attrayantes, pour verser cet écot au parti majoritaire. smiley

            • armand armand 23 septembre 2010 12:10

              Supprimer les allocations familiales, par exemple , les plus généreuses de la planète, octroyées inconsidérément sans condition de ressources ni de nationalité.
              Rétablir une taxe sur les plus-values des résidences principales...

              Et, bien sûr, une évidence, taxer les flux financiers, cela tombe sous le sens...

              Mais pour chacune de ces options, les lobbies sont tels qu’elles sont inenvisageables.


              • galien 23 septembre 2010 16:22

                C’est toujours drôle de réinventer l’eau tiède, dans ce que vous dites rien de très nouveau, les Indulgences du Pape comme les l’achat de titre de noblesse ne datent pas d’hier.

                Je vais vous donner une méthode beaucoup plus simple pour régler le problème de la dette, abroger la loi scélérate de 1973 qui interdit à l’état de faire un escompte à la Banque de France, et l’arrêt immédiat du paiement de la dette.


                • Defrance Defrance 23 septembre 2010 20:03

                  Vous avez raison, il y a aussi l’achat de plaque de marbre de bienfaisance dans les églises, mais pourquoi ne pas essayer de flatter les mégalos dans le sens du poil, pour nous rendre ce qu’il nous ont pris ?
                   De toute façon , a un moment ou a un autre, de gré ou de force ils devront rendre des comptes ?


                • Defrance Defrance 23 septembre 2010 20:10

                  Je suis bien sur tout a fait d’accord pour l’abrogation de la loi de 1973, mais cela n’exclus pas le fait que l’on puisse aller plus loin ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès