Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Une nouvelle grand-messe ultralibérale au G20 Finances de Moscou

Une nouvelle grand-messe ultralibérale au G20 Finances de Moscou

Signe des temps, c'est à Moscou que les ministres des Finances du G20 ont une nouvelle fois entonné le cantique ultralibéral ! A quelle distance du mausolée de Lénine ?

Sous le titre " Le G20 Finances ne parvient pas à trancher entre rigueur et croissance ", Le Monde.fr du 16 février 2013 nous livre quelques morceaux choisis de cette réunion au cours de laquelle l'Allemagne s'est une nouvelle fois distinguée en refusant tout assouplissement de la politique de rigueur, alors que " Les Etats-Unis ont rejoint l'Union européenne qui veut désormais ralentir les restrictions budgétaires et la réduction de la dette pour éviter d'étouffer la croissance. Ils demandent la modification des objectifs fixés au G20 de Toronto en 2010 qui prévoyaient la réduction de moitié des déficits publics d'ici 2013 et le début du dégonflement de la dette à partir de 2016. "

" Mais l'Allemagne persiste malgré son isolement à refuser ces assouplissements qu'elle considère comme du laxisme. Conséquence : le communiqué a enfoncé une porte ouverte en appelant les économies avancées à mettre en œuvre " des stratégies budgétaires de moyen terme crédibles ". " Nous voila bien avancés avec cette molle exhortation !

Au passage, il n'y a pas quelque chose qui vous choque : l'Allemagne a une position mais l'Union européenne en a une autre ? C'est un scoop : l'Allemagne ne fait plus partie de l'Union européenne ? Ces formulations, dont nous avons pris l'habitude, montrent simplement que l'UE existe lorsqu'il s'agit d'édicter une directive sur le calibrage des oeufs de pintade ou le nombre de poulets de batterie au m2, mais pas lorsqu'il s'agit de coordonner notre modèle économique et social.

En bons disciples du dogme en vigueur, nos grands argentiers, une main sur le coeur et un genou en terre, ont rappelé qu'il n'était pas question de toucher aux tables de la Loi : " Conformément au vœu exprimé le 12 février par le G7, les vingt ministres des finances ont proclamé la bouche en cœur qu'ils "s'abstiendront de pratiquer la dévaluation compétitive", qu'ils ne manipuleront pas leur taux de change "pour améliorer leur compétitivité" et qu'ils "résisteront à toutes formes de protectionnisme". Le G20 fonctionnant par consensus, tout blocage politique débouche sur de tels rappels de grands principes macro-économiques qui ne fâchent personne. "

Et bien si, il y en a que cela fâche : www.citoyensunisdeurope.eu ... et bien d’autres.

Pour accéder au texte complet de l'article du Monde.fr : http://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2013/02/16/le-g20-finances-ne-parvient-pas-a-trancher-entre-rigueur-et-croissance_1833845_3234.html


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 19 février 2013 11:24

    Au lendemain de la tempête financière de 2008, le G20 s’est autoproclamé garant de la stabilité économique et financière mondiale. Pourtant, sa politique a été de maintenir la dictature de la finance, de renforcer les acteurs et les mécanismes à l’origine de la crise, tout en faisant payer la note aux peuples. Il faut refuser de laisser aux puissants le droit d’imposer leurs solutions à des crises qu’ils ont eux-mêmes engendrées......

    voir : FAISONS FACE AU G20


    • HugoS HugoS 19 février 2013 11:30

      Les grands penseurs libéraux et la rigueur...
      « Rien n’est impossible a l’homme qui n’a pas a le faire lui même » A.H. Weller


      • scripta manent scripta manent 19 février 2013 11:46

        Selon le Larousse en ligne, la rigueur, c’est  « la dureté extrême d’une règle, d’une obligation, d’une action  ».
        Mais, toujours selon le Larousse, c’est aussi : « le caractère de quelqu’un, de quelque chose qui se distingue par une exactitude, une logique, une précision parfaites. » 
        Manifestement, le G20 s’en tient à la première acception.


      • xmen-classe4 xmen-classe4 20 février 2013 20:56

        en vrai ils sont pas là pour parler d’economie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

scripta manent

scripta manent
Voir ses articles







Palmarès