Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Vers une explosion de la crise économique

Vers une explosion de la crise économique

Et si demain un pays d’Europe, d’Amérique du Nord ou le Japon se trouvait en cessation de paiement ? Nous assisterions à une faillite en chaîne des états dits riches suivie de la faillite des banques ruinées par leurs créances insolvables.

Le système économique et financier est tellement imbriqué qu’un effet domino est à envisager.

Nous avons la quasi-totalitéé des états de l’OCDE qui sont fortement endettés( Japon, pays de l’Union européenne, USA, Canada). Leur budget est toujours en déficit et le retour à l’équilibre n’est pas envisagé avant 2014-2015.

Actuellement ces états contractent de nouveaux emprunts pour rembourser les anciens qui arrivent à échéance et pour combler le déficit.

Nous avons vu la Grèce, le Portugal, l’Irlande frôlaient l’incident de paiement. Et si demain un pays d’Europe, d’Amérique du Nord ou le Japon se trouvait en cessation de paiement ?

Très vite, suite à ces impayés, les banques possédant des créances sur les états se trouveraient en situation délicate. Suite à ces défaillances, les autres pays de l’OCDE auraient d’énormes difficultés à trouver de l’argent frais sinon à des taux prohibitifs. Mais sans nouveaux prêts impossible de rembourser les anciens ( les amortissements de prêts pour la France représentent entre environ 40 % des recettes de l’état, or le budget est en déficit, c’est à dire que sans emprunt supplémentaire, l’état est dans l’impossibilité de rembourser les échéances à venir). Nous assisterions à une faillite en chaîne des états dits riches suivie de la faillite des banques ruinées par leurs créances insolvables. Nous avons déjà vu les plongeons en bourse de banques très impliqués auprès d’états à la situation très fragile.

Ce scénario catastrophe est tout à fait possible, en particulier dans les pays de l’euro, la BCE étant indépendante, ils n’ont pas la certitude que la banque centrale interviendrait et ferait tourner la planche à billet pour éviter l’incident de paiement.

Cette crise serait bien pire que 2008, elle serait une réplique terrible et dévastatrice, car à la défaillance des banques, il faudrait ajouter la défaillance des Etats.

Il faut rappeler que les Etats étaient intervenus massivement en 2008 pour éviter l’effondrement en chaîne du système financier mondial, en début 2012 les Etats n’auront plus les moyens d’intervenir, et l’effet domino pourra s’enclencher.

Nous voyons déjà la Grèce s’enfoncer tous les jours un peu plus, le régime imposé à la Grèce est en train de la tuer. La purge fait fondre ses dépenses mais elle est tellement forte qu’elle entraîne une baisse de la consommation massive et une baisse de la production. La production nationale recule de plus de 5 % ; résultat les recettes fiscales diminuent plus vite que les diminutions de dépenses et la Grèce s’enfonce, et notre président veut avec sa règle d’or imposer à la France le traitement qui en train de tuer l’économie grecque. Avec une récession généralisée, dans quelques semaines, quelques mois, un état se déclara en cessation de paiement et les banques et les autres états suivront comme une réaction en chaîne.

Comment éviter le pire ?

En préambule, on peut regretter qu’en 2008, de nombreux Etats dont la France, aient préféré prêter aux banques plutôt que de les nationaliser. La nationalisation des banques aurait permis aux états de garantir leur approvisionnement en argent frais.

Mais aujourd’hui faute d’avoir agit en 2008, il faut résorber la dette et il n’y a que deux solutions : la plus drastique, le rachat par les banques centrales des dettes des états et on efface la note, la seconde garantir les dettes par les banques centrales et générer un peu d’inflation (4 à 5 %).

Avec une inflation du niveau des trente glorieuses, en 8 ans, du fait de la dévaluation de la monnaie, vous annulez la moitié de vos dettes.

Mais ce traitement ne suffira pas, il faudra l’accompagner d’une réforme fiscale et des fonctionnements des états très importants. Et peut-être s’inspirer des pays nordiques, qui ont arrivé à avoir une société avec une bonne couverture sociale, un chômage contenu, un taux de délinquance parmi les plus faibles et un endettement contenu.

Nous devrons aussi revoir le fonctionnement de l’OMC et imposer à la Chine une revalorisation très forte du Yuan.

Afin il est évident que nos états devront impulser une politique de réindustrialisation, un retour au plan. En France, nous devons inventer les héritiers des airbus, du TGV, de la fusée Ariane. Ces politiques passent par un volontarisme d’état et une réflexion sur un retour d’une certaine forme de protectionnisme


Moyenne des avis sur cet article :  4.03/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • thepouet 6 septembre 2011 09:21

    Larouche,le père de l’économie physique, ça fait quelques paires d’années, pour ne pas dire de décennies, qu’il nous met en garde !
    Oh ! Dans les années 2000, on continuait à le calomnier, et le 25 juillet 2007, quand il affirme sans équivoque que le système financier était dead, les plus polis trouvaient qu’il exagérait, les autres le prenait pour un fou.  smiley
    C’est que ... les prévisions, le type, depuis 1956 il nous en a fait quelques unes ... entende qui veut !  smiley
    En France, le mouvement de Larouche est conduit par Jacques Cheminade, et peut être certains d’entre vous ont-ils eu un déclic en regardant cette vidéo sur le Glass Steagall, le lien a été abondamment reproduit sur agora vox, mais cet homme a été « assassiné » politiquement après s’être présenté aux présidentielles de 1995. Ben oui quoi, il gênait ...  smiley
    Maintenant, c’est à vous de voir  smiley
    Allons nous sauver la finance ou les générations futures ?
    Vous êtes vous déjà penché sur la différence entre un système monétaire (qui fait le jeu de l’oligarchie) et un système de crédit (qui nous assure un avenir) ?
    à bon entendeur, salut !


    • chapoutier 6 septembre 2011 10:33

      Comment éviter le pire ?demandez vous
      mais le pire ne peut être évité, ce n’est qu’une question de rythmes et de délais..
      pourquoi me demanderez vous ?
      parceque nous assistons à l’agonie du systeme capitaliste dont l’unique ressort est l’accumulation du capital.
      l’accumulation de capital atteint son paroxysme, le systeme ne survit que sur la base de la destruction des systemes de santé, de retraite, de la destruction de toute la sphère sociale.
      d’où croyez vous que provient la dette. simplement du transphere de l’argent public dans la sphere privé. l’état verse directement aux banquiers les revenus de l’état, l’état à fiscalisé la sécu, la retraite et tutti canti.d’où la dette des systemes de protection sociales.
      ces énormes dettes y compris la principale ne sont que des mécanisme de gangsters dérobant l’argent public pour financer l’accumulation de capital.
      ce systeme arrive à son terme. il s’agit d’une bulle spéculative, cette bulle va nous péter à la gueule.
      quand ? demain, dans un mois dans deux ans ? personne n’est en capacité de le prévoir.
      mais quand cela arrivera, les crises de 29 et les suivantes nous paraitrons comme une aimaible plaisanterie .
      ce qui vient est terrible !

      mais le pire est bien pire que ce que vous semblez pensez.
      en effet ce qui nous pends au nez est la dislocation totale du systeme économique mondial.
      une crise sans précédente risquant de remettre en cause les fondements même de la société humaine.
      ce qui approche, cette dislocation du systeme économique mondiale entraine avec elle la dislocation de l’ensemble des échanges économique mondiaux
      plus d’échange d’énergie, de nourriture, etc.
      un véritable Armageddon économique qui fera des centaines de millions de victimes à travers la planète.


      • Kessonfait ? 6 septembre 2011 15:05

        Tu cèdes à l’émotionnel chapoutier, une véritable fuite en avant c’est à dire que tu en parles mais tu cèdes à la panique et aux fantasmes.
        Pourquoi n’écrirais-tu pas ton 1er article sur les solutions pour éviter le pire ?


      • reprendrelamain reprendrelamain 6 septembre 2011 17:46

        @Chapoutier

        Un phantasme ou juste vraiment envie que çà arrive ?


      • chapoutier 6 septembre 2011 20:28

         reprendrelamain
        pour se souvenir :
        Krach d’octobre 1987
        Krach immobilier de 1991
        Crise économique asiatique 97
        Bulle internet de 2000
         Bulle puis krach de l’immobilier américain en 2007 et 2008
         krach boursier de juillet et août 2011
        septembre 2011 ??????
        ce n’est pas un fantasme , un simple constat, les crises et kraks s’enchainent les uns aux autres et tout s’accélère.
        Et à chaque fois les remèdes pour sauver les spéculateurs sont plus dévastateurs pour les peuples.
        Juste envie que cela arrive ? Demandez-vous, non bien sur que non car le cout humain sera terrible.
        Je suis totalement pour la mort de ce systèmes cannibale, mais on ne peut se contenter de le laisser mourir de sa belle mort car il nous entrainera avec lui.
        Le système pourrissant du capitalisme entraine le monde à la faillite, à la misère à la guerre.
        Alors c’est la colère contre cet énorme gâchis, des milliards pour bombarder la Libye, et pas un rond pour la Somalie.
        Et nous sommes beaucoup à ressentir cette même colère malgré qu’elle ne s’exprime pas encore à haute voix.
        Et chacun dans son coin ressent une angoisse diffuse : qu’est-ce qui nous attends.
        les gens voient bien comment les « chefs » des nations agissent, à coup de bombes pour écraser ceux qui osent les défier.
        Les partis de gauches qui se taisent, quand ils ne soutiennent pas ouvertement, les syndicats qui s’arque-boutent pour empêcher les grèves générales.
        Pour ma part, je fais confiance aux travailleurs de ce pays pour ensemble surmonter les difficultés qui surgissent devant nous, et pour imposer une politique de salut public , le chemin sera long et semé d’embuches, mais la colère qui gronde et qui vient à l’horizon balayera tout sur son passage, pour peu que le peuple soit uni et fort pour résister aux faux prophètes, aux prétendus sauveurs de la nation.
        Et pour plagié :
        Ni Dieu, ni César, ni tribun, producteurs, sauvons-nous nous-mêmes !


      • Kessonfait ? 6 septembre 2011 21:13

        Je trouve qu’il y a 2 types de fuites :
         - la fuite en arrière, celle qui ne parle pas des questions fondamentales par panique de la réaction des gens, ils imaginent que la population est trop bête pour comprendre. Est- ce que tu penses que c’est le cas ?
         - la fuite en avant est celle que j’ai mentionné dans ton cas. La réaction que tu as eu me fait penser que tu n’est pas mort intérieurement.

        « Je suis totalement pour la mort de ce systèmes cannibale, mais on ne peut se contenter de le laisser mourir de sa belle mort car il nous entrainera avec lui. »
         - entièrement d’accord avec toi.

        « Et nous sommes beaucoup à ressentir cette même colère malgré qu’elle ne s’exprime pas encore à haute voix. »
         - Pour quelles raisons ne l’exprimes-tu pas encore à haute voix ?
         - c’est ce que Rosa Luxembourg appellait un ferment de grêve de masse.

        « Et chacun dans son coin ressent une angoisse diffuse : qu’est-ce qui nous attends.
        les gens voient bien comment les »chefs« des nations agissent, à coup de bombes pour écraser ceux qui osent les défier. »
         - c’est justement maintenant qu’il faut les défier car une fois que le système se sera effondré ce sera trop tard, ils auront gagné le droit de mettre leurs projets en place.
         - c’est justement parce que leur système s’effondre qu’il faut proposer autre chose !

        «  mais la colère qui gronde et qui vient à l’horizon balayera tout sur son passage »
         - oui mais il ne faudrait pas qu’elle balaye l’humanité.

        « pour peu que le peuple soit uni et fort pour résister aux faux prophètes, aux prétendus sauveurs de la nation. »
         - tu en attends quand même un. Comment feras-tu la différence entre un faux et vrai ? Devons-nous laisser la nation tomber ?


      • chapoutier 6 septembre 2011 23:14

        kessonfait

        Je trouve qu’il y a 2 types de fuites :
         - la fuite en arrière, celle qui ne parle pas des questions fondamentales par panique de la réaction des gens, ils imaginent que la population est trop bête pour comprendre. Est- ce que tu penses que c’est le cas ?

        Et c’est quoi les questions fondamentales ? Votre projet de grand canal ?

         - la fuite en avant est celle que j’ai mentionné dans ton cas. La réaction que tu as eu me fait penser que tu n’est pas mort intérieurement.
        Bien vivant et prêt à la grande fête qui s’annonce
        "Et nous sommes beaucoup à ressentir cette même colère malgré qu’elle ne s’exprime pas encore à haute voix."
         - Pour quelles raisons ne l’exprimes-tu pas encore à haute voix ?
         - c’est ce que Rosa Luxembourg appellait un ferment de grêve de masse.

        C’est justement la seule que je développe, c’est ça le grand mouvement et qui vas tout balayer.
         - c’est justement maintenant qu’il faut les défier car une fois que le système se sera effondré ce sera trop tard, ils auront gagné le droit de mettre leurs projets en place.
         - c’est justement parce que leur système s’effondre qu’il faut proposer autre chose !
        Et comment tu t’y prends gros malin ?
        " mais la colère qui gronde et qui vient à l’horizon balayera tout sur son passage"
         - oui mais il ne faudrait pas qu’elle balaye l’humanité.
        Et c’est cela que tu ne comprends, nous sommes en train de vivre peut-etre la plus grosse crise que l’humanité à eu à affronter, et je ne parle pas de la crise systémique du systeme, je parle de l’humanité.
        " pour peu que le peuple soit uni et fort pour résister aux faux prophètes, aux prétendus sauveurs de la nation."
         - tu en attends quand même un. Comment feras-tu la différence entre un faux et vrai ? Devons-nous laisser la nation tomber ?

        Il n’est pas de sauveurs suprêmes :
        Ni Dieu, ni César, ni Tribun.
        Travailleurs, sauvons-nous nous-mêmes .

        Comités ouvriers et de quartiers, cela te dit quelque chose ?


      • Kessonfait ? 7 septembre 2011 01:11

        Ce que j’appelle questions fondamentales sont les 3 crises que l’espèce humaine doit affronter :
         1 - la financière et monétaire qui s’aggrave et dont tu parles beaucoup,
         2 - la crise civilisationnelle dans son organisation de la société et dans sa culture,
         3 - et celle des pouvoirs créateurs de l’être humain face à la nature (tsunami et tremblement de terre par exemple).

        Il me semble important d’apporter une nouvelle vision du monde à venir par l’introduction du questionnement scientifique et économique que le pouvoir en place ne veut pas. C’est ici, précisemment que le danger de la fuite entre en action.

        En ce qui concerne la colère, je la trouve légitime et je la partage. Toutefois si elle s’exprime comme seule et unique idée d’un grand mouvement qui va chercher à tout balayer, comme tu le dis toi même, j’ai peur que si tu arrives au pouvoir tu ne finisses par mettre une dictature et si tu perds cela donnera au pouvoir en place la possibilité d’en mettre une.


      • goc goc 6 septembre 2011 13:20

        et moi je vous parie que les états vont encore nous refaire le coup du « on recapitalise, et on prête aux banques »
        c’est à dire qu’on va chercher a gagner du temps avec les mêmes méthodes qu’en 2008, sans se rendre compte, que la prochaine crise sera justement plus grave, et pourrait mettre par terre toute l’économie mondiale, y compris les « bric »

        maintenant on peut se demander si cela n’a pas pour but de gagner du temps avant le déclenchement d’une guerre totale.


        • herve33 6 septembre 2011 13:48

          Pas certain que les Etats aient encore les moyens de renouveller ce qu’ils ont fait en 2008 et de toute manière sans réformer totalement le système financier , toute mesure politique ne servira à rien .
          l’auteur de cet article a totalement raison , en 2008 , c’était les banques qui ont fait faillite , fin 2011 , et début 2012 , cela sera les Etats avec probablement un effet domino . Il n’y a qu’à voir comment le plan de rigueur a été voté dans l’urgence , de peur que les agences de notation dégrade la note de la France . Mais il faut craindre que la France soit dans la ligne de mire des spéculateurs de Wall Street et de la City , ceux ci risquent de faire des paris sur la faillite de nos banques , voir de l’Etat .

          la solution , c’est de nationaliser au moins les banques de dépôt , afin de préserver notre argent , car c’est évident qu’actuellement notre épargne a été utilisé pour financer des sub primes ou de la dette grecque , sinon les banques françaises ne seraient pas la cible des spéculateurs de Wall Street


        • goc goc 6 septembre 2011 14:31

          ils vont encore faire marcher la planche à billets

          ils n’auront pas plus de scrupules qu’en 2008, car déjà à cette époque ils n’avaient pas plus le droit de refinancer les banques, alors ils ne sont plus à ça près !!


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 septembre 2011 15:11

          Pour l’instant les appareils d’Etats aux mains des néolibéraux cherchent juste à sauver le système. Leur problème c’est qu’ils essayent de colmater la brèche du Titanic avec une rustine de chambre à air. Le navire va sombrer, c’est inéluctable, et ils ne cherchent même pas à anticiper le naufrage. Ces cons.  smiley


        • bobbygre bobbygre 6 septembre 2011 15:28

          Ca, j’en doute... Ce n’est pas l’or que les pauvres achetent qui fait monter le prix à ces sommets.
          Les trés riches sont bien informés, savent ce qu’ils risquent de se passer et s’y préparent (achat d’or, construction d’abris, stock d’eau et d’aliments et tout ce que l’on imagine même pas)


        • Kessonfait ? 6 septembre 2011 15:32

          @ goc
          le renflouement sera fait par le FESF (Fond Européen de Stabilité Financière) dont l’argent provient de certains Etats.

          @herve33
          la nationalisation des banques de dépôts et une mesure défensive. Quelle offensive ferais-tu contre Wall Street et la City ?

          @Peachy
          « ils ne cherchent même pas à anticiper le naufrage. Ces cons. » 
           - et l’OTAN ?


        • SamAgora95 SamAgora95 6 septembre 2011 22:32

          @Peachy Carnehan 


          Ne vous inquiétez pas le petit peuple leur servira de rustine, de grès ou de force !

          C’est ce qui se passe en ce moment, et au fur et a mesure que la pression monte, on lui demandera d’appuier de plus en plus fort.

          Et tant que le petit peuple aura à manger dans sa gamelle, il n’aura pas le courage de se révolter.

          Voilà leur solution.

        • lsga lsga 6 septembre 2011 13:38

          « imposer à la Chine une revalorisation très forte du Yuan »


          Non, on ferait mieux de copier la Chine, c’est à dire de nationaliser l’ensemble du système financier européen, et de dévaluer l’Euro. 

          De plus, le Yuan remontera mécaniquement quand le Dollar et l’Or s’écrouleront (vu que les US ont l’essentiel du stock mondial, la chute du Dollar entraînera mécaniquement la chute du cours de l’Or).

          Bref, le problème n’est pas que les chinois aient dompté leur Capital grâce à une gestion d’Etat qui impose des stratégies financières de long terme (Yuan faible). Non, le problème c’est que les Parti Socialiste européens ont été vérolés de l’intérieur par des soi-disant centre-gauche ’férus d’économie’. Ceux-ci ont collaboré avec la droite et ont fleureté avec les théories néo-libérales (tellement opposées par nature au concept même de Socialisme), et nous ont ainsi livré aux marchés, aux spéculateurs, et auGrand Capital. 

          Bref, les socio-démocrates dans votre genre ont beaux chouiner sur la valeur du Renminbi ; c’est à cause de vous et de votre abandon du Socialisme que nous sommes aujourd’hui dans cette situation. Vous avez abandonnez votre bagage théorique et votre force politique, vous avez livré ceux qui avaient confiance en vous au libéralisme et à la droite. 

          • Redrogers 6 septembre 2011 15:14

            « De plus, le Yuan remontera mécaniquement quand le Dollar et l’Or s’écrouleront (vu que les US ont l’essentiel du stock mondial, la chute du Dollar entraînera mécaniquement la chute du cours de l’Or). »


            1. le stock d’or américain est assez hypothétique à l’heure actuelle, vu qu’il n’y a pas eu d’audit des réserves depuis longtemps
            2. le dollar et l’or physique étant décorrélés depuis 40 ans, la chute du dollar va au contraire faire exploser l’or physique (et encore plus quand l’arnaque de l’or papier éclatera). Ce n’est pas pour rien que beaucoup de pays émergents voire les nouvelles grandes puissances (BRIC) achète beaucoup d’or pour se constituer un trésor de guerre, tout en s’allégeant en dollars. 

          • pirkiller pirkiller 6 septembre 2011 15:46

            Bonjour,

            Juste qqs remarques :
            1- votre remarque sur la quantité d’or détenue par les usa est vraie en 1945 ...
            2- il y a beaucoup d’or papier qui ne correspond pas à de l’or physique
            3- les stocks sont un peu mieux répartis à travers le monde
            4- depuis nixon la convertibilité dollar-or n’existe plus.
            5- le stock d’or mondial évolue beaucoup moins vite(et c’est un euphémisme) par rapport à la quantité de dollars sous toutes ces formes : rachats d’obligations par la fed, quantitative easing 1,2 3..
            6- le yuan est indexé sur le dollar.
            7- la chine rachete en masse des stocks d’or

            En conclusion dire que le l’Or va s’écrouler en meme temps que l’augmentation du yuan, me semble pas fraichement évident . ou alors j’aimerai que m’explique cela car je ne suis pas un oracle ...


          • lsga lsga 6 septembre 2011 16:21

             alors j’aimerai que m’explique cela car je ne suis pas un oracle 


            Je suis un oracle : la montée des cours de l’Or actuelle est provoquée par une spéculation débridée qui a toutes les caractéristiques d’une bulle qui va éclater. Si à cela, on ajoute la problématique de l’Or papier : la propagande pro-Or ressemble à une vaste arnaque lancée par quelques cabinets de conseils en investissement. Achetez des YUANS, pas de l’OR. La valeur d’une monnaie repose sur la force de production, pas sur un métal jaune inutile. Bref, brulez Hayek, lisez Marx. 

            Ceci dit, ce point signalé entre parenthèse était une petite provocation de ma part. Aucune réponse aux autres points ? Je m’attendais à une réaction sur le :

            «  Bref, les socio-démocrates dans votre genre ont beaux chouiner sur la valeur du Renminbi ; c’est à cause de vous et de votre abandon du Socialisme que nous sommes aujourd’hui dans cette situation. Vous avez abandonnez votre bagage théorique et votre force politique, vous avez livré ceux qui avaient confiance en vous au libéralisme et à la droite.  »

          • lambda 6 septembre 2011 16:43

            @ Isga

            je partage l’analyse de Pirkiller 

            Quand les états en seront à reconstituer leur monnaie en l’adossant à l’or, ils auront du tri à faire sur la qualité des réserves d’or qu’ils détiennent, - je parle de l’or physique- à savoir si leur lingots sont fourrés au tungstène, ou pas !!!!!!!!!! voir ici

            http://www.alterinfo.net/Des-lingots-d-or-fourres-au-Tungstene-dans-le-systeme-financier-international_a39737.html


          • lsga lsga 6 septembre 2011 18:00
            « reconstituer leur monnaie en l’adossant à l’or »

            Désolé de te décevoir, mais on ne reconstitue pas une monnaie en l’adossant à l’Or. C’est la puissance économique d’un pays qui donne de la valeur à sa monnaie, pas la possession d’un métal qui ne sert à rien. 

            Encore une fois : pourquoi les Chinois accepterait que les USA payent leur Dette avec une monnaie de singe jaune au lieu d’une monnaie de singe verte ? 

            Vous me rappelez les couillons qui déboursaient des millions dans la nouvelle économie en 2000. Des bulles, toujours des bulles, encore des bulles : Quand comprendrez vous que quelque soit l’objet de la spéculation, la spéculation RESTE la spéculation... La valeur d’usage de l’or est très faible : à part des colliers, on peut pas en faire grand chose. Sa rareté est toute relative... A la rigueur si vous voulez achetez des métaux précieux, achetez du Titane, du Tungstène, du Cuivre, de l’Aluminium : leur prix va continuer à augmenter, et pas à cause de la spéculation mais en raison de l’augmentation de la demande et du développement REEL de l’économie. 

            Bref, vous pariez sur le retour à l’Etalon OR comme d’autres ont parié sur les subprimes : VOUS RESTEZ DES SPECULATEURS. Comme tous les spéculateurs, votre approche de l’économie est imprégnée de la lecture des Ricardo et des Hayek. Vous hurlez à la chute d’un monde qui est votre monde. L’avenir n’est pas l’Etalon Or, l’avenir est l’Etalon Force de Production.

            Pour faire face à la concurrence de Bank Of China (qui pèse plus lourd que GoldmanSachs), les bourgeoisies occidentales seront obligées de nationaliser leur système bancaire. 

          • lambda 6 septembre 2011 18:58

            @ Isga
            Le couillon vous rappelle comment l’Amérique de Roosvelt a remonté son économie en 1934 avec le Gold réserve Act

            http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89talon-or


          • lsga lsga 6 septembre 2011 19:08

            Vous spéculez. Comme tous les spéculateurs, vous réfléchissez et cherchez à trouver de bonnes raisons de spéculer. Mais vous spéculez quand même. 


            Dire que l’Or servira d’étalon à l’avenir est prendre un pari risqué. Si ce n’est pas le cas, la bulle éclatera. Vous, vous prenez le pari, comme beaucoup d’autres, et vous spéculez. 

            Allez, pour vous inciter à sortir avant que la bulle n’éclate :
            http://www.voltairenet.org/La-Russie-et-la-Chine-proposent

            Voilà la monnaie dans la quelle la Chine réclamera d’être payée. Pas dans votre monnaie de singe jaune. Je vous refait le scénar :

            1. Chute du Dollar
            2. Monnaie de rechange imposée par les Brics
            3. Chute de l’Or

            Je pari que c’est au moment 1 que les cabinets qui vous conseille d’investir dans l’Or se retireront de la bulle spéculative. Enfin je pari, moi je n’ai que des dettes à parier ^^

          • Kessonfait ? 6 septembre 2011 20:26
            @ Isga

            « Allez, pour vous inciter à sortir avant que la bulle n’éclate :
            http://www.voltairenet.org/La-Russie-et-la-Chine-proposent »
             
             - effectivement c’est la formulation que russes et chinois avaient fait
             
            « Voilà la monnaie dans la quelle la Chine réclamera d’être payée. Pas dans votre monnaie de singe jaune. »

             - mais tu as oublié ceci http://www.voltairenet.org/Obama-la-guerre-financiere-et-l car c’est à ce moment que ce projet a coulé.

            @ lambda

            Serais-tu capable de nous expliquer la différence entre l’étalon-or et la réserve-or ? Tu as mentionné FD Roosevelt pour la réserve-or, d’où vient l’étalon-or ? Dans quel système sommes-nous aujourd’hui ?

          • lambda 6 septembre 2011 21:22

            @ Kessonfait

            je pense que cet article vous donnera une explication sur la nécessité de l’étalon-or
            http://www.24hgold.com/francais/contributor.aspx?article=811826508G10020&contributor=Etalon+Or


          • Kessonfait ? 6 septembre 2011 22:03

            Auteur sous influence financière de l’Empire Britannique. Je préfère cette version de l’histoire. 

            « Il y a corrélation non seulement entre monnaies couvertes par l’or et guerre, mais aussi entre monnaies couvertes par l’or et liberté. Monsieur Greenspan, président du Système fédéral de réserve des Etats-Unis, a écrit l’ouvrage célèbre intitulé « L’or et la liberté économique »,5 dans lequel il affirmait que l’étalon-or était le garant de la prospérité et de la liberté. Si nous nous rappelons que l’un des premiers actes de Lénine, de Mussolini, d’Hitler et de Roosevelt à leur prise de pouvoir a été d’interdire la détention d’or, la corrélation devient claire. »
             - là c’est le clous du spectacle, il tacle plus haut la FED pour mieux en citer son président. Il met Roosevelt dans le même panier alors qu’il n’a fait que répondre aux attaques de Wall Street sur le dollar pour couler ses intentions de reprendre le controle de l’économie US entre les mains des banquiers de Wall Street qui aidé l’Angleterre (mentionné dans l’article) et la montée des fascismes en Europe ( voir commission pecora).

            Ne vois-tu pas une différence entre la réserve-or de Roosevelt et l’étalon-or des britanniques ?


          • lsga lsga 7 septembre 2011 14:16

            Votre blabla et vos liens sont intéressants. 

            Mais tout ceci reste de la spéculation. Vous spéculez, comme tout ceux qui achètent de l’or en ce moment. 

          • Kessonfait ? 8 septembre 2011 00:53

            Comment ça reste de la spéculation !


            • Kessonfait ? 6 septembre 2011 14:53

              Par quoi le malheur des français s’est-il poursuivi ?


            • lambda 6 septembre 2011 16:50

              @ 1Fredo

              vous faites bien de rappeler la loi Pompidou Giscard qui est la cause (voulue et organisée) de l’abandon de souveraineté de la France en empêchant le pays d’emprunter à sa Babque Nationale pour obliger l’Etat à s’endetter auprès des Banques privées d’où venait d’ailleurs Pompidou et Giscard

              Peu de gens connaissent cette loi scélérate, et ce n’est jamais dénoncé par les médias alignés

              C’est à nous de faire savoir à notre entourage l’existence de cette loi qui est la clé pour comprendre l’enchainement de la Dette

              Il faut le dire et le redire en demandant à chacun de le répéter !!


            • Roosevelt_vs_Keynes 6 septembre 2011 17:17

              @lambda

              "Peu de gens connaissent cette loi scélérate, et ce n’est jamais dénoncé par les médias alignés

              C’est à nous de faire savoir à notre entourage l’existence de cette loi qui est la clé pour comprendre l’enchainement de la Dette"

              Certes... mais que proposer d’enthousiasmant ensuite, à notre entourage ?

              Moi j’aime bien l’Etonnant discours de Laurianne Deniaud : la présidente des jeunes socialistes s’est exprimée en ces termes le 28 août 2011 à la Rochelle : « Nous sommes la France. Nous avons étonné le monde il y a 30 ans, avec Ariane, avec TGV, avec Airbus, mais que faisons-nous pour les 30 années qui viennent ? C’est le rôle des politique, que de prendre des risques, d’emmener des nations, de créer un mouvement, comme le fit Kennedy en sont temps […] C’est cela la volonté politique, c’est agir, parce que l’on est convaincu d’une chose : il n’y a pas d’ordre naturel et immuable des choses : l’Homme n’est soumis qu’à sa propre raison. Alors, tant qu’il y aura sur terre, des femmes et des hommes, qui auront conscience de cela, alors, face à l’injustice, face à l’arbitraire et à résignation, face à ces violences qui blessent, face à cette misère qui ronge, face aux murs qui se dressent, face au conservatisme, il y aura une flamme qui brulera dans le cœur de ces hommes et de ces femmes-là. Ils seront là, là pour changer la société, pour inventer un monde différent, pour innover, pour faire ce qui n’a jamais été fait avant et avoir des rêves toujours plus grands. C’est cela qu’il faut engager. La volonté politique peut nous amener là où nous déciderons d’aller tous ensemble. »


            • lambda 6 septembre 2011 17:28

              @ Roosvelt

              Je voudrais pouvoir partager votre enthousiasme sur les discours spécialement que vous me proposez !!

              Vous savez très bien que le changement ne viendra pas des urnes - d’ailleurs à ce propos je vous soumets cette vidéo

              http://911nwo.info/2011/09/06/etienne-chouard-explicite-la-mondialisation-les-lobbies-et-le-nouvel-ordre-mondial/


            • Roosevelt_vs_Keynes 6 septembre 2011 18:12

              @lambda

              « Je voudrais pouvoir partager votre enthousiasme sur les discours spécialement que vous me proposez !! »

              Tout dépend de l’effort que vous êtes prêt à fournir pour comprendre pourquoi et comment on peut changer la donne...

              « Vous savez très bien que le changement ne viendra pas des urnes »

              Evidemment : les urnes ne sont que l’extrémité finale d’un processus. C’est avant les urnes qu’il faut travailler pour agir.


            • Laulau Laulau 7 septembre 2011 08:12

              C’est vrai que cela avait commencé avec Pompidou, mais il ne faut pas oublier Mitterand et Bérégovoy. Souvenez vous de qui a décidé que l’état devrait passer par « les marchés » pour emprunter. La dérégulation financière et la soumission aux banques n’est pas l’œuvre de la seule droite, les sociaux démocrates y ont aussi très largement contribué.


            • Kessonfait ? 6 septembre 2011 14:52

              « Il faut rappeler que les Etats étaient intervenus massivement en 2008 pour éviter l’effondrement en chaîne du système financier mondial, en début 2012 les Etats n’auront plus les moyens d’intervenir, et l’effet domino pourra s’enclencher. »
               
              -
              c’était le but de la manoeuvre, transférer les dettes privées en dettes publiques. La spéculation a entretenue la gigantesque bulle des produits dérivés qui a éclaté en 2007 et a été rendu publique en 2008 avec les subprimes.

              « En préambule, on peut regretter qu’en 2008, de nombreux Etats dont la France, aient préféré prêter aux banques plutôt que de les nationaliser. La nationalisation des banques aurait permis aux états de garantir leur approvisionnement en argent frais. »

               -
              l’approvisionnement en argent frais était le moyen pour pas qu’elles coulent, avec ou sans nationalisation les activités frauduleuses n’auraient cessé. Pour compenser leurs pertes elles ont joué sur les matières premières.

              « il faut résorber la dette et il n’y a que deux solutions : la plus drastique, le rachat par les banques centrales des dettes des états et on efface la note, la seconde garantir les dettes par les banques centrales et générer un peu d’inflation (4 à 5 %). »

               -
              d’accord pour résorber la dette mais vos solutions ne règles pas le problème qui la engendrée.
               - un retour à la loi 45-15 de 1945 (Glass-Steagall français) et un retour à l’émission monétaire par la banque nationale nationalisée ( et pas laissée entre les mains du privé) permettraient de supprimer la dette spéculative et d’arréter de s’endetter auprés du privé pour rembouser les intérêts.

              « Nous devrons aussi revoir le fonctionnement de l’OMC et imposer à la Chine une revalorisation très forte du Yuan. »

               -
              c’est tout ! la Chine est certe un gros problème mais pas la cause de nos malheurs et que faire de la Banque Mondiale et du FMI ? 
               - en gros c’est un nouveau Bretton Woods. Quelles différences feriez-vous entre l’étalon-or, la réserve-or et le taux de changes flottants ?

              « Afin il est évident que nos états devront impulser une politique de réindustrialisation, un retour au plan. En France, nous devons inventer les héritiers des airbus, du TGV, de la fusée Ariane. Ces politiques passent par un volontarisme d’état et une réflexion sur un retour d’une certaine forme de protectionnisme. »

               -
              réindustrialisation oui mais quels projets ? de grands travaux où une grande guerre ?
               - inventer les héritiers des airbus, du TGV, de la fusée Ariane oui mais vers quel horizon ?



               


              • bobbygre bobbygre 6 septembre 2011 15:33

                Bonjour à l’auteur,

                Je salue sincérement votre courage à venir poster ici en vous présentant en tant que prof d’économie...

                A quelle part de responsabilité situez vous les économistes dans la catastrophe qui se profile ? Se sont-ils beaucoup manifestés pour prévenir de ce qui allait se passer ? Ont-ils revu leurs théories et leur dogme au vu de ce qui se passe actuellement ?
                Et vous personnellement, connaissez-vous actuellement une remise en cause, des questionnements ?
                Je vous prie de croire que ces questions sont posés d’être humain à être humain et que je ne préjuge absolument rien de vos qualités morales.


                • Le Yeti Le Yeti 6 septembre 2011 15:37

                  Pas « vers » une explosion de la crise économique mais « premiers pas dans » l’explosion de la crise économique  !
                  (Allofinancetv d’hier, lundi 5 septembre 2011).


                  • lechoux 6 septembre 2011 15:37

                    « Avec une inflation du niveau des trente glorieuses, en 8 ans, du fait de la dévaluation de la monnaie, vous annulez la moitié de vos dettes. »

                    Bravo !! Bien dit !!! Surtout avec une dette exprimée dans une monnaie étrangère ou indexée sur elle, comme par exemple via des prêts pourris comme ceux souscris par les collectivités et municipalités françaises.

                    Ce que vous n’avez pas compris, c’est que le piège a été tendu bien avant 2008.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès