Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Vinci révèle le scandale des concessions

Vinci révèle le scandale des concessions

C’est un article, ou plutôt quelques chiffres des Echos qui révèlent le pot aux roses, dont tout le monde est au courant. Les concessions de service public ne sont que des rentes absolument scandaleuses que l’Etat donne à des entreprises privées. A quand une remise en cause ?

Le beurre dans les épinards pour Vinci
 
Les chiffres sont extravagants et ont l’avantage de parler d’eux-même. Alors que les concessions (parkings, autoroutes, stades, aéroports) ne réalisent que 13,9% du chiffre d’affaire de Vinci (contre 85,6% pour les contrats classiques de construction), et à peine 8% de ses effectifs, elles représentent pas moins de 58,8% de son résultat opérationnel, contre seulement 38,2% pour les activités de construction  ! En clair, alors que la marge opérationnelle atteint seulement 4,2% dans ces dernières, elle atteint 39,4% pour les concessions, soit 9,4 fois plus !!! Les concessions sont la poule aux œufs d’or du groupe.
 
Mais si ces activités sont extrêmement profitables pour Vinci, cela signifie aussi que l’Etat et les collectivités négocient extrêmement mal ces contrats. Pour quelle raison faudrait-il que la rentabilité de ces activités soit tellement supérieure à celle des contrats traditionnels ? Chacun en tirera les conclusions qu’il souhaite. Mais du coup, cela signifie également que les prix pourraient sans doute être baisser d’un tiers et que l’Etat ne perdrait pas d’argent si l’exploitation était restée dans le domaine public ! La privatisation des services publics a un seul bénéficiaire : les actionnaires des groupes qui les contrôlent.
 
Un problème qui grandit

Qui plus, dans le cas de Vinci, les actionnaires sont majoritairement étrangers. Donc le bénéfice des contrats que l’Etat accorde ne restent même en France. De facto, c’est exactement ce dont Joseph Stiglitz parle dans « Le triomphe des inégalités  », quand il dénonce les rentes. Le problème est que l’Etat en accorde de plus en plus. Nicolas Dupont-Aignan avait fort justement dénoncé la privatisation de nos autoroutes faite par les gouvernements Raffarin et Villepin : la cour des Comptes lui a récemment donné raison, en montrant que les sociétés qui les exploitent dégagent une rentabilité absolument colossale.

Mais ce n’est pas tout. Pour réduire le poids de la dette, l’Etat a de plus en plus recours aux Partenariats Public Privé, où des entreprises privées réalisent des missions de service public contre espèces sonnantes et trébuchantes. On a pu voir récemment toutes les limites de ce système avec l’écotaxe. C’est un cheval de bataille de Paul Roudier, militant de Debout la République cité par Marsactu, qui a calculé que le tunnel Prado Carénage de la cité phocéenne, qui coûte 2,70 euros pour 2,5 kilomètre, rapporte 61 centimes de dividendes par passage aux actionnaires, dont notamment Vinci et Eiffage.
 
Bien sûr, les entreprises doivent emprunter pour réaliser ces ouvrages, mais les taux de rentabilité acceptés par nos responsables politiques sont révoltants et montrent, ce faisant, qu’ils accordent des rentes lucratives à des groupes privées. Dans ces domaines, le privé n’apporte rien de bon.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (74 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 14 décembre 2013 10:26

    Les politiciens sont des mafieux en puissance...ce n’est hélas pas nouveau....sauf que les médias ne le disent pas tous les jours..Suis je bête ils sont a la solde des politiciens.. !


    • heliogabale heliogabale 14 décembre 2013 11:00

      Les contrats de partenariats, baux emphytéotiques, concessions etc. représentent un vrai scandale...

      Sous prétexte d’alléger le déficit à court terme, on le plombe pour quarante ans...

      Sans parler du fait que dans le cadre des « cessions Dailly », l’entreprise partenaire bénéficie de la garantie de l’Etat (donc coût d’emprunts pour les entreprises plus faible sans contrepartie explicite et presque tout le risque est transféré à l’Etat)


      • Heureux celui qui sait rire de lui-même 14 décembre 2013 12:09

        Vous vous laissez emporter par la disproportion des contributions des concessions d’une part, du contracting d’autre part à la marge opérationnelle. La marge opérationnelle s’entend avant déduction du coût de l endettement financier, lequel est très important dans les concessions. 


        Les sociétés concessionnaires ont précisément pour but de financer un équipement ou un service que la collectivité des citoyens refuse de financer, tout en voulant en disposer.

        Rassurez-vous, la presse annonce que Vinci Park est à vendre. Nul doute que l’Etat, en notre nom à tous, va racheter cette société et enfin baisser le prix du stationnement d un tiers !










        • John Nada John Nada 15 décembre 2013 19:01

          C’est gentil de chercher à nous enfumer mais il suffit de consulter les résultat net de Vinci sur leur site 1,904 milliards en 2012 donc il n’a que 700 millions à réduire concernant la rente des actionnaires de Vinci. Bien entendu, ces 700 millions ne vont pas à des salariés mais en quasi totalité aux actionnaires des établissement financiers. 


          Le butin « résultat net » du racket des automobilistes s’élève donc à 852 millions pour les parkings et autoroutes contre 962 pour la partie travaux, on est donc à 44% du butin net pour la partie parkings/autoroute, pour 13,9% du CA. Donc c’est 3,14 fois plus rentable que la construction. 

          Et encore, on se doute que c’est la partie visible de l’iceberg car on sait par ailleurs que les multinationales comme Vinci sont passés maîtres dans l’art de l’optimisation fiscale. In fine le résultat officiel en France ne représente qu’une fraction des milliards de bénéfices parfaitement réels et empochés par les mêmes (cf Cahuzac et cie), mais qui disparaissent dans des tours de passe passe comptables largement connus aujourd’hui.

          Donc ton argument tombe à l’eau et l’article est parfaitement justifié : oui c’est un véritable scandale de créer de juteux monopoles de droits privés pour engraisser les rentiers de la finance et leurs larbins corrompus et voleurs.

          Monopoles, car si on peut faire jouer la concurrence entre deux boulangeries, on a pas le choix pour se garer entre dix parkings au même endroit, ou deux autoroutes pour relier Nice à Lyon !

          Si l’Etat redevenait propriétaire des routes, le peuple français économiserait donc 2 milliards d’euros par an ! Plus les milliards disparus en offshore et autres tours de passe passe susnommés.

          Le plus drôle (pour les rentiers pas pour les 99%) c’est que comme l’Etat se crée ainsi des dettes astronomiques (et non pas en « dépenses sociales inutiles » comme la matraque la droite 24H/24), il doit emprunter auprès des ces mêmes rentiers, à qui il doit donc payer des intérêts (une rente annuelle de 50 milliards, soit la part la plus importante dans nos taxes et impôts !)
          Ce depuis la loi Rotschild (pardon son larbin « Pompidou ») de 1973 qui oblige l’Etat à emprunter avec intérêts auprès des rentiers financiers, au lieu de la Banque publique, sans intérêts.

        • alberto alberto 14 décembre 2013 12:57

          Pinsolle, enfonceur de portes ouvertes vient de re-découvrir l’eau tiède !


          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 14 décembre 2013 19:56

            Ça vous va bien de dire ça, le Fifrelin... Vous empestez l’intelligence au premier coup d’oeil
             smiley smiley smiley


          • Le taulier Le taulier 14 décembre 2013 13:33

            On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre.

            Quand l’Etat a privatisé les autoroutes, il fallait bien que la rentabilité future escomptée soit élevée pour les vendre à un prix élevé.

            Le vrai scandale n’est pas que Vinci, une autre société ou l’Etat fasse de gros profits avec les autoroutes mais qu’elles soient payentes alors que les investissements d’origine ont été largement amortis.


            • marmor 14 décembre 2013 13:48

              Autre exemple scandaleux : Le magnifique ouvrage du viaduc de Millau !
              En 1998, Balladur déclare le futur viaduc d’utilité publique.
              budget prévisionnel : 320 millions d’€. L’état ne souhaite pas engager la somme ????
              Un appel d’offres est lancé : le groupe Eiffage enlève le marché de la construction du viaduc, laissant tous les travaux d’accès et abords aux frais de l’état. C’est J.C Gayssot et D. Voynet, ministres ccommunistes (!) qui attribuent la concession à Eiffage en 2001 / 2002 avec une exploitation jusqu’en 2078, et irrévoquable jusqu’en 2045 !!!. L’ouvrage est construit en un temps record ( 3 ans ), Eiffage travaillant pour son propre compte, a scrupuleusement respecté devis et durée ! Mis en service en fin 2004. ( coût final 400 millions)
              Sur le site du viaduc, vous trouverez les tarifs : de 7 € pour les VP hors période éte, à 32 € pour les poids lourds ! et le site communique avoir enregistré le 40 millionième véhicule en 2013 ( dont 12% de poids lourds.
              10 ans après son ouverture, le retour sur investissement dure déjà depuis plus de quatre ans ( environ 40 à 45 millions de recette annuels ) et il reste plus de 64 années d’exploitation !!!!
              Quel beau placement pour Eiffage, quelle gabegie pour l’état !
              Il est fort à parier que si l’état avait souhaité investir 400 millions, une goutte d’eau dans le budget, ces recettes tomberaient dans ses poches, malgré que l’on peut penser que le prix et la durée des travaux auraient été multiplié par trois !
              Les énarques qui nous gouvernent et à qui nous confions nos impôts devraient aller faire quelques stages en entreprise pour apprendre à choisir les options qui rapportent plutôt que privilegier les actions qui coûtent. De telles erreurs mériteraient une sévère punition, à moins que les enveloppes aient été grassement distribuées. Déclarer l’ouvrage d’utilité publique et en confier l’exploitation au privé ! Cherchez l’erreur ou à qui profite le crime.


              • Croa Croa 14 décembre 2013 19:04

                Il n’y a pas erreur mais trahison. Nos ’’élites’’ savent très bien ce qu’elles font !

                D’accord pour « une sévère punition » si ce n’était qu’une erreur... Pour des traîtres on fait quoi ?


              • Arnaud69 Arnaud69 14 décembre 2013 19:09

                Aucune pitié leur dieu viendra les sauver !


              • bubu123 15 décembre 2013 11:06

                D. Voynet communiste vous étes sur ?


              • lentinova46 14 décembre 2013 14:17

                La corruption généralisée est la cause de tout,les élus servent les intérêts de la finance et s’ils n’obéissent pas on leur ressort leurs casseroles.Ils ont tous les couilles dans un étau...


                • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 décembre 2013 17:34

                  Bonjour lentionova46,

                  Il y un parti politique, qui c’est fixe le but de libérer la France et de desserrer les étaux de nos élus permettent ainsi de libérer ’’leur couilles’’ smiley et de permettre aux français, les travailleurs et la classe moyenne, de retrouver le pouvoir d’achat et leur moral.

                  Conférence de François Asselineau à Viroflay (78) « Les partis politiques respectent-ils l’intelligence des français ? »


                • lentinova46 14 décembre 2013 22:38

                  La vérité va peut être en fine être dévoilée sur les criminels qui nous gouvernent.REGARDEZ CETTE VIDEO QUI REVELE QUI NOUS GOUVERNENT.VIDEO QUI VA TRES CERTAINEMENT ETRE CENSUREE :


                • San-antonio San-antonio 16 décembre 2013 11:26

                  Non, non, la cause de tout est au-dessus...


                • zelectron zelectron 14 décembre 2013 14:25

                  Pinsolle,
                  Il faut bien que les élus puissent alimenter leurs bonnes œuvres ...


                  • Vipère Vipère 14 décembre 2013 14:55

                    A l’auteur


                    Secret de polichinelle que tout cela ! n’avez-vous que des vieilleries à recycler, des tuyaux percés à disposition ?

                    Fouillez vos placards, ceux de vos amis, voir s’il n’y a pas quelques nouvelles casseroles à placer ? 



                    • Croa Croa 14 décembre 2013 19:06

                      C’est tout de même bien d’en parler.

                      Merci à l’Auteur.


                    • lloreen 14 décembre 2013 15:25

                      Portez plainte pour escroquerie,association de malfaiteurs,détournement de fonds publics.
                      Tous ces gens sont des entreprises privées et détournent l’ argent public.
                      Et cela est pénalement répréhensible.

                      A ceux qui pousseront des cris d’ orfraie au motif que ces gens font tourner l’ économie je réponds que l’ économie telle qu’ elle est généralement comprise et enseignée n’ est rien d’ autre une escroquerie faussement légalisée:une imposture, en fait.


                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 14 décembre 2013 16:16

                        Souvenez vous le boitier anti bandes dans les entrées des hlm, celui même que l’on trouve à 15 euros chez casa, avec l’installation, l’Etat était près à l’installer pour 9OO euros...
                        Quand le supermarché croisement a vendu son stock de poison le soir, avec le benef, il peut ouvrir un nouveau magasin en Asie.
                        On ne peut pas nationaliser une multinationale comme Vinci mais bien bouder l’autoroute au profit des petites départementales...http://www.youtube.com/watch?v=WoTNn1fMVAA
                        Les multinationales sont puissantes, mais après tout, le contribuable français est aussi le touriste international qui arpente les disneyland du monde entier non ?


                        •  C BARRATIER C BARRATIER 14 décembre 2013 17:13

                          Corruption généralisée dans des milliers de centres de formation privée. On se fait élire pour rapporter de l’argent à sa communauté privée. Voir en table desnews :

                          Elus votant pour leurs intérêts, omerta à lever, action en justice

                           http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=199

                          Inutile d’écrire au nouveau gouvernement, silence comme avec le précédent. On reçoit les représentants des magouilleurs, pas les simples citoyens. (En fait c’est à l’image de la commission européenne)

                          Nouveau gouvernement : stop au gaspi et aux illégalités

                           http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=214 


                          • Le421 Le421 14 décembre 2013 18:01

                            Dupont-Aignan, Debout la République, etc, etc...

                            C’est vrai que nous, au Front de Gauche, on n’a jamais dénoncé ces marchés complètement truqués qui puent la corruption à un kilomêtre à la ronde.
                            Comme le GMT... On n’en parle jamais.
                            On s’occupe d’immigration et d’insécurité.

                            De toute façon, vu qu’on ne nous donne jamais la parole, et qu’au mieux, Mélenchon est un clown (Cahuzac, une référence d’honnêteté) et qu’il prépare la Corée du Nord en France (Attali, encore un qui a tout compris), on préfèrera carrément voter extrême droite. D’ailleurs, même le médias préfèrent le FN au FdG.


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 décembre 2013 08:09

                              Le421,
                              Le jour où Mélenchon préfèrera sauver les Français plutôt que l’ UE et l’euro, il aura des chances d’intéresser les Français...

                              «  Gastaud, responsable du PRCF, pose des questions à Mélenchon sur la sortie de l’ UE »

                              Tout ce que propose Mélenchon, c’est de faire pression sur l’ UE. « Déclaration de Mélenchon »

                              Les Français ne veulent pas faire pression sur l’ Europe, ils n’en veulent plus ! Ils rejettent en bloc l’ Europe à laquelle Mélenchon s’accroche comme une moule à son rocher.

                              Le FDG est la dent du râteau européiste destinée à neutraliser les mécontents de Gauche.
                              Comme le FN est la dent du râteau européiste chargé de neutraliser les mécontents de Droite.

                              Ni l’un ni l’autre ne demande la sortie de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN ( pas seulement la sortie du Commandement intégré) par l’article 50, seule solution pour sortir sans conflit de l’ UE.

                              « Compère Mélenchon, et Commère Le Pen , deux leurres inoffensifs »


                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 décembre 2013 20:10

                              Vu le pouvoir d’achat qui dégringole ,on pourra bientot aller skater sur les autoroutes vides comme en Espagne ...Tain ,s’accrocher derrière un 30 tonnes conduit par un gars de l’est gavé d’amphets cause 15 heures de taf par jour ...le pied !!!  smiley


                              • Michel DROUET Michel DROUET 15 décembre 2013 07:46

                                « L’Etat et les collectivités négocient mal les contrats »  ?

                                Non, ils ne négocient rien, les contrats sont préparés par les groupes qui forment un oligopole et se distribuent les travaux entre-eux.

                                Pourquoi ce laissez aller ? Parce que le lobbie du BTP a les moyens de licencier massivement s’il n’a pas sa dose annuelle de contrats et puis comme disent les élus locaux : « les collectivités territoriales assurent 70 % de l’investissement public » et « c’est bon pour l’emploi ».

                                Alors, à quoi bon négocier les contrats de travaux et les Partenariats public privé.

                                Conclusion : on a les élus qu’on mérite...


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 décembre 2013 08:12

                                  Michel Drouet,
                                  Pas tout à fait, on a les élus montés en épingle par les médias.
                                  Les résultats aux élections, (sauf pour Bayrou), sont exactement dans l’ordre du temps accordé par les télés aux divers candidats...


                                • julius 1ER 15 décembre 2013 11:55

                                  C’est dommage Sampierro que l’on soit encore à faire l’article sur la corruption des élites et que des millions de veaux soient encore à voter pour leurs exploiteurs, cela relève d’une pathologie grave, c’est le syndrome de Stockholm ou je n’y comprend rien..........


                                  • Pepe de Bienvenida (alternatif) 15 décembre 2013 15:11

                                    syndrome généralisé.


                                  • Pepe de Bienvenida (alternatif) 15 décembre 2013 15:12

                                    syndrome généralisé.


                                  • Pepe de Bienvenida (alternatif) 15 décembre 2013 15:10

                                    La définition la plus appropriée trouvée sur le site du cnrtl serait :
                                    « Grand retentissement d’un fait ou d’une conduite qui provoque la réprobation, l’indignation, le blâme. »
                                    Pour la deuxième partie, ça colle. Pour la première, ce qu’on qualifie de scandale aujourd’hui n’a à peu près plus aucun retentissement ; les gens sont blasés. Il n’y a plus de scandale, « trop de scandale tue le scandale ».
                                    Ce n’est pas un scandale. Mais c’est scandaleux.


                                    • christophe nicolas christophe nicolas 15 décembre 2013 17:31

                                      Oui, les présidents successifs et le président Sarkosy ont vendu la France a ces gens qui lui ont expliqué qu’ils allaient la remettre au travail mais ce ne sont pas des philanthropes. J’ai vu faire de l’intérieur.

                                      Quant il y a de la demande, pourquoi embaucher ? Mieux vaut contrôler l’activité et remonter les prix. La concurrence est faussée avec les systèmes des syndicats professionnels et des commissions d’agrément qui sont des foyers d’entente. Les patrons espionnent les salariés pour contrôler les gars qui font de la surenchère en naviguant de boite à boite. Tout le monde ment, tout le monde triche, tout le monde le sait et plus vous en savez plus vous palpez. Si vous payez des putes vous montez en grade, si vous faites des partouses, c’est la barrette de Général et pour les pédophiles c’est Bruxelles. J’exagère mais c’est la dynamique de l’argent qui fait ça et travailler ne rapporte que peu et les velléités des gens simples ont été écrasées par le chômage et un ensemble de paramètres extérieurs.

                                      C’est ainsi, sans la foi, sans Dieu, le monde est livré aux mafias des affaires et aucun homme politique ne peut réussir contre eux. Quelque soit votre mérite vous ne pouvez pas monter sans « coucher avec ces méthodes » puisque j’ai fait les voyages spatiaux et la théorie de l’intrication, j’ai l’explication des principes scientifiques de l’antigravité et on m’a mis la pression par une mise à pied pour me faire comprendre qu’il fallait obéir pour la sécurité des usagers. Vous êtes des usagers, rien de plus, des moutons. Evidemment, je les ai envoyé se faire voir.

                                      Ceci dit tous ces puissants sont mal barrés pour leur âme et puis ils savent que rien ne peut résister à la vérité. Sacrifier son âme pour un délire de domination, il faut vraiment être le dernier des crétins en investissement...


                                      • Ruut Ruut 16 décembre 2013 05:42

                                        C’est beau le socialisme.
                                        Ils ne se cachent même plus pour leurs magouilles.


                                        • bourrico6 18 décembre 2013 12:05

                                          Car il est bien connu que la privatisation est un crédo de gauche et pas de droite.

                                          Non c’est vrai, la droite c’est les nationalisation, et la gauche, c’est les privatisation, et bien sur, le PS, c’est le socialisme par définition, c’est la gauche puriste.

                                          Pauvre con, y a pas d’autre mot, t’es un con, ou une conne, ça change rien.


                                        • GdeBell 16 décembre 2013 07:18

                                          L’état préfère nous sucer jusqu’au trognon plutôt que d’éviter que nous ne soyons rackettés. Les hommes politiques feraient bien de se remuer. Mais leur réélection semble souvent leur principale préoccupation. Le pays gronde, il y a urgence.



                                          • Denzo75018 16 décembre 2013 07:46

                                            Facile pour que l’argent des actionnaires ne sortent pas de France !
                                            Que les Français investissent en bourse des valeurs Françaises plutôt que dans les obligations de l’état Français (c’est à dire la dette !). Mais il faut reconnaître que la gauche et la gauche extrême sont arcboutée vent debout contre les profits et l’actionnariat pourtant indispensables lors d’investissements importants. D’autant que si les bénéfices réalisés systématiquement sont aussi indécents et systématiques pourquoi en interdire l’accès idéologiquement au prolétariat !? Cela ne serait-il pas une façon de garder les fonds en Frrance et donner du pouvoir d’achat aux Français ???


                                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 décembre 2013 08:16

                                              Denzo,

                                              Je ne crois pas, depuis le Traité de Maastritch, il n’y a plus de contrôle de capitaux.

                                              N’importe qui peut entrer et sortir des fonds.

                                              C’est « La libre circulation des capitaux, des marchandises, des personnes et des services » , article 63 du Traité.

                                              C’est en vertu de cet article que Mittal a pu acheter Arcelor, et que les entreprises délocalisent.


                                            • Denzo75018 16 décembre 2013 15:32

                                              Le monde entier dépèce les actions de nos entreprises parce que aucun Français ne les achète ! La voix est libre ! Bien sur qu’on ne peut contrôler la vente d’action sur les places boursières....mais on peut à travers sa banque ou autre courtier acheter n’importe quelles actions des sociétés du CAC40 ou du second marché !


                                            • bo bo 16 décembre 2013 11:37

                                              Comme il faut de plus en plus d’argent en politique pour être élu.....ne vous étonnez pas qu’il y est de plus en plus de concessions..................................
                                              Seule solution le mandat UNIQUE et NON RENOUVELABLE...........................pour essayer d’enrayer l’expansion du pillage « républicain »..


                                              • bourrico6 16 décembre 2013 15:12

                                                cela signifie aussi que l’Etat et les collectivités négocient extrêmement mal ces contrats.

                                                La préoccupation des politique est et reste leur carrière.
                                                Ils sont liés avec les grandes fortunes, les grandes entreprises, celles qui comptent et qui brassent de l’oseille.
                                                Ils passent de l’un à l’autre, l’Etat est une coque vide occupée par les larbins des pillards modernes.

                                                De fait, je dirai que c’est bien négocié... pour eux. smiley

                                                Autre chose, l’image de l’Etat « vache à lait » perdure, à tous les niveaux, même chez ceux qui le voue aux enfers.

                                                Par expérience, les compétences dans les collectivités ne sont pas toujours au rendez vous, loin de la.

                                                Mettez ces deux effets ensemble, saupoudrez du fait que l’Etat est un mauvais client, qui paie souvent en retard, qui n’a aucun scrupule, qui réduit ses commandes comme il l’entends, et vous comprendrez pourquoi il est à la fois méprisé et courtisé, pourquoi on n’hésite pas à se gaver sur la bête, un parfait pigeon à plumer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès