Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Vrais chiffres chômage Avril 2013 : 65100 chômeurs de +, malgré 285000 (...)

Vrais chiffres chômage Avril 2013 : 65100 chômeurs de +, malgré 285000 radiations

178 000 emplois (majoritairement précaires) pour 9 500 000 privés d'emploi, et travailleurs précaires par intermitence.

Toujours moins d'1 chomeur sur 2 indémnisé ( encore moins si on compte les invisibles )

2170 chômeurs de + par jour ( y compris dimanches ).

Explosion des radiations administratives ( les punis ) + 27% en 1 mois !! 

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, Avril 2013 :
 
- Défauts d'Actualisation : 183 100, 40,9 % des sorties des listes
- Radiations Administratives (les punis) : 49 800, 11,1 % des sorties

- Autres Cas ( mystérieuse rubrique, les morts, suicidés, emprisonnés ?) : 52 100 11,6 % des sorties.
 
soit 285 000 radiés des listes ( 63,6 % ) pour autres motifs que :
 
- Stages parking : 40 200, 9 % des sorties.

- Arrêts maladie, maternité etc : 34 200, 7,6% des sorties.
 
- Reprises d'emploi déclarées : 88 300, ne représentent que 19,7 % des sorties des listes de pôle emploi, et encore, y compris contrats aidés, etc ..
 
Demandeurs d'emploi par catégories :

A : 3 264 400 + 1,2 % ( + 12,5 % sur 1 an )
B : 632 900 - 1,6 % ( + 9,9 % sur 1 an ) travailleurs précaires - de 78 heures
C : 901 900 + 3,3 ( + 5,7 % sur 1 an ) travailleurs précaires + de 78 heures
D : 264 000 + 2,7 % ( + 10,4 % sur 1 an ) stages parking etc
E : 350 400 + 0% ( - 4,7 % sur 1 an ) contrats aidés etc

TOTAL : 5 413 600 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 9,6 % sur 1 an, + 65 100 en 1 mois.
 
TOTAL, dom-tom compris : 5 731 700 ( page 15 du rapport de la DARES, lien en bas de page )

Quelques chiffres qui parlent :
 
Chômage Longue durée ( entre 2 et 3 ans ) : + 14 % sur 1 an
Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 18,3 % sur 1 an

Chômage des 50 ans et +, + 15,5 % sur 1 an

+ d'1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 ( 50,3 %) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l'emploi), ni allocation de solidarité ( ASS, AER ...)

Offres d'emploi dispo, dernier chiffre connu : 178 114

Le + scandaleux, LES DEMANDEURS d'EMPLOI INVISIBLES, complètement en dehors des statistiques
 
Ne sont pas comptés dans ces 5 731 700 demandeurs d'emploi et travailleurs pauvres occasionnels :
 
1 261 800 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 2 100 000 environ de foyers (chiffre sous estimé datant de l'an passé) , seuls 838 200 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d'autres suivis ( associations, collectivités locales etc ) en sachant qu'un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d'un demandeur d'emploi en son sein.
 
+ 1 000 000 au bas mot, de bénéficiaires de l'AAH ou d'une pension d'invalidité, ne sont pas inscrits à Pôle emploi
 
+ des centaines de milliers, voire peut-être + d'1 million de SANS-DROITS, principalement :
 
- des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeur d'emploi, qui comme vous le savez n'ont même pas droit au RSA. ( quasi unique en Europe )
 
- des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 650€ d'allocation chomage, ou 743€ d'allocation adulte handicapé, vous n'aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 608€ par mois, si vous ètes NON SDF.
 
- on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable

- des bénéficiaires de pensions de reversions ( veufs, veuves ) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA, et qui n'ont pas encore l'age pour la retraite ou le minimum vieillesse "ASPA" ( 67 ans) ASPA récupérable sur le patrimoine au décès.

- des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA

- on peut également évoquer, des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d'emploi, en concurrence avec les autres ( même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voir gratuits)
 
- on peut évoquer enfin, des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d'emploi en parallèle.
 
Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 9 MILLIONS demandeurs d'emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.
 
Sources : Rapport complet de la DARES de 20 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias ) : http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-PEP500.pdf

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • mac 31 mai 2013 08:47

    Un petit doublement des radiations et il l’aura sa baisse du chômage pour la fin de l’année.

    Les statistiques c’est souvent fait pour être truqué et les journalistes c’est souvent fait pour répéter les mensonges des politiques comme disait Coluche.

    Les jour où ces 9,5 millions de personnes décideront de faire une marche silencieuse dans la rue, à l’occasion par exemple d’un G8 organisé en France, ça fait fera peut-être prendre conscience nos politiques qu’ils ne peuvent pas continuer à aller voter des lois à Bruxelles dont le seul but semble être d’assurer la pérénité et l’expansion des fortunes des 1% les plus riches.


    • patdu49 patdu49 31 mai 2013 09:17

      Une marche silencieuse, si c’est comme la réforme des retraites ça ne sert quasi à rien, hélas... tant que ça ne touche pas le porte-monnaie des riches, rentiers, escrocs en cols blancs, planqués en tout genres ..

      Puis pas mal de Français sont tellement cons ... qu’ils vont manifester, contre le mariage pour tous, par exemple, ... là je pense qu’on a touché le fond déjà en France ... les gens biens, sont minoritaires ... enfin c’est ce que je pense hein ..


    • MKL 31 mai 2013 10:04

      Une marche de chômeurs sur Paris est prévue ce mois de juin, organisée par le Mouvement National des Chômeurs et Précaires :

      http://mncp.fr/Accueil/Nos-communiques/


    • cassios 31 mai 2013 11:58

      Je pense qu’il faut cesser de se battre pour des élections truquées d’avance ou des marches dont les politiques n’auront rien à foutre.

      Le jour où les gens voudront retrouver du pouvoir d’achat et mettre à bas le système, il feront la seule et unique chose qui permet d’échapper aux états endettés et à la finance, à savoir utiliser partiellement le troc dans leurs « revenus ».
      Traduction : pour arrondir les fins de mois, le coiffeur ira faire une coupe contre une consultation chez le médecin, ou contre un poulet chez l’agriculteur à coté de son métier qu’il fait la semaine.
      Le jour où les gens commenceront à travailler 4 jours dans une entreprise normale et le 5ème jour sera consacré au troc, on pourra considérer que les gens ont commencé à s’affranchir de nos exploiteurs.
      Attention, que du troc, ne surtout pas utiliser d’argent, même liquide.
      Se battre pour des élections, manifester ou faire des grêves sont des moyens que nos puissants savent maintenant gérer, utiliser et ils nous poussent même à continuer à nous avec ces moyens qu’ils ont réussi à rendre stériles.

    • mac 31 mai 2013 13:12

      Quelques milliers de personnes dans les rues, nos politiques s’en moquent sûrement mais 10 millions de personnes, c’est une autre paire de manches.
      Il faut que les chômeurs prennent conscience de la puissance qu’ils peuvent avoir grâce à leur nombre et qu’ils se bougent pour se faire entendre.
      Si tous les gens que l’on voit le samedi faire la queue au supermarché décidaient, à la place, de faire une marche non agressive dans la rue, ça se verrait tout même...


    • Yohan Yohan 2 juin 2013 13:32

      « Planqués en tout genre » v’est vrai que toi t’es un champion de ce côté là smileysmiley smiley 

      Libérez Patdu ! otage du capitalisme, emmuré vivant, 2.847 jours de détention au RSA 

    • patdu49 patdu49 3 juin 2013 08:28

      Planqué avec 600€/ mois apl compris ... doit manquer un zéro là ..
      Planqué dans une vieille bicoque ou là encore ce jour je ne dépasse pas les 16° ..
      Planqué quand on fait un repas ships, vache qui rit, pomme, on doit pas donner le même sens aux mots, à priori, camarade.


    • Gabriel Gabriel 31 mai 2013 09:41

      Questions à tous nos chers économistes capitalistes adorateurs du libre échange :

      Comment en fermant ou délocalisant des usines,

      En automatisant les taches,

      En gardant les personnes jusqu’à 62 voir 65 ans,

      En favorisant des produits de pays étrangers, fabriqués par des entreprises qui exploitent et traitent ses travailleurs comme des esclaves,

      En autorisant la spéculation et les transactions boursières folles,

      En refusant, afin de protéger les lobbys du nucléaire ou du pétrole, de développer les énergies nouvelles,

      En acceptant l’enrichissement sans limite, ou des fortunes seront englouties dans des œuvres d’art à des fins de défiscalisation,

      En ne contrôlant point nos élus sur leurs rapports avec des sociétés privés,

      En refusant à la banque de France de gérer sa monnaie,

      Etc etc…

      peut on créer des emplois en France ? 


      • spartacus spartacus 31 mai 2013 13:57

        Mais si vous voulez, je vous répond !

        1-nous ne sommes pas dans un pays pratiquant le libre échange, mais au contraire l’interventionnisme.

        2-fermer ou délocaliser automatiser les taches, c’est de l’amélioration continue des process. Le problème n’est pas là, une entreprise, sa vit et ça meurt. Le problème est d’attirer les entreprises. Nous avons besoin d’investisseurs. Les chasser, les imposer dans un univers concurrentiel, est une stupidité. 

        3-Garder les personnes jusqu’à 62 voir 65 ans, C’est de votre faute, vous avez choisit la répartition, c’est le pire choix. Les anciennes générations n’ont pas payé, ils laisssent des dettes pour des départs trop toT. En plus le système de retraite est inéquitable, avec des régimes plus favorables pour les uns que les autres. Les conducteurs de TGV partent à 49 ans. Un premier ministre peut cumuler 6 pensions de retraites pleines du même employeur (l’état). En plus le lobby des régimes spéciaux fait tout pour garder ses privilèges.

        4-En favorisant des produits de pays étrangers, fabriqués par des entreprises qui exploitent et traitent ses travailleurs comme des esclaves....La France profite à fond de la mondialisation. Le commerce se fait principalement avec des pays occidentaux. L’entreprise n’est pas plus ni moins coupable que le consommateur. Pourquoi vous n’accusez pas le consommateur ?

        5-En autorisant la spéculation et les transactions boursières folles, La spéculation c’est au contraire l’excès de réglementation qui la cause. 

        Vous avez voulu taxer dernièrement les transaction boursières, c’est le petit boursicoteur du quartier qui a été pénalisé, ou l’investisseur de long terme. Les transactions achat-revente dans la journée ne sont pas comptabilisés, elles ont explosée.....Mais on vous a pas dit que ça n’avait servi a rien, parce que politiquement vous n’êtes pas prêt à le comprendre.

        En refusant, afin de protéger les lobbys du nucléaire ou du pétrole, de développer les énergies nouvelles, Nucléaire pétrole sont des situations de monopole qui ont étés favorisé par l’état. Vous n’avez jamais voulu mettre ces monopoles en concurrence.

        En acceptant l’enrichissement sans limite, ou des fortunes seront englouties dans des œuvres d’art à des fins de défiscalisation, S’enrichir n’est pas grave. Par contre vous avez raison, les niches fiscales sont une hérésie, toutes les niches fiscales ! mais elles achètent des votes. Par exemple, le quotient familial est une niche fiscale, vous imaginez l’impact politique de l’arrêter tellement il y a de bénéficiaires ? Dans chaque niche il y a des chiens méchants.

        En ne contrôlant point nos élus sur leurs rapports avec des sociétés privés, Assez en accord avec vous, mais contrôles par la société civile, et en interdisant les élus fonctionnaires se siéger à l’assemblée pour cause de conflit d’intérêt. 

        En refusant à la banque de France de gérer sa monnaie, Ca c’est normal et heureusement. L’état est une organisation qui favorise les groupes d’intérets. L’accès à la plache a billet favoriserait l’inflation. L’inflation c’est la perte de pouvoir d’achat en permanence. Un chomage de masse. L’état est injuste par nature.

        peut on créer des emplois en France ? On pourrait en créant des réformes structurelles. L’austérité c’est la dette qui la crée. Mais le lobby des régimes spéciaux a pris le pouvoir et en vit. Partout sur terre ou il y a eu des réformes structurelles de fins de status et de fins d’ingérences de l’état dans l’économie a donné lieu a des boom économiques. Canada, Suède, Hong Kong, Singapour, Allemagne, Suisse...Mais chez nous nos élus sont tous Keynésiens, donc ils croient que la dette crée la croissance, alors que c’est la bonne gestion, la liberté individuelle et la fluorisation des libertés qui crèe de l’emploi.


      • heliogabale heliogabale 31 mai 2013 10:04

        Ce qui est inquiétant, c’est que la dynamique de hausse semble inarrêtable...

        La politique de Hollande n’arrange rien : elle s’inscrit dans la continuité de celle de son prédécesseur.

        Encore six mois de hausse du même genre et il y aura des émeutes, probablement dans nos chères banlieues...alors on verra ce qu’il se passera...mouvement de solidarité ou exacerbation des ressentiments ethnico-religieux...

        Et il y a un vrai creusement des inégalités : 6 millions de tablettes seront vendues cette année, les prix de l’immobilier restent à des niveaux records et dans le même temps, il y a une explosion de la pauvreté...

        Si le taux de chômage (catégorie A) atteint 14 ou 15%, rester dans l’euro deviendrait insoutenable.


        • MKL 31 mai 2013 10:05

          Les choses vont peut-être bouger dans les mois qui viennent, un signe :

          Jean-Marc AYRAULT a reçu pour la 1ère fois lundi 27/05 un des économistes du collectif ROOSEVELT (Pierre Larrouturou), qui lui a exposé ses analyses de la situation économique mondiale et 15 solutions « puissantes » à la crise, au niveau français et européen. 

          A la clé : 2 MILLIONS d’emplois CDI en France en 5 ans

          Collectif ROOSEVELT : 70 personnalités suivies par plus de 100.000 citoyens
          Augmentons la pression avec un objectif : 500.000 !
          http://www.roosevelt2012.fr/


          • Gauche Normale Gauche Normale 31 mai 2013 10:41

            Ah enfin ! C’est pas trop tôt. Depuis longtemps que je soutiens les propositions de votre collectif et que je me demande ce qu’attend Hollande pour les appliquer ! Espérons que l’invitation de Larrouturou par Hollande ne soit pas un faux espoir de plus parce qu’avec ses mesurettes (ANI, CICE...) ça parait cuit d’avance.

             smiley

          • tesla_droid84 31 mai 2013 16:56

            Le collectif Roosevelt fait une TRES TRES grosse impasse... Notamment sur le sujet de l’euro une monnaie commune qui ne peut etre adaptée à des économies aux compétitivités différentes et n’évoluant pas à la même vitesse. C’est un non sens économique qui perdure depuis depuis 2000 avec les résultats que l’on connait. 
            En fait je suis en accord avec les points 1 à 13 du collectif Roosevelt. Les points 14 et 15 relèvent quand à eux de l’incantatoire avec un air de déjà vu que nous propose l’ensemble des partis de la scène politique Française, « Nous voulons une autre Europe », une Europe Sociale, Solidaire, etc etc alors que dans les faits, l’Europe fait exactement le contraire sous l’égide de Washington.

            Que va faire le collectif Roosevelt quand l’empire aura absorbé l’Europe grâce au grand marché transatlantique ??? vous pensez que les américains vont pousser pour l’Europe sociale ??? C’est la meme technique d’asservissement économique qui a englobée le Canada et le Mexique avec l’ALENA. ALENA+UE = très bon début de gouvernance mondiale néolibérale


          • Mr Dupont 31 mai 2013 10:28

            Mr Pat du 69

            J’ai fait une remontée dans le temps de vos articles

            http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/vrais-chiffres-chomage-decembre-87842

            Outre que je vous trouve moins véhément aujourd’hui : je me demande ou sont passés les intervenants d’alors ?

            Je voudrais poser 2 questions toutes bêtes au spécialiste que vous êtes :

            1 - Etait-ce pire avec Mr Sarkozy que ce l’est aujourd’hui avec Mr Hollande ?

            2 - Que pensez-vous des prévisions de Mr Hollande pour la fin de cette année à propos du chômage ?

            Merci de me répondre


            • patdu49 patdu49 31 mai 2013 10:34

              Oui c’était pire sous Sarkozy, car les réacs se lâchaient, se sentaient plus pisser, car en + de la même politique infâme, ils stigmatisaient beaucoup + « les fainéants de chômeurs qui se complaisent dans l’assistanat, nianiania » ... bref discours Wauquiez et compagnies.

              Là on a au moins ça en moins lol.

              Ce que je pense des prévisions de Hollande, .. je m’en tape comme du pape... même s’il arrivait à inverser « la courbe » ... ça ne changerait rien pour encore des millions de personnes bien dans la merde.


            • Bulgroz 31 mai 2013 10:36

              Tout cela est consternant. Quelque soit le secteur d’activité, la situation économique gérée par les socialistes est dramatique.

              Sur l’un des secteurs les plus significatifs : le logement. Même là, et malgré les promesses, ils échouent :

              Autorisation de logements à construire :
              Avril 2012 à Mars 2013 : 502 096 :(-6,2% ) (avril 12 à mars 13) / (avril 11 à mars 12)
              Avril 2011 à Mars 2012 : 532 861 (+12,7%)(mai 11 à avr. 12) / (mai 10 à avr. 11)

              Mises en chantier :
              Avril 2012 à Mars 2013 : 335 922 (-18,0% )
              Avril 2011 à Mars 2012 : 400 965 (+5,8%)

              chiffres communiqués par :
              http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/CS415.pd

              http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/fileadmin/documents/Produits_editoriaux/Publications/C hiffres_et_statistiques/2012/Chiffres%20et%20stats%20317%20Logements%20201204%20-%20mai%202012.pdf


              • tesla_droid84 31 mai 2013 17:26

                C’est faire preuve d’un manque de savoir sur qui gouverne vraiment... que de penser que les socialistes y sont pour quelque chose. Leur seul vrai tord est de mentir sur qui gouverne vraiment en ce moment, d’ailleurs les gens ne sont pas dupe et commence à discerner l’ennemi qu’est la l’union européenne.


                Si on résume bien :
                Nous avions un nain excité qui nageait très vite dans le sens du courant atlantiste et néo libéral (réintégration OTAN + Lisbonne passé en force). Avantage, il avait moins besoin de mentir que Hollande car il voulait la même chose que Washington et donc Bruxelles.
                Aujourd’hui nous avons un quelqu’un qui vous explique qu’il peut faire des chose sociales avec sa boite à outs ridicule mais en fait il est tel un bouchon sur la mer qui flotte au grès des mesures demandées par Bruxelles. Son rôle à lui et son gvt est de faire passer la pilule...

                Il est assez drôle de constater que les plus grandes traîtrises viennent de gauche, tel la fin de l’indexation du salaire sur l’inflation supprimé par Miterrand en 82... Inflation INSEE qui ne veut de toute facon plus rien dire avec son panier de la ménagère mais que l’on trafique quand meme car les retraites sont encore indexées dessus (Ne vous inquiétez pas ça ne devrait pas durer).

                Pour masquer la fin du CDI, on a utilisé le camouflet du mariage pour tous. 

                On peut faire les paris mais la prochaine escroquerie sera étouffé par le vote des étrangers. Vous la sentez la belle bataille FrdG/PS Vs UMP/FN, le tout saupoudré de relents islamophobes version choc des civilisations... 




              • Gauche Normale Gauche Normale 31 mai 2013 10:47

                La baisse du chômage la plus facile à obtenir dans l’immédiat serait donc d’augmenter les pensions des retraités. Ainsi ils n’auront plus besoin de chercher du boulot (d’autant qu’à un certain âge ça doit être plus fatiguant) et les jeunes en seront ravis.


                • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 1er juin 2013 07:03

                  gauche normale,
                  C’est tout à fait contraire aux directives du FMI, dont la feuille de route pour la France a été publiée fin octobre :
                   
                  Chapitre 6 :
                  « Accroitre la participation des séniors au marché du travail, ce qui aura un impact positif sur la croissance potentielle. Dans ce contexte, toute révision du régime des retraites devra reposer sur une augmentation de l’ âge de la retraite, plutôt que sur une hausse des contributions. »

                  Encore un effort, et vous finirez par comprendre que le gouvernement ne peut plus décider de rien d’important et que les ordres viennent d’ailleurs...


                • Mr Dupont 31 mai 2013 10:47

                  Merci Mr Patdu69 de m’avoir répondu

                  Donc d’après vous il fait meilleur vivre pour un chômeur aujourd’hui

                  Voulant bien vous croire ; j’en suis heureux pour lui

                  Quand à votre autre réponse ; je la trouve bien superficielle pour l’homme engagé que vous êtes


                  • patdu49 patdu49 31 mai 2013 11:01

                    Mieux vivre, uniquement si on se positionne, par rapport aux interviews médiatiques, un peu moins de discours stigmatisant.

                    C’est très maigre comme « moins pire » pour un chômeur, mais pas « rien » non plus, car les discours stigmatisant, sur certaines personnes, c’est + que blessant, ça pousse même les + fragilisés au suicide parfois, quand ça tombe un jour ou c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

                    Ce qui n’empêche pas que ça continue encore ici ou là, en dehors des médias ... j’en ai des témoignages, très fréquemment, de personnes humiliées, rabaissées, traiter comme des merdes, par certains services ( RSA, pôle emploi etc ) , il ne faut pas généraliser bien entendu, mais il faut le dénoncer.


                  • Mr Dupont 31 mai 2013 12:26

                    Mr Cognot

                    Vos posts ou l’insulte le dispute à la crétinerie font ma joie du matin

                    Ils sont autant d’aveux d’impuissance de constater que ceux que vous soutenez sont d’une incurie affligeante

                    En insultant ceux qui la dénonce vous confirmez la pertinence de leurs propos

                    Continuez vos posts rigolos : ils me sont jouissifs à lire

                    Merci d’avance Mr Cognot


                  • Bulgroz 31 mai 2013 11:14

                    De Juin 2007 à Mai 2012, l’évolution moyenne mensuelle ( 59 mois) était de +20 920 chômeurs supplémentaires par mois toutes catégories confondues.

                    De Juin 2012 à Avril 2013 (11 mois), cette évolution moyenne mensuelle est de 38 045, soit 17 125 chômeurs de plus par mois que sous l’ére sarko..

                     +82% de progression du chômage.


                    • heliogabale heliogabale 31 mai 2013 11:27

                      De juin 2007 à mars 2008, on n’est pas encore vraiment dans la crise, la croissance du PIB reste soutenue, le chômage baisse.

                      De mars 2008 à septembre 2008, le chômage repart à la hausse mais ça reste conjoncturelle.

                      De septembre 2008 à septembre 2009, grave récession, le chômage explose. On gagne plus de 500 000 chômeurs en un an.

                      A partir de septembre, le chômage se stabilise grâce aux injections de liquidités, qui contribuent à l’augmentation du déficit.

                      A la fin du premier trimestre 2011, on enclenche petit à petit une politique de réduction des déficits. Cette politique prend son essor réel à partir de la fin 2011. Le chômage repart et son augmentation accélère à partir de mars 2012. Ne pas oublier que Sarkozy avait fait des pieds et des mains pour que l’on reporte les plans sociaux à l’après-présidentielle

                      Hollande s’inscrit dans cette politique initiée par Sarkozy à la fin de son mandat.

                      Votre présentation est trompeuse.


                    • Bulgroz 31 mai 2013 11:52

                      heliogabale,

                      Vos avez raison les chiffres de la Dares et de l’Insee sont particulièrement trompeurs.

                      Depuis le sacre de Hollande, les choses vont beaucoup mieux. Ca n’a plus rien à voir avec la période précédente .

                      D’ailleurs, la banque de France le dit
                      La Cour des comptes le dit
                      La Commission Européenne le dit
                      L’OCDE le dit
                      Madame Merkel le dit


                    • mac 31 mai 2013 12:48

                      Bugloz, vous avez la naïveté de croire que les effets de la politique de Hollande se sont fait sentir dès juin 2012 ?

                      C’est bien connu un paquebot lancé à pleine vitesse peut ralentir sur une dizaine de mètres !

                      Je n’aime pas Hollande parce qu’en réalité il fait la même politique que Sarkozy qui me semble être plus au service de la finance que de la majorité de la population.

                      Quant à Sarkozy, que vous semblez aimer, il bien contribué a endetter la France de 500 à 600 milliards supplémentaires ? Ce n’est pas de la petite bière ça.
                      Même en distribuant cet argent sous forme de liasses à raison de 2000 euros par mois à 5 millions de chômeurs pendant l’ensemble de son quinquennat, il n’aurait pas fait pire.
                      Mais cet argent n’est évidemment pas allé aux chômeurs mais a été dépensé, en grande partie, sous forme d’intérêts payés à des groupes financiers privés ou sous forme d’aides à des entreprises qui ont délocalisé en suite comme celles de l’automobile.



                    • Bulgroz 31 mai 2013 16:49

                      tonimarus45,

                      De juin 2011 à Mai 2012 (12 mois-Sarkozy) : +253 900 Chômeurs ( +21 158 par mois)

                      De juin 2012 à Avril 2013 (11 mois Hollande ) : +418 500 Chômeurs (+34 875 par mois)

                      Résultat : +65% Hollande a crée 164 000 chômeurs de plus.

                      J’espère que l’« honnêteté » vous persuadera de la réalité de ces chiffres.

                      Queque soit la période. 


                    • Bulgroz 31 mai 2013 18:25

                      Donc vous admettez qu’ Hollande a pratiquement doublé le nombre de nouveaux chômeurs.

                      Il n’y a avait nul besoin de modifier la période d’observation pour faire cette conclusion évidente.


                    • mac 1er juin 2013 10:33

                      Bulgroz le nombre de chômeurs n’a pas littéralement explosé sous Sarkozy parce qu’il a contribué à vider les caisses par des plans de soutien à l’industrie automobile, au système financier et aux banques ou sous forme des niches fiscales pour soutenir tel ou tel secteur comme le BTP.

                      Cette politique n’était pas tenable puisqu’elle aurait généré un endettement supplémentaire de 500 à 600 milliards d’euros. Comme je l’ai sous-entendu précédemment, il aurait pu balancer directement ce pognon par hélicoptère aux chômeurs, ça n’aurait pas forcément été pire.

                      Je vous rappelle également certaines rumeurs comme quoi il aurait convaincu certaines grandes entreprises de reporter certains plans sociaux après l’élection présidentielle de 2012, et effectivement les plans sociaux ont explosés assez peu de temps après l’élection présidentielle...



                    • ecolittoral ecolittoral 31 mai 2013 11:23

                      Un petit résumé du suivi d’un chômeur longue durée au RSA depuis 2 ans ça vous dit ?

                      Le chômeur, c’est moi. RV le 21 mai avec mon nouveau « conseiller » pôle emploi.
                      « Vous avez 58 ans et vous ne travaillez plus depuis plus de 2 ans.
                      - Oui, c’est ça. » Long silence.
                      « Qu’est ce qu’on fait ?
                      - Je ne sais pas. Je peux occupé la fonction de formateur mais ce sont des contrats d’une semaine et le salaire est déduit en totalité du RSA.
                      - En totalité ?
                      - Oui. 300 euros de salaire, je descend à 308 euros de RSA et je perds environ 100 euros par mois sur les deux mois suivants. ..C’est ce que m’a dit une conseillère CAF.
                      -Donc, si vous travaillez, vous perdez 200 euros sur trois mois !!! ?
                      - Oui...et je dois tenir jusqu’à la retraite soit 4 ans (58 à 62 ans). » Long silence.
                      « Attendez...j’ai une idée ! » Mon conseiller pianote sur l’ordinateur et me montre un site point gouv sur les départs en retraite.
                      « Regardez, vous avez commencez à travailler à 17 ans, vous pourriez partir à 60 ans...mais vous serez au minimum vieillesse !
                      - Au RSA, j’y suis déjà....Et à la retraite, je pourrais...chercher un travail sans me faire ponctionner la totalité de ce que je pourrai gagner. »


                      • patdu49 patdu49 31 mai 2013 13:02

                        La règle concernant le RSA dit « activité », tu ôtes simplement la valeur de 38% du salaire net, du montant du RSA socle que tu percevais.

                        Par contre oui il ne faut pas attendre la fin du trimestre de référence, si jamais t’as eu un boulot très court, pour prévenir à nouveau la CAF dés que l’activité est stoppée, sinon là effectivement, on peut se retrouver dans la mouise, bref ça fait plein de démarches administratives, ça multiplie les risques d’erreurs et ça met le souk dans certains droits connexes...

                        Autrement le « minimum vieillesse » n’existe plus, c’est l’ASPA le nouveau terme, et c’est pas du tout à partir de 60 ans sauf si t’es handicapé !! mais 65 ans, et bientôt donc 67 ans, .
                        Et quand on crève, c’est récupéré sur le patrimoine, les mensualités perçues du vivant.


                      • ecolittoral ecolittoral 31 mai 2013 15:38

                        Vosdroits.service-public.fr ! Chercher la rubrique retraite.

                        Valable pour l’année de naissance 1955. Départ à 60 ans.

                        60 ans

                        166 trimestres

                        5 trimestres à la fin de l’année des 20 ans (ou 4 trimestres dans l’année des 20 ans si vous êtes né au cours du dernier trimestre)


                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 31 mai 2013 11:49

                        Je le redit encore une fois le chômage n’est pas une fatalité, elle est liée à une politique savamment orchestre par les instances Européenne et maintenu par la politique d’austérité. L’objectif de l’Europe est réduire le cout du travail en s’attaquent uniquement aux salaires des travailleurs et de la classe moyenne ! Le nombres des travailleurs pauvres est en constante augmentation en Europe. Le pays qui est souvent nommé pour ses résultats économiques est l’Allemagne ... et en Allemagne 20% de la population vie en dessus du seuil de pauvrette ! Quel réussite cette Europe !?!?

                        Maintenant François Hollande, qui nous veut faire croire de vouloir faire combattre le chômage (par ses paroles au moins, fait tout le contraire de ce qu’il dit !

                        Le PS souhaite limiter, fortement raboter, le statut de autoentrepreneuriat, par exemple en réduisent le plafond des revenues annuelles à 10.000 Euros contre 30.000 € au part avant.

                        C’est ainsi qu’on vas y donner un nouveau de pousse pour augmenter le nombre de chômeurs en France.

                        Vas, bande d’incompétents (socialistes) !

                        Sortons de l’Europe et vite.


                        • foufouille foufouille 31 mai 2013 11:51

                          "

                          « Regardez, vous avez commencez à travailler à 17 ans, vous pourriez partir à 60 ans...mais vous serez au minimum vieillesse !
                          - Au RSA, j’y suis déjà....Et à la retraite, je pourrais...chercher un travail sans me faire ponctionner la totalité de ce que je pourrai gagner. »"

                          ben non
                          le minimum vieillesse fonctionne pareil
                          et tu auras plus la cmu-c


                          • Vipère Vipère 31 mai 2013 12:40

                            Bonjour à tous

                            La baisse du chômage , en réalité une hausse du nombre des demandeurs d’emploi, est un des rares secteurs créant de l’emploi pour encadrer les sans-emploi !  smiley

                            Que les demandeurs ne n’en veuillent pas, c’est un trait d’humour !


                            • patdu49 patdu49 31 mai 2013 13:09

                              Je confirme, pas un jour ou je ne reçois pas une offre d’emploi, qui consiste à encadrer, dans dees stages parking, ou chercher du taf qui n’existe pas, pour des demandeurs d’emplois lol

                              Et c’est le + souvent des contrats précaires, voire carrément parfois des contrats aidés ..

                              Bref le monde est fou lol, faut mieux en rire qu’en pleurer ...
                              Si tout le pognon mis pour faire tourner les chômeurs en rond, revenait directement aux chômeurs, on ôterait déjà un peu + de misère dans le pays...

                              Et ça éviterait de gaspiller du fric, dans des faux emplois, qui ne servent strictement à rien dans l’absolu, avec des frais de déplacements, de locaux, d’edf, de paperasses etc etc ...


                            • Yohan Yohan 31 mai 2013 13:35

                              Prochaine étape : baisse des allocations (durée, conditions), c’est déjà dans les tuyaux. Source perso


                              • jaja jaja 31 mai 2013 14:03

                                Ta source perso est largement éventée puisque dès le 20 juin le Npa appelle à rassemblement devant le « sommet social » où de véritables organisations syndicales devraient refuser de se rendre.....

                                "Dès les 20 et 21 juin, manifestons et lançons la riposte contre la réforme des retraites « aux pieds » du « sommet social » !

                                Mardi 28 mai 2013

                                Les 20 et 21 juin prochains se tiendra une nouvelle « conférence sociale » dont le point principal à l’ordre du jour est une énième modification du régime des retraites au détriment des salariéEs, des retraitéEs. Car derrière le « dialogue social » que le gouvernement invoque systématiquement se cache un piège : celui de la continuation de la même politique de régression sociale exigée par la patronat depuis plusieurs années.

                                Les fuites du rapport Moreau ont déjà largement vendu la mèche et personne ne peut mimer la surprise : il s’agit de demander une nouvelle fois aux salariéEs de travailler plus longtemps en augmentant la durée de cotisations et d’abaisser les pensions. Aucun suspens, aucun espoir d’aménagement même marginal de ce projet ne plane sur ce « sommet ». Il n’y aura rien à négocier, le seul objectif du patronat et du gouvernement est de faire accepter aux organisations sociales de nouveaux reculs.

                                En 1993, 2003 et 2010 des attaques répétées contre le droit à une retraite décente et méritée ont pris systématiquement prétexte de l’existence d’un soit-disant problème démographique. C’est un mensonge. Il n’y a aucune fatalité ni démographique ni économique mais un choix politique. La majorité des salariés ne parvient déjà pas à faire les annuités imposées à cause du chômage et de la précarité.

                                La seule conséquence concrète du projet qui sera adoubé par la conférence sociale ne laisse aucun doute : il fera baisser une nouvelle fois le niveau de nos pensions. Et comme ci cela ne suffisait pas, la désindexation des pensions sur les prix est aussi à l’ordre du jour.

                                Cette contre-réforme est inamendable. Déjà écrite en coulisses, elle ne mérite aucun « partenaire social » et appelle à une riposte populaire d’ampleur pour la contrer. Qu’elles soient de droite ou socialistes, les régressions sociales se combattent dans la rue, par nos manifestations et nos grèves.

                                Voilà pourquoi, le NPA propose à toute la gauche sociale et politique, non gouvernementale, d’organiser de façon unitaire une initiative de rue, dès le sommet des 20 et 21 juin pour faire entendre sous les fenêtres de la conférence la voix de tous les opposants à ce projet."

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès